Your SlideShare is downloading. ×
0
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Subprime Crisi Mechanism
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Subprime Crisi Mechanism

3,580

Published on

Description du mécanisme de la crise des subprimes, Luigi Chiavarini Professeur auprès de INVESTA

Description du mécanisme de la crise des subprimes, Luigi Chiavarini Professeur auprès de INVESTA

Published in: Business, Economy & Finance
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,580
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
261
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • L'aveuglement face aux risques explique la crise financière LE MONDE | 29.08.07 | Fonds de la BNP suspendus : Parvest Dynamic ABS , BNP Paribas ABS Euribor , BNP Paribas ABS Eonia http://www.pauljorion.com/blog/?p=127
  • Transcript

    • 1. Un exemple : juillet 2007 la crise des subprime mortgage 2 juin 2009 Rémi Bachelet - Centrale Lille
    • 2. 1 Prêt hypothécaire
      • “ Subprime” Crédits hypothécaire accordés aux ménages présentant de trop faible garanties pour accéder à la propriété en faisant appel au emprunts normaux dit “prime”
      Example: Un personne avec un revenu annuel de 20.000 $ Peut avoir accés à un crédit hypothécaire de 400.000 $ Au taux annuel de 18% variable ( à la hausse)
    • 3. 2-Comment couvrir ce risque?
      • Création d’un systéme qui allie l’absence de régles protectrice pour les emprunteurs à une extrême sophistication du traitement du risque du côté des prêteurs.
      • Systéme s’appelle le “mortgage back security” ou titrisation qui consiste à transformer un actif illiquide (emprunt hypothécaire) en actif liquide (un titre vendus sur les marchés financier)
      • Une banque , le cédant, souhaite lever un financement basé sur un portefeuille de crédits hypothécaires.
      • la banque cède à la SPC, créée pour l’occasion, le portefeuille de crédits ainsi que tous les droits attachés (tels que les droits liés à une assurance vie) ;
      • la SPC émet des obligations dont les intérêts et les remboursements en capital seront assurés exclusivement par les flux financiers du portefeuille de crédit ;
      • avec le résultat de l’émission obligataire, la SPC paie à la banque le prix de vente du portefeuille.
      • Économiquement, tout se passe pour la banque comme si elle avait obtenu le financement « en direct » et elle s’est assuré un financement sur base de la qualité du portefeuille de crédit.
      • Juridiquement, il n’y a aucun rapport entre l’investisseur et la banque, puisque la SPC est interposée entre les deux : la faillite ou le défaut du cédant n’aura d’effet ni sur l’opération, ni sur les investisseurs
    • 4. La crise des subprime mortgage (1/3)
      • Les organismes de prêts hypothécaires américains
        • ne sont pas soumis à la loi bancaire.
        • Prêtent à des ménages en grandes difficultés financières. Crédits immobiliers accordés sans vérification de solvabilité, garantis par hypothèque
        • les paquets de prêts au logement sont titrisés et revendus dans des «  Asset–Backed Securities » notés AAA par les agences de rating.
      • Les banques ..
        • prêtent de l'argent aux organismes de crédit hypothécaire
        • vendent à leurs clients des produits financiers contenant ces ABS (présentés comme de la «  trésorerie dynamique  » : ABS Euribor , ABS Eonia ).
        • les ABS sont également massivement achetés par des hedge funds , domiciliés dans des paradis fiscaux, échappant à toute réglementation
      2 juin 2009 Rémi Bachelet - Centrale Lille
    • 5.
      • Lorsque le marché immobilier américain baisse…
        • Les ménages américains insolvables sont saisis, mais la vente « à bas prix » de leur maison ne suffit plus à rembourser leur prêt.
        • L’excès de ventes fait baisser les prix de l’immobilier accentuant rétroactivement cet effet..
        • Les agences de rating baissent leurs notes.. un peu tard.
      • Les «  Asset–Backed Securities » chutent
        • BNP-Paribas annonce à ses clients la cotation de leur SICAV est « suspendue » : ils ne peuvent les revendre.
        • Qui possède des ABS ? Produit complexe, paradis fiscaux … impossible de le savoir : méfiance générale, credit crunch, flight to quality
        • Quelles seront les pertes ? Baisse des profits attendu et du cours des actions des banques
        • Les banques centrales interviennent en prêtant de l’argent (injectant des liquidités) à de nombreuses reprises.
      La crise des subprime mortgage (2/3) 2 juin 2009 Rémi Bachelet - Centrale Lille
    • 6. La crise des subprime mortgage (3/3) 2 juin 2009 Rémi Bachelet - Centrale Lille Graphiques : Le Monde Source
    • 7. Les crises : pourquoi ?
      • Causes fondamentales
        • Marché primaire et marché secondaire : l'indispensable liquidité
        • De plus …. quel est "le juste prix" ?
      • Causes aggravantes
        • Prises de risques excessives/mal évaluées
        • Manque de régulation
        • Complexité des produits financiers
      • Effet systémique
      2 juin 2009 Rémi Bachelet - Centrale Lille
    • 8. Cycle de vie d’un krach boursier
      • Krach : forte chute de la valeur d’un indice, d’un cours, d’un secteur
      • Hausse des cours basée sur une croissance réelle de l'économie
      • Effet moutonnier (investissement en masse des particuliers) et Envol des cours du marché
      • Endettement des investisseurs pour bénéficier de la hausse
      • Bulle spéculative =>désengagement des investisseurs avertis
      • Nouvelle qui confirme la surévaluation du marché => Vente en masse des titres => KRACH
      • … Crise de l’économie « réelle »
      • … Il existe des krachs ailleurs qu’en bourse : par exemple krachs immobiliers
      2 juin 2009 Rémi Bachelet - Centrale Lille
    • 9. Faillites

    ×