Your SlideShare is downloading. ×
Blondes et le commissaire pg
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Blondes et le commissaire pg

416
views

Published on

Published in: Entertainment & Humor

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
416
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. C'est un commissaire de police qui interroge 3 blondes aspirant à devenir enquêteuses ou enquêtrices (on ne sait plus, maintenant). Il les teste pour savoir à quel point elles sont physionomistes. Il montre la photo d’un individu connu des services de police pendant 5 secondes à la première, la cache puis il lui demande: C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître?
  • 2. C'est facile, on l'attrapera vite, vu qu'il n'a qu'un œil.
  • 3. Ben c'est sûr, mais c'est surtout que la photo est prise de profil ! La vache, elle est grave celle-là...
  • 4. Un peu désabusé, il montre la photo à la deuxième blonde, puis il la cache et lui demande à son tour: C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître?
  • 5. C'est vraiment trop facile... il n'a qu'une oreille. 
  • 6. Le policier devient à moitié fou et lui dit: Mais putain qu'est-ce que vous avez toutes. C'est sûr qu'il a qu'une oreille, c'est une photo prise de profil, je viens de le dire !!!! 
  • 7. Passablement découragé il montre la photo à la troisième blonde, la cache et lui dit sur un ton qui nous ferait à tous pitié: C'est un suspect, comment tu fais pour le reconnaître, réfléchit bien avant de me dire une connerie.  
  • 8. La blonde réfléchit donc... (enfin, on pourrait le supposer) puis répond : Hum... c'est vraiment trop évident, il porte des lentilles de contacts.
  • 9. Le policier surpris n'en revient pas... merde alors... il n’en sait rien du tout si ce suspect porte ou non des lentilles de contact... Alors il se casse et va vite fouiller dans ses fichiers et revient. Punaise... Je n'en reviens pas... C'est VRAI, il porte bien des lentilles de contact !! Comment as-tu fais ?
  • 10. La blonde répond calmement: Ben c'est simple, il ne peut pas porter de lunettes, vu qu'il n'a qu'un oeil et qu'une oreille.