Your SlideShare is downloading. ×
Dossier de presse Les Rencontres Numériques 2012 de l’ANTIC
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Dossier de presse Les Rencontres Numériques 2012 de l’ANTIC

1,895

Published on

La 3ème édition des Rencontres Numériques de l'antic (agence des nouvelles technologies de l'information et de la communication) aura lieu le 27 septembre 2012 à Irún. Cette journée, dédiée aux élus …

La 3ème édition des Rencontres Numériques de l'antic (agence des nouvelles technologies de l'information et de la communication) aura lieu le 27 septembre 2012 à Irún. Cette journée, dédiée aux élus du grand Sud-Ouest permettra de découvrir des innovations, des nouveaux modes de gestion, ainsi que d’autres manières de penser la ville de demain grâce au technologies numériques.
Programme complet sur http://www.antic-paysbasque.com/ et www.paysbasquenumerique.net

Published in: Technology
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,895
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Dossier de presse LES RENCONTRES NUMERIQUES Edition #2012Sommaire Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 1 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 2. SOMMAIRE ...................................................................................................................................................... 1LE MOT DU PRESIDENT ..................................................................................................................................... 3LES RENCONTRES NUMERIQUES....................................................................................................................... 4L’EDITION #2012 : UNE MANIFESTATION TRANSFRONTALIERE ........................................................................ 8PROGRAMME DE LA JOURNEE ......................................................................................................................... 9TABLES RONDES : DES INTERVENANTS DE RENOM ......................................................................................... 12SENTIER DE L’INNOVATION : DES ENTREPRISES INNOVANTES ........................................................................ 18LES ORGANISATEURS ..................................................................................................................................... 22 LA MAIRIE D’IRUN ................................................................................................................................................. 22 L’ANTIC ............................................................................................................................................................... 24LA FICOBA : SALLE D’EXPOSITION TRANSFRONTALIERE .................................................................................. 24LES PARTENAIRES DE L’EVENEMENT............................................................................................................... 27 LES PARTENAIRES PRIVES ......................................................................................................................................... 27 LES PARTENAIRES MEDIAS ........................................................................................................................................ 27CONTACTS PRESSE ......................................................................................................................................... 29 Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 2 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 3. Le mot du président Cela fait maintenant 10 ans que l’antic met en œuvre de nombreux projets d’anticipation en termes d’usages numériques sur le territoire du Pays Basque. Au-delà de son accompagnement des TPE et PME qui composent 95 % du tissu économique de l’agglomération Côte Basque Adour, l’antic soutient le numérique au service des collectivités. Dans ce cadre, l’antic vise à donner aux élus et cadres territoriaux des villes de l’agglomération, les clés de compréhension et d’anticipation nécessaires au déploiement des services urbains mobiles et innovants. C’est avec cette volonté que l’antic organise chaque année depuis 2010 Les Rencontres Numériques à Anglet Montaury. Par ailleurs, les municipalités d’Irun et d’Anglet développent depuis 2008 des échanges dexpériences et des événements communs (programmes culturels, foires et salons…). Fortes de cette collaboration, il a semblé évident de solliciter l’antic en tant qu’agence des usages numériques de l’Agglomération Côte Basque – Adour pour organiser une édition 2012 transfrontalière des Rencontres Numériques. Cette journée du 27 septembre 2012 « Le numérique pour mieux gérer la ville – Interagir avec les citoyens et optimiser les services publics grâce au numérique », organisée par l’antic et la Mairie d’Irun, s’adresse à tous les acteurs et décideurs territoriaux de part et d’autre des Pyrénées. L’enjeu est de parvenir à mobiliser un grand nombre de décideurs locaux pour inscrire le Pays Basque dans la dynamique des territoires innovants. Un nouveau défi que nous devons relever ensemble. Le Président de l’antic Guy Mondorge Premier adjoint au Maire d’Anglet Vice-président de l’Agglomération Côte Basque Adour Vice-président du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 3 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 4. Les Rencontres NumériquesL e numérique n’est pas uniquement réservé aux entreprises. Aujourd’hui, tout le monde est concerné.L’évolution du numérique conduit les territoires à repenser leurs pratiques.Les élus, selon leurs visions personnelles et leurs sensibilités, imaginent, planifient, engagentconformément à leurs mandats, des politiques publiques déquipements qui transforment lesvilles et agglomérations pour les adapter aux grandes évolutions sociétales et technologiques.Dans ce cadre, les TIC représentent une véritable opportunité pour innover et améliorer lesinitiatives locales pour répondre aux besoins de tous : élus, collectivités, citoyens, entreprises... etfaciliter les mutations nécessaires des villes en termes de gestion, dévaluation des actions etdinteraction avec les citoyens.Afin de montrer de manière concrète l’utilité des TIC aux collectivités et aménageurs urbains,l’antic organise une manifestation annuelle : Les Rencontres Numériques.Cet événement propose en une journée d’aborder des thèmes variés autour desproblématiques urbaines que rencontrent les acteurs territoriaux.Il vise à réunir les acteurs impliqués dans laménagement de la ville : élus, techniciens et cadresterritoriaux, entreprises de services publics ou tout autre acteur qui souhaite en savoir plus sur laville de demain.Trois objectifs sont à atteindre au cours de la journée : - Connaître les initiatives dailleurs où les TIC répondent à une ou plusieurs problématiques de la ville ; - Comprendre comment sont mis en place ces services (difficultés rencontrées, conditions de réussite, coûts, problèmes techniques ou technologiques, freins sociaux...) ; - Découvrir les services et outils numériques innovants utilisés demain dans notre quotidien de citadin.Les retours dexpérience des intervenants et les échanges entre les participants doiventpermettre de mutualiser les idées et envisager des projets innovants. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 4 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 5. Les Editions précédentes :Dans sa mission de doter les acteurs du Pays basque des clés de compréhension,d’appropriation et d’anticipation nécessaires, l’antic conduit depuis 2004 un travail de veille surles évolutions de l’Internet de demain. Le but : stimuler et valoriser l’innovation qui permettra dedévelopper une offre locale de services numériques à très forte valeur ajoutée.  Edition #2010 : l’antic crée l’événement sur la thématique de la ville numérique :Avec l’intention de lancer une démarche de réflexion sur les enjeux de l’Internet de demain,l’antic a organisé le 28 octobre 2010 un événement intitulé « Internet de demain : quels impactspour le territoire?” sur le campus scientifique et technologique de Montaury (UPPA) à Anglet(64).Cette manifestation s’est articulée autour d’une plénière et de 3 ateliers en simultané avec uneclôture par la DATAR (Délégation interministérielle à lAménagement du Territoire et àlAttractivité Régionale) sur une vision prospective de la ville numérique en 2040 : « Lesplateformes mutualisées de services numériques, une nouvelle forme de partenariats public-privé pour faire du numérique un outil d’attractivité et de développement économique » ;« Quelle stratégie numérique pour animer une filière économique ? » ; « A l’heure du numérique,comment adapter et valoriser l’offre touristique de son territoire?” »; « Quels services numériquespour plus de mobilité dans les territoires? »Cette manifestation a réuni plus d’une centaine de participants parmi lesquels des maires, desélus de collectivités territoriales d’Aquitaine, des chefs d’entreprises, des acteurs du tourisme,des prestataires TIC, etc.Tous ont salué la richesse des échanges menés au cours des différentes sessions et uneévaluation de la manifestation menée auprès des participants a permis de confirmer le bien-fondé de ce type de manifestation avec des présentations de solutions et des démonstrationssans but lucratif.En parallèle, un espace de démonstrations d’applications TIC innovantes a été organisé dans leHall de l’IUT du Campus de Montaury à Anglet, avec 5 stands de partenaires industriels derenom :  France-Télécom / Orange avec la présentation du Mobile Web Edition (solution tout en un intégrant la création de codes 2D, la conception et l’hébergement de sites Web mo- biles) ;  SFR Collectivités avec la présentation du Mobulles de Connecthings primé par SFR Jeunes Talents Innovation, qui permet une information hyper locale accessible par tags à Toulouse et Nice ;  Toshiba qui a présenté le pack de mobilité (espace hébergé et sécurisé permettant de disposer de son système d’information en ligne et depuis n’importe quel lieu) et dans le domaine « santé-social » une plateforme de coordination des acteurs médico-sociaux intervenant à domicile;  Meta-IT, jeune entreprise locale à l’origine de ALT : ordinateur de bureau à très haute va- leur ajoutée environnementale; Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 5 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 6.  LIUPPA (laboratoire informatique de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour) qui a pré- senté des prototypes autour des modèles et des plateformes d’extraction, d’indexation et d’échanges d’informations multimédia géolocalisées issues ou vers des périphériques mobiles (PC, PDA, téléphones…).Cette manifestation a permis par des témoignages, des démonstrations d’outils et de servicesnumériques, de réfléchir à l’impact des TIC dans notre quotidien dans les 10 ans à venir : la ville2.0, la mobilité durable (parcours d’accès aux services, interopérabilité des transports), e-tourisme (flash-codes et nouveaux modes de communication…), moyens de paiement « sanscontact », télétravail, e-formation tout au long de la vie, e-services à la personne…Elle a également suscité des idées et fait émerger des projets innovants au travers des échangesavec d’autres acteurs, pour que le Pays basque se positionne davantage encore en tant quelieu d’innovation et de bonnes pratiques numériques.  Edition # 2011 : l’antic confirme sa démarche et lance un cycle de conférences sur la ville durable et connectée :Pour faire suite à la manifestation organisée en 2010 à Anglet, et pour faire face aux nouveauxdéfis auxquels son territoire doit se préparer, l’antic a ouvert en 2011 un cycle de conférencesannuelles sur la ville durable et connectée de demain.Programmées dans le cadre de la démarche de prospective territoriale « Pays BasqueNumérique », ces conférences ont pour objectif d’aborder la vaste thématique destechnologies Internet appliquées à l’aménagement urbain.« La Ville ouverte à tous », une journée sur l’open dataLe 27 octobre 2011, la 2ème édition des Rencontres Numériques a ouvert ses portes au sein deslocaux de l’IUT de Bayonne Pays basque dans l’Université de Montaury à Anglet avec pourambition d’appréhender les enjeux de la réutilisation des données publiques, de bénéficier desretours d’expérience des villes de Rennes et de Bordeaux, pionnières en France, et d’assister àdes démonstrations de nouveaux services urbains innovants.Cet événement devait permettre de sensibiliser tous les acteurs du territoire sur lesproblématiques de la ville numérique et montrer par l’exemple que les TIC apportent dessolutions innovantes pour réinventer la ville et la rendre plus durable et désirable.Il s’adressait principalement aux élus locaux et territoriaux ainsi qu’aux acteurs dudéveloppement économique et de l’aménagement urbain. Il était ouvert plus largement auxagences de développement, bureaux d’études, syndicats mixtes, acteurs culturels et sociaux,entreprises délégataires de services publics ainsi qu’au grand public.Cette manifestation intéressait également tous les acteurs TIC et des industries de la création,désireux d’explorer des pistes de développement pour de nouveaux services urbains innovants(nouvelles applications, nouvelles interfaces interactives et ergonomiques, etc.).La journée du 27 octobre était organisée autour d’ateliers thématiques : « Les écrans dans laville » avec le témoignage de la ville de Bordeaux ; « L’open data au service d’une ville ouvertemobile et accessible » avec le témoignage de la ville de Rennes, pionnière en France. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 6 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 7. L’après-midi avait pour vocation la découverte d’applications TIC innovantes dans la ville. Atravers le « Sentier de l’innovation », six entreprises ont proposé des démonstrations de leursapplications dans deux principaux domaines : « les écrans dans la ville » et « mobilité etaccessibilité ». Les intervenants de la Table ronde « L’ouverture de la donnée publique, un enjeu majeur de développement économique, de transparence et de service » : Romain LACOMBE de la Missiongouvernementale ETALAB, Arnaud WILLAIME de Brest Métropole Océane, Jacques François MARCHANDISE de la FING, Damien CAUDRON de lAgence dUrbanisme Atlantique et Pyrénées. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 7 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 8. L’Edition #2012 : une manifestation transfrontalièreP ositionnée depuis toujours au cœur de lEurocité Basque Bayonne San Sebastian et convaincue de lintérêt dune manifestation transfrontalière, lantic organise lEdition #2012 des Rencontres Numériques en partenariat avec la Mairie dIrún.Le plus souvent, des services TIC innovants sont déployés de part et d’autre de la frontière sansconsidérer les modes de vie et de déplacement de ceux qui vivent dans l’Eurorégion.Lorganisation d’une journée TIC sur l’Eurorégion Aquitaine Euskadi doit permettre d’inciter audéveloppement de solutions sans frontières.Ces Rencontres visent à partager les expériences et développements en matière de numériquedans la ville afin d’améliorer et favoriser les nouveaux modes d’échange et d’accès àl’information pour les différents publics de la ville : habitants, étudiants, visiteurs, entreprises, etc.Cette manifestation peut ainsi servir d’appui au développement d’applications dans le cadrede projets communs avec comme objectifs majeurs : - La facilitation du développement de projets TIC transfrontaliers par un échange de bonnes pratiques, une mise en relation des acteurs, un partage d’information au niveau transfrontalier, etc. - La création d’une dynamique de coopération transfrontalière dans le domaine des services urbains numériques et des applications TIC innovantes dans la ville ; - La promotion de la coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale ainsi que le développement équilibré du territoire ; - L’accroissement de l’attractivité de l’Eurorégion.Les deux partenaires organisateurs de la manifestation mettent tout en œuvre pour interpellerl’ensemble des acteurs locaux, des deux côtés de la frontière, et ont choisi pour accueillirintervenants et participants un lieu fédérateur : la FICOBA (www.ficoba.org) Voir page 25 pourplus de détails. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 8 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 9. Programme de la journée « LE NUMERIQUE POUR MIEUX GERER LA VILLE » Interagir avec les citoyens et optimiser les services publics grâce au numérique Jeudi 27 septembre 2012 – FICOBA - IrúnL’innovation et les services numériques révolutionnent le fonctionnement des administrationstant dans leur relation avec les citoyens que dans leur organisation interne. Témoignages,retours d’expérience, démonstrations et exemples concrets sont au programme de cettejournée pour mieux vivre et gérer la ville de demain.9h15 : Ouverture de la manifestation9h30 – 11h00 : TABLE RONDE 1 – OPTIMISER LES RESSOURCES POUR MIEUX GERER LA VILLEDifférentes initiatives visent à améliorer l’efficacité des services publics, en optimisant les tempsde réponses aux citoyens et à moindre coût telles que : la simplification des processusadministratifs, l’e-administration ou encore les nouvelles formes de travail (télé-travail,coworking, tiers-lieux).Intervenants : • Econum®. Jean POULY (Administrateur du Cluster Green& Connected Cities / Gérant dEconum, cabinet conseil en numérique & développement durable.  http://www.greenandconnectedcities.eu/ • Le Grand Toulouse. Michael COMBES (Directeur des Systèmes d’Information Adjoint Ville de Toulouse & Communauté Urbaine du Grand Toulouse) • Gouvernement Basque. Iñaki ORTIZ SANCHEZ (Projet de numérisation des registres dentrée)  https://euskadi.net • Mairie d’Irún. Javier ARRANZ MOLINERO – (Une expérience de-administration orientée citoyen)  https://sac.irun.org11h00– 11h30 : PAUSE CAFE11h30 – 12h00 : PRESENTATION FLASH DES ENTREPRISES DU SENTIER DE L’INNOVATION Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 9 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 10. 12h00 – 13h30 : TABLE RONDE 2 – LE CITOYEN CO-ACTEUR DE SA VILLE : TRANSPARENCE,EVALUATION ET NOUVELLES INTERACTIONSLes « r-évolutions » numériques et sociales du Web 2.0 ont changé les relations administrations /citoyens. Pour répondre aux exigences des citoyens acteurs, les administrations développentdes solutions numériques pour davantage de qualité, de transparence, et co-construire la villeavec les citoyens.Intervenants : • Groupe Chronos. Caroline de FRANCQUEVILLE (Chef de projet, « recherche et prospectives urbaine »  http://www.groupechronos.org/ • La Fabrique de la Cité. Nathalie MARTIN-SORVILLO (Directrice)  www.lafabriquedelacite.com • Ville de Sant Boi de Llobregat. Llorenç FERNANDEZ (Evaluation de la gestion municipale par le PAM)  http://2doc.net/z8251 • Observatoire de Madrid. José NUÑO RIESGO (Dr qualité et attention du citoyen)  http://2doc.net/6imo613h30 – 15h00 : BUFFET15h00 – 16h30 : VISITE DU SENTIER DE L’INNOVATION • M2OCITY  www.m2ocity.com • Geograma  www.geograma.com/ • SFR Collectivités et la Ville de Mulhouse  www.mulhouse.fr • Fundación Europea para la Sociedad de la Información  www.european-foundation.org/ • SAUGE  www.groupe-scopelec.com/GROUPE/SAUGE.php • Comunicación Interactiva Adimedia, SL  http://www.adimedia.net/ Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 10 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 11. 16h30 – 18h00 : TABLE RONDE 3 – COMMUNIQUER AUPRES DES CITOYENS : L’INFORMATION ENTEMPS REEL ET PERSONNALISEE« Etre informé où je veux, quand je veux, comme je veux » voilà ce qu’attend le citoyen du21ème siècle. Aujourd’hui, des expériences pertinentes en matière de politiques decommunication “multicanal” permettent au citoyen de recevoir une information utile, fiable, aubon moment et prennent en compte la multiplicité des outils et/ou écrans disponibles dans laville : bornes interactives, mobilier urbain, tablettes, smartphones…Intervenants : • CNRS. Alain d’IRIBARNE (Economiste et Directeur de Recherche au CNRS) • Toni PUIG PICART (Formateur et consultant spécialisé dans la gestion culturelle et le marketing public / Gérer la communication de la Mairie, pour des citoyens bie informés)  http://www.tonipuig.com/citymarketing.html • Ville de Vitoria-Gasteiz. Amaia MUJIKA (Responsable Service Information et Services aux citoyens. Le Guichet Citoyen)  http://www.vitoria-gasteiz.org • IssyMedia. Eric LEGALE, (Directeur général d’ISSY MEDIA - « De l’écrit à l’écran, la mutation de la communication d’Issy-les-Moulineaux »)  http://www.issy.com/ Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 11 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 12. Tables rondes : des intervenants de renom # Table ronde 1 - Optimiser les ressources pour mieux gérer la ville Javier Arranz Molinero Directeur du Service Société de l’Information et Participation Citoyenne de la Mairie d’Irún Ingénieur en informatique à l’Université du Pays Basque. Après un an à la S.P.R.I du Gouvernement Basque, il a passé toute sa carrière à la Mairie d’Irún. En 1988 il devient Technicien en Informatique et Organisation, puis en 1992 il est nommé Chef du Service Informatique Municipal. En 2008, il devient Directeur du Service du Régime Intérieur, pour ensuite passer en 2011 à la Direction du Service Société de l’Information et Participation Citoyenne. Jean Pouly Gérant du Cabinet conseil éconum®, spécialisé sur le développement numérique durable.Administrateur depuis sa fondation en 2008 du Cluster Green &Connected Cities, Jean Pouly est un militant actif des nouvelles formes detravail et d’activités nomades, distantes et colaboratives, concrétiséesdans le label de tiers-lieux numériques Ecocentres 2.0 et dans le projet defranchise Workstore® pour lequel il est associé-fondateur.Ancien directeur de l’Agence mondiale de solidarité numérique qu’il acontribué à fonder en 2006, Jean Pouly est un spécialiste des usagesnumériques innovants et des stratégies de développement numériqueterritoriales.Directeur du Programme Lyonnais pour la Société de l’Information (PLSI)entre 2003 et 2007, Jean Pouly connaît très bien les différents leviers dunumérique pour le développement territorial, que ce soit au niveau del’économie numérique, de l’administration électronique, de l’éducationou de l’environnement.Longtemps directeur de l’ONG Initial à Marseille où il a lancé le projet desWebtrotteurs, il connaît également les questions d’inclusion numérique etd’accès public à Internet.Jean Pouly est également enseignant à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne en économie numérique. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 12 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 13. Iñaki Ortiz Sánchez Directeur de l’Innovation et de l’Administration Electronique du Gouvernement BasqueIngénieur industriel, après deux ans en tant que professeur à l’Universitédu Pays Basque, il a passé toute sa carrière dans le GouvernementBasque, tout d’abord comme Technicien d’Organisation en 1983, pourêtre ensuite nommé en 1995 Chef de projet du Bureau pour lamodernisation administrative (OMA) du Gouvernement Basque. En juin2009, il accède au poste de Directeur de l’Innovation et del’Administration Electronique, rattaché au Département de la Justice etde l’Administration Publique. Les faits marquants de son travail sont lapromotion de le-administration et de linnovation dans les services publicsen Euskadi, sa grande activité sur les réseaux sociaux, sa présencerégulière sur les forums sur la modernisation des administrations publiques;il est aussi co-rédacteur en chef du blog "Administraciones en Red". Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 13 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 14. # Table ronde 2 – Le citoyen co-acteur de sa ville : transparence, évaluation et nouvelles interactions Caroline de Francqueville Groupe Chronos Caroline de Francqueville est diplômée en urbanisme et études régionales de la London School of Economics and Political Sciences (LSE). Forte de ses expériences dans la recherche et en bureau d’étude, elle a rejoint Chronos en 2009 où elle accompagne et dirige des projets de recherche et de prospective urbaine. Ses thématiques d’expertise sont notamment la marche, le numérique et ses effets sur les évolutions des villes et des territoires. Elle contribue à lanimation éditoriale du Groupe Chronos (veille, entretiens et rédactions darticles) et intervient en France et à linternational sur ces sujets. Chronos est un cabinet d’études et de prospective dont les travaux s’articulent autour de quatre grands thèmes : les mobilités, les territoires, le numérique et le quotidien. Comment les outils numériques transforment les organisations des territoires et des individus ? Quelles mobilités imaginer à l’heure du partage et du renouveau énergétique ? Comment œuvrer pour des villes vivables et des mobilités désirables ? www.groupechronos.org/ Llorenç Fernández MatamorosChef de l’Unité de Planification et Evaluation de la Mairie de Sant Boi de LlobregatDiplômé en Gestion et Administration Publique (Université de Barcelone)et licencié en Sciences Politiques et de l’Administration (Université deBarcelone). Il a également plusieurs diplômes détudes supérieures enPolitiques Publiques et Sociales, Application des TIC dans ladministrationlocale et lévaluation des Programmes et des Politiques Publiques.Son curriculum vitae comprend divers postes au sein du Ministère delEconomie et des Finances, de lAgence de limpôt et de la Mairie deSant Boi de Llobregat. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 14 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 15. Nathalie Martin Sorvillo Directrice de La Fabrique de la Cité Nathalie Martin-Sorvillo est Directrice de La Fabrique de la Cité depuis 2011. Créée à l’initiative du groupe VINCI, La Fabrique de la Cité est un think tank dont la vocation est d’alimenter les réflexions sur l’innovation urbaine et de valoriser les initiatives pionnières, en suscitant l’échange entre les différentes parties prenantes. Les travaux de La Fabrique de la Cité s’organisent autour de trois grands axes : adaptation des villes exis- tantes, mobilité durable et économie urbaine. Nathalie Martin-Sorvillo a été directrice de la communication et du développement durable de Cofiroute après avoir été chargée de mission développement durable chez VINCI. Avant dentrer dans le groupe VINCI en 2004, elle a travaillé pour un collectif des ONG françaises en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères sur les enjeux de solidarité internationale et a exercé en tant que journaliste. Elle simplique aussi dans les process dinnovation participative (tutorat au sein de la Chaire dentreprenariat social de lESSEC ou du programme Concept Produit Innovant - initiative de lEssec-Strate Design et Ecole Centrale, Prix de lInnovation VINCI www.lafabriquedelacite.com/ José Nuño Riesgo Directeur Général de la Qualité et Attention au Citoyen de la Mairie de MadridActuellement Directeur Général de Qualité et Attention au Citoyen duService du Gouvernement du Trésor et de l’Administration Publique de laMairie de Madrid. Il fut Gérant de l’Entreprise Municipale de Promotion deMadrid, Directeur du cabinet juridique de la Fédération Espagnole desMunicipalités et Provinces, ainsi que Gérant du Service “Secteur public”dans l’entreprise de conseil Arthur Andersen.Expert de renommée internationale dans les domaines de la qualité etlévaluation des services publics, c’est un orateur habitué de séminaires etde conférences dans le secteur public en Espagne et en Amérique latine. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 15 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 16. # Table ronde 3 - Communiquer auprès des citoyens ; linformation en temps réel et personnalisée Amaia Mujika Rekalde Responsable du Service de l’Information et du Soutien de la Mairie de Victoria-Gasteiz Diplômée en Informatique par l’Université du Pays Basque. Elle développe sa carrière dans le domaine de l’administration publique, dabord au sein du Conseil provincial de Gipuzkoa et en 1991 elle rejoint léquipe de la Mairie de Vitoria-Gasteiz dans le département des Systèmes dInformation, en participant à la construction et la mise en œuvre des Systèmes dinformation municipaux. Depuis l’année 2008 elle occupe la Direction du Service de l’Information, au sein du département du même nom (dénommé maintenant Technologies de l’Information). Alain d’IRIBARNE Directeur de Recherche au CNRSAncien Administrateur de la Fondation Maison des Sciences de l’Hommede Paris - Ancien Directeur du Département des Sciences de l’Homme etde la Société du CNRS. Alain d’Iribarne est économiste. Il étudie dans uneperspective interdisciplinaire les relations qui peuvent exister entre lesprocessus de diffusion et d’appropriation des innovations technologiqueset les évolutions du travail, de l’emploi et des modes de vie. Après avoirétudié les premières générations de technologies de l’information et de lacommunication, il développe, depuis le milieu des années 90, uneapproche « socio-culturelle des autoroutes de l’information ».Au travers de son rôle dans différentes institutions, au CNRS, à la Maisondes Sciences de l’Homme de Paris, mais aussi au travers de saparticipation active au monde associatif (Maison Grenelle, associationVecam…), il peut être considéré comme l’un des auteurs et des penseursmarquants qui se sont penchés sur le développement, dans la décennie1990, de politiques publiques « société de l’information », « villesnumériques » et « société de la connaissance ». Il a par ailleurs activementparticipé à la définition des référentiels de ces politiques publiques auprèsde la Commission et du Parlement européen. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 16 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 17. Toni Puig Picart Formateur et consultant spécialisé dans la gestion culturelle et le marketing public Toni Puig Picart a étudié la théologie, la philosophie et l’art. Fondateur de la revue Ajoblanco en 1974. Agitateur culturel connu sous le nom de « Gourou des villes » et considéré comme le grand cerveau depuis le succès de Barcelone lorsqu’il était Consultant en Communication pour la Mairie de Barcelone. Formateur et consultant spécialisé dans la gestion culturelle et le marketing public, en passant par l’innovation, la communication, la complicité et l’anti académisme. A l’origine du concept de « marque ville », il a également été Coordinateur du Réseau de Centres Civiques de la Mairie de Barcelone, Professeur de Marketing à l’Institut de Gouvernance et Gestion Publique de l’ESAD. Conférencier invité par les institutions espagnoles ou d’Amérique latine, il est lauteur de plusieurs ouvrages sur la communication, la culture, le marketing, et les associations. www.tonipuig.com/ Eric LEGALE Directeur Général d’ISSY MEDIA,Issy Media est une Société d’Economie Mixte chargée de lacommunication et des Technologies de l’Information de la ville d’Issy-les-Moulineaux, depuis 1998. Eric LEGALE travaille depuis 1991 auprès dumaire d’Issy-les-Moulineaux, André Santini, et a occupé les postes deDirecteur de l’Action Economique, de Chef puis de Directeur de Cabinet.Il coordonne les projets liés aux Technologies de l’Information et de laCommunication depuis 1995 et a contribué à la création du ForumMondial de l’eDémocratie, devenu en 2010 le World eGov Forum.Il représente la ville d’Issy-les-Moulineaux au sein de plusieurs réseauxinternationaux spécialisés dans les technologiques numériques, comme leGlobal Cities Dialogue (un réseau international de maires engagés àpromouvoir une Société de l’Information pour tous, l’IntelligentCommunity Forum ou le World e-Governments Organization of Cities andLocal Governments (WeGO), comme au sein de projets européens ayanttrait aux Technologies de l’Information et de la Communication.www.issymedia.fr/ Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 17 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 18. Sentier de l’innovation : des entreprises innovantes M2OCITY est un opérateur de télécommunications spécialisé pour le « Machine To Machine » (M2M). Créée début 2011 par VEOLIA EAU et ORANGE, M2OCITY installe, exploite et maintient en état de fonctionnement optimal ses réseaux de télécommunications fixes permettant la collecte et la transmission des données de relève des compteurs d’eau ainsi que l’échange d’informations avec de nombreux autres équipements dits « communicants ». Aujourd’hui, m2ocity bénéficie pleinement de l’alliance des savoir-faire et de l’expérience considérable acquise par ces deux grands groupes, en matière de télérelevé. www.m2ocity.com/La Ville de Mulhouse et SFR Collectivités expérimentent lepaiement du stationnement par SMSDepuis le 15 mars 2012, la Ville de Mulhouse et SFR Collectivitésexpérimentent une solution innovante permettant auxautomobilistes, clients des principaux opérateurs participants àcette expérimentation, de payer et de prolonger leurstationnement en envoyant simplement un SMS. Le montant dustationnement est automatiquement reporté sur la facturemobile ou décompté de la recharge prépayée du client.Les agents de stationnement de la Ville de Mulhouse contrôlentle paiement à partir de l’immatriculation du véhicule, ceci àl’aide d’un smartphone sur lequel est installée une applicationdédiée.Les retours sur l’usage de ce nouveau service sont très positifs etprometteurs : - L’adoption du service par les automobilistes s’est faitedès les premiers jours, et progresse de façon importante - Le service est perçu par les automobilistes comme «simple à utiliser », et « très pratique », cette solution facilite leursdéplacements dans la ville grâce à la possibilité de prolonger àdistance le paiement, sans devoir revenir au véhicule, - Et chaque jour ce sont des nouveaux automobilistes quiutilisent le service.www.mulhouse.fr/www.sfr.com/collectivite Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 18 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 19. Membre de l’antic et installée depuis plus de 35 ans au Pays Basque et en Aquitaine, SAUGE est un acteur majeur des télécommunications. Depuis 2003, SAUGE a intégré le groupe SCOPELEC (160 millions d’Euros de CA) qui est présent sur l’ensemble du territoire. SAUGE déploie ses compétences d’un bout à l’autre du réseau des télécommunications : leader de la construction d’infrastructure sur les réseaux cuivre, optique et hertziens, il est également un acteur reconnu de l’intégration des systèmes de communication pour les entreprises et les collectivités. SAUGE est notamment impliquée dans le déploiement de FTTH (Fiber To The Home) en Aquitaine et tout particulièrement sur la Côte Basque. Conscient que la spécificité des communes nécessite de maîtriser à niveau égal les 2 compétences clés, infrastructure & application, le Groupe SCOPELEC a mis en place une offre dédiée, dénommée « Développement d’Applications et Réseaux Urbains (DARU) ». SAUGE groupe SCOPELEC propose ainsi aux mairies une offre complète et coordonnée, alliant :  services IT (Informatique & Télécom) propres aux communes (vidéosurveillance, gestion technique centralisée des bâtiments, contrôle d’accès, réseau informatique et Internet sécurisé, guichet unique multimédia, service « allo mairie » …)  et réseau adapté (cuivre, optique, hertzien, opéré ou via l’éclairage public) sur lequel se déploient les applications. www.unevillereliee.comDossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 19« Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 20. Adimedia Communicaciòn Interactiva est une entreprise dédiéeà la consultation, au développement et à la recherche desolutions basées sur la technologie Internet pour les entreprises etles institutions. Ses champs d’action incluent toutes les étapesdes projets e-Business et e-Administation. - Consultation stratégique - Conception de plateforme technologique - Conception web - Programmation transactionnelle - Création de guides de style - Gestion de ContenuL’objectif principal de Adimedia consiste à réussir à ce que queses clients tirent tous les bénéfices potentiels de la technologie,et en particulier d’Internet, en apportant des solutions innovanteset créatives pour les besoins de gestion et de communication.www.adimedia.net Geograma est un groupe d’entreprises spécialisées dans la capture, l’approvisionnement, le traitement et la gestion de géoinformation. Son activité lui permet de traiter tous les types de données numériques avec des composants géographiques ou territoriaux, à partir d’images satellite jusqu’à des photographies terrestres géolocalisées, en passant par la cartographie, des données socioéconomiques ou de trafic piétonnier et routier, les rues, les annuaires, les données client et le marché. Géograma offre un ensemble de services larges dans le domaine de la géoinformation destinés à optimiser le processus de gestion et soutenir la prise de décisions tant dans le domaine public que privé (entreprises de téléphonie mobile, banques, mairies, cabinets d’études, etc.). Pour cela, elle développe des applications et des projets sur la cartographie basique, l’image par satellite, l’utilisation des sols, des rues, le trafic et la mobilité, les réseaux de services, le cadastre, les analyses socioéconomiques, le géomarketing, la topographie industrielle, le SIG et le mobile mapping. www.geograma.com Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 20 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 21. La Fondation Européenne pour la Société de l’Information est un organisme d’utilité publique qui promeut et appuie l’utilisation des nouvelles technologies dans les administrations publiques des pays membres de l’Union Européenne. Dans le but de développer les services publics, la Fondation Européenne de la Société de l’Information finance et subventionne l’utilisation des nouvelles technologies pour la modernisation des différentes administrations publiques, telles que les Organismes nationaux, les Régions, les Mairies, etc. - En collaboration avec les administrations dans lesquelles elle intervient, elle finance la création de nouveaux outils de gestion publique, développés au niveau international afin d’améliorer le fonctionnement des services publics dans les Etats de l’Union européenne ; - De la même façon, la Fondation participe et collabore avec les grandes entités publiques et privées à la ré- flexion sur la stratégie en matière de Société de l’Information. www.european-fondation.orgDossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 21« Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 22. Les organisateursLa Mairie d’IrúnS ituée au Nord de l’Espagne, Irun est une municipalité et une ville de la province de Guispuscoa dans la communauté autonome du Pays Basque. Ville frontière entre la France et l’Espagne, elle forme une communauté urbainetransfrontalière avec Fontarrabie et Hendaye : le Consorcio Bidascoa-Txingudi et fait partie del’Eurocité basque Bayonne - San Sebastian.Dirigée par José-Antonio Santano (Parti Socialiste Euskadi – PSE) depuis le 10 septembre 2002, laville basque suit les évolutions technologiques et met ainsi en œuvre divers projets numériques.ANTECEDENTS DE LA MAIRIE D’IRUN CONCERNANT LA MISE EN PLACE DE SERVICES NUMERIQUES ETLEUR PROMOTION VIA L’ORGANISATION DE JOURNEES TECHNIQUES : Depuis plus de 15 ans, la Mairie d’Irun a développé successivement plusieurs projets,initiés entre 1991 et 1994, visant la modernisation administrative et l’amélioration des services auxcitoyens, basés sur un processus d’analyse intégrale de toutes les procédures administratives en: o normalisant les démarches ; o simplifiant et rationalisant les dossiers ; o schématisant et documentant les procédures révisées ; o homogénéisant et modernisant les supports documentaires. Ce processus était considéré comme fondamental pour atteindre aussi bien une bonneorganisation de base et l’implantation réussie d’une gestion avancée des dossiers. Il a étéréalisé via un mode de développement propre alliant simplicité opérationnelle, flexibilité pourl’intégration des procédés et basé sur des outils efficaces de gestion. Cette phase de travail a entraîné une importante modernisation des infrastructurestechnologiques de la Mairie, favorisée par des plans de formation spécifiques sur la cultureinformatique auprès des employés municipaux. Par la suite (1995-1996), la Mairie d’Irun a lancé un projet innovant de Serviced’Information au Citoyen (“Servicio de Atención al Ciudadano” – SAC/010), conçu comme leguichet unique de la mairie (en présentiel et par téléphone). Il est aujourd’hui considéré commel’une des références espagnoles dans le cadre de l’application du modèle OIAC (“oficinaintegral de atención al ciudadano” – bureau central d’information au citoyen) en raison tantde son caractère précurseur que de l’adoption rapide des normes de qualité. Ainsi, il fut l’un des premiers services municipaux à obtenir une certification ISO(ISO9002:1997 en 1999), renouvelée ensuite avec la norme ISO 9001:2000 en 2002. L’ouverture du Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 22 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 23. SAC/010, le 2 janvier 1997, a nécessité au préalable de modifier considérablement l’architecturede la structure, passant d’une organisation de départements ou services juxtaposés, à unvéritable modèle transversal, axé sur le service au citoyen.Le projet SAC a nécessairement généré un saut technologique puisqu’il a exigé, de manièreconcomitante au changement organisationnel, de rendre cohérent et transversal le systèmed’information municipal mais aussi de développer et “inventer” les logiciels pour les gérer(appelés “Gestionnaire de contenus” tels que les bases de données d’information, lesdemandes de rendez-vous, avis-réclamations et suggestions, traitements spécifiques pour lesdémarches à réponse immédiate, gestion de file d’attente…). En conclusion, un projet où les TICsont un outil fondamental pour faciliter le changement et l’innovation dans la gestion du serviceau citoyen. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 23 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 24. L’anticL’ antic (Agence des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) est une association de loi 1901 qui a été constituée en 1999.Cette structure a pour but de développer l’utilisation des nouvellestechnologies sur le territoire du Pays Basque. Ainsi, l’objectif majeur est de favoriser la société del’information et de facto l’appropriation des usages numériques auprès des collectivitésterritoriales, des institutions, des entreprises et de tous les autres acteurs du développementéconomique du territoire.Dans une perpétuelle volonté de faire des TIC les outils du développement, l’antic porteplusieurs projets qui s’articulent tous autour de quatre enjeux :  Soutenir la performance des entreprises par le développement du numérique et lappropriation des usages TIC (Technologies de linformation et de la communication) ;  Inciter les institutions et collectivités à porter ou soutenir des projets numériques ;  Développer loffre de services numériques ;  Accompagner les filières par lutilisation du numérique pour leur structuration. Sa force réside dans sa position centrale sur la Technopole d’Izarbel (Bidart – 64), qui luipermet de mobiliser tout un réseau d’acteurs locaux aux horizons variés afin de favoriserl’innovation sur le Pays Basque et d’améliorer la compétitivité de ce territoire. Dans cette volonté de valoriser et de favoriser cette société numérique, l’Espace VillesNumériques a été créé et donne entre autre lieu à un événement annuel dont l’objectif est desensibiliser les acteurs publics aux nouvelles techniques dans un but bien précis : utiliserl’opportunité du numérique pour penser autrement la ville de demain.La Ficoba : salle d’exposition transfrontalière Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 24 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 25. L es Rencontres Numériques de 2012, « Mieux gérer la ville grâce au numérique », Interagir avec les citoyens et optimiser les services publics grâce au numérique, se dérouleront à la Ficoba à Irun : la Foire d’exposition du Gipuzkoa. Ce lieu a ouvert ses portes le 9 octobre 2003 au cœur de l’EurocitéDonostia-San Sebastiàn/Bayonne et a pour objectif de devenir la première Foire des Expositionstransfrontalière de l’Union Européenne.Disposant d’une dimension et d’un positionnement différentiel, la Ficoba est une structure àtaille humaine dotée d’équipements d’exposition et de télécommunication performants.Elle occupe une surface de 70 000 m² et offre divers espaces : Auditorium, salle de presse,bureaux pour réunions privées, salles polyvalentes, « club privé », cafétéria ainsi qu’un restaurantpanoramique.Située au cœur de l’Axe Bayonne-San Sebastian – Eurocité la Ficoba est le lieu idéal pour mettreen avant un projet transfrontalier tel que Les Rencontres Numériques. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 25 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 26. Accessibilité / contact : Parc dexpositions de Gipuzkoa 43 avenue de IPARRALDE E-20302 IRUN Espagne Tel.: +34 943 66 77 88 Fax: +34 943 61 61 64 ficoba@ficoba.org Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 26 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 27. Les partenaires de l’événementLes partenaires privésLes partenaires médias FrenchWeb.fr, le magazine des professionnels du net francophone, a pour mission de présenter les initiatives des acteurs français d’internet. Il regroupe une communauté de plus de 18 300 professionnels, entrepreneurs, experts. L’information multimédia en continu, les interviews des www.frenchweb.fr experts, les fiches pratiques : rejoignez vite le CLUB Frenchweb pour tout savoir sur l’internet B2B ! Issu d’une formation universitaire dans le domaine des transports (ENPC & Institut d’Urbanisme de Paris), Julien de Labaca débute sa carrière dans la filiale de transport public du groupe SNCF : Keolis. Aujourd’hui, chargé d’études mo- bilité au sein d’une Agence d’urbanisme, il croit en la capacité des politiques publiques pour amé- liorer l’ensemble de nos déplace- www.juliendelabaca.fr ments. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 27 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 28. DIGICITOYENS – Un groupe de réflexion en Aquitainewww.digicitoyens.fr Vidéos, événements, articles, liens utiles, produits, sociétés, services... GreenIT.fr toute lactualité green it en France. www.greenit.fr Lactualité du Sud Ouest en direct et toutes les informations régionales. Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 28 « Le numérique pour mieux gérer la ville »
  • 29. Contacts presse ANTIC Technopole Izarbel Côte basque VISTA POINT Pavillon Izarbel Emmanuelle Pangaud Terrasses Claude Shannon 7, avenue Maurice Trubert - 64200 Biarritz 64210 BIDART Tél. : 05 59 31 97 03 - Mob. : 06 68 06 99 21 Tél : +33(0)5.59.41.53.94 Mail : vistapoint64@bbox.fr Fax : +33(0)5.40.01.28.21Mail : adalmagne@antic-paysbasque.com www.antic-paysbasque.com Dossier de Presse | Les Rencontres Numériques # Edition 2012 29 « Le numérique pour mieux gérer la ville »

×