1. diagnositic et plan de traitement slideshare

993 views
956 views

Published on

diagnostic orthodontique simplifié pour dentistes généralistes. Cours offert dans le cadre de la Tournée de l"Ordre des dentistes.
Les photos de patients ont été remplacées par du clip art.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
9 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
993
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
9
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

1. diagnositic et plan de traitement slideshare

  1. 1. Tournée de l’Ordre 2012 Dr Jean-Marc Retrouvey Dr Donald Taylorjean-marc.retrouvey@mcgill.ca
  2. 2. Objectifs de la journée1 - Valider le procédé diagnostique en orthodontie 2 - Discuter des différentes modalités nécessaires à l’obtention d’un diagnostic adéquat 3 - Réviser les principes de base de l’orthodontie interceptive et comprendre l’importance d’interventions ciblées4 - Déterminer l’importance de l’utilisation de l’orthodontieadulte pour optimiser la santé buccodentaire des adultes.
  3. 3. Horaire de la journée8:30 – 8:45 Introduction9:00—10:15 Presentation 1 : Diagnostic Orthodontique10:15—10:30 Pause Café10:30—12:00 Presentation 2 : Orthodontie Interceptive12:00—13:30 Diner13:30—15:00 Presentation 3 : Orthodontie Adulte15:00—15:15 Pause Café15:15—16:00 Presentation 4: Invisalign
  4. 4. DiagnosticOrthodontique Dr Jean-Marc Retrouvey Dr Donald Taylor
  5. 5. Objectifs1- Révision des principes diagnostiques fondamentaux 2- Composition d’un dossier orthodontique adéquat 3- Importance du diagnostic différentiel4- Sélection des cas pouvant être traités dans votrecabinet
  6. 6. 1. Révision des principes fondamentaux• Dépistages des malocclusions (enfant et adultes)• Évaluation orthodontique 1. Observation- Réévaluation 2. Intervention 3. Traitement 4. Référence chez l’orthodontiste
  7. 7. Très bref historique du diagnostic en orthodontie Akerman Profitt Nouvelle approcheClassification d’Angle 1970-1980: “outside in ”: 1920: basée sur les plus d’informations importance demolaires permanentes squelettiques et l’harmonie faciale dentoalvéolaires
  8. 8. Diagnostic : Diagnostic différentiel• Démarche par laquelle le médecin ou le dentiste va déterminer le type d’affection dont souffre le patient et qui va permettre de proposer un traitement.• Important de différencier le type de malocclusion
  9. 9. Dossier Orthodontique• Il est impératif de bâtir un dossier orthodontique pour chaque patient!
  10. 10. Le dossier orthodontique comporte deux volets #1Collection des données #2 Interprétation des données
  11. 11. Le dossier orthodontique comporte deux volets • 1- Historique du patient • 2- Examen extraoral • 3- Examen fonctionnel (TMJ, muscles#1 Collection orofaciaux, langue)des données • 4- Examen intraoral – Modèles d’études • 5- Radiographies • panoramique • Céphalométrique
  12. 12. Le dossier orthodontique comporte deux volets • La collection des données ne suffit pas. Vous devez nécessairement interpréter ces #2 données séparément puis dansInterprétation son ensemble pour poser un des données diagnostic précis. • Cette interprétation doit être conscrite par écrit au dossier et suivre un ordre logique.
  13. 13. Le dossier orthodontique comporte deux volets • 1- Historique du patient • 2- Examen extraoral • 3- Examen fonctionnel (TMJ, muscles orofaciaux, langue)#1 Collection • 4- Examen intraoral – Modèlesdes données d’études • 5- Radiographies • panoramique • Céphalométrique
  14. 14. 1- Historique• Plainte principale: – Très important d’écrire le motif de la visite dans les termes du patient • Ex. : J’ai un overbite…… • Ex. : mes dents sont croches• Histoire médicale dentaire et familiale – Permet de détecter les problèmes environnementaux, génétiques ….
  15. 15. Le dossier orthodontique comporte deux volets • 1- Historique du patient • 2- Examen extraoral • 3- Examen fonctionnel (TMJ, muscles orofaciaux, langue)#1 Collection • 4- Examen intraoral – Modèlesdes données d’études • 5- Radiographies • panoramique • Céphalométrique
  16. 16. Les photographies extraorales sont très utiles à l’étude du cas
  17. 17. POURQUOI FAIRE UN EXAMENFACIAL?
  18. 18. Déterminer l’harmonie des structuresfaciales Juger de la symétrie Analyser le sourireÉvaluer la position des dents enrelation des tissus mous du visage
  19. 19. Type facial Influence marquée surle pronostic orthodontique
  20. 20. Brachycépahlique Normocéphalique Dolichocéphalique
  21. 21. Normocéphalique • La longueur et la largeur du visage présentent des proportions idéales • Le patron de croissance sera probablement favorable
  22. 22. Brachycépahlique DolichocéphaliqueTendance à l’occlusion fermée Tendance à l’occlusion ouverte
  23. 23. Symétrie faciale  Déviation mandibulaire (plus commune)  Vérifier le glissement CO-CR pour éliminer les glissements fonctionnels Jeunes patients seulement
  24. 24. Profil(de concave à convexe)
  25. 25. Analyse du Profil L’angle Glabella, Subnasale et Pogonion donne une bonne idée du décalage des bases osseuses en relation avec la partie supérieure du visage
  26. 26. Profil facial et tissus mousIl n’existe pas de mesures. C’est avant tout un jugement esthétique
  27. 27. Le dossier orthodontique comporte deux volets • 1- Historique du patient • 2- Examen extraoral • 3- Examen fonctionnel (TMJ, muscles orofaciaux, langue)#1 Collection • 4- Examen intraoral – Modèlesdes données d’études • 5- Radiographies • panoramique • Céphalométrique
  28. 28. Vérifier historique1 du patient Palpation articulaire2 et musculaire
  29. 29. 1 Vérifier historique du patient2 Palpation articulaire et musculaire3 Mouvements et excursions mandibulaire
  30. 30. Examen fonctionnel Malocclusion d’origine• Notez tous les signes squelettique et dégénérative. même ceux qui sont Condyle gauche est en voie de résorption active asymptomatiques – Exemple: click articulaire non douloureux – Déviation mandibulaire lors de louverture de la bouche
  31. 31. Le dossier orthodontique comporte deux volets • 1- Historique du patient • 2- Examen extraoral • 3- Examen fonctionnel (TMJ, muscles orofaciaux, langue)#1 Collection • 4- Examen intraoral – Modèlesdes données d’études • 5- Radiographies • panoramique • Céphalométrique
  32. 32. Modèles d’étudesLes modèles d’études doivent être debonne qualité et étudiés
  33. 33. 1. Classification molaire– Problème squelettique ou dentoalvéolaire?– La classification n’a rien à voir avec la complexité du cas
  34. 34. Relation molaire• Angle avait déterminé que cette relation était essentielle et assurait une occlusion et une esthétique optimale……• …….avec un ‘’full complement of teeth’’• Un des buts de tout traitement d’orthodontie est de le terminer avec les molaires en classe I
  35. 35. Problème de cette classification? Même si elle est très importante, elle ne tient pas compte de la position de la dentition dans les structures faciales Elle ne garantie pas à elle seule le succès d’un traitement orthodontique
  36. 36. 2 1
  37. 37. Malocclusions présentant uneocclusion Classe I ( ou presque)
  38. 38. 2. Surplomb Vertical Exagéré )1. Étiologie – Sur-éruption des incisives – Sous éruption des molaires La plainte principale de cette – Dysplasie squelettique patiente: – Courbe de Spee sévère ‘’ J’ai une dent – Combinaison croche’’
  39. 39. L’étiologie va grandement aider à déterminer les modalités de traitementIncisives en suréruption Intrusion avec boîtiers ou InvisalignMolaires en sous éruption Plaque occlusale antérieure Extrusion des molairesCourbe de Spee sévère Nivellement de la courbeHypoplasie mandibulaire Chirurgie orthognatique
  40. 40. 2.Occlusion Ouverte• Étiologies possibles – Position antérieure de la langue (habitudes) – Facteurs génétiques – Apnée du sommeil
  41. 41. 3. Surplomb horizontal • Étiologie multifactorielle • Dentoalvéolaire • Squelettique • Combinaison
  42. 42. Surplomb horizontal  Les incisives semblent très protrusives et en supéruption  La mandibule est également très rétrusive
  43. 43. 4. Lignes médianes• On utilise la ligne de Ligne de référence référence pour déterminer la position des différentes lignes médianes. – Maxillaire supérieure – Mandibulaire inférieure – Dentaire inférieure – Attention à Invisalign!
  44. 44. 5. Rapport taille des dents/ taille des arcades Grossir les dents Réduire la taille des dents
  45. 45. 6.Nombre de dents et séquence d’éruption dentaire• Normal?• Peut-on utiliser à notre avantage la séquence?• Patron précoce ou retardé? Patient de 16 ans: retard d’éruption et multiples dents incluses
  46. 46. 7.Courbe of Spee Très important à évaluer• Plate ou modérée: Pronostic positif• Courbe accentuée: Pronostic moins bon – Aplanissement – Montant d’espace nécessaire – Analyse céphalométrique (diagnostic différentiel)
  47. 47. Courbe de Spee• Plate (normal) • Sévère, probablement une malocclusion squelettique importante sous-jacente
  48. 48. 8. Montant d’encombrement• Différentes méthodes de calcul• Différence entre la dentition mixte et permanente (Lee Way Space)• Inclinaison de la dentition (incisives inférieures…)• Espace disponible non apparent (restauration non anatomique)
  49. 49. Encombrement?
  50. 50. Exos des primaires.Positionnement des permanentes
  51. 51. Encombrement important
  52. 52. Traitement fini
  53. 53. Le dossier orthodontique comporte deux volets • 1- Historique du patient • 2- Examen extraoral • 3- Examen fonctionnel (TMJ, muscles orofaciaux, langue)#1 Collection • 4- Examen intraoral – Modèlesdes données d’études • 5- Radiographies • panoramique • Céphalométrique
  54. 54. Analyse de la radiographie panoramique
  55. 55. Analyse et interprétation céphalométrique Obligatoire pour tout traitement orthodontique!Analyse: – Squelettique (relation des bases osseuses) – Dento-alvéolaire (angulation et inclinaison des dents par rapport à leur base osseuse)
  56. 56. Analyse Céphalométrique Angles Ceph. Normal ValuesLes mesures squelettiques nous donnent la relation des bases Skeletal Measurementsosseuses en relation avec la base SNA 79.5 81 ± 3 crânienne SNB 75.0 78 ± 3 ANB 4.5 3±2 Witts -4.0 2 mm ± 2mm Facial 86.0 88 ± 4 MPAST 38.0 32 ± 3 Y axis 60.0 60 ± 4 Dental Measurements (UI,NA) 16.0 23 ±6 (LI,NB) 23.0 27.5 ±5 (UI,LI) 135.0 130 ± 7 (LI,MP) 91.0 91.4 ± 4 Pre-Treatmen
  57. 57. Analyse Céphalométrique Angles Ceph. Normal Values Skeletal Measurements SNA 79.5 81 ± 3 SNB 75.0 78 ± 3Les mesures dentoalvéolaires ANB 4.5 3±2nous donnent la relation desdents avec leur base osseuse Witts -4.0 2 mm ± 2mm Facial 86.0 88 ± 4 MPAST 38.0 32 ± 3 Y axis 60.0 60 ± 4 Dental Measurements (UI,NA) 16.0 23 ±6 (LI,NB) 23.0 27.5 ±5 (UI,LI) 135.0 130 ± 7 (LI,MP) 91.0 91.4 ± 4 Pre-Treatmen
  58. 58. Diagnostic de la malocclusion Exemple d’un formulaire• Écrire les éléments les plus significatifs:• Exemple – Classe II division 1 – Rétrusion mandibulaire sévère – Surplomb horizontal exagéré – Encombrement modéré à l’arcade supérieure – Canine supérieure droite incluse
  59. 59. Liste des problèmesProblème Résolution CommentaireClasse II molaire x Maintien Problèmes Correction squelettiques Amélioration potentielsRétrusion mandibulaire x Correction Réévaluation (6 mois)Surplomb horizontalCanine incluse x Consultation avec un chirurgien Attendre 6 moisEncombrement x Expansion rapide Extraction Développement des arcades
  60. 60. ConclusionsBien identifier la malocclusion en présence et poser le bondiagnostic sont les aspects les plus importants dans lestraitements d’orthodontie Identifier et formuler clairement les objectifs du traitement seront indispensables dans l’établissement de la marche à suivre.Observer, attendre, traiter ou référer, mais surtout,assurez-vous de bien informer votre patient afin qu’ilpuisse effectuer les choix qui lui conviennent le mieux.
  61. 61. Étude de cas: optionnel si le temps le permet
  62. 62. Problème: Encombrement dentaire Options pour corriger l’encombrement? • Alignement (boîtiers seulement) • Expansion • Proclinaison des incisives • Extractions • Réduction interproximale • Combinaison
  63. 63. Historique du patient• Âge: 8 ans• Plainte principale: Dents croches en avant
  64. 64. Examen extraoral• Type facial:  Brachycéphalique  Normocéphalique  Dolychocéphalique• Proportions faciales:  Normales  Anormales• Symétrie faciale:  Visage symétrique  Asymétrique
  65. 65. Examen extraoral• Profil :  Normal  Convexe  ConcaveSévérité:• Angle naso labial: Aigu Normal Obtu
  66. 66. Examen neuromusculaire et articulaire Position de la langue: Déglutition, phonétique: Muscles de mastication: ATM:
  67. 67. Extraoral  IntraoralLigne médiane supérieure: Centrée Déviée de  …… mm vers la droite  …… mm vers la gauche
  68. 68. OcclusionCôté droit Lignes médianes Côté gauche Molaire Classe:  Haut:  Molaire Classe: Canine Classe:  Bas:  Canine Classe:
  69. 69. Examen intraoral Surplomb vertical: …….%  Surplomb horizontal : mm
  70. 70. Analyse des modèles d’études : Dents présentes:  Forme d’arcade:  Haut:  Bas: Montant d’encombrement  Montant d’encombrement  Arcade supérieure: mm  Arcade inférieure: mm
  71. 71. Analyse des modèles d’études : Courbe de Spee Supérieure:  Inférieure:
  72. 72. Taille des dents Analyse de Bolton – Norme: 77%Dent Sup. droit Sup. gauche IdéalIncisive centrale 8.85Incisive latérale 6.9Canine 7.88Dent Inf .droit Inf . gauche IdéalIncisive centrale 5.5Incisive latérale 6Canine 6.95 • UA (Σ 13-23) = mm • LA (Σ 33-43) = mm • ( 35.3 / 43.3 ) x 100 = %
  73. 73. Radiographie panoramique • Observations:
  74. 74. Analyse Céphalométrique Angles Valeurs Normal Mesures squelettiques SNA 81 3 SNB 78 3 ANB 3 2 Witts 2 mm 2mm Angle 88 4 facial MPAST 32 3 Y axis 60 4 Mesures dento-alvéolaires (UI,NA) 23 6 (LI,NB) 27.5 5 (UI,LI) 130 7 (LI,MP) 91.4 4
  75. 75. Liste des problèmes1.L’arcade est étroite2. #12, 22 en occlusion croisée3. Encombrement4. #45 pas bien placé
  76. 76. Objectifs de traitement• Correction de l’occlusion croisée• Augmentation du périmètre d’arcade• Permettre l’éruption optimale des dents permanentes• Conserver la Classe I molaire
  77. 77. Traitement orthodontique• Expansion palatine rapide en 2006• Observation afin d’aligner en dentition permanente• Contrôle du Lee way space (exos 75-85)• Éviter le port de boîtiers prolongé.
  78. 78. 20042008
  79. 79. Résultat final 2010
  80. 80. 2004 Post expansion Surcorrection au niveau des molaires
  81. 81. 2008: Prête pour boîtiers 2010 Fin du traitement

×