• Save
Référencement web : une stratégie payante!
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Référencement web : une stratégie payante!

on

  • 2,154 views

Cette présentation propose un aperçu des enjeux du référencement organique, social, payant, local et mobile.

Cette présentation propose un aperçu des enjeux du référencement organique, social, payant, local et mobile.

Statistics

Views

Total Views
2,154
Views on SlideShare
2,148
Embed Views
6

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 6

http://www.linkedin.com 5
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Référencement web : une stratégie payante! Référencement web : une stratégie payante! Presentation Transcript

  • AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DE :ET LA PARTICIPATION FINANCIÈRE DE :
  • RÉFÉRENCEMENT WEB : UNE STRATÉGIE PAYANTE!55 AV. MONT-ROYAL W., SUITE 999, MONTREAL (QC) H2T 2S6 2
  • 1ère partieLES ENJEUX DU RÉFÉRENCEMENT • Statistiques actuelles et les tendances des prochaines années • Pourquoi faire du référencement ? • Le référencement en image View slide
  • Les enjeux du référencementSTASTIQUES ANNUELLES ET TENDANCES DES PROCHAINES ANNÉESFORECAST : PLANIFICATIONDES DÉPENSES INTERACTIVESAUX ÉTATS-UNIS ENTRE 2009ET 2014 Source: © Forresters Interactive Advertising Models, 4/09 and 10/08 (US only) . View slide
  • Les enjeux du référencementSTATISTIQUES ANNUELLES ET TENDANCES DES PROCHAINES ANNÉES LE SEO & LE PPC SONT LES TACTIQUES LES PLUS EFFICACES QUAND IL SAGIT DE GÉNÉRER DES RÉSULTATS Résultats vs. attentes des compagnies de marketing digital Source: © Copyright FORBES 2009
  • Les enjeux du référencementSTATISTIQUES ANNUELLES ET TENDANCES DES PROCHAINES ANNÉESLE SEO EST PERÇU COMMEÉTANT LOUTIL LE PLUSEFFICACE DANS LAGÉNÉRATION DECONVERSIONS Quels sont les outils de marketing digital les plus efficaces pour générer des conversions ? Source: © Copyright FORBES 2009
  • Les enjeux du référencementSTATISTIQUES ANNUELLES ET TENDANCES DES PROCHAINES ANNÉESLES COMPAGNIES UTILISENTLE SEO POUR GÉNÉRER DUTRAFIC VERS LE SITE Pourquoi les compagnies font-elles du SEO ? Source: © Emarketer.com 2011 6 http://www.emarketer.com/Article.aspx?R=1008368
  • Les enjeux du référencementSTATISTIQUES ANNUELLES ET TENDANCES DES PROCHAINES ANNÉESLES COMPAGNIES UTILISENT LE SEOPOUR GÉNÉRER DU TRAFIC VERS LESITE En quoi le SEO est il le plus utile ? Source: © Emarketer.com 2011 6 http://www.emarketer.com/Article.aspx?R=1008368
  • Les enjeux du référencementPOURQUOI FAIRE DU RÉFÉRENCEMENT ?Faire du référencement naturel (SEO) pour:Indexer et positionner son site dans les moteurs de recherche avec une stratégie à long termeFaire du référencement payant (PPC) pour:Générer du trafic, obtenir des conversions avec une stratégie à court terme mesurable rapidementFaire du référencement social (SMO) pour:Supporter le SEO, viraliser son contenu, pour le branding et les PRFaire du référencement local pour:Assurer un bon positionnement dans les résultats de recherches locales (Google Places)Faire du référencement mobile pour:Être présent dans les résultats de recherche mobiles où il le faut et quand il le faut.
  • Les enjeux du référencementLE RÉFÉRENCEMENT EN IMAGESLe référencement naturel ou organique correspond aux résultats de recherche : 10
  • Les enjeux du référencementLE RÉFÉRENCEMENT EN IMAGESLe référencement payant correspond aux annonces sponsorisées avant les résultats de recherche, sous la carte ou après les résultats de recherche: 11
  • Les enjeux du référencementLE RÉFÉRENCEMENT EN IMAGESLe référencement social correspond, entre autres, à l’influence grandissante des réseaux sociaux dans les résultats de recherche (partage, retweet..) : 12
  • Les enjeux du référencementLE RÉFÉRENCEMENT EN IMAGESLe référencement local correspond aux 10 adresses associées à la carte : 13
  • Les enjeux du référencementLE RÉFÉRENCEMENT EN IMAGESAccéder à Google sur votre mobile pour chercher des informations on the go : 14
  • 2e partiePERSPECTIVES ET APPLICATIONS DURÉFÉRENCEMENT ORGANIQUE • Le référencement organique 101 • Optimisation Off Site : Améliorer son positionnement (4) • Stratégie SEO: Identifier les niches à exploiter • Les changements dans l’algorithme de Google • La recherche de mots clés (5) • Acquisition de liens – Techniques de linkbuilding (6) • Audit SEO du site web • Le paysage du SEO en 2011 • Optimisation On Site : Améliorer l’indexation (8)
  • LE RÉFÉRENCEMENT ORGANIQUE 101INDEXATION + PERTINENCE + POPULARITE • Bâtir une plateforme en ligne fluide et navigable pour les robots des moteurs de recherche. • Créer une architecture de site selon les silos sémantiques et de thématiques. • Maintenir un équilibre entre la quantité, qualité, régularité et la variété de votre profil de liens que vous obtenez
  • STRATÉGIE SEO : IDENTIFIER LES NICHES À EXPLOITERIdentifier les mots clés • Analyse des mots-clés de la concurrence • Sélection et priorisation des thèmes de mots-clés à cibler (mots clés peu ou très concurrentiels à faible ou fort volume, etc.)Identifiez les stratégies utilisées par la compétition qui se positionne en tête des résultats • Analyse de leur profil de liens entrants ou d’un réseau qui leur appartient • Analyse de leur contenu et de la présence des signaux sociauxIdentification des pages de destination susceptibles de se positionner sur notre site • Optimisation des titres de page et meta descriptions (SEO Tree) • Optimisation et développement de contenus pour aider la pertinence des pages sur les requêtes visées • Optimisation du maillage de liens internes pour renforcer la hiérarchie des pages
  • LA RECHERCHE DE MOTS-CLÉSQuoi ? • Une sélection pertinente des meilleures combinaisons de mots-clés pour votre site et votre industrie..Pourquoi ? • Comprendre quels sont les mots clés avec le meilleur volume de recherche et le meilleur potentiel de conversion. • Comprendre vers quelles pages se dirige le traficComment? • Grâce aux données des volumes de recherches émises par Google Keyword Tool • Grâce à l’association des des meilleurs mots par thèmes à vos pages de catégories/sous catégories.Livrables • Liste complète de mots clés avec les volumes de recherches locaux séparés par thèmes. • Une proposition de plan de site avec des URL, méta descriptions, titres de page et mots clés ciblés afin doptimiser toutes les pages.
  • LA RECHERCHE DE MOTS-CLÉSANALYSE SWOT DE VOS MOTS-CLÉS (1/2)Comme dans tout marché , onpeut faire une analyse SWOT devos thèmes de mots-clés.
  • LA RECHERCHE DE MOTS-CLÉSANALYSE SWOT DE VOS MOTS CLÉ (2/2) Stars Fort potentiel / Fort investissement Vaches à lait Fort potentiel / Faible investissement Dilemmes Potentiel inconnu / Fort investissement Poids morts Faible potentiel / Faible investissement
  • LA RECHERCHE DE MOTS-CLÉSGoogle Adwords Keyword Tool • Compétition • Volume de Recherche Global • Volume de Recherche Local • CPC Moyen • Outil de prévision du trafic • Outil de génération de mots-clés synonymes ou reliés selon Google
  • LA RECHERCHE DE MOTS-CLÉSOUTILS GRATUITSGoogle Analytics Il permet danalyser laudience de votre site internet en vous fournissant des informations sur sa fréquentation et son efficacité marketingFonctionnalités : • Dashboard général : nombre de visites, visiteurs uniques, nombre de pages vues, provenance du trafic.. • Analyser les différents trafics des moteurs de recherche : organique et payant • Analyser les différentes sources de trafic : direct, référent, via les mots clés • Analyser les performances e-commerce • Permet de voir la navigation et les actions des internautes sur votre site • Possibilité de configurer des segmentations avancées pour isoler et analyser des sous ensembles : visites avec conversion, visites ayant générées des ventes… • Créer des rapports personnalisés en fonction des critères qui vous intéressent
  • AUDIT SEO DU SITE WEBQuoi ? • Un audit complet des problèmes relatifs au SEO présents sur votre sitePourquoi ? • Présenter aux moteurs de recherche votre site optimisé • Maximiser lefficacité dautres critères du positionnement de votre (ex: campagne d’acquisition de liens).Comment ? • En émettant des recommandations sur les problèmes dindexation, de duplication de contenus, sur la bonne hiérarchisation de larchitecture du site, sur la qualité et quantité des contenus  En vérifiant la correcte implémentation des recommandationsLivrable • Document expliquant les problèmes relevés et leur analyse • Une liste dactions priorisées • Laccompagnement sur l’implémentation des modifications
  • OPTIMISATION ONSITEQuoi ? • Une implantation de solutions pour améliorer la structure et la contenu du site.Pourquoi ? • S’assurer que votre site web sera bien classé dans les moteurs de recherche • Éviter que toute nouvelle version du site nuise au momentum • Sassurer que le contenu est maximisé et optimisé pour le référencementComment ? • Redirections 301 • Interlinking • Stratégie de contenuType de documents • Un examen en continu du site pour déceler des problèmes dindexation (Google Webmaster Central) • Analyses ad hoc selon les besoins en référencement
  • OPTIMISATION ONSITE : OUTILSGOOGLE WEBMASTER TOOL • Fournit des données sur lindexation, les visites des robots des moteurs de recherche et le trafic SEO. • Vous permet de détecter des problèmes, notamment concernant lindexation de vos pages. • Vous fournit des données offsite et onsite pour une amélioration constante de votre site et de ses performances.Cest loutil par excellence pour mener à bien tout travaildoptimisation onsite ou daudit SEO.
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (1/7)CRÉER DES PAGES FORTESPour améliorer le positionnement de votre site dans les résultats derecherche, une phase doptimisation du site est nécessaire pourconstruire des pages fortes, centrées sur les mots clés quelles ciblent.Les facteurs à prendre en compte : • les mots clés doivent être positionnés dans la page de manière adéquate, • le contenu doit être unique, • les pages liées entre elles afin de dessiner une architecture qui différencie les pages principales des pages secondaires.
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (2/7)LES ÉLEMENTS DE PAGETitres de page • 65 caractèresMeta Descriptions • 165 caractèresContenu • Contenu unique • 300 mots minimum (suggéré) • Balise de titre (tag H1, H2, H3) • 2 à 5 % de densité de mots clés • Contenu multimédia • Liens externes • Liens internes
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (3/7)LUTTER CONTRE LES SITUATIONS DE CONTENUS DUPLIQUÉSLe duplicate content ou contenu dupliqué implique des URLS différents pour des pages identiques. Cette situation causeune perte de valeur sur les pages, étant donné que le poids des liens se trouve dilué, parce quils peuvent pointer surune même page mais des URLS différents. Limportant est de créer des URLS uniques pour chaque page.RedirectionsIl existe 2 types de redirections : • 301 : Elle est permanente et indique quun nouvel URL a été définitivement alloué à la ressource demandée et que toute référence ultérieure à cette ressource devrait utiliser lURL spécifié par la redirection. • 302 : Elle nest pas à proprement parlé utile dans une situation de contenu dupliqué puisquelle est temporaire.Canonical tagEffectif depuis 2009, Le tag “link rel=canonical” permet de spécifier une adresse URL canonique (principale) pour chaquepage dun site. On évitera ainsi que le moteur nindexe plusieurs versions de la même page sous des adresses différentes.
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (4/7)LINDEXATION DES CONTENUS MULTIMÉDIAS7% des requêtes proposent à linternaute des résultats de recherche universelle… Et si Google saitlire, il ne voit toujours pas !Images • Renseigner la balise ALT et le nom du fichier avec les mots clés correspondants • Préciser la taille de limage étant donné que les grandes tailles se positionnent en haut des résultats • Faire un plan de site XML de vos images si votre site en comporte beaucoup Vidéos • Préférez les formats les plus répandus comme .mpg, .mpeg, .mp4, .mov, .wmv,.avi, .flv. • Nommer les fichiers explicitement et créer une description attrayante et informative • Un URL par vidéo à recenser ensuite dans un plan de siteXML et à associer à votre fil RSS • Pour lhébergement, utilisez YouTube mais aussi Dailymotion ou Tubemogul qui publiera en une fois vos vidéos sur lensemble des plateformes.
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (5/7)UTILISER LES MICROFORMATSLes microformats sont des attributs declasse particuliers : ajoutés aux balisesHTML, ils vont structurer le contenu etfaciliter sa réutilisation tout en informantsur la mise en forme et la significationsémantique.Ils aident ainsi à lindexation : les robotsrepèrent les microformats qui sont alorsretranscrit dans les résultats derecherche enrichis ou rich snippet.
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (6/7)UTILISER LES MICROFORMATSLes différents types de microformats : • de personnes : hCard ou hResume • dadresse : • davis: hReview • dévènement: hCalendar • de recette : hRecipePour les sites de e-commerce, les microformats hProducts sonttrès prometteurs permettant dafficher dans le résultats derecherche des liens vers des pages de destination plus ciblées etprofondes dans le site : lentonnoir est plus rapide et le nombrede clics réduit.
  • OPTIMISATION ONSITE: AMÉLIORER L’INDEXATION (7/7)LES NOUVEAUX CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTEVitesse de chargement des pagesTout comme Webmaster Tool, Google Analytics permet désormais de mesurer la vitesse dechargement des pages grâce à une modification du code. En effet, cest devenu un critère declassement dans lalgorithme de Google. Il sagit ainsi doptimiser images, CSS et scripts afin deproposer aux robots un site rapide à visiter.Le social rankGoogle et Bing calculent pour chaque internaute présent sur les réseaux sociaux un « social rank »qui détermine sil est une source dautorité dans un domaine (« social authority»).Les liens publiés vont donc influer sur le positionnement des pages et la valeur apportée sera plusou moins importante selon le « social rank » de celui qui aura posté le lien.
  • OPTIMISATION OFFSITE: AMÉLIORER SON POSITIONNEMENTQuoi ? • Renforcer lautorité et la popularité du site continuellement et progressivementPourquoi ? • Accroitre le positionnement des mots clés dans les résultats de recherche en améliorant lautorité de votre site vis-à-vis de ses compétiteurs.Comment ? • Acquérir des liens puissants pour dépasser ses compétiteurs dans les résultats de recherche • Acquérir des liens depuis les sites de niche de lindustrie bien positionnés • Faire des liens depuis les sites des partenaires déjà existantss • Liens depuis des blogs ou des sites pertinents • Déploiement de widget et autres applications virales avec une dimension SEO • Acquérir des liens/vote/note/etc. sur différentes plateformes de nouvelles (SNO) ou sociales (SMO).Livrable • Document de suivi sur lacquisition de liens • Rapports de positionnement • Rapport de trafic par thème de mots clés
  • OPTIMISATION OFFSITE: AMÉLIORER SON POSITIONNEMENTCréation de page de destination optimisée • Chaque page porte sur un thème représenté par un certain nombre de mots clés principaux et dérivés. • La page daccueil du site est symbolisée par les mots clés les plus « cœur de métier » alors que les pages secondaires exploitent des mots clés de plus en plus ciblés et longue traine, dans une structure idéalement hiérarchisée.Sélection de mots clés • En vue de travailler le positionnement dun site dans les résultats de recherche, une sélection des mots clés issus des meilleurs volumes de recherche dans Google et sur Analytics est effectuée. • Une fois les classements dans les résultats de recherche obtenus, le croisement des données permet dobtenir une liste de mots clés pertinente à travailler en acquisition de liens.Travailler en continu les positionnements acquis • Une fois les classements acquis dans le sacro-saint cercle des cinq premiers résultats, il sagit de maintenir ces positionnements, • Il s’agit également d’exploiter dautres thèmes de mots clés pour augmenter le nombre de pages du site présentes dans les résultats de recherche
  • OPTIMISATION OFFSITE: AUGMENTER SON TRAFFICOPTIMISATION DU CHOIX DES MOTS CLÉS • En matière dacquisition de liens, les évolutions se définissent tant en terme de pratiques obsolètes – ce qui se faisait en 2004 ne se fait plus – quen termes de créativité. • Ainsi, de hauts classements sur un mot clé ne signifie par pour autant des conversions démultipliées. • Il faut alors aller chercher des réponses et faire des essais comme capitaliser sur la notoriété dune marque et utiliser des expressions construites avec le mot clé générique et la marque.
  • OPTIMISATION OFFSITE – LE PROFIL DE LIENS• Nécessité dun portfolio de liens bien équilibré• Variation des sites sources (sites de nouvelles sociales, blogs, sites web, des widgets, annuaires, etc)• Variation de lemplacement du lien (contenu, menu, barre latérale, etc.)• Variation des liens de destination (plusieurs pages de destination pour le même mot-clé)• Variation des mots-clés des liens (courte et longue traîne, avec ou sans la marque)
  • LES CHANGEMENTS DANS L’ALGORITHME DE GOOGLE• La diversité des liens devient un critère plus probant• Linfluence du lien contextuel en « exact match » baisse pour celui dun lien contextuel plus dilué .• Le champ sémantique du domaine prend de plus en plus de place (vs celui de la page)• 6 principaux facteurs en 2009, 9 en 2011 (augmentation de la diversification) Changements dans lalgorithme – 2009 vs 2011 Source: SEOmoz.
  • ACQUISITION DE LIENS – LE LINKBUILDING EN 3 ÉTAPES1- Prospection • Répertorier les sites potentiels où il est possible de placer un lien.2- Evaluation • Évaluer la qualité du site selon les facteurs déterminant la pertinence ou leffort à mettre pour acquérir un lien, selon des signaux précis (autorité du nom de domaine et de la page, nombre et qualité des backlinks, etc.). • Utiliser les outils et métriques (barres doutils, Open Site Explorer, Spyonweb…).3- Persuasion • Entrer en contact avec le webmaster et le convaincre du bénéfice à placer un lien dans un article ou une page de son site.
  • ACQUISITION DE LIENS – TECHNIQUES DE LINKBUILDING (1/2)LE LINKBUILDING TRADITIONNELTop 500 • Examen des sites web se positionnant sur les mots clés connexes / ciblées • Analyse de la fiabilité du domaine • Emplacement idéal du lien, lancre et des pages de destination • Contact du webmaster • Proposition de contenu, déchange de lien, etc.Copycat • Analyser les liens entrants des principaux compétiteurs • Analyse de la fiabilité du domaine • Emplacement idéal du lien, lancre et des pages de destination • Contact du webmaster • Proposition de contenu, déchange de lien, etc.
  • ACQUISITION DE LIENS – TECHNIQUES DE LINKBUILDING (2/2)LE LINKBUILDING TRADITIONNELGuest Blogging • Créer un contenu basé sur des mots clés ciblés • Offre de contenu avec des liens vers des sites tiers • Suivi de la mise en ligne du contenuDomaining • Acheter un site web puissant ou des noms de domaine • Création de contenus sur le nom de domaine acquis • Vous pouvez aller sur http://www.godaddy.com
  • ACQUISITION DE LIENS – COMMENT ÉVALUER UN SITE (1/2)OUTILS ET MÉTRIQUESBarre doutils SEO BookElle est très complète : lePage Rank, lAlexa, le nombre debacklinks Yahoo, lâge du site, la présence dans le répertoireYahoo ou Dmoz, loutil de recherche mot-clé sur Trends, Insight,Adwords,…Barre doutils SEOMozElle regroupe bon nombre dutilitaires essentiels pour leréférencement comme le mozRank (équivalent du PR de Google)et le mozTrust (indice de confiance mesuré par les liens provenantde sites reconnus – .edu, .gov etc). Elle permet danalyser lespages, connaitre des informations sur le nom de domaine, avecde nombreux outils.
  • ACQUISITION DE LIENS – COMMENT ÉVALUER UN SITE (2/2)OUTILS ET MÉTRIQUESOpenSite ExplorerOpenSiteExplorer est loutil de SEOMoz. Il propose un classementdes liens dun site par autorité, quils soient entrants, internes, ouno follow tout en précisant le titre de la page ou lancre du lien.Les données sont utiles pour faire du copycat mais ne seront pasforcément à jour, les mises à jour étant plus lentes en français.SpyonwebSpyonweb permet de voir tous les sites correspondant à uneadresse IP ou un code Adsense. Cest utile pour connaître lespropriétés dun webmaster.
  • ACQUISITION DE LIENS – LES BONNES PRATIQUESUtiliser les commandes site pour trouver des sites potentiels • Intitle: requête visant les mots inclus dans les balises de titres des pages • Inurl: requête visant les mots inclus directement dans les URLs • Intext: les pages des résultats contiennent réellement les mots-clés recherchés dans le texte • Site : limiter les résultats de recherche à une extension de domaine précise • « »: pages incluant la mention exacte que vous avez placée entre guillemets • Related: trouver les sites que Google considère similaire à celui que vous avez entré dans la requêteEcrire un courriel de contact accrocheur • Sadresser de manière courtoise et concise au webmaster • Proposer une offre qui intéresse le webmaster et rencontre ses intérêts • Présenter de manière alléchante et sincère sa proposition • Etre une fille !
  • LE PAYSAGE DU SEO EN 2011• Émergence des facteurs sociaux dans les SERPS (search engine results pages)• Les avis et citations des clients de sites de confiance (ex: TripAdvisor)• Lengagement social:  Like, Recommend  (re) tweets,  Notes / Évaluations (étoiles, note /10, etc.)  Google +1  Visibilité sur les sites de nouvelles sociales (StumbleUpon, Digg, Reddit, Mixx)• Laccent sur la recherche locale ("mot-clé" + "location")• Google Adresses dépasse parfois les résultats organiques
  • 3e partieLE RÉFÉRENCEMENT SOCIAL : DESRÉSEAUX SOCIAUX AU SEO • Le référencement social 101 • Établir une stratégie de référencement social (SMO) (10) • La montée du référencement social • Le référencement social : 3 points à retenir • Le référencement social en 2011 • Les Stratégies des participants en SEO et SMO • Les signaux sociaux
  • SMO 101LE RÉFÉRENCEMENT SOCIAL 101• Les blogues et autres points dancrage (ex: Facebook, YouTube, Linkedin, SlideShare, FlickR) sont devenus les portes dentrée principales des RP en ligne.• Produire du contenu attrayant et mis à jour est une nécessité pour la plupart des entreprises.• Lentreprise se doit de maximiser sa présence en ligne via: • La promotion de contenu sur les sites de nouvelles (Digg, Reddit, Mixx, StumbleUpon) • La création et la promotion de widgets (afin dacquérir visibilité et liens pour le SEO) • Engager une conversation via votre RP en ligne • Faciliter les votes et co-citations des grands joueurs comme FB likes, Google +1, etc.
  • LA MONTÉE DU RÉFÉRENCEMENT SOCIAL• Les réseaux sociaux passent de la conversation à loptimisation; les équipes marketing sont maintenant en contrôle des plateformes sociales et les sites eux‐mêmes développent des modèles publicitaires• Lacquisition de fans ou de followers se fait maintenant grâce au marketing (ex: Facebook Ads, YouTube promoted videos, etc.) et non par des concepts viraux.• La poussée du social media pour le SEO (diversité et valeur du portfolio de liens).• Le « Social CRM » ou chaque fan, follower, mention, etc. doit être rattaché à un ROI plus direct. – Écouter les conversations de vos clients – Analysez ces conversations afin de mieux répondre à leurs besoins – Corréler linformation avec les données à linterne – Réagir à ces conversations afin de générer des actions $$
  • LE RÉFÉRENCEMENT SOCIAL EN 2011• Le processus décisionnel des entreprises intègre de plus en plus les réseaux sociaux: • dans les plans marketing et la constitution des objectifs • pour innover, orienter le service à la clientèle et pour les conditions de travail• Le mobile est la porte ouverte sur le monde : • utiliser les réseaux sociaux a lieu sur mobile et plus seulement par ordinateur • pour des transactions sans papier : des coupons à lachat• Le vidéo sera partout: • avec intégration de filtrage, de marquage, dédition et de localisation • tant les compagnies que les consommateurs vont aller chercher des informations dans les vidéos• La perception du ROI sera redéfinie • alors que les entreprises étaient auparavant sur les réseaux sociaux, désormais elles les utilisent • il ne sagit plus de compter les « Like » mais regarder le ROI en termes financiers, de présence en ligne, de notoriété et de gestion du risque http://www.readwriteweb.com/archives/10_ways_social_media_will_change_in_2011.php
  • SMO 101LES SIGNAUX SOCIAUX Google Bing Les résultats se Oui, les signaux recheche sont-ils Oui, particulièrement sociaux transfèrent de affectés par les pour les nouvelles la valeur aux liens signaux sociaux? Les liens partagés Oui. Lautorité est sur Twitter , mesurée (fréquence,Facebook et Google Dans certains cas. tweets, RT, autorité desPlus transmettent-ils personnes qui publient). de lautorité?http://searchengineland.com/what-social-signals-do-google-bing-really-count-55389
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE RÉFÉRENCEMENT SOCIAL (SMO) (1/10)AGENDA1. Le partage de contenu 101 • Tout sur le contenu • Tout sur les blogs • Promotion sociale de nouvelles2. Le marketing sur Facebook • Pages Facebook • Annonces Facebook • Concours sur Facebook
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (2/10)TOUT SUR LE CONTENUQUI PARTAGE DU CONTENU ? COMMENT LE CONTENU EST-IL PARTAGÉ? • La moitié des consommateurs partagent du contenu • Par courriel de façon hebdomadaire • Sur les réseaux sociaux • Plus de 60% des Nord-Américains font une (Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.) recherche de produits en ligne avant dacheter • Sur les sites de nouvelles sociales • 1/3 utilise les réseaux sociaux pour rechercher des (Digg, Reddit, StumbleUpon, Scoopeo etc.) produits • Sur les sites et les blogs (avantage pour se • 1/4 poste des commentaires / revues à propos des positionner) produits quils ont acheté
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (3/10)POURQUOI LES CONSOMMATEURS PARTAGENT-ILS DU CONTENU ?Parce quil est… • Utile / Informatif • Intéressant • Unique / Original • Inspirant • Drôle • Surprenant
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (4/10)QUELLES SORTES DE CONTENUS LES CONSOMMATEURS PARTAGENT-ILS? • Articles de blogs • Articles de presse • Pages de produits • Revues de lieux / produits • Commentaires • Vidéos • Photos / Images • Promotions , concours, achats groupés…
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (5/10)TOUT SUR LES BLOGSBÉNÉFICES DES BLOGS BÉNÉFICES SEO OBJECTIFS • Plateforme flexible • Contenus mis à jour • Publication de contenus • Billets, Commentaires, etc. grâce au bouche à oreille • Facile à optimiser ( pour les moteurs de recherche et pour le • Contenus structurés • Supporte les efforts SEO marketing) • Catégories, Tags, Utilisateurs, RSS Feed, etc. • Génère du trafic • Naturellement social (promeut lengagement) • Interlinking • Augmente lengagement des utilisateurs • Opportunités pour les marques
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (6/10)PROMOTION DE NOUVELLES SOCIALES - SOCIAL NEW PROMOTIONObjectifs Livrables • Générer du trafic et des inscriptions • Stratégie de contenu o Contenu thématique • Augmenter la notoriété de la marque o Contenu social et viral • Augmente lengagement de lutilisateur • Promotion du contenu o StumbleUpon, Reddit, Digg, Scoopeo, etc… • Supporte le SEO o Facebook etTwitter o Attire des liens entrants o Génère des “Signaux Sociaux” • Une moyenne de 100 à 200 liens entrants
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (7/10)LE MARKETING SUR FACEBOOKFacebook, cest • un endroit où les personnes se connectent… • un environnement personnel…Facebook, ce sont aussi • des pages • des annonces payantes • des concours
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (8/10)LE MARKETING SUR FACEBOOKUne Splash page est une page de destination Des annonces payantes ultra ciblées : Facebook Shopping est un ongletpersonnalisée qui invite les visiteurs à accomplir • Données démographiques, boutique en ligne qui affiche linventairecertaines actions (Aimer, participer à un concours…) • Goûts personnels, etc… sur la page Facebook dune marque.
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (9/10)LES ANNONCES PAYANTES SUR FACEBOOKObjectifs • Notoriété de la marque • Augmenter la visibilité • Engager les utilisateurs ciblés • Accroitre le nombre de fans Facebook • Générer des ventsCaractéristiques Livrables • Ciblage démographique • Configuration de la campagne : • Géo-ciblage o Trafic vers le site • Pay Per Click o Trafic vers la Fan Page • Établir un budget quotidien • Optimisation en continu • Annonces, sondages et histoires sponsorisés • Trafic ciblé et de qualité
  • SMO 101ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE SMO (10/10)LES CONCOURS SUR FACEBOOK Saisir des opportunités • 50% des utilisateurs aiment participer à un concours ou à un tirage au moins une fois par mois. • Les entreprises qui offrent des concours ont deux fois plus de fans. – Forrester Research Objectifs Idées & Options • Engager les consommateurs • Concours Facebook (Likes & Fans) • Promouvoir VOS Produits o Règlements et Légalité • Avoir des Fans/Followers (générer des “Likes”) • Augmenter lactivité des fans / followers • Concours sur un Blog (Commentaires et courriels) • Stimuler la demande pour les produits et services • Concours sur Twitter (Tweets & retweets) • Collecter des données utilisateurs • Concours de Blogueurs (Liens entrants et RP)
  • SMO 101LE RÉFÉRENCEMENT SOCIAL : 3 POINTS À RETENIR• Le SMO a un impact direct sur le référencement (signaux sociaux)• Le SMO a un impact indirect sur le référencement grâce la viralisation du contenu (création de liens et de trafic)• Le SMO permet aussi de façonner son image de marque, son influence et de faire du service à la clientèle.
  • SEO et SMO 101LES STRATÉGIES DES PARTICIPANTS EN SEO ET SMO Quelle est la présence de votre site (sur une base volontaire) au niveau du référencement naturel et social pour des mots-clés: - Autour de votre marque - Autour de mots-clés très recherchés dans votre industrie - Autour de vos plus importants produits / services - Autour de mots-clés géolocalisés
  • 4e partieÉTABLIR DES BONNES PRATIQUESEN RÉFÉRENCEMENT PAYANT • Le référencement payant 101 • Des pages de destination de qualité • La sélection de mots clés • Google Website Optimizer • Les types de correspondance des termes de recherche • Fonctionnalités des résultats de recherche payants • Ciblage des mots clés • Fonctionnalités des réseaux de contenu • Configuration des campagnes • Le paysage du PPC en 2011 • Quelques bonnes pratiques à adopter • Les stratégies des participants face à la concurrence • Niveau de qualité (Quality Score)
  • LE RÉFÉRENCEMENT PAYANT 101• Excellent pour comprendre la valeur de chacun des mots-clés• Contrôler et optimiser la totalité de lentonnoir de conversion et votre coût par acquisition (CPA)• Meilleur ROI à court-terme
  • LA SÉLECTION DE MOTS-CLÉS• Faire une liste des 100 mots-clés que vous souhaitez cibler et pour lesquels vous êtes prêts à mettre un maximum de budget.• Utiliser Google Keyword Tool pour rechercher des mots clés de votre concurrence.• Utiliser loutil de prévision du trafic de Google pour voir le volume de recherche et le coût par clic de chaque mot clé.• Utiliser Google Analytics pour examiner les mots-clés organiques génèrant du trafic sur votre site.• Trier, hiérarchiser la liste obtenue et regroupez les mots-clés par thèmes.• Limiter le nombre de mots clés par groupes dannonce pour accroître votre taux de clic et le niveau de qualité de vos mots clés.
  • LES TYPES DE CORRESPONDANCE DES TERMES DE RECHERCHE • Requête large = vos annonces sont diffusées quand les recherches portent sur des expressions similaires et des variantes. • Requête large (basée sur la session) = toutes les variantes du mot-clé • "Expression exacte" = conserve la structure du mot-clé • [Mot clé exact] = vos annonces sont diffusées si les recherches correspondent à lexpression exacte qui a été tapée.http://adwords.google.com/support/aw/bin/answer.py?hl=fr&answer=68074
  • CIBLAGE DES MOTS-CLÉS• Requête de recherche (Intention de lutilisateur)• Ciblage géographique• Ciblage commercial• Options: le réseau de « recherche » et le réseau de « contenu »
  • CONFIGURATION DES CAMPAGNESÉtablir des budgets quotidiens mensuels et des objectifs de campagnes • Pour une stratégie de prospects, concentrez-vous sur lefficacité du coût par clic. • Pour une stratégie de marque, mettez laccent sur le CPM sur les réseaux de contenu • Créer des campagnes bien distinctes avec les objectifs différents dans Adwords.Pour une stratégie de prospects • Créez des pages de destination personnalisées pour chaque groupe dannonces (plus elles sont pertinentes, plus le niveau de qualité (Quality Score) sera important) • Si elles ne répondent pas aux attentes des visiteurs, le taux de rebond sera élevé • Installez le code de suivi des conversions Google sur les pages de confirmation et de remerciement pour traquer les visites • Attendez davoir suffisamment dinformations et de données pour réaliser des tests A/B sur les pages de destination
  • QUELQUES BONNES PRATIQUES À ADOPTERUtiliser des call to actions pour augmenter votre CTR • Les annonces les plus performantes sont celles générant bien évidemment le plus de conversions, mais également celles ayant un nombre de clics et un taux de clics élevé.Lier votre compte Adwords à votre compte Analytics • Déterminer les pages de destination que vos visiteurs voient le plus souvent. • Créez des buts dans Adwords et un entonnoir de conversion dans Analytics.Surveiller de près le niveau de qualité de vos mots clés • Filtrez les mots clés ayant un niveau de qualité de 7 ou plusExclure des mots clés • Nayez pas peur dutiliser les mots clés à exclure afin de filtrer les résultats inappropriés et minimiser les dépenses inutiles.Créer des rapports personnalisés • Avec Adwords, vous pouvez créer des rapports personnalisés pour analyser la performance de vos mots clés ou voir si vous avez atteint les résultats escomptés.
  • NIVEAU DE QUALITÉ (QUALITY SCORE) • Affecte le CPC moyen • Affecte le classement des annonces • Éléments pris en compte: CTR, Max CPC, QS de la page • Sur la base de: • Historique Click-Through-Rate (CTR) • Historique du compte • CTR historique des URL affichées • Landing Page • Pertinence des mots clés http://adwords.google.com/support/aw/bin/answer.py?hl=en&answer=10215
  • DES PAGES DE DESTINATION DE QUALITÉLa qualité des pages de destination est lun des facteurs permettant dedéterminer le niveau de qualité des mots clés.La qualité dune page de destination se mesure à laide des critèressuivants : • Utilité et pertinence des informations fournies sur la page • Facilité de navigation pour linternaute • Temps de chargement de la page • Nombre de liens sur la pageIl est important que le call to action soit visible et attractif pour inciter à laconversion et que les visiteurs aient toutes les informations sur le service oule produit proposé.http://adwords.google.com/support/aw/bin/answer.py?hl=fr&answer=113575
  • GOOGLE WEBSITE OPTIMIZERGoogle Website Optimizer est un outil conçu pour vous aider àaméliorer lefficacité de votre site web et votre ROI.Il sagit de tester plusieurs variantes du contenu de votre site afin dedéfinir celle qui génère le plus de conversions.Vous choisissez les éléments à tester : titre, image, promotion et vouslancez un test sur une partie de vos visiteurs.Une fois les données collectées, Google Website Optimizer vouspropose des rapports et des suggestions doptimisation.http://www.google.com/support/websiteoptimizer/
  • FONCTIONNALITÉS DES RÉSULTATS DE RECHERCHE PAYANTS• Les annonces apparaissent dans les résultats de recherche liées à la requête des utilisateurs des moteurs de recherche• Choix du CPC plutôt que du CPM• Segmentation très précise selon la thématique du mot-clé• Segmentation très précise selon la géolocalisation du mot-clé• Plus les enchères sont élevées, plus les mots- clés ont la possibilité dêtre bien positionnés dans les résultats
  • FONCTIONNALITÉS DES RÉSEAUX DE CONTENU• Les annonces textuelles, illustrées, vidéo ou « rich media » sont ciblées en fonction des thèmes de vos mots clés, et non de façon unitaire.• Vous pouvez cibler des sites Web qui se sont associés à Google (partenaires du Réseau Display), YouTube, ainsi que des sites Google spécifiques.• Annonces ciblées par emplacements sur le Réseau Display• Ajout daudiences à votre campagne sur le Réseau Display• Enchères sur le Réseau Display
  • LE PAYSAGE DU PPC EN 2011 • Remarketing (permet de faire convertir les indécis) • Achat dannonces sur: Twitter, Facebook, StumbleUpon • Annonces vidéo (YouTube) • Annonces sur Mobile et iPAD • Nouvelles fonctionnalités Adwords pour le LocalSource : http://www.google.com/ads/innovations/remarketing.html
  • LES STRATÉGIES DES PARTICIPANTS FACE À LA CONCURRENCEActivité:Et vous quels sont vos modèles daffaires ?Examinons vos stratégies en référencementpayant !
  • 5e partieADOPTER LE VIRAGE DURÉFÉRENCEMENT LOCAL • Le référencement local… est partout • Stratégies de référencement local • La recherche locale dans les résultats de recherche • Optimisation On Site • Votre entreprise sur Google Places • Mesurer la performance de son référencement local • Créer et valider sa page sur Google Places • Gérer son référencement local avec des applications • Les critères de positionnement • Les stratégies des participants : Inscrire son entreprise sur Google Places • Le référencement local payant : Google Offers
  • LE RÉFÉRENCEMENT LOCAL… EST PARTOUT• Personnalisation des recherches par géolocalisation sur • Plus de 20% des recherches sont locales (Google) toutes les plateformes. • 40% fréquentent Facebook sur mobile (200 M/500• Des communautés autour de lieux: Foursquare, Facebook M) (Facebook - Jan 2011) places, Google Offers, Groupon, etc. • 80% du budget est dépensé à moins de 50 km (Direct• L’adoption du « local extension » en PPC. Marketing Association) Âge En ligne Hors ligne 55 ans et plus 56% 41% 35 à 54 69% 27% 18 à 34 81% 12% Où cherchez-vous l’information sur une entreprise locale?
  • LA RECHERCHE LOCALE DANS LES RÉSULTATS DE RECHERCHE Les recherches locales sont désormais présentes: • Avec la carte agrandie à gauche • Dans les listings de recherche • Dans les annonces payantes • Dans les verticaux à droite
  • VOTRE ENTREPRISE SUR GOOGLE PLACES
  • CRÉER ET VALIDER SA PAGE SUR GOOGLE PLACES • Nom • # TEL • URL • Assignation des catégories • Description (FR vs EN) • Images • Vidéos • Détails additionnels • Les autres éléments • Possibilité d’importer 10 fiches et plus via un fichier xls pour éviter de les ajouter une à une dans le cas où vous auriez plusieurs succursales.
  • LES CRITÈRES DE POSITIONNEMENT L’algorithme de recherche locale se définit par : 1. La pertinence = Mots clés 2. La prédominance = Popularité (avis, citations) 3. La distance = DistanceLes critères de positionnement local sont :• Une fiche d’entreprise dûment remplie• La présence de mots clés dans la page• Le nombre d’avis• Le nombre de citations• L’inscription dans les annuaires locaux• Les facteurs du site de destination (adresse et # TEL)Source: http://www.davidmihm.com/local-search-ranking-factors.shtml
  • LE RÉFÉRENCEMENT LOCAL PAYANT: GOOGLE OFFERSLe lancement de Google Offers a eu lieu au début demois de mai 2011 aux Etats-Unis, dans quelques villestests, et devrait s’étendre au reste du territoire avant2012.Ce service de coupons offre aux abonnés la possibilité dechoisir quel type doffres ils désirent recevoir. Ils peuventégalement indiquer les quartiers qu’ils fréquentent leplus.En visionnant un échantillon d’offres, les utilisateurspeuvent également confirmer leur choix ou le modifierpour l’affiner encore davantage à ses goûts.
  • STRATÉGIE DE RÉFÉRENCEMENT LOCAL1. Faire une recherche de mots clés, stratégie et positionnement.2. Optimiser son site web.3. Augmenter sa popularité via des avis et citations.4. Configurer des rapports de suivi opérationnels.
  • OPTIMISATION ONSITEOptimiser les éléments de page:• Title tag• Meta description• Balise h1• Balise ALTRenforcer l’interlinking permettant de distinguer despages fortes.Créer des pages de destinations ciblant les villes ou lesrégions desservies:• Avec des contenus uniques• Optimisées et suceptibles de se positionner
  • MESURER LA PERFORMANCE DE SON RÉFÉRENCEMENT LOCAL• Dashboard• Ajout d’un URL traçable grâce à Google URL builder
  • GÉRER SON RÉFÉRENCEMENT LOCAL AVEC DES APPLICATIONSPermet d’automatiser et de centraliser la gestion de sonréférencement local.• Recherche de mots clés et de citations• Suivi sur la performance et rapport• Analyse de la compétition• Centralise la gestion des annuaires locaux et avis
  • LES STRATÉGIES DES PARTICIPANTS : INSCRIRE SON ENTREPRISE SUR GOOGLE PLACES Activité: Inscrire son entreprise sur Google Places est le premier pas en référencement local.
  • 5e partieLE BOUM DU RÉFÉRENCEMENTMOBILELe référencement mobile Le référencement pour tablette• Du local … Au mobile • Faut-il créer un site mobile ? • Qu’est ce qu’une tablette ?• Le commerce local rajeuni grâce au mobile • Optimiser son site mobile • Quel est le trafic généré sur tablette ?• La recherche mobile en 2011 • Faire du linkbuilding mobile • Contraintes techniques• Les parts de marché mobile en 2011 • Design et usabilité mobiles (3) • Optimiser un site pour tablette• La navigation mobile – outils et supports • Checklist mobile • Créer une application iPAD (4)• Le référencement mobile 101 • Les différents types d’applications (4) • Trafic iPAD et Google Analytics• Exploration des sites mobiles par Google • Application vs site mobile : les usages • Les stratégies des participants : référencement mobile et tablette
  • DU LOCAL… AU MOBILE• Quand un usager fait une recherche mobile, il tape un ou deux • En Janvier 2011, 77,1 millions d’abonnés mobiles ont mots, rarement plus. Ces mots clés de courte traine sont accédé à du contenu local sur un mobile, en hausse de 34% par rapport à 2010. également plus compétitifs mais représente un enjeu de trafic et de conversion de taille. • 33% des abonnés mobiles sont des utilisateurs de contenus locaux .• Les usagers recherchent une réponse encore plus rapide et fiable • Le nombre de recherches locales sur un appareil avec sur mobile que sur un ordinateur, car ils effectuent une recherche GPS est en forte hausse : de 78% à 87% dans l’instant et près de là où ils se trouvent. (Source : Comscore LSA State of Local Business Search) “Pizzeria plateau” “Cordonnier vieux port” “Guichet automatique mile end”
  • LE COMMERCE LOCAL RAJEUNI GRÂCE AU MOBILEApplications de Coupons + Génération de la demande(Groupon, LivingSocial, GoogleOffers, Tuago, Lerenard.ca, Offre du JourLespac.com, etc.)Applications d’Avis/Reviews(Yelp, Google Places, Monavis.ca)Applications de Check in et de Génération de trafic àpied(Foursquare, Gowalla, Facebook Places, etc.)Applications de Paiement Mobile et de RéservationMobile(Square, Open Table, Zoc Doc, etc.)
  • LA RECHERCHE MOBILE EN 2011• Le nombre de recherches sur Google Mobile US a quadruplé lors de la dernière année.• La part de marché des requêtes mobiles sur les recherches globales a doublé lors de la dernière année, passant de 3 à 6%.• 91% des recherches mobiles dans le monde sont faites sur Google.Sources : Netmarketshare http://www.netmarketshare.com/mobile-market-share?qprid=61
  • LES PARTS DE MARCHÉ MOBILES EN 2011• Les tablettes ont déjà réussi à conquérir environ 35,2% du trafic mobile.• LiPad représente 33,5% du trafic mobile total, ne laissant que 1,7% aux autres modèles. Il faut dire que cette interface de plus grande tailles procure un plaisir de navigation plus grand.• Les téléphones intelligents représentent 47,9% du trafic mobile canadien, et l’iPhone représente 72% de ce trafic contre 31% de parts de marché.• 42% des téléphones intelligents utilisés au Canada seraient des BlackBerry (RIM) pour moins de 3,6% du trafic mobile, soit environ dix fois moins que le iPhone Sources : Netmarketshare http://www.netmarketshare.com/mobile-market-share?qprid=61• Android représente 12,2% des téléphones intelligents, mais seulement 8,2% du trafic mobile.
  • LA NAVIGATION MOBILE – OUTILS ET SUPPORTSLa navigation sur mobile répond à des spécificités inhérentes à l’outil, aux applications qu’il embarquemais aussi aux technologies qu’il supporte :• Il existe les téléphones cellulaires classiques : ce sont des téléphones disposant de navigateurs ne pouvant afficher des pages web classiques, soit les navigateurs pour cHTML (iMode), WML,WAP, etc.• Il existe les téléphones intelligents ou smartphones : ce sont des téléphones permettant l’affichage de pages web standards, dans une certaine mesure. Cette catégorie inclut une large palette de machine comme les Windows 7, les Blackberry, les iPhones, les téléphones Android, les tablettes et les livres numériques. Cette catégorie peut se scinder en deux classes : • Les navigateurs pouvant supporter l’HTML5 • Les navigateurs ne pouvant supporter l’HTML5• Les produits Apple ne lisent pas les contenus ou les sites Flash.Source : http://googlewebmastercentral.blogspot.com/2011/02/making-websites-mobile-friendly.html
  • LE RÉFÉRENCEMENT MOBILE 101• Aujourd’hui, les SERPs (résultats au sein des moteurs de recherche) mobile vs les résultats navigateurs sont encore très similaires.• La conséquence pour le référencement est simple : un site web optimisé pour le référencement classique sera bien optimisé pour les résultats mobile.• Certaines modifications peuvent d’ores et déjà être faites pour le mobile: • Il est possible d’ajouter des informations spécifiquement destinées à la navigation mobile dans le sitemap • Le cloaking est toléré: Il est donc possible de présenter aux robots des moteurs de recherche deux versions de la même page, soit une version mobile et une version web.
  • EXPLORATION DES SITES MOBILES PAR GOOGLEGoogle a deux robots consacrés à l’exploration des sites mobiles : Googlebot et Googlebot-Mobile.• Googlebot explore les pages de navigateurs et les contenus qui y sont présents.• Googlebot-Mobile explore tous les sites qu’il trouve et ne classe que les contenus mobile dans son index mobile.• Ainsi, si votre site reçoit des liens dautres sites (mobiles ou classiques) le bot Mobile de Google la surement déjà trouvé et la déjà inclut dans son index mobile.• SI ce nétait pas le cas, vous pouvez créer un plan de site mobile et le soumettre à Webmaster Tool.• Mais attention, alors que les robots classiques explorent les sites chaque jour, les robots mobiles sont moins réguliers : vous pouvez voir votre site non visité avant 2 semaines.• Actuellement, seulement les téléphones traditionnels sont pris en compte par une ligne User Agent dans Googlebot Mobile, mais pas les téléphones intelligents.• Google sattend à ce que les smartphones permettent une expérience desktop sur leur machine, et quil ny ait pas de besoins defforts mobiles de la part des webmasters.Source : http://www.seroundtable.com/google-mobile-seo-12995.html
  • FAUT-IL CRÉER UN SITE MOBILE ?1 Non, grâce au transcodageLe transcodage est utilisé pour donner aux usagers mobiles une expérience unifiée de lanavigation lorsque Google juge que la version « desktop » ne répond pas correctement àune version mobile (ex: du flash, des images de plusieurs megs, etc.)2 Oui, en sous domaine www.mobile.monsite.comDe nombreux sites proposent une version mobile de leur contenu à leurs usagers. Ce contenu est reformaté pour s’adapter à l’affichage sur l’écran réduit des mobiles et proposé une véritable expérience de navigation.3 Non, en créant une page de destination ciblant les utilisateurs mobilesVous pouvez créer une page de destination qui offre les informations les pluspertinentes pour les navigateurs mobile. Ils peuvent ainsi attérir sur une pageproposant les infomartions de contact comme les numéro de téléphone, le courriel,ou les directions pour se rendre à l’adresse de l’entreprise.
  • OPTIMISER SON SITE MOBILELes critères SEO classiques sont également valables pour les sites mobiles.•Faire une recherche de mots clés mobile via Google Adwords et ses segments mobiles
  • FAIRE DU LINKBUILDING MOBILE1. Inscrivez votre site mobile dans les annuaires2. Utiliser l’architecture du site mobileProposez une véritable expérience mobile locale. La page d’accueil pourrait utiliser le GPS de l’appareil pour localiserl’utilisateur et lui proposer les informations sur le magasin le plus proche. Il pourrait également avoir accès à la page dumagasin optimisé avec une liste des produits en soldes et des coupons mobile. Ce type de contenu peut générer des liensqu’un site transcodé n’aurait pas permis.3. Donnez envie aux utilisateurs de faire un lienLa force de la téléphonie mobile repose sur un design particulier et une expérience immersive qui obligent les utilisateurs àfaire spontanément un lien vers le site mobile. Proposez un concept susceptible d’être partagé!4. Ne mettez pas de canonical tag partout sur votre site mobileSi vous dupliquez du contenu « desktop » dans un format mobile, la meilleure pratique reste d’utiliser du CSS pour lereformatage et des canonical tag pour rediriger le poids du liens. En faisant ceci, vous perdrez du trafic mobile et des liens . Ilest préférable de faire du contenu mobile unique et d’ajouter des canonical tag au site transcodé.Source : http://searchengineland.com/better-mobile-linkbuilding-in-5-easy-steps-86410
  • DESIGN ET USABILITÉ MOBILESConseils préliminaires :En raison du support même et de sa taille, en matière de design et d’usabilité, voici quelques conseils:• Veillez à ce que les développeurs de votre site soit en concordance avec les lignes de conduite du W3C pour la conception des sites mobiles.• Penser à la longueur de vos pages, vos usagers auront à faire « Suivant » de nombreuses fois si elles sont trop grandes.• Faite l’analyse qualitative de votre site sur différents mobiles afin d’en tester le rendu et la navigation.L’enjeu est particulièrement de taille pour les site marchands, qui souffriront plus du peu de place disponible pourprésenter de manière attractive leurs produits.Source : http://searchengineland.com/better-mobile-linkbuilding-in-5-easy-steps-86410
  • EXEMPLES DE DESIGN ET USABILITÉ MOBILES (1/2)Images :• Utiliser des images de petite taille, utilisant la pleine largeur de l’écran• Ajoutez un lien vers l’image agrandie• Placer le nom du produit sous l’image pour inciter les usagers à consulter les informations additionnelles en dessous.• Les images augmentent le temps de chargement des pages : réduisez la taille du fichier : le poids maximum recommandé est de 20 ko.Descriptions :• Les onglets sont une bonne alternative pour présenter du contenu, les présenter avec des couleurs permet à l’usager de les distinguer.
  • EXEMPLES DE DESIGN ET USABILITÉ MOBILES (2/2)Appels à l’action :• Les boutons larges sont un bon moyen de stopper l’attention de l’usager mais il faut veiller à ce qu’ils soient suffisamment larges pour les usagers avec écrans tactilesNavigation :• L’utilisation d’un fil d’Ariane permet à l’usager de revenir à la page de catégorie supérieure s’il n’a pas trouvé ce qu’il désirait• Les flèches droites et gauche sont une alternative pratique pour passer d’un item à l’autre.Tests :• Avoir un site mobile ergonomique implique des séries de test d’usabilité sur différents supports et types de mobiles (iPhone, BlackBerry, Android) ou de tablettes pour trouver le meilleur compromis pour les usagers.• L’enjeu est de proposer un site mobile qui génère des conversions et du trafic de qualité.
  • CHECKLIST MOBILE1. CONCEVOIR •Site mobile en sous domaine •Utilisation du CSS dans le code •Évitez le Flash, Java, Ajax, les frames •Respect des normes W3C Mobile http://validator.w3.org/mobile/ •Utilisation des Meta.txt et Robots.txt •XHTML (WAP 2.0), cHTML (iMODE) ou WML (WAP 1.2)2. OPTIMISER •Écran limité •Polices fondamentales •Optimiser les images •Évitez les publicités •Contenu simple et concis3. TESTER •Testez sur plusieurs navigateurs et plusieurs appareils
  • LES DIFFÉRENTS TYPES D’APPLICATIONS : L’APPLICATION NATIVE• Une application native est une application développée à partir d’un SDK (plateforme de développement) à destination d’un type d’OS mobile (iOS, Android etc…). Ces applications natives peuvent accéder à de nombreuses ressources du téléphone et sont disponibles sur les différents “App Store”.• Il n’est pas nécessaire d’être connecté au web ou au réseau cellulaire pour l’utiliser, sauf si l’application utilise des données qui doivent être mises à jour en temps réel.• Elle doit dont être développée par une entreprise possédant une expertise spécialisée.• Les coûts de développement et de maintenance sont multipliés par le nombre de systèmes cibles. Chaque mise à jour ou évolution de l’application peut donner lieu à des dépenses relativement importantes.Source : http://fr.techcrunch.com/2011/02/17/la-technologie-html5-va-telle-prochainement-remplacer-les-applications-natives-sur-mobile/
  • LES DIFFÉRENTS TYPES D’APPLICATIONS : L’APPLICATION HYBRIDE• Une application hybride est constituée en partie de composants natifs et en partie de composants web (HTML / Javascript / CSS).• Les composants web ne bénéficieront pas des avantages des composants natifs en terme de qualité, de performances et de rendu visuel.• La modification sur l’ensemble des plateformes mobiles sera simplifiée et probablement moins coûteuse que sur application native.• La solution hybride, est un compromis intéressant notamment lorsque l’on souhaite se positionner en parallèle sur l’internet mobile avec la création d’un site dédié.Source : http://fr.locita.com/mobile/iphone/applications-natives-vs-hybrides-comment-choisir-le-type-de-support-adapte-pour-sa-strategie-mobile/
  • LES DIFFÉRENTS TYPES D’APPLICATIONS : L’APPLICATION WEB MOBILE • Les applications web mobile fonctionnent sur des navigateurs web mobile. Elles sont codées en HTML+CSS et JavaScript. Elles peuvent combler certains besoins de développement que les applications natives ne peuvent combler. • Les applications web mobile sont multiplateformes : elles fonctionnent sous iOS, Android, Symbian. En revanche, le JavaScript peut ne peut pas être mal interprété par certains navigateurs ou ne pas fonctionner. • Les bénéfices utilisateurs sont de ne pas avoir à mettre à jour leur application, juste à ouvrir un URL, qui peut être ajoutée aux favoris. • Les téléphones non digitaux comme les BlackBerry ou les Nokia peuvent faire fonctionner une application web alors que les Android, iPhone, iPad peuvent utiliser des applications natives. Source : http://www.cmswire.com/cms/web-engagement/the-mobile-application-browser-vs-native-010223.php
  • APPLICATIONS NATIVES VS APPLICATIONS WEB MOBILE
  • CHOISIR ENTRE APPLICATION NATIVE OU MOBILE Les critères à prendre en compte sont : •Le degré d’interaction requis •Le besoin d’accéder au Web ou à des données distantes pendant la session •L’utilisation des fonctions avancées (GPS, caméra, accéléromètre, etc) •Le budget de développement •La sensibilité du contenu (approbation du Apple Store) •L’étendue de la clientèle à atteindre. Source : http://fr.techcrunch.com/2011/02/17/la-technologie-html5-va-telle-prochainement-remplacer-les-applications-natives-sur-mobile/
  • APPLICATION VS SITE MOBILE : LES USAGESComment définir une stratégie mobile ?• Batir une infrastructure d’API qui permette un accès fiable et facile à vos contenus et services.• Si vous optez pour une application classique, engager et former une équipe en interne sur les principales technologies mobiles (iOS et Android) et utilisez des sous traitants pour les plateformes mobiles mineures (RIM).• N’essayez pas de créer une réplique de votre site web. Repensez à votre offre à un niveau local et concentrez vos efforts sur ce qui vous apporte le plus de valeur au niveau mobile.Source : http://fr.techcrunch.com/2011/02/17/la-technologie-html5-va-telle-prochainement-remplacer-les-applications-natives-sur-mobile/
  • Le référencement pour tabletteQU’EST CE QU’UNE TABLETTE ?• L’iPad de Apple a popularisé le concept de tablette en 2010 .• D’aucuns voient ce nouveau support alternatif remplacer l’ordinateur portable traditionnel.• Des concurrents sérieux comme Motorola, RIM, Toshiba et Samsung sont entrés dans la danse ces 18 derniers mois.• Les mauvaises langues se questionnent sur l’utilité d’un tel support et les lieux d’utilisation : • Devant la TV • Comme une TV • En conférence ou réunion • En voyage • Pour lire • Pour partager des contenus 109
  • Le référencement pour tabletteQUEL EST LE TRAFIC GÉNÉRÉ SUR TABLETTE ?En raison de la taille de l’écran, des incompatibilités techniques, de l’efficacité de la frappe et de lamauvaise intégration des onglets dans le navigateur de base Safari, l’usage soutenu d’Internet sur tablette n’estpas agréable, voire frustrant à plusieurs égardsMais les tablettes sont idéales pour :• Organiser des activités de loisirs• Faire des achats peu engageants depuis le fauteuil du salon• Lire des articles d’actualités ou sur des blogs• Aller sur les réseaux sociaux 110
  • Le référencement pour tabletteCONTRAINTES TECHNIQUESFlash :L’iPad ne supporte pas les sites en Flash : créez des sites en HTML5 !Vitesse de chargement du site :La plupart du temps, les tablettes sont connectées avec une connexion Wi-Fi à la maison, au bureauou au café. Mais dans les transports, les aéroports ou en réunions, les iPads doivent pouvoir comptersur le 3G pour se connecter.Voici quelques facteurs susceptibles d’augmenter la vitesse de navigation :• Assurez vous de ne pas avoir d’images plus grosses qu’elles devraient être• Regrouper les fichiers JavaScript externes dans le meme fichier pour limiter leur nombre• Minimiser les requêtes DNSSource: http://www.seomoz.org/blog/seo-for-the-ipad 111
  • Le référencement pour tabletteOPTIMISER UN SITE POUR TABLETTELimiter les contenus dupliqués :• La meilleure solution est de proposer différentes versions dun même site, parfaitement optimisées pour chaque appareil, en changeant le CSS.• Si vous avez une version mobile de votre site web automatiquement redirigée vers les mobiles, assurez vous que cela ne se produise pas pour les utilisateurs de tablettes parce que la navigation s’y fait en mode paysage.• Si vous avez des contenus Flash sur votre site, à ce moment là, rediriger les utilisateurs de tablettes vers le site mobile.Optimiser les conversions en simplifiant le processus de check-out• L’utilisation du clavier est ardue, aussi limitez les interventions manuelles de l’usager• Utilisez des cookies des précédentes connexions• Faites correspondre automatiquement les adresses au code postal• Autoriser le paiement par paypal 112
  • Le référencement pour tabletteCRÉER UNE APPLICATION iPad 1/2Considérations générales :• Pour les contenus e-commerce, une application permet de proposer vos produits directement aux personnes intéressées sans pour autant aller les chercher dans les résultats de recherche organique.• Les applications permettent de stocker les informations de paiements et assurent une grande expérience de e-commerce sans souffrir des temps de chargement de page.La pagination :• Même s’il est aisé de de faire défiler de longues pages sur iPad, il peut être en revanche chronophage de passer d’une page à l’autre si elle contient des contenus graphiques trop Les onglets sur Safari pour iPAD lourds. proposent une expérience• Assurez-vous que les boutons « Précédent » et « Suivant » soient compatibles avec les utilisateur assez pauvre. tablettes, techniquement et visuellement.Les onglets :• Actuellement Safari n’offre que des solutions d’onglets peu convaincantes.• Si vous avez configuré votre site pour ouvrir les pages dans de nouveaux onglets pour retenir vos visiteurs, sur iPad, l’effet escompté pourrait être l’inverse. 113
  • Le référencement pour tabletteCRÉER UNE APPLICATION iPad 2/2Défilement et fonctionnalités tactiles• Lutilisation intelligente de HTML5 et CSS3 vous permet dintégrer intelligemment le défilement et les fonctionnalités tactiles.• Le meilleur usage de l’architecture traditionnelle et de l’interface tablette se définit par une combinaison du défilement vertical avec une navigation horizontale pour que tout le contenu entre dans une seule page. Cela permet de réduire le nombre d’onglets et d’atteindre les pages les plus profondes en moins de 3 clics, ce qui évite une navigation trop fastidieuse.Taille des boutons• Les doigts sont plus gros que le curseur, ce qui nécessite donc plus despace pour cliquer. Zoomer pour effectuer une sélection n’étant pas plaisant, il faudra ajouter le CSS pour y remédier.Proposer des contenus téléchargeables• Permettez aux usagers de stocker vos contenus sur leur tablette• Proposer une version PDF de vos contenus de qualité• Tester vos PDF pour optimiser leur format avant la mise en ligne 114
  • EXEMPLES D’APPLICATIONS iPad RÉUSSIES 1/2 Lire sur écran devient une expérience • Flipboard permet d’aggréger des URLS partagés sur Facebook, Twitter et via des Flux RSS. • La navigation est aussi aisée qu’élégante et l’expérience est encore plus appréciée sur iPad 2 en raison de l’amélioration des performances. 115
  • EXEMPLES D’APPLICATIONS iPad RÉUSSIES 2/2 Facebook pour iPad • Facebook a enfin une application iPad depuis octobre 2011. • Les photos téléchargées dans les albums des pages et profils apparaissent désormais en haute résolution pour une meilleure qualité des images. • Vos amis les plus proches de vous géographiquement au moment de louverture dune session seront signalés sur un plan. 116
  • Le référencement pour tabletteTRAFIC iPad ET ANALYTICS• Google Analytics vous propose très simplement le trafic en provenance des iPad en les distinguant des iPhone, ou iPod Touch.• Vous pouvez vous rendre dans Visitors > Browser Capabilities > Operating Systems• Vous pouvez aussi configurer un segment avancé « Tablette », ce qui vous permettra d’ajouter aussi les tablettes Android, et autres dans votre analyse.• Sur iPad, la plus grande majorité de votre trafic proviendra de Safari, d’Opera Mobile en part plus réduite.• Ne vous affolez pas à la vue d’un taux de rebond élevé, cela pourrait être dû au trafic en provenance des réseaux sociaux. 117
  • Référencement mobile et tabletteLES STRATÉGIES DES PARTICIPANTS : RÉFÉRENCEMENT MOBILE ET TABLETTEActivité:Qui dispose d’un site mobile à analyser ?Quels sont les sites mobiles que vous utilisez/ les applications ?
  • 7e partieDES STRATÉGIES DE RÉFÉRENCEMENTHARMONISÉES ET GÉNÉRATRICES DE ROI • Habitudes des internautes et ROI • Définir une stratégie de RÉFÉRENCEMENT multi canal • Établir une stratégie de référencement naturel payante • Conjuguer investissement et rentabilité en PPC • Le référencement social est pour aujourd’hui • Du web en boutique avec le SEO local et mobile • Capitaliser sur le local mobile pour maximiser votre SEO • Le référencement est le 1er générateur de ROI
  • HABITUDES DES INTERNAUTES ET ROI• Quand 70% des utilisateurs des moteurs de recherche font confiance aux résultats naturels, 30% cliquent sur les annonces payantes, contribuant à la plus grande part des revenus de Google.• 60% de tous les clics vont aux sites présents dans le top 3, ce qui implique des entreprises se battant becs et ongles pour entrer ou rester dans le cénacle• Un site listé dans le top 3 recevra plus de visibilité et davantage de clics qu’un lien semblable dans les résultats d’annonces payantes.• Une stratégie de référencement naturel effective peut sauver des centaines voire des millions de dollars en dépenses de publicité et marketing. 120
  • DÉFINIR UNE STRATÉGIE DE RÉFÉRENCEMENT MULTI CANAL SEO PPC SMO Local Mobile Se positionner sur les Rare mais utile au Se positionner sur les Proposer une version mots clés de son lancement dune loi / Devenir une référenceSites dinformation mots clés longue traine mobile / tablette pour industrie ou cœur de ou une annonce pour son industrie avec des articles locaux lire dans les transports métier officielle Aller chercher un trafic Elargir linventaire par large ou ciblé dans une Se positionner sur les Proposer une version Viraliser ses contenus etSites médias section et générer des niche afin de livrer les mots clés longue traine mobile / tablette pour augmenter son trafic inventaires publicitaires campagnes avec des articles locaux lire dans les transports Se classer sur les mots- Avoir un bon taux de Vendre par le biais des Référencer les Permettre de trouver laGénération de contacts clés trop chers ou conversion et un certain plateformes sociales + boutiques dans les boutique la plus procheou e-commerce performants en PPC coût par acquisition promotion produits résultats de recherche et offrir des coupons
  • ÉTABLIR UNE STRATÉGIE DE RÉFÉRENCEMENT NATUREL PAYANTE1 Optimiser son site web (indexation)Proposer aux moteurs de recherche un site hiérarchisé, fonctionnel et susceptible de se positionner sur les mots clés qu’il cible.2 Analyser son marché (pertinence)Attribuer des mots clés aux différentes pages de section et sous section représentant autant d’opportunités de se positionner dans les résultats de recherche, et dépasser la concurrence.3 Générer des liens entrants (popularité)Acquérir pour son site un profil de liens entrants varié et d’autorité afin de gagner en crédibilité et être présent dans le top 3 sur Google pour des mots clés à fort taux de conversion.4 Analyser…. Et recommencer ! 122
  • LE RÉFÉRENCEMENT EST LE 1ER GÉNÉRATEUR DE ROI• Aux États-Unis, les revenus dInternet ont progressé • 78% des Canadiens utilisent les de 15% entre 2009 et 2010. (IAB,2010) moteurs de recherche durant leur processus dachat (en ligne & hors• 77% du trafic Internet au Canada sest ligne). fait à partir des moteurs de recherche. • 27% dentre eux achètent en ligne• 98% des internautes font confiance suite à leur recherche. aux moteurs de recherche pour trouver linformation recherchée. • 45% dentre eux achètent hors ligne suite à leur recherche.• En 2010, ce sont plus de 133 millions de requêtes par jour.
  • LE RÉFÉRENCEMENT SOCIAL EST POUR AUJOURD’HUI1 Investir les réseaux sociauxAuditer sa présence sur les réseaux sociaux pour adopter le meilleur canal de communication avec sa clientèle. (Facebook, Twitter, LinkedIn…)2 Orchestrer des des campagnes virales ou promotionnellesLancement d’un nouveau produit, audit de satisfaction, les réseaux sociaux permettent de cibler ses clientèles tout en maitrisant son discours.3 Analyser les résultats !L’analyse des résultats permet de réorienter les dépenses, optimiser le ciblage, ou viser d’autres clientèles pour maximiser l’efficacité du message en ligne. 124
  • DU WEB EN BOUTIQUE AVEC LE SEO LOCAL ET MOBILE1 Analyser vos besoinsAnalysez la géolocalisation de votre marché, optimisez votre fiche sur Google Places et travailler vos mots clés locaux avec des pages ciblées sur votre site.2 Mettre en place une stratégie globaleSite mobile, application e-commerce, présence sur Foursquare et offre de coupons aux utilisateurs mobiles: mettez en place des stratégies à la fois locales et mobiles misant sur l’intégration en ligne /hors ligne.3 Maximiser les résultats !Tagger vos URLS dans Analytics, surveiller les mots clés de vos utilisateurs mobiles, faites des tests d’offres promotionnelles et pourquoi pas identifier et récompenser vos influenceurs ! 125
  • CAPITALISER SUR LE LOCAL MOBILE POUR MAXIMISER VOTRE SEOLa révolution So(cial), Lo(cal), Mo(bile) est en marche !• Les revenus publicitaires issus de la recherche locale rapporteront 8,25 milliards de dollars en 2015 contre près de 6 milliards prévus en 2011.• 42% des 18-34 ans partagent leurs achats sur les médias sociaux• 74% des gens utilisent leurs mobiles en faisant des courses pour faire des recherches• 63% des gens utilisent leur mobile avant de faire leurs achats en boutique ou via un catalogue• 59% des gens utilisent leurs mobiles pour partager du contenu people alors qu’ils font du magasinage en lignehttp://www.mdgadvertising.com/blog/infographic-local-search-evolved/
  • CONJUGUER INVESTISSEMENT ET RENTABILITÉ EN PPC1 Comprendre la valeur des mots clés de son marchéEffectuer des tests de thématiques et de pages de destinations pour arriver au meilleur résultat2 Analyser et affiner l’entonnoir de conversion pour parvenir au meilleur CPAOptimiser ses campagnes pour augmenter le taux de clic et le niveau de qualité des mots clés tout en affinant la qualité des annonces3 Obtenir le meilleur ROI et réinvestir… en SEO !Adopter des stratégies de référencement payant à court terme pour acquérir du trafic ou augmenter l’achalandage et réinvestir en SEO pour gagner en visibilité dans les résultats de recherche. 127
  • LE RÉFÉRENCEMENT EST LE 1ER GÉNÉRATEUR DE ROI• Le référencement est un processus long à mettre en place qui nécessite daligner les départements à linterne. Il nécessite de cultiver une attitude souple et agile au sein des équipes pour faire face efficacement aux changements dans lindustrie.• En effet, lalgorithme de Google connait une mise à jour conséquente par année, il sagit de pouvoir réagir adéquatement et rapidement.• Enfin, il importe de savoir quelle est lattribution de votre site, soit comment chaque source de trafic, donc chaque investissement contribue au résultat général, pour déterminer vos forces, faiblesses et opportunités.
  • MERCI / THANK YOU!Notre site : NVISOLUTIONS.COMNos blogs : GO-REFERENCEMENT.ORG (fr) NVISOLUTIONS.COM/BLOG (en) gbouchard@nvisolutions.com @NVI @GuillaumeSEO facebook.com/NVI 129