réformes de l'éducation, le projet

1,420
-1

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,420
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
40
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

réformes de l'éducation, le projet

  1. 1. Le projet, Rationaliser et innover
  2. 2. Dispositifs Temps 1.
  3. 3. Dans un TPE Temps 2.
  4. 4. Retour sur les TPE Temps 3.
  5. 5. Les ressources internes Travailler sur les étapes définies : partir d'un cadre prédéfini, les questions au programme et construire une représentation de départ qui lie cette question à un soi (centre d'intérêt, connaissances, expériences des élèves...) Les ressources externes La recherche CDI/internet Le temps est aussi une ressource qu'il faut gérer – Planning, retro-planning, GANTT Les personnes : les membres du groupes, les professeurs accompagnateurs, les professionnels, les réseaux Les ressources
  6. 6. Efficacité Passage du compliqué au simple, du connaissable au connu Gestion du temps et notion d'étapes Organiser
  7. 7. Déconstruction / reconstruction Tâche complexe Découpage des idées, Construction par l'élève du contexte Problématisation, Réponse apportée Innover La problématisation
  8. 8. Faire émerger les outils qui accompagne le processus metacognitif : - le carnet de bord comme outil d'analyse des pratiques et outils d'anticipation ; - la synthèse individuelle comme outil réflexif La metacognition
  9. 9. La métacognition Temps 4.
  10. 10. La métacognition, c'est la cognition sur la cognition. Activité mentale sur ses propres processus mentaux Analyse de ses modes d'apprentissage, Analyse de ses pratiques, Analyse de ce que l'on sait, Analyse de ses démarches de résolution de problèmes... Démarche évaluative , ce qui suppose donc de poser les critères d'évaluation La métacognition
  11. 11. Deux processus principaux Connaissance de ses propres processus et du produit de ses processus Mécanisme de régulation ou de contrôle du fonctionnement cognitif dans un cadre de résolution de problème – (plannification, auto-régulation, vérification, évaluation des stratégies utilisées, surveillance etc.) La metacognition
  12. 12. Apprentissage socio-constructiviste Apprendre est à la fois un processus actif (on apprend en faisant) et un processus de prise de distance/attitude réflexive sur soi Conflit socio-cognitiviste Décentration Décentration de soi sur soi Décentration de soi vers l'autre pour comprendre son point de vue. La metacognition
  13. 13. AU coeur de trois démarches Temps 5.
  14. 14. http :// cep . cyberscol . qc . ca / guides / pp _ qu _ est _ ce . html http :// cep . cyberscol . qc . ca / guides / pp _ notre _ demarche . html Marier la démarche de projet, la démarche informationnelle et la démarche collective
  15. 15. Un projet sur quoi ? L'objet du projet et le contexte dans lequel il s'inscrit Quelles sont les compétences visées ? Le domaine des savoirs agir convoqués Analyse fonctionnelle des besoins Quels sont les critères de réussite ? Le domaine de l'évaluation et de la vision du projet L'approche coût/qualité Définition des critères 1. Identification
  16. 16. 1. Planification Les outils de la planification Planning et agenda partagés, retroplanning, GANTT Passer du compliqué au simple Définir les tâches, les inscrire dans le calendrier, mettre les points de vigilance, mobiliser les ressources internes ou externes Mobiliser les ressources internes et externes
  17. 17. Comment former les équipes ? Part-on des besoins exprimés par les élèves, des centres d'intérêts identifiés, des affinités... Combien y a-t-il d'élèves par équipe ? Un nombre canonique : 3 – petits ou grand groupes – problème de la coordination - besoins d'étayer les grands groupes Comment favoriser l'esprit d'équipe ? Rôle et animation du groupe – Sens à trouver à l'activité – Motivation – Comment accompagner ? 2. Mise en équipe Temps 6.
  18. 18. 2. l'activité collective Coordination = communication, circulation de l'information, négociation des tâches et prise de décision (hiérarchie, chef de projet, groupe) Processus coopératif ou collaboratif co-analyse, co-stratégie, co-réalisation, co-évaluation
  19. 19. Négociation entre un je et un nous : le processus identitaire Le temps long pour développer un sentiment d'appartenance La participation active de chacun dans la réalisation de la tâche Les communs : rites, règles, langages, périmètre, ressources partagées Les rôles de chacun et l’animation du groupe 2. Les enjeux liés au groupe
  20. 20. 2. les connaissances Temps 7.
  21. 21. Qui cherche quoi ? Où chercher ? Les différents espaces de recherche ; les sources ; Comment chercher? les outils de recherche ; les modes de recherche ; les méthodes... 3. La démarche de recherche
  22. 22. Comment retirer l'information pertinente? Comment présenter les informations? Qui prépare quoi? 4. Traitement de l'information
  23. 23. Quels sont les apprentissages réalisés? Processus metacognitif – qu'ai-je appris – autoévaluation et comparaison avec les critères définis au départ. Est-ce que les autres ont compris ce que nous voulions présenter? Contenu Expression 5. Aboutissement du projet
  24. 24. La démarche de projet et la notion de projet comme modèle d'efficacité dans une situation compliquée La séquentialité, gage de l'efficacité dans le connu connaissable La démarche coopérative comme modèle d'efficacité du travail collectif Insuffisance du modèle : le collaboratif et la pratique
  25. 25. La réforme des STI2D Mindmap Temps 8.
  26. 26. - Mindmap
  27. 27. Le projet industriel Gérer l'innovation Temps 9.
  28. 28. 1. Organiser l'innovation Logiques organisationnelles Hiérarchie, Projets, Pratiques Rendre efficace la circulation de l'information Top Down ou Bottom Up Séquentielle, réticulaire, communautaire Innovation ? Une logique de compétence Méthodologies d'innovation Capital immatériel
  29. 29. 2. Les dimensions d'un projet : l'existant Connaître l'existant Ce que je sais faire Ce que je veux faire Entre les deux : réalisable ou rêve Connaître le marché potentiel Cible Etudier la faisabilité Temps, ressources, énergies Coût qualité La veille
  30. 30. 3. L'étude du projet Avant le projet Exprimer les besoins Analyser les besoins Analyse fonctionnelle Identifier les critères de réussite Proposer une alternative Réaliser le projet Cahier des charges fonctionnel Cahier des charges spécifique Maître d'ouvrage, maître d'oeuvre, chef de projet
  31. 31. Former une équipe - Gérer les acteurs - Gérer les compétences Planifier le travail - Gérer le temps Qualité, coût, délais Gérer les contraintes Gestion des risques Entrée par la normalisation et par la standardisation 3. La réalisation du projet : manager
  32. 32. - 4. La réalisation du projet : produire et commercialiser Produire un prototype Tester techniquement et commercialement Industrialiser Communiquer, Marketter, Vendre
  33. 33. Les enjeux d'un projet Temps 10.
  34. 34. Un projet part d'un problème à résoudre qui se pose à une collectivité. Soit la collectivité peut le résoudre en interne en utilisant les ressources dont elle dispose, soit elle fait appel à ds structures de consulting. Il y a parenté entre ce processus et la pédagogie des situations problèmes. On est dans la perspective socio-constructiviste (vgotsky, piaget) Le problème l
  35. 35. On part des besoins (besoins réels ou besoins simulés) de l'élève (TPE). C'est aussi un besoin d'apprentissage et en ce sens non négociable (ECJS) qui conduit à des besoins sociaux (compétences). L'explicitation et la compréhension de ces besoins (analyse fonctionnelle) est un préalable à la démarche. C'est une démarche de mobilisation et de rationnalisation . Les besoins d'informations sont l'explicitation et l'expression de ces besoins. Ils sont la base de la résolution du problème. Les besoins
  36. 36. Dans le cadre d'un projet visant explicitement à apprendre, l'enseignant/formateur doit construire une situation d’apprentissage qui s'appuie sur la réalisation de problème et qui vise à faire construire par l'élève ses connaissances dans l'action. Parce qu'il s'agit d'un savoir-agir l'apprenant utilise, expérimente, développer ou acquiert des compétences inscrite dans cette situation. Une compétence est toujours situé. On parle, notamment avec Etienne Wenger d'un apprentissage situé . La situation
  37. 37. Les attentes La résolution du problème doit donner lieu à une production documentaire : dossier, exposé, note d'information, note de veille, rapport d'étape, rapport d'étonnement... Il faut pour cela construire une vision du projet à mener, qui va fonctionner comme une boussole Il faut aussi au préalable définir des critères de réussite. C'est en ce sens une démarche qualité . Elle conduit aussi à envisager les risques possibles. C'est en ce sens une démarche par les risques . Il faut enfin comprendre l'environnement dans lequel s'insère le projet de manière implicite ou explicite. Il faut poser le périmètre du projet.
  38. 38. C'est une démarche qui vise à rendre simple une question compliquée par découpage séquentiel : définition des tâches et des rôles, planification, prise de décision, coordination, réalisation et évaluation par le groupe, par les individus, par les commanditaires. La gestion
  39. 39. Un groupe projet utilise une démarche de résolution du problème qui peut être coopérative ou collaborative. Un groupe doit être coordonné, architecturé et épanouissant. C'est une démarche collective d'apprentissage qui fait intervenir la relation et l'interaction entre membre, avec notamment l'importance du conflit, comme principe fondateur. C'est un apprentissage social ou un apprentissage par les pairs . Les autres
  40. 40. C'est une démarche qui s'appuie sur des ressources internes et externes dont la matière première est l'information. C'est une démarche qui travaille en amont de la situation classique d'apprentissage scolaire et qui se rapproche des problématiques collectives actuelles. Les ressources
  41. 41. C'est une démarche qui utilise des compétences et qui les enrichies ou qui aide à en construire d'autre. Travailler sur un projet c'est développer un savoir agir . Les compétences
  42. 42. Le processus de résolution d'un problème qui a donné lieu a un projet doit être documenté et rejoindre une base de connaissances afin d'en garder la trace et de s'en resservir. S'il est innovant, il doit donner lieu à l'établissement de bonnes pratiques. Les membres du groupe projet ont acquis des connaissances utiles et une mémoire commune qu'il convient de lier à la collectivité. C'est toute l'utilité du développement d'espace de conversation dans une collectivité. Les connaissances
  43. 43. Tout l'intérêt de la démarche vise à prendre de la distance et à réflechir sur son apprentissage en vue d'analyser ses pratiques. C'est autant un apprentissage notionnel qu'un apprendre à apprendre . Le processus métacognitif (Meirieu) * : Un temps de verbalisation des actions (« Qu’est-ce que vous avez fait ? ») ; Un temps de formalisation des acquis (« Qu’est-ce que vous avez compris et comment cela peut-il être formulé de manière rigoureuse ? ») Un temps d’évaluation ; Un temps de réflexion sur le réinvestissement des acquis. La metacognition * Proposé par Natacha dans le cadre de l'analyse des pratiques professionnelles
  44. 44. La résolution d'un problème donne lieu à communication des résultats. Il s'agit alors d'exposer et de convaincre. Il s'agit alors d'une situation de communication La communication
  45. 45. Les besoins peuvent aussi être difficilement analysable car la situation est entièrement nouvelle. Nous sommes alors dans une situation complexe ou tout effort de découpage est inutile. Il convient alors de procéder par essai et erreur, de proposer un projet de percée et d'améliorer de manière itérative jusqu'à arriver à acquérir une mémoire opérationnelle qui va alors permettre d'industrialiser le processus. Nous sommes là dans le processus d'innovation L'innovation
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×