• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Private Content
Tendances 2009 / 2010 Marketing, Communication, Media, Creation, design, web 2.0. Version completé avec les stratégies relationnelles innovantes.
 

Tendances 2009 / 2010 Marketing, Communication, Media, Creation, design, web 2.0. Version completé avec les stratégies relationnelles innovantes.

on

  • 27,668 views

Lors du congrès des agences de communication 2009 organisé par le magazine Stratégies, Jérémy Dumont, directeur du planning stratégique de Pourquoi tu cours (l'agence des idées) a donné des ...

Lors du congrès des agences de communication 2009 organisé par le magazine Stratégies, Jérémy Dumont, directeur du planning stratégique de Pourquoi tu cours (l'agence des idées) a donné des éclairages sur les tendances 2009 : marketing, communication, media, création.

Ces tendances sont issues de la réflexion menée en 2008/2009 au sein du cercle d'innovation transversal Courts Circuits qui, par la fourniture mensuelle de rapports d'innovation, permet de faire émerger des pistes d’innovation dans les différents secteurs d'activité, opérationnelles dans le marketing, la communication, les médias et la création....et en phase avec les tendances sociétales émergentes.

La définition de ces tendances innovantes débute avec l'observation de 4 phénomènes sociétaux majeurs :
- Le désir d'accomplissement de soi, né de la prise en compte de nouvelles valeurs éthiques couplée à un éveil aux autres.
- L'identité interactive, résultant des usages quotidiens des NTIC, qui entrainent une nouvelle facon de communiquer avec les autres plus ouverte et interactive.
- La logique de réseau qui définit de nouveaux rapports de proximité à distance. Proximité qui ne tient pas de la distance géographique mais d'une communion de sens, d'un partage de valeurs.
- Les rassemblements en communautés actives qui participent à un phénomène d'autonomisation collective. Au sein de ces communautés, les individus s'engagent dans la même direction, interagissent, dans le but de s'approprier leur propre développement et de devenir autonomes.

Les marques commencent à intégrer ces phénomènes et 4 tendances majeures se détachent en 2009 de leurs stratégies :
- La quête de socio performance. La socio-performance résulte de la ré-alliance des parties prenantes de l'entreprise autour d'une vision "aspirationnelle", d'un projet commun, de valeurs partagées.
- Le storytelling : les marques essayent de nous impliquer personnellement dans leur communication en racontant une histoire, notre histoire. D'où la tendance accrue au storytelling de marque, afin d'impliquer chacun de nous personnellement.
- La marque communautaire : Certaines marques s'incarnent désormais dans de véritables marques communautaires, créatrices de liens, permettant à leurs membres d'interagir directement entre eux.
- Le service : La nouvelle valeur d'une marque est dans sa capacité à accompagner par le biais d'une logique nouvelle de service rendu, qui devient désormais une règle.

Finalement, les tendances de demain sont a chercher non seulement du côté des gens ou du côté des marques, mais entre ces 2 entités en perpétuelle interaction :
- De nouvelles postures relationnelles émergent qui permettent de clarifier la nature des liens commerciaux en fonction des valeurs partagées.
- La proximité a distance entre une marque et ses clients ouvre de nouvelles opportunités relationnelles, sans pour autant perdre le coté "humain" et l'instantaneité.
- Les échanges interpersonnels peuvent être favorisés. Ca peut passer pas une désintermédiation de la marque ou le développement de services.
- Au final, la tendance est au partage d'expériences, en premier lieu divertissantes, mais qui le sectre des possibles s'élargir vers des expériences culturelles ou d'éducation, en une quête d'accomplissement collective.

Statistics

Views

Total Views
27,668
Views on SlideShare
9,179
Embed Views
18,489

Actions

Likes
18
Downloads
411
Comments
0

40 Embeds 18,489

http://www.levidepoches.fr 15060
http://www.levidepoches.blogs.com 1781
http://levidepoches.blogs.com 877
http://www.lepost.fr 405
http://www.netvibes.com 94
http://feeds.feedburner.com 45
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr 41
http://www.slideshare.net 23
http://www.courtscircuits.fr 21
http://translate.googleusercontent.com 17
http://www.mefeedia.com 16
http://1366848492.nvmodules.netvibes.com 15
http://webcache.googleusercontent.com 13
http://levidepoches.fr 8
http://courtscircuits.fr 8
http://www.paperblog.fr 7
http://www.typepad.com 6
http://benmenson.blogspot.com 5
http://benmenson.posterous.com 4
http://www.feedspot.com 4
http://www.google.fr 4
https://www.google.fr 3
http://51y6ty.widget.uwa.netvibes.com 3
http://feeds2.feedburner.com 3
http://www.psst.pro 3
http://socialmediatoday.com 3
http://produits--marques.blogspot.com 3
http://news.google.com 2
http://kbc027.kbplatform.com 2
http://51y9bd.widget.uwa.netvibes.com 2
http://pigeindexeroff 2
https://www.linkedin.com 1
http://74.125.79.132 1
http://pigeindexer 1
http://www.google.ch 1
http://209.85.129.132 1
http://mekhalfia-marketing-strategique.blogspot.com 1
http://wildfire.gigya.com 1
http://74.125.113.132 1
https://www.google.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Tendances 2009 / 2010 Marketing, Communication, Media, Creation, design, web 2.0. Version completé avec les stratégies relationnelles innovantes. Tendances 2009 / 2010 Marketing, Communication, Media, Creation, design, web 2.0. Version completé avec les stratégies relationnelles innovantes. Presentation Transcript

    • TENDANCES 2009 Marketing, communication, médias, création Crédit photo : Vincent Debanne
    • www.pourquoitucours.fr 23 mars 2009
    •  
    • Les tendances 2009 que vous allez découvrir au cours de cette présentation sont issues de COURTS CIRCUITS : Le cercle de réflexion et d'innovation transversal (marketing, création, media, communication). www.courtscircuits.fr
    • Crédit photo : Vincent Debanne
      • Courts Circuits est un cercle d’innovation composé de 600 professionnels des médias, de la communication, du marketing et de la créativité qui font avancer un thème de réflexion :
      • nous croisons nos expertises et nos différents secteurs d'activité
      • nous innovons de manière transversale et en interaction avec l'environnement.
    • Crédit photo : Vincent Debanne
      • Les planneurs stratégiques de pourquoi tu cours (l'agence des idées)
      • conseillent en direct les responsables de marque en :
      • - relevant les défits que posent la nouvelle génération interactive
      • intégrant leurs stratégies marketing, communication, média, création en amont des briefs à leurs agences
      • favorisant un maximum d'interconnexions libres autour d'une idée centrale
      • pour plus de créativité et de pertinence
    • Notre planning stratégique permet de faire émerger une idée centrale et favorise les interactions autour de cette idée. Les actions en marketing, communication, média de la marque passent en mode interactif.
    • Nos planneurs stratégiques se mettent du coté des idées pour qu’a chaque étape du processus de développement l’idée reste centrale et que chacun puisse y contribuer.
    • 3- ENTRE LES MARQUES ET LES GENS 2- DU CÔTE DES MARQUES 1 - DU CÔTE DES GENS.
    • 1- DU CÔTE DES GENS. 4 phénomènes majeurs L’accomplissement de soi L’identité interactive Les réseaux L’autonomisation
      • Recentrage sur soi en connexion avec les autres - Besoin de faire…et de partager son expérience - L’éveil de la conscience et la reconnexion aux autres
      1 er phénomène L’accomplissement de soi « connecté »
    • À l’heure de l’implosion des référents traditionnels: la famille, l’école, la religion, la politique, l’entreprise… la société française est à la recherche d’un nouveau modèle qui permette de bien vivre en société. Si la société française est une mosa ï que, le sens émerge de chacun. Les nouvelles valeurs éthiques sont bel et bien en cours d’intégration et chacun les intègre à sa façon : celle qui fait sens pour lui, ses proches et les autres. Les nouvelles valeurs éthiques sont en cours d’intégration
    • Recentrage sur soi mais connecté aux autres La recherche d’un équilibre personnel holistique: qualité de vie, ETRE singulier, le « moi / nous » Lle hiving : la yourte
      • Besoin de faire
      • Faire pour se rapprocher des choses vraies,
      • apprendre, redevenir un petit peu plus maître de son existence et autonome, et partager son expérience
      Un diner presque parfait : savoir, vouloir, pouvoir
    • Yann Arthus-Bertrand : 6 milliards d'Autres L’éveil de la conscience Prise de conscience de l’interdépendance et de la spécificité du vivant : l’épanouissement responsable et spirituel
      • L’identité ouverte - L’identité co construite - L’identité active - L’identité augmentée
      2 ième phénomène L’identité interactive
    • - Un nouveau rapport à soi Empowerment : je n’ai jamais été aussi libre de choisir QUI je veux être et de faire ce que je veux de MA vie….avec mes proches. - Un nouveau rapport aux autres Ouverture et multiplication des canaux d’échange. - Un nouveau rapport au temps Instantanéité :Je suis dans l’instant, de fait, dans l’action engagée. - Un nouveau rapport à l’espace Hypermobilité = l'espace se déterritorialise au profit d'une étendue non bornée, il se dématérialise au profit de sa mentalisation. Perte de contexte (et de sens). Les nouveaux moyens de communication permettent à chacun d’ être acteur de sa vie : d u consom’acteur à l’identité active
    • L’identité ouverte Se raconter en mots et en images… à visage découvert et permettre l’échange. Le blog est un espace de storytelling…
    • L’identité co construite L’identité s’édite en temps réel sur la toile avec la participation des autres . La page personnelle sur facebook, un espace partagé avec mes proches
    • L’identité active Pouvoir dire ce qu’on fait a l’ensemble des personnes autour de soi : le signal social Twitter. Le micro blogging qui permet de tenir informé ceux qui souhaitent suivre mes activités.
    • L’identité augmentée Le matériel et l’immatériel se superposent. Plus de réel , plus de virtuel … Ils se rejoignent, se synchronisent. Il n’y a plus de frontière entre les deux. L’Iphone synchronise DEEZER quand on veut, là où l’on veut.
      • Les gens comme moi - Les liens d’activation - Les liens interpersonnels - Les nœuds d’influence
      3 ième phénomène Les réseaux
    • 3 ième phénomène Les réseaux : de nouveaux rapports de proximité à distance Source: semio factory
      • L’intérêt fondamental d’internet est de favoriser les
      • relations de proximité à distance, c’est à dire des
      • relations humaines utiles et efficaces :
      • Proximités qui ne tiennent pas à la distance
      • géographique mais qui tiennent d’une communion de
      • sens…d’un partage de sens et de valeurs.
      • « à distance » ce qui permet une ouverture sur le
      • monde inégalée sans avoir à se déplacer et permettant
      • des modes relationnels et des rassemblements
      • nouveaux.
      • Sur internet se développe des rationalités
      • économiques étrangères aux usages calculateurs et
      • spéculatifs. La gratuité. Services aboutissant à faire
      • grandir la ma î trise des uns et des autres.
      Les réseaux : de nouveaux rapports de proximité a distance
    • Les gens comme moi Une nouvelle catégorie de personnes considérées comme étant « proches ». Le groupe contre l’éco-blanchiment sur ning rassemble une communauté d’intérêts au croisement du professionnel et du personnel.
    • Les liens d’activation Pouvoir activer les gens en identifiant ceux qui peuvent être utiles à un moment donné : à partir de leurs tags Une nouvelle application « fav mapper » permet de faire émerger des liens entre nous et les autres gens en fonction des centres d’intérêts.
    • Les liens interpersonnels En fonction des échanges sur internet on peut tracer des liens entrants ou sortants vers les gens (et leurs contenus). Ils seront plus ou moins distants en fonction de l’importance de leurs échanges. Evolution des relations entre les membres d’un réseau sur twitter au fil des semaines. Source:mp6
    • Les nœuds d’influence On peut analyser qui est au croisement des réseaux et qui facilite la diffusion de l’information Les réseaux de diffusion de l’information des deux candidats à la présidence américaine. Source:mp6
    • - Les espaces d’activité partagée - Les communautés d’action - La géolocalisation - L’accès aux moyens de réalisation - L’automatisation par la technologie 4 ième phénomène L’automatisation collective :
        • Veronika Spierenburg
    • On cible aujourd’hui des groupes de gens semblables : m ême age, région, valeurs…mais qui n’entretiennent pas nécessairement de relations fréquentes entre eux. D’où la notion de communauté d’action puisque c’est une communauté engagée dans la m ême direction, dans la m ême action, une communauté qui interagit. L’enjeu pour ces communautés c’est de s’approprier leur développement et de devenir autonomes. 4 ième phénomène L’autonomisation collective : des groupes de personnes semblables aux communautés d’action.
    • Les espaces d’activité partagée Un espace d’activité est le champ des relations d’un groupe ou communauté virtuelle dans lequel sont partagés des enjeux ou des activités communes avec les rôles et les accessoires qui vont avec (information, communication, images, fonctions, etc...). La cantine du silicon sentier est un espace d’activité en libre accès.
      • Les nouvelles communautés d’action
      • Prendre sa vie en main de façon responsable et
      • collaborative …à plusieurs.
      Sur qype, les membres de la communauté partagent leurs avis pour s’entraider.
      • L’accès aux moyens de réalisation facilité
      • Les communautés s’organisent autour des moyens
      • de réalisation : argent, information, …
      L’information maitrisée par ceux qui l’utilisent sur cozop by agoravox : un système coopératif.
    • La géolocalisation situe dans le réel. L’interaction dans le réel facilitée par les moyens de géolocalisation Peuplade, un des premiers sites à favoriser le passage au réel gr âce à la géolocalisation.
      • Des moyens techniques qui automatisent
      • Automatiser un système à une plus grande échelle.
      L’autopartage facilité à grande échelle par mobizen.
    • 2- DU CÔTE DES MARQUES 4 postures principales Du sens Des histoires Du lien Du service
    • 1 ere posture Faire sens : la socio performance
    • Les entreprises qui voient leur puissance financière, économique, industrielle fondre comme neige au soleil, réalisent soudain que leur seul capital durable, dynamique, réactif se trouve du côté des hommes et des femmes à l’intérieur et à l’extérieur de leurs murs : ils contribuent à leur développement et leur niveau de contribution dépend du sens commun qu’ils perçoivent. La socio-performance résulte de la ré-alliance des parties prenantes de l’entreprise autour d’une vision « aspirationnelle », d’un projet commun, de valeurs partagées et de règles plus justes. Elle permet à l’entreprise de s’ouvrir à des communautés d’intérêts proches de son champs d’activité, mais plus ou moins éloignées de ses considérations propres. Les entreprises qui sortiront le plus vite de la crise seront celles qui réussiront à redonner du sens à leur marque.
    • S’incarner pour mieux s’ouvrir aux autres. Jean Michel Aphatie tient un blog, ce qui lui rester en contact avec ses auditeurs de RTL et les gens en génèral. Un peu comme Michel Edouart Leclerc avec « de quoi j me mel ».
    • Savoir remettre en cause les anciens modèles. Serge Papin Président de Super U "Comme il y avait autrefois les objecteurs de conscience, vous avez aujourd'hui les objecteurs de croissance ou de consommation. Ils veulent consommer mieux, de façon plus raisonnable".
    • La re-invention éthique. Le groupe casino engagé dans une démarche éthique
    • Mériter la confiance en « rendant des comptes » : la marque transparente La Société financière de la Nef est une coopérative de finances solidaires
    • Devenir une entreprise ouverte. Les orange labs captent l’intelligence collective.
    • Permettre la participation, déjà en interne, si possible a l’externe. Google donne la possibilité à ses employés de passer 20% de leur temps de travail à développer des projets personnels.
    • S’ouvrir à l’externe en s’engageant dans des démarches à portée sociale ou écologique. Psychologies magazine La Fondation d'entreprise Veolia soutient Les Blés du Désert dans le projet de créer des emplois par la collecte de cartouches usagées.
    • Libérer les initiatives individuelles. Psychologies magazine Boursorama banque donne les moyens aux gens de gérer leur portefeuille d’actions de façon autonome. Elle a développé sur une plateforme les infomrations nécessaires au choix et en permet la customisation.
    • L’entreprise s’engage dans une démarche plus globale Psychologies magazine danone.communities est né de la rencontre de Franck Riboud PDG de Danone, avec Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006.
    • L’entreprise s’engage, et nous engage dans une démarche plus globale Psychologies magazine Avec un geste pour l’environnement la caisse d’épargne mobilise ses sociétaires dans une démarche collective.
    • L’entreprise s’engage auprès d’un groupe de gens et tisse des liens avec des partenaires Psychologies magazine La SNCF, la banque postale et Universal musiques s’adressent aux jeunes via des opérations de co-branding. Une carte bleue facilitant l’achat de musique en ligne+ des réductions sur les voyages en train.
    • L’entreprise crée des liens entre les gens. Psychologies magazine Nouvelles frontières met l’accent sur les rencontres qui ont lieu entre les gens pendant les voyages.
    • GoodAction est la régie publicitaire responsable au service du développement durable.
    • L’ambition du concept archidurable ® tel que l’expérimente au quotidien la société, consiste à mener une démarche sociale, économique, environnementale et architecturale qui met pleinement l’Homme au cœur de l’entreprise associant ainsi HQE (Haute qualité environnementale) et HQH (Haute qualité humaine). Être socio performant
    • Ou simplement : dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit La marque de cosmétiques Yves Rocher ouvre son premier éco-hôtel spa en Bretagne.
    • 2 ième posture Impliquer personnellement en racontant une histoire : le storytelling.
    • Dans un contexte de surinformation où la somme des connaissances double tous les sept ans, les individus, constamment sollicités par un nombre croissant d’émetteurs de message, ont du mal à décoder les informations. Or, face aux données pléthoriques de la société hyper-communicationnelle, les récits et histoires, contrairement aux chiffres et aux analyses quantitatives, se présentent comme un mode privilégié de création de sens, auprès des ê tres humains dont le cerveau a une capacité prodigieuse de perception de l’information quand celle-ci lui est présentée sous une forme narrative (Bruner, 1996). Des histoires qui nous parlent et qui nous touchent…intimement.
    • Raconter une histoire légendaire…qui porte une vérité suprême….qui ait la portée d’un mythe. Nike = triomphe
    • De la capacité de raconter une histoire qui nous intéresse….et pas seulement que sa propre histoire. Le tour de force d'Apple est d'avoir réussi à imposer un couple inséparable à la Laurel et Hardy, sans vraiment de gagnant ni de perdant, l'un ne pouvant exister ni briller sans l'autre, et vice-versa…
    • Une histoire écrite ensemble Axa réinvente le métier d’assureur dans cette campagne télévisée…sur les bases de ce que les clients pensent et fuient.
    • Engager dans un projet collectif. Refaire de la nature le milieu naturel de l'homme Aigle réveille nos instincts premiers à nous reconnecter à la nature.
    • Une histoire proche des gens (et pas d’autres) Nivéa a fait des choix, et se rapproche des gens qui partagent son point de vue : « la beauté est générosité ».
    • Replacer le consommateur au centre : “user centric”. Mc Donalds joue sur le coté "proximité avec sa nouvelle stratégie de communication : « venez comme vous êtes »
    • Raconter leur histoire : une histoire écrite pour eux (et par eux) NewBalance propose de challenger ses amis à la course à pieds sur Facebook.
    • Raconter leur histoire : une histoire qui évolue avec eux. Le Crédit agricole fait vivre sa signature « le lien durable » en recontextualisant son offre de service en fonction des moments de vie de ses clients.
    • Raconter des histoires qu’ils auront envie de se raconter La démolition party du Royal Monceau, un très gros buzz. 
    • Faire vivre des expériences pour passer au « LIVE ». Concerts gratuits au studio SFR
    • Faire vivre des expériences…nouvelles…pour se projeter ensemble. Hotel EVERLAND au palais de tokyo, une expérience vraiment nouvelle, qui dure encore.
    • Raconter une belle histoire qui ai du sens. « Certains voyages se transforment en légendes. Bahamas 10 :07 »
    • Raconter des histoires fortes en émotion Michel et augustin, c’est eux, c’est leur histoire, elle donne envie de suivre leur exemple.
    • Des histoires qui permettent l’inter-activité The target : chasse a l’homme
    • Des histoires a commencer et finir quand on veut The cell : une experience asynchrone et multi canal avec ZAOZA…  « on demand »
    • Raconter des histoires vraies La boutique de la Maison Fabre - Artisan Gantier depuis 1924
    • 3 ième posture Créer des liens: la marque communautaire
    • Une communauté existe dans des faits, des usages, des outils, des procédés, des façons de faire, des productions, des moyens de se nourrir, de s’abriter, de se transporter, de s’occuper des affaires quotidiennes. Il faut une attention particulière pour bien voir que tout est différent d’une communauté à l’autre, même s’il peut y avoir de très grandes ressemblances.. Une communauté existe dans ses représentations d’elle-même, des autres, de son monde, de l’univers, etc. Elle existe aussi dans ses sensibilités, ses façons de vivre les choses de la vie, d’éprouver des affects communs. Un besoin de tisser des liens entre nous…
    • Donner la parole à tous : ouvrir les canaux d’échange entre les gens et organisr la synthèse de ces échanges. “ My Starbucks Idea“ , un site qui permet aux internautes de proposer des idées pour améliorer l’offre & les services de la marque aux US. Les gens votent. Les meilleures idées sont retenues.
    • Reconnaître les communautés : permettre a chacun de réunir sa communauté. Bouygues reconnaît les communautés de chacun à travers sa campagne « le répertoire de mathieu »
    • Favoriser les liens intra communautaires : permettre a chacun de créer ses groupes et ses forums de conversation. Doctissimo permet aux communautés de se former et d’échanger sur sa plateforme. Ici la communauté des fans de mohair dans la section sexualité du site.
    • Donner les moyens d’inter-agir : donner des outils qui permettent a chacun de rentrer en relation a sa façon. La carte AGIR permet à chacun de reverser les sommes qu’il souhaite à qui il le souhaite à partir d’un espace de pilotage dédié.
    • Favoriser les liens et les transactions économiques intra communautaires entre des gens partageant les m ême valeurs. Psychologies magazine Reshape met en relation les artistes et les internautes partageant les m êmes valeurs, celles du développement durable sur sa plateforme.
    • SE FAIRE LE RELAI DES PROJETS QUE LES CONSOMMATEURS ONT EN COMMUN Psychologies magazine Le site « open forum » met en relation les jeunes entrepreneurs de American Express.
    • Devenir un espace pour sa communauté : la marque comme lieu Yahoo! Link @ Sheraton
    • Animer la communauté : en proposant un agenda de RDV’s Les forums de Libération Libération organise des forums pour favoriser la rencontre et le débat.
    • Animer la communauté : organiser des rencontres. Opération événementielle exceptionnelle et très fédératrice, The HUMAN RACE est un événement sportif dont le principe est simple : le 31 Août 2008, des milliers de runners se sont retrouvsé simultanément dans 25 villes à travers le monde pour participer à une course exceptionnelle de 10 km.
    • Le nec plus ultra « être financé par sa communauté » L’appel au don de wikipedia
    • 4 ième posture La capacité à accompagner : le service.
    • Les marques développent des services pour se donner un avantage concurrentiel. La logique de service dépend du rapport entretenu avec le problème ou les attentes de quelqu’un, mais aussi de son propre rapport avec ce problème. Le service facilite l’usage et permet la transmission d’un savoir, le passage de culture… D’ailleurs toute activité ne se justifie t’elle pas parce qu’elle sert et en cela elle concourre au bien d’autrui. Tout métier ne vaut il pas par le service qu’il rend. Le service devient la r ê gle des relations et des échanges. Le service rendu souvent gratuitement…
    • La marque informe gratuitement : elle devient productrice de contenu et media Donner des informations sur ses produits ce n’est plus assez, il s’agit de devenir un magazine qu’on feuillette, ou de donner l’information a la bonne personne au bon moment comme Danone et vous.
    • La marque devient coach de vie : elle essaye de délivrer la bonne information a la bonne personne…elle conseille en fonction des spécificités de chacun. La marque accompagne et conseille comme le montre cet exemple pour NIKE
    • La marque devient un capital immatériel en investissant un centre d’interet commun. Psychologies magazine La marque peut investir un centre d’intéret comme avec Pepsi World et prendre une forme ectoplasmique et nouvelle loin de son produit.
    • La marque propose un service gratuit “en plus”, pour attirer les clients….elle devient mediatrice. Psychologies magazine Ikea a développé une plateforme de covoiturage : économique, écologique, participative, conviviale permettant aux clients de s’entre aider
    • La marque réunit plusieurs services en bundle : la “plateforme de services” Psychologies magazine TGV a développe sa gamme de services en ligne pour permettre de tout trouver en un seul endroit
    • Psychologies magazine Nokia a réunit sur sa plateforme OVI plusieurs acteurs pouvant rendre service aux clients Nokia. Nokia fait plus que fournir un accés, il tisse des liens entre plusieurs fournisseurs de services. La marque réunit plusieurs partenaires en bundle : la “plateforme de services” intégrée autour d’elle
    • La marque propose des services intégrés (via internet) Psychologies magazine La free box permet de connecter tous les devices ensemble.
    • La marque propose des services intégrés (via ses cartes) Psychologies magazine Le crédit agricole propose une carte de paiement double : paiement + extention de garantie.
    • La marque facilite le parcours vers le produit en développant des forums d’échange Leroy Merlin facilite la créativité de chacun pour encourager les gens a décorer leur intérieur.
    • La marque rend service a une communauté Credit mutuel de bretagne permet aux jeunes de poster leurs petites annonces.
    • La marque peut devenir créatrice d’opportunités. Psychologies magazine Les « axe boat » permettent aux gens de se rencontrer, un peu comme dans tous les évènements de marque, mais la le but est plus pratique.
    • Le service ultime “le produit sur mesure” Psychologies magazine Time magazine met en ligne et envoie par courrier le magazine que les gens se composent a partir de 8 titres.
    • 3- ENTRE LES MARQUES ET LES GENS Postures relationnelles La proximité a distance. Les échanges inter personnels Expériences collectives
    • Les postures relationnelles permettant de clarifier la nature des liens commerciaux en fonction des valeurs partagées
    • Postures relationnelles permettant de clarifier la nature des liens commerciaux en fonction des valeurs partagées POSTURE ECONOMIQUE ADAPTEE Etre un acteur de l’économie en assurant la JUSTE connexion entre l’offre et la demande dans le respect de valeurs communes entre la marque et les clients. Il s’agit de prendre en compte la valeur du produit échangé dans sa globalité : utilité, usage, éthique, expérience. POSTURE COMMUNAUTAIRE APPROPRIEE S’inscrire dans une communauté d’échange et en favoriser le développement pour assurer la pérennité de ses échanges avec celle ci. Il s’agit de favoriser le développement approprié d’une communauté d’échange, de constituer un écosystème en inter action permanente dont on est acteur, de servir cette communauté au mieux de ses intérets propres et favoriser son autonomie. POSTURE COMMERCANTE TRADITIONELLE Entrer en relation particulière avec les acteurs pour tisser des liens commerciaux durables par exemple en défendant les int é rets collectifs : ceux de la profession ou des consommateurs. POSTURE ECONOMIQUE TRADITIONNELLE Vendre des produits pour en tirer un profit et entretenir des relations avec ses clients centrées sur la qualité et le prix des biens échangés. L’interet est ici purement et simplement économique et chacun défend ses intérets. COMMERCE DE LIENS COMMERCE DE BIENS COMMERCE DE VALEURS COMMERCE DES VOLEURS 1 2 3 4
    • 1- La posture économique traditionnelle : l’intéret économique de chacun Psychologies magazine Leclerc défend le pouvoir d’achat et le prouve avec cette plateforme internet permettant aux clients de comparer les prix des produits.
    • 2- La posture commercante traditionnelle : l’int ê ret commun au delà des biens échangés. Psychologies magazine Dans le café ING direct, les gens se rencontrent autour de l’assurance.
    • 3- La posture économique adaptée : les échanges permettent de moduler l’offre en fonction des valeurs communes qui émergent Psychologies magazine Idtgv permet aux gens de voyager dans un même train en fonction de ce qui a de la valeur pour eux en proposant trois ambiances : ZEN, ZAP, NIGHT.
    • 4- La posture communautaire appropriée : l’offre et la demande autonomisés pour être appropriés collectivement Psychologies magazine La ferme du SART, a Lille, c’est des producteurs responsables et des consommateurs responsables et autonomes. Tout le monde est actif et en interaction directe dans le magasin : sur le parking, dans les rayons, a la caisse
    • Les rapports de proximité a distance avec les clients en fonction de la fréquence des relations.
    • Les rapports de proximité a distance entre la marque et ses clients en fonction de la fréquence des relations. PROXIMITE HUMAINE PROXIMITE A DISTANCE RELATION DURABLE TRANSACTION PONCTUELLE LE CONTACT HUMAIN « on line » Entretenir une vraie relation humaine de proximité sur internet. L ’ACCOMPAGNEMENT HUMAIN via internet. Entretenir une relation humaine dans le temps, de proximité, et ceci alors que ses besoins et ses envies évoluent, via internet. L’INTERMEDIATION « as a facility » Fournir des services à la carte pour que les clients se mettent en relation directe afin de gérer au mieux leurs affaires. Desintermédiation de la marque. LES TRANSACTIONS AUTOMATISEES « on demand » Constituer un système permettant a chacun de se prendre en charge de façon systématique et adaptée, à distance et sans avoir recours a une tierce personne. 1 2 3 4
    • 1- LE CONTACT HUMAIN « on line » : quand les gens se parlent pour s’aider (pas de robots conversationnels). Psychologies magazine La fourmilière, c’est le site de gestion après vente de Cdiscount. Il met en relation les acheteurs avec ceux qui ont achété plusieurs fois et sont capables d’aider d’autres personnes.
    • 2- L ’ACCOMPAGNEMENT HUMAIN via internet : lorsque le client permet qu’on le suive dans le temps pour intégrer au mieux ses particularités, sans perdre le lien direct humain. Psychologies magazine Service conçu pour mettre à la disposition de chacun un dossier médical électronique sécurisé accessible par Internet. Il contiendra en permanence les informations médicales pertinentes nécessaires à sa prise en charge. Il aura pour vocation première d’améliorer la qualité des soins en facilitant la coordination et les échanges d’information entre les professionnels de santé.
    • 3- LES TRANSACTIONS AUTOMATISEES « on demand » : des systèmes automatiques qui permettent a chacun de faire ses choix et d’executer sa commande “a sa façon, a son rythme”” Psychologies magazine Sur allociné les gens peuvent télècharger les films de leur choix sans attendre, en se fiant aux avis de la presse ou des internautes.
    • 4- L’intermediation “as a facility” : la marque donne les moyens a chacun de rentrer en relation directe Psychologies magazine Pay2You est un nouveau mode de paiement du crédit mutuel qui simplifie et sécurise les échanges d’argent de petits montants entre particuliers (jusqu’à 150 €).
    • Moyens pour favoriser les échanges inter personnels en fonction du degré d’autonomie laissé par la marque.
    • Moyens pour favoriser les échanges inter personnels en fonction du degré d’autonomie laissé par la marque. MEDIATION DE LA MARQUE DESINTERMEDIATION DE LA MARQUE ECHANGES DE SERVICES AUTOUR DU PRODUIT ECHANGES CENTRE SUR LES PRODUITS LE MARKETING COLLABORATIF Faire interagir les clients dans une zone relationnelle plus large que le produit afin de favoriser l’entre aide. LE MARKETING PARTICIPATIF Permettre aux consommateurs de donner leur feedback a la marque. LE MARKETING PERSONNALISE  Permettre aux consommateurs de se constituer une offre correspondant a leurs attentes personnelles. LE MARKETING COLLECTIVISE Appropriation collective de l’offre permettant a un groupe de gens de rendre les biens échangés appropriés aux besoins et aux réalités de la communauté. 1 2 3 4
    • 1- LE MARKETING PARTICIPATIF : les échanges autour du produit favorisent les choix des futurs clients de la marque. Psychologies magazine Sur FNAC Live les clients échangent leurs opinions sur les produits proposés a la vente.
    • 2- LE MARKETING COLLABORATIF : les échanges entre les consommateurs débouchent sur un service annexe valorisable en supplément du produit par la marque. Psychologies magazine Thalys et Viadeo proposent une plateforme permettant aux voyageurs de rentabiliser le temps de leur déplacement en rencontrant des éventuels collaborateurs et en développant leurs contacts à bord du train.
    • 3- LE MARKETING PERSONNALISE : les gens s’impliquent dans la constitution de leur offre, sur mesure, sans pour autant s’organiser entre eux. Psychologies magazine Les artistes peuvent proposer leur album et les internautes peuvent devenir producteurs. Le résultat de leur échange n’est pas maitrisé de façon collective. La major prend en compte les choix de tous.
    • 4- LE MARKETING COLLECTIVISE : l’offre et la demande sont gérés par des communautés de gens Psychologies magazine Sur Kiva on p eut créer un groupe d’action afin de favoriser un projet a financer collectivement.
    • Les expériences collectives de marque en fonction du degré d’ouverture aux autres
    • Les expériences collectives de marque en fonction du degré d’ouverture aux autres 1 2 3 4 EXPERIENCES DE DIVERTISSEMENT Partager le plaisir de consommer. EXPERIENCES AGREABLES VOIRE ESTHETIQUES Accès facilité aux produits et aux informations sur les produits. EXPERIENCES DE CULTURE OU D’EDUCATION Partage d’expériences culturelles. Qu êtes d’accomplissement collective. Ne pas entrer en relation Entrer en relation Attentes Matérielles Attentes Expérientielles EXPERIENCES INTIMES OU D’EVASION Permettre aux gens de vivre des moments de calme et d’intimité. Qu ête de réalisation personnelle.
    • 1- EXPERIENCES AGREABLES VOIRE ESTHETIQUES : l’accès au produit est simplifié et plaisant. Psychologies magazine Uniqlo a soigné l’accès aux produits et leur mise en scène sur un site web vitrine très esthétisant avec photos et vidéos.
    • 2- EXPERIENCES DE DIVERTISSEMENT : l’accès au produit est ludique et devient une expérience partagée. Psychologies magazine Advergame sur téléphone portable par Sony, à l’occasion de la sortie du nouveau James Bond.
    • 3- EXPERIENCES INTIMES OU D’EVASION : un moment de plaisir dans un univers plus proche des gens ... en toute intimité. Psychologies magazine Street marketing Kenzo Flower : une fleur a ceuillir dans la rue en passant a coté d’un champ de fleurs planté a l’occasion.
    • 4- EXPERIENCES DE CULTURE OU D’EDUCATION : une expérience favorisant l’échange d’expérience intra communautaire Psychologies magazine Suave a développé une mini série « in the motherhood » pour les femmes enceintes diffusée sur ABC aux US. 
    • www.pourquoitucours.fr 23 mars 2009