Communautés virtuelles

1,849 views

Published on

Partie 2 d'une formation sur les réseaux sociaux et les communautés que je dois donner dans 15 jours à Rennes. La première partie est accessible sur ce slideshare. L'ensemble du projet est accessible à http://reseauxcommunautes.wordpress.com

Published in: Education, Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,849
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
225
Actions
Shares
0
Downloads
54
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Communauté d’intérêt
    Rassemblement aléatoire autour d’un sujet d’intérêt commun pour partager de l’information
    N’est pas mû par la volonté de collaborer à l’atteint d’un but commun
    N’a pas de règles de fonctionnement strictes
    Engagement minimum suscite négociation pour concilier les points de vue
    Besoin de formaliser les connaissances et de repère identitaire: production d’une foire aux questions
    Les membres s’identifient davantage au sujet d’intérêt qu’aux personnes qui participent à la communauté
    Durée variable
    Communauté finalisée
    Rassemblement associé à un groupe de travail ou équipe de projet investis d’un mandat précis: résoudre un problème, définir ou réaliser un projet
    Constituée de personnes « expertes », différentes approches, différentes spécialités (hétérogénéité des savoirs)
    Défi fondamental de construire une compréhension partagée de la tâche et de créer des significations communes
    Formalisation des connaissances par création d’objets qui représentent le champ d’intervention de la communauté
    Engagement lié à la réussite de la négociation du mandat
    Les membres s’identifient au projet
    Durée fixe liée au mandat
    Communauté d’apprenants
    formées d’élèves et d’enseignants de la même école ou dispersés géographiquement
    l’expression de l’intention de l’enseignant
    moyen pour réaliser une activité pédagogique prescrite par l’enseignant
    n’est pas pérenne; durée fixe liée au projet ou des étapes d’un programme d’études
    Apprentissage distinct de celui des autres formes de communauté
    guidé par l’enseignant et arrimé aux objectifs disciplinaires ou transdisciplinaires des programmes scolaires
    conception de l’activité faite en fonction du niveau de développement des élèves et du contexte institutionnel d’appartenance
    apprendre consiste à créer et à se réapproprier le feedback de sa création
    Il s’effectue durant la réalisation de projets qui valorise la négociation de la signification
    Communauté de pratique
    composée de professionnels partageant la même profession (métier), engagés et actifs dans l’activité de la communauté d’appartenance
    a pour objectif d’améliorer les conditions de l’exercice de la profession au quotidien par le partage, l’entraide et les processus d’apprentissage / enseignement mutuels
    de préparer l’apprenant à devenir membre d’une communauté professionnelle donnée
    Elle travaille à développer l’identité interne de la communauté (qui sommes nous ?), et l’identité externe (qui nous ne sommes pas
    Communauté de pratique virtuelle
    N’a pas de durée prescrite, ni de projet unique, évolution lente
    Ouverte à divers types de participation (active, périphérique, marginale et non-participation)
    Apprentissage assuré par l’équilibre entre les processus de participation (génération de connaissances) et réification (formalisation des connaissances)
  • Communautés virtuelles

    1. 1. Communautés virtuelles Part. 1
    2. 2. Les réseaux sociaux numériques sont- ils des communautés ? S'ils ne le sont pas, que sont-ils ? Qu'est-ce alors qu'une communauté ? Et qu'est-ce alors qu'un réseau ? Et un réseau social ?
    3. 3. Paradoxes des réseaux sociaux
    4. 4. Npus allons dans cette partie regarder un peu ceux que sont ces communautés sur le web
    5. 5. http://www.flickr.com/photos/14161500@N08/1434714868/ Cc A3X Les réseaux sociaux sont des plateformes... ...Les réseaux sociaux existent pourtant
    6. 6. L'outil ne crée pas les relations sociales... ...Les relations sociales doivent être outilléeshttp://www.flickr.com/photos/zigazou76/3644911430/sizes/m/ Cc zigazou76
    7. 7. Les communautés virtuelles... ...sont antérieures au web social... http://images.elfwood.com/fanq/b/e/berre2/spirit.jpg
    8. 8. http://picasaweb.google.com/lh/photo/dRZodf0QZWy5mCyCsRE19Q Cc limax2009 Les communautés... ...sont antérieures au web
    9. 9. Les communautés ne sont pas... … des réseaux sociaux
    10. 10. Les communautés sont aussi... … des réseaux sociaux
    11. 11. Travaux Pratiques
    12. 12. Sociologie des Communautés
    13. 13. Entre communauté et société : naissance de la sociologie Tönnie, Simmel, Durkheim...
    14. 14. Communautés villageoises
    15. 15. 1. Le village, c'est des acteurs dans une géographie proche qui sont né ici ! Frusteté des moyens de communication et de l'outillage. 2. Des communs très importants et défendu par tous (coutume, croyances, outils de production, forêts, pratiques sociales) ! 3. Scandé par des rythmes entrecroisées (messe, saisons, fêtes religieuse, travaux des champs) 4. Des liens forts, interindividuels, normatifs et coercitif si besoin du groupe sur l'individu qui n'a aucun droit.
    16. 16. Communautés, corporations, associations, compagnonnages, villes... Ancien-régime
    17. 17. 1. développement des villes et des communes, de la banque et de l'économie monde 2. Développement des confréries laïques, des corporations professionnelles... 3. L'acteur individu échappe à une géographie contrainte et gagne en liberté 4. Nous sommes dans des communautés concentriques
    18. 18. Révolutions...
    19. 19. 1. temps des révolutions ; de la rationalité scientifique ou on peut enfermer le monde dans des cases 2. Communications (routes, chemin de fer, presse...) 3. Naissance de l'individu libre de penser ; naissance du salarié ; création des classes 4. Naissance des grandes organisations : Etats, entreprise, syndicats..
    20. 20. ...et structuration http://sinuzoid.s.i.pic.centerblog.net/qc7rurjn.jpg
    21. 21. 1. Comment gérer les grands groupes ? 2. Création des hiérarchies ; création de l'administration et de la bureaucratie pour structurer les grands groupes 3. Création des appareils : industrie, syndicats, partis 4. Création des associations pour encadrer l'action sociale 5. l'individu est encadré 6. naissance des foules
    22. 22. La société post-moderne http://farm4.static.flickr.com/3207/2754946587_3572fe7d8c_z.jpg
    23. 23. La société de consommation La société post-industrielle La société technologique La société urbaine La société de la connaissance Une société cyberpunk ?
    24. 24. La société complexe http://neocogit.blogspirit.com/images/medium_effetpapillon.jpg
    25. 25. 1. Une nouvelle géographie technologique 2. la complexité : repliement communautaire et/ou obligation de coopérer en communauté 3. besoin de revenir à l'acteur individuel dans un monde in-structurable, dé-hiérarchisé et flexible
    26. 26. Définitions http://alor.univ-montp3.fr/cerce/r2/c.h.htm http://www.novactif.com/2009/03/02/reseau-social-ou-communaute-virtuelle-la-confusion http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RES_115_0183 Les textes de cette partie sont tous des citations d'un des trois textes ci-dessus à l'exception de la dernière diapo
    27. 27. groupe Ensemble de personnes en interactions rassemblé pour des raisons diverses et qui paraissent fonctionner selon des processus communs. Et alors clan ? Tribu ? Bande ? ... Nous sommes sur des objets d'étude sociologique
    28. 28. réseau Un réseau social est un ensemble d’entités sociales (individu, organisation) reliées par leurs interactions sociales. Conceptuellement, il s’agit donc juste d’un ensemble de nœuds et de liens, la distance entre les nœuds symbolisant l’intensité de la relation sociale.
    29. 29. réseau C'est un concept plastique apte à expliquer un certain nombre de situations complexes d'aujourd'hui.
    30. 30. communauté George Hillery[5] s'est efforcé de répertorier les définitions consensuelles de la communauté. Après examen de quatre-vingt-quatorze définitions différentes, il a relevé trois caractéristiques récurrentes : la communauté est marquée par « l'interaction sociale », implique « un secteur géographique » et fait participer des personnes qui ont « des relations communautaires particulières ».
    31. 31. communauté Dans The Stenght of Weak[6], Mark S. Granovetter étudie la notion de relation sociale. Il a déterminé quatre facteurs principaux : - la durée de la relation, - l’attachement et l’implication émotive, - le niveau d’intimité, - l’ampleur de la réciprocité.
    32. 32. Une première distinction L'intensité des relations ! Structure et processus Rapport entre l'individu et le collectif
    33. 33. Communautés virtuelles
    34. 34. Virtuel ou réel http://tinyurl.com/36lqxya Une mauvaise problématique
    35. 35. Virtuel ou réel http://tinyurl.com/36lqxya Des qui et quoi ? - des agents réels motivés - sans corps visibles (ou des corps amputés) - manifestations visibles : actions et interactions - plus ou moins intenses
    36. 36. Virtuel ou réel http://tinyurl.com/36lqxya - déterritorialisé - de nouveaux territoires - cyberlieux - avec des frontières - synchrone, asynchrone, temps réel Des où et des quand !
    37. 37. Virtuel ou réel http://tinyurl.com/36lqxya - des intermédiaires techniques qui impose leur logique de communication - des rites sociaux - des béquilles fonctionnelles Des comment !
    38. 38. Virtuel ou réel http://tinyurl.com/36lqxya - Construire des connaissances - avec les autres Des pourquoi !
    39. 39. Travaux Pratiques
    40. 40. 4 types de Communautés virtuelle
    41. 41. Communauté d'intérêt http://www.flickr.com/photos/joyoflife/2390294810/sizes/z/ Cc julie70
    42. 42. La communauté d'intérêt est un collectif qui s'organise autour d'un centre d'intérêt, qui va permettre l'interaction et la construction de connaissance collectivement mais avec une intensité faible et aucune obligation des participants. Il est intéressant de regarder le nombre de membres, le modèle économique de la communauté, les moyens d'interactions, les ressources et services proposés. L'exemple choisi pour l'analyse : http://www.easyzic.com/
    43. 43. Communautés de projet http://picasaweb.google.com/lh/photo/FTNfcSletqDm7pa1Gok4dA Cc bams.bamfrs
    44. 44. La communauté de projet rassemble un collectif autour d'un projet à réaliser et qui va demander l'usage de moyens de communication. En règle générale, on emploie plutôt le terme de communauté finalisée. Je reprends ici la distinction apprise il y a longtemps et qui me paraît pertiennte. Les acteurs impliqués sont contraints par la deadline du projet. Ils sont choisis selon leurs compétences. L'exemple choisi pour l'analyse : une UE de http://www.cvtic.unilim.fr/
    45. 45. Communautés d'apprentissage http://www.cvtic.unilim.fr/ avec l'aimable autorisation de SB
    46. 46. La communauté d'apprentissage réunit un groupe d'apprenant autour d'un enseignant ou d'une équipe. La relation est donc disymétrique. A distance, cette communauté utilise et interagit fortement avec les outils, en particulier le forum qui est l'endroit de la construction des connaissances et le chat pour la coordination. Le wiki et les wysiwyg en ligne permettent l'écriture collective. Au niveau pédagogique, l'étude de cas, les problèmes et la recherche d'informations sont au cœur de la démarche. L'exemple choisi pour l'analyse : Le campus virtuel de Limoges http://www.cvtic.unilim.fr/
    47. 47. Communautés de pratiques http://www.flickr.com/photos/olafkellerhoff/3870535210/sizes/z/ Cc OlafKellerhoff
    48. 48. La communauté de pratiques se développent dans les interstices de l'organisation. Elle a pour objet de répondre aux questions posées dans le cadre de la pratique et auxquelles l'organisation ne sait pas répondre. Elle nécessite une forte interaction, une liberté des membres associé à un besoin de formaliser des connaissances. De ce fait, la communauté de pratiques a à voir avec le management des connaissances. L'exemple choisi pour l'analyse : une UE de http://www.cvtic.unilim.fr/
    49. 49. Communauté d’apprenants Intentionnalité du rassemblement Communauté de pratique Communauté finalisée Communauté d’intérêt Différentes formes de communautés virtuelles en fonction de leur contexte d’émergence Groupe Forceduliensocial Regroupement 49 Cette diapo et son schéma sont extrait d'un diaporama de France Henri http://www.slidefinder.net/c/communautes_de_pratique_apop_20_dec_06/4216238
    50. 50. Ce schéma de France Henri explique les communautés virtuelles à l'intersection entre l'intensité des relations et l'intentionnalité de ces relations.
    51. 51. Travaux Pratiques
    52. 52. Communauté de pratique : enseignant documentaliste Cette partie est l'appllication à edoc du diaporama de France Henri et notamment les diapos 17 à 23 http://www.slidefinder.net/c/communautes_de_pratique_apop_20_dec_06/4216238
    53. 53. Ce qui suit est l'application à la communauté enseignant documentaliste des distinctions opérées dans le DIAPO de France Henri donné en référence. C'est la conclusion du travail pratique fait juste avant avec les étudiants.
    54. 54. Domaine de connaissances - éducation, politique de l'éducation, politique... - pratiques pédagogiques en particulier en lien avec le CDI - activités pédagogiques des documentalistes - gestion documentaire - traitement de l'information - management d'un CDI - politique documentaire de manière générale - usages des tice et impacts internet de manière générale - ...
    55. 55. Domaine de connaissances 3 grands domaines qui correspondent aux 3 grandes missions : - enseignement et pédagogie documentaire - ingénierie documentaire - management d'un service
    56. 56. communauté Elle s'adresse également à leurs différents partenaires à l'intérieur et à l'extérieur des établissements scolaires (équipe éducative, bibliothécaires) ainsi qu'à toutes les personnes intéressées par le métier de professeur-documentaliste ou par la réflexion sur les finalités du CDI, Centre de documentation et d'information.
    57. 57. communauté - être reconnu comme un enseignant documentaliste - être reconnu par des pairs (quantité et qualité des messages émis et des interactions explicites ou impicites) - faire avancer la pratique infodoc - faire un acte militant – se battre pour la reconnaissance du métier – fair ed ela communauté un acteur important - apprendre et se former à son métier - réciprocité, intensité, confiance - gérer les débats et les conflits
    58. 58. Pratique partagée - La recherche d'une meilleure efficacité professionnelle - La recherche d'expériences – benchmarking, bonnes pratiques et REX - une mémoire partagée militante des actions - le site internet comme mémoire et comme ressources construites par les membres - Des normes et des règles exprimées par la charte avec notamment le rôle primordiale laissé à la modération (2 personnes exclues en 15 ans)
    59. 59. À suivre...

    ×