Your SlideShare is downloading. ×
0
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Marketing
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Marketing

2,709

Published on

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,709
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
216
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. MARKETING Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1
  • 2. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 2 CHAPITRE I : CONCEPT ET DOMAINE D’APPLICATION I- DEFINITION DU MARKETING 1.1- Les caractéristiques du Marketing 1.2- La demande Marketing (logique marketing) II- DOMAINE D’APPLICATION 2.1- Le marketing des biens de grandes consommations 2.2- Le marketing des services 2.3- Le marketing des biens 2.4- Le marketing politique ou politico-social SOMMAIRE
  • 3. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses I- LE MARCHE 1.1- Définition 1.2- Environnement Notion d’environnement CHAPITRE II : MARCHE ET DEMANDE II- LA DEMANDE 2.1- Notion de Demande 2.2- Principaux concepts 3
  • 4. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses CHAPITRE III : LES PRINCIPES DE BASE DU MARKETING I- SEGMENTATION DU MARCHE 1.1- Les étapes de la segmentation 1.2- Les stratégies de ciblage 1.3- Le marketing indifférencie 1.4- Le marketing concentre 1.5- Le marketing adapte 1.6- Le marketing différencie 1.7- Les caractéristiques d’un produit 4
  • 5. II- LE CYCLE DE VIE DU PRODUIT 2.1- Le lancement 2.2- La croissance 2.3- La maturité 2.4- Le déclin III- LE PRIX 3.1. Le prix en fonction du cout 3.2. Le prix en fonction de la concurrence Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses IV- LA DISTRIBUTION OU LA PLACE DU PRODUIT 5
  • 6. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses V- LA COMMUNICATION 5.1- Objectif de communication 5.2- Le mix de communication 5.3- Comment améliorer le mix de communication a- Analyse interne b- Analyse externe c- Définition des objectifs de la communication ou démarche d’objectif de communication  LES TECHNIQUES D’ETUDE DE MARCHE 6
  • 7. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses I- DEFINITION DU MARKETING Le markéting nous permet d’appréhender une entreprise, son environnement, son marché et propose une démarche de développement de l’entreprise fondée sur la satisfaction de la clientèle.  Le marketing de la réponse Dans les années vingt aux années soixante, on n’a vue naitre et se développer un système de consommations, de productions, de distributions et de consommations de masses c’est dire l’offre inferieur à la demande (car la notion des pertinences de la recherche des besoins n’était pas encore à la mode). CHAPITRE I : CONCEPT ET DOMAINE D’APPLICATION 7
  • 8. •Le marketing stratégique Des années 50 jusqu’aux années 80, les entreprises prennent conscience de la multiplicité des marchés. La compétition s’intensifie et l’offre est supérieur à la demande, les entreprises tentent d’offrir non plus un produit unique mais des gammes étendues, diversifiées et de plus en plus raffinées. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 8
  • 9. •Le marketing relationnel Au début des années 80, avec le formidable développement des techniques de l’information et de la communication qui permet de connaitre et de satisfaire de plus en plus précisément les besoins individuels des consommateurs. La concurrence est rude. Plus profondément des critères nouveaux apparaissent tels que : •La notion de confiance •La notion d’engagement •La notion de loyauté ou de fidélité des clients Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 9
  • 10. 1.1- Les caractéristiques du Marketing Trois éléments essentiels caractérisent le marketing : •Collecte des données : Tout d’abord le marketing est un ensemble de technique d’analyse et de décisions, il est question de recueillir des informations sur le marché. Ensuite, ces informations parviennent à l’entreprise en vue de prendre des décisions qui vont contribuer au bon fonctionnement, à la bonne commercialisation des produits. •Aspect philosophique : Le marketing est un état d’esprit, un système de penser (la pertinence des stratégies que à proposer). •Le rôle d’interface : le marketing sert de trait d’union entre l’entreprise et son environnement. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 10
  • 11. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1.2- La démarche Marketing (logique marketing) La démarche générale du marketing prend en compte deux préoccupations essentielles : •La connaissance des agents du marché (les clients) •Et des actions à entreprendre Le point essentiel de cette démarche est l’étude des besoins et des attentes des consommateurs. Cependant, la démarche marketing varie selon qu’il s’agit du marketing opérationnel ou stratégique. 11
  • 12. •Marketing opérationnel : c’est une démarche volontariste de conquête de marché par des outils marketing. Il s’agit là d’un marketing d’action. •Marketing stratégique : il s’appuie au départ sur l’analyse des besoins, des individus et des organisations. Il s’agit d’une fonction de réflexion stratégique dont l’objet est de préciser la mission de l’entreprise. Le marketing a donc une mission essentielle liée à la fonction des réflexions Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 12
  • 13. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses II- DOMAINE D’APPLICATION Le marketing est applicable à un ou plusieurs domaines : 2.1. Le marketing des biens de grandes consommations Il s’git du marketing qui s’applique aux biens de consommations. Dans le cadre du marketing des biens de grandes consommations, il est réalisé beaucoup de publicité à travers les médias, aussi les responsables de marketing réalisent beaucoup de promotions pour mettre en œuvre leurs actions de distribution. 13
  • 14. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 2.2- Le marketing des services Il repose avant tout sur la spécificité des services par rapport aux produits. Le service est en effet intangible : le transport 2.3- Le marketing des biens Il s’agit des biens de produits sophistiqués, aux biens industriels dont la complexité nécessite de la part du consommateur des applications sur leur mode de fonctionnement et leur précaution d’usage relative à l’utilisation de ces biens : informatique, les portables, les médicaments. 2.4- Le marketing politique ou politico-social Il s’agit du marketing qui est appliqué dans le cas des campagnes électorales. 14
  • 15. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses CHAPITRE II : MARCHE ET DEMANDE I- LE MARCHE 1.1- Définition Le marché est ainsi le lieu de rencontre entre l’offre et la demande. Pour satisfaire les besoins de consommateurs, l’entreprise doit connaitre la demande et les conditions de l’offre. Pour cela l’entreprise fait les études du marché. 1.2- Environnement On définit l’environnement comme le non contrôlable des entreprises et susceptible d’avoir un impact. On distingue deux types d’environnements : 15
  • 16. •Micro environnement : il comprend les partenaires commerciaux de l’entreprise et tous les agents directement ou indirectement liés par les actions d’échanges. •Macro environnement : il constitue un ensemble de groupes ou organisations pouvant voir une influence sur l’entreprise et ses activités. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses II- LA DEMANDE 2.1- Notion de demande La demande du marché est le volume total d’un bien qui est acheté par un groupe de clients sur un territoire donné durant une période déterminée. 16
  • 17. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 2.2- Principaux concepts En général la demande est une fonction croissante du prix, ce qui veut dire que la demande diminue en fonction de l’augmentation du prix et vice versa. La sensibilité de la demande par rapport au prix est mesurer par le coefficient : (e) = coefficient d’élasticité, et qui est le rapport de la variation relative des quantités A (Q/Q), par rapport à la relative des prix A(P/P), A (Q/Q) Soit (e) = A (P/P) 17
  • 18. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses I- SEGMENTATION DU MARCHE Segmenter un marché c’est identifier (à partir des études du marché), des sous-ensembles distincts et homogènes de clientèle pouvant être choisie comme cible à atteindre à l’aide d’un marketing spécifique. La segmentation définit des sous ensembles d’individus homogènes, la réponse à cette diversité de besoins se fait par la diversité de l’offre, c'est-à-dire par une différenciation des produits. 18 CHAPITRE III : LES PRINCIPES DE BASE DU MARKETING
  • 19. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses  Les objectifs consistent à : • Déterminer et adapter les 4 P (marketing mix, c'est-à-dire les Produits, le Prix, la Place et la Promotion) • Une adaptation de l’offre à la diversité des attentes des consommateurs, • Obtenir un marketing mix plus efficace car spécifique à chaque segment • Obtenir une rentabilité accrue car l’entreprise consente ses efforts sur certains cibles déterminés • Détermination des niches 19
  • 20. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1.1- Les étapes de la segmentation • Il faut définir les unités de base de la segmentation (individus, entreprises), • Il faut sélectionner des variables de segmentations très distinctives pertinentes et mesurables (géographique, démographique, socioculturel, psycho graphique, comportement d’achat, aptitudes, besoins, utilisation des médias), qui permet de créer des segments substantiels en nombre d’individus qui sont rentables à servir. 20
  • 21. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses • Détermination des segments et leurs profits de manière simultanée ou non : - Grouper des consommateurs avec les mêmes caractéristiques et puis garder leurs besoins. - Grouper les consommateurs avec les mêmes besoins et garder leurs caractéristiques. • Analyser les résultats : - Evaluer les segments (le potentiel, la croissance, le profit, le coût, la sensibilité aux actions marketing, la compétition). • Concevoir une stratégie marketing appropriée en fonction du nombre du segment (marketing différencié et indifférencié, marketing concentré et adapté). 21
  • 22. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1.2- Les stratégies de ciblage La segmentation met en évidence des sous groupes de populations. L’entreprise doit évaluer ses segments et déterminer ceux qui constituent une opportunité commerciale et choisira ceux sur lesquels elle agira : c’est le ciblage qui débouche sur plusieurs stratégies. 22
  • 23. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1. 3- Le marketing indifférencié Cette stratégie est à l’opposé de la notion de la segmentation. L’entreprise adopte une démarche globale destinée à tous les acheteurs potentiels, un seul produit est proposé. Un avantage est lié à cette stratégie. En revanche, le risque d’erreur est important : • Une erreur fatale à cette stratégie, car sa difficulté c’est de plaire à tous. 23
  • 24. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1. 4- Le marketing concentré L’entreprise concentre ses efforts sur un seul segment. Les avantages sont liés à une meilleure connaissance des besoins, une bonne réputation des spécialistes. En revanche le risque est important, parce qu’il n’y a pas de diversification en cas d’échec du produit. 24
  • 25. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1. 5- Le marketing adapté L’entreprise décide de commercialiser un même ou un produit faiblement modifié en développant un programme marketing spécifique pour chacun des segments. Cette stratégie permet de cibler plusieurs segments et de repartir les risques. Par contre les coûts de modifications et communications sont plus élevés. 25
  • 26. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1. 6- Le marketing différencié Pour élargir sa clientèle, l’entreprise conçoit des gammes de produits ou de services pour lesquelles le marketing mix est adapté à chacun des segments. Cette stratégie permet de bien adapter le produit en fonction des avantages recherchés des individus, mais augmente en revanche les coûts. 26
  • 27. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 1.7- Les caractéristiques d’un produit On peut définir les caractéristiques marketing d’un produit à trois niveaux : •Les services rendus : gain de temps, le déplacement, la distraction, la communication… •Les attributs : qualité perçue ou attendue par le consommateur : le poids, la performance, l’esthétique, facilité d’emploi,… •Le contenu symbolique : prestige, liberté, simplicité, robustesse, à la mode, puissance… N.B : Un bon produit se vent avec profit (pour le vendeur et pour l’acheteur) et ses caractéristiques correspond aux attentes des consommateurs du segment du marché choisi. 27
  • 28. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses Le produit peut être tangible (un bien comme le riz, téléphone, le sucre, le lait), ou intangible comme les services et être destinés au grand public comme l’assurance, les soins médicaux, les banques…, ou aux entreprises (marketing industriel ou marketing « be to be » d’une entreprise à une entreprise, d’une communauté à une autre). Le public peut être également une association, un club, un parti politique… 28
  • 29. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses Coca cola Observation PEPSI COLA Observation Fournisseur Solibra et coca cola Marque déposée SAPLED Prix 450 450 Place Grand, moyen, petite surface Grand, moyen, petite surface Promotion Affichage, TV, radio parrainage, mécénat Affichage, TV, radio parrainage, mécénat 29
  • 30. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses II- LE CYCLE DE VIE DU PRODUIT On considère que le produit traverse 4 étapes au cours de sa vie : •Le lancement •La croissance •La maturité •Déclin 30
  • 31. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses Ventes Temps Lancement Croissance Maturité Déclin Courbe théorie de vente et de profit pendant son cycle Ventes 31
  • 32. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 2.1- Le Lancement Au lancement le produit n’est pas exempt de défaut, les efforces de recherches se poursuivent, le coût unitaire est élevé en général, la concurrence est particulièrement inexistante. 2.2- La Croissance C’est la phase cruciale qui décide de l’échec ou de la réussite. Si le produit réussit : le marché s’élargie ou s’agrandit, le coût unitaire va baisser, le produit est mis au point et suit l’émergence des concurrents. 32
  • 33. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 2.3- La Maturité Le marché commence à être saturé : la demande se maintient grâce aux marchés de renouvellement, des améliorations sont portées sur le produit en vu d’attaquer d’autres segments plus rentables et contrer les actions du concurrent. 2.4- Le Déclin Le produit est dépassé et ses ventes diminuent. 33
  • 34. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses III- LE PRIX La fixation est un élément déterminant de la stratégie d’entreprise, car le prix a des conséquences directes sur les résultats commerciaux (volume des ventes, chiffres d’affaires) et sur les résultats financiers (rentabilité). La détermination du prix de vente est le résultat de l’analyse de la demande, de l’analyse des coûts et de l’analyse des concurrents. 34
  • 35. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 3.1. Le prix en fonction du coût Pour gagner des profits, le prix de vente doit être supérieur au prix de revient unitaire ; les couts totaux sont composés d’une partie fixe (indépendante du volume de production et de vente) et d’une partie variable (proportionnel au produit). Le prix de revient unitaire dépend alors des quantités produites et vendues. 35
  • 36. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 3.2. Le prix en fonction de la concurrence En fonction de la connaissance de la demande et de ses objectifs, l’entreprise va mettre en œuvre différentes stratégies face aux entreprises concurrentes. •La stratégie de pénétration Le prix fixé est peu élevé avec pour objectif d’atteindre un volume de vente importante. Cette stratégie est recommandée lorsque le marché très sensible aux prix. 36
  • 37. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses •La stratégie d’écrémage Le prix est très élevé avec pour objectif d’atteindre une rentabilité importante. Cette stratégie est recommandée lorsque le produit est nouveau et/ou fortement différencié de la concurrence. •La stratégie d’alignement Le prix fixé est aligné dans la même fourchette de prix pratiqué par la concurrence. La différenciation se fait par l’image de marque, la publicité, la notoriété… Cette stratégie est recommandée lorsque les coûts sont difficiles à apprécier ou lorsque le prix du marché assure une rentabilité suffisante. 37
  • 38. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses DEMANDE CONCURRENCE PRODUIT PRIX LANCEMENT - faible ou inexistante Pratiquement inexistante N’est pas au point Pas connu Défectueux Plus ou moins élevé CROISSANCE Forte Emergente Présente Des améliorations Gamme élargie Bonification Stabilité du prix Prix du marché MATURITE Stable ou constante Très forte Raffiné Différenciation Plus d’améliorations pour préparer le déclin Marché de renouvellement en adaptant le produit aux besoins du marché Baisse du prix DECLIN Basse Faible Faible Dépassé Perte de valeur Déprécié Abandon ou réhabilité Prix bas Fortement en baisse 38
  • 39. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses IV- LA DISTRIBUTION OU LA PLACE DU PRODUIT Le canal ou circuit de distribution permet de rendre accessible au consommateur final le produit fabriqué par l’entreprise. Le distributeur permet au produit de se rapprocher des consommateurs finaux et de mieux satisfaire leurs besoins. L’existence d’un intermédiaire est d’autant plus important que le produit soit banalisé (produit de grande consommation), qu’il se vende en grande quantité et qu’aucune force compétente n’est nécessaire pour vendre le produit en question. 39
  • 40. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses V- LA COMMUNICATION La communication concerne l’ensemble des outils permettant de connaitre ses produits, ses services et son image auprès des consommateurs. L’objectif de la communication est de créer les conditions favorables à l’achat des produits proposés à l’entreprise à sa cible. 40
  • 41. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 5.1- Objectif de communication Trois grands types d’objectifs peuvent être distingués: •Faire connaitre le produit (domaine cognitif), c'est-à-dire créer de la notoriété et informer la clientèle sur le produit, la marque, l’entreprise… •Faire aimer (domaine de l’affectif), c’est dire construire ou développer une image positive d’un produit, d’une marque en agissant sur les attribues ou sur les sentiments, •Faire agir (domaine conatif ou comportemental) une communication mais en mouvement, c'est-à-dire attirer le consommateur vers le produit et le convaincre à réagir (déguster, faire acheter par l’information…) 41
  • 42. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 5.2- Le MIX de communication Il existe différents canaux de communication : •Les canaux contrôlables : (la publicité médias, la publicité sur les lieux de vente, la promotion des ventes, les relations publiques, le sponsoring, la force de vente…) •Les canaux incontrôlables par l’entreprise (ou autonomes et qui échappent à l’entreprise) : le bouche à oreille, les articles de presse, les rumeurs… Notre entreprise choisira parmi ces moyens ceux qui sont les plus appropriés pour atteindre ses objectifs et ensuite les doser (les gérer, les maitriser). Ce qui correspond au Mix de communication. 42
  • 43. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses 5.3. Comment améliorer le mix de communication a) Analyse interne Nous devons connaitre la situation générale de l’entreprise, les contraintes budgétaires, les objectifs de l’entreprise en général, de marketing, de la communication. b) Analyse externe Il faut pouvoir maitriser le comportement d’achat, connaitre ses concurrents, l’environnement… Une bonne connaissance du comportement des consommateurs est indispensable pour définir le Mix de communication. 43
  • 44. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses c) Définition des objectifs de la communication ou démarche d’objectif de communication • Définir la cible de communication • Choisir les médias et les supports • Création publicitaire • Le plan de campagne de communication (planning, optimisation, budget…) • Les pré-tests de la campagne • La mise en œuvre de l’action • Le contrôle de l’efficacité 44
  • 45. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses PLACE PROMOTION LANCEMENT - Stratégie sélective (parce que le produit n’est pas encore connu) + ou – forte (stratégie par l’information, incontrôlable…) CROISSANCE - Stratégie intensive (parce que le produit est concurrencé alors il faut inonder le marché) Promotion forte MATURITE - Sélection des points de vente, - Promotion - Baisse de prix - Parrainage DECLIN - Réduction des points de vente - Abandon du produit (communication faible) - Relance du produit (communication forte) 45
  • 46. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses LES TECHNIQUES D’ETUDE DE MARCHE Il y a 5 étapes : •Définition du problème à résoudre •Conception du projet d’étude •Recueil des informations •Analyse des données •Conclusion et recommandations Les problèmes et symptômes qui poussent à l’étude du marché : •Baisse des ventes •Perte de part du marché •Baisse de rentabilité 46
  • 47. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses TECHNIQUES D’OBSERVATION •Observation du client aux points de vente (Avec les yeux - l’emballage du produit, •Observation du comportement d’usage ou de consommation de produit •Observation par enregistrement automatique de certaines données •Observation par « audit » : linéaire dans les grandes distributions, stockage dans les boutiques (estimer les flux de distribution et de consommation). 47
  • 48. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses LES ETUDES QUALITATIVES Il n’y a pas d’approximative ni de probabilité. Il y a quatre objectifs • L’exploration d’une demande • L’identification des critères d’évaluation et de sélection d’un type de produit : • La proximité du lieu qui nous permet d’avoir facilement accès au produit • Les services de prêt offert et les taux consentis • L’image de la marque et celle des clients • Le choix déjà fait par les gens les plus proches de lui • Le sentiment que l’établissement puisse avoir un effet bénéfique sur le développement de son pays ou de son village • La qualité d’accueil et au service de renseignement 48
  • 49. Cabinet ARIEL ASSISTANCE Formation - Communication globale – Evènementiel - Etudes et montage de projets - Prestations diverses • Cabinet ARIEL ASSISTANCE • TEL / FAX : 22 42 98 43 • Cocody – Angré, Bld Latrille (RCI) • 13 BP 687 Abidjan 13 • Immeuble N’ZI, 2è étage, porte A 12 • Face agence BICICI. Feu du 22è arrondissement Merci pour votre attention 49

×