Paris je t’aime #2 = parcours artistique en forme de coeur dans paris
 

Paris je t’aime #2 = parcours artistique en forme de coeur dans paris

on

  • 8,061 views

 

Statistics

Views

Total Views
8,061
Views on SlideShare
2,883
Embed Views
5,178

Actions

Likes
0
Downloads
10
Comments
1

14 Embeds 5,178

http://www.levidepoches.fr 4059
http://speakproduction.tumblr.com 694
http://fr.flavors.me 263
http://www.levidepoches.blogs.com 50
http://flavors.me 47
http://levidepoches.blogs.com 37
http://speak-production.flavors.me 11
http://www.linkedin.com 6
http://translate.googleusercontent.com 3
http://feeds.feedburner.com 3
http://www.bonweb.fr 2
http://webcache.googleusercontent.com 1
http://es.flavors.me 1
http://www.mefeedia.com 1
More...

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • sweet idea
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Paris je t’aime #2 = parcours artistique en forme de coeur dans paris Paris je t’aime #2 = parcours artistique en forme de coeur dans paris Document Transcript

  • 1
  • Dossier de presse 14 au 28 février 2012 Contacts Sans Interdits ArtsAlexandra Decraene 06 33 68 95 71 contact@sansinterditsarts.com EVANESCO Célia Decalonne 06 67 15 88 33 celia.decalonne@gmail.com Psst Jérémy Dumont 06 09 86 48 63 contact@psst.fr 2
  • SOMMAIREPrésentation de PARIS JE T’AIME page 4Présentation de JAPONAIDE page 5Présentation du concours SPEAK FOCUS page 6Présentation du film « Mimi No Nikki » page 7Pages 8 à 15 les artistesSamon Takahashi // Thi-Thanh page 8Sandrine Boulet // Yuko Aoki page 9Vahram Muratyan // Myriam Tirler page 10Celia A.D.N // Claudia Squitieri page 11Marietta Ren // Kein Künstler page 12Caroline Gay & Thomas Geffrier // Leonard Bourgois-Beaulieu page 13Julien Colombier // Fred Le Chevalier page 14Liox // Lauréat Speak Focus page 15L’équipe de « Paris je t’aime » page 16Revue de presse page 17 3 View slide
  • PARIS JE T’AIME ?« PARIS JE T’AIME » est un parcours artistique en plusieurs étapes qui se tiendra dans le haut-marais dés le 14 février.Une balade amoureuse à la forme de cœur.PRESENTATION DU PARCOURS ARTISTIQUEPeut-on détourner l’espace urbain, créer un espace temps, afin de favoriser la rencontreamoureuse même si nous sommes dans une grande ville ? L’art peut-il non seulement noustoucher mais aussi nous rapprocher ? Les artistes sont-ils des acteurs de la vie urbaine ? Parisest la ville des amoureux au cinéma mais ou aller pour la saint-valentin quand on s’aime ouquand on cherche l’amour ?« PARIS JE T’AIME » est un parcours artistique en plusieurs étapes qui se tiendra dans le haut-marais dés le 14 février jusqu’au 28. Une exposition hors les murs des galeries classiques auplus prés des parisiens. Une balade amoureuse à la forme de cœur. Les artistes se mobilisentpour partager leur vision de l’amour, mettre en scène les amoureux et favoriser les rencontres.Les amoureux, les passionnés, les curieux pourront faire de belles rencontres artistiques etpersonnelles.« Quel est donc ce lien entre nous cette chose indéfinissable ? Où vont ces destins qui senouent pour nous rendre inséparables ? {Feist pour le film « Paris je t’aime »}INFORMATIONS PRATIQUESRendez-vous le mardi 14 février dès 20h au Bougnat, 28 rue Saintonge 75003 Paris.Les rues exactes du circuit seront indiquées sur le plan qui sera distribué au préalable. Leparcours sera indiqué par des cœurs marqués au sol dans la rue le jour J. Nous comptons surla participation des galeries et des espaces du marais ainsi réunis pour 15 jours dans ceparcours dédié à l’amour.COMMENT PARTICIPER ?Nous avons lancé un appel aux artistes en les contactant via les réseaux sociaux et notreentourage, leurs demandant de créer une œuvre sur le thème de l’amour. Chacun nous fait uneproposition, et nous l’ajoutons au parcours si en effet sa création entre dans le cadre de notreprojet. Nous sommes ouverts à toutes les formes artistiques = photographie, dessins, vidéos…Les participants seront contactés via nos réseaux respectifs = les organisateurs, les artistes, lesgaleries… et nos amis…A vous de nous rejoindre maintenant.Vous pouvez nous envoyer vos candidatures à contact@sansinterditsarts.comLES INSCRIPTIONS SONT TERMINEES 4 View slide
  • PARIS + JAPONAIDE = PARIS JE T’AIME 2Pour sa deuxième édition, Paris je t’aime se dessine et se visite toujours en forme de cœur.Mais celui de cette année rehausse ses couleurs et ses valeurs du halo du soleil levant, enhommage aux événements du 11 mars dernier.La direction artistique de Paris je t’aime 2, toujours aussi hétéroclite par ses médiums (photo,vidéo, graphisme et illustration) se singularise en remettant son couvert pour une dégustationcette fois-ci à la japonaise.Sont invités à cette ode à l’amour trois plasticiens kawaï, venus ouvrir leurs cœurs à ceux desparisiens.L’équipe de Paris je t’aimeRedonner le sourire à ceux qui l’ont perduL’association JAPONAIDE est tenue et a été fondée de façon purement bénévole dans l’idéed’apporter le « soutien du cœur » à ceux qui en ont tant besoin en ce moment au Japon.Les membres de JAPONAIDE, bien qu’ils soient tous rassemblés en région parisienne, sontd’horizons très divers : musiciens, danseurs, architectes, stylistes, designers, traducteurs,coordinateurs… Concilier notre travail, notre vie et nos efforts pour l’organisation n’est pas unetâche facile à mener à bien. Mais nous continuons à organiser et à soutenir toutes sortesd’évènements caritatifs, comme la série de concerts organisés à la Maison de la Culture duJapon à Paris (MCJP) ou le concert symphonique à la Maison de l’UNESCO, et à envoyer, aufur et à mesure, les fonds récoltés lors de ces évènements vers le Japon, et c’est là un espoirautour duquel nous pouvons tous nous unir.Bien que seuls nous soyons impuissants, si chacun se rassemble et apporte son savoir, sescompétences et son travail, nous pouvons atteindre notre but. JAPONAIDE continuera ainsi sonaction jusqu’à ce que le Japon et ses habitants retrouvent le sourire.Nous remercions d’avance tous ceux qui voudront bien nous apporter leur soutien ou se joindreà notre cause :!entreprises et associations aussi bien que particuliers.En espérant poursuivre ce combat ensemble jusqu’au bout. Présidente de JAPONAIDE!SAÏTO Shiori!http://japonaide.org/contact : contact@japonaide.org 5
  • SPEAK FOCUSSPEAK FOCUS est une catégorie du collectif SPEAK PRODUCTION.Il est géré par trois responsables (SPEAK FOCUS TEAM):-Sylvain Juster, architecte, Bordeaux, France-Marion Blondin, architecte, Bordeaux, France-Elsa Miquel, architecte, Bordeaux, FranceDepuis août 2010, SPEAK FOCUS propose des concours photos ouverts à tous.Sans prétention ni contraintes, tout un chacun peut répondre aux thèmes variés à travers lessessions SPEAK FOCUS / SPEAK FLASH (dont le défi est de répondre en 48h) et cellesexceptionnelles à l’occasion d’un évènement particulier ou d’une collaboration extérieure.Cette activité a pour but d’inciter et de motiver ses participants à faire de la photographiepermettant aux amateurs de se perfectionner et aux novices de découvrir toutes les possibilitéscréatives qu’offre ce support. 6
  • MIMI NO NIKKILe plus français des films japonaisRéalisé par Bren Ya Ba(42min, version japonaise sous-titrée français)Mimi, japonaise de 28 ans, part un an s’expatrier dans la ville de ses rêves : Paris !Alors qu’elle se voit déjà déambuler sur les vieux pavés à la recherche du prince charmant et derêves bohèmes, la jeune fille va rapidement déchanter. Face à l’inattendu melting-pot offert parla cité, Mimi voit ses aspirations s’éclipser et se demande si elle va pouvoir endurer cettedéception. C’est alors qu’elle n’a pas d’autre choix que de s’adapter. Peut-être finira-t-elle-même par apprécier ce mode de vie...Bren Ya Ba nous offre ici une oeuvre mêlant romantisme et réalité, à la fois surprenante ettouchante. Avec pour problème de fond le méconnu Syndrome de Paris, le réalisateur sepenche sur une vérité troublante dont lesParisiens mêmes ne sauraient se douter. L’alliage atypique de l’animation et de la réalité offreun rendu réunissant parfaitement cultures française et japonaise. Il s’agit d’un projet original, àmême de satisfaire les Tokyoïtes autant que les Parisiens désireux d’en apprendre plus surcette mystérieuse pathologie...LA P-LOCHE créativeProductionNotre Philosophie...La P-loche est une agence créative où linnovation rencontre la tradition, dont le secret est desentourer des meilleurs artisans de limage depuis plus de 8 ans.Déceler de nouveaux talents de Paris à Tokyo est une des valeurs ajoutées de lagence.Perfectionnisme et Minutie sont les maitres mots dun savoir faire qui puise son essence dans lemulti-culturalisme de ses équipes.A l’écoute des différentes tendances, La P-loche sublime chacune de ses créations tout enrestant fidèle à ses valeurs et son langage graphique.Chaque film est une histoire, chaque marque est un prestige que leurs créatifs harmonisent.Honorant la politique des 3P: Percutant, Puissant et Profitable vos vidéos seront élaboréesEt ce, à partir dune simple idée...« La création nest rien dautre quun rêve durement mis en forme » 7
  • Les artistesSAMON TAKAHASHIPlasticien et compositeurSamon Takahashi est né en 1970. Il utilise des médias variés susceptibles détablir des liens entre desunivers distincts et conçoit des objets pour la plupart éphémères sur la base de glissements sémantiques.THI-THANHPlasticienneThi-Thanh est une touche à tout et se définit comme une aventurière. Créatrice d’atmosphères, elle faitvibrer la lumière au service d’un état d’âme à créer sans s’en donner l’air. L’art de Thi-Thanh définit uneattitude, un art de vivre que l’artiste sème sur son passage, au gré des rencontres.Diplômée de l’école nationale supérieure des arts appliqués et métiers d’art et des beaux arts de Paris. 8
  • SANDRINE BOULETPlasticienneSensible, ludique, positif et décomplexé c’est la définition du travail de Sandrine Boulet .Imaginer des images spontanées et curatives qui font sourire. On y observe ou redécouvre le quotidiende façon joyeuse. Par le biais de son travail, elle cherche à créer une sorte d’abécédaire visuel.Que les gens voient ses images et commencent eux aussi à y voir un quotidien plus positif.A l’ère du téléphone portable, de l’ordinateur, des consoles de jeux, de Facebook…Où tous ces outils pratiques sont devenus des acteurs incontournables de notre quotidien, il estimportant de réaliser que nous nous construisons aussi dans les choses simples de notre vie de tous lesjours.Sandrine Boulet nous transporte aux frontières du réel, l’univers de l’entre-deux celui ou la réalité etl’imaginaire fusionnent.YUKO AOKI LEGRAINIllustratrice et dessinatriceYuko est une illustratrice et dessinatrice née en 1971 à Sasayamashi au Japon.Elle étudie la littérature et lart à luniversité de Kobe, puis lart floral aux Pays-Bas avant de sinstaller enFrance. Actuellement la jeune nippone collabore en free lance pour des magazines japonais et français ettravaille aussi comme designer dans une entreprise japonaise dornementation florale, de conservation defleurs et délaboration de bouquets à base de fleurs conservées. 9
  • VAHRAM MURATYANGraphiste et illustrateurVahram Muratyan est un expert de la communication visuelle. Il enseigne le graphisme à la célèbre écolede lESAG-Penninghen et a travaillé comme free-lance pour des clients tels que Arte, Chanel, La Galeriede lOpéra de Paris, etc... Il est connu aujourdhui pour son blog mignon et drôle quil a créé à la fin de2010 après un long séjour aux Etats-Unis. Paris vs New York est la première version papier du blog : unecollection de visuels comparant les différences, les clichés et les contradictions des deux villes. Uneexpérience formidable pour les amoureux de ces villes majeures et pour tout amateur dillustration.MYRIAM TIRLERPhotographeDiplômée de lEcole de Vevey (Suisse) Formation Supérieure, 2002.Née en 1977, travaille et vit à Paris. 10
  • CELIA A.D.NPhotographeLe travail de Célia A.D.N est habité d’une recherche autour du Sophistiqué, d’un discours sur l’Image, desa vocation esthétique, de son élaboration philosophique et du devenir mystique qu’elle s’emploie parfoisà dissimuler.Elle articule toujours ses thèmes de prédilections poétiques tels que le Féminin, la contemplation activeainsi que le basculement des réalités, autour du Sacré qu’elle étudie, de ses non dits, au travers desquelselle s’emploie à en lire les règles intangiblesCLAUDIA SQUITIERIPlasticienne et auteurClaudia Squitieri oriente principalement son travail autour du féminin et de la recherche didentité enmilieu hostile.Actuellement, une pièce sonore revisite le monde des fables ainsi quune pièce de théâtrechorégraphique Les Ménades (en cours de production) abordent sous dautres angles le sujet de sonexploration.Dans le travail proposé pour Paris, Je taime, des scènes choisies du cinéma sont dépourvues de leursimages. Les sous-titres sont les seules traces encore visibles, flottantes...Lœuvre invite le spectateur à marcher sur le fil tendu par les mots et à compléter limage manquante.Théâtre de la mémoire, projection de soi, fantasme sont autant de points de fuite possibles que souhaitefaire émerger Statique des corps flottants. 11
  • MARIETTA RENIllustratriceMarietta REN est dessinatrice danimation et illustratrice. Diplômée du cursus en animation aux gobelins,elle travaille sur plusieurs séries télévisées et longs métrages. En parallèle, elle participe aussi à plusieursexpositions collectives comme " Monstres aux skates" en France et " Edward Scissorhands 20th" auxÉtats-Unis. En 2010, elle publie sa première nouvelle illustrée "JE SUIS DEUX" co-écrite avec EugényCOUTURE et éditée chez Ankama Editions.KEIN KUNSTLERGraphisteAprès une formation à Penninghen, Kein Künstler sort des Gobelins diplômé en traitement de l’image.Depuis son enfance, l’artiste joue avec les objets et les images, les ajoutant à un stock sans limite. Lerapport qu’il entretient avec eux tient plus de l’éponge créatrice que de l’archivage stérile.Après une première période, marquée par le graphisme, où l’assemblage d’images racontait une nouvellehistoire, il développe un nouveau langage créatif, en passant au scanner ces objets si particuliers qu’ilcollectionne. Il vit et travaille à Paris. 12
  • CAROLINE GAY & THOMAS GEFFRIERComédienne et photographe“A défaut d’être Arletty, Caroline Gay joue à être elle-même, naviguant dans des univers très éloignés lesuns des autres. elle ne construit rien de cohérent, et cette incohérence devient méthodique.“ Thomas Geffrier développe un large travail personnel centré sur l’individu et sa place au sein de lasociété. Formalisant cette recherche par une photographie systématique et répétitive, il s’interroge aussibien sur l’ego, le regard porté sur l’autre, et l’uniformisation, que sur les philosophies personnelles oul’intimité publique.Pour Paris je t’aime ils nous offrent une vidéo à couper le souffle.LEONARD BOURGOIS-BEAULIEUPhotographe, diplômé de la formation continue des gobelins, ancien réalisateur de films courts, LéonardBourgois-Beaulieu vient de finir son exposition Noirs Miroirs à la galerie hubert karaly et exposait septphotos à la galerie du jour agnès b. lors de Paris Photo 2011 ( 3e année consécutive).!!Après sescollaborations avec les magazines BLAST, glamour, lExpress, les inrocks etc. et cette année avec leJournal Egoïste, Léonard Bourgois-Beaulieu travaille depuis quelques temps à la chambrephotographique grand format sur polaroïd."Le photographe Léonard Bourgois-Beaulieu expose des polaroïds dont il triture le négatif jusquà unepoétique abstraction." LExpress Style (Octobre 2011) 13
  • JULIEN COLOMBIERPlasticienLes oeuvres de Julien Colombier sont des décors de rêves. L’influence du motif est explicite dans sesœuvres comme les répétitions d’un papier peint. Le geste est une obsession picturale à part entière.Que ce soit sur des supports de Wall painting, toiles, ou papier, Julien Colombier utilise ses pastelscomme des craies. Le volume n’est pas donné par la perspective mais par la technique du Highlight. Lesfigures de vagues, de fleurs ou de forêts, tracées de couleurs vives, et les jeux d’ombres, produisent unesensation de suspension temporelle comme dans un conte de fées.FRED LE CHEVALIERIllustrateur« Des personnages à la tête sur-dimensionnée, qui, sils semblent être du genre masculin ont un netpenchant pour l’androgynie, évoluant dans un monde poétique marqué par une double dualité : enopposition permanente, avec le noir et le blanc, mais aussi dans les attitudes des êtres, parfois enposition daffrontement. »Par Laetitia Lauwick« De drôles de petits personnages envahissent les murs de la capitale. Taille miniature, traits fins, du noiret blanc avec quelques touches de couleur, ces personnages décorent les rues de nombreux quartiersparisiens. Finesse, élégance et poésie caractérisent le travail de ce nouvel artiste urbain! »Par parisdansmonoeil.com 14
  • LIOXPeintreLiox est graphiste et peintre.!!Formé à la célèbre Ecole dArts Graphiques Corvisart, il a aussi intégrél’héritage pictural venant de grands artistes tel que Keith Haring, Jean-Michel Basquiat et Andy Warhol.Mais son trait caractéristique, est au service dun concept très précis : "Jaime un occident, ou le sacré,le sexe et la morale sont trois moteurs dâme dissociés. Ou la femme, lhandicapé, le fort, le faible, leshumains, tous les humains, évoluent dans un monde qui ne les réduit ni ne les oublie" dit-il. Aussi sapeinture aborde ces trois thématiques avec une liberté absolue.En 1983,Liox débute par une longue série dillustrations de livres denfant (dont un écrit par lartiste),continue lannée suivante dans la presse adulte pour également se consacrer à la peinture.LAUREAT CONCOURS SPEAK FOCUSPhotographe 15
  • L’équipe de Paris je t’aime #2 AGENCE SANS INTERDITS ARTS : n. f : lat. sine interdictus artis, procuratorio. •   1 Se dit d’une structure fonctionnelle qui exclue, de part sa nature intrinsèque, les interdits de l’art. •   2 Créé en 2008 par Alexandra Decraene : Organe urbain servant d’interface entre l’art et la société. Sa fonction est d’entraîner d’une part la création et la diffusion artistique à travers lunivers des entreprises et des marques mais aussi d’assister à la lecture des évolutions culturelles et sociétales de la création artistique contemporaine d’autre part. •  3  Depuis 2011, Interface spécialiste des arts de la vidéo, de la photographie et du numérique. Ex : « Paris je t’aime. 14 février 2011. » Planneur stratégique et créateur du réseau interprofessionnel PSST (communication, markéting, média et création). Saisissant lessence des images, à travers les différents types décritures qui en dégagent les discours esthétiques, philosophiques et médiatiques, Evanesco trempe ses plumes aux palettes des artistes émergents. De ces rapports textes/images naissent lalchimie nécessaire à la construction dexpositions audacieuses, légères et profondes à la fois. Véritable matrice à la conception, production puis diffusion de projets curatoriaux, Evanesco cumule les rôles inhérents à la direction artistique, capable dentourer la création contemporaine dune structure experte et à lécoute. Marc Beyney-Sonier a fondé en 2009 une agence artistique ainsi que de communication artistique qui a pour objectif de promouvoir les artistes contemporains en les faisant collaborer avec des agences, galeries ou autres institutions, seul ou en collectif. Benjamin Dahan - Président et fondateur de la FFBDE. La fédération française des bureaux d’étudiants est une association de loi 1901 créée dans le but d’aider au développement des initiatives des BDE et autres associations étudiantes. 16
  • Revue de presse Paris je t’aime #1 17