Cloud competing dp invelia

  • 851 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
851
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
30
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Cloud Competing Discussion Paper Juin 2010
  • 2. Introduction L’objectif de ce document est de questionner l’impact du développement du Cloud Computing sur les acteurs des technologies de l’information, essentiellement SSII et éditeurs de logiciels. La question structurante est de savoir dans quelles mesures le Cloud Public va-t-il s’imposer. Le concept de Cloud Public étant défini comme un écosystème de services informatiques unifié et ouvert associant le meilleur des développements logiciels propriétaires et open-source dans un environnement dit « plateform & infrastructure agnostic ». Dans l’hypothèse probable du succès du modèle dual « Hybrid Cloud » associant Clouds publics et privés, le modèle économique des éditeurs serait menacé et l’avantage tournerait aux SSII de taille significative capables de proposer un spectre fonctionnel large et d’absorber une intensité capitalistique nécessaire au développement de solutions génériques unifiant SAAS, PAAS et IAAS. Les SSII devront néanmoins relever un triple défi: la gestion d’une intensité capitalistique croissante (voir le passage partiel à un modèle d’éditeur avec les défis culturels que cela comporte), une offshorisation en tant que corrolaire de la virtualisation de l’IT des entreprises et un management des risques complexe lié à la responsabilité d’un Cloud « bugfree ». Le passage d’une architecture IT sur site à un « Hybrid Cloud mainly Public » devrait cependant être long car ralenti par les DSI menacés dans leurs attributions opérationnelles (1/3 des projets Cloud en France n’émanent pas des DSI selon PAC). Les éditeurs jouent leur va tout dans cette affaire; après avoir tenté en vain de freiner le développement du Cloud, ils cherchent à se l’approprier au travers du déploiement d’une offre de Cloud privés dont la pérennité est conditionnée par une concentration rassemblant les « best of breed » des éditeurs afin de proposer un système holistique, nativement interopérable. La lenteur de la pénétration du Cloud Public est une opportunité pour les éditeurs et les SSII dans la mesure oû cela leur donne le temps d’ajuster leur positionnement en terme de business mix et de business model. Qu’elles soient en interne ou dans le cadre de croissances externes de telles transformations sont indissociables d’une revue en profondeur de l’equity story des acteurs afin de garantir un accès sécurisé au capital; ce d’autant que l’intensification capitalistique du secteur des SSII fait du financement un véritable facteur clef de succès. INVELIA
  • 3. le concept de cloud intégralement privé n’est pas pérenne Si le déploiement de clouds privés est une étape indispensable de la virtualisation des services IT, Un Cloud hybride à dominante publique et managé par un prestataire indépendant devrait l’emporter pour des raisons d’ordre technique et économique. Raisons techniques Raisons économiques Interopérabilité Compétitivité Assurer une unification fonctionnelle des différentes briques logicielles afin qu’elles communiquent entre Dans un contexte de commoditisation de certaines elles non seulement au niveau des systèmes mais applications du fait de la maturation des technologies également des données. opensource, le développement de Cloud public permet d’associer logiciels propriétaires et opensource au meilleur Par exemple, savoir si les clients à faible coût rapport qualité prix. Les coûts d’infrastructures et de d’acquisition ont un plus fort taux d’impayés suppose plateformes sont également mutualisés et les gains de d’unifier CRM et ERP. productivité passés aux clients. La juxtaposition de clouds privés développés par plusieurs éditeurs serait d’une interopérabilité moindre à celle d’un système unifié ex-ante. Architecture ouverte Robustesse Un écosysteme IT “plateform & infrastructure agnostic “ est avantageux pour les clients car Plus l’architecture du Cloud repose sur des permet de se libérer d’une position de captivité fondations solides, plus le Cloud sera flexible, en arbitrant en permanence en faveur de la évolutif et optimal. La juxtaposition de Clouds solution optimale. privés devrait limiter la robustesse de l’infrastructure et de la plateforme. INVELIA
  • 4. Les incidences du Cloud sur la chaîne de valeur IT le Cloud Public devrait impacter négativement les marges des éditeurs au profit des SSII qui vont cependant devoir allouer davantage de capital. Les clients sortent gagnants de ce nouvel état de fait à bien des égards: fin d’une situation captive vis-à-vis de plateformes ou d’infrastructures, changement d’une relation avec ses fournisseurs IT selon une configuration oligopolistique (éditeurs) à une configuration davantage atomisés (SSII), gains de productivité lié à une générisation des systèmes informatiques qui impliquent un dégraissage des DSI internes, et augmentation de la part des applications à faible coûts (open-source) dans le mix informatique. DSI SSII EDITEURS  Freinent le développement du  Encouragent le  Freinent le Cloud public et orientent le Cloud qui réduit son domaine développement du Cloud marché vers des Clouds privés RÔLE réservé car va dans le sens d’un rapport de force favorable vis-à-vis des clients et des éditeurs IMPACT  Evoluent vers un rôle davantage stratégique  Concentration horizontale  Méga concentrations entre les best of qu’opérationnel (spectre fonctionnel) et breeds, acquisitions d’éditeurs de niche  Distinguo entre DSI grands verticale? (hébergeurs, avec des fonctionnalités différenciantes groupes qui vont garder la main éditeurs, plateforme et de l’opensource sur un SI unifié en Cloud et infrastructure)  Baisse part de R&D de structure au DSI PME qui vont souscrire à  Impact contradictoire sur le profit de la part de R&D dédiée aux des solutions packagées ROCE: Positif sur les nouvelles fonctionnalités  Apparition de DSI externalisée marges du fait de davantage  Baisse du pricing power et de la flexible pour gérer la de business générique; rentabilité réversibilité du Cloud négatif sur le capital  Baisse de la part des prestations et des employé qui augmente revenus des produits additionnels INVELIA
  • 5. Les différentes étapes du Cloud On peut schématiser la pénétration du Cloud Public en trois étapes dont la durée va dépendre de facteurs techniques et de rapports de force commerciaux. En particulier, c’est l’interopérabilité tant du point de vue technique que commercial qui constitue l’élément déclencheur du basculement. Le rôle des SSII va aller en s’approfondissant: d’un statut de maître d’œuvre, les SSII vont devoir participer en amont à la conception du Cloud et dans une ultime étape définir un Cloud sur-mesure adressant l’ensemble des besoins IT du client. Définition Rôle des SSII Public 1st Wave Phase de test sur des Interfacage Cloud applications non critiques et non stratégiques 2nd Wave Maturation technologique Interopérabilité permettant d’adresser les problèmes de robustesse, et de dépendance réseau Private 3rd Wave Troisième génération de Personnalisation Cloud Clouds Publics adressant l’ensemble des problèmes de sécurité, et de personnalisation Applications portant des données très confidentielles et isolées des On site autres applications (faible valeur d’unification) Applications gérant des données n’ayant aucune valeur First Wave Second Wave Third Wave de virtualisation « Front office questionable ROI » Applications gérant des données critiques, (applications non stratégiques, non confidentielles ou dépendants d’une critiques ) plateforme INVELIA
  • 6. Les applications portant sur des données stratégiques ont-elles vocation à être cloudisées? La levée d’un certain nombre d’hypothèques technologiques et psychologiques devrait permettre une mise sur le cloud de nombreuses fonctions. Pour autant, la reversibilité est la limite la plus sérieuse à la mise sur le cloud d’informations critiques. Sécurité Distance Reversibilité Freins technologiques Freins psychologiques Freins commerciaux • Public Cloud • La distance n’est pas un problème • Le Cloud privé constitue une régression technologiquement stable et si elle est compensée par une en terme de reversibilité par rapport au au même niveau de sécurité unification du SI: “la perennité mode de fonctionnement classique; en et de redondance que l’IT d’un empire se mesure au revanche, la partie opensource présente onsite. rayonnement de sa capitale” dans un Cloud Public est davantage • L’éloignement des données doit reversible puisque les codes sont fournis. être tempérée par le contexte • La reversibilité est théoriquement juridique (obligations du supérieure pour une solution développée prestataire, durée du cntrat) et le par une SSII que pour un éditeur: mode de collaboration (systèmes 1. L’atomisation des SSII justifie un managés ou hebergés, en régie ou meilleur rapport de force pour les clients au forfait) 2. La forte part de développement spécifique justifie davantage de reversibilité par rapport à une solution générique. Maturation technologique Evangélisation Evangélisation INVELIA
  • 7. Impact du Cloud sur le business model des SSII Si la définition en amont des besoins IT des entreprises (maîtrise d’ouvrage) va devenir une compétence davantage critique à mesure de la pénétration du Cloud, le saucissonnage des applications et le décloisonnement des infrastructures et des plateformes vont engendrer de nombreux besoins spécifiques assurés dans le cadre de la maitrise d’œuvre. Idéalement positionnés seront les acteurs au spectre fonctionnel le plus large (pour pouvoir proposer une offre holistique), et les acteurs ayant une forte compétence autour de la personnalisation (verticaux métiers, outils sur mesure de collaboration..). Enfin, un allégement du modèle commercial devrait avoir lieu du fait d’une réduction du nombre de contrats, d’un allongement du cycle de décision et d’un « strategic insight » indispensable à la fonction de commercial. MAÎTRISE MAÎTRISE D’OUVRAGE D’OEUVRE 2010 Solution Mise en oeuvre Architecture Up-sell Prestataire Livrables Etendre le spectre fonctionnel Cloud Economy Mise en oeuvre Choix d’un Cloud. Définition de la Up-sell partie hébergée et managée et de la partie générique et customisée Etendre le spectre fonctionnel Livrables INVELIA
  • 8. Impact du Cloud sur le business model des éditeurs Le modèle de Cloud Privé ne parait pas viable car synonyme d’un oligopole assurant aux éditeurs fort pricing power et rentes de situation. Il est clair que les éditeurs vont tout mettre en œuvre (quitte à prendre des risques en terme de concentration ou de diversification de leur cœur de métier) pour éviter une configuration « Mainly Public ». Néanmoins, un certain nombre d’éditeurs devront profiter du développement du Cloud et notamment les éditeurs positionnés dans le domaine de la sécurité, du réseau.. Une très forte pénétration du Cloud Public est synonyme de désarticulation du métier d’éditeur avec pour conséquences majeures : Cloud Public 1. Perte de pricing power et érosion de revenus additionnels récurrents (prestation, maintenance, services additionnels) 2. Eclatement des grands éditeurs, commoditisation Désarticulation du métier des software opensourcables et forte d’éditeur spécialisation 3. baisse des multiples de valorisation des éditeurs du fait de la perte de valeur du fonds de commerce et de la baisse de la récurrence Deux scénarii La pérennité des Private Cloud est conditionnée par un rapprochement entre les éditeurs en termes de métiers/infrastructures/plateformes afin de M&A unifiant les solutions fournir un système holistique clef en main. Les métiers/plateformes/infratsructures conséquences de ce scénario seraient : 1. Rapport de force en faveur des éditeurs vis à vis des clients et des SSII PRIVATE CLOUD 2. Augmentation des marges de éditeurs du fait du pricing power, d’un effet taille, et des coûts commerciaux plus faibles (projectflows entrants) INVELIA
  • 9. Synthèse En définitive, la configuration du Cloud et son degré de pénétration seront fonctions de l’interopérabilité L’interopérabilité non seulement des systèmes mais surtout des données rend possible une unification des différentes applications fonctionnelles: une telle unification est elle-même la condition nécessaire de la mise sur le Cloud d’applications et de données stratégiques dans la mesure ou un système unifié donne la possibilité aux DSI de garder le contrôle, de définir une stratégie applicative évolutive et d’assurer une réversibilité rapide. Une architecture ouverte synonyme de disparition des rentes de situation des éditeurs Une solution agnostique à la plateforme, à l’infrastructure, voir aux briques logicielles de base, constitue une menace pour le business model des éditeurs. La récurrence des revenus est menacée ainsi que les revenus additionnels (maintenance, prestations, fonctionnalités annexes). La valeur du logiciel est circonscrite à ses fonctionnalités différenciantes et épurée du socle de base opensourcable. Un modèle économique des SSII caractérisé par davantage de business générique, de capitaux employés avec un profil de risque élevé Dans l’hypothèse d’un Cloud Public avec une part significative d’opensource dans le mix, la responsabilité des éditeurs sera transférée aux SSII. Un tel risque ne sera assumé que dans la mesure oû une part significative de la valeur ajoutée est captée par les SSII ce qui suppose qu’elles étoffent leur contenus (R&D, acquisition d’éditeurs) ou les services sous jacents (outsourcing, infrastructures). Du reste, le modèle commercial est également remis en question dans le sens d’une montée en valeur et d’un allongement des cycles de décision. En termes de ratios, on devrait s’attendre à une hausse des ratios VA/employés et Capex/sales. INVELIA
  • 10. Corporate Finance impact Un double phénomène de méga-concentration des grands éditeur et d’émergence d’éditeurs de niche La défense des privilèges des grands éditeurs passera par une concentration horizontale (couverture du spectre métiers du front au back office) et verticale (unification plateforme, applications, infrastructures). Le Public Cloud va impacter positivement le business des petits éditeurs en réduisant leur effort commercial du fait d’un référencement de leur solution par les SSII. Cela dit, le modèle de SAAS rendra plus difficile l’accès à l’indépendance financière justifiant un recours plus important à des capitaux externes. SSII: Une vague de concentrations structurelle Les rapprochements vont être en premier lieu encouragés par l’apparition de forte barrières à l’entrée dans le métiers de SSII y compris dans l’offshore. Le positionnement dans des expertises « cloud friendly » sera un motif de concentration non moins important (étendre le spectre fonctionnel, savoirs-faires dans la collaboration et la personnalisation, forte expertise par verticaux métiers). Les stratégies de levées de fonds devront prendre en compte les contraintes en terme de time to market (positionner rapidement la société sur le Cloud) tout en optimisant la valorisation du point de vue actionnarial (attendre afin de profiter de multiples de valorisation qui vont s’apprécier du fait de la montée en valeur du business model des SSII). INVELIA
  • 11. Invelia Conseil et intermédiaire en M&A Présentation
  • 12. Positionnement Invelia accompagne des PME dans toutes opérations financières: Levée de fonds Cession Acquisition Notre caractéristique principale consiste dans une forte implication dans la stratégie de développement des sociétés conseillées afin de concevoir des opérations créatrices de valeur. Bien que multi secteur, nous ciblons les NTIC et notamment les SSII et éditeurs de logiciels. INVELIA
  • 13. Références Conseil - Grands comptes General Electric CNP Assurances Conseil Diversification Conseil Turnaround Services à la personne – Oct. EVIT France - Septembre 2007 2007 Conseil et intermédiation – PME IC Telecom Vizbee Paris Sud electronique Opération en cours Levée de fonds Cession XMP - Juin 2009 S2iB - Octobre 2008 INVELIA
  • 14. Approche Un accompagnement sur le long terme Fixinox Fixinox Fixinox Constitution d’un G.I.E Levée de fonds syndiquée Acquisition Janvier 2009 Turenne / Aquasourca- Juin 2009 En cours Témoignages Richard Moos, administrateur délégué et actionnaire majoritaire de la S.A Fixinox « Invelia a manifesté une compréhension à la fois fine et exhaustive du modèle économique particulier de Fixinox et a su obtenir la collaboration effective de ses partenaires les plus importants c’est-à-dire le directeur général, les administrateurs et les banquiers préteurs. » Goel Haddouk, PDG et actionnaire majoritaire d’IC Telecom « Benjamin a beaucoup de talent, une capacité à écrire simplement ce qui est compliqué à expliquer. Je travaille avec lui en grande confiance. » INVELIA
  • 15. INVELIA 44, Rue de Richelieu 75001 Paris Tel: 33 (0)1 46 08 10 65 www.invelia.com