Your SlideShare is downloading. ×
Lettre information d'ALIMSO - juin 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Lettre information d'ALIMSO - juin 2014

265

Published on

Découvrez la lettre mensuelle d'ALIMSO : l'association des Lecteurs, Internautes et Mobinautes du journal Sud Ouest (http://www.alimso.fr). …

Découvrez la lettre mensuelle d'ALIMSO : l'association des Lecteurs, Internautes et Mobinautes du journal Sud Ouest (http://www.alimso.fr).

Au sommaire :
¤ L'édito de Marcel Desvergne, Président d'ALIMSO.
¤ L'interview de Jean Bernard Gilles :
Responsable du service eco de Sud Ouest.
¤ Retour sur le Café de l'actualité "Hollande, deux ans après", le prix Albert Londres, la Rencontre ALIMSO de Saintes, etc.
¤ L’évolution de l’audience des différents sites d’information du groupe Sud Ouest.
¤ La présentation des Aquifestives, des amis d'Aqui.fr.
¤ L'agenda des manifestations et des conférences de rédaction.

Plus d'infos sur Alimso.fr et sur le blog du modérateur de Sud-Ouest : http://mediateur.blogs.sudouest.fr

Published in: Social Media
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
265
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 1 Mai/juin2014 Numéro 16 Comité de Rédaction Directeur de la publi- cation : Marcel Desvergne Rédacteur en chef : Danièle Caillau Adresse : 23, quai des Queyries 33094 Bordeaux cedex Contact : alimso.asso@gmail.com www.alimso.fr Sommaire Edito 1 Coup de cœur 1 Interview JB Gilles 2-3 Rencontre Alimso à Saintes 3 Audiences 3 Prix Albert Londres 4 Hollande 2 ans après 4 Agenda 5 Campagne de Recrutement 6 Lettre d’information des Amis de SUD OUEST EDITO Il est intéressant de prendre le temps de lire les réponses de Jean-Bernard Gilles interviewé dans notre lettre. « Mais l’économie et les services tradi- tionnels ont encore de beaux jours devant eux. Les journaux aussi. Pourvu qu’ils sachent s’adapter à tous les publics sur tous les supports. Les scores de www.sudouest.fr sont très bons. Le quotidien papier défend bien ses positions. Les deux médias sont complémentaires ». Il formule très justement la situation en ce mois de juin 2014 qui voit la presse bouleversée par nos manières de lire, de consommer et de réagir aux médias. Critiqués, remis en cause, déstabilisés ils réagissent, bougent et proposent de nouvelles formes d’analyse en tenant compte de nos actuelles habitudes de les lire, les regarder, les écouter et même en liant le tout autour du transmédia ou pluri média. L’économie, la culture numérique, le statut des journalistes parfois critiqué, agissent directement sur les transformations, mutations, révolutions des médias. SUD OUEST en a pris objectivement cons- cience, il est inutile d’y revenir ici. Votre lecture du journal papier, du journal numérique sur votre ordinateur, tablette ou votre mobile montre com- bien chacun adapte sa relation aux informations suivant le lieu, le temps, l’espace où nous nous trouvons. C’est nous les « ordonnateurs » finaux de l’échec ou de la réussite d’un journal. Le 18 juin prochain nous nous retrouvons dans les locaux de Cap Sciences à Bordeaux pour notre As- semblée générale. Elle sera classique au sens où elle montrera, je pense, le fonctionnement institutionnel correct. Elle sera précédée par une visite de l’Exposition T.rex, secrets de famille d'un dinosaure qui a un succès sidérant à Cap Sciences. Notre AG sera suivie de 18 h à 19 h 30 d’une réunion de collecte des points de vue et de propositions des adhérents d’ALIMSO sur SUD OUEST, ses choix, son traitement de l’actualité, sa restitution de la vie locale, régionale, nationale et mondiale. Animée par Jean Petaux, notre politologue, administrateur de notre association en présence de Patrick Venries le directeur général délégué, directeur de la publication et Thierry Magnol le médiateur nous pour- rons collectivement construire ses liens indispensables entre nous les « acheteurs » d’informations et eux les « fournisseurs » de sens. Nous préparons bien sûr la rentrée de notre association. Les propositions d’activités seront présentées le 18 juin, mais déjà sachez que nous articulons nos actions autour de 7 propositions. ALIMSO accompagne l’évolution de SUD OUEST, anime un laboratoire d’idées, relais les interrogations des lecteurs et des déci- deurs, rapproche les lecteurs des journa- listes, s’associe à ses partenaires pour des débats et rencontres sur les médias, orga- nise sa communication avec sa communauté et tous les lecteurs et organise des « cafés de l’actualité » sur des thèmes spécifiques de l’information. Nous nous voulons cohérent et efficace par rapport à nos statuts. Merci d’être présent à notre très prochaine Assemblée Générale. La parole de chacun a du sens. Marcel Desvergne Président COUP DE CŒUR : Lui, Président… Bernard SEVERIN, Président du CEB ( Congrès Expositions de Bordeaux) a quitté ses fonctions le 1er juin après 921 jours de mandat. Jamais, un grand "serviteur" du développement économique de Bordeaux n'avait reçu de tels éloges dans la presse pour son action ! Comment ne pas s'en réjouir ! Bernard SEVERIN, c'est d'abord un formidable meneur d'hommes, d'un enthousiasme à toute épreuve et d'une profonde rigueur intellectuelle. Il a su donner au développement économique de Bordeaux un élan reconnu par tous ! Bernard SEVERIN, c'est aussi un homme de lettres, un formidable conteur et doué d'une excellente "plume"…. et c’est aussi le vice-Président d’ALIMSO. Ce texte de Boris VIAN résume magnifiquement les qualités littéraires du "Président" « C’est un être unique A des tas d’exemplaires Qui ne pense qu’en vers Et n’écrit qu’en musique Sur des sujets divers Ds rouges ou des verts Mais toujours magnifiques» Merci Président ! Guillaume Petit
  • 2. 2 Jean-Bernard Gilles « Nous disposons aussi d’une nouvelle offre économique sur le site sudouest.fr » Vous êtes en charge de la rubrique « économie de Sud Ouest : comment êtes vous arrivé sur ce poste spécialisé ? Je travaillais depuis 1998 pour Le Moniteur du BTP, un des plus gros journal professionel français. Il disposait d’un réseau important de bureaux en région. Je suivais, depuis le bureau de Bordeaux l’actualité de ce secteur pour les régions Aquitaine, Poitou- Charentes, Midi-Pyrénées et Limousin. J’ai intégré la rédaction de Sud Ouest début 2007, d’abord pour m’occuper de l’actualité de l’agglomération bordelaise avec le suivi de la CUB notamment. J’ai ensuite couvert le conseil régional d’Aquitaine. Dès le début j’ai participé à la rédaction du supplément heb- domadaire Sud Ouest Eco sous la responsa- bilité de Marie Luce Ribot, aux côtés de Bernard Broustet et de Michel Monteil Quelles sont les différentes activités que vous menez à Sud Ouest en dehors des articles spécia- lisés ? La direction de la rédaction m’a confié depuis 2007 une mission d’organisation d’évènements à caractère économique sur l’ensemble de notre zone de diffusion, sous la forme de petits déjeu- ners débats le plus souvent. Nous en avons orga- nisé une quarantaine depuis sur de très nombreux secteurs d’activités et en de nombreux lieux de notre territoire. L’idée à chaque fois est réunir décideurs publics et privés sur un territoire autour d’une problématique économique porteuse de développement. Ils réunissent à chaque fois en moyenne 80 à 90 participants. J’organise aussi pour la rédaction de Sud Ouest le Prix des Aquitains de l’année que notre journal et la Banque Populaire ont relancé en 2007. La presse nationale et en particulier audio visuelle a ses journalistes « éco » grand public et vulgarisa- teurs. Pensez- vous que les sujets économiques s’adressent au plus grand nombre ? Selon vous quelle place doit avoir l’économie dans un quoti- dien de presse régionale ?` Ils ne sont pas les sujets les plus fédérateurs sauf quand ils impliquent de grands dossiers industriels nationaux et régionaux comme Alstom , Ford, Dassault ou BMS à Agen. Nous couvrons aussi l’actualité des grandes Suite interview Jean-Bernard Gilles INTERVIEW Jean Bernard Gilles : Responsable du service eco Depuis que la lettre d’ALIMSO existe, nous vous présentons les hommes ou les femmes qui font l’information au sein de votre quotidien régional. Aujourd’hui, nous avons voulu mettre un coup de projecteur sur le service éco de SUD OUEST et celui qui l’anime, Jean Bernard Gilles afin de vous faire mieux connaître ses responsabilités au sein de la rédaction. filières (Agriculture, agro-alimentaire, BTP..). Les agences locales gèrent au plus près les dossiers économiques et sociaux dans les territoires. L’économie fait l’objet d’un traitement spécifique dans le journal à travers une double page spéciali- sée, le jeudi. Ce sera peut être plus de- main. Nous disposons aussi d’une nou- velle offre économique sur le site su- douest.fr. Elle monte en puissance. C’est l’addition des sujets, des entreprises traitées, des secteurs couverts qui fait le plus grand nombre. Mais c’est une info plus segmentée. Notre objectif collectif est d’être le média qui informe le mieux sur l’économie de nos territoires sur toute notre zone de diffusion. Partagez vous l’opinion selon laquelle la PQR est un outil du dynamisme économique sur son territoire ? Oui. Son sort est lié au dynamisme de ses territoires. Elle a un rôle puissant d’encouragement au développement, d’animation économique, de mise en valeur des hommes et des femmes qui agissent dans les entreprises et autour, tout en ne cachant rien des sujets plus sombres comme les dépôts de bilan, les restructurations ou les plans sociaux. C’est un tout. Quels liens entretenez-vous avec le sec- teur des entreprises ? Les plus proches possibles pour gagner leur confiance et récolter les informations, les plus distants possibles quand il s’agit d’écrire sur elles. Les entreprises ne sont pas toujours satisfaites de l’info éco de SO. Elles di- sent en particulier que l’on y traite plus de difficultés que des entreprises. que pouvez vous répondre à cette affirma- tion ? C’était très vrai. Ca l’est moins je crois. On doit tout dire. Certains journalistes sur toute la zone de diffusion de Sud Ouest connaissent bien les entreprises et savent entretenir avec elles la bonne distance. D’autres les connaissent pas ou peu mais doivent souvent dans les agences traiter tous les sujets (politiques, faits divers, société, sport...). Suite page 3
  • 3. 3 Suite Cela ne laisse guère de temps. Les entre- prises aussi doivent apprendre à communi- quer quand ça va bien et quand ça va mal. Ils laissent sinon le soin à d’autres, les syndicats par exemple, communiquer à leur place. SO (qui est une entreprise) est résolument engagé dans une stratégie de bi média. Que pensez- vous de l’économie numérique ? Est-ce selon vous un secteur sur lequel il faudra de plus en plus compter ? Oui sans aucun doute. Même si je suis pas un spécialiste du numérique, je rencontre chaque semaine de plus en plus d’entrepreneurs de ce secteur. Certains connaissent des progressions spectaculaires . Mais l’économie et les services tradition- nels ont encore de beaux jours devant eux. Les journaux aussi. Pourvu qu’ils sachent s’adapter à tous les publics sur tous les supports. Les scores de sudouest.fr sont très bons. Le quotidien papier défend bien ses positions. Les deux médias sont complémen- taires. Quelle est votre opinion sur l’évolution de l’économie de notre région ? Quel est, selon vous ,l ’équilibre des grands secteurs d’activité comme l’agriculture, le tourisme, l’industrie…quelles évolution percevez vous ? L’industrie, pas seulement aéronautique, y est encore plus forte que nous le percevons. L’agriculture a su grâce au puissant mouve- ment coopératif trouver les débouchés et les produits porteurs. Le tourisme n’a pas en- core donné tout son potentiel de dévelop- pement même si les approches très profes- sionnelles se développent. Les filières issues de la recherche et de l’université, santé, laser, numérique, fourmillent de projets. Le BTP est puissant dans la région. J’ai une plus grande inquiétude pour le secteur artisanal qui prend de plein fouet la crise économique et doit s’adapter à des mutations parfois lourdes à négocier pour lui. Un jour un magazine éco à SO ? Je n’en sais rien. Il faut demander à la direc- tion de la rédaction. S’il est papier, l’équilibre économique est difficile à trouver. Mais on est au début de ce que l’on peu imaginer sur le plan du numérique et de l’évènementiel en matière économique. C’est une question d’organisation et de volonté. Propos recueillis par Patrick Duprat Secrétaire général Le 17 avril dernier presque 50 personnes se sont retrouvées à 19 h dans la salle du cinéma Le Gallia à Saintes pour échanger avec Séverine Joubert chef d’agence, Sté- phane Vacchiani directeur départemental de « Sud Ouest » et Thierry Magnol le mé- diateur du journal. Patrick Duprat, notre secrétaire général animait cette rencontre ALIMSO/SUD OUEST. Une heure trente de questions, de réponses, d’écoutes, d’explications, de pédagogie sur les choix économiques et les réalités éco- nomiques, tant pour le papier que le numé- rique, au fil de la rencontre, montre la perti- nence de ce type de rencontre. C’est la preuve que nous devons multiplier les ren- contres entre les lecteurs, les internautes, les mobinautes et les professionnels de l’information. C’est faire acte de démocratie. Il a été confirmé l’importance de la vie asso- ciative, le besoin de mettre en avant la vie locale, de prendre en compte, chaque jour, la force des réalités locales en intégrant la complexité du local, tant dans les secteurs économiques, sociétaux, culturels que poli- tiques. Dans la complexité des intercommunalités, des lieux de vie, des déplacements quoti- diens, la surface éditoriale fonctionne comme une nécessaire simplification de la vie quotidienne. Nous avons eu les preuves, tant par les questions posées que par les réponses formulées que le quotidien local est essentiel à la vie collective. Le politique, le social, l’économie, la vie concrète doivent se retrouver toujours mis en valeur dans les éditions en phase avec les bassins de vie. Un besoin de régularité a été demandé. Plus du quart des échanges l’ont été autour du numérique, du bi-média avec une de- mande d’explicitation des règles d’abonnement. Un travail de communication semble nécessaire au moment où se créent de nouvelles relations, s’imposant aux ci- toyens-lecteurs. Une fois encore nous avons pu percevoir les fortes relations, pratique- ment affectives entre le quotidien et ses lecteurs quelque soient leurs modalités de lecture. Si nous devions retenir qu’une seule fonc- tion du journal, après ces échanges, c’est bien celle d’accompagner d’une façon expli- cite les changements de la société dans toutes ses dimensions, avec la prise en compte des diverses manières de consom- mer, d’accepter et de vivre l’information locale, nationale et internationale. Nous avons annoncé que, dans un an nous reviendrons affiner cette approche. Lecteurs, adhérents d’ALIMSO, retenez donc le jeudi 16 avril 2015 à 19 h, toujours à Saintes. MD Rencontre ALIMSO/SUD OUEST à Saintes AUDIENCES Ceci est une nouvelle rubrique qui vous informera de l’évolution de l’audience des différents sites d’information du groupe SUD OUEST. SEMAINE 20 : DU 12 AU 18 MAI sudouest.fr : 2 873 562 visites ; 9 240 311 pages vues (- 4,5 %) charentelibre.fr : 696 265 visites ; 1 996 288 pages vues (+ 5 %) larepubliquedespyrenees.fr : 365 689 visites ; 1 238 293 pages vues (+ 7,3 %) dordognelibre.fr : 10 908 visites ; 32 594 pages vues (+ 2,9 %)
  • 4. 4 « ENQUETES DE TERRAIN ET REPORTAGES » à l’occasion de la re- mise du Prix Albert Londres 2014 Le lundi 12 mai pendant plus d’une heure, dans les locaux de l’IJBA, nous avons vécu un moment exceptionnel. L’émotion était présente en écoutant François Missen (Prix presse écrite en 1974 - Le Provençal), Jean-Michel Destang (Prix audiovisuel en 1992 – Le grand Schpountz) , Roméo Langlois (Prix audiovisuel en 2013 – Co- lombie, à balles réelles) , Bertrand Rosen- thal ( Prix presse écrite en 1995 - AFP Moscou) , Jean-Xavier de Lestrade (Prix audiovisuel en 2002 – La justice des hommes) et Yves Harte ( Prix presse écrite en 1990 – Sud Ouest) rappelant les rai- sons leur ayant permis d’obtenir le Prix Albert Londres. Ce nouveau « Café ALIMSO de l’actualité » a trop peu réuni de lecteurs le mardi 13 mai, au Musée d’Aquitaine, mais cette rencontre fût particulièrement intéressante. Pour la deuxième fois les trois éditorialistes de SUD OUEST- Bruno Dive, Yves Harte et Christophe Lucet- étaient réunis aux côtés de deux politologues Pierre Sadran et Jean Petaux l’animateur du débat pour évoquer le man- dat de François Hollande au bout de deux ans. Il y a un an, chacun des intervenants formu- lait des constats sur les décisions prises, cette année s’y sont rajoutées des conseils pour le président de la république. Au-delà des commentaires sur les réalités entre les résultats des municipales et les élections européennes il était particulièrement agréable de croiser les analyses des trois éditorialistes en cohérence tant par leur terrain d’intervention – politique – interna- tional – sociétal - que par leur jugement et les rappels historiques et institutionnels de nos deux responsables de l’école de forma- tion des futures élites. Une fois encore la qualité et la pertinence des Café de l’actualité : prix Albert Londres Café de l’actualité : Hollande, deux ans après Et il était agréable de croiser à cette occa- sion les deux journalistes de SUD OUEST ayant reçu le Prix Albert Londres, Jean- Claude Guillebaud en 1972 et Yves Harté en 1990. Seul Pierre Veilletet Prix en 1976, décédé, manquait à cet instant. MD Comme l’année dernière les allu- sions au rôle des médias et de cer- tains hebdomadaires fût abordé. C’est bien dans cet écosystème complexe qu’il est judicieux d’échanger avec nos éditorialistes « marqueur » des choix éditoriaux de notre quotidien. Au fil de la rencontre nous avons pu percevoir combien ce type de rela- tions entre lecteurs, internautes, mobinautes et professionnels de l’information est pertinente. Dans un an, nous nous retrouverons à nouveau...
  • 5. 5 AGENDA Manifestations ouvertes aux adhérents ASSEMBLEE GENERALE ● Mercredi 18 juin à Cap Sciences Programme : 16 h à 17 h visite de l’Exposition T.rex, secrets de fa- mille d'un dinosaure de 17 h à 18 h Assemblée générale d’ALIMSO 18 h à 19 h 30 réunion de collecte des points de vue et propositions des adhérents d’ALIMSO sur SUD OUEST animée par Jean Petaux en présence de Patrick Venries et Thierry Magnol. CONFERENCE DE REDACTION Mercredi 25 juin à 18 h à SUD OUEST, 23 quai des Queyries à Bordeaux Participation à la conférence de rédaction dans la news-room selon le choix de votre thématique : Numérique : Sébastien Marraud et Mathieu Hervé Art et Culture : SC Jonathan et Catherine Darfay Sciences, santé, écologie : JD Renard Vin : César Compadre Inscription : alimso.asso@gmail.com Participation à des opérations de nos partenaires LES AMIS D'aqui.fr : AQUIFESTIVES au Rocher de Palmer - 1 Rue Aristide Briand à Cenon. Jeudi 26 juin à 18 h : Au lendemain des élections municipales et euro- péennes, les Amis d’Aqui.fr et ALIMSO souhaitent con- tribuer à l'enrichissement du débat démocratique en examinant l’état de l’opinion sur les grandes ten- dances politiques en France et les possibles consé- quences pour l’avenir avec Roland Cayrol, polito- logue, Président d’honneur des Amis d’Aqui.fr , Marcel Desvergne, Président de l’Association des Lec- teurs, Internautes et Mobinautes de SUD OUEST. L’animation sera assurée par Joel Aubert, directeur de la publication de Aqui.fr et Jean Petaux, politologue. Débat suivi d’un cocktail Inscription obligatoire sur le site : http://aquinautes.fr/ Samedi 28 juin après-midi. Visite de la Basilique de Verdelais, dans le cadre de l’opération du Mag avec la Fonda- tion du patrimoine. Inscription obligatoire : Sudouest.fr ou 05 35 31 22 15 communication@sudouest.fr en précisant l’appartenante à ALIMSO.
  • 6. 6

×