• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
 

OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances

on

  • 5,439 views

 

Statistics

Views

Total Views
5,439
Views on SlideShare
5,308
Embed Views
131

Actions

Likes
3
Downloads
232
Comments
0

2 Embeds 131

http://www.demainlaveille.fr 115
http://www.slideshare.net 16

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances Presentation Transcript

    • Outils Communs de Diffusion de l’Intelligence Economique: 3ème pôle Le management de l’information et des connaissances Secrétariat Général de la Défense Nationale - Mission du Haut Responsable à l’Intelligence Economique 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak
    • Les 5 pôles de l’Intelligence Economique 1 Environnement et compétitivité 2 Intelligence Intelligence Influence et INTELLIGENCE INTELLIGENCE ECONOMIQUE économique contre Influence ECONOMIQUE Economique et organisations 4 Protection et 3 défense du Management patrimoine informationnel de l’information et des et des connaissances Source : Référentiel de formation connaissances à l ’intelligence économique Commission A.Juillet . SGDN. 2005 3 ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 2
    • Sommaire Introduction I/ La gestion de l’information II/ La diffusion de l’information III/ L’exploitation de l’information IV/ La capitalisation des connaissances 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 3
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation De la donnée à la connaissance • Une donnée est « brute », lorsqu’elle n’a subi aucun traitement. • Une information est une donnée conceptualisée et interprétée. • La connaissance est l’information assimilée par le cerveau humain. • Le savoir-faire est l’expérience obtenue par la mise en pratique de la connaissance. Donnée Information Connaissance Savoir-faire 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 4
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Le processus de veille • Il fait partie intégrante du dispositif d’intelligence économique de l’entreprise. • Il faut connaître et comprendre les méthodologies, pratiques et outils afin de les mettre en œuvre dans les organisations. • Le processus de veille est composé de trois étapes: – Le recueil, – L’exploitation, – La diffusion, de l’information publiée et informelle. Source : Référentiel de formation à l’intelligence économique 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 5
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation La nature de l’information • Une information peut être: – Blanche => disponible en sources ouvertes. – Grise => discrète, elle n’a pas été commercialement publiée. – Noire => information interdite, telle que des données confidentielles . • On distingue plusieurs types de sources: – Les sources écrites, – Internet, – Les bases ou banques de données, – Les sources humaines. • On appelle signal faible une information de faible résonance annonciatrice d’un événement. La tendance lourde est une information de grande résonnance confirmant un événement. Source : Référentiel de formation à l’intelligence économique 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 6
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Sources d’informations publiées Les sources d’informations sur Internet • Les moteurs de recherche: ils permettent d’effectuer une recherche d’information. Il existe des moteurs de recherche d’image, de vidéo, de blogs, etc. • Les annuaires permettent d’effectuer une recherche de source d’information. L’avantage d’effectuer ce type de recherche est de pouvoir identifier des sources d’information pertinentes. • Les portails regroupent des liens vers des sites qui traitent d’une même thématique. • Les sites internet. Exemple: le site internet institutionnel du concurrent. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 7
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Sources d’informations économiques Hors-internet Exemples d’informations peu largement diffusées: – Les communiqués de presse, – les carnets des journaux économiques, – la presse locale, – les journaux régionaux, – les petites annonces, – les contacts avec des journalistes spécialisés, – les journées portes ouvertes, – les journaux d ’entreprises, – etc. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 8
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Sources d’informations publiées Les sources d’information hors Internet • Les bases et banques de données économiques. • Les rapports annuels. • Les études multi-clients: elles peuvent apporter de bonnes données technologiques et commerciales vérifiées et actualisées mais elles sont très coûteuses. • Les études technico-économiques. Elles sont plus larges et plus panoramiques que les études multi-clients. Leur prix varie entre 1 000 et 3 000 euros. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 9
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Le choix des domaines à surveiller Il est impossible de tout surveiller. Il faut donc: • Définir des priorités, choisir les sujets critiques. • Effectuer des tris. • Eviter la surinformation! 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 10
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Le choix des domaines à surveiller Les sujets critiques • Les facteurs critiques de succès sont les sujets critiques qu’il est obligatoire de traiter pour l’entreprise. • Les thèmes critiques doivent être parfaitement maîtrisés. • Il est vital d’être renseigné en permanence, avoir des informations à jour. Exemple • L’augmentation du prix du carburant oblige toutes les entreprises à effectuer une veille sur les conséquences de cette tendance en terme d’organisation. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 11
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Des facteurs critiques à l’intelligence économique Exemple de l’augmentation du prix du carburant 5ème étape Sujets économiques Solutions trouvées chez le concurrent,… concurrence 4ème étape Coût de l’achat de véhicules consommant Sujets techniques, profils moins, coût du GPL… Facteurs critiques relatifs 3ème étape Impact sur la distribution, le marketing, les à des directions équipes commerciales et divisions de l’entreprise 2ème étape Facteurs critiques généraux Réduire les coûts de transport 1ère étape Plan stratégique Améliorer la rentabilité de l’entreprise 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 12
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation La gestion de l’information en interne • Les thèmes surveillés peuvent être techniques et variés. • Le système d’intelligence économique sollicite des compétences et des talents de chacun en fonction des questions et des réponses (cf. 2ème OCDIE). • Les données et informations en interne doivent être strictement organisées. • Cela implique: - une bonne circulation des informations, - un accès aisé aux informations nécessaires, - une politique active de communication dans l’entreprise, Donc un emploi judicieux des techniques de knowledge management. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 13
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Les réseaux de diffusion en interne Autres observateurs Les décideurs Utilisation Demande Les veilleurs Les analystes Recherche, collecte Traitement, analyse, et diffusion d’information validation et synthèse 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 14
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation La diffusion de l’information Les types de diffusion • La diffusion périodique sur abonnement. • La diffusion ponctuelle sur demande. • La diffusion flash (information de grande importance, scoop). • La diffusion sur intranet: qui lorsque son emploi est optimisé, doit permettre une diffusion rapide et bien ciblée de toute information à transmettre en évitant la surinformation. • La diffusion par bulletin électronique (newsletter). Les réseaux de diffusion: • Réseaux d’experts, décideurs et observateurs. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 15
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Les opérations d’analyse Elles impliquent une étude en profondeur des documents et des données pour en tirer l’essentiel et créer les éléments d’aide à la décision ou à l’action stratégique. • Trier et sélectionner l’information brute pour éliminer le bruit et classer par thèmes. • Mettre en forme afin de présenter l’information conformément aux besoins de l’utilisateur. • Effectuer une analyse statistique qui permet de traiter et d’interpréter un ensemble très volumineux de données. • Effectuer des corrélations et utiliser la bibliométrie, plus pointue que l’analyse statistique dans l’interprétation de masses volumineuses et complexes d’informations. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 16
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation La bibliométrie • Elle concerne les livres et articles. • Elle permet de quantifier la communication d’un individu ou d’un groupe d’individus. • L’analyse sert à évaluer le volume d’informations ainsi que leurs portées sur la cible. • Exemple: pour un livre, les éléments à analyser peuvent être le nombre vendu, le thème traité, la couverture médiatique… La scientométrie • Il s’agit de bibliométrie appliquée au domaine de la recherche. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 17
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Les liens entre les informations • Deux types de fichiers sont nécessaires: le fichier relationnel entreprises et le fichier relationnel relatif aux personnes. • Le fichier relationnel entreprises doit comporter les liens entre les différentes sociétés, leurs filiales et leur importance. • Le fichier relationnel relatif aux personnes doit identifier les décideurs, spécialistes, experts et les relations entre eux. • D’où la nécessité de créer des fichiers « qui fait quoi? » en prenant soin de traiter d’abord les personnes de la société, puis les personnes de son environnement. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 18
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation La validation des informations • Vérifier l’information, car sa véracité n’est jamais garantie. • Faire évaluer l’information par des personnes compétentes, des groupes d’experts, afin de juger sa crédibilité. • Croiser les sources pour s ’assurer de la véracité de l’information. Il faut accéder à d’autres sources d’information afin de confirmer la première. Catégoriser l’information • La catégorisation de l’information consiste à évaluer la véracité de l’information de façon non binaire (c'est vrai/ c’est faux). • Noter la fiabilité de la source d’information. • Noter la pertinence de l’information fournie. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 19
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation L ’exploitation de l’information • L’information qui sort du dispositif d’IE Exemple de fiche synthèse-action est le plus souvent à destination des décideurs, afin de prendre une décision à caractère stratégique par le Thème : management de l’entreprise. Période couverte : • Les analystes (groupes d’experts) Commentaire de synthèse doivent donc rendre des livrables ou 1. Aspect technique documents de synthèse compacts et 2. Aspect concurrence, Marché clairs. Proposition d’actions Programmes de recherche : Projets de développement : Accords de coopération : Licences : Autres types d ’actions : Eléments du dossier Références groupe, destinataires, code, date 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 20
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation L ’information interne • Ne pas négliger l’exploitation de l’information interne. Employer des techniques de Knowledge Management Quelques notions de KM (Knowledge Management): • datamining, • datawarehouse, • datamart, • groupware. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 21
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Notions de KM Datamining (exploration de données) • C’est l’ensemble des techniques qui permettent d’aller puiser des informations pertinentes stockées dans les entreprises. • Ces archives techniques ou commerciales (notes techniques, rapports de synthèse, dossiers de propriété industrielle, contrats, études de sûreté…) peuvent être fort volumineuses et couvrir plusieurs dizaines d’années de vie de l’entreprise. Exemple Un champion de la grande distribution découvre sur ses tickets de caisse qu’entre 17h et 18h la vente d’alicaments, aliments pour le bien être et la santé augmente de 30%. En rapprochant cette gondole de celle des fruits, il fait progresser la vente de ces deux produits de 40%. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 22
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Notions de KM Datawarehouse (infocentre/entrepôt de données) • C’est un outil d’aide à la décision fondé sur une base de données qui fédère et homogénéise les informations des différents services d’une organisation. Datamart (magasin de données) • C’est un sous-ensemble d’un datawarehouse. • Contrairement à un datawarehouse, le datamart est spécialisé dans un domaine particulier. Groupware (logiciel de groupe de travail) • C’est un ensemble de méthodes et de techniques de travail en équipe. • Des logiciels sont utilisés afin d’améliorer les mécanismes de communication, de coopération et de coordination, spécifiques aux processus de travail. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 23
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation L’approche particulière du groupware D’après S.K.Levan , www.mainconsultants.com 1. La messagerie. 2. La bibliothèque. 3. Les réunions et discussions de groupe. 4. Les calendriers et agendas de partage. 5. La coordination des activités partagées. 6. La synchronisation entre actions et acteurs. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 24
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Capitalisation Les bonnes pratiques du KM • Créer une base de connaissances: celle-ci peut constituer une structure d’accueil pour les bases de données de chaque groupe d’experts de l’IE. • Structurer de façon interactive les échanges à la disposition des experts. • Utiliser l’intranet de façon optimale: - effectuer des enquêtes auprès des utilisateurs, - maintenir la qualité d’accès aux informations et éviter la surinformation - créer un annuaire des acteurs, fonctions et affectations, - créer des agendas partagés, des forums…par familles d’utilisateurs qui travaillent dans les mêmes domaines. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 25
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Capitalisation De l’information à la connaissance • La maîtrise du processus permettant de transformer l’information en connaissance est au cœur de la performance. • Une entreprise capable de croiser de manière physique ou virtuelle les compétences de ses membres et les informations formelles et informelles se donne toutes les chances de « fabriquer » la connaissance à partir de l’information. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 26
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Capitalisation La valorisation des connaissances • Appréhender l’économie de l’information et de la connaissance. • Être informé, innover, lire les jeux d’influence et de contre-influence avant les autres, fondent les véritables avantages concurrentiels. • La valeur réelle de l’entreprise repose de plus en plus sur la valeur des connaissances dont elle dispose. • La connaissance des éléments constitutifs de son image constitue un patrimoine immatériel de plus en plus incontournable. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 27
    • Gestion de l’information Diffusion Exploitation Capitalisation Capitalisation Les bonnes pratiques • Prévoir en fonction d’un calendrier tous les croisements possibles entre les personnes venant de disciplines différentes concernant les événements internes ou externes à l’entreprise. • L’architecture intérieure de l’entreprise doit favoriser le croisement des talents et compétences venant de disciplines connexes ou éloignées. • Croiser les informations formelles ou informelles de types technologiques avec des informations informelles de type concurrentiel ou marketing. Exemple: une grande entreprise du monde de l’armement organise tous les jeudis soirs un pot entre des personnes de départements différents de l’entreprise. 3ème pôle OCDIE – Management de l’information et des connaissances – François Jakobiak 28