Your SlideShare is downloading. ×
Le référentiel grammatical
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Le référentiel grammatical

9,012
views

Published on

Principales règles grammaticales du français. …

Principales règles grammaticales du français.
Document pouvant guider l'autocorrection.

Published in: Education

5 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
9,012
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
24
Actions
Shares
0
Downloads
236
Comments
5
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Athénée Royal Leonardo Da Vinci Référentiel grammatical
  • 2. Référentiel grammatical Codes de correction : Signes Types de faute Référentiels à utiliser . Faute d’orthographe d’usage dictionnaire ou référentiel grammatical (II. Homophones) Faute d’accord référentiel grammatical (I. Accords) Mauvais choix de temps référentiel grammatical (IV. Conjugaison) Terme incorrect ou vague dictionnaire ou dictionnaire des synonymes R Répétition dictionnaire des synonymes X Mot ou signe manquant référentiel grammatical (III. Ponctuation)
  • 3. Référentiel grammatical Cas Règles Exemples Les déterminants et le nombre Comme le nom, les déterminants s’accordent en genre et en nombre. Ils varient avec leur nom. SINGULIER PLURIEL le, la les un, une des la tarte au riz les tartes au riz au aux un gâteau aux amandes des gâteaux aux amandes mon, ma mes ma chemise mes chemises ton, ta tes ton ami tes amis son, sa ses notre jeu nos jeux notre nos leur animal leurs animaux votre vos ce film ces films leur leurs cette année ces années ce, cet, cette ces Le pluriel des noms  En général, on ajoute un « s » au pluriel. une feuille des feuilles -AL-AUX (SAUF bal, carnaval, chacal, festival, récital) un journal des journaux -AU  -AUX un bureau des bureaux -EU  -EUX (SAUF pneu, bleu) un jeu des jeux -AIL  -AUX (SEULEMENT bail, corail, émail, soupirail, travail, un éventail des éventails vitrail) un bail des baux -OU  -OUX (SEULEMENT chou, hibou, pou, caillou, genou, un cou des cous joujou, bijou) un caillou des cailloux Les noms en -S, -X, -Z ne changent pas. un nez des nez Le pluriel des adjectifs  En général, on ajoute un « s » au pluriel. un mur bleu des murs bleus -AL-AUX (SAUF banal, fatal, final, naval, austral, un choc frontal des chocs frontaux boréal, glacial) un exercice banal des exercices banals Beau, nouveau, jumeau, hébreu prennent un « X » au pluriel. un frère jumeau des frères jumeaux Les adjectifs en –s ou –x ne changent pas. un vieux tableau des vieux tableaux Le féminin des noms et des  En général, on ajoute un « e » au féminin. un avocat une avocate adjectifs Les noms et adjectifs en « e » ne changent pas. un belge une belge I. Accords
  • 4. Référentiel grammatical Noms féminins en –ESSE (âne, comte, diable, maître, hôte, un hôte une hôtesse ogre, tigre, prince, pauvre, traître) -EAU  -ELLE un beau chameau une belle chamelle -EIL  -EILLE Il est pareil à … Elle est pareille à … -ET  -ETTE (SAUF complet, désuet, concret, préfet, discret, un frère cadet une sœur cadette complet, secret, inquiet) un endroit secret une cachette secrète -F  -VE un vêtement neuf une casquette neuve -C  -CHE (SAUF duc, grec, caduc, laïc, public, turc) un parapluie sec une feuille sèche un temple grec une statue grecque un snack turc une boisson turque -ON  -ONNE un bon dessert une bonne crêpe -EN  -ENNE un terrien une terrienne -ER  -ERE le premier jardinier la première jardinière -X  -SE (SAUF doux, faux, roux, vieux) un curieux époux une curieuse épouse doux, faux, roux, vieux douce,fausse,rousse,vieille -IL  -ILLE un homme gentil une femme gentille -UL  -ULLE un travail nul une épreuve nulle -OT  -OTTE (SAUF IDIOT) un sot une sotte -OU  -OLLE un fou une folle -S  -SSE un métis une métisse un rire gras une viande grasse  Mots en –EUR - EUR  -EUSE (si on peut changer le « eur » en « ant) un voleur(en volant) une voleuse un nageur(en nageant) une nageuse -EUR  -RICE (si on ne peut pas changer le « eur » en « ant ») un ambassadeur une ambassadrice un empereur une impératrice un moniteur une monitrice -EUR  -EURE (pour les comparatifs) le meilleur la meilleure inférieur à… inférieure à… un rendez-vous ultérieur une date ultérieure -EUR  -ERESSE (certains termes juridiques ou littéraires) un enchanteur une enchanteresse un pécheur une pécheresse I. Accords
  • 5. Référentiel grammatical Autres cas : malin, maligne bénin, bénigne devin, devineresse favori, favorite long, longue aigu, aiguë L’accord des adjectifs L’adjectif s’accorde en genre et en nombre avec le nom un véhicule noir des voitures noires auquel il se rapporte. Les adjectifs se rapportant à plusieurs noms se mettent au une chemise et un une chemise et une veste pluriel et au masculin, sauf si tous les noms sont féminins. pantalon bruns bleues L’accord des adjectifs de couleur L’adjectif de couleur simple varie en genre et en nombre avec un tableau noir une voiture noire le nom auquel il se rapporte. L’adjectif de couleur composé est invariable. un œil vert clair des yeux vert clair Un adjectif de couleur se rapportant à un nom est invariable un manteau orange des manteaux orange (SAUF rose, mauve, pourpre et écarlate). une chaussette rose des chaussettes roses Ecriture des nombres composés Les nombres composés peuvent se présenter : * avec un trait d’union ; 10.200 dix-mille-deux-cents * sans trait d’union (devant et derrière milliard et million). 3000.000 trois millions « Vingt » et « cent » prennent « s » s’ils sont multipliés et 80 quatre-vingts terminent le nombre. « Million » et « milliard » prennent « s » s’ils sont multipliés. 5000.000.000 cinq milliards « Mille » ne prend jamais de « s ». 10.000 dix-mille I. Accords
  • 6. Référentiel grammatical L’accord du verbe Le verbe s’accorde avec le sujet. *le sujet peut être après le verbe ; Es-tu content des points de l’interro ? * le sujet n’est pas toujours le mot juste devant le V. Maryana lui a offert ses plus beaux dessins. Il faut chercher qui fait l’action (« Qui est-ce qui...? ») Accord du verbe avec des sujets de personnes différentes : Tourpal et toi êtes passionnés par les mangas. le verbe se met au pluriel et à la plus petite personne. 3PS + 2PS =2PP Accord du verbe avec des sujets énumérés : * si les sujets sont synonymes, le verbe se met au singulier ; Le calme, la paix, la quiétude régnait dans l’école. * sinon il se met au pluriel. Le calme, la musique, le bruit du vent me relaxent. Si un mot résume l’énumération, le verbe se met au singulier. Le lait, le pain, la viande, tout a augmenté ! Accord du verbe avec des sujets reliés par et ou ni : * le verbe est au singulier si l’un des deux fait l’action ; Mohamed ou Ionut gagnera la course. * le verbe est au pluriel si les deux peuvent faire l’action. Ni toi ni moi n’avons eu peur. Accord du verbe avec un collectif (un groupe de, une poignée de, un tas de,…)+ nom : le verbe se met à la 3ème personne, au singulier ou au pluriel Un tas de feuilles volent dans la cour. selon le sens. Un tas de feuilles se trouve dans un coin de la cour. Accord du verbe avec chacun, nul, aucun, personne, on, tout,… : le verbe se met à la 3ème personne du singulier. Chacun y a trouvé son compte. Tout m’arrange. Accord du verbe avec plusieurs, certains, tous, la plupart, beaucoup, peu,… : le verbe se met à la 3ème personne du pluriel. Certains pensent que Yiwei parle 5 langues. Accord du verbe avec le pronom relatif « qui » : le verbe s’accorde avec l’antécédent. Le train qui arrive nous emmène à Paris. 3PS 3PS I. Accords
  • 7. Référentiel grammatical Plus d’un  accord au singulier. Plus d’un a aimé ce livre. Moins de deux  accord au pluriel. Moins de deux ont apprécié ce repas. Un des …  accord au singulier. Un d’entre eux partira sur une île. L’accord des participes passés Le participe passé employé seul se comporte comme un Déçus par le film, Thibaut et Loïc décident de ne plus adjectif et s’accorde donc avec le nom auquel il se rapporte. jamais aller au cinéma. Le participe passé employé avec être s’accorde en genre et en Luissa et Bethy sont tombées en essayant de danser nombre avec le sujet. Sujet la polka comme Jessica. Le participe passé employé avec avoir s’accorde en genre et Maryana et Paula ont appris la salsa à Binta. en nombre avec le CD s’il est placé avant lui. CD La salsa, Binta l’a apprise grâce à Maryana et Paula. CD L’accord des participes passés Le participe passé d’un verbe essentiellement (on ne peut pas Les 3Géco se sont évanouis de peur. des verbes pronominaux supprimer le « se ») pronominal s’accorde avec le sujet. Le participe passé d’un verbe accidentellement (on peut Ils se sont partagé les 100 euros. supprimer le « se ») pronominal s’accorde avec le CD s’il est placé avant. I. Accords
  • 8. Référentiel grammatical Cas Règles Exemples a/à a :  suivi d’un participe passé ou d’un complément Loïc a beaucoup de chance. = verbe avoir au présent Loïc avait beaucoup de On peut le remplacer par avait. chance. à :  Suivi d’un nom ou GN Bethy parle à toute la classe. = préposition Bethy parle AVAIT toute la On ne peut pas le remplacer par avait. classe. on / ont / on n’ On :  sujet On partira à Agadir cet été. = pronom indéfini = « quelqu’un » ou « nous »  Il partira à Agadir cet été. On peut le remplacer par il. Ont :  Suivi d’un participe passé, d’un GN Vlad et Abdul ont toujours faim. = verbe avoir au présent à la 3e personne du pluriel  Vlad et Abdul avaient On peut le remplacer par avaient. toujours faim. On n’ :  Sujet+négation = pronom indéfini On n’a pas compris l’histoire Il est suivi de « pas », « rien », « plus », … étrange de Tourpal. est / es / ai / et Est / es : Maryana est une bonne = verbe être au présent (3e personne du singulier / 2e personne du singulier) dessinatrice. On peut le remplacer par était / étais.  Maryana était une bonne dessinatrice. Ai : J’ai cuisiné du tiramisu au = verbe avoir au présent (1ere personne du singulier) poivre pour les 2GMA. On peut le remplacer par avais.  J’avais cuisiné du tiramisu… Et : Arnaud casse les pieds de = conjonction de coordination Florence et d’Ewelyna. On peut le remplacer par +.  Arnaud casse les pieds de Florence+Ewelyna … son / sont Son :  suivi d’un nom Son dessin vaut un million de = déterminant possessif masculin à la 3e personne du singulier dollars. On peut le remplacer par mon. II. Homophones 2. = nom  Je peux le remplacer par bruit (le son de la radio > le bruit de la radio)
  • 9. Référentiel grammatical Sont :  Suivi d’un participe passé, d’un adjectif, d’un nom ou GN  Mon dessin vaut un million. = verbe être à la 3e personne du pluriel Yiwei et Alexandra sont en train On peut le remplacer par étaient. de parler en chinois.  Yiwei et Alexandra étaient en train de parler en chinois. ces / ses / c’est / s’est Ces :  Devant un nom Ces blagues amusent beaucoup = déterminant démonstratif Szymon. Signifie : ceux-là ou celles-là  Ces blagues-là amusent On peut ajouter –là après le nom. Szymon. Ses :  Devant un nom Ses vêtements étaient trop = déterminant possessif petits. Signifie : les siens ou les siennes Les-siens étaient trop petits. On peut le remplacer par mes. C’est :  suivi d’un nom, d’un adjectif … C’est très énervant, ce bruit = pronom démonstratif + verbe dehors. Signifie : cela est  Cela est très énervant. On peut le remplacer par cela est. S’est :  Suivi d’un participe passé Il s’est trompé de jour. = pronom personnel + verbe  Je me suis trompé de jour. On peut remplacer il s’est par je me suis. ce / se Ce :  suivi d’un nom Ce mur a une belle couleur = déterminant démonstratif mauve. On peut le remplacer par le.  Le mur a une belle couleur. Se :  Suivi d’un verbe Bruno et Maxime se sont = pronom personnel amusés à nouer les lacets de Signifie : lui-même ou eux-mêmes Mohamed. => Je peux remplacer il se … par je me …  Je me suis amusé à nouer les lacets de Mohamed. II. Homophones
  • 10. Référentiel grammatical Ou / où Ou = mot de liaison (comme ET) Tu préfères l’Espagne ou le On peut le remplacer par et. Portugal ? Où = pronom interrogatif : il sert à poser une question  Tu préfères l’Espagne et le On peut le remplacer par A quel endroit. Portugal. = pronom relatif : il introduit une phrase Où vas-tu ? On peut le remplacer par là où. Dans tous les cas, il exprime le LIEU.  A quel endroit vas-tu ? la / là / l’a La :  suivi d’un nom (d’un adjectif …) = déterminant article On peut le remplacer par une.  suivi d’un participe passé, d’un infinitif … = pronom personnel : il remplace un nom On peut le remplacer par le nom qu’il remplace. Là : = adverbe de lieu Il ne varie pas. On peut le remplacer par là-bas. Il exprime le LIEU. Attention : il peut également s’ajouter à un autre mot et n’exprime pas un lieu (celui-là, ce jour-là). L’a :  suivi d’un participe passé = pronom (le, la) + verbe (avoir présent) On peut le remplacer par l’avait. Attention : si le verbe est à la 2e personne du singulier, n’oublie pas le –s (tu l’as trouvée) sa / ça Sa :  suivi d’un nom (d’un adjectif …) = déterminant possessif On peut le remplacer par ma. Ca :  suivi d’un verbe = pronom démonstratif On peut le remplacer par cela. II. Homophones
  • 11. Référentiel grammatical Participe passé « é » ou Le son « é » dans les verbes en « er » peut s’écrire : infinitif « er » - « é » s’il s’agit d’un participe passé ; J’ai capté toutes les chaînes. -« er » s’il s’agit d’un infinitif. J’ai pu capter toutes les chaines. Remplace le verbe par un autre où on entend la différence entre infinitif et participe. J’ai reçu toutes les chaînes. J’ai pu recevoir toutes les chaines. II. Homophones
  • 12. Référentiel grammatical Signes Pause Intonation Emploi Commence par Exemples Wassila donne un concert de violon ce mois-ci . Wassila donne-t-elle un concert ce mois-ci ? Wassila donne un concert sublime ce mois-ci ! Heu …je pense qu’elle… ne joue pas très bien. Elle m’a dit : « Pourquoi vous bouchez-vous les oreilles ? » Elle a quand même deux fans : Paula et Lysa. Ce concert se donnera à Bruxelles ; le prochain aura lieu à Paris. , Ce matin, j’ai acheté un dvd un livre et un jeu. « Bonjour, vous avez du thé vert ? - Non, désolé. - Merci, au revoir !» Youssef a trouvé le concert « apocalyptique ». III. Ponctuation
  • 13. Référentiel grammatical Cas Règles Exemples Les trois groupes Le 1er groupe : Il contient tous les verbes dont l'infinitif se termine par -er : jouer, Jeancy joue à la console. parler, chanter, manger... Marliyatou mangeait des chips du matin au soir. Il regroupe environ 90% des verbes français. Eddy et Stefan ont joué aux échecs. Attention ! Aller est un verbe du 3eme groupe. Le 2ème groupe : Il contient tous les verbes dont l'infinitif se termine par -ir et le Tu as fini ton exercice de français ? participe présent par -issant : finir (finissant), rougir (rougissant), Les spectateurs frémirent en regardant le film. frémir (frémissant)... Il regroupe environ 300 verbes. Le 3ème groupe : Nous savons que BaIatbi se prend pour Superman. Il contient tous les verbes dont l'infinitif se termine par -ir, -oir et -re : Il va falloir rendre ce que tu as emprunté. mentir, savoir, rendre... Il regroupe environ 350 verbes. Le mode indicatif Il sert à exprimer la certitude ou la probabilité d'une action, et on va situer cette action dans le présent, le passé ou le futur : Le présent * Pour exprimer une action qui se passe au moment où l'on parle. Soufiane est chez le coiffeur. Geoffrey passe son permis de conduire. * Pour exprimer une action habituelle. Chaque mois, je dépense un quart de mon salaire dans l'essence. Tous les jours à huit heures, Yassine fait son jogging. * Pour expliquer un fait scientifique. L'eau douce gèle à zéro degrés. * Pour exprimer une action qui se poursuit dans le futur où dans le Nous attendons le bus. passé. Il roule depuis une heure. On peut tous faire une faute de français. IV. Conjugaison
  • 14. Référentiel grammatical * Pour exprimer un fait qui est vrai tout le temps. Elle a les cheveux blonds. * Pour exprimer un futur proche. La tempête arrive ce soir. * Pour faire ressortir une action dans une histoire passée. On appelle La voiture roulait à vive allure sur l'autoroute, lorsque ça le présent narratif. tout à coup, un témoin rouge s'allume sur le tableau de bord. * Pour annoncer une action future mais qui dépend directement Attention, fais un pas de plus, et tu marches dans la d'une autre action. flaque d'eau. * Quand on utilise la conjonction si, pour exprimer une action future, Si tu vas t'acheter une paire de chaussures, je m'en mais pour laquelle on ne connait pas l'issue. prendrai une aussi. FORMATION : 1ER G 2EME G 3EME G 1PS radical + -e -s -e/ -s / -x 2PS “ -es -s -es / -s / -x 3PS “ -e -t -t / -d 1PP “ -ons -ons -ons 2PP “ -ez -ez -ez 3PP “ -ent -ent -ent Le passé simple Le passé simple est principalement utilisé pour le temps du récit et Il écarta les quelques pierres qui bouchaient encore donc surtout employé à l'écrit. l'entrée de la grotte, pénétra dans la cavité, alluma sa lanterne et découvrit les fresques peintes sur les FORMATION : parois. 1ER G 2EME G 3EME G 1PS radical + -ai -is -us / -is 2PS “ -as -is -us / -is 3PS “ -a -it -ut / -it 1PP “ -âmes -îmes -ûmes / -îmes 2PP “ -âtes -îtes -ûtes / îtes 3PP “ -èrent -irent -urent / -irent IV. Conjugaison
  • 15. Référentiel grammatical Le passé antérieur Le passé antérieur sert à parler d'une action passée qui s'est déroulée Dès que Jessica et Najma eurent fini de chanter, la immédiatement avant une autre, et exprimée au passé simple. On salle applaudit à tout rompre. trouve ce temps essentiellement dans la langue écrite. FORMATION : V de mouvement Ô verbes 1PS fus eus + participe passé 2PS fus eus « 3PS fut eut « 1PP fûmes eûmes « 2PP fûtes eûtes « 3PP furent eurent « L'imparfait L'indicatif est associé à l'imparfait pour parler d'une action passée, parfois en cours d'accomplissement. Il exprime * une description ; Mountassir portait une perruque mauve. * une action longue ; Je téléphonais quand elle est entrée. * une action répétitive. Camel nageait chaque semaine dans le canal. FORMATION terminaisons 1PS part. présent-ANT -ais 2PS « -ais 3PS « -ait 1PP « -ions 2PP « -iez 3PP « -aient IV. Conjugaison
  • 16. Référentiel grammatical Le passé composé L'indicatif est associé au passé composé pour parler d'une action Ce matin, Jessy est parti faire les soldes. réalisée dans le passé. Ce temps est souvent utilisé pour l'oral, dans la correspondance, pour présenter une succession d'actions, pour formuler les titres des journaux ou pour dire une vérité générale. FORMATION V de mouvement Ô verbes 1PS suis ai + participe passé 2PS es as « 3PS est a « 1PP sommes avons « 2PP êtes avez « 3PP sont ont « Le plus-que-parfait L'indicatif est associé au plus-que-parfait pour parler : * d'une action qui s'est passée avant une autre, mais avec un Jason avait bien étudié lorsqu’il a passé l’examen. intervalle de temps entre les deux ; * pour exprimer une idée d'habitude ; Julian avait toujours pris l’avion pour aller en Roumanie. * pour émettre une hypothèse faite dans le passé ou un regret. Ha ! Si on t'avait écouté, nous ne serions jamais partis. FORMATION V de mouvement Ô verbes 1PS étais avais + participe passé 2PS étais avais « 3PS était avait « 1PP étions avions « 2PP étiez aviez « 3PP étaient avaient « IV. Conjugaison
  • 17. Référentiel grammatical Le futur simple Nous irons nous promener quand il fera beau. L'indicatif est associé au futur simple pour parler d'une action à venir, proche ou lointaine, par rapport au présent. FORMATION terminaisons 1PS -rai 2PS -ras 3PS -ra 1PP -rons 2PP -rez 3PP -ront Le futur antérieur L'indicatif est associé au futur antérieur : * pour parler d'une action à venir mais antérieure à une autre action à Ionut sera acteur quand il sera grand. venir, exprimée, elle, au futur simple ; * pour exprimer une action probable mais non certaine, à la place du Il aura mangé. (il a sans doute mangé...) passé composé. FORMATION V de mouvement Ô verbes 1PS serai aurai + participe passé 2PS seras auras « 3PS sera aura « 1PP serons aurons « 2PP serez aurez « 3PP seront auront « IV. Conjugaison
  • 18. Référentiel grammatical Le mode subjonctif Il sert à exprimer l'incertitude ou la possibilité d'une action. On va situer cette action dans le présent, le passé ou le futur : Le présent On peut se servir du subjonctif présent quand : * On veut exprimer une action qui se passe au même moment que Je veux que tu lui dises bonjour. l'action principale de la phrase (simultanéité). Les temps possibles pour l'action principale sont le présent, le futur simple, l'imparfait de l'indicatif ou le présent du conditionnel. "Je veux" est l'action principale (aussi appelée subordonnée), et le subjonctif est toujours précédé de "que" (aussi appelé subordonnant et appartenant aux conjonctions de subordination). * On veut exprimer une action à venir par rapport à l'action principale Je t'aiderai à réviser afin que tu puisses réussir ton de la phrase (postériorité). examen de français. FORMATION terminaisons 1PS -e 2PS -es 3PS -e 1PP -ions 2PP -iez 3PP -ent Le passé On peut se servir du subjonctif passé quand (Les temps possibles pour l'action principale sont le présent, le passé sous toutes ses formes, le futur simple de l'indicatif ou le présent du conditionnel) : * On veut exprimer une action qui se déroule avant celle de l'action Je n'ai pas aimé qu'il soit parti si loin. principale (antériorité). * On veut exprimer une action qui se déroule à un moment précis. Vous réviserez vos leçons jusqu'à ce que vous les ayez assimilées. IV. Conjugaison
  • 19. Référentiel grammatical FORMATION V de mouvement Ô verbes 1PS sois aie + participe passé 2PS sois aies « 3PS soit ait « 1PP soyons ayons « 2PP soyez ayez « 3PP soient aient « Le mode conditionnel Il sert à exprimer une action qui dépend d'une condition directe ou indirecte, et on peut situer cette action dans le présent ou le passé : Le présent On peut se servir du conditionnel présent quand on veut exprimer Si vous veniez avec nous, nous serions contents. une action soumise à une condition, exprimer un souhait, un regret, (forme directe) faire une demande de politesse, exprimer une possibilité ou encore le Nous serions contents de vous avoir avec nous. (forme défi. indirecte sans l'emploi du "si".) Il dit qu'il peut courir plus vite que moi, j'aimerais bien FORMATION voir ça ! terminaisons 1PS -rais 2PS -rais 3PS -rait 1PP -rions 2PP -riez 3PP -raient Le passé (forme courante) On peut se servir du conditionnel passé quand : Si tu avais écouté le moniteur, tu aurais réussi ton * On veut exprimer une action qui aurait eu lieu dans le passé si une permis de conduire. condition avait été remplie. J'ai entendu dire que Pierre aurait voulu être le * On veut exprimer une action qui a besoin d'être vérifiée. délégué de classe. IV. Conjugaison
  • 20. Référentiel grammatical FORMATION V de mouvement Ô verbes 1PS serais aurais + participe passé 2PS serais aurais « 3PS serait aurait « 1PP serions aurions « 2PP seriez auriez « 3PP seraient auraient « Le mode impératif Il sert à exprimer surtout l'ordre, le conseil et la défense, au présent ou au passé : Le présent Viens avec nous ! FORMATION Ne passe pas par là ! 1ER G 2EME G 3EME G Finissons ce morceau ! 2PS radical + -e -s -e/ -s / -x 1PP “ -ons -ons -ons 2PP “ -ez -ez -ez Le passé Sois arrivé à temps pour le dîner. FORMATION Ayez fini avant que je revienne. V de mouvement Ô verbes 2PS sois aie + participe passé 1PP soyons ayons « 2PP soyez ayez « IV. Conjugaison