Paysage du football interclubs européenRAPPORT DE BENCHMARKING SUR LA PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS - EXERCICE F...
RAPPORT DE BENCHMARKINGAVANT-PROPOS02                          CHIFFRES CLÉS   INDEX
Avant-Propos     Le concept de fair-play financier, qui a récemment reçu l’aval   Le système d’octroi de licence aux clubs...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL FINANCIER DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN                                            INDEX  ...
Profil financier du football interclubs européen: coûts et rentabilité     25.   Pour quoi les clubs ont-ils dépensé leur ...
RAPPORT DE BENCHMARKINGINTRODUCTIONFair-Play Financier                                                                    ...
Contexte du rapportA l’instar des versions précédentes du rapport de                 Le rapport est subdivisé en cinq chap...
RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS                          CHIFFRES CLÉS08                          CHIFFRES CLÉS   INDEX
09                           RAPPORT DE BENCHMARKING - CHIFFRES CLÉS     CHIFFRES CLÉS   INDEX
RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS             Octroi de licence             Nombre de clubs européens soumis à la procé...
Propriété du stade                             Proportion de clubs européens de première division qui louent              ...
RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS                          Résultats financiers à léchelle européenne                  ...
Salaires            Frais de personnel déclarés (concernant principalement les joueurs) des 732 clubs européens de premièr...
RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS                          Situation financière à léchelle européenne                  ...
Indemnités de transfert                    Montant des indemnités de transfert contractuelles pouvant être payées en plus ...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBSET ÉTENDUE DU RAPPORT16                                     ...
1                                    Procédure d’octroi de licence aux clubs                                    et étendue...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS                                                            ...
Q                                        Q: 02. Combien de clubs ont présenté une demande et obtenu une licence les autori...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBSET ÉTENDUE DU RAPPORT Q Q:        03. Pour quelles raisons d...
04. Arrive-t-il qu’un bailleur de licence refuse d’octroyer une           Q           Q:licence à un club qualifié pour un...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBSET ÉTENDUE DU RAPPORT Q Q:    05. Combien de clubs le rappor...
23                     RAPPORT DE BENCHMARKING - PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS ET ÉTENDUE DU RAPPORT     CHIFFRE...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN                                2                    ...
25                           RAPPORT DE BENCHMARKING - PROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN     CHIFFRES CLÉS   ...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN Q Q: 06. Quelle est la taille la plus courante despr...
Saison H2009/10 ou E2009                                                                                                  ...
RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN Q Q:    08. Comment le système de promotion et de re...
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens

4,956 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
4,956
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
802
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rapport de l'UEFA sur les finances des clubs de football européens

  1. 1. Paysage du football interclubs européenRAPPORT DE BENCHMARKING SUR LA PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS - EXERCICE FINANCIER 2008
  2. 2. RAPPORT DE BENCHMARKINGAVANT-PROPOS02 CHIFFRES CLÉS INDEX
  3. 3. Avant-Propos Le concept de fair-play financier, qui a récemment reçu l’aval Le système d’octroi de licence aux clubs, qui s’applique, et du Comité exécutif de l’UEFA, fait partie des priorités de c’est sans précédent, à 1 300 clubs jouant en première l’UEFA. Le présent rapport de benchmarking sur l’octroi de division et en divisions inférieures dans toute l’Europe, est licence aux clubs expose les raisons pour lesquelles les l’instrument idéal pour aboutir à la mise en œuvre de cette principaux acteurs du monde footballistique se sont grande réforme. Dans ce contexte, il est devenu essentiel de accordés sur le fait qu’il était temps de réagir et démontre promouvoir le benchmarking et la transparence. Le présent qu’au milieu des contrats et des revenus de diffusion rapport vise à offrir des informations aussi étendues et apparaissent des signaux d’alarme de plus en plus clairs. précises que possible sur les aspects financiers et sportifs du football interclubs et nous espérons que vous trouverez Pour les nombreux clubs européens qui continuent à opérer ce document informatif et utile. sur une base saine, et il en existe beaucoup comme le prouve le présent rapport, il est de plus en plus difficile de coexister et de se trouver en compétition avec des clubs qui encourent des frais et des indemnités de transfert dépassant leurs moyens et enregistrent chaque année de nouvelles pertes. Alors que les revenus des clubs n’ont cessé d’augmenter, ils ont été entièrement absorbés par la croissance des coûts, ce qui a sapé la rentabilité et poussé de nombreux clubs à s’endetter ou à dépendre des contributions des actionnaires pour financer leurs activités opérationnelles. Pour le bien du football interclubs européen, il convient de soutenir les nombreux clubs qui respectent Michel Platini une certaine discipline financière et établissent des Président de l’UEFA plans financiers sains, raison pour laquelle l’ensemble de la famille du football a demandé et appuyé pleinement et unanimement la mise en place de principes de fair-play financier.03 RAPPORT DE BENCHMARKING - AVANT-PROPOS CHIFFRES CLÉS INDEX
  4. 4. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL FINANCIER DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN INDEX Introduction 06 Chiffres clés 08 Procédure d’octroi de licence aux clubs et étendue du rapport 01. Des standards plus élevés: quelle est l’étendue de la procédure d’octroi de licence aux clubs en Europe? 18 02. Combien de clubs ont présenté une demande et obtenu une licence les autorisant à participer aux compétitions de l’UEFA? 19 03. Pour quelles raisons des clubs se sont-ils vu refuser la licence? 20 04. Arrive-t-il qu’un bailleur de licence refuse d’octroyer une licence à un club qualifié pour une compétition de l’UEFA? 21 05. Combien de clubs le rapport couvre-t-il? 22 Profil sportif du football interclubs européen 06. Quelle est la taille la plus courante des premières divisions nationales et quelles sont les dernières tendances en la matière? 26 07. Comment les championnats nationaux sont-ils structurés? 27 08. Comment le système de promotion et de relégation est-il structuré en Europe? 28 09. Quelles sont les formes juridiques les plus couramment utilisées par les clubs? 29 10. Quel est le mode de propriété des clubs le plus courant? 29 11. Quel est le pourcentage de clubs possédant leur propre stade? 30 12. Où est-il courant de voir des stades appartenant à la ville/l’Etat? 32 13. Combien de supporters assistent aux matches de championnat national en Europe? 34 14. L’affluence est-elle en augmentation ou en diminution en Europe? 35 Profil financier du football interclubs européen: revenus 15. Pourquoi et dans quelle mesure la transparence financière est-elle importante pour le football européen? 38 16. Quelles sont les dates de bouclement des comptes des clubs? 39 17. Comment rendre les comparaisons pertinentes au vu de la différence des données financières enregistrées par les clubs? 40 18. Quel est le montant des recettes enregistrées par les clubs européens l’année dernière? 42 19. Quelle est l’évolution observée d’une année à l’autre en matière de revenus? 43 20. Comment les niveaux de revenus varient-ils d’une première division européenne à l’autre? 44 21. Comment les plus grands clubs sont-ils répartis sur l’ensemble du territoire européen? 45 22. Dans quel pays les revenus sont-ils le mieux équilibrés entre les clubs? 46 23. Les ressources consacrées aux joueurs dans les plus grands clubs sont-elles équilibrées? 47 24. Quel est le lien entre les ressources financières et la réussite sportive au niveau national et européen? 4804 CHIFFRES CLÉS INDEX
  5. 5. Profil financier du football interclubs européen: coûts et rentabilité 25. Pour quoi les clubs ont-ils dépensé leur argent et comment leurs revenus ont-ils augmenté? 52 26. Quels montants les clubs ont-ils consacré aux salaires? 53 27. La manière dont les clubs présentent les transferts dans leur comptabilité est-elle cohérente? 54 28. Quel est l’impact des transferts sur les bénéfices en Europe? 56 29. Quel est l’impact du financement, des éléments hors exploitation et des impôts sur les bénéfices en Europe? 58 30. Bénéfice brut, bénéfice d’exploitation – avec et sans transferts –, EBITDA, EBIT, bénéfice avant impôt, bénéfice net – en quoi est-il important pour les clubs de football de mesurer leur bénéfice? 60 31. Quels sont les bénéfices d’exploitation générés par les clubs? 62 32. Les clubs d’élite européens sont-ils bénéficiaires? 63 33. Quel est le pourcentage de clubs déficitaires? 64 Profil financier du football interclubs européen: actifs, dettes et autres engagements financiers 34. Dettes…endettement…endettement net…créance garantie…passifs…poursuite de l’exploitation: que signifient tous ces termes? 68 35. Quel type d’actifs et de passifs les clubs ont-ils enregistrés? 70 36. Quel est le niveau des actifs à long terme et de l’endettement net en Europe? 71 37. Valeur à l’actif des joueurs: sous-évaluée ou surévaluée? 72 38. Comment les clubs sont-ils financés: accent sur les transferts? 74 39. Comment les clubs sont-ils financés: accent sur les impôts et les dettes sociales? 75 40. Combien de clubs ont-ils enregistré un capital propre négatif? 76 41. Résultat net – les bilans des clubs se sont-ils améliorés ou péjorés en 2008? 7705 RAPPORT DE BENCHMARKING - INDEX CHIFFRES CLÉS INDEX
  6. 6. RAPPORT DE BENCHMARKINGINTRODUCTIONFair-Play Financier TransparenceLe 15 septembre 2009, le Comité exécutif de l’UEFA a ont même été vendus pour financer des dépenses Objectifs du projet de benchmarking*approuvé le «concept de fair-play financier» destiné à spéculatives à court terme réalisées sur des joueurs. Defavoriser le bien-être du football interclubs européen. Cette nombreux clubs ont fait état dans leurs comptes de pertes Fournir des informations contextuelles afin de permettreapprobation faisait suite aux recommandations exprimées en financières récurrentes et de plus en plus lourdes et les aux parties prenantes nationales et internationalesaoût par le Conseil stratégique du football professionnel, qui réviseurs s’inquiètent de constater que seuls 10 % des clubs (p. ex. clubs, ligues, joueurs, médias, supporters, autoritésbénéficiait lui-même du soutien unanime de la Commission de première division sont en mesure de poursuivre leur gouvernementales ou municipales, UEFA, etc.) d’interagirdes licences aux clubs, de la Commission des compétitions activité. La situation économique au plan mondial a encore en toute connaissance de cause.interclubs de l’UEFA ainsi que de l’aval de l’Association des durci les conditions du marché pour les clubs européens.clubs européens. Cela risque en particulier d’avoir un effet négatif sur la • Faire preuve de transparence dans la procédure d’octroi création de revenus et de provoquer des problèmes de licence aux clubs européens et promouvoir laEn collaboration avec des parties prenantes clés, l’UEFA supplémentaires pour les clubs en termes de capacité de transparence dans l’ensemble du monde footballistique.travaille ainsi aujourd’hui à l’élaboration de critères financiers financement, d’investissement des actifs et d’évaluation depermettant d’atteindre les objectifs approuvés. Les la capacité à poursuivre l’exploitation.nouveaux critères visent à améliorer le Règlement de l’UEFA • Mettre en exergue ce que le système d’octroi de licencesur l’octroi de licence aux clubs, de manière à ce que la Pour tous ces motifs, l’UEFA est convaincue qu’il faut agir aux clubs peut apporter de positif, au-delà de sonversion mise à jour du règlement comprenne à la fois les rapidement si l’on veut préserver la pérennité du football caractère contraignant.«critères d’octroi de licence aux clubs» et les nouveaux interclubs européen.critères relatifs au «concept de fair-play financier». • Aider les organes nationaux à comprendre ou confirmer Consciente que le développement et la mise en place de les différences et les similitudes fondamentales existantCes derniers sont destinés à préserver la pérennité et la critères de fair-play financier constitue un défi et que les entre les associations membres et le football interclubssanté financière à long terme du football interclubs nouvelles règles devront être appliquées pendant une dans leur pays.européen, à encourager les clubs à vivre des revenus qu’ils certaine période pour donner aux associations nationales etgénèrent, à promouvoir les investissements dans des aux clubs le temps nécessaire pour les assimiler et s’y adapter, l’UEFA ne prévoit leur pleine application qu’à partir • Permettre aux organes dirigeants et aux liguesinstallations et activités ayant un bénéfice à long terme pour de 2012/13. d’examiner le développement financier et structurel dules clubs (investissements dans des infrastructures et dans football interclubs de leur pays au regard des tendancesdes activités de développement du football junior) plutôt que observées dans le football en général, en particulierla spéculation à court terme, et à s’assurer que les clubs dans les pays présentant un profil similaire.s’acquittent de leurs dettes à l’échéance.Les objectifs fixés reflètent la vision de l’UEFA selon laquelle • Fournir des informations dans des domaines deil faut impérativement reconnaître et prendre en comparaison susceptibles d’aider à identifier desconsidération le cadre systémique du football interclubs secteurs accusant une faiblesse ou une sous-européen dans lequel les différents clubs se rencontrent, en performance relatives.particulier en ce qui concerne l’évolution récente des niveauxd’inflation des salaires des joueurs et des indemnités detransfert. Comme le révèle la présente étude debenchmarking, seuls quelques clubs possèdent leurspropres infrastructures (stade et installations d’entraînement)et dans certains cas célèbres survenus il y a peu, des stades Notes de bas de page: * La comparaison des données des clubs est établie spécifiquement pour répondre aux objectifs visés par la procédure de l’UEFA pour06 l’octroi de licence aux clubs – article 2 (g) du Règlement de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs. CHIFFRES CLÉS INDEX
  7. 7. Contexte du rapportA l’instar des versions précédentes du rapport de Le rapport est subdivisé en cinq chapitres, précédés par une brève présentation des principaux chiffres clés.benchmarking sur la procédure d’octroi de licence aux clubs,le présent rapport ne s’intéresse pas à des clubs particuliers, Chapitre 1 - Procédure d’octroi de licence aux clubs et Chapitre 4 - Profil financier du football interclubs européenmais présente une analyse du football interclubs européen et étendue du rapport: il expose l’étendue du rapport et les – coûts et rentabilité en 2008: il s’intéresse aux coûts desfournit aux associations nationales, aux ligues et aux clubs récents résultats obtenus dans le cadre de la procédure salariés et aux autres frais d’exploitation et tendances en lades informations pouvant être comparées. Sauf mention d’octroi de licence. matière, à l’impact des coûts et activités de transfert sur lescontraire, les renseignements fournis dans ce rapport résultats financiers des clubs, à l’impact du financement etproviennent directement des clubs qui ont remis leurs Chapitre 2 - Profil sportif du football interclubs européen: d’autres activités hors exploitation sur les résultatsinformations financières révisées à leur association nationale il fournit des informations sur la taille et la structure des financiers des clubs ainsi qu’à la rentabilité d’exploitationdans le cadre de la procédure d’octroi de licence aux clubs. championnats nationaux, un aperçu des formes juridiques et au résultat net. des clubs, des types de propriété des stades ainsi que deLe rapport de cette année repose sur les chiffres de 655 états l’affluence moyenne et de l’évolution en la matière dans Chapitre 5 - Profil financier du football interclubs européenfinanciers et couvre ainsi près de 90 % des clubs de première l’ensemble de l’Europe. – actifs, dettes et passifs en 2008: il parachève le profildivision. Sa publication n’aurait pas été possible sans financier en s’arrêtant sur les bilans des clubs de footballl’énorme apport et le soutien des responsables nationaux Chapitre 3 - Profil financier du football interclubs européen européens: il passe au crible le type d’actifs, les dettes etde l’octroi de licence, auxquels nous adressons – revenus en 2008: il présente la ventilation des revenus autres passifs et fournit des informations sur la manièrenos remerciements. (diffusion, publicité et sponsoring, recettes des billets et dont les clubs sont financés et sur le niveau de capitalisation. autres recettes) et les tendances dans ce domaine, l’utilisation et l’importance des groupes de pairs, ainsi que le lien entre les ressources financières et le succès sur le terrain.07 RAPPORT DE BENCHMARKING - INTRODUCTION CHIFFRES CLÉS INDEX
  8. 8. RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS CHIFFRES CLÉS08 CHIFFRES CLÉS INDEX
  9. 9. 09 RAPPORT DE BENCHMARKING - CHIFFRES CLÉS CHIFFRES CLÉS INDEX
  10. 10. RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS Octroi de licence Nombre de clubs européens soumis à la procédure doctroi de licence en 2009 Pourcentage dassociations nationales (43 sur 53) qui ont refusé une licence de lUEFA à un de leurs clubs au cours de la période 2004-09 Nombre de clubs (de 5 pays différents) qui se sont qualifiés pour lUEFA Europa League sur la base de leurs performances sportives mais nont pas obtenu de licence Structure du championnat national Nombre de premières divisions qui ont modifié le nombre de clubs participants au cours des trois dernières années Nombre de premières divisions comptant deux clubs ou plus relégués par an, ce qui est une caractéristique du modèle sportif européen Nombre de clubs de première division (de 13 pays) qui disputent leur championnat national au cours des mois dété Popularité / Affluence Affluence rapportée lors des matches de championnat national de première division en Europe lors de la saison 2008/09 Clubs de première division qui ont enregistré une affluence moyenne de plus de 10 000 spectateurs par match lors de leur championnat Pourcentage de premières divisions qui ont constaté une baisse daffluence en 2008/09, sachant que 66 % avaient signalé une hausse la saison précédente10 CHIFFRES CLÉS INDEX
  11. 11. Propriété du stade Proportion de clubs européens de première division qui louent leur stade aux autorités municipales ou nationales Nombre de clubs de première division (83 %) qui ne sont pas directement propriétaires de leur stade11 RAPPORT DE BENCHMARKING - CHIFFRES CLÉS CHIFFRES CLÉS INDEX
  12. 12. RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS Résultats financiers à léchelle européenne Nombre détats financiers sur lesquels lanalyse financière individuelle des clubs est basée, couvrant environ 96 % de lensemble des revenus des clubs de première division, ce qui représente la plus large étude financière jamais entreprise Revenus déclarés des 732 clubs européens de première division en 2008 Hausse à périmètre constant des revenus déclarés des clubs européens de première division entre 2007 et 2008 Revenus déclarés des 732 clubs européens de première division en 2008 Hausse à périmètre constant des frais déclarés des clubs européens de première division entre 2007 et 2008 Pertes globales des 732 clubs européens de première division en 2008, en hausse par rapport à lannée précédente (€ 515 millions) A gauche, le pourcentage de clubs ayant terminé lannée 2008 en équilibre financier; à droite, le pourcentage de clubs ayant enregistré des pertes significatives (> 20 % de leurs revenus) Equilibre des compétitions Avantage en pour cent acquis par les 10 clubs qui dépensent le plus en salaires et en indemnités de transfert sur les 10 clubs suivants Proportion du total des revenus de diffusion en Europe générée par les cinq plus grandes ligues Facteur typique par lequel il faut multiplier le revenu des autres clubs du championnat national pour obtenir celui des quatre plus grands clubs du pays Proportion des championnats européens dans lesquels le champion national a enregistré soit les plus hauts revenus, soit les plus hauts salaires12 CHIFFRES CLÉS INDEX
  13. 13. Salaires Frais de personnel déclarés (concernant principalement les joueurs) des 732 clubs européens de première division en 2008 Enorme hausse à périmètre constant des frais de personnel déclarés des clubs européens de première division entre 2007 et 2008 Nombre de clubs dépensant plus de 100 % de leurs revenus en salaires13 RAPPORT DE BENCHMARKING - CHIFFRES CLÉS CHIFFRES CLÉS INDEX
  14. 14. RAPPORT DE BENCHMARKINGCHIFFRES CLÉS Situation financière à léchelle européenne Actifs déclarés des 732 clubs européens de première division en 2008 Passifs déclarés des 732 clubs européens de première division en 2008 Dettes bancaires et prêts commerciaux déclarés des clubs européens de première division, dont ont été enregistrés par 20 clubs seulement Valeur comptable déclarée du poste au bilan "Stade et autres immobilisations", dont proviennent des 20 mêmes clubs, ce qui indique que les prêt bancaires sont étroitement liés aux stades Pourcentage de clubs qui ont présenté des fonds propres négatifs (passifs supérieurs aux actifs) Pourcentage de clubs qui ont présenté une détérioration des actifs nets par rapport à lannée précédente (après injection de capitaux par un nouveau propriétaire ou un investisseur)14 CHIFFRES CLÉS INDEX
  15. 15. Indemnités de transfert Montant des indemnités de transfert contractuelles pouvant être payées en plus dune année, soit 35 % du total des indemnités dues Montant net que 10 clubs doivent encore payer en indemnités de transfert (après déduction des montants qui leur sont dus à ce titre) Perte totale nette résultant des activités de transfert des clubs anglais et espagnols en 2008 Bénéfice total net résultant des activités de transfert des clubs français et néerlandais en 200815 RAPPORT DE BENCHMARKING - CHIFFRES CLÉS CHIFFRES CLÉS INDEX
  16. 16. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBSET ÉTENDUE DU RAPPORT16 CHIFFRES CLÉS INDEX
  17. 17. 1 Procédure d’octroi de licence aux clubs et étendue du rapport Des standards plus élevés: quelle est l’étendue de la procédure d’octroi de licence aux clubs en Europe?Combien de clubs ont présenté une demande et obtenu une licence les autorisant à participer aux compétitions de l’UEFA? Pour quelles raisons des clubs se sont-ils vu refuser la licence?Arrive-t-il qu’un bailleur de licence refuse d’octroyer une licence à un club qualifié pour une compétition de l’UEFA? Combien de clubs le rapport couvre-t-il?17 RAPPORT DE BENCHMARKING - PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS ET ÉTENDUE DU RAPPORT CHIFFRES CLÉS INDEX
  18. 18. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS Procédure nationale d’octroi de licence pour des clubs de divisions inférieures 20xET ÉTENDUE DU RAPPORT Procédure nationale d’octroi de licence pour des clubs de première division 21x Contrôle financier national pour des clubs de divisions inférieures 3x Pas de procédure nationale d’octroi de licence 9x Q Q: 01. Quelle est l’étendue de la procédure d’octroi Pas de procédure nationale d’octroi de licence mise en œuvre à ce jour, mais introduction prévue au cours des deux prochaines annéesde licence aux clubs en Europe?Les graines de la procédure de l’UEFA pour l’octroi de licence aux clubssemées par la Task Force de l’UEFA en 2000 ont germé avec l’introduction del’obligation de détenir une licence pour participer à la saison des compétitionsde l’UEFA 2004/05 et continuent à se développer et à s’étendre dansl’ensemble de l’Europe. Alors qu’en théorie, «seuls» 235 clubs ont besoin,chaque année, de la licence pour participer aux compétitions interclubs del’UEFA (UCL et UEL), 620 clubs au total se soumettent à la procédure d’octroide licence, qu’il s’agisse de la procédure intégrale de l’UEFA ou à la procédurenationale d’octroi de licence. En outre, plus de 700 clubs se conforment à desrègles nationales d’octroi de licence mieux adaptées à leur situation et cettetendance va encore s’accentuer puisque huit nouveaux pays ont prévud’introduire la procédure d’octroi de licence au niveau national au cours desdeux prochaines années.Le tableau et la carte ci-contre illustrent la manière dont la philosophie del’octroi de licence aux clubs s’est répandue à travers l’Europe.Tandis que la procédure d’octroi de licence continue à élever les standards del’ensemble du football européen dans de nombreux domaines essentiels telsque la présentation des comptes révisés, l’élaboration du budget, le footballjunior, la qualité et la disponibilité des stades et des infrastructures, lesdécisions relatives aux transferts, aux impôts et aux employés, le suivi médicalet les qualifications des entraîneurs principaux, de nouvelles mesuresimportantes sont prises concernant les clubs d’élite qui jouent au plus hautniveau, sous la forme d’exigences à respecter en matière de fair-play financier.Nous pouvons dès lors affirmer avec certitude que les racines et les branchesde l’arbre de la procédure d’octroi de licence aux clubs ne cessent de serenforcer. Réponse: 01 Parallèlement aux 235 clubs participant à l’UEFA Champions League et à l’UEFA Europa League, 373 autres clubs ont demandé une licence afin de prendre part aux compétitions de l’UEFA en 2009. Ils ne représentent toutefois qu’une partie du tout, puisque 101 clubs de première division, 307 clubs de deuxième division, 186 clubs de troisième division, 70 clubs de quatrième division et 72 clubs féminins ont sollicité une licence nationale fondée sur les mêmes principes.* Au total, 1344 clubs ont suivi les multiples étapes de la procédure de licence, contribuant sans aucun doute à élever les standards du football interclubs européen. Note de bas de page: * Le nombre de clubs soumis à la procédure de licence, par pays, est inclus dans l’annexe 1.18 CHIFFRES CLÉS INDEX
  19. 19. Q Q: 02. Combien de clubs ont présenté une demande et obtenu une licence les autorisant à participer aux compétitions de l’UEFA? 800 Pas de demande de licence 5; 9% Le nombre de clubs qui n’ont pas présenté de 700 demande de licence pour participer à des compétitions 9; 17% 73 74 104 de l’UEFA a continué à augmenter jusqu’à 122. Il s’agit 18; 35% 122Nombre de clubs de première division 123 108 cependant d’une statistique positive, puisqu’elle reflète 600 114 101 directement la progression des procédures nationales 99 126 110 dans le cadre desquelles les clubs moins bien classés 500 106 sollicitent une licence nationale plutôt qu’une licence leur permettant de participer à des compétitions de l’UEFA. 400 Licences refusées 300 Le fait que 110 clubs se sont vu refuser la licence souligne à quel point il est difficile de répondre aux 531 554 478 500 503 498 exigences fixées. A noter que malgré les améliorations 200 apportées par les clubs, le nombre de refus est supérieur à celui de 2007/08, ce qui est dû au 16; 30% 5; 9% durcissement des critères d’octroi de licence introduits 100 durant le premier cycle 2008/09. Ensemble des demandes acceptées par l’OPI Si l’on considère l’ensemble des six cycles, la grande Ensemble des demandes acceptées après intervention de l’IA 0 majorité des bailleurs de licence a déjà refusé 1-2 demandes refusées d’accorder une licence (43 sur 53). Dans le cycle le Jusqu’à la moitié refusée 2004/05 2005/06 2006/07 2007/08 2008/09 2009/10 plus récent, le diagramme sectorisé indique que 30 Plus de la moitié refusée pays ont refusé d’accorder une licence à l’un de leurs clubs et que 14 d’entre eux (segments or et vert) ont opposé un refus à plus de deux clubs. Licences accordées Réponse: 02 Bien que la procédure d’octroi de licence aux clubs consiste en un cycle d’une année et que la transmission et l’évaluation de certains critères se fasse tout au long de l’année, l’essentiel de l’évaluation a lieu entre mars et mai, dans la perspective des compétitions de l’UEFA qui débutent en juin et juillet. Lorsque les 53 listes de clubs licenciés ont été soumises à l’UEFA le 2 juin 2009, 83 % (608) des 730 clubs jouant dans les premières divisions des 53 associations nationales avaient demandé une licence pour participer à des compétitions de l’UEFA durant la saison 2009/10. Sur ces 608 clubs demandeurs, 82 % (498) avaient obtenu une licence. - Une preuve flagrante des difficultés rencontrées par les clubs pour répondre aux exigences financières plus strictes introduites lors de la saison précédente. 19 RAPPORT DE BENCHMARKING - PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS ET ÉTENDUE DU RAPPORT CHIFFRES CLÉS INDEX
  20. 20. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBSET ÉTENDUE DU RAPPORT Q Q: 03. Pour quelles raisons des clubs se sont-ils vu refuser la licence?Le feedback et la transparence des résultats fournis dans le Dans la plupart des cas observés en 2009/10, les clubs qui Ces dernières années, l’UEFA a rassemblé et analysé lescadre de la procédure d’octroi de licence sont des éléments n’ont pas obtenu leur licence ont failli à plusieurs égards motifs pour lesquels les clubs se sont vu refuser la licence.essentiels pour instaurer la confiance dans le système. Pour (violet ou vert dans le diagramme sectorisé). Les critères Alors que les critères financiers (en violet dans le diagramme)pouvoir développer et affiner les critères requis en matière d’octroi de licence aux clubs peuvent être divisés en jouent et continueront de jouer un rôle important, end’octroi de licence, il est également important de connaître différentes catégories: financiers, d’infrastructure, sportifs, particulier avec l’introduction de critères relatifs au fair-playles raisons pour lesquelles la licence a été refusée aux clubs. administratifs et liés au personnel, juridiques et liés à la financier, il est évident, au vu du nombre de licences refusées procédure. Dans 41 % des cas (vert), le refus était dû au non pour des motifs autres que financiers, que la procédureDans certains cas évidents, un seul critère n’a pas été rempli respect de critères de différentes catégories (p. ex. financiers d’octroi de licence est bien davantage qu’un simple systèmeet s’il s’agissait d’un critère impératif, cela a suffi pour et sportifs), alors que dans 22 % des cas (violet), il de règles financières. C’est la raison pour laquelle l’UEFAjustifier le refus de la licence; c’est ce qui s’est produit dans s’expliquait par le non respect de plusieurs critères de la parle de sa procédure d’octroi de licence aux clubs et non16 % des cas (rouge foncé dans le diagramme sectorisé). même catégorie (p.ex. différents critères financiers). Les 21 pas de son système de contrôle financier. % de refus restants (bleu clair) étaient motivés par des raisons de procédure, par exemple le non respect du délai de soumission ou simplement le fait de ne pas avoir été jusqu’au bout de la procédure de licence.Décisions 2009/10 regroupées par description Aperçu des raisons invoquées pour les refus DEFINITIFS pour la saison 2009/10 35 30 21% 29 41% 30 27 24 Nombre de clubs 25 Procédure 20 16 14 Un seul critère 15 12 11 10 9 9 10 Plusieurs critères de différentes catégories 8 8 Plusieurs critères d’une seule et même catégorie 10 6 16% 5 0 Comptes révisés Arriérés de paiement envers le personnel/les administrations fiscales En relation avec la procédure Stade approuvé Arriérés de paiement résultant d’activités de transfert Critères juridiques Qualifications: responsable administratif, physio et médecin Qualifications: entraîneur principal 1ère équipe Financières autres: budgets, lettre de représentation Suivi médical Programme de développement des jeunes approuvé et > 4 équipes Qualifications: responsable/entraîneurs d’équipes juniors Etats financiers intermédiaires Plus de trois critères Autres critères 22% Réponse: 03 Les refus définitifs opposés aux 110 clubs concernés ont été motivés par toute une série de raisons, comme l’illustre le tableau ci-contre. Sur les 223 raisons* invoquées pour le refus, 40 % étaient de nature financière (colonnes violettes pour un total de 91) et 60 % étaient d’un autre ordre. Bien que la présentation de comptes annuels révisés, détaillés, de qualité satisfaisante (30) et l’absence d’arriérés de paiements envers le personnel et les administrations fiscales (29) soient les deux critères dont le non respect a été le plus fréquemment invoqué, ils ne représentent chacun que 15 % de l’ensemble des motifs justifiant les refus. De fait, seule une minorité de refus était due à un critère ou à une catégorie de critères; les critères financiers à eux seuls ont entraîné 25 refus, alors que les stades à eux Note de bas de page: * Lorsque les 53 départements d’octroi de licence remettent leur liste de clubs licenciés à l’UEFA chaque année, seuls en ont justifié 8. ils indiquent les raisons pour lesquelles les licences ont été refusées. Les réponses énumèrent jusqu’à trois des raisons invoquées ou indiquent que plus de trois critères n’ont pas été remplis.20 CHIFFRES CLÉS INDEX
  21. 21. 04. Arrive-t-il qu’un bailleur de licence refuse d’octroyer une Q Q:licence à un club qualifié pour une compétition de l’UEFA?L’analyse ci-avant indique que de nombreux clubs se voient chaque année refuser la licence par leur bailleur de licence, FK SLOBODA FC OLIMPIJAassociation nationale ou ligue. L’une des critiques souvent émises à l’égard de la procédure de l’UEFA pour l’octroi de licence BIH 2009/10 UEL SVN 2004/05 UCUPaux clubs est qu’il est peu probable que les organes nationaux refusent d’accorder une licence dans des cas vraiment FC DAUGAVA FC KOPERimportants. En d’autres termes, cela ne poserait pas de problème de refuser la licence à un club qui ne se qualifierait de toute LVA 2009/10 UEL SVN 2004/05 UCUPfaçon pas pour l’UEFA Champions League ou l’UEFA Europa League, mais il serait difficile, en raison des pressions politiquesexercées, de refuser la licence à un club qui a obtenu sa qualification. Pour réfuter cet argument, il suffit de regarder les faits, FC ARARAT FC IRTYSHc’est-à-dire la longue liste des clubs qualifiés pour des compétitions de l’UEFA qui se sont vu refuser la licence alors qu’ils ARM 2009/10 UEL KAZ 2004/05 UCLen avaient besoin. FC KAISAR FC TOBOL KAZ 2009/10 UEL KAZ 2004/05 UCUP Aperçu des places en compétitions de l’UEFA auxquelles des clubs directement qualifiés sur FC LOKOMOTIV FC EKIBASTUZETS la base de leurs résultats sportifs ont dû renoncer parce qu’ils n’avaient pas obtenu/demandé de licence. 7 KAZ 2009/10 UEL KAZ 2004/05 UCUPNombre de clubs/bailleurs de licence 6 6 BEITAR JERUSALEM 5 5 ISR 2009/10 UEL PLUS 28 autres clubs 5 FC CSKA SOFIA qualifiés pour l’UIC sur la 4 4 4 BUL 2008/09 UCL base de leurs résultats 3 3 3 FC COLERAINE sportifs 3 2 2 2 2 IRL 2008/09 UCUP 2 SHELBOURNE FC AU TOTAL, 49 CLUBS 1 1 DE 25 PAYS NIR2007/08 UCL 1 0 0 0 0 PAOK SALONIKI 0 GRE 2006/07 UCUP 2004/05 2005/06 2006/07 2007/08 2008/09 2009/10 FC ASTANA KAZ 2006/07 UCUP Clubs qualifiés pour l’UCL/UCUP/UEL sur la base des résultats sportifs mais n’ayant pas de licence (refusée ou pas demandée) Bailleurs de licence avec des clubs qualifiés pour l’UCL/UCUP/UEL sur la base des résultats sportifs mais n’ayant pas de licence FC VOZDOVOC Places de l’UEFA laissées vacantes par des associations SRB 2006/07 UCUP FK ZELJEZNICAR Réponse: 04 BIH 2005/06 UCUP OUI. Chaque année, des clubs qui se sont qualifiés sur la base de leurs résultats sportifs ne peuvent pas participer à FK SARAJEVO une compétition parce qu’ils ne bénéficient pas de la licence. Au total, 21 clubs qualifiés directement* pour l’UCL ou BIH 2005/06 UCUP l’UEL sur la base de leurs résultats sportifs se sont vu refuser la licence, auxquels s’ajoutent 28 autres clubs qui ont bénéficié d’une qualification directe pour l’UIC entre 2005 et 2009 mais n’ont pas reçu de licence. FC IRTYSH KAZ 2005/06 UCUP Le dernier cycle, soit 2009/1010, a marqué un record puisque 6 clubs de 5 pays différents n’ont pas pu accéder à des compétitions parce qu’ils n’avaient pas de licence. FC TARAZ KAZ 2005/06 UCUPNotes de bas de page: * Les clubs «qualifiés directement» sont des clubs qualifiés sur la base de leur classement ou de leurs performances en coupe. Cela ne comprend pas les autresclubs (qualifiés indirectement) qui auraient pu concourir, pour autant qu’ils aient une licence, suite à la libération d’une place par un club qualifié directement, mais qui n’a pas delicence. En 2009/10, il y a également eu deux cas de clubs qualifiés indirectement qui se sont vu refuser la licence.21 RAPPORT DE BENCHMARKING - PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS ET ÉTENDUE DU RAPPORT CHIFFRES CLÉS INDEX
  22. 22. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBSET ÉTENDUE DU RAPPORT Q Q: 05. Combien de clubs le rapport couvre-t-il? Réponse: 05 Grâce au taux de participation exceptionnel à la procédure d’octroi de licence aux clubs (94 % de tous les clubs européens jouant en première division présentent une demande de licence de l’UEFA et/ou nationale), les associations nationales et l’UEFA sont en mesure de réunir une énorme masse d’informations, financières et autres. La carte illustrée sur cette page indique l’étendue extraordinaire du présent rapport, qui inclut les comptes de résultat et les bilans, présentés club par club, extraits des états financiers 2008 de 654 clubs de première division de l’ensemble des 53 associations nationales. Ces informations permettent d’accroître la transparence dans toute l’Europe, tant au sein des grandes divisions et de leurs clubs, reconnus dans le monde entier, que dans les clubs Note de bas de page: * Pour certaines analyses telles que l’estimation des résultats financiers à l’échelle amateurs plus modestes qui jouent dans des associations nationales de petite taille. européenne, l’UEFA a procédé à une extrapolation plus spécifique afin d’obtenir une estimation fondée sur l’ensemble des 730 clubs.22 CHIFFRES CLÉS INDEX
  23. 23. 23 RAPPORT DE BENCHMARKING - PROCÉDURE D’OCTROI DE LICENCE AUX CLUBS ET ÉTENDUE DU RAPPORT CHIFFRES CLÉS INDEX
  24. 24. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN 2 Profil sportif du football interclubs européen Quelle est la taille la plus courante des premières divisions nationales et quelles sont les dernières tendances en la matière?Comment les championnats nationaux sont-ils structurés? Comment le système de promotion et de relégation est-il structuré en Europe?Quelles sont les formes juridiques les plus couramment utilisées par les clubs? Quel est le mode de propriété des clubs le plus courant?Quel est le pourcentage de clubs possédant leur propre stade? Où est-il courant de voir des stades appartenant à la ville/l’Etat?Combien de supporters assistent aux matches de championnat national en Europe? L’affluence est-elle en augmentation ou en diminution en Europe?24 CHIFFRES CLÉS INDEX
  25. 25. 25 RAPPORT DE BENCHMARKING - PROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN CHIFFRES CLÉS INDEX
  26. 26. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN Q Q: 06. Quelle est la taille la plus courante despremières divisions nationales et quelles sontles dernières tendances en la matière?Réponse: 06 Durant la saison la plus récente, c’est-à-dire 2009 pour les associations dont le championnat se déroule en été et 2009/10 pour celles dont le championnat a lieu en hiver, les premières divisions européennes ont compté entre 8 et 20 équipes, la structure la plus fréquente étant de 16 équipes. De fait, les associations de CRO, ISR, NOR, SRB et SWE ont toutes récemment accru le nombre de clubs de leur première division, pour les faire passer à 16. Si la taille de la population demeure clairement un facteur essentiel dans la détermination du nombre d’équipes qu’une première division peut avoir, les choix commerciaux et l’histoire de la première division concernée peuvent également jouer un rôle. Sur les six ans qui se sont écoulés depuis l’introduction de la procédure d’octroi de licence, le nombre d’équipes concourant en première division est passé de 707 à 732 et a changé dans 27 associations (voir encadré). La tendance des divisions à s’agrandir s’observe principalement à l’Est de l’Europe, où de nombreux petits championnats se sont développés ou ont vu le jour. Ailleurs, les grandes divisions de l’Europe occidentale sont plus stables et leur taille a même diminué dans certains cas (POR, IRL, NIR).Nombre d’équipes en première division(E2009; H2009/10) et fréquence: 20 4x Changements récents et prévus en ce qui concerne la taille de la première division au cours des trois dernières saisons: 18 5x CRO: augmentation de 12 (2008/09) à 16 (2009/10) AZE: diminution de 14 (2008/09) à 12 (2009/10) Comme relevé dans le rapport de l’an dernier, ISL:augmentation de 10 (2007) à 12 (2008) BEL: diminution de 18 (2008/09) à 16 (2009/10) en plus des pays précités, la taille des premières divisions a également augmenté entre 2004 et 15/16 16x ISR:augmentation de 12 (2008/09) à 16 (2009/10) IRL:diminution de 12 (2008) à 10 (2009) 2007 en ALB, HUN, ITA, LUX, ROU, POL et SVK, NOR: augmentation de 14 (2008) à 16 (2009) LTU: diminution de 10 (2007) à 8 (2008) alors que SVN et POR ont réduit la taille de leur 13/14 5x SRB: augmentation de 12 (2008/09) à 16 (2009/10) KAZ: diminution de 16 (2008) à 14 (2009) et championnat national de première division. SWE: augmentation de 14 (2007) à 16 (2008) réduction supplémentaire prévue à 12 (2010) Des variations de +/-1 ont également été NIR: diminution de 16 (2007/08) à 12 (2008/09) enregistrées, principalement pour des raisons 11-12 9x LVA:augmentation de 8 (2007) à 10 (2008) liées à la procédure d’octroi de licence. avant de revenir à 8 (2009 GEO: changements réguliers (10x depuis la BLR: augmentation de 14 (2007) à 16 (2008) formation de 1991) mais diminution de 14 10 9x avant de revenir à 14 (2009) (2007/08) à 11 (2008/09), puis à 10 (2009/10) MDA et MKD: augmentation de 11 (2008/09) WAL: réduction prévue de 18 (2009/10) à 12 <10 5x à 12 (2009/10) (2010/11) Notes de bas de page: * Le Liechtenstein est marqué en vert bien qu’il n’organise pas de championnat national. La coupe nationale détermine les places de qualification pour l’UCUP.26 CHIFFRES CLÉS INDEX
  27. 27. Saison H2009/10 ou E2009 29 Q Q: 07. Comment les championnats nationaux sont-ils structurés? AZE DEUX tours FIN LUX SRB AND QUATRE tours BIH FRA NED SWE BEL ARM LTU BLR GER NOR TUR CYP AUT LVA BUL GRE POL UKR MLT EST SUI CRO HUN POR WAL 4 GEO SVN CZE ISL ROU IRL 9 ENG ISR RUS SMR ESP ITA KAZ 1 SCO NIR 2 ALB MKD DEN MNE LIE FRO SVK 1 MDA TROIS tours 7 Réponse: 07 Les structures du championnat ont évolué au cours de ces dernières années. Cependant, la structure conventionnelle consistant en deux tours disputés l’un à domicile et l’autre à l’extérieur demeure la plus courante, puisqu’elle est utilisée par 29 premières divisions durant la saison en cours (H2009/10) ou la saison la plus récente (E2009). Une structure traditionnelle similaire, dans laquelle chaque équipe rencontre chacune des équipes adverses trois fois, est appliquée dans sept divisions et une autre, dans laquelle chaque équipe rencontre chacune des équipes adverses quatre fois, est observée dans neuf autres cas, généralement dans des divisions comptant dix équipes ou moins. Hormis le LIE, qui n’a pas de championnat national, la carte indique que sept autres premières divisions disputent une variante de la structure conventionnelle, dans laquelle chaque équipe rencontre chacune des équipes adverses. A SMR, les équipes sont divisées en deux groupes au début de la saison et les trois meilleures de chaque groupe s’affrontent dans des matches de barrage à l’issue de trois tours. En SCO et NIR, les équipes disputent trois tours entiers avant d’être divisées en une moitié supérieure et une moitié inférieure qui s’opposent lors d’un tour final. La même idée est reprise à AND, BEL, CYP et MLT, où deux tours entiers sont disputés avant que les clubs ne soient à nouveau séparés en fonction de leur classement avant deux toursRéponse: 07 supplémentaires. Dans le cas d’AND, la division se fait entre la Principalement en raison des conditions météorologiques moitié supérieure et la moitié inférieure, à MLT entre les six saisonnières, les 13 pays marqués en bleu foncé sur la carte premiers et les quatre derniers, à CYP en trois groupes de quatre ci-dessus, soit 157 clubs de première division, disputent leur et, en BEL, la moitié des points est reportée avant que les équipes championnat national durant la saison d’été. Tous les autres Championnat organisé durant l’HIVER 40x ne soient divisées en «barrage pour le championnat», qui oppose disputent le championnat en hiver. les six meilleures équipes, et «barrage pour l’Europa League», qui Championnat organisé durant l’ÉTÉ 13x oppose deux groupes de quatre équipes.27 RAPPORT DE BENCHMARKING - PROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN CHIFFRES CLÉS INDEX
  28. 28. RAPPORT DE BENCHMARKINGPROFIL SPORTIF DU FOOTBALL INTERCLUBS EUROPÉEN Q Q: 08. Comment le système de promotion et de relégation est-il structuré en Europe?En plus des modifications de taille, de structure et de Le graphique ci-dessous indique en outre si le championnatcalendrier des championnats nationaux de première division, national (de première division) aura recours à un tour deon observe aussi des changements dans le nombre relégation en 2009/10 (E2009) ainsi que le nombre d’équipesd’équipes qui seront reléguées en 2009/10 (E2009), et dans pouvant être reléguées. Le terme «pouvant» est employéle fait qu’un ou plusieurs de ces clubs seront relégués à parce qu’il arrive régulièrement que le match de relégationl’issue d’un tour de relégation ou que les équipes reléguées n’oppose pas deux clubs de première division, mais un clubseront déterminées uniquement sur la base du classement de première division et un club de deuxième division. Lefinal. Le diagramme sectorisé de gauche révèle que 40 % (21 diagramme sectorisé montre que 27 (51 %) dessur 52) des premières divisions nationales recourent à un ou championnats pourraient voir deux de leurs clubs reléguésplusieurs matches de relégation, soit entre deux équipes de cette saison alors que 16 (31 %) des championnatspremière division placées au bas du classement, soit contre pourraient voir trois de leurs équipes reléguées.un club de deuxième division. Recours à un tour de relégation Structure de relégation des premières divisions Nombre maximal d’équipes reléguées et recours à un tour de relégation 6% 4% ARM AUT AZE BLR ROU AND ALB KAZ ISR 8% 40% SMR LTU BIH BUL WAL BEL CYP MLT 31% SCO CZE CRO EST GER SVK DEN ENG FIN LUX FRO ESP IRL MKD GEO FRA LVA NOR HUN GRE MNE SWE ISL ITA NED 60% MDA TUR NIR POL SUI POR SVN RUS 51% SRB Relégation directe uniquement UKR aucun Recours à un tour de relégation 14 un deux 11 trois 9 >trois 7 4 2 2 2 1 Aucun Un Deux Trois > trois Un + un Deux + un Trois + un Trois + deux28 CHIFFRES CLÉS INDEX

×