e-reputation market insights en santé

  • 2,951 views
Uploaded on

Présentation faite en collaboration des équipes de Lexis Nexis et d'Interaction-Healthcare

Présentation faite en collaboration des équipes de Lexis Nexis et d'Interaction-Healthcare

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
2,951
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6

Actions

Shares
Downloads
40
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. AGENDAE-réputationet Market IntelligenceTransformer le digital en levier deperformanceWebconférence – 14 mai 2013Claire Maurice: claire.maurice@lexisnexis.frGéraldine Lafosse: geraldine.lafosse@lexisnexis.frLucie Tesquier : lucie.tesquier@interaction-healthcare.com
  • 2. DIGITAL ET SANTÉLES INTERVENANTESClaire Maurice, Responsable Pôle Life Sciences LexisNexis BusinessInformation Solutions•  Enjeux et méthodologie de la e-réputation et surveillance médiatique•  Transformer le digital en levier de performanceGéraldine Lafosse, Responsable marketing France LexisNexisBusiness Information Solutions•  Les outils digitaux de demain pour la e-reputation et le marketinginsightLucie Tesquier, consultante digitale santé InteractionHealthcareAnimatrice de la Webconférence
  • 3. DIGITAL ET SANTÉLexisNexis Business Information Solutions, filiale deLexisNexis, est spécialiste de l’information en ligne pourles professionnels et met à la disposition de ses clients uneexpertise sectorielle pointue au travers de solutions B2B:- E-réputation, market insight & competitive intelligence;- Surveillance médiatique ;- Risques, lutte anti-blanchiment & corruption.Le savoir-faire d’Interaction Healthcare repose sur 4 piliers :conseil en stratégie digitale ; solutions web et réseauxsociaux ; solutions mobiles et nouvelles interfaces ;simulation médicale numérique et serious game.Interaction Healthcare conçoit et développe des outils decommunication digitale et de e-formation à l’attention del’industrie pharmaceutique, CHU, centres de simulation,sociétés savantes, associations de patients, professionnels desanté et grand public.http://www.interaction-healthcare.com/
  • 4. AGENDA" 1. E-reputation et Market Insight : Enjeux" 2. Transformer le digital en levier deperformance" 3. Les outils digitaux de demain pour lae-reputation et market insight!
  • 5. E-réputation et MarketIntelligence1.Enjeux
  • 6. DIGITAL ET SANTÉIt takes 20 years to build areputation and fiveminutes to ruin it.If you think about it, youlldo things differently- Warren Buffett
  • 7. DIGITAL ET SANTÉEcouter ses parties prenantes…QUELS ENJEUX POUR LES LABORATOIRES ?Patients et société civilePayeurs etautoritésProfessionnels de SantéLabos, fournisseurs,biotech...  
  • 8. DIGITAL ET SANTÉEcouter ses parties prenantes…QUELS ENJEUX POUR LES LABORATOIRES ?EMPLOYEES
  • 9. DIGITAL ET SANTÉCHIFFRES CLÉS INTERNET SANTÉ ET GRAND PUBLIC1/4 des français ne consulte pas un médecin après avoir fait des recherches surInternet.Sondage Viavoice pour Pasteur MutualitéPrès de 60% des français se tourne versinternet en priorité pour rechercher des infos ensanté.Ipsos Mori 201120% du contenu produit par les internautes sur lesréseaux sociaux concerne des sujets santéSynthesio 4e trimestre 201059% des français semblent faire plutôtconfiance aux informations médicales circulant surInternet.CSA Terrafemina – fév 2011
  • 10. DIGITAL ET SANTÉMOBILE ET SANTÉOn dénombre pas moins de :17 000applis mobiles santé au cours de 2011, dont 57% de ces applis mobiles santé sontdestinées au grand publicOn estime à 500 millions dutilisateurs dappli santé en 2015Research2guidance 20129 médecins sur 10utilisateurs de smartphonel’utilisent pour surfer sur Internet en situation professionnelle1 sur 3 l’utilise pour prescrireObservatoire Vidal 2012
  • 11. DIGITAL ET SANTÉUSAGE DES RÉSEAUX SOCIAUX PAR LESPROFESSIONNELS DE SANTÉ 45% des répondants déclarent utiliser unou plusieurs réseaux sociaux généralistes (Viadeo,Linkedin, Facebook ou Twitter) dans un cadreprofessionnel. 75% d’entre eux déclarent utiliser lesréseaux sociaux pour échanger avec d’autresprofessionnels du secteur. La facilité d’accès àl’information et la rapidité à élargir leur cercleprofessionnel sont les deux autres usages clés quiressortent de l’étude des résultats.  SanteConnect 2012
  • 12. DIGITAL ET SANTÉLE WEB : SE REPÉRER…Blog Docteur du 16ParticipatoryJournalismMicroblogging &Social NetworksFile – Sharing(multimedia)Consumer ReviewsGeneral publicmagazinesNationalNewspapersRegional & localNewspapersForums &newsgroupsTrade PublicationsNewswires & PressAgencesWeb - PressWeb – OtherSocial MediaLexisNexis BISTaxonomyNEWSWeb –CorporateWebAggregatorsWeb – BlogsActivistsGurusCorporateExperts andAcademicJournalistsPoliticiansPersonalFlagship websitesSatellite websitesAggregators & PortalsSpecialized websites
  • 13. DIGITAL ET SANTÉQUELS ENJEUX POUR LES LABORATOIRES ?… POUR ?Quelles sont les attentes insatisfaites sur mapathologie ?Le « patient journey » que j’aidéterminé est-il transposable auxpatients chinois, russes, oucoréens ?Comment je m’organise face à une abondancede données sur mon environnementréglementaire et concurrentiel ?Quelles sont les bonnes pratiques etopportunités saisies par des industriesconnexes ?Comment je décrypte des évènements oudes tendances sociétales à l’origine denouvelles habitudes de consommation ?Où et comment s’expriment lesinfluenceurs ? Quelles sont lesattentes sur mes produits ?Comment mes concurrentsutilisent ils le Digital dansl’amélioration de l’Expérienceclient ?Etc.Comment intégrer à la pharmacovigilanceles discussions des medias sociaux ?Comment anticiper ou détecter au plusvite l’émergence d’une crise
  • 14. E-réputation et MarketIntelligence2.Transformer le digital en levierde performance
  • 15. ASTHME ET BPCO –SUIVI DEL’ENVIRONNEMENT DUMARCHÉ FRANÇAISExemple 1
  • 16. DIGITAL ET SANTÉLes enjeuxASTHME ET BPCO – SUIVI DE L’ENVIRONNEMENT DUMARCHÉ FRANÇAIS- SUIVRE LE DISCOURS DE SES KOL CONCERNANT SES PRODUITSET CEUX DE SES CONCURRENTS- DÉTECTER AU PLUS TÔT LES ACTIONS DES PAYEURS CIBLANTSON MARCHÉ- ADAPTER SES ACTIONS DE COMMUNICATION / MKG POUR SEDÉMARQUER
  • 17. DIGITAL ET SANTÉASTHME ET BPCO – SUIVI DE L’ENVIRONNEMENT DUMARCHÉ FRANÇAISDes alertes et des rapports mensuelsPrès de 700 sources suiviesintégration de la presse papier spécialisée
  • 18. DIGITAL ET SANTÉ… POUR QUELS LEVIERS DE PERFORMANCE?Renforcer les relations avec les KOLAider à orienter les Affaires Publiquesen région (URCAM, ARS) et au niveaunationalMettre en place des initiatives digitalesauprès du grand publicMesurer les retombées des actions desassociations de patients partenaires
  • 19. DIGITAL ET SANTÉwww.asthmaclic.frCampagne de sensibilisation aux facteursdéclenchant de l’asthme et des allergiesrespiratoiresPatient, entourage et grand-publicAllergologie/ AsthmeSerious game / Site patients
  • 20. VIH ET ASSOCIATIONSDE PATIENTS –CARTOGRAPHIE ETANALYSE DU DISCOURSExemple 2
  • 21. DIGITAL ET SANTÉLes enjeuxVIH ET ASSOCIATIONS DE PATIENTS –CARTOGRAPHIE ET ANALYSE DU DISCOURS- DRESSER UN ÉTAT DES LIEUX DES DIFFÉRENTS PARTIESPRENANTES NON INSTITUTIONNELLES-ETUDIER LES SUJETS QU’ILS ABORDENT DE MANIÈREPRÉPONDÉRANTE- ETUDIER LEUR DISCOURS TOUT PARTICULIÈREMENTCONCERNANT LES TRAITEMENTS
  • 22. DIGITAL ET SANTÉRetours d’expériencesAssociations (1/2)Une soixantaine d’acteurs étudiésDont certains plusoffensifs que d’autres
  • 23. DIGITAL ET SANTÉ… POUR QUELS LEVIERS DE PERFORMANCE?Mesurer les retombées potentielles d’uneaction menée en lien avec les associationsde patientsOrienter le choix vers les associations /acteurs les plus appropriées pour unpartenariat d’envergure
  • 24. DIGITAL ET SANTÉAction caritative pour laJournée Mondiale du SidaPatients et associationsInfectiologieSite dédié et jeuPrix MarketingExcellence 2012Catégorie « GrandeCause »Planète Rouge et Planète OventaLancement décembre 2010 et décembre 2011« Chaque point gagné est un euro reversé »Déclinaison mobile juin 2012
  • 25. Les outils digitaux dedemain3.
  • 26. DIGITAL ET SANTÉINNOVER DANS LES PRATIQUES DE VEILLE ETANALYSEIntégrer la diversité des contenus santé & la révolution des formats deconsommation de l’information dans un nouveau livrable digitalIntégrer la diversité des contenus santé & la révolution des formats deconsommation de l’information dans un nouveau livrable digital
  • 27. DIGITAL ET SANTÉDisposer d’informations sectorielles adaptées à mon profil, accessibles enmobilité, au service de mes communautés professionnellesPOUR RÉPONDRE À QUELS BESOINS ?  Accéder facilement aux informationspertinentes pour mon travail  Au bureau ou en déplacement  Dans un format agréable  Les annoter et partager facilementavec mes collègues  > Sources présélectionnées pour leurscontenus santé  > Accès sur iPad  > Intégration d’éléments visuels  > Fonctionnalités éditoriales etcollaboratives  > Pondération et profilage desinformations en fonction de l’usageindividuelEtre « up-to-date » sur son segment d’activité
  • 28. DIGITAL ET SANTÉUN PROTOTYPE DE LEXISNEXIS BIS ETINTERACTION HEALTHCAREAperçu despremiersarticlesZone TwitterChoix permanententre deux modesde consultation :- Profilage actif(« Articlesrecommandés »)- Profilage inactif(« Articles les plusrécents »)Overview / Menu thématique / Paramètres application / Profil utilisateurCharger lesnouveaux articles
  • 29. DIGITAL ET SANTÉUN PROTOTYPE DE LEXISNEXIS BIS ETINTERACTION HEALTHCAREFavoris sélectionnéspar l’équipe LifeSciences de LNBISImage issuede l’articleExtraitNom de lasourceTitre
  • 30. DIGITAL ET SANTÉUN PROTOTYPE DE LEXISNEXIS BIS ETINTERACTION HEALTHCAREThématiqueSous-thématiqueTags prédéfinis parLexisNexis et/ou tagspersonnelsPreview del’articleoriginalFonctionnalités éditoriales et collaboratives
  • 31. DIGITAL ET SANTÉLA COLLECTE D’INSIGHTS : LES DEUXAPPROCHES COMPLEMENTAIRES DELEXISNEXIS BISL’analyse sur-mesure par LexisNexis BISPanel de référencede sources « Santé »+ mots-clésVeille quotidienne parl’équipe Life SciencesLexisNexis BISAlertes e-mail (e-réputation,pharmacovigilance)Rapports d’analyseréguliersPondérationcollaborativeautomatique des articlesMise en exergue desujets clés par l’équipeLife SciencesUn e-magazinedynamique profilé parutilisateur“Empower the User” grâce à l’e-magazinePanel de référencede sources « Santé »+ mots-clés
  • 32. DIGITAL ET SANTÉPARTICIPEZ À CETTE INNOVATION !VERSION 2TESTSPROTOTYPE  Parcours de test :  > sur votre iPad ou un iPad prêté par LexisNexis BIS  > plusieurs phases étalées sur 4 à 6 semaines  > feedback via email, interview téléphonique, ou workshop  > bon cadeau Relais & Châteaux jusqu’à 250 €“Mobile applications should focus on user needs andlimit their scope to just those functions (…) avoiding"scope creep." You cant start with a desktopapplication and then create a mobile one (…)applications need to be different for phones, tablets,and laptops.”B. Katz, head of mobility engineering for SanofiAt TabTimes Tablet Strategy Conference 2013Nouveaux contenus,indicateurs et analysesApproche multi-écranFonctionnalitésAvant le 31 mai 2013,soumettez votrecandidature etdevenez testeur denotre nouvelle appli !
  • 33. AGENDA 0CONTACTSGeraldine Lafosse:geraldine.lafosse@lexisnexis.frLucie Tesquier :Lucie.tesquier@interaction-healthcare.com@BISlifesciences@DigitalSanteAvant le 31 mai 2013,soumettez votrecandidature etdevenez testeur denotre nouvelle appli !http://bis.lexisnexis.fr/pre_launch_testing.html