Foot business   etude kurt salmon - popularité clubs ligue 1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Foot business etude kurt salmon - popularité clubs ligue 1

on

  • 1,718 views

Plus de détails sur www.sportbusiness360.com

Plus de détails sur www.sportbusiness360.com

Statistics

Views

Total Views
1,718
Slideshare-icon Views on SlideShare
1,395
Embed Views
323

Actions

Likes
1
Downloads
12
Comments
0

4 Embeds 323

http://www.sportbusiness360.com 319
http://flavors.me 2
http://translate.googleusercontent.com 1
https://twitter.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Foot business   etude kurt salmon - popularité clubs ligue 1 Foot business etude kurt salmon - popularité clubs ligue 1 Document Transcript

    • Point de vue popularité des clubs Français Les clubs de football français sont populaires …mais uniquement en FranceDepuis plusieurs années déjà, l’Olympique de Marseille est considéré, sondages à l’appui,comme le club de football français le plus populaire. Pourtant, à l’échelle européenne,la réalité est toute autre et à l’heure où les réseaux sociaux sont rois, cette réalité n’estpas prête de changer…Les fans de sport, à commencer par le football, sont Si sur ce type de support, la difficulté demeure d’engagertoujours enclins à parler de leur club par passion, une véritable interaction avec les fans et de pouvoir tirer undonner des informations et directement participer à vrai bénéfice de la multiplicité des données qui résultent deleur développement. Qu’on le veuille ou non, le sport ces interactions, il n’en reste pas moins qu’un réseau socialcontrairement à beaucoup d’autres secteurs, reste un terrain comme Facebook est un baromètre pertinent pour évalueroù l’affect, l’émotion prime bien souvent sur la logique ou le de la popularité d’un club et son réservoir de fans à l’échellerationalisme. Ayant pour relais principal les médias depuis d’un territoire.de nombreuses années, les acteurs du sport ont rapidement Dans le domaine, force est de constater que les clubs decompris la nécessité d’occuper le terrain des médias sociaux Ligue 1 peinent à concurrencer leurs homologues des autresà commencer par son plus célèbre représentant, Facebook. grands championnats européensNéanmoins, pour de très nombreux acteurs, l’utilisation Performances sportives sur la scène européenne, montantsdes plateformes sociales se limite à une communication des budgets, revenus générés ; nombreux sont les domainesfaiblement interactive à travers une page jouant le rôle où le football professionnel français reste à la traine derrièred’une newsletter hebdomadaire. Bien souvent, nos clubs ses concurrents européens. Le constat est d’ailleurs identiquehexagonaux peinent à mener une véritable communication en ce qui concerne la popularité des clubs de L1 sur le plussociale spécifique et multicanale. grand réseau social au monde (cf. infographie ci-dessous). Nombre de fans référencés sur les comptes officiels Facebook des clubs de première division des 5 grands championnats européens Source : Kurt Salmon 1
    • Point de vue popularité des clubs Français Boostés par les clubs phares de leurs championnats (FC Sur le toit du monde numérique trônent le Barça et le Barcelone, Real Madrid pour l’Espagne ; Manchester Real United, Chelsea pour l’Angleterre) la Premier League et Avec plus de 39 millions de fans référencés sur le compte la Liga dominent outrageusement ce classement. Alors officiel du club pour l’un et près de 35 millions pour l’autre, qu’un club espagnol ou anglais compte en moyenne près de les deux géants espagnols représentent près de 98% de 4 000 000 de fans sur Facebook, les clubs français peinent l’ensemble des fans Facebook des clubs de Liga. Cette à dépasser les 300 000 aficionados, soit plus de 10 fois hégémonie n’est constatée qu’en Espagne mais s’explique moins. Ils restent également assez loin de leurs homologues facilement par l’ultra domination de ces deux clubs sur allemands ou italiens. Mais ce constat aussi sévère soit-il la scène ibérique (le Real et le Barça se partagent 53 des doit néanmoins être analysé sous différents angles : 81 titres de champions d’Espagne qui ont été attribués) et • La Premier League dispose de clubs phares qui dopent ses européenne (9 Ligues des champions ont été remportées par performances mais aussi de plusieurs challengers (Arsenal, le Real, 4 par le FC Barcelone). Liverpool, Manchester City) bien plus populaires sur les Derrière, un peloton composé de clubs anglais (Manchester réseaux sociaux que nos têtes de gondoles (l’OM ou le United, Chelsea, Arsenal, Liverpool) et du Milan PSG). AC profitent de leur palmarès et de leur renommée • La Ligue 1 est pénalisée par l’absence de clubs référents internationale pour se positionner en challengers des 2 en tête de son classement contrairement ce que l’on peut géants espagnols. observer dans tous les autres championnats européens. Notons également que parmi l’ensemble des clubs de • A l’exception du FC Barcelone et du Real Madrid, les première division des 5 grands championnats européens, performances des clubs espagnols sur Facebook sont quasi seul le club espagnol de Getafe ne dispose pas de compte identiques à celles des clubs français. officiel sur Facebook. C’est ce que nous présente ci-après la vue détaillée du nombre de fans référencés sur les comptes officiels Facebook des clubs de première division des 5 grands championnats européens. 1 Olympique de Marseille 2 321 621 F.C. Barcelona 39 106 026 Milan 13 527 470 FC Bayern Munich 5 800 15 Manchester Utd 30 433 127 2 Paris Saint-Germain 1 859 996 Real Madrid C.F. 34 917 886 Juventus 4 725 282 Borussia Dortmund 1 896 18 Chelsea 15 078 504 3 Olympique Lyonnais 724 173 Málaga C.F. 348 719 Inter 1 900 443 FC Schalke 04 637 648 Arsenal 12 574 415 4 Girondins de Bordeaux 311 157 At. de Madrid 382 238 Roma 1 426 887 SV Werder Bremen 438 681 Liverpool 11 075 798 5 LOSC Lille 237 674 Valencia C.F. 294 022 Napoli 720 235 Hamburger SV 393 314 Manchester City 4 409 071 6 AS Saint-Etienne 148 502 Athletic Club 176 390 Lazio 73 586 VfB Stuttgart 286 303 Tottenham 1 576 373 7 Stade Rennais FC 119 632 R.C.D. Espanyol 54 660 Catania 66 167 Eintracht Frankfurt 217 183 Aston Villa 927 094 8 Toulouse FC 94 033 Sevilla F.C. 64 063 Genoa 62 483 Borussia Mönchen 205 718 Newcastle 350 826 9 Montpellier Hérault SC 73 528 Real Betis B.S. 1 493 Cagliari 50 578 Hannover 96 186 294 West Ham 298 85710 Stade Brestois 29 42 848 R.C. Deportivo 40 865 Udinese 38 217 1. FC nuremberg 157 529 Everton 296 307 11 OGC Nice 39 412 Levante U.D. 40 437 Palermo 34 932 Fortuna Düsseldorf 133 836 Fulham 182 23412 FC Sochaux-Montbèliard 36 747 RC Celta de Vigo 29 559 Sampdoria 24 682 Bayer 04 Leverkusen 131 745 QPR 168 59613 FC Lorient 32 084 R.C.D. Mallorca 22 079 Parma 23 795 VfL Wolfsburg 81 883 Swansea 90 67414 AS Nancy-Lorrain 26 890 Real Zaragoza CD 17 610 Bologna 18 884 SC Freiburg 72 318 Sunderland 67 64415 Evian TG FC 24 110 Real Sociedad 15 984 Pescara 14 066 FC Augsburg 67 598 Stoke 60 50516 Stade de Reims 18 092 Real Valladolid 15 087 Atalanta 13 417 1.FSV Mainz 05 550601 West Brom 55 60117 Valenciennes FC 18 095 Granada C.F. 1 704 Florentina 1 064 1899 Hoffenheim 59 993 Norwich 51 47518 SC Bastia 15 512 C.At. Osasuma 4 722 Torino 10 860 Greuther Fürth 29 514 Reading 49 49519 AC Ajaccio 14 783 Rayo Vallecano 1 051 Chievo Verona 10 22 Southampton 41 361 1 ESTAC Troyes 5 561 Getafe C.F.* 0 Siena 8 617 Wigan 26 358* Ne dispose pas de compte officiel Source : Kurt Salmon 2
    • Point de vue popularité des clubs FrançaisDes Français attachés à leurs clubs mais des clubs qui ne moins important que ceux des autres clubs principauxfont rêver que les Français d’Angleterre, d’Espagne, de Serie A ou de Bundesliga, ils neSi cet ensemble de données nous permet d’affirmer que le doivent en réalité qu’à leur manque de popularité sur lales clubs français sont moins populaires sur Facebook que scène internationale.leurs homologues européens, il n’en reste pas moins que En effet, le nombre total de fans « locaux » de l’OM ou dul’attachement des Français à leur club favori est réel et tout PSG est bien souvent équivalent à ce qui se fait en Espagne,aussi important que celui des supporters des autres clubs en Angleterre, en Italie ou encore en Allemagne pour leseuropéens. Si l’Olympique de Marseille et le Paris Saint- clubs les plus populaires (cf. infographie ci-dessous).Germain présentent un réservoir de fans sur Facebook bien Pourcentage de « fans » locaux des prinicipaux clubs européens Source : Kurt Salmon 3
    • Point de vue popularité des clubs FrançaisUn seul remède pour changer la situation, le plus évident permettront à nos clubs de créer une envie, de se rendremais le plus compliqué : GAGNER attractifs pour rassembler in fine une communauté de fans,Le sujet du développement de la popularité des clubs de consommateurs qui dépassent largement le cadre de nosfrançais sur Facebook ne se poserait donc qu’à l’échelle frontières.internationale. Cette problématique est peu ou prou la même Car c’est bien connu, il est plus facile de supporter uneque celle à laquelle doit faire face la LFP pour développer équipe de gagnants que de perdants … et nous avonsles recettes tirées de la vente des droits de retransmission malheureusement trop souvent tendance à nous retrouver,de Ligue 1. En définitive, plus qu’une politique marketing nous Français, du mauvais côté de la barrière.agressive, seuls les succès des clubs français sur la scèneeuropéenneL’un des enjeux majeur des clubs professionnel concerne pays. Ils continuent à suivre certains joueurs partis dansl’attractivité de leurs marques. En utilisant le pluriel d’autres clubs et sont fans de plusieurs clubs à la fois.pour marques, il faut comprendre qu’un club est une 3. Les efforts pour internationaliser les marques demarque et en même temps il rassemble plusieurs marques clubs sont limités. Le championnat de France et sapériphériques : les marques de joueurs et entraineurs, la couverture médiatique à l’étranger est un premier frein.marque du stade, de la ville, des supporters, de certains La langue et le fait de traduire et d’animer les réseauxsponsors principaux ou encore de la Ligue Professionnelle sociaux en anglais par exemple est aussi un autre frein.de Football. Parmi ces marques certaines attirent plus que L’OL est un des rares clubs à avoir initié une stratégied’autres. Trois constats sont à mettre en évidence pour d’internationalisation de sa marque notamment enexpliquer le déficit d’attractivité des clubs français en Asie mais sans succès significatif. Aujourd’hui le PSGtermes de fans sur facebook et de fans en général : grâce à ses nouvelles ressources booste sa visibilité1. Au niveau national, les marques des grands clubs français internationale avec son recrutement, sa notoriété est en sont souvent les plus attractives par rapport aux marques plein développement mais pas encore sa réputation. périphériques citées précédemment. Par contre au A une époque où les réseaux sociaux n’étaient pas nés, niveau international la tendance n’est plus la même, les certains clubs ont su transformer leur notoriété en fans vont s’intéresser aux clubs ayant un palmarès et une réputation, l’OM il y a 20 ans ou encore St Etienne il y a 37 visibilité européennes et des joueurs comme Beckham ans… Le potentiel sportif et économique des clubs français ou Ibrahimovic vont être plus connus ou reconnus que reflète leur attractivité communautaire, seul le PSG est leur propre club. encore en liste pour transformer sa notoriété en réputation2. Les fans de clubs français ont aussi une nouvelle internationale si les résultats sportifs suivent… particularité dans leur comportement de consommation, ils sont aussi fans de clubs étrangers et sont de moins en moins exclusifs comme peuvent l’être les fans d’autresPour plus d’informations, vous pouvez contacter :Vincent CHAUDEL, Directeur Communication & Marketing Kurt Salmon, vincent.chaudel@kurtsalmon.com, Tél.: 01 55 24 31 79Wulfran DEVAUCHELLE, Senior Consultant Kurt Salmon, wufran.devauchelle@kurtsalmon.com, Tél.: 01.55.24.30.19Jean-Philippe DANGLADE, Professeur de Marketing, Euromed Management - Kedge Business School,jean-philippe.danglade@euromed-management.com Tél.: 04 91 82 73 34Lionel MALTESE, Professeur Associé Management du Sport, Euromed Management - Kedge Business School,lionel.maltese@euromed-management.com Tél.: 04 91 82 77 07 Kurt Salmon est un cabinet de conseil en transformation des entreprises. La vocation des 1400 consultants de Kurt Salmon est d’apporter aux dirigeants des entreprises le conseil et les idées originales qui ont un impact direct et concret sur la réussite de leurs projets et, en particulier, sur leurs projets de transformation. Kurt Salmon accompagne les dirigeants dans l’exploration de nouvelles voies pour les entreprises. Nos équipes de conseil interviennent à leurs côtés pour mieux comprendre les attentes du marché, pour les aider à discerner les facteurs d’évolution de leur secteur d’activité et à trouver la différenciation compétitive qui leur permettra d’exprimer leur leadership. www.kurtsalmon.com