• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Gaspillage alimentaire : L’emballage à la rescousse !
 

Gaspillage alimentaire : L’emballage à la rescousse !

on

  • 919 views

Lorsque l’emballage et l’environnement sont évoqués, surgit inévitablement le problème des déchets. Cependant, le problème n’est pas l’emballage en tant que tel, mais le suremballage, un ...

Lorsque l’emballage et l’environnement sont évoqués, surgit inévitablement le problème des déchets. Cependant, le problème n’est pas l’emballage en tant que tel, mais le suremballage, un phénomène qui coûte cher au fabricant et agace énormément le client.

Tout le monde semble en effet avoir oublié à quoi sert un emballage. La principale fonction de l'emballage est d’être au service du produit. L’emballage doit conserver et protéger le produit tout au long de la chaîne allant du fabricant au consommateur en passant par le transport et le stockage intermédiaire. Il évite ainsi qu'une partie du produit ne se perde ou ne s'abîme, ce qui impliquerait une perte économique et écologique beaucoup plus importante que celle causée par l'emballage. Un bon emballage constitue aussi une garantie pour la santé et la sécurité des consommateurs. Enfin, l'emballage a encore d'autres fonctions telles que la mise à disposition d'informations, le marketing, la diversification et la présentation des produits en portions adaptées.

Statistics

Views

Total Views
919
Views on SlideShare
756
Embed Views
163

Actions

Likes
0
Downloads
5
Comments
0

2 Embeds 163

http://www.scoop.it 153
https://twitter.com 10

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Gaspillage alimentaire : L’emballage à la rescousse ! Gaspillage alimentaire : L’emballage à la rescousse ! Document Transcript

    • PROCÉDÉS & TECHNOLOGIE Par Islem Yezza Directeur technique Cascades Groupe Produits SpécialisésGaspillage alimentaire :L’emballage à la rescousse !L’emballage, en tant qu’élément essentiel du couple produit-emballage, remplit de nombreuses fonctions aussibien techniques que marketing. L’emballage est une des solutions à mettre en œuvre pour réduire le gaspillagedes denrées alimentaires.L  orsque l’emballage et l’environ- au site d’enfouissement. Selon Statistique nement sont évoqués, surgit inévi- Canada, chaque Canadien gaspillerait Les impacts induits par le tablement le problème des déchets. 183 kilogrammes de nourriture par an. gaspillage et les pertesCependant, le problème n’est pas l’emballage alimentaires sont d’ordre :en tant que tel, mais le sur­ mballage, un e Le gaspillage alimentaire a des causes di-phénomène qui coûte cher au fabricant et verses dont la surproduction, le mauvais Environnemental : Dilapidation desagace énormément le client. ciblage du produit (taille ou forme ina- ressources : eau, matières premières, daptée), la détérioration du produit ou de surfaces agricoles utiles - ChangementTout le monde semble en effet avoir oublié à l’emballage, les normes de commerciali- climatique et émissions de gaz à effetquoi sert un emballage. La principale fonc- sation (problèmes d’apparence ou défauts de serre - Production & gestion detion de l’emballage est d’être au service du d’emballage), la mauvaise gestion des déchets - Consommation d’énergie.produit. L ’emballage doit conserver et proté- stocks et les stratégies de marketing. Bien Social : Confrontation entre pertesger le produit tout au long de la chaîne allant souvent, le consommateur est également et gaspillage et faim dans le monde -du fabricant au consommateur en passant poussé à acheter plus de nourriture qu’il Accessibilité aux denrées alimentaires.par le transport et le stockage intermédiaire. n’en a besoin. Les promotions du genre Économique : Coût des pertes et gas-Il évite ainsi qu’une partie du produit ne se « deux pour le prix d’un » sont un exemple pillage - Coûts indirects (eau, matièresperde ou ne s’abîme, ce qui impliquerait frappant. La réduction du gaspillage alimen- premières, emballages, main-d’œuvre,une perte économique et écologique beau- taire passe impérativement par des actions traitement des déchets, etc.) -coup plus importante que celle causée par de sensibilisation du consommateur : mieux Accessibilité aux denrées alimentairesl’emballage. Un bon emballage constitue éduquer pour moins gaspiller. Parallèlement, (coûts).aussi une garantie pour la santé et la sécu- un étiquetage et un emballage adéquatrité des consom­ ateurs. Enfin, l’emballage m peuvent réduire le gaspillage en amont.a encore d’autres fonctions telles que la mise L’étiquetage au moyen d’une double date tion des aliments frais. Auparavant passif,à disposition d’informations, le marketing, la de péremption (pour la commercialisation l’emballage devient actif et même intelli-diversification et la présentation des produits et pour la consommation) pourraient être gent. Ces emballages sont regroupés sousen portions adaptées. introduits et les ventes promotionnelles de l’appellation Smart Packaging. Les progrès produits endommagés ou arrivant à expi- technologiques ont permis le développementGaspillage alimentaire ration généralisée. Par ailleurs, il faudrait d’emballages dits intelligents intégrant deEntre le champ et l’épicerie en passant par permettre aux consommateurs de n’acheter nouveaux systèmes d’étiquetage. Les em-le transport et la distribution, de grandes que la quantité qu’ils souhaitent. Pour ce ballages intelligents devraient connaître,quantités de denrées alimentaires sont gas- faire, les producteurs doivent proposer plu- dans les prochaines années, une croissancepillées. D’après un récent rapport de la FAO, sieurs dimensions d’emballages alimentaires rapide, grâce notamment à l’émergencele tiers de la nourriture que nous produisons et prévoir une meilleure conservation. d’indicateurs temps-température (ITT) àdans le monde serait gâché, soit 1,3 milliard prix abordable. À cela s’ajoute une véritablede tonnes de nourriture gaspillée chaque L’emballage devient plus actif et prise de conscience par le consommateurannée. En première ligne se trouvent les plus intelligent du rôle que peuvent jouer ces ITT dans lafruits et légumes frais, suivis par les produits Parallèlement, l’industrie agroalimentaire sécurité alimentaire. Ces indicateurs sontlaitiers. En Amérique du Nord, entre 40 et développe des emballages de plus en plus généralement irréversibles, constituant une50  de la nourriture produite se retrouve % sophistiqués afin d’améliorer la conserva- méthode sûre et infalsifiable pour contrôler58 | • V9N3
    • PROCÉDÉS & TECHNOLOGIE la chaîne du froid. Ils apportent finale- quettes de fraises une bandelette renfermant ment une valeur ajoutée aux produits et un mélange breveté d’argile et d’autres mi- garantissent un lien de confiance entre le néraux qui absorbent l’éthylène - l’hormone consommateur et le produit, voire la marque. de maturation qui provoque le pourrisse- Quant aux emballages actifs, ils offrent bien ment des fruits. De petite taille, cette bande plus qu’une simple protection, ils interagis­ n’affectera pas le recyclage et n’aura aucun sent avec l’aliment, et dans certains cas, impact sur le prix pour le consommateur. répondent à des changements du milieu Marks & Spencer a démontré que ce nou- environnant ou du produit lui-même. Ces vel emballage se traduit par une réduction emballages permettent de mieux répondre de la quantité de déchets alimentaires d’au aux évolutions du marché et aux exigences moins 4  Il en résulterait une économie %. Source : Mark & Spencer des consommateurs et des industriels. Par d’au moins 40 000 barquettes, soit 800 000 exemple, les produits frais sont de plus en fraises en pleine saison. Quant à Tesco, il plus recherchés, et leurs circuits de com- vient de lancer un emballage qui permet mercialisation nécessitent des emballages de prolonger la durée de vie des tomates adaptés pour les maintenir dans des condi- et des avocats. Selon Tesco, ce nouvel em- tions optimales de conservation en réduisant ballage permet d’économiser 1,6 million au maximum l’utilisation d’additifs. En de barquettes de tomates et 350 000 de Angleterre, les supermarchés Tesco et Mark paquets d’avocats. Il s’agit d’excellents & Spencer (M&S) viennent de lancer des exemples de la façon dont l’emballage in- emballages actifs pour augmenter la durée novant contribue à préserver et à protéger de vie et ainsi réduire les déchets alimen- les produits alimentaires qu’il contient. Ces taires. M&S a présenté un nouvel emballage nouvelles technologies sont de type gagnant- « révolutionnaire » qui permet de prolonger gagnant pour les clients, le distributeur et la durée de vie des fraises conservées dans l’environnement. le réfrigérateur jusqu’à deux jours de plus. Source : Fresh & Fresh Il s’agit en fait de placer au fond des bar- Solutions d’automatisation intelligentes Solutions et des services de mesure sanitaires Endress+Hauser fournit des solutions et des services de mesure sanitaires innovateurs conçus pour Système de respecter les normes strictes de l’industrie alimentaire. débitmétrie mobile pour Que ce soit pour un test primaire en profondeur, une vérication électronique secondaire ou un étalonnage étalonnage comparatif de deux instruments, Endress+Hauser offer le service approprié a votre application. sur site. Nous offrons les mêmes services pour les instruments mesurant les pressions, les températures, les niveaux, ainsi que les instruments analytiques de la marque Endress+Hauser ou de toute autre marque.Endress+Hauser Tél.: 514-733-0254Canada Ltée Téléc.: 514-733-29246800 Côte de Liesse info@ca.endress.comSuite 100 www.ca.endress.comSt-Laurent, QC H4T 2A7 • V9N3 | 59