• Save
Rapport moral 2012 - Emploi-Bordeaux
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Rapport moral 2012 - Emploi-Bordeaux

  • 2,189 views
Uploaded on

2011 fut l'année du rapprochement entre le PLIE de Bordeaux et la Maison de l'Emploi (donnant ainsi naissance à "Emploi-Bordeaux"). 2012 aura été celle de la consolidation de cet ensemble.......

2011 fut l'année du rapprochement entre le PLIE de Bordeaux et la Maison de l'Emploi (donnant ainsi naissance à "Emploi-Bordeaux"). 2012 aura été celle de la consolidation de cet ensemble.
L'année passée aura permis de compléter l'offre de service, de sécuriser les procédures et financements et ainsi d'affirmer le rôle de cette nouvelle entité sur le territoire de Bordeaux.

Notre Rapport Moral permet ainsi de prendre connaissance de la multitude des actions et initiatives menées en 2012 par nos 30 collaborateurs pour favoriser le retour à l'emploi et l'insertion professionnelle des bordelais, pour aider à la création et au développement des entreprises à Bordeaux.

En savoir plus : http://bit.ly/16G1Z2x

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,189
On Slideshare
2,189
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Rapport moral2012Emploi-Bordeaux
  • 2. Rapport Moral 2012 2ÉditosJosy ReiffersPrésident d’Emploi-Bordeaux.L’emploi est la première préoccupation des Bordelais comme celle de tous les Français. Dans unenvironnementéconomiqueplusquemorose,lesperspectivesdedéveloppementdel’agglomérationet de la « ville-centre » restent encourageantes. L’attractivité et le rayonnement économique deBordeaux s’accroissent et Bordeaux est perçu comme offrant de réelles perspectives d’emploi.La Ville s’attache en effet à développer son potentiel économique et ses opportunités d’emplois ens’appuyant notamment sur sa Mission Locale et sur sa Maison de l’Emploi. Elle est ainsi très vigilanteà accompagner les bordelais, jeunes, moins jeunes ou même seniors qui rencontrent des difficultésd’emploi, d’insertion, de formations durables ou passagères. Elle s’efforce aussi à accompagnerles entreprises dans leur besoin de recrutement et de gestion prévisionnelle des emplois et descompétences.En 2012, la Maison de l’Emploi et le PLIE, réunis au sein d’Emploi-Bordeaux, ont accru leur offre deservices et diversifié leur modalités d’intervention pour répondre aux besoins du territoire. Cela aété rendu possible par des progrès d’organisation et une plus grande efficacité dans la gestion desfinancements. Parallèlement, pour être au plus près des besoins du public et des entreprises, Emploi-Bordeaux s’est installé Avenue Emile Counord, au cœur des quartiers du Grand Parc et de Ravezies.Emploi-Bordeaux s’est aussi attaché à renforcer ses partenariats et la coordination territoriale quelui a confiée l’Etat en lui confiant l’animation du Service Public de l’Emploi Local. La coopérationavec Pôle Emploi et les acteurs de l’Insertion par l’Activité Économique s’est accrue, permettant unemeilleure prise en charge des besoins des Bordelais.Cette dimension partenariale, qui est la marque de fabrique des Maisons de l’Emploi, est unegarantie d’efficacité au service des citoyens. Ce rapport annuel vous permettra de mesurer la variétédes actions engagées et de mesurer l’étendue des réseaux de partenaires qui œuvrent en communpour l’emploi à Bordeaux.
  • 3. 1Benoit MeyerDirecteur territorial GirondePôle EmploiAdministrateur de la Maison de lEmploi.La persistante difficulté de retour à l’emploi d’un nombre croissant d’actifs interpelle la conceptionmême de l’intervention des différents opérateurs sur le marché du travail, tout comme la politique RHdes entreprises.Alors qu’en période de croissance il convient de fluidifier un marché du travail avec des employeurs quisont naturellement amenés à être souples sur leurs critères de recrutement et enclins à construire desparcours d’insertion, faute de quoi ils peinent à trouver la main d’œuvre nécessaire au développement deleur activité, il en va tout autrement en période de crise.Actuellement les compétences sont présentent en nombre sur le marché du travail et la concurrence estforte pour trouver un emploi. Du côté des entreprises les difficultés à obtenir des marchés les amènenttrop souvent à ne prendre aucun risque RH et à se fermer aux profils atypiques. Et pourtant, lorsquecette situation dure chacun voit bien qu’il est plus que jamais utile pour développer la performanceéconomique et sociale d’engager des actions qui préparent l’avenir en investissant sur la diversité au seinde ses équipes.Ce type de « développement durable de l’emploi» trouve une illustration prometteuse au travers desclauses d’insertion sur les marchés publics. Sur Bordeaux, les entreprises titulaires de ces marchésbénéficient d’un accompagnement par le PLIE, équipe de la Maison de l’emploi. En contractualisant deréserver une partie des travaux pour des publics très éloignés de l’emploi, nous permettons d’abord àces personnes de reprendre pied dans le monde du travail, mais au-delà nous amenons de plus en plusd’entreprises à se structurer pour mieux intégrer des personnes de tous profils. Le travail de coordinationde la Maison de l’emploi permet à différents partenaires de contribuer de manière efficace à la réussitede ces actions en développement. Ainsi le PLIE apporte son expertise juridique et sa connaissance despublics en difficulté, Pôle emploi contribue à l’identification des futurs salariés et permet de sécuriserles parcours et le recrutement de l’entreprise en mobilisant des outils d’évaluation des capacités descandidats.Cetypededémarches’inscritdanslalogiquedelagestionprévisionnelledesemploisetdescompétencesqui s’impose de plus en plus comme un levier majeur de performance à moyen terme des entreprises.Mais pour que cette dynamique ne se limite pas qu’à quelques grandes entreprises et soit porteused’un élan pour l’ensemble de notre territoire, il convient de mettre ces innovations au service desnombreuses entreprises de petites tailles qui font la vigueur de notre économie et qui ont besoin d’unaccompagnement emploi adapté à leurs caractéristiques. Si les modalités restent à définir, une chose estacquise, elle passera nécessairement par un partenariat renforcé entre acteurs publics et privés.
  • 4. Rapport Moral 2012 2Synthèse de l’année 2012Après 2011, année du rapprochement entre le PLIE et la Maison de lEmploi, 2012 a été une année de consolidation qui a permisde compléter loffre de service, de sécuriser les procédures et les financements et ainsi daffirmer le rôle du nouvel ensemble surle territoire.Le public accompagné est stabilisé à plus de 961 personnes. Les prescriptions ont connu de très fortes variations complexifiantet allongeant le processus dintégration. Devant lafflux, il a fallu les suspendre pendant plusieurs semaines en fin de premiersemestre. La qualité de la collaboration avec Pôle Emploi a permis de réguler aux mieux ces variations.Dans le but de proposer le dispositif PLIE à de nombreuses personnes, un important travail de mise à jour des portefeuillesa été conduit : des dossiers inactifs depuis plusieurs années ont été radiés tandis que les participants du PLIE sans étapes deparcours ont été ré-orientés vers dautres dispositifs. Le nombre de sorties a donc sensiblement augmenté par rapport auxannées précédentes (+ 30 %).La dégradation de la conjoncture sest traduite par une moindre collecte doffre demploi et de mise en situation de travailsusceptibles de convenir aux participants du PLIE. Toutefois, les sorties positives ont augmentées de 5%. On a aussi constatéun allongement de la durée des parcours des participants du PLIE de 18 à 20 mois. Pour faire face à ces besoins le nombredaccompagnateurs emploi a été augmenté.Le PLIE a retrouvé un niveau de production et dingénierie significatif avec plus de 20 opérations spécifiquement adaptées aupublic. Ces opérations ont permis de mieux accompagner le public et de proposer des parcours vers lemploi plus complets avecune meilleure prise en charge des freins périphériques. Un effort a été fait pour développer loffre de modules permettant uneintégration directe sur le marché du travail en phase finale de parcours.Lactivité des antennes poursuit son développement avec une intégration plus poussée de loffre de service en particulier dansles ateliers de recherche demploi et en hébergeant les accompagnateurs emploi salariés du PLIE. Le site de la rue Caussarougeétant mieux identifié, le nombre de visiteurs sur saint-Michel a fortement augmenté. Sur Bordeaux nord, la fréquentation estaussi en hausse du fait de laugmentation du nombre des demandeurs demploi sur le secteur.Le développement de lactivité dingénierie est principalement le reflet du développement de la clause dinsertion,au profit de la ville de Bordeaux et des grands projets. Cette activité a doublé par rapport à lannée précédente. Le travaildaccompagnement des donneurs dordre et de positionnement du public sest accompagné dune réflexion sur lorganisationet laugmentation de léquipe, sur la gouvernance avec la ville de Bordeaux et sur la diversification des marchés. Parallèlement,en lien avec la clause, un service de suivi et daccompagnement des étapes de parcours au sein de linsertion par lactivitééconomique a été créé. Cette action renforce le lien avec les structures de lIAE et sécurise les contreparties du Fonds socialeuropéen.La mission dobservation sest aussi développée avec la sortie régulière du baromètre de lintérim et la constitution delobservatoire de lactivité économique et de lemploi sous légide de lagence durbanisme. Avec ces deux outils, nousdisposons maintenant dune meilleure capacité dobservation de la situation de lemploi sur le territoire. Le lien avecAxEmploi, atelier dobservation collective, permet dassurer une diffusion des informations sur le territoire et de fructueuxéchanges de pratiques. Ce travail a permis de mettre en évidence des besoins particuliers dans le domaine du numérique et desperspectives autour des métiers du nautisme dans le secteur des bassins à flots.En matière de GPEC, lactivité sest limitée à la poursuite du travail avec lADEME sur les conséquences en terme demploi duGrenelle de lenvironnement. Toutefois, en 2012, la priorité a porté sur la diffusion des informations auprès des élus, desprofessionnels de lemploi et du bâtiment à travers le développement dun site internet et des actions de sensibilisation. Enrevanche le projet de GPEC sur le nautisme et les bassins à flots a été reporté sur 2013, faute de moyens humains suffisants.La seconde phase de lexpérimentation de lÉcole de la 2ème chance a été lancée et a permis le recrutement de près de60 jeunes à travers 4 sessions. Cette expérimentation a été confiée à lAFEPT et à la Philomathique. La Maison de lemploi restedirectement impliquée dans la recherche de moyens pour lhébergement, des jeunes, leur développement personnel, la prise encharge de leurs problématiques de santé et la recherche de stage et demploi. Des résultats intéressants, notamment en termede placement à lemploi et de mise en formation ont ainsi été obtenus, notamment par limplication de Pôle emploi dansle dispositif qui a permis de mobiliser de nouveaux moyens . Le public reste caractérisé par de très importantes difficultés dansle domaine de la santé, du logement et avec des situations familiales extrêmement précaires. Lobjectif dune labellisation restedactualité même si les intentions du Conseil régional sont toujours négatives.
  • 5. 3Lactivité événementielle est stable avec 4 forums : les Rencontres Emploi & Handicap, le salon du recrutement en Alternance, lesrencontres territoriales de lemploi et le forum de la petite enfance. A laffluence croissante du public doit répondre un nombrecroissant demployeurs et doffres. Le renforcement des exigences vis-à-vis des prestataires et la qualité du partenariat avec Pôleemploi ont permis de maintenir le niveau des offres et la présence des employeurs dans un contexte économique dégradé. Acette activité, sajoute les Kfé-pro qui accueille toujours davantage de public, traduisant les difficultés dintégration des jeunessur le marché du travail, même pour les plus diplômés.La réalisation des premiers Trophées Emploi-Bordeaux de lentrepris Citoyenne à la Chambre de Commerce et dIndustriede Bordeaux a permis de valoriser les entreprises investies dans des démarches de responsabilité sociale et de réunir lesacteurs de linsertion par lactivité économique. Cet événement répond à un besoin de valorisation des démarches sociétalesdes entreprises. Il a vocation a devenir un temps fort de la thématique de la RSE et à renforcer sur le territoire les liens entrelinsertion par lactivité économique et les entreprises. Il a permis de renforcer les synergies au sein dEmploi-Bordeaux.Lactivité de création dentreprise poursuit son développement à travers la pépinière dentreprise qui a renouvelé , en 2012,latotalité des entreprises avec de belles réussites dimplantations dentreprises sur Bordeaux. Si le secteur du numérique deléconomie créative et du numérique sont très présents et fortement pourvoyeurs de projets et demploi, on constate toutefoisdes difficultés à attirer des entreprises dans le domaine du développement durable (10 % des projets et 5 % des entrepriseshébergées).La Plateforme de linitiative poursuit son développement en accueillant plus de 200 porteurs de projets par an. Après uneannée 2011 marquée par des difficultés de personnels, 2012 a vu un renforcement des équipes par le recrutement dun nouvelagent damorçage de projet positionné sur Bordeaux sud et la rive droite. Un bilan complet de lactivité de la Plateforme depuisson lancement en 2008 a permis de mesurer la pertinence du concept et le rôle économique puisque ce sont plus de 400entreprises qui ont été créées en moins de 5 ans et qui existent toujours. La Plateforme a intégré dans son activité le Villagede la création lancé en 2011 par la ville de Bordeaux.En 2012, la Maison de lemploi sest vue confier par lÉtat lanimation de léquipe locale du service public de lemploi,alors que simultanément le SPEL darrondissement était mis en sommeil. La Maison de lemploi a réuni léquipe locale à quatrereprises en sefforçant de porter laccent sur les projets durbanisme et sur le lien entre lactivité économique et lemploi.La Maison de lemploi est fortement investie dans les différentes instances régionales ou nationales. Elle assure lessentielde lanimation et fournit les deux tiers des moyens de lunité de gestion FSE UGPBA, elle contribue activement à lUnionRégionale des PLIEs dAquitaine et à lassociation nationale Alliance Ville Emploi.Sur le plan budgétaire, 2012 a été marquée par une nouvelle baisse de plus de 15% de la dotation de lÉtat, compensée parla montée en charge de la Ville de Bordeaux, du Fonds Social Européen et de la participation de La Cub à certains projets. Lesmoyens humains se sont fortement accrus pour couvrir lensemble de lactivité et en particulier laccompagnement du public etla sécurisation des flux financiers. Pour accompagner ce développement des effectifs, lassociation sest dotée dune compétencespécifique en ressources humaines.Enfin, lannée 2012 a permis demménager dans de nouveaux locaux avenue Emile Counord, spécialement dévolusà lactivité de la Maison de lEmploi et du PLIE et daccueillir ainsi du public. Ce déménagement permettra de dégagerdimportantes économies de fonctionnement à partir de 2014.Gilles de WavrechinDirecteur d’Emploi-Bordeaux.
  • 6. Rapport Moral 2012 4LE CONSEIL DADMINISTRATIONLES ACTEURS DE LA MAISON DE LEMPLOIPrésidentVille de Bordeaux Josy Reiffers BureauDIRECCTE – UT Gironde Hachmi Hamdaoui Membre constitutifPôle Emploi Benoit Meyer Membre constitutifMission Locale Yohan David Vice-présidentCentre des Jeunes Dirigeants Celia Chevalier Vice-présidentCGPME ... SecrétaireMEDEF Gironde Jean-Charles Duplaa TrésorierClub dEntreprises Bordeaux Maritime André ReixPersonnalité qualifiée Eviénios Janna Trésorier adjointAdministrateursCFDT - Union Départementale Olivier ChabotCFE - CGC Alain ChupinChambre de Métiers et de l’Artisanat Danièle Chavede la GirondeChambre de Commerce et dIndustrie Jean-Paul Calèsde Bordeaux Fédération Française du Bâtiment – Gironde Arnaud FortURSSAF Aquitaine Marie-Céline TottiAUrba Emmanuelle GaillardVille de Bordeaux Wanda LaurentCentre Communal dAction Sociale Nicolas BrugèreUniversité de Bordeaux Thierry VerstraetePersonnalité qualifiée Guy SéguélaConstitué au 01/01/2011
  • 7. 5LE COMITÉ DE PILOTAGE DU PLIEPrésidentsVille de Bordeaux Josy Reiffers Etat - Préfecture de la Gironde Hachmi Hamdaoui Conseil Régional dAquitaine Céline LarocheConseil Régional dAquitaine Hélène LangloisCommunauté Urbaine de Bordeaux Fabienne OréeConseil Général de la Gironde Jacques RespaudVille de Bordeaux Véronique FayetVille de Bordeaux Wanda LaurentPôle Emploi Benoit Meyer Mission Locale Yohan David Chambre de Métiers et de l’Artisanat Danièle Chavede la GirondeChambre de Commerce et dIndustrie Jean-Paul Calèsde Bordeaux Fédération Française du Bâtiment – Gironde Arnaud FortCentre Communal dAction Sociale Nicolas BrugèreBordeaux Inter Challenges Alain DeflandreAquitaine Interim Insertion Nadine VidalencARE 33 Nadine VidalencCOS Foyer Quancrat Philippe EliasINSUP Bernard GarrigouCPVA Evelyne RouxParcours Mylène BordasAFEC Frédérique BusineCAIO Monique LestaiePersonnalité qualifiée Guy Séguéla
  • 8. Rapport Moral 2012 6PRÉSENTATION GÉNÉRALE1. la Maison de lEmploi de Bordeaux2. le Plan Local pour lInsertion et lEmploi (PLIE de Bordeaux)1. La Maison de lEmploi de BordeauxCréée pour animer et coordonner les acteurs de lemploi sur le territoire de Bordeaux, la Maison delemploi répond à une volonté de proximité et d’efficacité. Pour mettre en oeuvre son plan dactions,Emploi-Bordeaux tisse de nombreux partenariats avec les acteurs de la formation et de l’insertionprofessionnelle . Elle accompagne les entreprises et les personnes pour trouver des réponses concrètesà leurs problématiques d’emploi.La convention pluriannuelle dobjectifs signés entre lÉtat et la Maison de lEmploi prévoit un plandactions précis décliné sur les axes de travail suivants :1- Observation du territoire et stratégie territoriale :établir un diagnostic territorial partagé par l’ensemble des acteurs du territoire sur la base d’une analysedu marché du travail et les potentialités du territoire en matière d’offres et de demandes d’emploi.2- Anticipation des mutations économiques :repérer les évolutions et les besoins en compétences et ainsi accompagner les entreprises dans leurpolitique de ressources humaines.3- Contribution au développement local et à la création d’entreprises :travailler autrement et faire en sorte que Bordeaux soit identifiée comme une ville créatrice de richesseséconomiques et d’emploi.4- Réduction des freins culturels ou sociaux d’accès à l’emploi :mettre en œuvre un développement local qui soit compatible avec une meilleure insertion sociale etprofessionnelle de tous les habitants dans la vie économique.
  • 9. 7ORGANIGRAMME au 31/12/2012Pôle ObservationAnimation et IngénierieCoordinationGilles de WavrechinAnimation & DéveloppementMarion SecrestatClauses sociales et IAESabine MorelMaya MercierMuriel EtienneEvénement & IngénierieAnne-Laure CuqIsabelle MassusJacques-Henri MaranElsa EloiPôle AccompagnementCoordinationPhilippe Sigalo-Santosassisté de Virginie SieniMission Emploi Bordeaux-nordPhilippe Sigalo-SantosOmar MBalloLaetitia BardinMission Emploi BordeauxSaint MichelThierry LabbéAccompagnateursEmploiAnne-Claire PouzetEmmanuelle Lemercier / Valérie ProstOlivia DelavaultStructures co-traitantesPôle EmploiStéphanie ChabrierPôle CréationPlateforme de lInitiativeAbdessamad BaaziziHassane WandiangaNadège RapyPépinière Eco-CréativeHélène BerlandThu Thuy CaoLaurence ThomasPôle Gestion, Institutions et EuropeCoordination : Richard EymardProgrammes Européens,Financement et MarchésAudrey Delage / Alexis LangerBudget, Comptabilité, Trésorerie,et Affaires Institutionnelles - OIRichard EymardFlorence .Dumaine.CommunicationJérémy AbdillaRessources HumainesLaurence ThomasAccueil siègeAmélie LucUGPBAChristine DesblésGouvernance et ManagementPrésident : Josy ReiffersDirecteur : Gilles de WavrechinDirecteur Délégué Organisme Intermédiaire : Richard Eymard29 collaborateurs répartis sur 4 lieux daccueil du public :Maison de lEmploi de Bordeaux, Mission Emploi Bordeaux Nord et Saint Michel et la Pépinière écocréative des Chartrons.
  • 10. Rapport Moral 2012 8CHIFFRES ET FINANCEMENTSUn Budget global de 3 177 524 € :- dont Plan d’Actions MDE : 1 577 437 €.- dont Plan d’Actions PLIE : 1 600 087 €.et 850 759 € en gestion déléguée à l’Unité de Gestion FSE – Bordeaux Périgueux Agen (UGPBA).La participation FSE est de 945 964 €, soit 30 %, celle de la Ville de 21 %, celle de lÉtat de 22 %.Financement du Plan d’Action PLIE Financement du Plan d’Action PLIE de BordeauxComptabilité :3 établissements sur 4 sites30 comptes analytiquesTrésorerieSuivi budgétaire :Elaboration du budgetEtats intermédiaires de pilotageConsolidation annuelleFinancements :17 modalités de financement24 dossiers de demande28 bilans (dont 10 bilans FSE)Administration générale :Préparation des instancesAchats, fonctionnement etressources techniques des 4 sitesMise en concurrence :Consultation systématique (dès 1 €)18 Appels d’Offres (dès 4 000 €)
  • 11. 9Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE), mis en œuvre par Emploi-Bordeaux et ses partenaireslocaux (Ville de Bordeaux , la CUB, Conseil Général de la Gironde, Conseil Régional d’Aquitaine, l’Etat) etfinancé par l’Europe, accompagne des publics très éloignés de l’emploi et notamment des bénéficiairesdu Revenu de Solidarité Active. Ce sont ainsi près de 1000 personnes qui bénéficient chaque annéed’un accompagnement personnalisé et renforcé dans le cadre du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi.Leprotocoledaccordpourlapériode2008-2013,prévoitenconformitéavecleprogrammeopérationnelnational les missions suivantes assignées au PLIE de Bordeaux.1 - Lever les freins et les obstacles à lemploi :Les hommes et les femmes qui relèvent du PLIE se heurtent souvent à des obstacles qui concernentles domaines suivants:• Mobilité (physique et perçue),• Maîtrise des savoirs de base,• Image de soi,• Santé (physique et psychique),• Logement,• Surendettement,• Organisation familiale (garde d’enfants, conciliation des temps de vie),• Eloignement prolongé au monde du travail,• Représentation altérée ou déformée du monde du travail.2 - Orienter et définir un projet professionnel :LePLIEprendenchargedesbilansdecompétencespoursesparticipantsetmènentpoureuxdifférentesactions de découverte des métiers.Danslecadredesparcoursd’insertionprofessionnelleindividualisés,lePLIEproposeàsesparticipantsdes activités économiques exercées dans le cadre de contrats aidés et / ou dans des structuresd’insertion par l’activité économique (SIAE). Des étapes emploi sont également organisées dans lecadre de CDD courts et de missions dintérim.3 - Former et proposer des formations correspondant aux besoins des publics :Dans certains cas, ils contribuent à l’ingénierie de ces formations et / ou à leur financement.Par ailleurs, le PLIE développe en lien étroit avec lÉtat, le Conseil régional et le Conseil général desactions de formation dites de « mobilisation » qui apportent une réponse ponctuelle en matière deremise à niveau en langue française ou d’acquisition des gestes professionnels de base et permettentainsi la progression du parcours d’insertion ou la suite de parcours de formation vers la qualification.4 - Accompagner chaque participant, individuellement pour permettre le retour à unemploi durable et le maintien dans cet emploi :Cet accompagnement est assuré par 9 référents qui construisent un parcours dinsertion professionnelleadapté à chaque participant et sans limite de durée.Cet accompagnement prend en considération tous les éléments de domaines périphériques àl’emploi (logement, santé, mobilité,…) et assure une prise en charge globale et personnalisée dechaque personne.2. Le PLIE de Bordeaux
  • 12. Rapport Moral 2012 10AXE 1 - OBSERVATION ET ANTICIPATION DES MUTATIONS ÉCONOMIQUES1. Baromètre du travail temporaire2. Ax’Numérique3. Impacts du Grenelle de l’environnement sur les métiers de la construction durable4. Trophées Emploi-Bordeaux de lEntreprise Citoyenne1. Baromètre du travail temporaireLe Baromètre Emploi-Bordeaux du travail temporaire est un outil qui a pour objectif de donner une vision, en temps réel, dumarché de l’intérim sur Bordeaux et son agglomération.Chaque mois, 5 agences interim partenaires (Addeco, Manpower, Synergie, Kelly, Crit intérim) transmettent des informationssur les durées moyennes des contrats, le renouvellement et les motifs de recours au travail temporaire dans les secteursde l’industrie, la distribution et le commerce, les services, le tertiaire, le BTP, le transport et la manutention :Objectifs :Recueillir la perception des directeurs d’agence sur l’évolution du travail temporairesur Bordeaux et la Communauté Urbaine, et ainsi obtenir de linformation qualitativeen temps réel sur les métiers en tension dans certains secteurs dactivités et lescompétences recherchées.Secteurs observés :Industrie / commerce et distribution / services / tertiaire / bâtiment et travauxpublics / transport / manutention et logistique.Utilisation :L’enquête permet de disposer au 15 de chaque mois d’informations sur la perception de l’activité du mois écoulé et d’un pointsur l’activité et l’emploi dans la zone d’emploi.Ces éléments sont régulièrement remontés en SPEL pour une meilleure lecture du marché du travail local.Elles sont aussi accessibles au plus grand nombre, au traversdune présentation infographique consultable depuis 2012sur emploi-bordeaux.fr.Les actions 2012 de la Maison de lEmploi
  • 13. 11Sur le territoire, il existe un foisonnement de diagnostics issus d’initiatives diverses autour des thématiques de léconomie et delemploi. Pour autant il persiste une réelle difficulté à avoir une vision globale, partagée par tous, sur la zone demploi de Bordeaux.Trop souvent ces données sont statiques et insuffisantes pour élaborer une vision prospective du territoire.Il nexiste pas de lieu ni de démarche spécifique qui favorise une dynamique déchanges autour des mutations économiques et leursconséquences en terme demploi. La Maison de l’Emploi sinvestit donc dans un dispositif dobservation collective : AxEmploi.Lobjectif de la démarche AxEmploi est daboutir à lélaboration dun plan dactions annuelsur le grand Bordeaux (Plan dAction Compétences Emploi).• des actions contribuant à anticiper les besoins en recrutement et en formation sur le Grand Bordeaux• des actions thématiques à proposer et à faire porter par les partenaires et acteurs territoriaux légitimes.Lannée 2012 a été dédiée à la mise en place de notre dispositif d’observationcollective annuel à l’impact du numérique sur les questions d’emploià l’échelle du Grand Bordeaux : AxNumérique.Unévénementintitulé"Les Croisements Numériques"adabordétéorganiséle22maiauCAPCdeBordeaux.Réunissant plus de 150 personnes, il débutait par une présentation de l’étude transnationale « Métiers d’Internet et opportunitésd’emplois », conduite par l’Observatoire International des Métiers Internet, dans le cadre du projet européen Leonardo da Vinci.La seconde partie portait sur une table ronde intitulée "Métiers de lInternet et opportunités demploi" au cours de laquelle sontintervenus des représentants dAquitaine Europe Communication, du Service ecom Mairie de Bordeaux, de lIUT SRC, de lassociationAquinum, de Soft Mobiles (entreprise implantée à la Pépinière des Chartrons,...35 membres actifs de notre réseau ont ensuite été appelé à rejoindre Ax’numérique, au cours dune réunion de lancement,le 21 novembre 2013 :Addeo, Adecco, AEC, AFIB Aginius Aquitaine, Agefos PME, Altedia, Aract,Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, CESER Aquitaine,CGPME Gironde, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Club des entreprises Bordeaux, Club des entreprises de Pessac, Conseil Régionald’Aquitaine, Direccte, FFB Gironde, GPV Hauts de Garonne, GT Logistics, In extenso, La Poste, Lyonnaise des Eaux Aquitaine nord;La maison pour rebondir, MEDEF Aquitaine; Mission Locale Bordeaux Avenir Jeunes; NGRH,Observatoire International des Métiers de l’Internet, Ordilibre, Pacifica (Crédit Agricole),Pôle Emploi, Rectorat DAFPIC, Sud Ouest/Agence Grand Sud, Suez Environnement,2. AxNumérique
  • 14. Rapport Moral 2012 123. Impacts du Grenelle de l’environnementsur les métiers de la construction durableDepuis 2010, la Maison de l’emploi mène, avec l’ADEME, un travail ayant pour objectif d’accélérer la miseen oeuvre du Plan Bâtiment du Grenelle de l’environnement sur son territoire. Le 16 mai 2011, le comité depilotage du projet s’est réuni afin de valider définitivement le plan d’actions à mettre en place jusqu’à mi 2014. Lespremières actions ont été mises en place dès le second semestre 2011 mais 2012 a été l’année la plus significativedans l’avancement de ce plan d’actions. Toutes ces actions sont à retrouver sur le site métiersdavenir33.frLes actions phares 2012 :- Former les accompagnateurs et conseillers emploi :Les objectifs identifiés pour cette formation sont les suivants :• Connaître les enjeux du bâtiment en lien avec le Grenelle de lenvironnement• Appréhender les opportunités professionnelles du secteur• Connaître les évolutions des métiers du bâtiment et les métiers émergents• Repérer les profils adaptés aux besoins et identifier les passerelles• Acquérir les connaissances permettant de comprendre et de répondre à la commande des employeurs enrecherche de personnel• Connaître les arguments permettant une orientation pertinente.=> 6 sessions de formations – 58 personnes formées.- Informer les professionnels du bâtiment :Les métiers du bâtiment évoluent du fait des nouvelles réglementations et des nouvelles technologies, lesprofessionnels du bâtiment, pour faire face aux exigences de leurs clients et pour répondre à ces nouvelles normes,doivent acquérir de nouvelles compétences, réglementaires ou techniques.Il est donc nécessaire dinformer les professionnels du bâtiment de lexistence de formations leur permettant derépondre à leurs obligations de résultats.=> Envoi d’un e-mailing auprès dun fichier de 339 contacts + newsletter trimestrielle.- Informer les élus et les maîtres d’ouvrages publics :Organisation d’une soirée auprès des élus de Gironde afin de les mobiliser sur les enjeux du Grenelle del’environnement à l’échelle de leur commune, de les sensibiliser à la clause d’insertion dans les marchés publicsbâtiment et de leur faire connaître le travail mené par la Maison de lEmploi et l’ADEME sur le sujet.=> Soirée organisée à la Maison éco citoyenne le 19 janvier 2012, suivi d’une newsletter trimestrielle.Étudier spécifiquement lévolution des métiers dans la construction bois :Les objectifs de cette action sont d’analyser et d’expérimenter les pratiques de travail dans la construction bois.En effet, lemploi dans les métiers du bâtiment rencontre des difficultés liées aux problématiques dinaptitudesprofessionnelles, de maintien dans lemploi, dattractivité des métiers, etc... Cette action cherche à promouvoir lesmétiers de la construction bois comme une opportunité de développement de lemploi salarié sur ce secteur et depérennisation en étudiant les passerelles dune filière à une autre.
  • 15. 131. Trophées Emploi-Bordeaux de lEntreprise CitoyenneEmploi-Bordeaux et ses partenaires sappuient quotidiennement sur les employeurs qui ont un véritable engagement enfaveur de linsertion sociale et professionnelle. Par conviction, ils permettent chaque année dinnover dans leur domaine etde favoriser le retour à lemploi des personnes les plus fragiles.Les Trophées Emploi-Bordeaux de l’Entreprise Citoyenne valorisent, chaque année, les entreprises qui s’impliquent dansune démarche citoyenne d’accès à l’emploi, plus spécifiquement dans l’insertion professionnelle de publics en difficulté ouqui mènent des actions favorisant l’insertion professionnelle.• Objectifs :Récompenser une entreprise qui s’implique dans une démarche citoyenne d’accès à l’emploi, impulser une dynamiquede l’entreprise citoyenne, stimuler les projets et actions permettant de concilier les impératifs économiques et les enjeuxcitoyens ; rapprocher les acteurs du champ social et ceux du champ économique. Cet événement permet également decommuniquer sur des entreprises exemplaires et sur le travail mené au quotidien par les équipes dEmploi-Bordeaux.• Le Jury:le Jury d’Emploi-Bordeaux est présidé par Josy Reiffers (Président d’Emploi-Bordeaux).les membres : Ville de Bordeaux, La Cub, Nos quartiers ont du talent, CCI de Bordeaux,La Poste, SPIE, Club d’entreprises de Bordeaux.• Les Catégories et Lauréats :- Catégorie "clause d’insertion Ville" : MAESTRO - Philippe Codognotto (PDG).- Catégorie "clause d’insertion CUB : HERVE THERMIQUE - Arnaud SILHOUETTE (Chef de Projet).- Catégorie "Handicap" : LA VILLA TOURNY - Anthony LADAGNOUS (gérant).- Catégorie "Alternance" : SPIE - Lionel LORGNIER (chargé de ressources humaines).- Catégorie "Jeune Entreprise" : TRIPLE C - Eloi CHOPLIN (Fondateur et dirigeant).- Catégorie "senior" : LASER CONTACT - Stéphanie TAINON (Chargée de Ressources Humaines).- Catégorie Deuxième Chance : TONNELLERIE NADALIE - Sylvie BUCHMANN (Responsable Ressouces Humaines).- Catégorie "diversité et égalité des chances" : LA POSTE - Annick COTTEN (Déléguée au développement régional, encharge des questions de RSE)."Notre prochain objectif est de récompenser davantage de femmes surnos chantiers où elles ne représentent que 1 % des effectifs" - SPIE Sud-Ouest"Peu importe le parcours scolaire plus ou moins chaotique des jeunes accueillis :cest leur motivation, leur implication qui comptent" - Tonnellerie Nadalié« Nous travaillons avec tous les acteurs de la société civile pourrecruter des postiers qui ressemblent à la population » - La PosteLa soirée de remise des TEBEC sest déroulée le 26 janvier 2012 dans les salons de la CCI de Bordeaux.Cette cérémonie, animée par Alain Ribet, fut l’occasion de visionner de nombreux filmsréalisés par Emploi-Bordeaux, portant aussi bien sur la Clause dinsertion, lécole de laDeuxième chance, lapprentissage que le handicap,...Plus de 150 personnesprésentes à la soiréede remise des TEBEC àla CCI de Bordeaux
  • 16. Rapport Moral 2012 14AXE 2 - ACCÈS ET RETOUR A L’EMPLOI1. Aide à linsertion des jeunes diplômés2. Salon du Recrutement en Alternance3. Rencontres Emploi Handicap4. Rencontres Territoriales de l’Emploi1. Aide à linsertion des jeunes diplômés• Les Kfé ProDepuis avril 2009, les "Kfé Pro" aident les jeunes diplômés bordelais (bac +2 minimum) dans leur insertion professionnelleen les mettant en contact direct avec des « coachs » DRH, chefs d’entreprises, consultants… lors de rencontres autourde petits déjeuners. On constate en effet que pour beaucoup de jeunes diplômés, laccès au marché du travail resteproblématique. La méconnaissance de lentreprise, des comportement inadaptés et le manque de méthodes constituentautant de freins à leur insertion professionnelle.Ce ainsi sont plus de 300 jeunes qui ont été accompagnés et "coachés" depuis le lancement de lopération.60 % dentre eux parviennent à décrocher un emploi dans les 6 mois qui suivent cette "formation".• Comment se déroulent les Kfé pro ?Les inscriptions seffectuent depuis le site emploi-bordeaux et sur les réseaux sociaux. Les inscriptionssont ouvertes en permanence pour permettre à tous dy accéder. Les inscrits sont ensuite recontactéspar téléphone et positionnés sur un Kfé-pro en fonction de leurs attentes et de leurs disponibilités.• 8h30 : accueil des participants (candidats et professionnels) autour dun café, présentationet rappel de lorganisation,• 9h00 : début des entretiens :les entretiens se déroulent en face à face (1 jeune / 1 professionnel) durant 15 minutes.chaque participant rencontre 5 professionnels.• 10h30 : débriefing - pause.11h à 12h30 : conférence/formation interactive : convaincre en entretien de recrutement ».=> 98 jeunes rencontrés en 2012 – 43 coachs mobilisés.En juin 2012, un séminaire à été (pour la première fois) réalisé à lattention des coachs afin de les remercierde leur participation bénévole à ces Kfé pro et dans le but de leur permettre déchanger entre eux surleurs pratiques de recrutement.Des tables-rondes, sur le thème du coaching, du sourcing et du recrutement ont permis au participantsdéchanger entre eux et de partager leurs expériences. Laprès-midi sest poursuivie par une visite insolite duquartier Saint-Michel et la dégustation de cafés du monde dans une ambiance conviviale.31% de lapopulationtotale est dansla tranche d’âgedes 15-29 ans
  • 17. 1570 % de tauxd’emploi à l’issuedune formationen alternance.2. Salon du Recrutement en AlternanceEn Aquitaine 16 500 jeunes étaient en apprentissage en 2012. En Gironde, 8557 personnes dont 7912 jeunes de moinsde 26 ans avaient signé un contrat en Alternance en 2010. Ces chiffres, aussi impressionnants quils soient, sont pourtantinsuffisants et traduisent mal linadéquation entre loffre et la demande. Chaque année des places en entreprises eten centre de formation ne sont pas pourvues, des jeunes ne parviennent pas à décrocher un contrat de travail et desentreprises déclarent ne pas trouver des jeunes qualifiés et aptes à sintégrer dans le monde du travail.Face à ce constat, le Salon du Recrutement en Alternance a pour vocation :• Le développement de l’alternance (contrat dapprentissage et de professionnalisation)• La mise en relation directe entre jeunes et recruteurs (entreprises, institutions, CFA,...).Créé en 2008 et édité annuellement avec lappui de Pôle Emploi, le Salon fédère un public de jeunes dans la perspectivede faire progresser cette voie d’accès à la vie active. La 5èmeédition a accueilli 4 200 visiteurs qui se sont vus proposerplus de 900 contrats de travail en apprentissage et contrats de professionnalisation. Ces offres -plus nombreuses quen2011- sont aussi plus variées et correspondent davantage aux attentes des candidats.Outrelerecrutement,cesalonproposeauxcandidatsdesespacesconseilsurleCV,lentretien,lorientationprofessionnelleet la découverte métiers. Enfin, les partenaires animent des « points info » pour répondre à des questionnementsspécifiques : offre de formation, information des salariés, jeunes diplômés, travailleurs handicapés,...Les chiffres clés 2012 :• 37 entreprises et exposants présents.• 43 % des candidats proviennent de Bordeaux, 33 % de la CUB (hors Bordeaux).• 9 % des visiteurs déclarent repartir avec « un contrat ou presque ».Les retours sur lévénement sont positifs, les recruteurs se déclarant satisfaits de la qualité du forum, notammentsur la quantité et la qualité des candidatures (100 candidats rencontrés en moyenne par employeur).A lissue du salon, tous ont déclaré quils pensaient pouvoir recruter suite aux premiers échanges initiés. Lesrecrutementsidentifiéslontétédanslessecteurssuivants:agriculture/viticulture,hôtellerie/restauration(cuisine,service, etc.), commerce, bâtiment (électricité, menuiserie, etc.), aéronautique (mécanique, chaudronnerie, etc.).Les partenaires :• Pôle Emploi Bordeaux Bastide • CCI de Bordeaux• Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Gironde • DIRECCTE• Mission Locale Bordeaux • Ville de Bordeaux• AFIJ • Conseil Régional de la Gironde• Cap Emploi • Opcalia• Fongecif • Agefos
  • 18. Rapport Moral 2012 1640 % des entreprisesrespectent laréglementation des6 % de travailleurshandicapés3. Rencontres Emploi HandicapDans la loi du 11 février 2005, le légilateur affirme que la différence ne doit pas être un frein à lemploi. Chacun doitpouvoir être considéré comme un travailleur et être intégré à la population active. Malgré les progrès qui ont été réalisésdans lembauche des travailleurs handicapés ces dernières années, le quota des 6 % nest pas encore atteint.Emploi-Bordeaux organise chaque année avec Pôle Emploi depuis 2007 la journée "Rencontres EmploiHandicap". Elle a pour vocation de mettre en contact travailleurs handicapés et employeurs (secteur publicet secteur concurrentiel), afin de répondre aux besoins de recrutement. Des employeurs qui cherchent àhonorer -mais aussi, très souvent, à dépasser- leurs obligations légales. Cette journée constitue un point derepère important pour les acteurs du Handicap et pour des employeurs socialement responsable. Les chiffres clés 2012 : • Plus de 1 300 visiteurs sur la journée • 56 stands • 44 recruteurs • 7 partenaires • Environ 260 offres d’emploisL’enquête de satisfaction menée à l’issue des Rencontres Emploi Handicap a fait ressortir les points suivants :• 88 % de demandeurs d’emploi présents• Age : une large répartition- > 29% 40-50 ans- > 26% 31-40 ans- > 13% 51-55 ans• Sexe : une répartition équilibrée> Femmes 51%-> Hommes 49%• Origine géographique : un public majoritairement venu de La Cub- > CUB : 37%- > Bordeaux : 30%- > Gironde : 28%Les partenaires :• Cap Emploi• Agefiph• FIPHFP• Pôle emploi• Ville de BordeauxLédition 2012 accueillait un TIFO réalisépar lADAPH :5600 travailleurshandicapés à larecherche d’unemploi en Gironde
  • 19. 174. Rencontres Territoriales de lEmploiPour les entreprises, favoriser le recrutement de salariés domiciliés à proximité de leur lieu de travail est un facteurde stabilité et dimplication dans lentreprise. Ceci est dautant plus vrai dans les bas niveaux de qualification où lessalariés ne peuvent consentir aux coûts élevés que génèrent dimportants trajets domicile-travail.Les entreprises éprouvent régulièrement des difficultés à rencontrer ce public et davantage encore à le fidéliser.Pour les demandeurs demploi , la rencontre directe avec lemployeur est toujours un défi insurmontable en cas defaible niveau de qualification.Les Rencontres Territoriales de lemploi ont donc pour objectif de permettre aux entreprises de recruteret d’avoir un accès direct aux candidats dans leur périmètre géographique proche. Elles se situent dansune logique de proximité et mobilisent lensemble des acteurs dun quartier quels que soient leursdomaines dintervention (social, culturel, sportif, etc.).Ces forums, organisés depuis 2008 dans différents quartiers de Bordeaux, mettent en lien des candidatsdes quartiers avec des entreprises disposant d’offres demploi clairement identifiées en amont. Ilsconcrétisent la possibilité d’un lien direct entre employeurs et candidats de façon souple et efficace.En 2012, le partenariat entre la Maison de lEmploi et Pôle Emploi a été renforcé autour de la valorisationdu commerce de gros, fortement pourvoyeur demploi sur le secteur (MIN de Bordeaux Brienne).Ces rencontres ont eu lieu dans le sud de la commune (quartier Belcier) le 25 octobre et ont rassemblé : • Plus de 800 participants • 27 employeurs présents • 110 offres demploi collectées • 4 structures de l’emploi présentes sur stand (Mission Locale, PLIE, MDSI CG33, Pôle emploi) • 15 recrutements effectuésPour faciliter les entretiens la Maison de l’Emploi proposait un espace de garde pour les enfants en bas âge, ainsiquun espace coaching pour aider les candidats à optimiser leur rencontre avec lentreprise.Le partenariat avec Pôle Emploi a permis de mobiliser les employeurs sur des offres demploi, de contacter lesdemandeurs demploi et de proposer à ces derniers sur le site laccès aux services de Pôle Emploi (cyber-espace).Les partenaires mobilisés :• Pôle Emploi• Centres danimation• Mission locale de Bordeaux• Conseil général de la Gironde MDSI/AGI• CAIO• Promofemmes• Villes de Bordeaux, Villenave dOrnon et Talence• Agence de développement Talence innovation
  • 20. Rapport Moral 2012 18AXE 3 - DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOIET CRÉATION D’ENTREPRISELa Plateforme de l’initiativeEn mettant en place la Plateforme de linitiative, en partenariat avec les acteurs de la création dentreprise. Emploi-Bordeaux a créée une dynamique autour de la création dentreprise et à mis en place un réseau de plus de 80 partenaireset/ou relais de la création dentreprise. En 2012, le service de la Plateforme a renforcé sa présence sur le terrain en recrutantun agent damorçage pour les quartiers sud de la ville et la Rive Droite.CitéslabUn conseiller en création d’entreprise anime des permanences dans tous les quartiers de Bordeaux. Il est chargéd’informer, d’orienter et de donner les premiers conseils aux futurs entrepreneurs pour les aider à préciser leuridée. Avec ou sans rendez-vous.Atelier Balise® « Et si je créais mon entreprise ? »Cet atelier est destiné aux personnes qui aimeraient bien créer leur entreprise, mais n’ayant pas encore défini leurprojet. Il permet de découvrir l’entrepreneuriat, au travers de vidéos et de l’outil informatique Balise®. Tous les 2mois, après inscription sur emploi-bordeaux.frAtelier « Boîte à outils du créateur d’entreprise »Cet atelier pratique d’une journée est destiné aux personnes qui sont en train de monter leur projet d’entreprise. Ilaborde toutes les étapes de la création d’entreprise : étude de marché, stratégie, dossier financier, choix des statuts,etc. Tous les deux mois, sur inscription.Matinées de la créationCes rendez-vous rapides (speed meetings) permettent aux futurs créateurs de rencontrer en une seule matinée lesprincipaux acteurs de la création d’entreprise à Bordeaux et d’être ensuite accompagnés pour finaliser leur projet.Tous les deux mois, sur inscription auprès d’un conseiller.Prix de l’entrepreneur de BordeauxCe concours est réservé aux personnes, dont l’entreprise a été créée il y a moins d’un an, sur la commune deBordeaux (hors franchise). Les trois catégories, « Quartier et diversité » , « Seconde chance » et « Coup de coeur »sont dotées chacune de 3 000 € et d’un un accompagnement spécifique (formation, aide à la communication,...).Les 3 entreprises lauréates du Prix de lentrepreneur de Bordeaux 2012 sont dans la Catégorie Seconde Chance "SLTServices", dans la Catégorie Coup de Cœur "Atouts Plans" et pour la Catégorie Quartier & Diversité "Dubarry Consulting".Etre orientéConstruire son projetFaire décoller son projetGagner un concoursTrouver une idéeVillage de la création d’entrepriseLe village de la création d’entreprise est une manifestation visant à mettre en lumière la création d’entrepriseainsi que les porteurs de projets. Entièrement gratuit, lédition 2012 (organisée le 23 mars à la Mairie duGrand Parc) avait pour objectif de sensibiliser et d’informer sur la création d’entreprise, de mettre en relationporteurs de projets et partenaires accompagnants et d’animer le réseau des acteurs de la création d’entreprises.En 2012, un bilan global a été mené surlactivité depuis 2008. Il a permis de mettreen évidence que sur les 513 entreprisescréées après un accompagnement de laPlateforme, plus de 455 sont en activités,dont 296 implantées sur le territoire deBordeaux et 161 en quartier CUCS).
  • 21. 19Loffre de services du PLIE de BordeauxLe PLIE de Bordeaux a pour objectif de favoriser le retour à l’emploi durable des personnes les plus endifficulté. Il se décline sur 2 activités principales:• laccompagnement : garantir un accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi bordelais,orientés par les services sociaux ou le service public de l’emploi, pour lesquels un suivi très intense s’avèrenécessaire jusqu’à leur sortie dans un emploi stable.• lingéniérie de projets : initier des actions quand le droit commun ne peut répondre aux besoins desparticipants, assurer l’ingénierie des projets et mobiliser les financements nécessaires à leur réalisation.1. LAccompagnement du public en 2012En 2012, les 9 accompagnateurs du PLIE ont accompagné individuellement 961 personnes :• 63 % sont des femmes (contre 54% en moyenne nationale.• 63,5 % ont un niveau de formation inférieur ou égal au niveau C.A.P./B.E.P.• 92 % sont demandeurs d’emploi.• 68 % sont bénéficiaires du RSA.Les accompagnateurs emploi ont mobilisé 1819 étapes de parcours et ont positionnés les participants sur1024 contrats de travail dont 268 de plus de 6 mois.Certaines de ces étapes sont assurées par les structures de l’insertion par l’activité économique : ateliers-chantiers d’insertion, entreprises de travail temporaire d’insertion, entreprises d’insertion, associationsintermédiaires, groupements d’employeurs, régie de quartier (...).D’autres sont des prestations ou des mesures de droit commun : Pôle Emploi, Programme Régional deFormation, etc. D’autres enfin sont des actions spécifiques développées par l’équipe d’ingénierie du PLIE quiinitie également des actions innovantes et expérimentales en complément dans le cadre de sa mission de «laboratoire d’expérimentation locale ».Le PLIE a enregistré 445 personnes sorties du dispositif dont 146 sorties positives en 2012 :• 94 contrats de travail de plus de 6 mois.• 51 formations qualifiantes.Les actions 2012 du PLIEOrigine des participants par niveau de qualificationRépartition des étapes
  • 22. Rapport Moral 2012 202. LIngénierie de projetsPour répondre aux besoins des participants et pour assurer une mission de coordination et danimation territoriale (complémentairede celle du plan dactions Maison de lemploi), le PLIE développe une activité de montage dactions et de projets. Ceux-ci émanent desremontées de besoins réalisées par les accompagnateurs du PLIE afin de coller aux attentes du public et des employeurs. En 2011, lesactions suivantes ont été élaborées, validée par la Commission dingénierie de projets et proposé à la programmation.• Le Forum des Métiers de la Petite Enfance :Piloté par le PLIE et organisé en partenariat avec le service petite enfance de la Ville de Bordeaux, le Conseil Général, la CAF, Pôle Emploi,le Centre de formation Bel Orme, le Centre de Préparation à la Vie Active et deux agences de services à la personne spécialisées dans lagarde d’enfants, Esprit Libre et Sous Mon Toit services le 30 mars 2012.110 personnes ont été accueillies sur ce forum. 77 % des personnes se disent mieux informéessur les métiers, à l’issue du forum et 81 % satisfaites des échanges avec les professionnels présentssur les stands. 19 % des personnes s’orientent vers le métier d’assistant maternel, 14 % vers la garded’enfants à domicile, 61 % vers de la formation au CAP Petite enfance, auxiliaire de puériculture,ATSEM, auxiliaire de vie et sur de la création de Maisons d’Assistantes Maternelles.• le CAP Petite Enfance :Du 10 avril au 6 juillet 2012 s’est déroulée la session d’approfondissement aux métiers de la petite enfance réalisée par le Centrede Préparation à la Vie Active afin de permettre aux personnes de développer leurs connaissances des métiers de la petite enfance etvérifier par le biais de stages leur projet professionnel.Cette session a concerné 12 personnes (7 participantes du PLIE) dont 11 ont validé un projet dans le secteur de la petite enfance. A l’issuede cette action, 2 personnes de plus intégraient le PLIE. 9 personnes ont intégré la formation au CAP Petite enfance.La formation au CAP petite enfance réalisée par le centre de formation Bel Orme a démarré le 18 septembre 2012 et prendra fin le15 juin 2013. Cette action concerne 20 personnes dont 11 participantes du PLIE. La première session en 2011 avait connu un succèsremarquable avec 100 % de réussite à lexamen.• L’organisme de formation Parcours Formation a réalisé deux opérations :- Parcours en scène, auprès de 12 participants du PLIE, dont l’objectif était de redonner à ces personnes, en très grande difficulté, lacapacité à se recentrer sur soi pour découvrir leurs potentialités et à se mettre en capacité d’agir et de se réaliser. Cette action devaitnotamment leur permettre d’acquérir de l’autonomie pour faciliter et concrétiser leur accession aux démarches d’insertion sociale etprofessionnelle durable par des mises en situation souples, variées et opérationnelles.Des techniques d’expression théâtrale ont également été proposées afin de faciliter le travail sur les représentations et l’image de soi.Certaines personnes ont réussi à se remobiliser et à utiliser la dynamique pour envisager de nouvelles pistes professionnelles, tandis qued’autres ont été confrontés aux difficultés qu’ils devaient surmonter pour engager des démarches d’insertion professionnelle.- Atelier d’élaboration de projet, auprès de 12 participants du PLIE, afin d’accompagner la personne dans un travail d’élaboration deprojet et d’en vérifier la faisabilité au regard des aptitudes et contraintes de la personne. A l’issue de la formation, les projets professionnelsdes personnes sont divers : secrétaire, agent administratif, CQP agent de sécurité, vendeuse, CRP monteur optique lunetterie, formationCAP petite enfance.
  • 23. 21• L’association ACRIP propose une action de placement à l’emploi pour 50 participants du PLIEdont 30 nouveaux sur l’année en activant leur réseau d’entreprises pour en saisir les opportunités d’emploi.49 personnes ont été intégrées sur 2012 dont 28 nouvelles.47 personnes ont retrouvé une activité professionnelle (CDD = ou < à 6 mois, CDD, CDI = ou + de 25h, CDI < à 25h, CAE,CAE + de 6 mois, Contrat pro, intérim) et 14 sont sorties en emploi durable.- L’organisme de formation INSUP a proposé deux opérations :Placement long à l’emploi : 2 sessions réalisées sur 2012 (18 participants du PLIE ont été concernés).7 personnes sont actuellement en emploi. 7 sont en recherche d’emploi intensive,2 sont en attente d’une formation PRF et 2 présentant une problématique de santé.• Booster TRE (Techniques de Recherche d’Emploi) :2 sessions réalisées sur 201215 participants du PLIE ont été concernés.8 personnes sont actuellement en poste, 4 sont en recherche d’emploi, 1 est en formation,1 en attente d’une formation, 1 en VAE et 1 a abandonné l’action.• Pôle emploi a mis en place pour le PLIE une action STR (Stratégie de Recherche d’Emploi) .12 participants du PLIE ont été concernés dont 5 ont été en permanence absentes.Aux regards des bilans individualisés, les résultats ne sont pas très concluants. Excepté le travail en groupe lequel peutêtre mobilisateur pour certaines personnes, aucune personne à l’issue de la prestation n’a abouti à un emploi ou uneremise à l’emploi, une formation ou toute autre action.• Le PLIE de Bordeaux a mis en place en interne 2 actions "Mieux gérer son stress en recherched’emploi" :Cette action a pour objectif de permettre à la personne de mieux exploiter ses capacités et aptitudes personnelleset professionnelles, se réaliser, se recentrer sur soi, retrouver la confiance en soi et se préparer à des changementsde vie professionnelle en faisant appel à des outils de la sophrologie (respiration, relaxation mentale et corporelle,visualisation). 10 participants du PLIE ont été concernés.Bien que les objectifs de cette action ne soient pas directement rattachés à l’emploi, mais à la remobilisation de lapersonne, on observe que sur le premier groupe, 2 participants ont retrouvé un emploi et 1 est actuellement en attented’une formation pour s’installer en libéral, quant au deuxième groupe, 1 est en emploi, 1 en attente d’un contrat aidé,2 positionnées sur une formation qualifiante.
  • 24. Rapport Moral 2012 22OPÉRATIONS SPÉCIFIQUES1. École de la 2ème Chance2. La Pépinière écocréative des Chartrons3. Les Missions Emplois Saint Michel et Bordeaux Nord4. La clause dinsertion5. Coordination territoriale6. Nouveau site web et nouveau JT Bordeaux Eco1. École de la 2ème ChanceL’école de la Deuxième Chance est un dispositif européen dinsertion sociale et professionnelle destiné aux jeunesadultes sans emploi ni qualification.Constatant labsence de dispositif équivalent sur le grand sud-ouest et le besoin validé par les missions locales delagglomération dun dispositif de ce type, Emploi-Bordeaux a menée durant 2 ans une étude de faisabilité et depertinence dune École de la 2ème Chance, sur une base pouvant prendre en charge jusquà une centaine de jeunesissus prioritairement des quartiers ZUS et recrutés par les 4 missions locales de la CUB.Une première phase dexpérimentation sest déroulée de novembre 2010 à août 2011. Cette phase a débuté avecle soutien de la Région Aquitaine, de la DIRRECTE et de lACSE. Lanimation pédagogique a été confiée à la Maisonde la Promotion Sociale. Elle a concernée un groupe de 15 jeunes. Cette expérimentation évaluée par le LACES deluniversité de Bordeaux II a validé la pertinence du projet.Une deuxième phase a démarré par une phase dingénierie (fin 2011) et le lancement de 4 nouveaux groupesde 15 en mars, avril, juin et octobre 2012. Lanimation pédagogique de cette seconde phase expérimentaleest conjointement assurée par lAFEPT et la société Philomatique de Bordeaux. Dans cette phase Pôle Emploisest substitué à la Région Aquitaine et lexpérimentation sest ouverte à des jeunes plus âgés, jusquà 30 ans.Parallèlement, des échanges ont été menés avec le Réseau des Écoles de la Deuxième Chance pour sinscrire dansun processus de labellisation.La Maison de lEmploi de Bordeaux assure les relations avec les partenaires extérieurs etlesentreprises.Elleprendenchargelarecherchedesolutionspourlesfraispédagogiques.Les partenaires :• MEDEF • CGPME• Chambre de Commerce et dIndustrie de Bordeaux • Pôle Emploi• Chambre des Métiers et de lArtisanat de Gironde • CREPI• CLUB Bordeaux-Lac • Club des Entreprises de Mérignac• Mission Locale Bordeaux avenir Jeunes • Mission Locale Technowest• Mission Locale des Graves • Mission Locale des Hauts de Garonne• France TelecomTémoignage« Grâce à lE2C, jai pu reprendre confiance en moi et trouver laide nécessaire pour me réorienter », expliqueLucie Hourès, 20 ans qui projette de travailler dans le monde du spectacle comme technicienne lumière.Comme elle, Stéphane Bouquet, 25 ans est très content dêtre accueilli à lE2C : « cest une démarche quisinscrit dans la durée, qui laisse le temps de mûrir son projet, daffiner les stages. On est soutenu, aiguillé.La galère, cest derrière moi » explique ce jeune qui se destine, est désormais devenu Tonnelier, un métierauquel il navait pas pensé au départ, en CDI au sein de la Tonnelerie Nadalié.
  • 25. 232. La Pépinière écocréative des ChartronsLaVilledeBordeauxaconfiéàEmploi-Bordeauxlanimationetlagestiond’unpôledaccompagnementàlacréationdentreprisesqui regroupe la pépinière écocréative des Chartrons la Plateforme de lInitiative, en partenariat avec la première couveusedentreprises en Gironde, ANABASE, portée par la MIE.La pépinière accueille sur une surface de 850 m² des entreprises créées depuis moins de 3 ans. Elle les accompagne dans lesdeux premières années de leur activité, le temps qu’elles trouvent leur place sur le marché et qu’elles valident leur modèleéconomique.Pépinière thématique, elle est dédiée aux entreprises qui relèvent prioritairement :• de l’économie créative• des technologies de linformation et de la communication (TIC)• des éco-activitésLes candidatures correspondant aux critères de la pépinière sont étudiées par un comité d’agrément.Lesentreprisesbénéficientd’unhébergementetdeservicesmutualisésàdesconditionsintéressantespourunejeuneentreprise.L’environnement et les réseaux de la pépinière, les synergies entre créateurs qui se présentent parfois sur des projets, desexpériences, viennent renforcer cette phase de démarrage.En 3 ans, la pépinière a accueilli 31 entreprises dont 2 entrepreneurs-salariés de la coopérative Coop Alpha. Elle héberge laMaison de L’Initiative et de l’emploi ainsi que le Club des Entreprises de Bordeaux.Chiffres et faits marquants8 créateurs sont de nouveaux arrivants à Bordeaux.+ de 60 Personnes travaillent à la pépinière.80 % habitent Bordeaux.5 % des porteurs de projets ou créateurs ayant pris contact avec la pépinière sont issus des quartiers.31 : l’âge moyen des créateurs.Entrées / sorties9 Entreprises sont entrées en 2012.10 Entreprises sont sorties en 2012.7 Implantations à Bordeaux.Entreprises : un important renouvellementPart de chaque thématique sur l’ensemble des entreprisesPart de chaque forme juridiquesur l’ensemble des entreprises présentes
  • 26. Rapport Moral 2012 24Les principaux faits marquants :• JANVIERTrophées Emploi-Bordeaux, Triple C reçoit le Prix de lentreprise citoyenne.• FÉVRIERFormation des entrepreneurs proposée en partenariat avec la Plateforme de lInitiative : Communiquer et présenter son activité.Participation à la 2ème la nuit des réseaux en Aquitaine.8ème Comité dagrément , 2 entreprises rejoignent la pépinière : Innovathlon et RFR Eléments.• MARSDigitalhub #3, atelier : Entrepreneurs TIC, arrêtez de coder, monétisez ! Ou comment transformer une technologie ou un usagenumérique en produit ou service rentable ? AEC/Pépinière /Bordeaux Unitec/Aquinetic.• AVRILFormation des entrepreneurs : "Construire la démarche commerciale".• MAI9ème Comité dagrément, 2 nouvelles entreprises intègrent la pépinière : Atelier Diptyque et Magenta SkateboardsParticipation à la Fête des lauréats Réseau Entreprendre Aquitaine, croisement des réseaux.• JUILLET10ème comité d’agrément : 2 entreprises intègrent la pépinière : INTENSES ET MYAM PROD.Atelier thématique « Marketing et développement des entreprises innovantes » avec ATELIER MARKET SOLUTIONS.Rencontres avec les entreprises qui ont quitté la pépinière.• SEPTEMBRE11ème comité d’agrément , 2-30 Média et Wine Data System rejoignent la pépinière.World café , atelier en intelligence collective et participative.• OCTOBRE« Faites de la création d’entreprise » : Remise du prix de l’entrepreneur à Bruno Dubarry.« Positionnement marketing et développement commercial » - ATELIER INNOVATHLON.• NOVEMBREStratégie et modèles économiques économie créative ATELIER TWO ON A BENCH.Réseau dentreprises : Trophées INNOV CGPME, remise des Trophées, débat et dîner http://innov-cgpme.fr.• DÉCEMBRELes appels d’offres accessibles aux TPE . Pourquoi et comment répondre ?Les entreprises de la Pépinière en 2012 :10h11 Innovathlon WifilmAntoine Mediaculture DijiwanAtelier du net On Air Agency SublinetCom RH IOB AesiaEtincelles SoftMobiles KORDDGraphiques Shaker Sublinet Triple CNOOC
  • 27. 25Témoignage 1Eliot Jacquin et Julien Daubert, co-fondateur de 10h11, société qui exerce l’activité de :stratégie numérique; formation aux usages numériques et rédaction de contenu web.L’entreprise propose des études concurrentielles, des veilles sectorielles, de la curationd’informations et des stratégies de communication, adaptées aussi bien aux PME qu’aux collectivités.=> Quel bilan en tirez-vous aujourd’hui après 1 an et demi à la pépinière ? Quelles sont les perspectivesà venir?« En 1 an et demi à la pépinière nous avons réussi à générer presque 300 000 € de chiffre daffaires, créé nos deuxemplois, un CDI et deux personnes en alternance et enfin 2 freelances. La pépinière nous a aussi permis de faireévoluer notre besoin en surface en offrant une flexibilité dans les bureaux.Au niveau relationnel, la pépinière a joué un rôle daccélérateur en facilitant les mises en relation avec les acteurslocaux et en apportant une caution au niveau de limage que lon a auprès du grand public.Aujourdhui, 10h11 va poursuivre son développement avec de nouveaux bureaux et une surface de travail doublée! Plusieurs projets vont voir le jour dans les semaines à venir avec des collaborations à linternational. »Témoignage 2Felicity Murphy, Directrice de ZIOUM, agence publicitaire citoyenne qui propose aux communautésde concevoir et réaliser leurs propres campagnes publicitaires sur des supports médias traditionnels,sans apports financiers, en exploitant les technologies Web 2.0 via la plateforme ZIOUM.fr.=> Pourquoi avoir intégré la pépinière ? Quelles sont les perspectives à venir?« Mon projet ZIOUM a été validé et lancé à la fin de l’année 2011. Lors de la semaine digitale de la ville de Bordeauxen 2012, Monsieur Alain Juppé a constaté que ZIOUM, sans conteste, avait apporté une contribution dimportanceau rayonnement de Bordeaux. Je voudrais mériter cette confiance et réclamer ma place dans un cru de jeunesentreprises bordelaises qui mettent en avant les médias créatifs, ceux-ci étant ma passion depuis toujours.Intégrer la pépinière me permet de bénéficier d’un appui et d’un accompagnement personnalisé qui répondentparfaitement à mes besoins. Située en plein centre de Bordeaux, la pépinière me permettrait également derenforcer mon réseau et d’échanger plus fréquemment avec les autres acteurs des secteurs concernés.Je vois une valeur importante dans les échanges entre l’économie, la technologie et les arts et la culture commeune valeur essentielle, surtout quand on considère que le paysage économique de la ville de Bordeaux est réputépour sa viticulture et ses avances technologiques (optique, laser, etc.). »
  • 28. Rapport Moral 2012 263. Les Missions Emplois Saint Michel et Bordeaux Nord1/ Saint-MichelDepuis 2011, la Ville de Bordeaux a confié à Emploi-Bordeaux le montage et l’animation d’un site d’accueil etd’orientation du public au sein du quartier Saint Michel.En 2012, la Mission Emploi a gagné en notoriété, a développé le réseau de ses partenaires et a renforcé sonoffre de service. Léquipe est composée de 2 permanents qui assurent des missions daccueil, dincubation,daccompagnement du public, de prospection des entreprises et danimation dateliers de recherche demploi.La Mission Emploi sappuie sur un important réseau de partenaires qui prescrivent et orientent dupublic :- ASTI- CAF de la Gironde- Mission Locale Bordeaux Avenir Jeunes- Bibliothèque Saint-Michel- Direction Départementale de la Cohésion Socialede la Gironde Mission Ville- CEID- Mairie de Bordeaux- In-Cité- Compagnons Batisseurs147 personnes ont été reçues en entretien individuels et 115 personnes ont été accompagnées surlensemble de lannée 2012. Le public est majoritairement féminin et dun âge moyen de 36 ans. La moitiédes personnes reçues est bénéficiaires de minimas sociauxPlus de 200 entreprises ont été prospectées en 2012 pour trouver des opportunités demploi auxpersonnes accueillies par la Mission Emploi. Ce travail a permis de proposer 110 personnes à desemployeurs disposant doffres. 21 personnes ont ainsi pu être positionnées.De nombreux ateliers informatiques et de recherche demploi ont été organisés aux personnes du quartiergrâce au soutien de latelier informatique de la Ville de Bordeaux.- CAIO- Aquitanis- Epicerie Solidaire- Centre danimation Saint-Michel- MDSI Saint Michel- Association Boulevard des Potes- CALK- Gironde Habitat- Association Promo Femmes- Association Info DroitJanvier 2012 : inauguration des locaux en présence délus, de partenaireset de bénéficiaires du quartier Saint Michel.13 rue Causserouge 33000 Bordeaux.A proximité de latelier informatique.
  • 29. 272/ Bordeaux NordDepuis 2008, la Mission Emploi Bordeaux nord, propose dans le cadre de ses missions en direction des entreprises et despartenaires ainsi que des habitants des 4 quartiers de Bordeaux nord ; le Lac, Chartrons, St Louis, Grand Parc, Bacalan -divers services de proximité complémentaires aux dispositifs existants ayant pour objectifs de :• faciliter l’accès à l’emploi des habitants de ce secteur.• apporter aux entreprises un point de compétence en ressources humaines: recrutement, formation, mobilité.• dapporter au partenaires locaux une capacité de coordination et danimation de projets sur la thématique de lemploi.Léquipe de la Mission Emploi Bordeaux Nord est constituée de 4 personnes. Elle assure des missions daccueil,dorientation et daccompagnement du public, lanimation de la Cyber-base et danimation partenariale. En 2012,la collaboration avec le site de Bordeaux Nord a été renforcée. Le Cyber-espace permet dapporter des servicescomplémentaires à ceux de lagence Bordeaux Nord.De janvier à décembre 2012, 2223 visiteurs ont été accueillis par les différents services de la MissionEmploi Bordeaux Nord. • 60 % des visiteurs sont des résidents des 4 quartiers cibles : Aubiers/Lauzun, Bacalan, Chartrons/ St Louis, etGrand Parc (32% pour les seuls Aubiers). • 18 % ont moins de 26 ans. • 75,27 % des visites avaient pour objet la Cyber base : un espace multimédia en accès libre et gratuit, possibilitéd’accéder à l’Internet haut débit, d’envoyer fax, mails, accès aux webmails…La Mission Emploi Bordeaux Nord en chiffres : • 126 mises en relation avec des employeurs • 54 recrutements • 130 diagnostics de demandeurs demploi, 42 diagnostics de salariés • 70 personnes accompagnées par le PLIE • 94 personnes reçues par lécrivain public (81% résident à Bordeaux Nord) • 7 Cafés CV ont réuni 28 personnes • 68 personnes rencontrées lors des permanences du SAP (60% des personnes habitent Bordeaux Nord) • 8 ateliers Balise ont mobilisé 123 personnes • 90 offres demploi affichées • 40 simulations dentretien (dont 18 pour Unis-Cités)La Mission Emploi Bordeaux nord a poursuivi son implication dans laccompagnement social du projet GINKO.Le projet de Formation « GINKO CUISINE » a été piloté par la Mission Emploi Bordeaux Nord et construit enpartenariat avec l’ensemble des acteurs locaux (Archipel, AFEC, Acsé, Sogeres,...), les collectivités territorialeset lÉtat. Il s’inscrit dans le cadre d’une collaboration initiale de Bouygues Immobilier avec la Maison de l’Emploide Bordeaux ayant pour objectif de favoriser les liens économiques entre les quartiers des Aubiers et lenouvel éco-quartier Ginko. Cette action locale et spécifique a permis à 12 femmes du quartier des Aubiers debénéficier dun parcours de qualification aux métiers de la restauration collective pendant 9 mois. 10 dentreelles ont validé leur titre professionnel et sont aujourdhui en emploi.2 réalisations vidéos "Ginko : un exemple de clause dinsertion" et "Formation Agent de Restauration : une actioncollective" (disponibles en ligne) viennent valoriser le travail des équipes des Missions Emploi autour de cet éco-quartier.
  • 30. Rapport Moral 2012 28Les chiffres 2012 :- Plus de 10 donneurs d’ordre mobilisés : Etat, CUB, Conseil Régional, Mairie de Bordeaux, CCAS de Bordeaux,bailleurs sociaux, etc.- 40 marchés de travaux et de services intègrent une clause sociale.- 2 marchés d’insertion portés par la Ville de Bordeaux.• 120 Entreprises mobilisées et accompagnées par le PLIE de Bordeaux dans la réalisation de leur action d’insertion.• 383 personnes bénéficiaires du dispositif, 83% sont bordelais et résident dans des quartiers prioritaires.• Les publics bénéficiaires : 28% de jeunes de moins de 26 ans sans qualification, 33% bénéficiaires des minimassociaux, 37% demandeurs d’emploi de longue durée.• 55,9% des personnes bénéficiaires ont accédé à un emploi ou une qualification au sortir du dispositif clause.Le PLIE de Bordeaux développe une offre de services qui s’appuie sur la commande publique pour favoriser l’accès àl’emploi de personnes en parcours d’insertion professionnelle. Le PLIE accompagne les donneurs d’ordre, les entrepriseset les professionnels de l’insertion et de l’emploi pour favoriser le recrutement pérenne des publics.4. La clause dinsertionNombre d’heures d’insertion cumulées206 736112 69894 098Nombre d’heures d’insertion cumuléNombre d’heures d’insertion par an55 96420 55756 7346 05711 50035 407En 2012, 94 098 heures de travail réservées à un public rencontrant des difficultésd’insertion socioprofessionnelle ont été réalisées dans le cadre des marchés incluantune clause sociale (52 ETP/annuel).Le principal donneur d’ordre : la Ville de Bordeaux et ses établissements publicsPlus de 54 000 heures d’insertion réalisées avec l’aide du PLIE.Les principaux partenairesdu PLIE de Bordeaux :Pôle EmploiMission Locale de BordeauxMissions Emploi Bordeaux Nordet Saint MichelConseil Général GirondeStructures d’Insertion :BIC, ARE 33Aquitaine Intérim Insertion,Garage Moderne,Compagnons Bâtisseurs,GEIQ FP, EIPFINSERNET
  • 31. 295. Coordination territorialeLa participation aux instancesLa Maison de lemploi participe à lorganisme intermédiaire de gestion du Fonds Social Européen UGPBA aux cotés dePérigueux et Agen. Lassociation créée fin 2011 sous limpulsion de la maison de lemploi de Bordeaux a été présidée par JosyReiffers en 2012 qui à transmis le 29 juin la présidence à Marie Moulènes, vice-présidente du PLIE de Périgueux. La Maison delemploi fournit lessentiel des moyens humains à lassociation et a recruté un collaborateur à cet effet.Le PLIE de Bordeaux est adhérent de lUnion régionale des PLIEs dAquitaine, présidé par Noël Mamere. Josy Reiffers enest le secrétaire. LURPA défend activement les PLIEs dAquitaine et a obtenu dimportantes avancées sur les questions de laprescription et des enveloppes du Fonds social européen. Le directeur du PLIE de Bordeaux participe au comité des directeurs etaux groupes de travail sur la clause sociale, les relations avec la Région Aquitaine et les relations avec la DiRECCTE. Un importanttravail a été fourni dans ces domaines et en particulier dans la future programmation européenne.La Maison de lemploi est adhérente à lAllianceVille Emploi. Josy Reiffers est membre du Conseil dAdministration. Le directeurparticipe aux comités des directeurs de PLIE et de Maison de lemploi à Paris. Il a fourni des données pour les consolidationsnationales et relaie les travaux nationaux en région Aquitaine. Il sest investi dans lorganisation locale des Journées nationalesqui se sont tenues à Biarritz en décembre 2012. Il participe aux groupes de travail sur les clauses sociales. Un chef de projet de laMaison de lemploi est membre du groupe de travail Buidup Skills.Le Service Public de lEmploiLe Service Public de lEmploi a pour mission laccueil, lorientation, la formation, linsertion, le placement, l’indemnisation,laccompagnement des demandeurs demploi et laide à la sécurisation des parcours professionnels de tous les salariés.Il est assuré par les services de lÉtat chargés de lemploi, Pôle Emploi et l’AFPA, l’UNEDIC et les organismes publics ou privés quifournissent un service de placement, d’insertion, de formation et daccompagnement des demandeurs demploi ainsi que descollectivités territoriales et leurs groupements.Au niveau local le service public de l’emploi se compose de Pôle Emploi, l’AFPA , les maisons de l’emploi, Cap Emploi, laMission locale, les chambres consulaires, les organisations professionnelles et syndicales, la direction départementale de lacohésion sociale, l’Inspection d’Académie , les organismes paritaires collecteurs agréés les plus importants, des représentantsd’entreprises de travail temporaire, la direction de la Solidarité départementale du Conseil général, le bureau territorial dela délégation professionnelle et à l’apprentissage du Conseil Régional, le référent insertion professionnelle de la Maisondépartementale des personnes handicapées. Il est animé par lÉtat avec le concours des maisons de lemploi.Par décision du 20 mars 2012, le préfet de Gironde a confié à la Maison de l’emploi de Bordeaux la mission d’animationde l’équipe locale à la Maison de l’emploi de Bordeaux. L’équipe locale a pour mission d’établir un diagnostic du territoire,d’examiner des données mensuelles sur le volume des demandeurs d’emploi et d’élaborer les plans dactions locaux. Il suitla mise en œuvre et la réalisation des plans dactions locaux par les opérateurs (agence locale pour lemploi, organismes deformation...).Le 5 juillet 2012, le directeur de l’Unité Territoriale de la DIRECCTE a institué cette nouvelle configuration. Depuis cette date, leSPEL s’est réuni à 2 reprises :• Le 23 octobre 2012• Le 11 décembre 2012Les points abordés ont été travaillés :• Les chantiers d’insertion et qualification• Le suivi des structures de l’Insertion par l’Activité Économique• La Clause d’insertion et les chantiers d’insertion• La zone franche urbaine et la géographie prioritaire• Les Emplois d’avenir• L’information économique et observation du territoire• Le Journal télévisé de lemploi• L’Agenda du territoireLa Maison de lEmploi de Bordeaux sest donnée pour mission délargir léquipe locale à l’agence d’urbanisme, à la CommunautéUrbaine et à l’APEC. A travers ses nouveaux membres, léquipe locale apportera une plus grande attention aux grands projetsdurbanismes et au lien entre lactivité économique et lemploi.
  • 32. Rapport Moral 2012 302. Nouveau site web et nouveau JT Bordeaux EcoEmploi-bordeaux.fr a subi une refonte totale à la rentrée 2012Déjà doté dune forte audience (50 à 500 visiteurs par jour), il ambitionne de rester la référence en matière de source dinfosconsacrées aux 3E (Emploi, Économie locale et création dEntreprise) dans lagglomération bordelaise.Carnet dadresses mis à jour, articles, offres demploi, démarches à suivre pour monter et pérenniser son projet, possibilitésdinscriptions à nos ateliers : le nouvel emploi-bordeaux.fr, construit en collaboration avec lagence OTempora, se révèleêtre une mine dinformations régulièrement actualisées, pour tous futurs créateurs dentreprise ...mais également pour lesdemandeurs demplois, les personnes en recherche de formation et aussi pour les entreprises en quête de solutions daide aurecrutement, à lintégration, etc.Larchitecture a été repensée pour favoriser la navigation, permettre lobtention dun premier niveau dinformations et faciliterla prise de contact vers le service concerné. Elle intègre aussi des espaces spécifiques pour le Service Public de lEmploi et laMission Locale.Linteraction avec les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Viadeo) et la fonction « partager » ont été intégrées, tout comme unlien vers un moteur de recherche doffres demploi. Cette plateforme contiendra en outre davantage de vidéos (et notammentnotrenouveauJTBordeauxéco)pourrépondreauxnouvelleshabitudesdeconsommationdelinformationparlesinternautes.2 nouvelles Lettre-info (celle dEmploi-Bordeaux et celle des Missions Emploi / PLIE ...paraissant chaque mois en simultanées)sont également en préparation.Cette refonte permettra la mise en application progressive de notre nouvelle identité visuelle. Celle-ci se veut plus cohérente,plus claire, pour faciliter le repérage et la distinction entre nos différentes structures et dispositifs et ainsi mieux communiquersur les missions du Service Public de lEmploi.En septembre a également été lancé un tout nouveau magazine : le JT Bordeaux EcoLa ville de Bordeaux, en partenariat avec la Maison de lemploi, a souhaité mettre en avant ladynamique des entreprises bordelaises et les acteurs qui développent lemploi à Bordeaux.Chaque mois, entre le 15 et le 20 du mois, lémission est diffusée surTV7 (1ère diffusion le dernier jeudidu mois à 17h), sur Emploi-bordeaux.fr, sur le blog Bxeco.fr et sur Aquitainetv.frCe JT, réalisé par les équipes dOméga Tv, est composé de 4 modules (décomposables); dont 2 rubriques "Emploi & Initiatives"et "Insertion Durable" élaborés par la Maison de lEmploi et dont les thèmes sont définis en SPEL. Cette émission permetdonc à la fois danimer le territoire (une rubrique "Agenda" offre aux spectateurs la possibilité dêtre informés des principalesmanifestations locales liées à lemploi), de fédérer et de valoriser les acteurs locaux de lemploi, de la création dentreprise et delinsertion (et notamment les partenaires de la Maison de l’emploi) et de valoriser les actions et lexpertise dEmploi-Bordeaux.Les éditions de novembre et décembre ont ainsi permis de traiter la question de lemploi des personnes handicapées, desTrophées Emploi-Bordeaux de lEntreprise Citoyenne, de la Clause dinsertion et du Concours Talents des Cités.Nos réseaux sociaux nouspermettentdediffuserdesinfosen continue (soir et week-endscompris) auprès de publics nese rendant pas nécessairementsur notre site. web.
  • 33. 31La gouvernance de la Maison de lEmploi a choisi en 2011 de sadresserau public, aux entreprises et aux partenaires économiques et sociauxdu territoire, sous la "marque" Emploi-Bordeaux : commune au PLIEde Bordeaux et à la Maison de lEmploi de Bordeaux.Cette dénomination se retrouve à travers le nom du site web et sur les principaux supports de laMaison de lEmploi et du PLIE de Bordeaux. Chaque service possède en plus sa propre déclinaison dulogo(danslequelsinséreceluidelaMairiedeBordeaux),insérablesursessupportsdecommunication.Tandis que le logo de Emploi-Bordeaux est utilisé lors de communication institutionnelle.• La Maison de l’Emploi de l’Insertion économique et de l’Entreprise de Bordeaux• Le PLIE de Bordeaux• Les Missions Emploi : Bordeaux Nord et Saint Michel• La Plateforme de l’initiative et de la création d’entreprise• La Pépinière écocréative des ChartronsDénomination et identité visuelleLe Bandeau : nouvel élément visuel de communication de nos actions auprès du Grand Public
  • 34. Rapport Moral 2012 32AX’EMPLOI Démarche collaborative regroupant les principaux acteurs de lemploi et de laformationBZC Bordeaux Zone CentraleCCAS Centre Communal dAction SocialeCUCS Contrat Urbain de Cohésion SocialeDDTEFP Direction Départementale du Travail, de lEmploi et de la FormationProfessionnelleDIRECCTE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de laConsommation, du Travail et de lEmploiETP Equivalent Temps PleinFSE Fonds Social EuropéenGEIQ Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la QualificationGPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des CompétencesMDE Maison De lEmploiMIE Maison de lInitiative et de lEntrepriseNACRE Nouveau dispositif d’Accompagnement pour la Création et la Reprised’EntreprisePACE Plan dAction Compétences EmploiPLATEFORME DE L’INITIATIVE Dispositif mis en place par la Maison de l’Emploi de Bordeaux pour aider lesBordelais à créer leur entreprise. Elle a pour objectif de faciliter l’accès desfuturs entrepreneurs à l’information, à l’accompagnement et au financementpar les acteurs locaux de la création d’entreprise.PLIE Plan Local Pour lInsertion et lEmploiPOPULATION ACTIVE La population active regroupe la population active occupée (appelée aussi"population active ayant un emploi") et les chômeurs.RGPP Révision Générale des Politiques PubliquesVAE Validation des Acquis de lExpérienceZONE D’EMPLOI Dans ce document, bassin d’emploi de Bordeaux dit Bordeaux Zone Centrale.Il regroupe 844276 habitants (données 2006) répartis sur 70 communes. Celareprésente : 13% de la superficie de la Gironde 60% de la population girondine 27% des habitants de la région 1288 km2ZUS Zone Urbaine SensibleGLOSSAIRE T
  • 35. 33TROMBINOSCOPE
  • 36. Emploi-Bordeaux remercie ses membres-fondateurset ses financeurs :Et ses très nombreux partenaires…