Your SlideShare is downloading. ×
Rapport moral 2013 d'Emploi-Bordeaux
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Rapport moral 2013 d'Emploi-Bordeaux

416
views

Published on

Emploi-Bordeaux regroupe la Maison de l'Emploi et le PLIE de Bordeaux (Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi). …

Emploi-Bordeaux regroupe la Maison de l'Emploi et le PLIE de Bordeaux (Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi).

Retrouvez dans ce document le récapitulatif d'actions permettant aux bordelais de (re)trouver un emploi ou de créer leur entreprise. Que ce soit par l’organisation d’évènements (salons sur l’emploi et la création d’entreprise), par un accompagnement et un suivi personnalisé (dans le cadre du PLIE), par des ateliers pour demandeurs d'emploi et porteurs de projets, par une activité d’observation du territoire, ...

¤ Découvrez également la synthèse de cette année 2013 et la présentation de cette structure publique : http://bit.ly/1qJkhr6


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
416
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Rapport moral 2013 Emploi-Bordeaux
  • 2. 2 ÉDITOS Yohan David Président d’Emploi-Bordeaux. 2013 est achevée. La Maison de l’Emploi a rempli sa mission à la satisfaction générale et s’est efforcé de faire coïncider des plans d’actions ambitieux avec des recettes en baisse. Le pari a été tenu et les résultats des nombreux contrôles qui ont été diligentés : URSSAF, État, Fonds Social Européen ont mis en évidence la rigueur et le professionnalisme des équipes. Je leur rends hommage et les félicite pour leur engagement pour la cause de l’emploi et de l’insertion. Je sais que la ville peut s’appuyer sur un très haut niveau de compétence que d’autres territoires nous envient. Le 28 avril, Alain Juppé et le Conseil municipal m’ont désigné aux cotés de Cécile Migliore et Maribel Bernard pour représenter la ville de Bordeaux à la Maison de l’emploi. Le 30 avril 2014, le Conseil d’Administration m’a élu président, en remplacement de Josy Reiffers appelé à d’autres missions à la Communauté Urbaine de Bordeaux. Je suis heureux de cette nouvelle responsabilité au service de Bordeaux avec la passion qui m’a toujours animé sur les questions d’emploi, d’insertion, d’économie solidaire. Le chantier qui nous attend est important mais je suis convaincu qu’avec la Maison de l’Emploi et la Mission locale, la ville de Bordeaux a les moyens d’agir au service des entreprises pour l’emploi. 2014, et surtout 2015, constituent un enjeu vital pour la Maison de l’Emploi : faire face au désengagement complet de l'État qui couvrait plus du quart du budget. Cela signifie de définir un nouveau projet stratégique qui recentre la Maison de l’Emploi sur des missions bien identifiées en nombre limité avec une équipe plus réduite. Nous devons mener de front un ajustement de nos plans d’actions qui passe par une suppression de plusieurs d’entre elles et par une baisse des effectifs ainsi que la redéfinition d’une stratégie claire, lisible pour nos partenaires et nos publics, et source d’efficacité. Cette stratégie qui constituera le projet de la Maison de l’Emploi pour 2015-2020 s’appuiera sur les point forts de l’association, là où son savoir-faire et ses actions sont reconnues de tous : l’accompagnement et la présence auprès des personnes les plus en difficultés, l’ingénierie sociale et solidaire (Clauses, RSE, ESS) et la création d’entreprises. Elle sollicitera l’expertise de tous les collaborateurs et l’implication de l’ensemble des partenaires. La Maison de l’Emploi de Bordeaux est une structure partenariale qui n’a de raison d’être que dans sa capacité d’animation des différents acteurs de l’insertion, de l’emploi et de l’économie. Sans eux son action est vaine. Benoit Meyer Directeur territorial Gironde Pôle emploi. Administrateur de la Maison de l'Emploi. 2014 marque une étape importante de l’activité de notre Maison de l’Emploi qui est désormais appelée à concentrer ses actions sur deux axes majeurs, l’anticipation des mutations économiques et le développement local de l’emploi. Ces nouvelles orientations permettent de renforcer les complémentarités d’action avec Pôle emploi dont les missions en font l’acteur naturel de l’aide au recrutement des entreprises et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi. Mais elles sont surtout la consécration des initiatives prises par notre Maison de l’Emploi depuis sa création. En effet, nos actions se sont particulièrement centrées sur le développement de l’emploi avec de nombreuses actions de détection de projets et d’accompagnement de créateurs d’entreprises notamment. Elles ont été tout aussi fécondes en matière d’anticipation des mutations économiques, avec en particulier la réflexion-action menée autour du développement de la place du numérique dans l’emploi. A l’avenir ces dimensions feront l’objet de nouveaux développements. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au niveau du bassin d’emploi s’appuiera sur l’émergence des projets Euratlantique ou Bassins à flot pour donner lieu à de nouvelles opportunités de retour à l’emploi, en anticipant les besoins des entreprises concernées. Car c’est bien en mettant davantage d’anticipation au cœur de notre démarche que nous permettrons aux demandeurs d’emploi de mieux s’orienter et de se former aux métiers qui recrutent, en particulier les plus en difficulté comme les jeunes et les séniors, tout en aidant les entreprises à disposer des compétences dont elles ont besoin pour se développer et créer des emplois.
  • 3. 3 SOMMAIRE • Synthèse 2013 4 • La structure Emploi-Bordeaux 6 1. Le Conseil d'Administration de la Maison de l'Emploi 2. Le Comité de pilotage du PLIE de Bordeaux 3. Financements et Ressources Humaines 4. Organigramme • Présentation d'Emploi-Bordeaux 10 1. La Maison de l'Emploi de Bordeaux 2. Le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE de Bordeaux) • Actions 2013 de la Maison de l'Emploi 12 - AXE 1 - OBSERVATION ET ANTICIPATION DES MUTATIONS ÉCONOMIQUES 1. Le Baromètre du travail temporaire 2. Ax’Numérique 3. Trophées Emploi-Bordeaux de l'Entreprise Citoyenne 4. Le Grenelle de l’environnement et les métiers de la construction durable - AXE 2 - ACCÈS ET RETOUR A L’EMPLOI 1. Rencontres Emploi Handicap 2. Salon du Recrutement en Alternance 3. Rencontres Territoriales de l’Emploi 4. Kfé Pro 5. Les Missions Emploi Saint Michel et Bordeaux Nord - AXE 3 - DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOI ET CRÉATION D’ENTREPRISE 1. La Plateforme de l’initiative 2. La Pépinière écocréative des Chartrons • Actions 2013 du PLIE de Bordeaux 24 1. L'accompagnement du public 2. L'ingénierie de projets 3. La clause d'insertion 4. Les formations connexes de la clause d'insertion 30 • Opérations spécifiques 31 1. L'École de la deuxième Chance de Bordeaux 2. Le Pôle Gestion et l'UGPBA 3. Une communication harmonisée et renforcée 4. La Coordination Territoriale
  • 4. 4 SYNTHÈSE 2013 2013 a été une année particulièrement riche en évènements et en activité. Elle a permis de conforter la place d’Emploi-Bordeaux sur le territoire communal et sur l’agglomération dans le cadre de multiples partenariats. Dans plusieurs domaines, Emploi-Bordeaux fait état d’indicateurs en progression : création d’entreprises, clauses d’insertion, orientations dans les missions emploi, fréquentation des manifestations, utilisation des fonds européens,… Le public accompagné dans le cadre du Plan local pour l’insertion et l’emploi reste stable autour de 900 personnes. Le travail mené sur les portefeuilles et la fixation d’objectifs précis de sorties positives a permis de faire remonter sensiblement le taux de sorties positives. Il a atteint les 50%. Une progression sensible a été constatée dans les formations. Les synergies avec les missions emploi et la clause d’insertion ont facilité cette évolution. Cette progression s’inscrit dans une conjoncture dégradé avec une chute importante des offres d’emploi, en particulier sur les bas niveaux de qualification. La mise en place d’une cellule Entreprise a toutefois permis de limiter les conséquences de cette conjoncture. L’ingénierie du PLIE a poursuivi son développement avec plus de 16 actions mieux adaptées aux évolutions d’un public de plus en plus fragile. Cette activité a permis de repérer de nouvelles compétences sur le territoire et de mettre en place de nouvelles actions avec une meilleure prise en charge des freins périphériques. Le développement de l'activité d'ingénierie s’accompagne du développement considérable de la clause d'insertion, au profit de la Ville de Bordeaux et des grands projets. Une nouvelle fois, cette activité a doublé par rapport à l'année précédente. Le travail d'accompagnement des donneurs d'ordre et de positionnement du public s'est accompagné d'une réflexion sur la diversification des marchés en particulier pour le compte de la ville de Bordeaux. Le lien avec les structures de l’IAE s’est naturellement renforcé. On peut légitimement considérer que l’activité d’Emploi-bordeaux sur la clause a permis de maintenir et développer les structures de l’IAE en orientant un important volume d’activité issus de la mise en œuvre de la clause vers ces entreprises. L'activité des antennes a connu une hausse du nombre de visiteurs. Parmi eux, ceux d’origine étrangère sont en nombre croissant. Les Missions Emploi sont pour eux le seul endroit où ils sont assurés de pouvoir effectuer des démarches de recherche d’emploi sans contrainte spécifique et en bénéficiant d’outils et de conseils permanents. Pour accompagner cette fréquentation en hausse, les propositions d’ateliers de recherche d’emploi ont été démultipliées, en particulier sur les outils numérique. La mission d'observation a permis la sortie publique du premier tableau de bord de l’emploi et de l’économie de Bordeaux par A’Urba sur un cahier des charges développé par la Maison de l’Emploi et la Ville de Bordeaux. La première phase du travail d’observation collective entamé en 2012 dans le cadre d’Ax numérique s’est achevé en 2013 avec la restitution des travaux sur le numérique, la réalisation d’une enquête sur les pratiques de recrutement et la mise en place d’ateliers sur l’e-réputation. En matière de GPEC territoriale, Emploi-Bordeaux a poursuivi son travail avec l’ADEME sur les conséquences en terme d'emploi du Grenelle de l'environnement. Le projet de GPEC territoriale autour des bassins à flots a été initié, essentiellement à partir de l’étude des besoins de la Cité des Civilisations du Vin. La dernière phase de l'expérimentation de l'École de la 2ème chance a été lancée avec le recrutement d’une ultime promotion, la sixième. A terme, cette expérimentation aura concernée 106 jeunes. Cette expérimentation a été à nouveau confiée à l'AFEPT et à la Philomathique. La Maison de l'Emploi reste directement impliquée dans la recherche de moyens pour l'hébergement, des jeunes, leur développement personnel, la prise en charge de leurs problématiques de santé et la recherche de stage et d'emploi. Des résultats intéressants, notamment en termes de placement à l'emploi et de mise en formation ont ainsi été obtenus, notamment par l'implication de Pôle emploi dans le dispositif. Le public reste caractérisé par de très importantes difficultés dans le domaine de la santé, du logement et avec des situations familiales extrêmement précaires. L'objectif d'une labellisation reste d'actualité même si les intentions du Conseil régional d’Aquitaine sont toujours négatives.
  • 5. 5 L'activitéévénementielleeststableavec4forums:lesRencontresEmploi&Handicap,leSalonduRecrutementenAlternance,lesRencontres Territorialesdel'EmploietleForumdesMétiersdelapetiteenfance.Faceàuneaffluencecroissantedupublicdoitrépondreunnombrecroissant d'employeursetd'offres:malheureusementdufaitdelaconjoncturecen’estpaslecas.Lafortemobilisationdeséquipesetdespartenaires,en partiedePôleemploiapermisdemaintenirunvolumed’offreetd’employeurssuffisantvoiruneaugmentationsurcertainesmanifestations. Une nouvelle formule a testé avec Pôle emploi qui a permis un meilleur ciblage et une plus grande traçabilité des candidats présents. Le renforcement des exigences vis-à-vis des prestataires et la qualité du partenariat avec Pôle emploi ont permis de maintenir le niveau des offres et la présence des employeurs dans un contexte économique dégradé. A cette activité s'ajoute les Kfé Pro qui accueillent toujours davantage de public, traduisant les difficultés d'intégration des jeunes sur le marché du travail, même pour les plus diplômés. La deuxième édition des Trophées Emploi-Bordeaux de l'Entreprise Citoyenne à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux a permis de valoriser les entreprises investies dans des démarches de responsabilité sociale et de réunir les acteurs de l'insertion par l'activité économique. Cet événement répond à un besoin de valorisation des démarches sociétales des entreprises. Il a vocation a devenir un temps fort de la thématique de la RSE et de renforcer sur le territoire les liens entre l'insertion par l'activité économique et les entreprises. Il a en outre contribué à développer les synergies au sein d'Emploi-Bordeaux. L'activité de création d'entreprise maintien son développement à travers la Pépinière d'entreprise dont le taux de remplissage est proche de 100 % avec une prédominance de l'économie créative et du numérique sont très présents et fortement pourvoyeurs de projets et d'emploi. La Plateforme de l'Initiative poursuit son développement en ayant accueilli plus de 300 porteurs de projets en 2013. Un bilan complet de l'activité de la Plateforme depuis son lancement en 2008 a permis de mesurer la pertinence du concept et le rôle économique puisque ce sont plus de 400 entreprises qui ont été créées en moins de 5 ans et qui existent toujours. La Plateforme a intégré dans son activité le Village de la création d'entreprise lancé en 2011 par la ville de Bordeaux. Pour la deuxième année, la Maison de l'Emploi de Bordeaux anime l'équipe locale du Service Public de l'Emploi, pour le compte de l'État. Le rythme de travail, l'accent porté sur les projets d'urbanisme et sur le lien entre l'activité économique et l'emploi permettent de développer des projets et de rendre vie à l’animation territoriale. La Maison de l'Emploi est fortement investie dans les différentes instances régionales ou nationales. Elle assure l'essentiel de l'animation et fournit les deux tiers des moyens de l'unité de gestion FSE UGPBA, elle contribue activement à l'Union Régionale des PLIEs d'Aquitaine et à l'association nationale Alliance Ville Emploi. Sur le plan budgétaire, 2013 a été marquée par une stabilisation de la dotation de l'État (-1 %), de celle de la Ville de Bordeaux et de la participation de La Cub à certains projets. La maîtrise des financements du Fonds Social Européen a permis d’en sécuriser l’utilisation. Les moyens humains se sont accrus pour couvrir l'ensemble de l'activité et en particulier l'accompagnement du public et la sécurisation des flux financiers. Gilles de Wavrechin Directeur d’Emploi-Bordeaux.
  • 6. 6 1. Le conseil d'administration de la Maison de l'Emploi au 31 mai 2014 LA STRUCTURE EMPLOI-BORDEAUX Président Ville de Bordeaux Yohan David Bureau DIRECCTE – UT Gironde Hachmi Hamdaoui Membre constitutif Pôle Emploi Benoit Meyer Membre constitutif Centre des Jeunes Dirigeants Celia Chevalier Vice-présidente MEDEF Gironde Jean-Charles Duplaa Vice-président Club d'Entreprises Bordeaux Maritime André Reix Administrateur Personnalité qualifiée Eviénios Janna Trésorier Ville de Bordeaux Cécile Migliore Secrétaire Ville de Bordeaux Maribel Bernard Administratrice Administrateurs CFDT - Union Départementale François Salhorgne CFE - CGC Alain Chupin (décédé) Chambre de Métiers et de l’Artisanat Danièle Chave de la Gironde Chambre de Commerce et d'Industrie Jean-Paul Calès de Bordeaux Fédération Française du Bâtiment – Gironde Arnaud Fort URSSAF Aquitaine Philippe Soliège A'Urba Emmanuelle Gaillard Centre Communal d'Action Sociale Nicolas Brugère Université de Bordeaux Thierry Verstraete
  • 7. 7 2. Le comité de pilotage du PLIE de Bordeaux Présidents Ville de Bordeaux Yohan David Personnalité qualifiée Guy Séguéla Etat - Préfecture de la Gironde Hachmi Hamdaoui Conseil Régional d'Aquitaine Céline Laroche Conseil Régional d'Aquitaine Francis Gauch Communauté Urbaine de Bordeaux Fabienne Orée Département de la Gironde Jacques Respaud Ville de Bordeaux Alexandra Siarri Pôle Emploi Benoit Meyer Mission Locale Yohan David Chambre de Métiers et de l’Artisanat Danièle Chave de la Gironde Chambre de Commerce et d'Industrie Jean-Paul Calès de Bordeaux Fédération Française du Bâtiment – Gironde Arnaud Fort Centre Communal d'Action Sociale Nicolas Brugère Bordeaux Inter Challenges Alain Deflandre Aquitaine Interim Insertion Nadine Vidalenc ARE 33 Nadine Vidalenc COS Foyer Quancrat Philippe Elias INSUP Bernard Garrigou CPVA Evelyne Roux Parcours Mylène Bordas AFEC Frédérique Busine CAIO Monique Lestaie
  • 8. 8 3. Ressources Humaines et Financières Emploi-Bordeaux comptait 32 salariés au 31 décembre 2013 (dont 2 en fin de contrat à cette date). • 10 hommes et 22 femmes / 18 employés et 14 cadres. • 27 CDI et 5 CDD. • 29 temps plein et 3 temps partiel. La mesure du temps de travail représente 28.37 ETP équivalent temps plein. • L’âge moyen en 2013 est de 38 ans. • En effet, 47% de collaborateurs ont entre 21 et 35 ans. • Les mouvements d’effectifs en 2013 : 8 entrées et 6 départs. • Direction et représentants du personnel se sont réunis 8 fois. Une étude sur les risques psycho-sociaux a été menée qui a donné lieu à un plan d’actions portant sur le développement de synergies, l’amélioration de la communication interne et le renforcement des processus d’organisation. • La formation a été une priorité : la totalité des salariés a suivi au moins une action de formation en 2013. Ce sont en tout 804 heures de formation qui ont été dispensées représentant un coût total de 26 952 € (2.97% de la masse salariale). • La Maison de l’Emploi a employé un contrat de professionnalisation (bac professionnel comptabilité – gestion), 2 emplois d’avenir et un contrat CUI-CAE. • 1912h d’absence qui s’expliquent pour 1 647h par 2 congés maternité et 2 congés paternité. • La masse salariale brute s’est élevée à 907 478€ (DADS-U). • L’URSSAF a opéré un contrôle sur les années 2010, 2011 et 2012 qui a généré un rattrapage de 2473 €. Charges de personnel et taxes 1 367 397 51% Subventions d'exploitation 2 292 467 85% Charges externes liées à la mise en œuvre des PA 1 250 500 47% Chiffre d'Affaires 143 246 5% Dotations 45 325 2% Reprise sur provisions 242 356 9% Autres charges 22 003 1% Autres produits 10 155 0% TOTAL 2 685 225 100% TOTAL 2 688 224 100% Résultat d'exploitation 4 235 Résultat financier 7 182- Résultat d'exploitation 4 235 Résultat net courant 2 947- Résultat financier 7 182- Résultat exeptionnel 5 947 Résultat exeptionnel 5 947 Equilibre 3 000 Résultat 3 000 Charges Produits Charges de personnel et taxes 1 367 397 51% Subventions d'exploitation 2 292 467 85% Charges externes liées à la mise en œuvre des PA 1 250 500 47% Chiffre d'Affaires 143 246 5% Dotations 45 325 2% Reprise sur provisions 242 356 9% Autres charges 22 003 1% Autres produits 10 155 0% TOTAL 2 685 225 100% TOTAL 2 688 224 100% Résultat d'exploitation 4 235 Résultat financier 7 182- Résultat d'exploitation 4 235 Résultat net courant 2 947- Résultat financier 7 182- Résultat exeptionnel 5 947 Résultat exeptionnel 5 947 Equilibre 3 000 Résultat 3 000 Charges Produits
  • 9. 9 4. Organigramme Pôle Observation Animation et Ingénierie Clauses sociales Sabine Morel Maya Mercier Muriel Etienne Événement, entreprises, Ingénierie Anne-Laure Cuq Isabelle Massus Jacques-Henri Maran (E2C) Pôle Accompagnement Mission Emploi Bordeaux Nord Philippe Sigalo-Santos Simon Faglin Toyfia Hamada Mission Emploi Saint Michel Thierry Labbé Coordination & ingénierie PLIE Marion Secrestat Virginie Sieni Accompagnateurs Emploi Anne-Claire Pouzet Emmanuelle Lemercier Olivia Delavault Structures co-traitantes Pôle Emploi PARCOURS Formation Maison de la Promotion Sociale INSUP CAIO AFEC AFEPT Pôle Création Plateforme de l'Initiative Abdessamad Baazizi Hassane Wandianga Nadège Rapy Pépinière Eco-Créative Hélène Berland Tu Thuy Cao Pôle Gestion / UGBPA Coordination : Richard Eymard Audrey Delage Christine Desblés Florence Dumaine Laëtitia Bardin Communication Jérémy Abdilla Ressources Humaines Laurence Thomas Accueil siège Amélie Luc au 01/01/14 Gouvernance et Management Président : Yohan David Directeur : Gilles de Wavrechin Directeur Délégué Organisme Intermédiaire : Richard Eymard
  • 10. 10 Présentation d'Emploi-Bordeaux 1. La Maison de l'Emploi de Bordeaux 2. Le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi de Bordeaux 1. La Maison de l'Emploi de Bordeaux Créée pour animer et coordonner les acteurs de l'emploi sur le territoire de Bordeaux, la Maison de l'emploi répond à une volonté de proximité et d’efficacité. Pour mettre en oeuvre son plan d'actions, Emploi-Bordeaux tisse de nombreux partenariats avec les acteurs de la formation et de l’insertion professionnelle . Elle accompagne les entreprises et les personnes pour trouver des réponses concrètes à leurs problématiques d’emploi. La convention pluriannuelle d'objectifs signés entre l'État et la Maison de l'Emploi prévoit un plan d'actions précis décliné sur les axes de travail suivants : A- Observation du territoire et stratégie territoriale : - établir un diagnostic territorial partagé par l’ensemble des acteurs du territoire sur la base d’une analyse du marché du travail et les potentialités du territoire en matière d’offres et de demandes d’emploi. B- Anticipation des mutations économiques : - repérer les évolutions et les besoins en compétences et ainsi accompagner les entreprises dans leur politique de ressources humaines. C- Contribution au développement local et à la création d’entreprises : - travailler autrement et faire en sorte que Bordeaux soit identifiée comme une ville créatrice de richesses économiques et d’emploi. D- Réduction des freins culturels ou sociaux d’accès à l’emploi : - mettre en œuvre un développement local qui soit compatible avec une meilleure insertion sociale et professionnelle de tous les habitants dans la vie économique.
  • 11. 11 Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi de Bordeaux fut mis en œuvre par Emploi-Bordeaux et ses partenaires (Ville de Bordeaux, la CUB, Département de la Gironde, Conseil Régional Aquitaine, l’Etat). Il est financé par l’Europe et accompagne des publics très éloignés de l’emploi et notamment des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active. Ce sont ainsi près de 1 000 personnes qui bénéficient chaque année d’un suivi personnalisé et renforcé. Le protocole d'accord pour la période 2008-2013, prévoit en conformité avec le programme opérationnel national les missions suivantes assignées au PLIE de Bordeaux. A- Lever les freins et les obstacles à l'emploi Les hommes et les femmes qui relèvent du PLIE se heurtent souvent à des obstacles qui concernent les domaines suivants: • Mobilité (physique et perçue), • Maîtrise des savoirs de base, • Image de soi, • Santé (physique et psychique), • Logement, • Surendettement, • Organisation familiale (garde d’enfants, conciliation des temps de vie), • Eloignement prolongé au monde du travail, • Représentation altérée ou déformée du monde du travail. B - Orienter et définir un projet professionnel Le PLIE prend en charge des bilans de compétences pour ses participants et mènent pour eux différentes actions de découverte des métiers. Dans le cadre des parcours d’insertion professionnelle individualisés, le PLIE propose à ses participants des activités économiques exercées dans le cadre de contrats aidés et / ou dans des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE). Des étapes emploi sont également organisées dans le cadre de CDD courts et de missions d'intérim. C - Former et proposer des formations correspondant aux besoins des publics Dans certains cas, ils contribuent à l’ingénierie de ces formations et / ou à leur financement. Parailleurs,lePLIEdéveloppeenlienétroitavecl'État,leConseilrégionaletleConseilgénéraldesactionsdeformationditesde«mobilisation » qui apportent une réponse ponctuelle en matière de remise à niveau en langue française ou d’acquisition des gestes professionnels de base et permettent ainsi la progression du parcours d’insertion ou la suite de parcours de formation vers la qualification. D - Accompagner chaque participant, individuellement pour permettre le retour à un emploi durable et le maintien dans cet emploi Cet accompagnement est assuré par 9 référents qui construisent un parcours d'insertion professionnelle adapté à chaque participant et sans limite de durée. Il prend en considération tous les éléments de domaines périphériques à l’emploi (logement, santé, mobilité,…) et assure une prise en charge globale et personnalisée de chaque personne. 2. Le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi de Bordeaux
  • 12. 12 AXE I - OBSERVATION ET ANTICIPATION DES MUTATIONS ÉCONOMIQUES 1. Baromètre du travail temporaire 2. Observatoire de l'Activité Économique 3. Ax’Numérique 4. Trophées Emploi-Bordeaux de l'Entreprise Citoyenne 5. Le Grenelle de l’environnement et la construction durable 1. Baromètre du travail temporaire Le Baromètre Emploi-Bordeaux du travail temporaire est un outil qui a pour objectif de donner une vision, en temps réel, du marché de l’intérim sur Bordeaux et son agglomération. Chaque mois, 5 agences interim partenaires (Adecco, Manpower, Synergie, Kelly, Crit intérim) transmettent des informations sur les durées moyennes des contrats, le renouvellement et les motifs de recours au travail temporaire dans les secteurs de l’industrie, la distribution et le commerce, les services, le tertiaire, le BTP, le transport et la manutention : Objectifs : Recueillir la perception des directeurs d’agence sur l’évolution du travail temporaire sur la Cub et obtenir de l'information qualitative en temps réel sur les métiers en tension et les compétences recherchées. Secteurs observés : Industrie / commerce et distribution / services / tertiaire / bâtiment et travaux publics / transport / manutention et logistique Utilisation : L’enquête permet de disposer au 15 de chaque mois d’informations sur la perception de l’activité du mois écoulé et d’un point sur l’activité et l’emploi dans la zone d’emploi. Ces éléments sont régulièrement remontés en SPEL pour une meilleure lecture du marché du travail local. Elles sont aussi accessibles au plus grand nombre, au travers d'une présentation infographique consultable depuis 2012 sur emploi-bordeaux.fr. 2. Observatoire de l'Activité Économique L'A’URBA (Agence d’Urbanisme Bordeaux Métropole Aquitaine) et ses partenaires, dont la Maison de l’Emploi de Bordeaux, ont conçu un Observatoire de l’Activité Économique et de l’Emploi sur le Grand Bordeaux pour favoriser la connaissance du tissu économique du territoire. Cet outil permet un suivi de la conjoncture et apporte une approche transversale du développement local. Il fourni ainsi des sujets de réflexion prospectifs pour anticiper les mutations du territoire. La valorisation de ces réflexions a donné lieu à 3 publications : - 1 tableau de bord de l'activité économique et de l'emploi. - 2 notes de synthèse :"Les zones économiques dédiées : un foncier méconnu à optimiser" et "Attractivités métropolitaines comparées". Actions 2013 de la Maison de l'Emploi
  • 13. 13 Il existe à Bordeaux un foisonnement de diagnostics issus d’initiatives liées aux thématiques de l'économie et de l'emploi. Pour autant, ces données sont statiques et insuffisantes pour élaborer une vision prospective du territoire. Il existe également une réelle difficulté à dégager une vision globale qui favorise une dynamique d'échanges autour des mutations économiques et de leurs conséquences en terme d'emploi. La Maison de l’Emploi s'est donc investie dans un dispositif collectif et pluriannuel d'observation dénommé Ax'Emploi et déclinés actuellement sur le secteur du numérique. Ax'Numérique a pour but d'initier : • des actions contribuant à anticiper les besoins en recrutement et en formation sur le Grand Bordeaux • des actions thématiques à proposer et à faire porter par les partenaires et acteurs territoriaux légitimes. Le 1er octobre a eu lieu au CAPC de Bordeaux la Plénière de restitution des travaux de l'an 1 d'Ax'Numérique. Il y fut présenté : - Les résultats de l'étude « Recrutement & identité numérique : quelles pratiques ? » (cf. ci-dessous). - Le projet de Référentiel des Compétences Numériques - 1er niveau : un outil d'identification et de valorisation des compétences numériques des demandeurs d'emploi, au sein de leur Curriculum Vitae. - L'intervention de Jacques Froissant (CEO cabinet Altaïde) : "Pionnier du recrutement 2.0 en Europe". 2 pistes de travail ont émergé : A- La valorisation des compétences numériques « Dans la mesure où le numérique est désormais présent dans n'importe quel secteur professionnel, il apparaît judicieux de savoir valoriser ses compétences en la matière. 400 CV de jeunes en recherche d'emploi ont ainsi été analysés pour comprendre comment ceux-ci mentionnent leurs compétences numériques. Le premier constat, flagrant, est le fait que les compétences numériques ne sont pas forcément exprimées (dans 60 % des cas ; bien que ces chiffres varient en fonction des familles de métiers). Parmi les 40 % de CV mentionnant une à plusieurs compétences numériques, celles-ci sont bien souvent (50 % des CV étudiés) « cachées » au beau milieu d'une rubrique diverse (telle « Loisirs » ou « Autres ») ; mais rarement au sein d'une rubrique dédiée. D'autant qu'il n'y a généralement pas d'échelle ou de niveau de précisé : la compétence est-elle parfaitement, moyennement, ou partiellement maîtrisée ? Unrecruteurn'adoncpastouslesélémentspourrepérerlaqualitéd'unecompétencenumérique.LaMaisondel'EmploideBordeauxetsespartenaires ont donc décidé de mettre en place, dans les prochains mois, un Référentiel des compétences Numériques qui permette d'identifier et de valoriser ses compétences au sein d'un CV et lors d'un entretien de recrutement ». 3. Ax'Numérique B- La maîtrise de son identité numérique Cette piste a donné lieu à l'étude « Recrutement & identité numérique : quelles pratiques ? » à laquelle plus de 220 employeurs du Grand Bordeaux ont répondu. « Nous avons cherché à connaître leurs pratiques en terme de vérification de l'identité numérique d'un candidat dans le cadre d'un processus de recrutement. L'enjeu principal de cette étude était notamment de savoir s'ils "googlisent" leurs candidats. Notre enquête en ligne nous apprend qu'effectivement plus de la moitié des sondés (55% - les recruteurs les plus jeunes étant ceux y ayant le plus recours) tapent sur un moteur de recherche le nom et le prénom d'un candidat. Cette pratique est en augmentation constante depuis 3 ans. Nous avons alors voulu savoir pourquoi ceux-ci recherchent des infos sur les postulants. Les raisons énoncées sont d'abord la volonté de confirmer son ressenti en recoupant des informations préalablement repérées dans le CV ou lors de l'entretien. Ils recherchent aussi des preuves permettant d'illustrer la compétence (que ce soit par la tenue d'un blog, la participation à des forums de discussion, etc.). Unefoiscesinfosrecueillies,nousavonssouhaitédécouvrircequelesrecruteursfont de ces infos : quel crédit y accordent-ils ? Dans un tiers des cas, la trace numérique est exploitée soit pour recruter soit pour écarter un candidat. Ce qui nous confirme donc que ces marqueurs sont utilisés par les professionnels du recrutement. Nous avons aujourd'hui la confirmation que, outre le test de l'entretien et du CV, il est désormais devenu nécessaire de réussir le test de l'identité numérique ». Cette conférence, qui s'adressait en priorité à des professionnels des RH, de la formation, de l'emploi et du numérique a réuni, en présence d'Alain Juppé, plus de 100 participants.
  • 14. 14 4. Trophées Emploi-Bordeaux de l'Entreprise Citoyenne Emploi-Bordeaux et ses partenaires travaillent au quotidien avec des employeurs qui vouent un fort engagement à l'insertion sociale et professionnelle de leurs salariés. Certains d'entre eux vont parfois même jusqu'à innover pour favoriser le retour à l'emploi des personnes les plus en difficultés d'insertion. C'est pour valoriser ces entreprises qui s’impliquent dans une démarche citoyenne d’accès à l’emploi qu'ont été créés les Trophées Emploi-Bordeaux de l’Entreprise Citoyenne. Pour cette seconde édition, un dossier de candidature permettait aux entreprises de participer librement, quels que soient leur secteur, leur ancienneté, leur taille, etc. A- Objectifs de ce concours Récompenserdesentreprisesquis’impliquentpourrecruteretintégrerdespersonnesensituationprécaire,impulserunedynamique auprès d'autres entreprises, stimuler des projets locaux conciliant des impératifs économiques et des enjeux citoyens ; rapprocher des acteurs du champ social et du monde entrepreunarial, faire connaître des entreprises exemplaires et le travail mené par les équipes d'Emploi-Bordeaux. B-Lauréats 2013 - Insertion sociale et professionnelle : Station AVIA- Jacques Fani et Cédric Pitouis (Co-Gérant) Issue de l'École expérimentale de la 2ème Chance, la jeune Fayrouz Bennacer a ainsi pu effectuer un stage à la société BMVO Station AVI. Dynamique et sérieuse, les responsables de l'entreprise ont vu son potentiel et lui ont ainsi proposé un contrat en CDI. Employée polyvalente elle accueille et sert les clients, tient la caisse, et gère même l'aspect sécuritaire ... - Handicap : HandiPerformance - Agnès Randon L'entreprise HandiPerformance est née sous l'impulsion d'Agnès Randon. Cette consultante Handicap a accompagné pendant des années des entreprises dans la formation au handicap et des personnes en situation de handicap dans leur recherche d'un emploi stable.. Sa société propose de la formation en entreprise à l'aide de jeux de société ; de la création et le pilotage de projets de communication autour du handicap ; de l'accompagnement à la recherche d'emploi pour des personnes en situation de handicap. - Alternance : Aquarel Rénovation - TPE du bâtiment de 2nd œuvre La société créée en janvier 2009 avec un salarié en compte 9 en 2013. Son responsable privilégie les contrats de professionnalisation en alternance pour recruter des jeunes afin de leur donner la possibilité d'intégrer l'entreprise à n'importe quel moment de l'année. Sur les 6 salariés embauchés en 2013, 5 ont obtenu leur CAP et évoluent désormais en contrat à durée indéterminée. - Diversité et égalité des chances 1 - Sous-catégorie Mixité professionnelle : Orange Sud-Ouest La Direction régionale de l'opérateur téléphonique s'est engagée dans la mise en œuvre d'une politique de diversité (égalité professionnelle, égalité des chances, handicap, lutte contre les discriminations), grâce à de nombreuses actions tel que le réseau interne 50/50 qui vise à dépasser les obstacles à la juste représentation des femmes dans les postes à responsabilité et sur certains métiers où celles-ci sont sous- représentées.
  • 15. 15 5. Le Grenelle de l’environnement et la construction durable Depuis 2010, la Maison de l’Emploi mène, avec l’ADEME, un travail ayant pour objectif d’accélérer la mise en oeuvre du Plan Bâtiment du Grenelle de l’environnement sur son territoire. Le 16 mai 2011, le comité de pilotage du projet s’est réuni afin de valider définitivement le plan d’actions à mettre en place jusqu’à mi 2014. Les premières actions ont été mises en place dès le second semestre 2011. A- www.metiersdavenir33.fr Sur ce site est disponible une synthèse de 4 années d’actions menées dans le cadre du projet en Gironde. Mais également : • Des dossiers rédigés par la Maison de l’Emploi de Bordeaux sur différentes thématiques de la construction durable. • Des actualités locales ou nationales mises à jour quasi-quotidiennement. • Une revue de presse. • Un système de veille. • Des offres d’emploi. • Des vidéos. B- Étudier l'évolution des métiers dans la construction bois : Les objectifs de cette action sont d’analyser et d’expérimenter les pratiques de travail dans la construction bois. En effet, l'emploi dans les métiers du bâtiment rencontre des difficultés liées aux problématiques d'inaptitudes professionnelles, de maintien dans l'emploi, d'attractivité des métiers, etc... Cette action cherche à promouvoir les métiers de la construction bois comme une opportunité de développement de l'emploi salarié sur ce secteur et de pérennisation en étudiant les passerelles d'une filière à une autre. Les résultats de cette étude menée sur 3 ans sont consultables sur metiersdavenir33.fr (rubrique « Analyses et expérimentations sur les métiers et pratiques du travail dans la construction bois »). C- Film « Construire aujourd’hui, c’est construire le Grenelle de demain ! ». La Maison de l’Emploi de Bordeaux et l’ADEME ont réalisé un film dédié au projet Gironde. Cette vidéo permet de découvrir, ou de redécouvrir, les objectifs du Grenelle de l’Environnement et les moyens mis en oeuvre pour les atteindre. Au programme : tour d’horizon des différents dispositifs lancés afin d’aider les particuliers et les professionnels à réduire leur consommation énergétique. 2- Sous-catégorie Seniors : Tout A Dom Services ToutADomServicesestuneagenced'aideàdomicilecrééen2009.Lapremière personne à avoir été recrutée par son gérant fut une senior. En 2012, la société comptait 30 salariés (16 ETP) dont 8 de plus de 50 ans. Apport d'expérience, transfert de savoir-faire vers les plus jeunes, confiance en l'individu,... : le recrutement et le maintien des seniors dans l'entreprise est une réelle plus- value et un facteur de différenciation pour Tout A Dom Services, aussi bien en interne qu'auprès de ses clients. L'association IMS Entreprendre est intervenu en première partie de cette soirée afin de présenter ses actions. Les 5 lauréats ont ensuite reçus leur Trophée des mains de leurs parrains (Pôle emploi, AGEFIPH, ...). Le Prix de l'Entreprise Citoyenne de la Ville de Bordeaux a également été attribué lors de cette soirée ayant réuni plus de 100 participants à la CCI de Bordeaux.
  • 16. 16 AXE II - ACCÈS ET RETOUR A L’EMPLOI 1. Rencontres Emploi Handicap 2. Salon du Recrutement en Alternance 3. Rencontres Territoriales de l’Emploi 4. Kfé Pro 5. Les Missions Emplois Saint Michel et Bordeaux Nord 1. Rencontres Emploi Handicap Dans la loi du 11 février 2005, le légilateur affirme que la différence ne doit pas être un frein à l'emploi. Chacun doit pouvoir être considéré comme un travailleur et être intégré à la population active. Malgré les progrès qui ont été réalisés dans l'embauche des travailleurs handicapés ces dernières années, le quota des 6 % n'est pas encore atteint. La Maison de l’Emploi de Bordeaux et ses partenaires organisent chaque depuis 2007 la journée "Rencontres Emploi Handicap". Elle a pour vocation de mettre en contact travailleurs handicapés et employeurs (secteur public et secteur concurrentiel), afin de répondre aux besoins de recrutement. Des employeurs qui cherchent à honorer -mais aussi, très souvent, à dépasser- leurs obligations légales. Cette journée constitue un point de repère important pour les acteurs du Handicap et pour des employeurs socialement responsables. Les partenaires : • Cap Emploi • Agefiph • Pôle emploi • Ville de Bordeaux
  • 17. 17 2. Salon du Recrutement en Alternance Les chiffres ci-dessus traduisent mal l'inadéquation entre l'offre et la demande. Chaque année, des places en entreprises et en centre de formation ne sont pas pourvues, des jeunes ne parviennent pas à décrocher un contrat de travail et des entreprises déclarent ne pas trouver des jeunes qualifiés. C'est en partant de ce constat, qu'a été mis en place le Salon du Recrutement en Alternance de Bordeaux afin de développer l’alternance (par des espaces d'informations et de sensibilisation) et de mettre en relation directe des jeunes et des recruteurs (40 entreprises, institutions et CFA 2013). Outre les nombreuses offres à pourvoir (850 offres en contrat d'apprentissage et de professionnalisation en 2013, tous niveaux de qualifications et secteurs confondus), ce salon propose aux candidats : • Des espaces conseil sur le CV, l'entretien, l'orientation professionnelle et la découverte métiers. • Les partenaires (Pôle emploi Bordeaux Bastide, CCI de Bordeaux, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Cap Emploi, Fongecif, ..) y animent des points info pour répondre à des questionnement spécifiques : offre de formation, information des salariés, des travailleurs handicapés, ... Les exposants
  • 18. 18 3. Rencontres Territoriales de l'Emploi Les Rencontres Territoriales de l'Emploi permettent aux entreprises d’avoir un accès privilégié à des candidats résidants dans leur périmètre géographique proche. Ce forum itinérant mobilise l'ensemble des acteurs d'un quartier quels que soient leurs domaines d'intervention (social, culturel, sportif, etc.). Organisés depuis 2008 dans différents quartiers de Bordeaux, elles mettent en lien des candidats des quartiers et des entreprises locales disposant d’offres d'emploi identifiées en amont. Depuis 2012, le partenariat entre la Maison de l'Emploi de Bordeaux et Pôle emploi s’est renforcé à Bordeaux Sud autour de la valorisation du commerce de gros (lié à la proximité du MIN de Bordeaux Brienne) et d'offres issues de secteurs « en tension » (services à la personne; transport / logistique; vente / commerce / grande distribution). Repérer offre et demande LecomitédepilotagedesRencontresTerritorialesdel’Emploi(Pôleemploi,MissionLocale,PLIE,MDSIduConseilGénéraldelaGironde, Mairie de Bordeaux, Adora) souhaitait mettre en relation des publics peu ou pas qualifiés avec des employeurs locaux. Un travail de repérage des demandeurs d'emploi fut effectué en amont par les membres du Service Public de l'Emploi afin de faciliter l'adéquation des profils et des offres proposées. 2 ateliers de préparation furent dispensés par les Accompagnateurs Emplois de la Mission Emploi Saint Michel. Gratuite sur inscription, ces demi-journées permirent de créer son CV & sa lettre de motivation, d'affiner son projet professionnel et de s'entraîner à l'entretien d'embauche. Les participants étaient prescrits par les associations partenaires de la Maison de l'Emploi de Bordeaux. A- Bordeaux Nord B- Bordeaux Sud
  • 19. 19 Des offres, mais aussi un accompagnement et du conseil Des stands tenus par nos différents partenaires (PLIE, Mission Locale, Pôle Emploi, MDSI du Conseil Général de la Gironde, AGI, ADORA, etc.) furent également accessibles au sein d'un espace coaching, conseil et accompagnement ; d’un stand création d'entreprise ; d’un espace dédié aux Clauses d’insertion ; etc. Un espace e-reputation Un stand destiné à sensibiliser aux principes de l'identité numérique fut mis en place lors de ces salons. Les salariés de le Maison de l'Emploi étaient présents pour informer et conseiller des personnes en recherche d'emploi par rapport à leur présence en ligne. Des spots-métiers à Bordeaux Sud 5 spots d’une durée de 30 minutes furent organisés autour des métiers du service à la personne (FEDESAP et GEASPD), de la propreté (Inhni), de la logistique (ADORA et la société GT LOCATION), de l’industrie (ADORA) et du bâtiment/travaux publics par EB-Plie et le GEIQ bâtiment. 4. Kfé Pro Depuis avril 2009, les Kfé Pro aident les jeunes diplômés bordelais (bac +2 minimum) dans leur insertion professionnelle en les mettant en contact direct avec des « coachs » DRH, chefs d’entreprises, consultants… lors de rencontres autour de petits déjeuners. On constate en effet que pour beaucoup de jeunes diplômés, l'accès au marché du travail reste problématique. Ce sont ainsi sont plus de 400 jeunes qui ont été accompagnés et "coachés" depuis le lancement de l'opération. 60 % d'entre eux parviennent à décrocher un emploi dans les 6 mois qui suivent cette action. En 2013, 118 personnes ont été accueillies et 52 coachs ont été mobilisés. Comment se déroulent les Kfé pro ? Les inscriptions s'effectuent depuis le site emploi-bordeaux via une communication sur les réseaux sociaux. Les inscriptions sont ouvertes en permanence pour permettre à tous d'y accéder . 8h30 : accueil des participants (candidats et professionnels) autour d'un café, présentation et rappel de l'organisation, 9h00 : début des entretiens : les entretiens se déroulent en face à face (1 jeune / 1 professionnel) durant 15 minutes. Chaque participant rencontre 5 professionnels. 10h30 : débriefing - pause. 11h - 12h30 : conférence interactive "convaincre en entretien de recrutement".
  • 20. 20 5. Les Mission Emplois Saint Michel et Bordeaux Nord A- Mission Emploi Saint-Michel Depuis 2011, la Ville de Bordeaux a confié à Emploi-Bordeaux le montage et l’animation d’un site d’accueil et d’orientation du public au sein du quartier Saint Michel. En 2012, la Mission Emploi a gagné en notoriété au sein de son secteur d'intervention, a développé le réseau de ses partenaires et a renforcé son offre de service. L'équipe est composée de 2 permanents qui assurent des missions d'accueil, d'incubation, d'accompagnement du public, de prospection des entreprises et d'animation d'ateliers de recherche d'emploi. - 1 chargé d’insertion - 1 accompagnatrice emploi du PLIE de Bordeaux. 240 personnes ont été reçues en entretien individuels pour des diagnostics de situation professionnelle. Le public est majoritairement masculin et d'un âge moyen entre 25 et 41 ans. 46 % des personnes n’ont aucun revenu et 52 % sont bénéficiaire des minimas sociaux. 70% du public réside dans le quartier St Michel et Bordeaux Sud. Il sont très majoritairement orientés par le réseau des partenaires. 302 personnes (21 % d’augmentation par rapport à 2012) ont assistées à des ateliers d’initiation à la bureautique et/ou de recherche d'emploi, organisés grâce au soutien de l'atelier informatique de la Ville de Bordeaux. Des permanences hebdomadaires de partenaires (Infodroit, CCAS, CAF) permettent de renforcer l’accès aux droits et à l’information des habitants du quartier. Une permanence mensuelle à l’épicerie solidaire à St Michel permet également de rencontrer des personnes éloignés des structures habituelles (Pôle Emploi, PLIE, Missions Locales etc.) La Mission Emploi s'appuie sur un important réseau de partenaires qui prescrivent et orientent du public : - ASTI - CEID - CALK - CAIO - In-Cité - Aquitanis - Gironde Habitat - Bibliothèque Saint-Michel - Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Gironde - Centre d'animation Saint-Michel - Association Boulevard des Potes - Association Promo Femmes - Mission Locale Bordeaux - Compagnons Batisseurs - Association Info Droit - CAF de la Gironde - MDSI Saint Michel - Epicerie Solidaire « Quand on vient à la Mission Emploi on a accès à une plateforme emploi et à l’équipe et ça c’est un petit plus car on est bien accueillis, et on a accès aux outils informatiques.OnpeutfairedesCV,répondreauxoffres par mail, on peut explorer d'aures pistes d’emploi ».
  • 21. 21 B- Mission Emploi Bordeaux Nord Depuis 2008, la Mission Emploi Bordeaux nord, propose divers services de proximité complémentaires aux dispositifs existants, à destination des habitants des 4 quartiers de Bordeaux nord (le Lac, Chartrons, St Louis, Grand Parc, Bacalan), des entreprises locales et de ses partenaires. Les objectifs étant de : • faciliter l’accès à l’emploi des habitants de ce secteur. • offrir aux entreprises une compétence en ressources humaines: recrutement, formation, mobilité. • apporter au partenaires locaux une capacité de coordination et d'animation de projets sur la thématique de l'emploi. L'équipedelaMissionEmploiBordeauxNordestconstituéede4personnes(1agentd’accueil,1animateurCyberBaseemploi,2accompagnatrices emploi PLIE de Bordeaux). Elle assure des missions d'accueil, d'orientation et d'accompagnement du public, l'animation de la Cyber-base et l'animation partenariale. En 2013, la collaboration avec Pôle Emploi a été renforcée avec la création d’ateliers co-animé par un conseiller Pôle Emploi et un chargé d’insertion de la Mission Emploi. La Mission Emploi Bordeaux Nord c'est : - Un Cyber Espace labellisé Cyber-base emploi : 10 postes en accès libre l'après-midi ou sur rendez-vous le matin,équipésdelaSuitebureautiqueOpenOfficeetdeslogicielsPASSAVENIRTRANSFERENCEetINFORIZON. - Des ateliers collectifs (CV, lettre de motivation, découverte des métiers, formation professionnelle, trouver un emploi grâce à Internet, la télé-candidature, initiation bureautique, etc.). - Diffusion d'offres d'emploi et de formations. Information régulière par lettre-info. - Un service de documentation actualisée est à la disposition de tous pour trouver de l'information sur les différents secteurs qui recrutent, les métiers, la VAE, les nouvelles formations ou sur les forums emploi organisés à Bordeaux et CUB, abonnements aux magazines REBONDIR, COURRIER CADRES. La Mission Emploi Bordeaux Nord en 2013 : • 2328 visiteurs accueillis sur le cyber espace. • 70 personnes accompagnées mensuellement par le PLIE. • 23 diagnostics de salariés et de demandeurs d'emploi. • 40 simulations d'entretien (dont 18 jeunes en Service Civique Unis-Cités. • 94 personnes reçues par l'écrivain public (81% résident à Bordeaux Nord). • 68 personnes rencontrées lors des permanences du SAP (60 % d'habitants de Bordeaux Nord). • 175 offres d'emploi affichées (+ 49 % par rapport à 2012). • 35 personnes aux Permanences de l'écrivain public (Atelier graphite - les 1er mercredi du mois). • 44 personnes reçues aux Permanence du service d'amorçage de projets de création d'entreprises : 41 % femmes et 59 % hommes, dont 20% habitent les Aubiers. 7 % de projets liés à la restauration, 20% au commerce, 44% service à la personne, 5% liés à l’industrie et 12% liée à l’artisanat. • 9 permanences FAF TT pour 33 personnes reçues. • L'accueil de la déléguée du Préfet (photo ci-dessous) dans le cadre de sa mission de coordination des services de l'État dans les quartiers prioritaires, en lien avec les partenaires du quartier.
  • 22. 22 AXE III - CRÉATION D’ENTREPRISE 1. La Plateforme de l’initiative Avec plus de 80 partenaires et/ou relais de la création d'entreprise, la Plateforme de l'initiative constitue aujourd'hui l'un des plus importants dispositif national de regroupement d'acteurs de la création d'entreprise. En 2013, la Plateforme a renforcé son rôle d'animateur du territoire en créant de nouveaux moments de rencontres notamment le Café des entrepreneurs. Nouveauté 2013 : le Café des entrepreneurs « Permettre aux entrepreneurs bordelais de profiter des opportunités d’affaires et du développement économique nés des grands projets urbains » : c'est dans cette optique qu'a été conçu le Café des Entrepreneurs. Ces rencontres sont destinées aux petits entrepreneurs (principalement issus des quartiers prioritaires de la ville) qui y découvriront des débouchés liées au développement de notre territoire.Tandis que les grandes structures pourront y rencontrer des prestataires à même de répondre à leurs besoins. Le premier Café des entrepreneurs concernait le quartier Euratlantique et s'est déroulé à la Maison du projet. D'autres rdv sont programmés en 2014 autour du quartier Brazza, des Bassins à flots, de Ginko, etc. Nouveauté2013:lesPrixdel'entrepreneurdeBordeaux remis lors du Village de la Création d'entreprise Une conférence sur la création d'entreprise à Bordeaux et la remise des Prix Talents des Cités Aquitaine avaient précédés la cérémonie de remise de prix. 255 personnes ont été reçues en 2013 lors de nos nombreux ateliers de formation à la création et au développement d'entreprise.
  • 23. 23 2. La Pépinière écocréative des Chartrons Le territoire bordelais attire encore et toujours les entrepreneurs. Cette année encore, plus de la moitié des entreprises intégrées dans la pépinière ont fait le choix de s’implanter à Bordeaux. Parmi les critères de choix mis en avant par les entrepreneurs : l’attractivité de la Ville par ses grands projets, sa qualité de vie (déplacements doux et moins longs, océan), les coûts moins élevés qu’à Paris (accès au logement, aux écoles, garderies), le développement autour du numérique, les écoles et les formations correspondantes. La Ville de Bordeaux a confié à Emploi-Bordeaux l'animation et la gestion d’un pôle d'accompagnement à la création d'entreprises qui regroupe la pépinière écocréative des Chartrons et la Plateforme de l'Initiative. D'une superficie de 850 m² la pépinière accueille des entreprises créées il y a moins de 3 ans. Elle les accompagne dans le lancement de leur activité, le temps de trouver leur place sur le marché et de valider leur pérennité. Pépinière thématique, elle est dédiée aux entreprises qui relèvent prioritairement : • de l’économie créative • des technologies de l'information et de la communication (TIC) • des éco-activités Les candidatures correspondant aux critères de la pépinière sont étudiées par un comité d’agrément. Les entreprises bénéficient d’un hébergement et de services mutualisés à des conditions intéressantes pour une jeune entreprise. L’environnement et les réseaux de la pépinière, les synergies entre créateurs qui se présentent parfois sur des projets, des expériences, viennent renforcer cette phase de démarrage. En 3 ans, la pépinière a accueilli 31 entreprises dont 2 entrepreneurs-salariés de la coopérative Coop Alpha. Elle a hébergé la Maison de l’Initiative et de l’emploi ainsi que le Club des Entreprises de Bordeaux. Une consolidation de l’accompagnement avec l’arrivée de BGE en appui pour le suivi régulier des entreprises. Un renforcement des mises en réseau et accès aux donneurs d’ordre locaux. Un meilleur suivi des entreprises en faveur d’une implantation sur Bordeaux à la sortie de la pépinière. 1- Faits marquants Les petits-déjeuners mensuels mêlant entreprises et invités extérieurs restent un moment fort de la vie de la pépinière. Les synergies entre entreprises se nourrissent de ces moments collectifs sur lesquels on communique mieux cette année. En dépit d’un cambriolage et d’un dégât des eaux cette année, les services mutualisés ont été maintenus. Le budget de la pépinière a pu absorber ces coûts qui n’étaient pas prévus 2- Chiffres clés 2013 2013 a amené un renouvellement d’entreprises important avec 4 comités d’agrément en 2013, 10 candidatures validées (sur 12). 8 créations d’emplois en CDI. 6 entreprises sur 10 nouvellement implantées à Bordeaux 38 stages effectués dans les entreprises de la pépinière : INSEEC, ISEG, EPSI, E ART SUP, ECV , EPITECH , ESCEN,.. 3- Initiatives d’entrepreneurs et nouveaux projets 2013 Aquitaine Culture : premiers fonds recueillis 30k€ Accélérateur 33entrepreneurs : démarrage novembre 2013 Cluster vins / web : lancement à Vinexpo juin 2013 Junkpage : rennaissance de Spirit Arnaud Cottin, 2-30 media : Prix de l’entrepreneur de Bordeaux (catégorie Coup de coeur du jury).
  • 24. 24 1. L'accompagnement du public Le PLIE de Bordeaux a pour objectif de favoriser le retour à l’emploi durable des personnes les plus en difficulté. Il se décline en 2 activités principales : • l'accompagnement : garantir un accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi bordelais, orientés par les services sociaux ou le service public de l’emploi, pour lesquels un suivi très intense s’avère nécessaire jusqu’à leur sortie dans un emploi stable. • l'ingénierie de projets : initier des actions quand le droit commun ne peut répondre aux besoins des participants, assurer l’ingénierie des projets et mobiliser les financements nécessaires à leur réalisation. En 2013, les 9 accompagnateurs du PLIE ont accompagné individuellement 907 personnes : • 61.30 % de femmes (54 % en moyenne nationale. • 73.10 % ont un niveau de formation inférieur ou égal au niveau C.A.P./B.E.P. • 95.47 % de demandeurs d’emploi. • 65.60 % de bénéficiaires du RSA. Les accompagnateurs emploi ont mobilisé 1756 étapes de parcours et ont positionnés les participants sur 827 contrats de travail dont 277 de plus de 6 mois (soit 33.49%). Certaines de ces étapes sont assurées par les structures de l’insertion par l’activité économique : ateliers-chantiers d’insertion, entreprises de travail temporaire d’insertion, entreprises d’insertion, associations intermédiaires, groupements d’employeurs, régie de quartier (...). D’autres sont des prestations ou des mesures de droit commun : Pôle Emploi, Programme Régional de Formation, etc. D’autres enfin sont des actions spécifiques développées par l’équipe d’ingénierie du PLIE qui initie également des actions innovantes et expérimentales en complément dans le cadre de sa mission de « laboratoire d’expérimentation locale ». Le PLIE a enregistré 303 personnes sorties du dispositif dont 155 sorties positives en 2013 : • 95 contrats de travail de plus de 6 mois. • 52 formations qualifiantes. • 8 création d’entreprise. Actions 2013 du PLIE de Bordeaux 1. L'accompagnement du public 2. L'ingénierie de projets 3. La clause d'insertion 4. Les formations connexes de la clause d'insertion
  • 25. 25 2. L'ingénierie de projets Pour répondre aux besoins des participants et pour assurer une mission de coordination et d'animation territoriale (complémentaire de celle du plan d'actions Maison de l'emploi), le PLIE développe une activité de montage d'actions et de projets. Ceux-ci émanent des remontées de besoins réalisées par les accompagnateurs du PLIE afin de coller aux attentes du public et des employeurs. En 2013, les actions suivantes ont été élaborées, validée par la Commission d'ingénierie de projets et proposé à la programmation. L’Année 2013 a été notamment marquée par la mise en place d’actions autour de l’approche de la personne et de son adaptation à l’environnement professionnel. Des opérations, notamment, sur la re-mobilisation socioprofessionnelle des participants du PLIE et l’élaboration de projets professionnels ont été conduites. Parallèlement, des actions sur la gestion du stress, la prise de conscience de l’importance de l’image professionnelle, des codes de l’entreprise ont été menées, afin de permettre aux participants de mieux se connaître, gagner en confiance et bénéficier d’une image plus adaptée à celle de l’entreprise. 2 actions menées par Parcours Formations • Parcours sur les ondes L’objectif de cette opération menée auprès de 12 participants du PLIE est de redonner aux personnes en très grande difficultés la capacité à découvrir leurs potentialités et à se mettre en capacité d’agir. Cette action qui s’est déroulée du 15 avril au 26 juillet a permis aux participants d’acquérirdel’autonomiepourfaciliteretconcrétiserleuraccessionauxdémarchesd’insertionsocialeetprofessionnelledurablepardesmises en situation variées et opérationnelles. L’utilisation de la radio comme outil d’expression constitue le fil rouge de cette action. Les résultats ont permis à certains d'utiliser la dynamique de groupe pour envisager des pistes professionnelles concrètes (formation professionnelle..), à d’autres de basculer sur l’élaboration d’un projet professionnel. Tous ont été confrontés aux difficultés qu’ils devaient surmonter pour engager des démarches d’insertion professionnelle. • Atelier d’élaboration de projet Cetteopérationestmenéeauprèsde12participantsduPLIEafindelesaccompagnerdanslaréalisationd’unbilanprofessionneletpersonnel, d’élaborer un projet tenant compte de leurs potentialités. Les résultats de cette action qui s’est déroulée du 9 septembre au 16 décembre ont été particulièrement intéressants. Plus de la moitié des bénéficiaires se sont dirigées vers un parcours professionnel bien ficelé après avoir élaboré un projet professionnel réaliste et en adéquation avec leurs profils et le marché de l’emploi. 2 actions mises en place par le PLIE de Bordeaux • Mieux gérer son stress en recherche d’emploi Cette action menée auprès de 7 participants du PLIE a pour object de leur permettre aux personnes de mieux se connaître, être en capacité de faire émerger un potentiel jusque-là inutilisé ou mal utilisé, reprendre confiance en eux. La méthodologie repose sur l’utilisation d’outils empruntés à la sophrologie (respiration, relaxation corporelle et visualisation). Ces deux actions se sont déroulées sur l’année 2013. Cette action a permis aux personnes de reprendre confiance, certaines ont parallèlement à cette action suivi des ateliers axés autour de la communication par l’image et l’affirmation de soi par un travail sur la posture professionnelle. D’autres sont actuellement en poste. Enfin certaines ont pris conscience de leurs limites et de la nécessité de mettre en place un suivi psychologique. • Image de soi L’Atelier de soi a mis en place une action Image de soi auprès de 12 personnes, avec pour enjeu de leur permettre de mieux se positionner professionnellement, de s’approprier les codes d'entreprise liés à leur futur métier, de bénéficier d'un relooking, de gagner en assurance dans sa prise de parole, d'acquérir plus de confiance en situation d’entretien. Cette action qui s’est déroulée du 5 novembre au 16 décembre a été bénéfique pour l’ensemble des personnes, en leur apportant des outils pour gérer leur trac, pour bénéficier d'une image et d'un comportement en adéquation avec celle de l’entreprise, pour ainsi évoluer sereinement dans ses démarches d’insertion professionnelle.
  • 26. 26 2 actions de formation mises en place par l’organisme INSUP • Action longue de placement à l’emploi Cette action menée auprès de 12 participants du PLIE est dynamique et mobilisatrice autour de l’utilisation d’outils et techniques de recherche d’emploi adaptés spécifiquement aux attentes, profils et projets professionnels des participants du PLIE. Cette action a démarré en septembre 2013 et prendra fin en mars 2014. Une approche individuelle de type coaching facilite la mise en exergue de leurs potentiels et de leur motivation. • Booster TRE Deux actions ont été menées auprès de 15 participants en vue d’optimiser leurs techniques de recherche d’emploi. La première action s’est déroulée du 9 avril au 25 avril, la seconde du 30 septembre au 17 octobre 2013. Les participants ont repris une dynamique de travail, offrant la possibilité à certains de mener des entretiens de recrutement pertinents, pour d’autres s’orienter vers des actions de formation et pour quelques-uns la reprise d’une activité salariée. Cette action a notamment permis à des personnes présentant des freins périphériques importants d’être orientées et positionnées sur des actions de valorisation de l’image et de gestion du stress. 1 action de formation de ACRIP • Action de placement à l’emploi L’association ACRIP a mis en place auprès de 50 participants du PLIE dont l’objectif est de les conduire vers la remise à l’emploi ou l’emploi durable en leur faisant bénéficier d’opportunités d’emploi générées par le réseau de l’opérateur. L’action s’est déroulée sur l’année 2013. 37 personnes en ont bénéficié sur 2013. 25 personnes (à ce jour) ont retrouvé une activité professionnelle (CDD =ou< à 6 mois, CDD, CDI =ou+ de 25h, CDI <à 25h, CAE, CAE +de 6 mois, Contrat pro, intérim) et 4 sont sorties en emploi durable. 1 action de formation de Aquitaine RH & Co • Coaching vers l’emploi Du 1er janvier 2013 au 30 juin 2013., l’organisme Aquitaine RH & Co a mené auprès de 12 participants du PLIE une action de coaching vers l’emploi alternant des séances de coaching individuel et de groupe. L’intérêt du travail d'équipe étant de s’appuyer sur une dynamique en la rattachant à des objectifs en lien direct avec la connaissance de soi, la communication, l’émergence de stratégies personnelles, la cohésion. Les séances individuelles apportent aux bénéficiaires un diagnostic sur leur situation professionnelle, grâce à l'identification de leurs points forts et à améliorer, les rendre acteur de leur vie professionnelle en anticipant les changements plutôt que de les subir. Les résultats ont été très satisfaisants, 4 personnes ont retrouvé un emploi, 2 ont été positionnées sur des actions de formation, 2 ont rebondi sur des actions renforcées en techniques de recherche d’emploi.
  • 27. 27 CAP Petite enfance LecentredeformationBelOrmemèneauprèsde15participantsduPLIE,misàdispositionsurlesécolesmaternelles de laVille de Bordeaux, par l’association intermédiaire Bordeaux Inter Challenge dans le cadre des clauses insertion (article 30) une action de formation au CAP petite enfance. Cette action se déroule de septembre 2013 à mai 2015. L’objectif étant de les former au CAP petite enfance en 2 ans en vue de l’obtention de postes en écoles maternelles ou en crèches, ou de la préparation à des concours tel que celui d'ATSEM, ..). 9ème Forum des métiers de la petite enfance Le 9ème forum des métiers de la petite enfance, piloté par le PLIE en partenariat avec le service petite enfance de la Ville de Bordeaux, le Conseil Général, la CAF, Pôle Emploi, le Centre de formation Bel Orme, le Centre de Préparation à la Vie Active et deux agences de services à la personne spécialisées dans la garde d’enfants, Esprit Libre et Sous Mon Toit services, s’est déroulé le 19 avril 2013. Ce rendez-vous a pour volonté d’informer et de sensibiliser un large public sur les métiers de la petite enfance lors d’ateliers thématiques menés par des professionnels de la Ville de Bordeaux, du Conseil Général, de Pôle emploi, de la CAF, d’agences de services à la personne spécialisées dans la garde d’enfants et du PLIE. 126 personnes ont pu être informée sur les métiers de la petite enfance lors d’ateliers thématiquesmenéspardesprofessionnelsdelaVilledeBordeaux,duConseilGénéral, de Pôle emploi, de la CAF, d’agences de services à la personne spécialisées dans la garde d’enfants et du PLIE de Bordeaux. A l’issue du forum, 79 % des personnes se disent satisfaites des échanges avec les intervenants, 62 % ont été orientées vers un partenaire ou dispositif, 35 % ont pris contact pour une formation, etc. Sur les 81 autres personnes qui ont précédemment fini leurs formations, 23,5 % sont en contrat classique CDI ou contrat de professionnalisation et 60,5 % sont en contrat d’insertion (AI, ETTI, ACI).
  • 28. 28 Le PLIE de Bordeaux développe une offre de services qui s’appuie sur la commande publique pour favoriser l’accès à l’emploi de personnes en parcours d’insertion professionnelle. Le PLIE accompagne les donneurs d’ordre, les entreprises et les profession- nels de l’insertion et de l’emploi pour favoriser le recrutement pérenne des publics. 3. La clause d'insertion En2013,199600heuresdetravailréservéesàunpublicrencontrantdesdifficultésd’insertionsocioprofessionnelle ont été réalisées dans le cadre des marchés incluant une clause d'insertion socio-professionnelle. Les axes forts développés • Une légitimité du PLIE de Bordeaux comme guichet unique partenarial auprès des donneurs d’ordres et une démarche incluse dans les grands projets urbains (Nouveau stade de Bordeaux, Cité municipale, RE[CENTRES] Bordeaux , Bassins à flots, Euratlantique). Les Chiffres Clés •Laclaused’insertion:unoutildedéveloppement économique. La clause d’insertion concoure au développement économique du territoire grâce aux 120 entreprises partenaires du PLIE et promeut les Structures d’Insertion par l’Activité Économique en contribuant au renforcement de leurs activités. Plus de 18 structures d’insertion partenaires du PLIE sont mobilisées sur le dispositif clause et la part des heures d’insertion qui leur est confiée représente 74 % des heures de travail réalisées (146 160 heures). Le principal donneur d’ordre : la Ville de Bordeaux et ses établissements publics Plus de 130 643 heures d’insertion réalisées avec l’aide du PLIE de Bordeaux. 68 955 heures émanant d’autres donneurs dont la Communauté Urbaine et les Bailleurs Sociaux. • Une diversification des secteurs d’activités (Services aux entreprises, prestations intellectuelles… et des modalités par le recours aux Ateliers et Chantier d’insertion (Une ingénierie pour la création d’un Chantier d’insertion Bâtiment mutualisé auprès des bailleurs sociaux et porté par les Compagnons Bâtisseurs : 10 salariés recrutés en 2013). • Une ingénierie de formation pour les participants du dispositif clause et une sécurisation des parcours des salariés de l’IAE.
  • 29. 29 L’impact en terme de retour à l’emploi - La clause d’insertion est un outil majeur pour une mise en situation de travail d’un public exclu durablement du marché de l’emploi : Plus de 690 contrats de travail mobilisés. 110 contrats de plus de 6 mois et 55 contrats de professionnalisation mis en œuvre sur l’année 2013 ; Situation des bénéficiaires au sortir du dispositif 242 bénéficiaires de la clause ont quitté le dispositif en 2013. 60 % d'entre eux avec un emploi ou une formation. La durée moyenne d'accompagnement de 10,5 mois. Au-delà d’une reprise d’activité professionnelle, la clause est un levier en faveur de l’accès à un emploi durable (CDI, CDD>6 mois) ou une formation qualifiante : 49,6% de sorties positives. Les publics bénéficiaires Sur l’année 2013, 546 personnes en insertion ont bénéficié d’un contrat de travail grâce au dispositif clause d’insertion (383 personnes en 2012) - 69 % des bénéficiaires sont des demandeurs d’emploi bordelais - 256 femmes et 300 hommes - 47 % résident dans des quartiers prioritaires dont 154 personnes en ZUS/CUCS Bordeaux Focus sur le Nouveau stade de Bordeaux et la Cité Municipale Alain Juppé a signé en février 2013 les chartes d'insertion du Nouveau stade et de la Cité municipale de Bordeaux. Le Maire de Bordeaux permet ainsi la mise en place de 77 000 heures d'insertion : - La société Stade Bordeaux Atlantique et le groupement constructeur Vinci / Fayat s'engagent à réaliser 63 000 heures d'insertion sur la phase conception construction pour le Nouveau stade. - Pour la Cité municipale, 14 000 heures d'insertion sont prévues par la Société Urbicité et le groupement constructeur Dv construction.
  • 30. 30 4. Les formations connexes de la clause d'insertion 3 actions de formation furent menées en 2013 dans le cadre de la clause • Titre Professionnel APH (Agent de propreté et d'Hygiène) - Niveau 5 12 femmes ont bénéficié de la formation 25 % ont un niveau VI / 41,5 % ont un niveau V / 33,5 % ont un niveau IV. Sorties suite à la formation : 5 embauches Mairie de Bordeaux 2 embauches CHU Pellegrin 4 renouvellements de contrats sur la clause Ecoles Ville de Bordeaux 1 déménagement sans nouvelle. • HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Point) 6 sessions de 2 jours réparties sur l'année 2013, pendant les vacances scolaires 60 participants (dont 57 femmes), ont bénéficié de la formation. 25 % ont un niveau VI / 41,5 % ont un niveau V / 33,5 % ont un niveau IV Sorties suite à la formation : 8 embauches Mairie de Bordeaux 3 embauches CDI 42 renouvellements de contrats sur la clause Ecoles Ville de Bordeaux 7 demandeurs d’emploi • Pré-qualification Ouvrier VRD 10 participants (dont 50 % de femmes), ont bénéficié de la formation. 9 ont un niveau VI / 1 a un niveau V Sorties suite à la formation : 7 sont allé jusqu’au bout de leur formation 3 ont passé et obtenu le CACES 1 – petits engins de chantier 2 embauches Contrat de professionnalisation GEIQ 3 contrats d’intérim d’insertion 5 sans nouvelle. Les principaux partenaires : Pôle Emploi Mission Locale de Bordeaux Missions Emploi Bordeaux Nord et Saint Michel Conseil Général Gironde Structures d’Insertion : BIC, ARE 33 Aquitaine Intérim Insertion, Garage Moderne, Compagnons Bâtisseurs, GEIQ FP, EIPF INSERNET, Fil de Faire, etc.
  • 31. 31 OPÉRATIONS SPÉCIFIQUES 1. L'École de la deuxième Chance de Bordeaux 2. Le Pôle Gestion et l'UGPBA 3. Une communication harmonisée et renforcée 4. La Coordination Territoriale 1. L'École de la deuxième Chance de Bordeaux L'École de la 2ème Chance est un dispositif européen d’insertion sociale et professionnelle des jeunes adultes les plus éloignés de l’emploi. En 2013, on comptait plus de 100 sites développant le dispositif en France qui ont accueilli plus de 13 000 jeunes. Constatant l’absence de dispositif équivalent sur le grand sud-ouest et suite au besoin exprimé par les 4 missions locales de l’agglomération, d’un dispositif de ce type, Emploi-Bordeaux porte depuis maintenant 5 ans, le projet d’installation sur la métropole d’une école de la 2ème chance, susceptible d’accueillir chaque année environ 120 jeunes issus prioritairement des quartiers ZUS et prescrits principalement par les 4 Missions locales de la CUB et le Pôle emploi. A ce jour, ce sont pas moins de 105 jeunes résidents de la CUB qui ont intégré le dispositif en 3 phases : - Une première phase expérimentale en 2010/2011 avec un groupe pilote de 15 jeunes, pour tester et valider la pertinence du dispositif sur le territoire ; - Une seconde phase en 2012/2013 avec 4 groupes de 15 jeunes en entrées régulières et sorties permanentes, pour se préparer à la montée en charge du dispositif. L’année 2013 a été quant à elle marquée, d’une part, par la fin de la seconde phase (et plus précisément par la sortie de parcours des jeunes entrés en 2012) et d’autre part, par le lancement de la phase 3 qui a pour objet l’obtention du label E2C, indispensable à la pérennité du dispositif. Une pérennité qui passe aussi par le développement d'un réseau d'entreprises pour permettre aux jeunes de valider leur projet professionnel et leur insertion professionnelle durable. Cependant face à la baisse des crédits de l’Etat, Emploi Bordeaux n’a pu intégrer qu’un seul groupe de 20 stagiaires entrés en octobre 2013 et dont la sortie de parcours est prévue pour la fin du mois de juin 2014. Un parcours d'insertion L’objectif de l’E2C Bordeaux Métropole est de permettre aux jeunes de 18 à 30 ans sortis sans diplôme ni qualification du système scolaire de s’inscrire dans un parcours éducatif individualisé d’acquisition de compétences et de comportements dans l’objectif d’une intégration professionnelle et sociale durable. Ce parcours est basé sur l’alternance, appuyé par un partenariat actif avec l’entreprise. L’école est mise en œuvre avec le concours de l’AFEPT et de la Société philomathique de Bordeaux. L’E2C Bordeaux Métropole est membre candidat du réseau Réseau-E2C France. Elle a déposé auprès du Conseil d’administration du Réseau une demande d’adhésion en tant que membre associé et auprès de la commission de labellisation une demande d’audit par l’AFNOR. Les partenaires : • MEDEF • CGPME • Pôle Emploi • Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde • Mission Locale des Hauts de Garonne • CREPI • Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux • CLUB Bordeaux-Lac • Club des Entreprises de Mérignac • Mission Locale Bordeaux avenir Jeunes • Mission Locale des Graves
  • 32. 32 2. Le Pôle Gestion et l'UGPBA Mutualiser Le Pôle Gestion mutualise les ressources et compétences afin de permettre la réalisation des plans d’Actions de la Maison de l’Emploi et du PLIE de Bordeaux, mais aussi du PLIE de l’Agglomération Périgourdine et du PLIE de l’Agenais dans le cadre de l’Unité de Gestion FSE – Bordeaux Périgueux Agen. Cette mutualisation permet de limiter les coûts de gestion administrative et financière de 5 à 6 % du périmètre financier des actions réalisées, et de développer les compétences liées à la double posture gestionnaire/bénéficiaire de subventions du FSE. Optimiser L’ingénierie financière qui s’appuie sur 38 comptabilités analytiques permet d’optimiser l’utilisation des 14 modalités de financement. Dans le respect des 19 conventions qui fixent les modalités d’intervention de nos partenaires, il s’agit d’assurer l’équilibre budgétaire de chaque action mais aussi du budget global. Sécuriser Les différents contrôles sur la régularité de nos opérations peuvent avoir lieu jusqu’en 2025. Il est donc absolument nécessaire de sésuriser au mieux les opérations dans le cadre de la réglementation nationale et européenne connue, mais aussi d’anticiper les postures des contôleurs et des auditeurs en fonction des « jurisprudences » liées à l’évolution de la réglementation et d’application rétroactive. Cela est particulièrement vrai pour les financements du Fonds Social Européen qui représente 1/3 des financements. Le Pôle Gestion est constitué de 4 collaborateurs et d’un contrat de professionnalisation (soit 3,3 ETP), chargés de deux principales missions : La gestion adminitrative et financière d’Emploi-Bordeaux pour un budget annuel de 2 700 K€ La gestion d’une Subvention Globale du Fonds Social Européen dans le cadre de l’Unité de Gestion – Bordeaux Périgueux Agen pour un budget annuel de 2 500 K€. A- La gestion administrative et financière d’Emploi-Bordeaux Les objectifs Permettre la réalisation des actions des deux plans d’action d’Emploi-Bordeaux Assurer l’équilibre financier de l’association et de ses budgets Sécuriser, en veillant au respect de la législation, de la réglementation et des engagements conventionnels Les deux plans d’actions représentent un budget consolidé de plus de 3 400 K€ Plan d’Actions Maison de l’Emploi : 1 600 K€ Plan d’Actions PLIE : 1 800 K€ (dont 900 K€ utilisés directement par la MDE) Les chiffres clefs : - 3 établissements sur 4 sites - 2 plans d’actions - 2 comptabilités générales - 38 comptabilités analytiques - 14 modalités de financement - 19 conventions financières - 15 nouveaux appels d’offres - Une consultation dès le 1er € engagé - Un taux de gestion de 5 %. Ville de Bordeaux 638 000 Etat 671 276 FSE 595 580 Conseil Régional 44 263 Conseil Général 112 675 Communauté Urbaine 110 619 CCAS de Bordeaux 50 000 Divers 70 054 TOTAL 2 292 467 Subventions d'Exploitation
  • 33. 33 Les activités liées - Élaboration et pilotage du budget (réalisation de 2 situations intermédiaires au 30 juin et au 30 septembre) - Tenue et suivi de la comptabilité - Suivi des comptabilités analytiques (imputation des heures travaillées et des coûts) - Suivi des budgets spécifiques (application des règles de gestion) - Ingénierie financière - Suivi des conventions des financeurs - Conventionnement des opérateurs - Suivi de la trésorerie et Gestion des achats - Élaboration des dossiers de demande de financement - Élaboration des bilans financiers - Ressources techniques B- L’Unité de Gestion FSE – Bordeaux Périgueux Agen Les objectifs Gérer par délégation de l’Etat une subvention globale du FSE de près de 5 000 K€, pour un coût total de 10 000 K€ Diffuser les appels à projets des 3 PLIE membres et accompagner les candidats dans leurs réponses Informer et former les opérateurs des territoires pour leur permettre d’accéder aux financement européens. Assurer les phases d’instruction, de programmation, de conventionnement, de contrôle et le remboursement des opérations co-financées par le FSE L’essentiel des ressources de gestion est concentré à la Maison de l’Emploi de Bordeaux avec l’appui de deux relais territoriaux à Périgueux et Agen. L’UGBPA n’a pas de personnel propre mais chaque membre met son personnel à disposition, ce qui donne lieu à des refacturations entre ses membres. En 2013, 104 opérations FSE étaient en gestion dont 45 nouvelles programmations : 17 opérations pour 1 547 K€ de FSE // 19 opérations pour 412 K€ de FSE // 19 opérations pour 794 K€ de FSE. L’UGBPA est l’outil de financement des PLIE. Elle permet d’assurer une séparation fonctionnelle et technique dans la gestion des crédits tout en restant uniquement au service des politiques territoriales de ses membres.
  • 34. 34 3. Une communication harmonisée et renforcée A- Des supports visuellement cohérents En 2013, la communication a occupé une place prépondérante dans le quotidien Emploi-Bordeaux. De nombreux supports ont été réalisés à chaque événement, avec un coût d'impression optimisé grâce à l'appel d'offres annuel contracté auprès de l'imprimeur MIPP. 2013 aura été l'année de la conception d'un flyer et d'un livret de présentation des actions d'Emploi-Bordeaux. Ce document à destination du grand public et de nos partenaires a été complété par une chemise présentant nos offres à destination des entreprises. Une ligne graphique et un code couleur s'impose progressivement sur la quasi-totalité des visuels réalisés. Cette rigueur doit permettre de faciliter la reconnaissance de notre structure et la compréhension de nos actions. B- Site internet et réseaux sociaux La publication quotidienne d'informations sur notre page Facebook, notre profilTwitter et sur nos comptes Google+ et Dailymotion place Emploi- Bordeaux comme la Maison de l'Emploi la plus dynamique sur le web. Cette présence en ligne permet de régulièrement faire connaître nos actions tout en nous permettant de contribuer à l'animation de la vie économique locale grâce à la diffusion d'informations concernant des manifestations économiques locales. Cette démarche complète notre site internet, au contenu mis à jour de façon quasi-quotidienne, et dont les actualités et l'agenda nous classe comme une source référence pour l'aide à l'insertion professionnelle. Cette présence web aura contribué à renforcer la notoriété d'Emploi-Bordeaux et la participation du public bordelais à nos actions. Les années à venir devraient davantage être tournées vers des enjeux d'image. C- Relations presse et présence sur le terrain Outre une communication renforcée vis à vis des médias locaux (qui s'est traduit par un vingtaine de retombées dans des médias locaux tels que France Bleu Gironde ou Sud Ouest, un chiffre en progression par rapport aux années précédentes), la présences organisées des salariés d'Emploi-Bordeaux sur de nombreux événements (Salon de la reconversion Professionnelle, Route des métiers, Salon de l'entreprise, etc.) ou lors d'événements organisés dans nos murs (Atelier CAC33 "spécial emploi", formations Forces Femmes, etc.) sont autant d'autre occasions de faire connaître le travail d'Emploi-Bordeaux et de nouer des contacts et des partenariats). Présence à la première édition du Salon Professionnel:leSalondelaReconversion Professionnelle au féminin à la Mairie de Bordeaux. Statistiques 2013 : site web emploi-bordeaux.fr
  • 35. 35 4. La Coordination Territoriale A- La participation aux instances La Maison de l'Emploi de Bordeaux participe à l'organisme intermédiaire de gestion du Fonds Social Européen UGPBA aux côtés de Périgueux et Agen. L'association créée fin 2011 sous l'impulsion de la maison de l'emploi de Bordeaux a été présidée par Josy Reiffers en 2012 qui à transmis le 29 juin la présidence à Marie Moulènes, vice-présidente du PLIE de Périgueux. La Maison de l'emploi fournit l'essentiel des moyens humains à l'association et a recruté un collaborateur à cet effet. Le PLIE de Bordeaux est adhérent de l'Union régionale des PLIEs d'Aquitaine, présidé par Noël Mamere. Josy Reiffers en est le secrétaire. L'URPA défend activement les PLIEs d'Aquitaine et a obtenu d'importantes avancées sur les questions de la prescription et des enveloppes du Fonds social européen. Le directeur du PLIE de Bordeaux participe au comité des directeurs et aux groupes de travail sur la clause sociale, les relations avec la Région Aquitaine et les relations avec la DiRECCTE. Un important travail a été fourni dans ces domaines et en particulier dans la future programmation européenne. La Maison de l'emploi est adhérente à l'Alliance Ville Emploi. Josy Reiffers est membre du Conseil d'Administration. Le directeur participe aux comités des directeurs de PLIE et de Maison de l'emploi à Paris. Il a fourni des données pour les consolidations nationales et relaie les travaux nationaux en région Aquitaine. Il s'est investi dans l'organisation locale des Journées nationales qui se sont tenues à Biarritz en décembre 2012. Il participe aux groupes de travail sur les clauses sociales. Un chef de projet de la Maison de l'emploi est membre du groupe de travail Buidup Skills. B- Le Service Public de l'Emploi Local LeServicePublicdel'EmploiLocalapourmissionl'accueil,l'orientation,laformation,l'insertion,leplacement, l’indemnisation, l'accompagnement des demandeurs d'emploi et l'aide à la sécurisation des parcours professionnels de tous les salariés. Il est animé par l'État avec le concours des maisons de l'emploi. LeSPELsecomposedePôleemploi,l’AFPA,laMaisondel’Emploi,CapEmploi,laMissionlocale,leschambresconsulaires,lesorganisations professionnelles et syndicales, la direction départementale de la cohésion sociale, l’Inspection d’Académie, les organismes paritaires collecteurs agréés les plus importants, des représentants d’entreprises de travail temporaire, la direction de la Solidarité départementale du Département, du bureau territorial de la délégation professionnelle et à l’apprentissage du Conseil Régional, le référent insertion professionnelle de la Maison départementale des personnes handicapées. Par décision du 20 mars 2012, le préfet de Gironde a confié à la Maison de l’emploi de Bordeaux la mission d’animation de l’équipe locale à la Maison de l’emploi de Bordeaux. L’équipe locale a pour mission d’établir un diagnostic du territoire, d’examiner des données mensuelles sur le volume des demandeurs d’emploi et d’élaborer les plans d'actions locaux. Il suit la mise en œuvre et la réalisation des plans d'actions locaux par les opérateurs (agence locale pour l'emploi, organismes de formation...). Les points abordés furent les suivants : • Le suivi des structures de l’Insertion par l’Activité Économique • La Clause d’insertion et les chantiers d’insertion et qualification • Les Emplois d’avenir • La zone franche urbaine et la géographie prioritaire • L’information économique et l'observation du territoire • Le Journal télévisé de l'emploi • L’Agenda du territoire En 2013, l’équipe locale du SPEL s’est réuni à 6 reprises. Un groupe de travail mis en place avec le DSU de la ville de Bordeaux a été prolongé sur la Politique de la ville et l’évolution de la géographie prioritaire. Et l’équipe locale a concentré ses efforts sur 2 secteurs géographiques : le nord (Bacalan et Lac) et le centre (Saint-Michel). Dans le cadre du SPEL, a été mis en place la programmation des sujets du JT de l’emploi. 11 émissions ont été diffusées sur Internet et surTV7 comprenant systématiquement des sujets liés à l’emploi, l’insertion, la création d’entreprise. Le site web emploi-bordeaux.fr comporte un espace dans lequel figure des informations utiles au public concernant le SPEL, tels l'Agenda des 3E (emploi, économie, entreprise) sur le territoire de Bordeaux, les initiatives des partenaires du territoire, etc. L’équipe s’est étendue à deux nouveaux acteurs locaux : l’agence d’urbanisme, A’Urba et la Communauté Urbaine de Bordeaux. Les délégués du préfet pour les quartiers prioritaires y participent systématiquement. L’agence PQA fait aussi parti des participants occasionnels. Le Conseil Régional d’Aquitaine, qui s’est retiré du SPEL régional et du SPEL d’arrondissement, a souhaité participer à nouveau à l’équipe locale et envisage un rapprochement avec les travaux de la Commission Formation Emploi. La Maison de l’Emploi assure également le lien entre le SPEL et les autres acteurs de l’emploi et de la formation : coordination avec les PLIE, harmonisation avec les autres instances locales tels que le Comité Technique d’animation, la Mission Formation Emploi, la Commission Territoriale de l’Insertion, la Commission d’ingénierie de projet et le comité de pilotage du PLIE, les Comités de liaison inter-partenariaux,…
  • 36. Emploi-Bordeaux remercie ses membres-fondateurs et ses financeurs : Et ses très nombreux partenaires… Union Européenne - Fonds Social Européen investit dans votre avenir /emploi.bordeaux @MDEBORDEAUX Maison de l’Emploi de Bordeaux Maison de l’Emploi emploi.bordeaux.fr