Lettre d'information d'ALIMSO - décembre 2013

644 views
555 views

Published on

Consultez la Lettre d'information mensuelle (décembre 2013) d'ALIMSO : l'association des Lecteurs, Internautes et Mobinautes du journal Sud Ouest.

Avec notamment un compte-rendu de la rencontre "Information, déontologie et transmédia" (organisée en collaboration avec le Club de la presse de Bordeaux et les Amis d'Aqui), une présentation des manifestations programmées en faveur des adhérents, ...

En savoir plus et adhérer à cette asso : http://www.alimso.fr


A NOTER QUE LA RENCONTRE « 2014 - 2015 : Stratégie et choix du quotidien Sud Ouest » (INITIALEMENT PRÉVUE LE 18/01 - VOIR L'AGENDA : PAGE 4) EST AVANCÉE AU VENDREDI 17 JANVIER, DE 11H A 12H30, MÊME ENDROIT.

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
644
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Lettre d'information d'ALIMSO - décembre 2013

  1. 1. Lettre d’information des lecteurs internautes et mobinautes Décembre 2013 Numéro 11 EDITO Comité de Rédaction Directeur de la publication : Marcel Desvergne Rédacteur en chef : Danièle Caillau . Nécessaires mutations Rédacteur : Tristan Bossis La rencontre Information, déontologie et transmédia que nous avons organisé en collaboration avec le Club de la presse de Bordeaux et les Amis d'Aqui, (voir le compte rendu de Patrick DUPRAT en page 2), a bien montré que les réalités d'offres et de consommation d'informations évoluent en phase avec notre société chaque mois plus numérique. Adresse : 23, quai des Queyries 33094 Bordeaux cedex Contact : alimso.asso@gmail.com www.alimso.fr Sommaire Edito du président 1 Un lecteur écrit à Sud ouest 2 Déontologie et transmédia 3 Agenda entre les responsables du journal et nous, lecteurs, internautes, mobinautes, "acheteurs" intéressés des services proposés actuels et à venir. Le 17 décembre prochain SUD OUEST propose une formule payante de son site. Bien sûr les éditions papier perdurent. Nous avons déjà écrit que l'information, celle offerte par les professionnels de la presse, a un coût. Il s'agit de rééquilibrer le modèle économique que nous connaissons. C'est un pari que les médias assument. ● En mars nous proposerons une journée "Mutations éditoriales" abordant toutes les possibilités offertes dans notre environnement numérique en évolution. 4 Notre association n'a pas comme objet de traiter des questions éditoriales mais chacun sait que cette nouvelle offre rebat les équilibres entre le papier et le numérique. Dans ce contexte, nous proposons, au fil des mois à venir, trois moments de rencontres ● D'abord le samedi 18 janvier 2014 de 10 h à 12 h 30 nous organisons une rencontre tout public avec Patrick Venries pour discuter avec lui et son équipe sur la stratégie et les nouveautés SUD OUEST. ● En juin nous aborderons ces questions vers les nouveaux futurs concepteurs et utilisateurs de l'information. La presse à besoin des jeunes. Nos rencontres « classiques » et « thématiques » ALIMSO/SUD OUEST se poursuivent bien sûr en tenant compte de cette nouvelle donne, source du renouveau de la presse. Accompagner le changement en étant pédagogue est notre mission. Nous vous souhaitons à toutes et à tous de passer de bonnes fêtes ! Marcel Desvergne Président 1
  2. 2. UN LECTEUR ECRIT AU JOURNAL : Dans le contexte de l’évolution des medias et de notre journal il nous semble intéressant de donner ce point de vue dans notre lettre. Les technos du marketing anticipent un boom sur les ventes de tablettes et autres must have multimédia grand-public, mais j'ai beau parcourir les news sur la Toile, je ne substituerai pas ce contact émotionnel et cette relation presque complice qui me lie à mon journal papier quotidien. Ce rituel matutinal est ma prise du pouls du monde proche et lointain, entre la boite aux lettres et le café aussi longuement dégusté que l'actualité locale et internationale. Je ne suis pas l'unique à déclarer que l'attachement à mon canard régional est une histoire de fidélité quasi-sentimentale.Tous les abonnés confirmeront que simplement feuilleter ou examiner chaque rubrique de la Une à la dernière page est un acte de proxémie sociale, il habite l'espace public. On se l'échange entre voisins, dans les bistrots on le commente, on le critique; on l'encense rarement, ce qui témoigne de la liberté d'opinion dont il est le défenseur. Partenaire de la démocratie, le journal inspire le débat pluraliste, il appelle à l'analyse objective, suscite le questionnement intellectuel et entraine l'investigation philosophique, éthique et morale. Il oblige à produire un effort de résistance critique pour assainir sa pensée de toutes les manipulations du prêt à gober idéologique."Les journaux sont la conscience d'une Nation», écrivait Albert Camus, aussi je ne pourrai me détacher de l'encre encore fraiche de mes imprimés livrés quelques heures après la sortie des rotatives! Dominique Boudet - Biscarrosse (40) Dominique Boudet - Biscarrosse (40) LES EVENEMENTS D’ALIMSO SONT DANS L’AGENDA… …PAGE 4 2
  3. 3. DEONTOLOGIE ET TRANSMEDIA : la mutation des formes l’information Notre soirée de réflexion sur les incidences possibles des nouveaux médias sur l’information a tenu ses promesses, elle nous a éclairé sur la nature des outils transmédias tout en pondérant l’enthousiasme esthétique et ludique que ceux-ci peuvent susciter en pointant l’obligation de l’écoute du « client », le souci du professionnalisme et l’impérieuse nécessité de règles déontologiques. La soirée a été partagée entre acteurs professionnels des transmédias et représentants de la presse. Les premiers, Arnaud Hacquin de « Rabbit Hole »(en référence avec Lewis Caroll) et Morgan Bouchet responsable du Medialab d’Orange, nous ont montré des produits brillants qui permettent en variant les supports et les outils des scénarisassions inter actives. C’est ainsi que sont construits des « webdocumentaires » qui permettent à l’internaute de devenir acteur et de procéder à des investigations qu’autorisent des scénarios à combinaisons multiples qui sont au récit filmique ce que l’hyper texte est au texte. De façon évidente, ces outils, tels qu’ils ont été présentés ne sont pas, ou pas encore, de stricts outils d’information. Aussi séduisants qu’ils soient, ils restent des outils aux marges de la fiction. De plus, comme l’a montré Morgan Bouchet ils possèdent des attributs de nature purement commerciale qui autorisent par un clic d’acheter, par exemple, un dentifrice à partir du sourire du héros de la fiction… A la limite du « serious game » les outils transmédias ne peuvent constituer, dans leur forme actuelle, des outils de traitement de l’information. Pour autant, ils feront, demain sans doute, partie du paysage informatif. Prudence et patience Patrick Venries est sur cette analyse : constatant que la galaxie Gutenberg a mis plusieurs centaines d’années à se déployer, il indique que prudence et patience doivent marquer la stratégie des journaux quant à la mise en œuvre des nouveaux outils. Cependant SUD OUEST n’est pas en retard, son site compte treize millions de visiteurs et, à l’aube de la mutation du 17 décembre vers une version numérique payante du journal, il signale que les journalistes sont déjà en capacité de s’emparer du « story telling » (l’histoire « raconté, scénarisée »). Dans tous les cas, rappelant la nécessaire prudence, il souhaite, en restant à l’écoute du « client », faire tenir l’économie du papier tout en commençant à développer les nouveaux outils. Pour Joël Aubert d’ « Aqui.fr », il faut conduire une vraie réflexion sur l’avenir respectif du papier et des « pure players » tout en considérant que rien ne peut se faire sérieusement sans mettre le « citoyen » dans la boucle, il plaide pour la créations de communautés de lecteurs. enseignante chercheuse en journalisme et Nicola Becquet, journaliste et développeur éditorial au journal l’ « Echo » à Bruxelles. Pour la première, la déontologie qui a fondé le journalisme moderne, est un marqueur identitaire, elle est une valeur incontournable, elle est même une valeur économique. Pour elle la légitimité du journaliste c’est l’obligation de loyauté et de vérification : « établir la confiance c’est plus important que rechercher de nouveaux outils » conclue-t-elle. Dans le même registre, Nicolas Becquet souligne le contraste entre ce qui peut se faire et ce que peut la presse. Si l’information doit être mise en scène il faut cependant éviter l’écueil de l’immédiateté « chaude » pour traiter l’information en profondeur sur un temps long. Il milite pour un accompagnement des usages en indiquant que l’information doit correspondre à une obligation déontologique et, en indiquant qu’il est d’abord journaliste, il souligne qu’« il faut rester les pieds sur terre et savoir faire simple et sobre ». Ainsi, si cette soirée de réflexion nous a permis d’apercevoir ce que seront demain les formes de l’information elle nous a enseigné que les critères qui doivent la caractériser demeureront, au-delà de tous les artifices du numérique, ceux de la rigueur déontologique. Eviter l’écueil de l’immédiateté Cette idée de prudence marque le discours de Marie Christine Lipani, P. Duprat 3
  4. 4. AGENDA Manifestations ouvertes à tous adhérents et non adhérents RENCONTRES ALIMSO-SUD OUEST Lundi 16 décembre à 18h 30 à la salle de réception de l’USD - Stade Boyau - Dax: Boulevard des Sports, 40100 Dax « Rugby des champs, rugby des villes : frères ou ennemis » Cette "table ovale" anticipera le grand derby landais (Dax /Mont-de-Marsan) qui se jouera 5 jours après. Elle réunira, les responsables fédéraux du Rugby landais, de prestigieux « anciens », les entraîneurs de l’USD et du SM, les maires des deux villes en compagnie de Pierre Sabatié, Thierry Magnol et Yves Harte de SUD OUEST. Samedi 18 janvier de 10 h à 12 h 15 au Cinéma Mégarama - Bordeaux 7 Quai des Queyries, 33100 Bordeaux « 2014 - 2015 : Stratégie et choix du quotidien SUD OUEST » avec Patrick Venries Jeudi 23 janvier de 17 h à 19 h à Sciences Po de Bordeaux - Pessac 11 Allée Ausone - Domaine Universitaire - 33607 Pessac Rencontre Sciences Po/Sud Ouest Face à face Alain Juppé, maire de Bordeaux - Vincent Feltesse, président de la Communauté urbaine de Bordeaux • Pessac (40 places retenues dans l’ordre d’inscription à alimso.asso@gmail.com). Mardi 28 janvier de 18 h à 20 h à la bibliothèque municipale - Pau Place Marguerite Laborde, 64000 Pau « Sud Ouest rencontre ses lecteurs » Manifestations exclusives en faveur des adhérents Les conférences de rédaction au sein de SUD OUEST Une façon unique de comprendre comment se déroule l’élaboration et la hiérarchisation de l’information (accès aux 6 premiers inscrits) A Bordeaux, 23 quai des Queyries - de 17h30 à 19h Mercredi 18 décembre 2013 Mercredi 22 janvier 2014 Inscription : alimso.asso@gmail.com Les manifestations organisées par SUD OUEST Libourne : Jeudi 19 décembre à 18 h 30, restaurant La tour du Vieux Port, soirée de passation de pouvoirs à la tête de l'agence Sud Ouest de Libourne : 4 places pour Alimso Saintes : Mardi 7 janvier à 18 h 30, Abbaye aux Dames, soirée de passation de pouvoirs à la tête de l'agence Sud Ouest de Saintes : 4 places pour Alimso . INSCRIPTION à : communication@sudouest.fr ou 05 35 31 22 15 en précisant que vous êtes adhérents ALIMSO 4

×