Your SlideShare is downloading. ×
Dossier presse j a v 2011 26.09
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Dossier presse j a v 2011 26.09

287
views

Published on

Published in: Career

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
287
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. PRESSE/MEDIAS :"Il est à la chanson ce que la haute couture est au prêt-à-porter"Didier Varrod- France Inter" Jacques Air Volt signe un EP étonnant, décalé, hors-normes etparfois, ça ne fait pas de mal."SENSATION ROCK" lEP "Attendre" saura vous charmer et vous rappeler, si besoin enétait, que la création de qualité a aussi sa place dans lhexagone. "I-MUZZIK"On a rudement envie den entendre plus! "IDOLES MAG" Des textes à la croisée des chemins entre Jacques Dutronc, AlainBashung et Jean-Louis Murat, une musicalité entre Pink Floyd etEsbjörn Svensson Trio, bref tout ce qui fait la beauté musicale."MUSIQUE CULTURE
  • 2. Mais qui est Jacques Air Volt ?Est-ce un Peter Pan de 40 ans qui ne veut pas grandir ? Ou un jeune homme déjà vieux ? Le tempssemble ne pas avoir de prise sur Jacques Air Volt. Retro mais intemporel il barbouille son spleen desauce aigre-douce et déroute en prenant des chemins de traverse. Ses chansons allient fougue de lajeunesse et maturité musicale. Les shamans diraient quils sagit dune "vieille âme" (mais avec unebelle coupe de cheveux).Jacques Air Volt chante comme Jean-Louis Murat (jeune) sur "Dernière division". Passée une intro àla rythmique "polar", il assène : "qui connaît quoi sur comment ?" et joue la duplicité : jazz, chanson,pop. Jacques Air Volt ne choisit quun seul camp : le sien. Au jeu des comparaisons, on peut luiproposer le cousinage dArman Méliès ou de Joseph dAnvers.JAV assume pleinement sa filiation héroïco-pop influencée par ses parents mais aussi par lecultissime groupe de jazz contemporain "Esbjörn Svensson Trio" (EST). Mais cest bien de chansonquil sagit."Attendre" est sans doute le titre le plus influencé par lœuvre de son père. Cette introductionsyncopée ne saurait mentir. Mais JAV se démarque encore. Sa pop gracieuse à la beautémélancolique doit autant folk anglo-saxon quaux envolées de Pink Floyd.Son père ? Albert Marcoeur, le "Franck Zappa français" qui a vécu une belle histoire avec Lou Volt,plus connue comme chanteuse du Grand Orchestre du Splendid.Langé dans les coulisses des plus grandes scènes parisiennes, le petit Denis (son prénom denaissance) est un enfant de la balle. Il a grandi ici et là au rythme des cafés-concerts, des festivals detout poils et autre lieux où lon joue de la musique. Il a appris la guitare avant de savoir lire et jouaitdes percussions juste avant de savoir compter. Cest à ladolescence quil changera son prénom pourse faire appeler Jacques, en hommage à Dutronc qui lui a donné envie décrire. Le suffixe "Air" lui aété donné par un célèbre critique de rock vers la fin des années 1990 lorsque Jacques faisaitlittéralement senvoler les riffs de sa guitare avec son groupe de rock de lépoque.JAV a longtemps répété dans une salle paroissiale accolée à une église pas très loin du Père-Lachaise.Il y a habité aussi. Il en a gardé le goût des vieilles pierres, de lacoustique intimiste et des discussionsphilosophiques avec les curés. Ses textes profonds et curieux de la nature humaine et ses mélodiesattachantes en sont la preuve.Le 1er avril 2009, il reprend sans blaguer "Ostende" dAlain Bashung dans le cadre de lhommage aucentre Barbara. Et quand Jean Fauque lui demande "pourquoi cette chanson précisément ?" Il répondsans sourciller : "Parce que jaime bien la mer".Après une "première bande" autoproduite en 2009 et saluée par la presse spécialisée Jacques Air Voltse plie aujourdhui de bonne grâce à lexercice de lEP. Son objectif ? Occuper le terrain et jouerjusque dans votre salon.Ne vous en faites pas, avec Jacques Air Volt, le courant passe toujours bien.
  • 3. La presse--Serge Magazine, sept 2011
  • 4. --Musique-Culture, mai 2011--Femina.fr, mai 2011
  • 5. --Idolmag, mai 2011--Sensation Rock, juin 2011
  • 6. --The French Touch, janvier 2009Il nest pas évident aujourdhui de faire de la chanson française, tant lhéritage de nombreuxprédécesseurs simpose lourdement sur les frêles épaules de ceux qui voudraient se frotter au style.Entre les classiques intemporels dont les textes ont été repris jusquà ne plus les reconnaître (Brel,Brassens, Gainsbourg et autres grands anciens) et les modernes qui ont su créer rapidement leurspropres univers pour le meilleur ou pour le pire (Fersen, Delerm, Bénabar, ...), la marge demanoeuvre est étroite. Denis Jacquinet, jeune homme de 25 ans plutôt bien accompagné lors de sesconcerts, a choisi la voie de lonirisme intime. Au gré de ses envies il définit un monde peuplé degrands enfants qui se feraient peur en jouant à être des adultes. Héritiers dune époque où tout est enplastique, où les rêves nont plus cours, ils nont le choix quentre lhumour et le repli sur eux-mêmes.Jacques Air Volt a choisi la lutte par les mots, en sétonnant de tout, en passant pour un gentilextraterrestre aux yeux de ses comparses. Son pop / folk manie la douceur et la délicatesse commedes armes de libération massives, jouant avec les souvenirs et les images, donnant limpression dêtreemporté par un manège désuet, où les chevaux de bois tournent au son dune mélodie issue de notreenfance. En privilégiant lacoustique, cest la subtilité du propos qui est mise en avant, ses émotions àfleur de peau. Peut-être même que les placements rythmiques de ce chant, parfois bancals, ne sontque le reflet de cette émotivité ? Voire un effet de style de cette chanson qui ne simpose rien ?Quimporte, "Première bande" plait et parvient à suivre le sentier sinueux qui serpente entrelhommage et loriginalité, sans prétentions. Aucune. P.B--Longueur d’Ondes, été 2010
  • 7. Interview--Street Press, juin 2011
  • 8. --Arkult, juillet 2011
  • 9. Radio--Encore un matin, FRANCE INTER, sept 2011
  • 10. JACQUES AIR VOLT EP DIGITAL "ATTENDRE", 2011 (Believe/Zimbalam) http://www.noomiz.com/jacquesairvolt CONTACT :Promo : i-vox - thomas@ivox.fr: +33.6.62.44.99.24 ; Management : hanieh@wedomusic.net