Présentation C2C Galerie du Bois

1,055 views

Published on

Lors de cette conférence Eric ALLODI présentera la philosophie d'éco-conception "CRADLETO CRADLE" selon laquelle il ne s'agit plus de réduire son empreinte ou sa consommation - comme on l'entend souvent quand on parle de développement durable - mais d'avoir une empreinte positive sur la santé et l'environnement en s'inspirant du cycle naturel pour transformer progressivement notre système de production. Il donnera des exemples concrets d'applications et indiquera comment cette approche déculpabilisante et positive s'applique au domaine du bois.
"CRADLE TO CRADLE" s'appuie sur le paradigme "déchet = nourriture" et permet de faire émerger sur le marché des produits certifiés, innovants et performants sur les plans économique, écologique et social. Il s’agit de produits dépourvus de toutes substances toxiques et éco-conçus dès l'amont pour être quasi-indéfiniment recyclés à travers des circuits fermés biologiques ou techniques. En fin de vie, chaque objet réintègre son circuit d’origine pour une renaissance prochaine sans perte de qualité ni gaspillage des nutriments qui ont servi à le constituer. L’entreprise peut ainsi se développer sans nuire à l’environnement... et à sa rentabilité puisque désormais ses « déchets » ont de la valeur.
La conférence sera complétée par des témoignages d’industriels (Entreprises DUCERF, Scierie FARGES)

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,055
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation C2C Galerie du Bois

  1. 1. 1<br />CRADLE TO CRADLE<br />6/10/11<br />CRÉER UNE CIVILISATION SANS DECHETS<br />Eric Allodi<br />Directeur Integral Vision<br />Directeur associé EPEA Paris<br />06.66.48.15.15<br />eallodi@integralvision.fr<br />
  2. 2. LES PRINCIPES CRADLE TO CRADLE<br />2<br />6/10/11<br />
  3. 3. 3<br />CRADLE TO CRADLE<br />LA PHILOSOPHIE<br />6/10/11<br />
  4. 4. AUJOURD’HUI : 4 milliards de T de déchets par an<br />IMAGINEZ UNE ACTIVITE HUMAINE…<br /><ul><li> qui purifie l’air, le sol et l’eau,
  5. 5. qui utilise largement les énergies renouvelables et ne produit aucun déchet toxique,
  6. 6. dont les matériaux nourrissent la Terre ou peuvent être indéfiniment recyclés,
  7. 7. qui profite à tous.</li></ul>6/10/11<br />4<br />
  8. 8. DEMAIN : UN NOUVEAU PARADIGME<br />CRADLE TO CRADLE  ( DÉCHET = NOURRITURE ) + ENERGIES RENOUVELABLES + DIVERSITÉ<br />CRADLE TO CRADLE  PERSPECTIVE + INNOVATION + INTELLIGENCE COLLECTIVE<br />6/10/11<br />5<br />
  9. 9. MOINS MAUVAIS N’EST PAS BON !<br />► ECO-BENEFICIENCE<br />DÉFINIR,<br />CROÎTRE,<br />INNOVER, <br />OPTIMISER<br />RÉDUIRE,<br />ÉVITER, <br />MINIMISER,<br />PRÉVENIR<br />► ECO-EFFICACITE<br />ECO-EFFICACITE<br />ECO-EFFICACITE<br />6/10/11<br />6<br />PROGRESSIVITÉ<br />UNE PRODUCTION ET UNE CONSOMMATION JUSTE <br />PLUTÔT QU‘UNE DECROISSANCE FATALISTE<br />Michael<br />Braungart<br />Bill<br />McDonough<br />
  10. 10. s<br />METABOLISME TECHNIQUE<br />◄<br />METABOLISME BIOLOGIQUE<br />t<br />6/10/11<br />7<br />
  11. 11. Plus <br /> de <br /> 1000<br /> produits <br /> certifiés<br /> dans le monde<br />LA CERTIFICATION C2C<br /><ul><li> Matériau
  12. 12. Réutilisation
  13. 13. Energie
  14. 14. Eau
  15. 15. Social</li></ul>6/10/11<br />8<br />
  16. 16. CLUSTERS& BANQUE DE MATIÈRES POSITIVES<br />Phase 1<br />-<br />Crée une <br />communauté<br />industrielle<br />Phase 4<br />-<br />Support<br />Phase 2<br />-<br />Utiliser la force du marché<br />Phase 3<br />-<br />Définir les flux <br />de matériaux<br />6/10/11<br />9<br />
  17. 17. Exemple de Communauté C2C à Venlo (PAYS-BAS)<br />6/10/11<br />10<br />…<br />Bureaux C2C<br />Maison C2C<br />Infrastructures C2C<br />
  18. 18. 11<br />CRADLE TO CRADLE<br />LE Marché<br />6/10/11<br />
  19. 19. SUCCESS STORIES C2C<br />12<br />6/10/11<br />
  20. 20. « Les exigences d’éco-conception inhérentes à la philosophie Cradle to Cradle ne constituent pas une contrainte mais, au contraire, une incitation à créer des produits meilleurs et plus compétitifs.  » <br />Andy Lock (Herman Miller)<br />INNOVATION / DIFFERENTIATION<br />6/10/11<br />13<br />Profitabilité<br />IMPACT <br />POSITIF<br />Santé<br />Fidélisation client<br />Recyclage infini<br />PARTENARIATS<br />« Je pense que la philosophie Cradle to Cradle va affecter beaucoup d'industries et, en plus, elle nous permettra de gagner beaucoup d'argent, car cela a du sens d'un point de vue business. » Tim O’Brian (Ford)<br />
  21. 21. 6/10/11<br />14<br />Confort et motivation des <br /> collaborateurs <br />Préservation DES RESSOURCES POUR LES Générations FUTURES<br />Nouveaux business model<br />DYNAMISME Régional<br />
  22. 22. 15<br />CRADLE TO CRADLE<br />LA METHODE – LE PROCESSUS DE CERTIFICATION<br />6/10/11<br />
  23. 23. CRITERESC2C<br />6/10/11<br />16<br />Spécification V2.1.1 des critères C2C : www.c2ccertified.com<br />
  24. 24. Processus de certification<br />6/10/11<br />17<br />Evaluation processus<br />1. Matériaux<br />Demandeur<br />Données<br /> EPEA, autres labs<br />1. Analyse matière<br />2. Evaluation <br /> processus<br />MBDC, Green Products Innovation Institute, …<br />1. Audit<br />2. Délivrance certificat<br />Certificat<br />Audit<br />Analyse matière<br />2. Réutilisation<br />3. Energie<br />4. Eau<br />5. Social<br />✔<br />✔<br />✔<br />✔<br /><ul><li>La certification est renouvelée annuellement</li></li></ul><li>18<br />CRADLE TO CRADLE<br />LA METHODE - Analyse DES MATERIAUX<br />6/10/11<br />
  25. 25. ANALYSE DES MATERIAUX SELON C2C<br />Analyse de toxicité des composants<br />Analyse du potentiel de recyclabilité<br />Analyse des émanations gazeuses<br />Analyse de l’origine des bois utilisés<br />19<br />6/10/11<br />
  26. 26. Pesticides : allergies, troubles neurologiques<br />Bisphénols : mutagènes<br />PBDE : troubles du développement<br />Phtalates : mutagènes<br />Métaux lourds : troubles du développement, décès<br />PBDE : réduit l’inflammabilité… mais reprotoxique, cancérigène<br />Phtalates : assouplissants, épaississants… mais reprotoxiques<br />Pesticides : éliminent les insectes.. mais troubles neurologiques<br />Métaux lourds, Dioxines, <br />BPC : isolant électrique… mais lésions au foie et cancérigène<br /> KINDER POLLY- CARTABLE DINO McDIVAFIMO TERRIBLE SALAMANDRE POCKET ORGAN<br />Analyse de sang<br />Emissions gazeuses d’un rasoir électrique produit en Allemagne après 30 minutes <br />Emissions gazeuses d’un rasoir électrique produit en Chine après 30 minutes<br />
  27. 27. ANALYSE DE TOXICITE :CARACTERISATION ABC-X<br />21<br />6/10/11<br />OPTIMAL<br />OPTIMISABLE<br />Tolérable<br />NON ACCEPTABLE<br />NON Caractérisé<br />
  28. 28. 22<br />6/10/11<br />1<br />Réutilisation<br />2<br />Recyclage thermoplastique pour des applications comparables<br />3<br />Recyclage Thermoplastique pour d’autres applications (Downcycling contrôlé)<br />4<br />Dépolymérisation/Repolymérisation (dépolycondensation/repolycondensation)<br />Utilisation efficace de la valeur calorifique de toute la matière avec des cendres utilisables comme base pour la production d’engrais<br />5<br />6<br />Substitut de combustible pour la production de matériaux de construction sans toxicité des produits de combustion<br />POTENTIEL DE Recyclabilité &CASCADE CRADLE TO CRADLE (cas des plastiques)<br />polymérisation<br />Polystyrène<br />Styrène<br />
  29. 29. LA CASCADE DU BOIS*<br />Pourquoi définir une cascade pour le bois ?<br />Il faut laisser le temps à la forêt de se régénérer<br />Superficie limitée<br />Différents types d’usage en compétition<br />Energie vs Matière<br />6/10/11<br />Usage matière<br />Usage énergie<br />23<br />* Source EPEA<br />Usage énergie et matière du bois en Allemagne<br />
  30. 30. 24<br />6/10/11<br />LA CASCADE DU BOIS<br /><ul><li>Les ingrédients ne sont pas toxiques et peuvent être incinérés sans danger (ex : traitements FIH, colles, colorants, …) => bois classe A (contre-ex : traverses SNCF)
  31. 31. Les revêtements peuvent être incinérés sans danger ou sont désassemblables facilement (ex : vernis, enduits, layers, …)
  32. 32. Idéalement, la distance de transport ne doit pas dépasser 200 km</li></ul>Bois massif<br />Placage<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts comme fertilisant <br />(calcium, potassium, magnésium, phosphore + chaux dolomitique pour calcification)<br />
  33. 33. 25<br />6/10/11<br />LA CASCADE DU BOIS<br />Usage matière :<br /><ul><li>Le CO2 reste emprisonné dans le bois
  34. 34. Le bois remplace des matériaux bruts et de construction qui demandent beaucoup d’énergie (=> économie de 1,1T de CO2 par m3 de bois )</li></ul>Usage énergie :<br /><ul><li>Comparé à l’énergie fossile, économie de à 0,6T de CO2 par m3 de bois</li></ul>Bois massif<br />Placage<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts comme fertilisant <br />(calcium, potassium, magnésium, phosphore + chaux dolomitique pour calcification)<br />
  35. 35. 26<br />6/10/11<br />LA CASCADE DU BOIS<br />Selon l’étude Pövry Forest (2006) :<br /><ul><li>L’usage matière apporte 4 à 15 fois plus de valeur ajoutée que l’usage énergétique
  36. 36. L’emploi généré par l’usage matière est plusieurs fois plus grand que celui généré par l’usage énergie</li></ul>=> L’usage énergie se justifie seulement après plusieurs usages matières<br />Bois massif<br />Placage<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts comme fertilisant <br />(calcium, potassium, magnésium, phosphore + chaux dolomitique pour calcification)<br />
  37. 37. 27<br />6/10/11<br />LA CASCADE DU BOIS<br />Bois massif<br />Placage<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts<br />
  38. 38. 28<br />6/10/11<br />LA CASCADE DU BOIS<br />Bois massif<br />Placage<br />CONFIDENTIEL<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts<br />
  39. 39. 29<br />6/10/11<br />LA CASCADE DU BOIS<br />Bois massif<br />Placage<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts<br />
  40. 40. LA CASCADE DU BOIS<br />30<br />6/10/11<br />Bois massif<br />Placage<br />Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts<br />
  41. 41. LA CASCADE DU BOIS<br />31<br />6/10/11<br />Traitements <br />chimiques ou enzymatiques<br /><ul><li>Colles, Vernis, Enduits, …
  42. 42. Biocomposites (bois +PP)
  43. 43. Lignine (50%)
  44. 44. Cellulose (25%)
  45. 45. Hémicellulose (25%)
  46. 46. Viscose, Rayonne, Cellophane, …</li></ul>Bois massif<br />Placage<br /><ul><li>Carburant
  47. 47. Tensio-actifs
  48. 48. Solvant « vert »</li></ul>Panneaux placage<br />Lamellé-collé<br />Scrimber<br />Panneaux particules<br />Panneaux fibres<br />Panneaux isolants<br />Utilisation énergétique<br />Recyclage copeaux<br />Pellets<br />Retour des cendres dans les forêts<br />
  49. 49. 32<br />CRADLE TO CRADLE<br />ETUDE DE CAS<br />6/10/11<br />
  50. 50. Le T-Shirt XtSport<br />L’entreprise XtSport et son marché : <br />La PME XtSport fabrique des vêtements de sport distribués dans des magasins spécialisés<br />Clients : sportifs, amoureux de la nature<br />Le produit : <br />Un T-Shirt de randonnée<br />Léger, élastique et anti-transpirant<br />Avec une pochette de protection anti-intempéries<br />XTSport<br />6/10/11<br />33<br />
  51. 51. LA SITUATION ACTUELLE<br /><br />Nylon/PA 66, colorants<br /><br />PVC (Polyvinyl chloride)<br />Risques pour la santé et l’environnement :<br /><ul><li>- PA 66 non dépolymérisable
  52. 52. - Chrome dans colorant noir
  53. 53. - PVC</li></ul>Environnement très compétitif, situation financière délicate<br />Utilisation<br />Déchets<br />Déchets<br /><br /><br />6/10/11<br />34<br />
  54. 54. L’APPROCHE DU BERCEAU AU TOMBEAU<br />PVC<br /><br />Nylon 66<br /><br /><br />Utilisation<br /><br /><br /><br />Déchets<br />Déchets<br /><br /><br /><br />6/10/11<br />35<br />
  55. 55. BERCEAU<br />L’APPROCHE DU BERCEAU AU TOMBEAU<br />Traitement<br /><br />Ressource<br /><br />Traitement<br /><br />Ressource<br />Fils<br /><br /><br /><br />T-Shirt<br />T-shirts usagés<br />Collecte<br /><br />6/10/11<br />36<br />
  56. 56. L’APPROCHE DU BERCEAU AU BERCEAU<br />Polymérisation<br /><br />Nylon 6<br /><br />Dépolymérisation<br />E-caprolactame<br />(monomère du Nylon 6)<br /><br />Fils<br />T-shirts usagés<br /><br /><br /><br />T-Shirt<br />Collecte<br /><br />6/10/11<br />37<br />
  57. 57. FERMETURE DE CYCLES<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Nylon 6<br /><br /><br />6/10/11<br />38<br />
  58. 58. FERMETURE DE CYCLES<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Nylon 6<br /><br /><br /><br /><br />6/10/11<br />39<br />

×