Quelques Site Internet Typiques Du Web2

1,198 views
1,142 views

Published on

Présentation de quelques sites Internet Web 2.0 populaires (description des sites issues de Wikipedia/fr)

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,198
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
58
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Quelques Site Internet Typiques Du Web2

  1. 1. À l’issue de cette présentation vous connaitrez des services en lignes emblématiques du web 2.0
  2. 2. <ul><li>Wikipédia est une encyclopédie multilingue, universelle, librement diffusable , disponible sur le web et écrite par les internautes grâce à la technologie wiki . Elle a été créée en janvier 2001 et est devenue un des sites web les plus consultés au monde. Elle est hébergée par une association caritative américaine, la Wikimedia Foundation . Les règles et conventions d'écriture sont définies indépendamment dans chaque langue par les internautes, seuls quelques principes fondateurs étant partagés. </li></ul>fr.wikipedia.org
  3. 3. <ul><li>YouTube est un site web d’ hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, visualiser et se partager des séquences vidéos. YouTube a été créé en février   2005 par trois anciens employés de PayPal . Le service situé à San Bruno utilise la technique Adobe Flash pour afficher toutes sortes de vidéos : des extraits de films , d’ émissions de télé et des clips de musique , mais aussi des vidéos amateur provenant de blogs par exemple. En octobre   2006 , Google a annoncé qu’après avoir conclu un accord, il deviendrait le propriétaire de l’entreprise en échange d’actions Google d’une valeur totale de 1,65 milliard de dollars . La transaction prit fin le 13   novembre   2006 [1] . </li></ul>www.youtube.com
  4. 4. <ul><li>Netvibes offre à ses utilisateurs un site web personnel constitué par des pages onglets . Ce site est, à toute fin pratique, un portail web individuel qui donne accès à une multitude de services. Chaque service se présente comme un bloc. </li></ul><ul><li>La page d'accueil de ce site se décompose en modules, représentés graphiquement par des blocs rectangulaires. Grâce à l'utilisation d' AJAX , l'utilisateur peut très simplement réorganiser sa page en déplaçant, supprimant ou ajoutant des blocs. </li></ul><ul><li>Netvibes ne propose aucun contenu propre mais agrège le contenu en provenance d'autres sites. Pour ceci, il s'appuie sur les standards que sont RSS , Atom et iCal , ce qui permet d' agréger le contenu de tout site publiant des informations dans ces formats. Des modules spécialisés ont été développés pour augmenter l'intégration des sites particulièrement populaires ( Gmail , del.icio.us , flickr , Myspace , facebook , etc...). On peut aussi y ajouter des modules pré-programmés tels que la météo, un compte mail POP ou ses favoris . </li></ul><ul><li>Comme beaucoup d'autres applications Web 2.0 , Netvibes a été lancé en version bêta et l'est toujours. Il est donc toujours en évolution. De nouveaux services arrivent régulièrement sur le site. Ces modules comportent parfois des bugs qui sont alors signalés par les utilisateurs. </li></ul><ul><li>En plus du portail accessible à tous, l'équipe de Netvibes édite un blog où sont annoncées les nouveautés du service et un wiki servant de lieu d'échange entre les utilisateurs et l'équipe de développement. </li></ul>www.netvibes.com
  5. 5. <ul><li>Flickr est un site web de partage de photos et de vidéos gratuit, avec certaines fonctionnalités payantes. En plus d'être un site web populaire auprès des utilisateurs pour partager leurs photos personnelles, il est aussi souvent utilisé par des photographes professionnels. Le site héberge plus de 3 milliards de photos. </li></ul><ul><li>Son nom se prononce /flikε:ʀ/ (flickère) en français international , /flikœ:ʀ/ (flickeur) selon sa prononciation originale anglaise et parfois /flikʀ/ (flicre) en France . </li></ul><ul><li>Flickr a été développé par Ludicorp, une société canadienne de Vancouver fondée en 2002 par Stewart Butterfield et Caterina Fake. </li></ul><ul><li>Il apparaît en février 2004 sous la forme d'un ensemble d'outils prévus pour un jeu informatique multi-utilisateurs sur Internet : Game Neverending . Le jeu fut finalement abandonné, mais le projet de Flickr a survécu. </li></ul><ul><li>Les premières versions de Flickr étaient basées sur une chat room pour le partage des photos ; les évolutions successives se sont plus concentrées sur le téléchargement et le classement des photos. </li></ul>www.flickr.com
  6. 6. <ul><li>Deezer est un service gratuit et illimité d'écoute de musique en ligne se présentant sous la forme d'un site Internet . Multilingue, le site est aujourd'hui proposé en 16 langues. </li></ul><ul><li>Le site, propriété de la société Blogmusik, dirigée par Daniel Marhely et Jonathan Benassaya , se nommait anciennement BlogMusik, mais avait été fermé en février 2007 par la SACEM pour des raisons de violation des droits d'auteur . Pour sa réouverture il a changé de nom pour devenir Deezer [1] . </li></ul><ul><li>C'est le premier site français d'écoute gratuite de musique en ligne à avoir trouvé un accord légal avec une société de gestion des droits d'auteur , en l'occurrence avec la SACEM. Les revenus publicitaires rémunèrent les artistes et l'ensemble des ayants droit [2] . </li></ul><ul><li>Free a annoncé le 23 août 2007 son implication dans le lancement de Deezer en l'appelant même sur sa page d'accueil « son » service de musique à la demande illimitée bien qu'il ne semble exister aucun lien capitalistique entre les sociétés Free et Blogmusik. Free, qui indiquait jusque là ne pas vouloir lancer elle-même une offre en liaison directe avec une maison de disque à la manière de Neuf ou d’ Orange , aura donc préféré s’appuyer sur cette nouvelle solution clef en main [3] . </li></ul><ul><li>Cependant, selon Jonathan Benassaya, la société peut envisager un réel partenariat avec Free dans le futur. </li></ul>www.deezer.com
  7. 7. <ul><li>delicious (aussi connu sous son ancien nom, del.icio.us) est un site web social permettant de sauvegarder et de partager ses marque-pages Internet et de les classer selon le principe de folksonomie par des mots clés (ou tags ). Il fut créé fin 2003 par Joshua Schachter dans le but originel de sauvegarder ses marque-pages personnels. </li></ul><ul><li>L'interface du site repose sur du HTML simple, ce qui rend le site facile d'utilisation. Del.icio.us propose également de syndiquer son contenu par RSS et repose sur la technologie des tags. Les tags, sous la forme d'un mot (par exemple : sports, cinéma, Internet, etc) permettent de retrouver facilement les différents sites ayant un rapport avec le mot du tag. Les tags sont choisis par l'utilisateur lui-même, ce qui lui permet de gérer entièrement ses marque-pages. </li></ul><ul><li>On peut créer aussi des « tag clouds » ou nuages de mots clefs spécifiques à l'ensemble de vos signets. </li></ul><ul><li>Il est possible d'enregistrer un compte personnel pour pouvoir retrouver ses marques-pages depuis n'importe quel poste connecté à Internet et ce gratuitement. </li></ul><ul><li>Le nom de domaine de del.icio.us n'est pas du tout dû au hasard puisqu'il s'agit en fait d'un jeu de mots. Il faut lire : delicious ( délicieux en anglais). </li></ul><ul><li>delicious fut racheté le 9 décembre 2005 par Yahoo! . </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Facebook est un site Web de réseau social destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues, en priorité dans les pays anglo-saxons . En juillet 2008, il rassemblait plus de 90 millions de membres à travers la planète [2] , il est le 5 e site le plus visité au monde selon Alexa Internet [3] . Le 25 août 2008, Facebook annonce 100 millions d'usagers [4] . Facebook est né à Harvard . En effet, il est à l'origine le réseau social fermé des étudiants d'Harvard avant de devenir accessible aux autres universités américaines. La vérification de la provenance de l'utilisateur se faisait alors par une vérification de l' adresse électronique de l'étudiant. Le site est ouvert à tous depuis septembre 2006. </li></ul><ul><li>Le 2 octobre 2008, Facebook annonce qu'il va implanter son siège international à Dublin (pour les marchés européens, africains et moyen-oriental) [5] , [6] . Le 9 octobre 2008, Facebook annonce qu'il va ouvrir un bureau à Paris. </li></ul><ul><li>Le nom du site s’inspire des albums photo (trombinoscope ou facebooks en anglais) regroupant les photos prises de tous les élèves durant l'année scolaire et distribuées à la fin de celle-ci aux collégiens, lycéens et étudiants. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Blogger est un service qui offre une multitude d'outils permettant à des individus de publier du contenu sur le web. </li></ul><ul><li>Blogger est une plateforme logicielle en ligne gratuite qui facilite la publication d'un blog (ou blogue ). Blogger est depuis 2003 la propriété de Google. </li></ul><ul><li>Blogger permet l'hébergement de weblogs sur son site Blogspot ou sur un serveur au choix de l'utilisateur (via FTP ou SFTP ). </li></ul><ul><li>Blogger est un des rares services de blog gratuit sans publicité. </li></ul>www.blogger.com
  10. 10. <ul><li>Slideshare est un service qui permet la mutualisation des présentations (diaporama). Vous pouvez mettre en ligne vos présentations PowerPoint ainsi que d’autres formats tel que le pdf. </li></ul><ul><li>Slideshare transforme tout ces format en Flash. </li></ul><ul><li>Une fois publiées sur SlideShare ces présentations peuvent être embarquées au sein d’une page Web, d’un Blog ou d’un Wiki. </li></ul><ul><li>SlideShare permet aussi de synchroniser un fichier son avec ces présentations. </li></ul>www.slideshare.com
  11. 11. <ul><li>SlideBoom permet de mettre des présentations en ligne à la manière de SlideShare . L’offre de service est restreinte à MS PowerPoint mais permet aussi d’embarquer ses présentations sur d’autres pages Web. C’est par l’intermédiaire d’un plugin à télécharger gratuitement que vous pouvez publier vos présentation. La présentation est publiée en Flash et conserve les animations, les objets interactifs et les sons. Il est aussi possible de synchroniser du son une fois la présentation publiée. Certaines fonctionnalités avancée sont accessible uniquement au travers de plugins payant. </li></ul>www.slideboom.com

×