Soutenir l’emploi des Bordelais grâce aux clauses d’insertion socialesArticle issu de Bordeaux Magazine – mai 2013.Extrait...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Soutenir l’emploi des Bordelais grâce aux clauses d’insertion sociales

2,235

Published on

Extrait de l'Expression Libre du Groupe Majoritaire de la Municipalité. Bordeaux Magazine – mai 2013.

"Les clauses sociales expriment la volonté de la ville d’agir très directement et rapidement pour l’emploi. Elles concernent en premier lieu, les demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes de moins de 26 ans et les bénéficiaires du RSA... Pour 2013, le PLIE de Bordeaux affiche une programmation de près de 250 000 heures d’insertion, notamment grâce aux grands projets urbains de la Ville de Bordeaux".

En savoir plus : http://bit.ly/VSdWuR

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,235
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Soutenir l’emploi des Bordelais grâce aux clauses d’insertion sociales"

  1. 1. Soutenir l’emploi des Bordelais grâce aux clauses d’insertion socialesArticle issu de Bordeaux Magazine – mai 2013.Extrait de la rubrique « Expression Libre » du Groupe Majoritaire de la Municipalité.Alors que huit Français sur dix jugent primordial que le gouvernement accentue la lutte contre le chômage(IFOP pour Dimanche Ouest-France, 7 avril 2013), les clauses sociales expriment la volonté de la ville d’agirtrès directement et rapidement pour l’emploi. Cet outil permettant de favoriser aussi l’insertion sociale parl’emploi est un axe de travail majeur pour l’équipe municipale. Les clauses sociales concernent en premierlieu, les demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes de moins de 26 ans et les bénéficiaires du RSA.En quatre ans, plus de 206 796 heures d’insertion réalisées sur notre territoire, soit 114 équivalents tempsplein par an. Pour l’année 2012, le nombre d’heures réalisées a progressé de 63 % par rapport à l’exercice2011. Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012, 94 098 heures de travail réservées à un public rencontrantdes difficultés d’insertion ont été réalisées dans le cadre des marchés incluant une clause sociale sur leterritoire.Le PLIE, acteur majeur du développement des clauses d’insertion socialesLe Plan local pour l’insertion et l’emploi de Bordeaux (qui forme avec la Maison de l’Emploi de Bordeauxl’association Emploi-Bordeaux) assure la gestion de la démarche clause insertion auprès de dix donneursd’ordre publics ou privés et 40 marchés intégrant une clause sociale pour l’ensemble des donneurs d’ordre.Parmi eux, la Ville de Bordeaux réalise 57 % des heures. En 2012, 53 662 heures d’insertion ont été réaliséesavec l’aide du PLIE. 383 personnes ont bénéficié d’un contrat de travail dans le cadre de la mise en oeuvredes clauses sociales dont 45,5 % des personnes résident en quartier prioritaire Zone urbainesensible/Contrats urbains de cohésion sociale. Sur les marchés de la Ville de Bordeaux : 83,6 % desbénéficiaires de la clause insertion sont bordelais.Pour 2013, le PLIE de Bordeaux affiche une programmation de près de 250 000 heures d’insertion sur lesopérations intégrant une clause sociale. C’est le cas, par exemple, dans les grands projets urbains de la Villede Bordeaux (nouveau stade, Cité municipale, Projet Bordeaux [Re] Centres et Centre culturel et touristiquedu vin). Ce volume d’heures se répartit sur 64 opérations.Agir concrètement pour l’emploi des Bordelais c’est utiliser les outils de proximité à notre disposition. Si lesclauses d’insertion sociales ne répondent pas à tous les besoins, elles demeurent un levier indispensable faceà la montée du chômage. La France a désormais dépassé les 20 mois consécutifs d’augmentation du chômage.Selon l’INSEE, le taux de chômage en France devrait poursuivre sa hausse pour atteindre 10,6 % de lapopulation active en métropole mi-2013. Nous prenons localement nos responsabilités. Dans les mois quiviennent, le gouvernement devra présenter des mesures fortes pour inverser la courbe du chômage.Plus d’infos sur emploi-bordeaux.fr

×