La batterie d’accumulateur ppt
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,940
On Slideshare
1,940
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
24
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. La batterie d’accumulateur JD
  • 2. Puissance VS Poids• Batterie au plomb, 40 Wh par kg• Nickel - cadmium (Ni - Cd), 50 Wh par kg• Nickel - zinc (Ni - Zn), 80 Wh par kg
  • 3. Puissance VS Poids• Nickel Métal Hydrure (NiMH), 75 Wh par kg• Plomb 2e génération (2006), 75 Wh par kg5
  • 4. Puissance VS Poids• Lithium - ion 1re génération (1992), 90 Wh par kg• Lithium Métal Polymère (LMP) (2004), 110 Wh par kg• Lithium polymère (Li - Po), 120 Wh par kg• Lithium - ion 2e génération (2000), 1256-150 Wh par kg
  • 5. Puissance VS Poids• Lithium - ion - manganèse; également dénommée lithium - manganèse (2007), 300 Wh par kg [6]• Lithium - soufre (Li - S) (2007), 300 Wh par kg• Lithium - vanadium, + de 300 Wh par kg, présentée par Subaru en 20078• Lithium - air ou lithium - oxygène, en cours de développement (2010), + de 500 Wh par kg9
  • 6. Il existe 3 principales catégories définies par leur domaine dapplication :• batterie de démarrage : utilisée dans les automobiles, elle est composée de plaques fines, de grande surface, et autorise des courants de décharge élevés, mais de courte durée• batterie de traction : utilisée dans les chariots élévateurs, elle est formée de plaques plus épaisses et permet des décharges journalières pouvant atteindre 80% de la capacité• batterie stationnaire : utilisée dans les ASI (alimentations sans interruption), conçue pour fonctionner en "floating" (1)• http://www.stielec.ac-aix-marseille.fr/cours/abati/accu/accu.htm
  • 7. Principales technologies•• conventionnelle : cest une batterie ouverte, qui nécessite un apport régulier deau. Cette batterie est vendue "sèche", lélectrolyte est ajouté avant la première utilisation• VRLA (Valve Regulated Lead Acid) : cest une batterie à soupape. En cas de dégazage, lhydrogène et loxygène se recombinent à lintérieur de la batterie pour former de leau. Si la pression interne devient trop forte, une vanne-soupape relâche les gaz : si ce stade est atteint fréquemment, lélectrolyte se déssèche et rend la batterie inutilisable – type AGM (Absorbed Glass Mat) : une fine feuille de fibre, imbibée d’électrolyte (70% d’eau et 30 % d’acide) est placée entre les plaques de plomb de la batterie. Cette batterie peut fournir un courant élevé, de courte durée – type GEL : lélectrolyte est figé par laddition de gel de silice. Ces batteries sont étanches et peuvent être placées dans n’importe quelle position
  • 8. Principales technologies•• conventionnelle : cest une batterie ouverte, qui nécessite un apport régulier deau. Cette batterie est vendue "sèche", lélectrolyte est ajouté avant la première utilisation• VRLA (Valve Regulated Lead Acid) : cest une batterie à soupape. En cas de dégazage, lhydrogène et loxygène se recombinent à lintérieur de la batterie pour former de leau. Si la pression interne devient trop forte, une vanne-soupape relâche les gaz : si ce stade est atteint fréquemment, lélectrolyte se déssèche et rend la batterie inutilisable – type AGM (Absorbed Glass Mat) : une fine feuille de fibre, imbibée d’électrolyte (70% d’eau et 30 % d’acide) est placée entre les plaques de plomb de la batterie. Cette batterie peut fournir un courant élevé, de courte durée – type GEL : lélectrolyte est figé par laddition de gel de silice. Ces batteries sont étanches et peuvent être placées dans n’importe quelle position
  • 9. Efficacité VS TempératureTempérature 0°C 10°C 15°C 20°C 25°C 30°CCapacité 80% 92% 95% 100% 103% 105%• http://www.stielec.ac-aix- marseille.fr/cours/abati/accu/accu.htm
  • 10. Charge dune batterie• La charge dune batterie doit se faire de préférence en respectant les 3 phases :• charge à courant constant jusquà 80% de la charge : ce courant doit être limité à une valeur comprise entre C/3 et C/10, selon les performances du chargeur• charge dabsorption à tension constante dans laquelle le courant diminue• charge dentretien à tension réduite afin de compenser lauto-décharge
  • 11. Charge dune batterie
  • 12. Causes du vieillissement prématuré dune batterie• décharge profonde (80% de la capacité C20) : les batteries en état de décharge complète doivent être rechargées dans un délai maximum de 48 heures sous peine de dommages irréversibles• décharges journalières trop importantes : une longévité optimale est obtenue si les décharges journalières ne dépassent pas 16% de la capacité C100• charge trop rapide (le courant de charge doit être limité à C/5)• charge insuffisante (ne jamais laisser une batterie déchargée à plus de 50 % : recharger régulièrement la batterie à 100 %)• surcharge (bouillonnement excessif qui entraîne une perte deau)• température : la durée de vie dune batterie est indiquée par le fabricant pour une température ambiante de 20°C Cette durée de vie est réduite de moitié pour une élévation de température de 10°C• autodécharge (une batterie, même inutilisée, perd sa capacité dautant plus rapidement que sa température de stockage est élevée : à 20°C, une batterie VRLA peut perdre chaque mois 5% de sa capacité, ce qui peut entraîner une décharge profonde
  • 13. Avaries et incidents de fonctionnement des accumulateurs :• Généralités :• A côté de lusure normale due au travail bien conduit de laccumulateur et à laction de• lélectrolyte sur les plaques, il existe des avaries provoquées soit par des erreurs de conduite,• soit par des imperfections ou défauts de construction.• Ces avaries qui ne sont pas forcément indépendantes sont :• • la sulfatation• • linversion de polarité• • les courts circuits intérieurs• • la désagrégation prématurée des matières actives• • lempoisonnement des plaques par des impuretés diverses