Your SlideShare is downloading. ×

Livre la-joie-de-l echec-de-faysal-hafidi

7,247

Published on

Published in: Automotive
0 Comments
5 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
7,247
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
338
Comments
0
Likes
5
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. La Joie De LÉchec Faysal HafidiISBN :Ce livre est disponible en format papier surlulu.com et amazon.fr www.dureveauconcret.com 2
  • 2. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi A Propos de l’Auteur Faysal est Coach en Communication, HafidiRelations et Réussite Professionnelle et DirecteurFondateur de l’Académie de l’Intelligence. Ilaccompagne des personnes de différents horizons(Professionnels, Entrepreneurs, Parents, Étudiants) quisouhaitent réussir dans leur vie ou dépasser leursobstacles psychologiques et mentales. Faysal est auteur du livre : « Les 5 Habitudes QuiFont Echouer à l’Ecole Mais Qui Font Réussir Dans LaVie », « Comment Vaincre Le Trac et Parler Avec AisanceDevant Tout Public » et « La Joie de l’Echec ». Il aégalement rédigé plus de 300 articles sur des thèmesvariés du Coaching et du Développement Personnel etses articles ont été publié par d’autres magazinesMarocains et Français. Faysal a commencé son activité de Coaching depuismaintenant 5 ans et a pu accompagner des individus auMaroc et à l’étranger. Il développe constamment denouveaux modèles et techniques de Coaching de Viepour les adapter aux besoins de ses clients. Il estégalement conférencier et motivateur avec desconférences qui ont un grand succès au prêt du grandpublic : www.dureveauconcret.com 3
  • 3. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi- La Joie de l’Echec®- Comment ne Pas Être Comme M/Mme Ordinaire®- L’Ingénierie du Génie : de l’Intelligence Mathématiqueet l’Intelligence Emotionnelle®- 5 Stratégies Pour Préparer et Passer Ses Examens AvecSuccès® Faysal Hafidi poursuit sa formation à l’InternationalCoach Academy (USA) membre de l’International CoachFederation. Il a également un Master Recherche enImmunologie de l’Institut Pasteur, Paris et il estdoctorant en Neuro-Immuno-Psychologie. www.dureveauconcret.com 4
  • 4. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Remerciements Je tiens tout d’abord à remercie toutes lespersonnes qui m’ont encouragé à rédiger ce livre en untemps record pour moi et qui ont démontré beaucoupde patience jusqu’à sa sortie. Je suis vraiment gêné du fait que je ne puisse pasles nommer car elles sont des centaines à l’avoir fait. Jetiens à remercier tout particulièrement les membres dugroupe Facebook « Livre Gratuit : LA JOIE DE L’ECHEC »et les lecteurs de mon bloghttp://www.dureveauconcret.com Comme je l’ai déjà mentionné à maintes reprises,sans ces deux groupes constitues de personnessolidaires et motivantes, j’aurais abandonné ce livre etce projet depuis longtemps. Je ne trouverai jamais assez de mots pour vousdire merci, merci, merci !! www.dureveauconcret.com 5
  • 5. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi SommaireIntroduction…………………………………………………...…7Chapitre 1 : Notre histoire avec léchec…………..13Chapitre 2 : Pour réussir vite, échouez plus etvite………………………………………………………………..….32Chapitre 3 : La Psychologie de léchec danslévolution professionnelle…………………...............63Chapitre 4 : La Psychologie de léchec danslélaboration dun projet………………………….…..…..87Chapitre 5 : Un mot sur léchec encouple………………………………………………………..……102Conclusion……………………………………………….…….105 www.dureveauconcret.com 6
  • 6. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi IntroductionLe Challenge des 10 jours J’ai eu l’idée d’écrire ce livre l’année dernière etj’ai eu du mal à la concrétiser. J’ai rassemblé mes noteset j’ai commencé à travailler sur le squelette du livrepour que je sois ensuite rapidement pris ou dispersé parle tas d’autres choses que j’avais à faire. Puis, je me suis rendu compte que ce n’est passeulement une question de manque de temps oud’énergie mais c’est plutôt une histoire de motivation.En effet, comme je traite déjà le sujet de la Joie del’Echec en tant que conférence, je ne voyais pas lanécessité de la transformer en livre surtout que ce sontdeux manières complètement différentes pour traiter unsujet. S’ajoute à cela que le projet d’écriture de livre estpénible pour moi. Je peux animer des conférences oudes formations des jours et des jours sans arrêt mais ilest difficile pour moi d’écrire avec le même rythme etassiduité. www.dureveauconcret.com 7
  • 7. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi J’ai donc réfléchi à un moyen pour utiliser mesforces pour faire aboutir ce projet. Je sais que j’aime lesdéfis et je sais que j’ai un grand nombre d’amis quipeuvent m’encourager et me soutenir. J’ai donctransformé la rédaction de ce livre en un challenge.Autrement dit, j’ai décidé de l’écrire en 10 joursseulement. J’aime les missions impossibles et cela estune vraie mission impossible pour moi. Puis, il me restequ’à utiliser ma deuxième force qui est le nombred’amis qui peuvent me soutenir. Dés que j’ai décidé de cela, ma motivation aressurgi et j’ai changé la situation d’un livre difficile àécrire en un défi que je veux bien relever. Puis, dés quej’ai annoncé mon projet sur Facebook et mon blog, descentaines de personnes se sont manifestées et jerecevais tous les jours des messages et descommentaires pour m’encourager, me souhaiter boncourage ou prier pour moi. C’est devenu un engagementvis-à-vis de tout un public ! En agissant ainsi, je ne pensais plus au livre que jedois écrire mais au projet que je dois achever et auxpersonnes qui attendent impatiemment la lecture de LAJOIE DE L’ECHEC. C’est pour cela que j’ai fini par vouloir www.dureveauconcret.com 8
  • 8. La Joie De LÉchec Faysal Hafidioffrir ce livre gratuitement à toutes les personnes qui sesont jointes au groupe de Facebook « Livre Gratuit : LAJOIE DE L’ECHEC » et aux inscrits à mon blog :www.dureveauconcret.comLa toute première conférence L’histoire de la Joie de l’Echec vient du fait qu’ungroupe d’étudiants m’a demandé une fois de faire uneconférence sur la réussite. A l’époque, je venais de finirmes études pour me lancer dans un projet d’entreprise.Etant naïf et sans expérience, j’avais commis beaucoupd’erreurs qui m’ont induit dans une situation difficile. Ainsi, je voyais devant moi un échec éminent demon projet et un grand public d’une école qui attend àce que je leur parle de la réussite. Quelle contradiction ! Je n’aime pas être contradictoire et surtout parlerde ce que je ne connais pas vraiment. Mais je devais toutde même leur parler de quelque chose. Je me suis donc demandé, qu’est-ce que jemaîtrise le mieux que je peux transmettre et qui peutleur être utile. Je n’avais pas à trop chercher, la réponseétait devant moi : je sais comment créer un échec dans www.dureveauconcret.com 9
  • 9. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiune entreprise. Et bien, de là, les choses sont devenuesplus faciles. Il a suffit d’une feuille et d’un stylo pour queje liste toutes les bêtises que j’ai commises et les avertiret les aider à les éviter. Alors que j’ai été en pleine préparation, j’airessenti une grande joie à aller faire cette conférence.J’ai été très fier de mon échec ! On dirait que j’allais leurannoncer une grande bonne nouvelle car je savais que lefait d’apprendre de mes erreurs allait leur sauver la vieet les aider dans leur avenir. J’ai été surpris de ce sentiment. Comment puis-jeêtre heureux d’avoir échoué ? Et bien, j’ai compris que l’échec peut avoir uneautre facette plus joyeuse lorsqu’on sait l’exploiter. C’estainsi que cette conférence a eu le nom de : Joie del’Echec. J’ai ensuite développé la conférence et je l’ai faitesur plusieurs villes au Maroc et j’ai été à chaque fois ravide voir les participants revenir vers moi à la fin pour meraconter avec joie leurs échecs qui les faisaient souffrir ily a même pas une heure avant leur entrée en salle de www.dureveauconcret.com 10
  • 10. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiconférence. En fait, comme pour moi, ils sont tombé surla Joie de l’Echec !Mon objectif avec ce livre En écrivant ce livre, je souhaite vous faire sentirégalement cette Joie de l’Echec. Je sais que je peux lefaire facilement si nous étions en face à face et enconférence mais si nous n’avons pas l’occasion de nousrencontrer, j’espère vous transmettre cette joie àtravers cet écrit. Ce que je veux surtout atteindre avec vous enécrivant ce livre et le fait que vous puissiez utiliser voséchecs et vos déceptions comme un moyen et une forcepour réussir. L’échec est dur et parfois insupportable. C’estparce qu’il nous donne des émotions chargées d’uneénergie insupportable. Je veux vous apprendre à utilisercette énergie. Je veux vous apprendre à rendre l’échecune grande opportunité pour avancer. L’échec n’arrive pas à tout le monde, mais lorsqu’ilest de votre sort, cela veut dire qu’il ne vous reste plusqu’une seule option : réussir. Ceux qui réussissent tout www.dureveauconcret.com 11
  • 11. La Joie De LÉchec Faysal Hafidile temps par contre ont toujours l’option de l’échec quipeut les attendre. Utiliser l’échec comme force est une compétencequ’il faut apprendre et sur laquelle il faut s’entrainer. Jesouhaite, si vous le permettez, être donc votre coach etvous accompagner tout au long des chapitres qui vontsuivre pour rendre chaque échec que vous avez vécuune chance de réussite et de progrès. Je veux vouscoacher pour vous faire gouter la Joie de l’Echec commeje l’ai fait avec toutes les personnes qui ont assisté à mesconférences. www.dureveauconcret.com 12
  • 12. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Chapitre 1 Notre histoire avec léchec www.dureveauconcret.com 13
  • 13. La Joie De LÉchec Faysal HafidiLes premières rencontres avec léchec Avez-vous déjà rencontré une personnehandicapée qui narrive pas à marcher à cause de seséchecs lors de ses tentatives pour apprendre à marcher?Pensez-vous quun tel handicap puisse exister?Imaginez-vous quun enfant après avoir fait plusieurschutes décide un jour de ne plus essayer de marcher ? Je pense que cest impossible et vous aussi. Je ne sais pas à quel moment nous rencontronsprécisément léchec dans notre vie pour la première fois.Mais la période la plus marquante dans la vie où lenfantvie plusieurs échecs tous les jours est lors delapprentissage de la langue et de la marche. Lapprentissage de la langue nest pas unedémarche douloureuse en soi car à ce stade, les parentsne sont pas encore trop exigeant et ne disent pas encoreà leur enfant quil est nul à cause du fait quil narrive pasà prononcer un mot correctement. Par contre,apprendre à marcher est une expérience rempliedéchecs douloureux physiquement. www.dureveauconcret.com 14
  • 14. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Au début, je pensais que lenfant arrive àsurmonter léchec lors de son apprentissage de lamarche à cause de sa courte mémoire. Je pensais quelenfant oubliait quil sest fait mal hier et ainsi décide decontinuer à tenter dapprendre à marcher une deuxièmefois. Je me suis rendu compte après quelquesobservations que cest faux. Un enfant a une bonne mémoire et peutapprendre à répertorier une expérience douloureuse. Lapreuve est que lorsquun enfant touche un objet brûlant,il décide de ne plus y toucher. Il garde en mémoire lemal quil a subit une fois en touchant à cet objet. Cecidit, il ne fait pas la même chose lorsqu’il fait une chutedouloureuse lorsquil essaye dapprendre à marcher. Ilne décide jamais de laisser tomber la marche comme ildécide de laisser tomber lexpérience de toucher à unobjet brulant.Expérience douloureuse vs léchec Ce que nous pouvons conclure de cette analyse estque lenfant arrive à distinguer entre une expériencedouloureuse et un échec. Il sait instinctivement que lefait de toucher à un objet brulant est une expériencedouloureuse. De cette dernière, il tire une conclusion www.dureveauconcret.com 15
  • 15. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiquil faut éviter de revivre cette expérience en évitantses causes. La cause quévite lenfant dans notreexemple est le fait de toucher à lobjet brulant. De lautre côté, même sil tombe et quil se fassetrès mal en tentant de marcher, lenfant ne considèrepar cela comme une expérience douloureuse maiscomme un simple échec. Cela même s’il se fait mal enessayant de marcher. Il en ne tire pas la conclusion,comme les adultes font, de ne plus revivre lexpérience.Il gère cette situation différemment en essayantdaméliorer ou de chercher dautres moyens pourmarcher sans tomber. Pourquoi lenfant ne laisse pas tomber lestentatives douloureuses d’apprendre à marcher ? Mon petit cousin Jad a eu un accident très grave ily a 4 semaines en tentant de marcher. En fait, étantencore très fragile, il tombe systématiquement à chaquefois quil essaye de faire plusieurs pas. Et lors de lune deses chutes, il sest fait casser son avant bras.Lexpérience était douloureuse car ses parents nont passoupçonné cette fracture. Jad a pleuré toute unejournée et ses parents ont pensé en vain que le malvenait de son pied. Ensuite, le fait de mettre le plâtre et www.dureveauconcret.com 16
  • 16. La Joie De LÉchec Faysal Hafidipasser toute une soirée dans une clinique était uneexpérience aussi remplie de souffrance pour le petit Jad. Savez-vous ce qui sest passé le lendemain matin.Jad sest réveillé et a commencé à essayer à de marcherpour encore une fois tomber plusieurs fois ! Dailleurs, ilna jamais cessé de tomber à maintes maisheureusement sans fractures cette fois-ci. Ceci dit, Jad sait très bien situer le mal ou la causedune douleur. Comme tous les enfants marocains, il aappris très tôt quil ne faut pas toucher à la théière et àun verre de thés ! Pourquoi Jad cesse-t-il de toucher à ces objetsbrulants mais il continue tout de même à se faire mal ententant de marcher ? La réponse réside dans notre compréhension etnotre capacité instinctive à distinguer entre uneexpérience douloureuse et un échec. Comme vous le savez sans doute, vous étiez touscet enfant un jour ! Ceci dit, les adultes perdent cettecapacité extraordinaire de distinguer entre uneexpérience douloureuse et un échec qui permet à www.dureveauconcret.com 17
  • 17. La Joie De LÉchec Faysal Hafidichacun de rebondir facilement. Nous allons voir plustard comment cette perte survient et à quel moment denotre vie.Ce quon peut apprendre dun enfant Un enfant nous apprend donc quil faut distinguerentre deux éléments très important : - Une expérience douloureuse : il sagit duneconséquence PERMANANTE dune ACTION bien précise.Quand on touche à un objet brûlant, on se fait mal.Quand on ne travaille pas assez, on obtient des résultatsmédiocres. - Léchec : une conséquence NON PERMANANTEdun OBJECTIF bien précis. Lorsquon veut apprendre àmarcher, il va falloir passer par des chutes douloureuses.Quand on cherche à réaliser un projet, on peut ne pasrespecter les délais avant de maîtriser le travail. Quandon veut vivre une relation épanouie, il est possible depasser par des disputes. Vous pouvez donc constater que le fait de vivreune expérience douloureuse stipule le fait d’être face àune action et non pas un objectif. Aussi, la conséquence www.dureveauconcret.com 18
  • 18. La Joie De LÉchec Faysal Hafidide cette action est permanente et ne peut jamaischanger. Ainsi, pour éviter cette expériencedouloureuse, il suffit déviter laction qui la cause. Dun autre côté, un échec est une conséquence quinest pas permanente. Il peut se transformer à toutmoment en une réussite. Léchec peut donc disparaitreavec le temps. Aussi, nous ne vivons pas léchec lorsquenous faisons des actions mais plutôt lorsque nouscherchons à atteindre des objectifs. Cela nous permetdonc de changer à chaque fois le tir en apprenant de noséchecs pour finir par atteindre notre objectif. Si les adultes comprenaient et faisaient cettedistinction, rien ne pourra plus les arrêter. Maintenant,tous les adultes qui arrivent à marcher aujourdhui ontété déjà des enfants qui faisaient cette séparation entrel’échec et l’expérience douloureuse. Quand et comment sont-ils tombés dans laconfusion entre une expérience douloureuse et unéchec ? www.dureveauconcret.com 19
  • 19. La Joie De LÉchec Faysal HafidiLa première confusion Je pense que les premiers moments de la viedurant lesquels nous commençons à confondre entre unéchec et une simple expérience douloureuse estlorsqu’on commence à exposer notre travail aux adultes.Ces derniers finissent par nous transmettre cetteconfusion. Cela commence donc soit à la crèche soit à lécole.En fait, une fois un enfant expose un travail ou unrésultat à ses enseignants ou à ses parents, ces dernierslui attribuent une note ou une évaluation. Jusque là, ilny a aucun problème car lenfant peut assimiler cejugement comme un échec ou une réussite quil utiliseralors de prochains essais. Mais en grandissant petit à petit, les notes et lesévaluations prennent un ton de jugement. Autrementdit, lorsqu’un enfant vient avec une note médiocre, on letraite en général de nul ou de médiocre. Lécole ne luidonnera jamais de récompense à cause de cette note.Ainsi, lenfant fini par confondre entre cette mauvaisenote et sa propre personnalité. Il finit ainsi par croireque sil a une note médiocre cest par ce quil est www.dureveauconcret.com 20
  • 20. La Joie De LÉchec Faysal Hafidimédiocre. Il pense que le fait dêtre nul à lécole et dû aufait quil soit lui même nul ! La réalité est autre chose. En vérité, si lenfant a euune mauvaise note, cest par ce quil a travaillé de façonmauvaise. Sil est nul à lécole, cest parce que saméthode de travail ou ses efforts sont nuls. Cela na rienavoir avec sa personnalité ni avec son identité et moinsencore, son caractère. Ainsi, au lieu de dire à lenfant que sa note ou queson résultat font de lui une personne incompétente, ilfaudrait lui apprendre que ces derniers ne reflètentaucunement sa personnalité et ses capacités. Il faudra àchaque fois lui faire comprendre quil suffit quil changesa façon de travailler ou le nombre dheures investisdans son travail pour que ses résultats changent. Ainsi,au lieu que ses résultats soient une expériencedouloureuses, ils vont demeurer un simple échec nonpermanant. Ce travail dexplication et de distinction entre lesrésultats scolaires et la performance de lenfant estrarement bien établi dans notre tête en tant qu’adultes. www.dureveauconcret.com 21
  • 21. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi S’ajoute à cela le fait que le système scolairerécompense uniquement ceux et celles qui arrivent àmaintenir la meilleure note. Si un élève travailledavantage pour améliorer sa note et sil natteint pas lapremière note de la classe, son évolution et son travailne seront jamais récompensés. Sil arrive à passer de9/20 à 13/20, il ne sera pas félicité par le systèmescolaire. C’est uniquement celui qui a toujours eu un16/20 qui sera récompensé même s’il n’a jamais évolué. Ainsi, l’enfant finit par considérer léchec scolaireou le fait de ne pas être parmi les premiers comme uneconséquence permanente. Enfin, il finit par considèrecet échec comme une expérience douloureuse. Le pire est quil pense que la cause est « lui-même », sa propre personne. Cest ainsi que la majoritédes personnes attendent impatiemment de quitterlécole et léducation en général, ils désirent sortir delexpérience douloureuse.Quand léchec devient une seconde nature Avant de quitter lécole, lélève qui devientétudiant finit par sadapter à sa douleur qui est sonéchec. Bien évidement, chaque enfant qui nest pas www.dureveauconcret.com 22
  • 22. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiclassé premier, deuxième ou troisième de la classe estdans une logique déchec. Les parents et lécole forgentcette image dans la tête de lenfant. Ce dernier finit parpenser que cet échec fait partie de sa vie, de soncaractère et de son futur. Je pense que tous les problèmes de la confiance ensoi et de lestime de soi viennent de cette imagequinstaure le système scolaire moderne. Cest pour celaque certaines personnes qui nont pas passé beaucoupde temps à lécole finissent par développer un courageet une estime de soi plus élevés. Certains parmi euxfinissent même par créer des multinationales et changerle monde. Jai développé cette théorie et cette idée dansmon livre : "Les 5 Habitudes Qui Font Echouer à lEcoleet Qui Font Réussir Dans La Vie" et j’ai animé uneconférence sur le sujet « Les 5 Qualités Qui Font Echouerà l’Ecole » chez TEDx Casablanca(www.tedxcasablanca.com). Jarrive à comprendre cette frustration car durantmon adolescence, jai fait le voyage de chez les derniersde la classe jusquà chez les premiers. Jai été jusquà ladernière année du collège parmi les soit disant www.dureveauconcret.com 23
  • 23. La Joie De LÉchec Faysal Hafidimédiocres et je connais donc très bien la mentalité de sesentir le fait de l’être et un jour, jai décidé de changer. A la première année du lycée, on mannonce quejai été le premier de la classe. Moi qui était il y a deuxans seulement très moyen voire médiocre je deviens lepremier. Ce nétait pas un simple changement de notesmais tout un virage dans ma façon de réfléchir et surtoutdinteragir avec le monde. Ce changement radical que jai opéré à la dernièreannée du collège nest pas venu dun coup de chance. Enfait, cétait un changement de mentalité et une prise derecul que j’ai effectué par rapport à léchec malgré monjeune âge. Tout a commencé avec les mathématiques. En math, je faisais la fête quand jarrivais à obtenirun 5/20. Ce qui était étonnant et que javais souventpeur davoir la moyenne au risque de me faire éjecterpar mes amis et ma bande. Celui qui avait la meilleurenote dans notre groupe était charrié jusqu’au prochainexamen. Je me rappelle très bien de laprès-midi où cetteidée ma traversé lesprit : "pourquoi est-ce que je penseque je ne SUIS pas bon en math ? Mes notes nont rien www.dureveauconcret.com 24
  • 24. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiavoir avec moi ! Si je ne suis pas bon en math, cest queje ne les travaille pas bien ou pas assez. Si les autresarrivent à avoir de meilleurs résultats, cest quilsutilisent leur cerveau mieux que moi. Si jarrive à lutilisercomme ils le font voire mieux, je pourrais obtenir unmeilleur résultat !" Il a suffit de cette réflexion dans la court de l’écoleet de deux mois pour que je puisse obtenir un 17/20 (jenoublie pas ce genre de notes historiques !). Depuis,mes notes nont plus jamais baissé. Jai donc appliqué lamême pensée pour les autres matières. Un an plus tard,jai été à la tête de ma classe et deux ans plus tard,parmi les premiers du lycée. Bien évidement, au fur et à mesure que mes noteschangeaient, certains camardes qui ne me parlaientjamais avant ont commencé à maborder et à me pauserdes questions. Je considérais ces camarades à lépoque,des extraterrestres. Ce sont en fait les premiers de laclasse et ceux qui sassociaient toujours en premièresrangés. Ces sollicitations me faisaient plaisir et flattaientmon égo mais je ne trainais jamais avec ces premiers dela classe au risque de perdre mes amis « les derniers de www.dureveauconcret.com 25
  • 25. La Joie De LÉchec Faysal Hafidila classe » qui sont de loin les moins ennuyeux à mesyeux. Puis, c’est une question de réputation ! Mais cequi ma marqué le plus à l’époque est que j’ai commencéà constater une différence de mentalité entre cespremiers de la classe et mes amis. Jai remarqué que les premiers de la classe avaientun regard différent vis-à-vis de léchec contrairement aureste des élèves. Les premiers et ceux qui sont toujoursà la tête dune classe au niveau des notes considèrentque léchec est le fruit dun travail mal fait ou dunepréparation insuffisante. Mes amis qui n’avaient pastoujours de bons résultats en classe considéraientléchec comme une seconde nature ou un trait decaractère inséparable de leur personnalité. En sachant que les premiers de classe sont uneminorité absolue, tous les autres étant toujours endessous de la barre des trois premiers finissent parsadapter et accepter que léchec ou la médiocrité ouencore le fait dêtre moins bon que les autres fait partiede leur personnalité Puis jai découvert quen vérité, même lespremiers de la classe souffrent de cette confusion entreléchec et lexpérience douloureuse. Lorsquun premier www.dureveauconcret.com 26
  • 26. La Joie De LÉchec Faysal Hafidide la classe passe en seconde ou en troisième position, ilest critiqué et jugé plus violement que les autres.Personne nest vraiment épargné ! En considérant nos résultats à lécole comme uneexpérience douloureuse, nous finissons donc par croireque cet état est permanant. Nous considérons que le faitde ne pas être parmi les premiers de la classe estconséquence inévitable et inchangeable et que noussommes la cause de cette conséquence. Ainsi, nous necherchons plus à changer la situation en profondeur.Lélève et létudiant finissent par se battre pourmaintenir leur niveau au lieu de chercher à se dépasseret à étonner tout le monde.Doù vient la peur de léchec Je parle beaucoup de lhistorique des étudessurtout du primaire jusquau lycée. Les livres dedéveloppement personnel nabordent pas cette partiede la vie et son impact sur le reste. Je ne sais paspourquoi ! De mon côté, je le fais car je pense que cest unephase importante de notre vie où notre personnalité estforgée. On quitte les études à 20 ans voire 28 ans et à ce www.dureveauconcret.com 27
  • 27. La Joie De LÉchec Faysal Hafidistade, notre mentalité et notre personnalité sont déjàdéterminées. Pour comprendre notre rapport à léchec,il faut donc revenir à cette partie de la vie. Il faut savoir aussi que les études pour un enfant etun adolescent constituent sa vie, son malheur et sonbonheur. Limage quil développe de lui, du monde et deses capacités reste gravée dans sa tête sil ne fait pas untravail de remise en question comme vous êtes entrainde faire maintenant en lisant ce livre. En plus de la confusion que développent lesadultes entre lexpérience douloureuse qui est un étatfinal et léchec qui est une situation non permanente,ces derniers perdent également toute notion detolérance vis-à-vis de la médiocrité et le fait de setromper. Nous avons tous vu des parents qui sacharnentsur leurs enfants pour quils puissent être premiers de laclasse. On sait aussi que ces parents ne lont jamaisétaient eux mêmes. Bien évidement, lexcuse quedonnent ces derniers est quils ne veulent pas voir leursenfants leur ressembler mais ils oublient que chaqueenfant a aussi sa personnalité et un rythme à respecteravant datteindre la réussite. Mais les parents attendent www.dureveauconcret.com 28
  • 28. La Joie De LÉchec Faysal Hafidien général à ce que le succès soit à la porte à la fin dechaque semestre de façon automatique. Echouer estdonc interdit. En fait, les parents transmettent leur peur deléchec à leurs enfants qui ont souffrent davantage etqui finissent par développer la même peur. Ceci nepermet pas forcément à léchec de disparaître mais aucontraire, il subsiste. Dailleurs, les parents plus tolérantset parfois insoucieux des résultats scolaires de leursenfants finissent par éduquer des adultes plus audacieuxet plus confiants pour réussir dans la vie. Cette peur deléchec est dû comme vous le savez au fait que lesparents eux-mêmes ont vécu léchec comme uneexpérience douloureuse et non pas comme un simpleévénement passager. Par instinct, tous les parentsveulent faire éviter le mal à leurs enfants. Que dois-je faire si mon enfant ne travaille pasbien à lécole ? Je lui explique que ses résultats sont dus à sonattitude ou à sa façon de travailler. Je lui laisse ensuite lechoix de changer ou non ses éléments pour changer derésultats. Mais imaginant quil ne souhaite pas travaillerdur et quil ne veut pas changer dattitude. Quest-ce www.dureveauconcret.com 29
  • 29. La Joie De LÉchec Faysal Hafidique je fais ? Et bien, je le laisse assumer. Je le laisseréchouer et assumer son échec. Je lui explique laconséquence et je le laisse vivre son expérience déchec.Je ne vais pas le blâmer à cause dun mauvais résultat, jevais juste lavertir de la conséquence de ce résultat. Les parents nont pas ce réflexe. Ils font tout pourvous protéger de léchec. Des heures supplémentaires,des vacances et tout le confort possible pour quelenfant ne puisse pas vivre le mal de léchec. En fait, cesont les parents qui ont le plus peur de REVIVRE le malde léchec car cest encore une fois une expériencedouloureuse. Mais comme vous voyez que vos parentsconsidèrent léchec comme un monstre à éviter, vousessayez de faire de même. Mais plus vous luttez contreléchec, plus vous semblez échouer. Pourquoi ? Léchec est inévitable ! Léchec nest pas contraireà la réussite ! Léchec est une étape importante pourréussir ! Si vous narrivez pas à vivre léchec, vous nepouvez pas vivre la réussite ! www.dureveauconcret.com 30
  • 30. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Nous avons donc une histoire avec léchec qui étaitpositive mais qui sest transformée au fur à mesure denotre contact avec le système scolaire et avec les autresadultes qui ne savent pas gérer léchec. Je pense que nous avons tous de très bons reflexespour faire face à léchec et nous savons tous commentaméliorer nos tentatives et faire évoluer nosexpériences. Nous sommes tous nés avec la capacité defaire la distinction entre une expérience douloureuse etléchec. Aujourd’hui, nous avons besoin de refaire sortircette capacité. Nous avons besoin deffacer de notremémoire et de notre esprit les expériences négatives parrapport à léchec et les ré-analyser comme desexpériences positives riches en leçons et eninformations. www.dureveauconcret.com 31
  • 31. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Chapitre 2 Pour réussir vite, échouez plus et vite www.dureveauconcret.com 32
  • 32. La Joie De LÉchec Faysal HafidiLéchec est inévitable Vous savez tous que léchec est inévitable maisvous cherchez tout de même à léviter ? Pourquoi ? Vos parents et lécole vous ont éduqué de sorte àne jamais échouer ! Autrement dit, vous devez toujourschercher à réussir. Mais comme léchec une étapenécessaire parfois pour réussir, vous narriverez ainsijamais à atteindre le succès. Pour arriver au chiffre 2, vous avez besoin depasser par le chiffre 1. Mais si vous évitez ce dernier,vous natteindrez jamais le 2. De même pour la réussite,il faut parfois passer par un échec pour réussir. Bien évidement, tout le monde aimerez bienréussir sans passer par léchec. Moi aussi, je cherchetoujours à réussir sans passer par léchec. Personnenaime léchec car il est le contraire de ce que nousdésirons atteindre et il peut parfois être trèsdouloureux. Pourquoi sommes-nous obligés de passer parléchec pour réussir ? www.dureveauconcret.com 33
  • 33. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi La réponse réside dans deux éléments qui fontpartie de la nature humaine. Le premier est le fait quenous navons pas la capacité de prédire lavenir et laseconde se résume dans notre imperfectionpermanente. Léchec vient souvent dimprévus et dobstaclesinattendus. Limprévisibilité nest pas de la faute desévénements car ils vont tout de même surgir. Nousjugeons quils sont imprévisibles à cause du fait quenous ne les avions pas intégrés dans nos calculs ou dansnotre imagination. Puis, lorsquon fait des fautes ou lorsquoncommet des erreurs pour plusieurs raisons, léchec esttoujours au rendez-vous. Cest la loi de cause à effet. Untravail mal fait aboutira à un résultat aussi mal désiré. Jai une bonne nouvelle pour vous ! Vous pouvezdévelopper votre capacité à prédire lavenir et à devenirde plus en plus parfait pour ne plus commettre le moinsd’erreurs possible. Comment ? En ayant des échecs ! www.dureveauconcret.com 34
  • 34. La Joie De LÉchec Faysal HafidiLéchec nest pas contraire à la réussite Le fait de pouvoir prédire lavenir constitue unegrande forme dintelligence et de sagesse. Par exemple, lorsque je parle avec unentrepreneur ou lorsque je vois une petite entreprise audémarrage, je peux prédire facilement avec une grandeexactitude si cette dernière va réussir ou si elle finira parfaire faillite. Je dois cette capacité de prédire lavenirdune petite entreprise à mes nombreux échecs enmatière dentreprenariat. Grâce à ces échecs, jaidéveloppé sans le savoir une grande capacité danalyseet donc une sagesse pour conseiller les jeunesentrepreneurs. Beaucoup de personnes sont éblouies de voircomment jai osé mengager en public pour écrire unlivre en 10 jours. Je vais partager un secret avec vous. Sijai pu avoir assez daudace et de confiance en soi pourrédiger ce livre en 10 jours en sachant que je le fais tardle soir après avoir fini mon travail et mes occupationsfamiliales, cest parce que cela fait plusieurs semainesque jessaye décrire un livre. Jai acheté un joli cahier,jai utilisé plusieurs techniques de motivation pourpouvoir me lancer dans mon projet de rédaction mais www.dureveauconcret.com 35
  • 35. La Joie De LÉchec Faysal Hafidisans succès. Cétait à chaque fois un échec. Résultatfinal, je suis entrain décrire un livre en moins de tempstout en ayant un groupe de personnes qui mesoutiennent et mencouragent. Je suis finalementheureux davoir échoué dans mes tentativesprécédentes car je naurais jamais eu loccasion de melancer ce défi. Jécris cette phrase et la montre affiche 1H31 dumatin. Jai beaucoup dénergie et je compte passer uneheure et demi encore pour finir cette partie du livre. Jesuis motivé et je pense à toutes les personnes qui montlaissé un commentaire et qui mont envoyé un emailpour me souhaiter bon courage. Je sens une grandeénergie positive sortir de moi et je dois cela auxencouragements des autres. Je naurais jamais eu ledroit à cette expérience qui marquera ma vie à jamais sije navais pas échoué à rédiger ce livre plusieurs fois aupar avant. Javais vraiment besoin de ces échecs pour enarriver là. Les gens qui réussissent à écrire facilement un livrene connaissent pas cette technique et cette expérience.Moi qui a échoué à le rédiger, j’ai pu développer cetteapproche et vivre cette expérience extraordinaire www.dureveauconcret.com 36
  • 36. La Joie De LÉchec Faysal Hafidid’écrire un livre en 10 jours avec l’encouragement descentaines de personnes. Mais si vous êtes venu me voir il y a quelquessemaines alors que jéchouais pour me dire que tout celava bien se terminer, jaurais du mal à vous croire. Je vaisvous dire que vous utilisez les techniques de la penséepositive et je nai pas envie de les entendre. Je vous diraique je ne veux pas avoir mieux, je veux juste avancerdans mon projet. Bref, je voudrais tout faire pour éviterléchec et accéder rapidement à la réussite. Je parle maintenant de cet échec pour rédiger monlivre de façon positive car jai vu que les choses se sontaméliorées pour le mieux. Mais que dire des autreséchecs qui sont allés de pire en pire ou qui ne se sontjamais transformés en expérience positive ?Cest une question de foie On raconte lhistoire d’un villageois qui possédaitun cheval très fort. Ce dernier avec son jeune enfant etétant pauvre, se servait de ce cheval pour tous sestravaux et comptait au quotidien sur lui pour laider dansses transports. Un jour, tout le village apprend que lecheval de notre cher ami a pris la fuite depuis plusieurs www.dureveauconcret.com 37
  • 37. La Joie De LÉchec Faysal Hafidijours sans plus jamais apparaître. Tous les voisins et unegrande partie des habitants sont venus consoler cepauvre monsieur qui a perdu sa seule source dénergieet de travail. A chaque fois quon cherchait donc à leconsoler, notre ami répond avec un sourire : "Il y acertainement un bien dans ce qui marrive !" Quelques jours plus tard, le fameux cheval revientà son maître mais tout en ramenant un deuxièmecheval. Quel bonheur ! Tous les villageois se sont réunis chez notre amipour le féliciter pour ces retrouvailles et surtout pour lenouveau cheval. Et toujours avec un sourire, notrehomme répond: "Il y a certainement un bien dans ce quimarrive !" Ce deuxième cheval nétant pas encore biendressé, il frappe violement le fils du villageois. En fait, cejeune homme en cherchant à jouer avec le cheval finitpar avoir une douloureuse fracture au niveau du pied.Les voisins empathiques débarquent comme d’habitudepour consoler et notre ami répond comme de coutumeavec son sourire : "Il y a certainement un bien dans cequi marrive !". www.dureveauconcret.com 38
  • 38. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Une semaine plus tard, la guerre est déclarée dansle pays. Les soldats font la tournée dans chaque villagepour recruter les jeunes hommes et les intégrer àlarmée pour participer à la guerre. En arrivant à notrefameux village, ils embarquent tous les jeunes hommessauf celui qui avait du plâtre au pied à cause dun récentaccident avec un cheval sauvage. C’est notre ami qui vacette fois-ci réconcilier les habitants du village en leurdisant : "Il y a certainement un bien dans ce qui vousarrive !" Toute chose dans lunivers à son contraire sauf soncréateur. Le jour et la nuit, le blanc et le noir, la joie etmalheur sont quelques exemples. Les philosophes disentque si le contraire de quelque chose nexistait pas, nousn’aurions jamais pu lapprécier. On ne pourrait jamaisapprécier le bonheur sil ny avait pas de malheur. La joiena pas de goût sans tristesse. La beauté ne peut êtrejugée ainsi sil ny avait pas son contraire. Lesévénements ont aussi un sens et son contraire etnotamment les échecs. Contrairement aux éléments de la nature, nous nepouvons pas toujours saisir le sens contraire dun échecdans limmédiat. Souvent, il faut attendre pendant www.dureveauconcret.com 39
  • 39. La Joie De LÉchec Faysal Hafidilongtemps avant de constater ou de vivre lautre sensdun échec qui est bien évidement la réussite. Aussi, ilnous est difficile de donner une interprétation positiveaux échecs douloureux dans la vie dans limmédiat. Les grands échecs font tellement mal et nous fontplonger dans une telle douleur et tristesse quil estpresque impossible de croire quil y a une interprétationpositive à ce qui nous arrive. Il y a que le temps qui peutapporter cette explication. Mais lHomme contrairement à toutes les autrescréatures, possède une capacité extraordinaire qui est lafoie ! La foie est synonyme dans notre cadre au fait decroire. Pour léchec, il sagit de croire quil y acertainement un aspect positif à votre défaite. Si vousnarrivez pas à le voir cest que ce nest pas encore lebon le moment pour vous.Être ami avec léchec En sachant maintenant que léchec est une étapenécessaire pour réussir, tout ce qui vous reste à faire est www.dureveauconcret.com 40
  • 40. La Joie De LÉchec Faysal Hafididéchouer pour atteindre vos objectifs. Et si vous désirezréussir vite, échouez beaucoup et vie. Soyons clairs, je ne suis pas entrain de vous inviterà échouer de façon volontaire pour ensuite réussir. Sivous pouvez atteindre le succès sans passer par léchec,ce serait vraiment stupide de le rater. Léchec nestjamais un objectif en soi. On ne cherchera jamais àéchouer de façon intentionnée pour réussir. Ceci est trèsdangereux car vous risquez de vous habituer à léchec etainsi être en retard pour votre rencontre avec le succès. Lorsque je vous invite à échouer beaucoup et vite,je vous pousse à accepter léchec lorsquil surviendra. Jevous invite aussi à vous réconcilier avec ce dernier silcherche à être en votre compagnie pendant un moment.Si léchec frappe à votre porte, vous devez lui ouvrirpour apprendre ce quil a à vous annoncer, si non, ilfinira par défoncer votre porte et sinstaller chez vousque vous le veuillez ou non ! Lorsque jai démarré ce défi décrire un livre en 10jours, la première idée qui mest venue en tête est bienévidement léchec. Et la pression est plus grande cettefois-ci car je me suis engagé au prés dun millier depersonnes sur mon blog et sur le groupe de Facebook www.dureveauconcret.com 41
  • 41. La Joie De LÉchec Faysal Hafidique jai créé pour cette raison. Je reçois tous les joursdes dizaines de messages et demails pour avoir de mesnouvelles pour le livre et pour mencourager. Ainsi, jecommence inévitablement à me poser des questions quifont peur. Quest ce que je fais si je ny arrive pas ?Comment je vais être perçu si jannonce à tout le mondeque je vais finalement abandonner ? Comment sera macrédibilité ? Est-ce que je ne vais pas fermer les portes àtous ceux qui voudraient lancer un défi semblable àcause de mon échec ? Toutes ces questions sont légitimes et il ne fautpas croire que ce sont des pensées négatives. Aucontraire, ce sont des signaux dalarme auxquels je doisfaire attention et analyser avec raison et intelligence. Enfait, cest comme si léchec menvoyait un SMS pour medire de faire attention à ces éléments. Si je naccorde pasà ces risques lattention et lanalyse quil faut, léchecsera obligé de se déplacer en personne et me donnerquelques leçons en tête à tête ! Je naime pas recevoir les leçons de léchec en têteà tête, je préfère faire attention à son message et luirépondre convenablement. Plus je le retiens loin de moi,mieux cest. Ainsi, jai répondu à toutes les questions ci- www.dureveauconcret.com 42
  • 42. La Joie De LÉchec Faysal Hafididessous et jai pris toutes les précautions nécessaires. Etvoici un aperçu de ce travail danticipation qui est parfoismental et dautres fois pratique. Quest ce que je fais si je ny arrive pas ? En vérité, je nai pas besoin dattendre le jour 10pour apprendre que je ne vais pas y arriver. Je vais faireun analyse de mon avancement tous les jours poursavoir si je suis sur la bonne voix ou pas. Si au milieu duprojet je trouve que le délai de 10 jours et trop court, jevais annoncer à tout le monde que jai besoin de plus detemps et je vais me réengager pour un autre délai. Comment vais-je être perçu si jannonce à tout lemonde que je vais finalement abandonner ? Il sera hors de question dabandonner ce projet.Ceci dit, comme je vais mettre tout le monde (leslecteurs de mon blog et les membres de mon groupe deFacebook) au courant de mon état davancement, il nyaura pas de places à la surprise. Puis, avant de me lancerdans ce défi, jai préparé le terrain. Pendant presque 3semaines, jai entamé plusieurs actions pour améliorerma productivité et mieux contrôler mon temps auquotidien. Jai commencé par prendre un coach www.dureveauconcret.com 43
  • 43. La Joie De LÉchec Faysal Hafidipersonnel spécialisé en performance et gestion dutemps, jai fait des états des lieux et jai réorganisé mesjournées et mes horaires de sorte à accueillir ce défisans dégâts ni surprises. Jai aménagé mes journées pour laisser plus deplace à ce défi et surtout au bon moment où je pourraisécrire. Jai un plan B si mon organisation ne marche pascomme prévu. Comment sera ma crédibilité ? Si je me donne à fond et que japplique tout ce queje connais sur lauto-motivation et lauto-discipline et sijutilise mon intelligence émotionnelle convenablement,jsaurais que ce nest pas à 100% de ma faute en cas dunéchec. Ma crédibilité ne sera pas touchée car ce seraencore une fois une illustration de la joie de léchec queje vais partager avec mes lecteurs. Est-ce que je ne vais pas fermer les portes à tousceux qui voudraient lancer un défi semblable à causede mon échec ? Au contraire, je vais tirer plusieurs leçons de cetéchec que je vais appliquer dans le même défi ou dans www.dureveauconcret.com 44
  • 44. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiun défi plus important. Je vais transmettre ces leçons àtous ceux qui voudraient faire des missions impossiblesen matière de projets et de rédaction de livre engénéral. Vous avez donc vu que ces questions sontimportantes et ne sont pas une simple avalanche didéesnégatives. Ce sont des idées positives qui vont mepermettre de mieux réussir mon projet. Léchec est gentil. Il ne vient jamais à limproviste.Il ne vous surprendra jamais. Avant de venir vousrencontrer, il vous enverra plusieurs messages sousformes de questions, de risques et danalyses. Il essayeraà chaque fois de vous signaler quil risque de passer chezvous. Si vous ne faites pas attention à ces signaux et sivous ny répondez pas, léchec sera obligé de faire sonapparition en chair et en os ! Léchec bien quil soit gentil, il est très dur. Cest unéducateur efficace qui applique la règle : qui aime bien,châtie bien ! Pour vous protéger, il vous donnera desleçons amères et de façon directe. Il vous plongera dansla tristesse et le regret. Cest sa façon de vous forger etde vous rendre plus fort. Vous devez ouvrir vos oriels, www.dureveauconcret.com 45
  • 45. La Joie De LÉchec Faysal Hafidilécouter comme il se doit et ensuite le remercier enespérant ne plus jamais le revoir ! Léchec déteste lesprit négatif car il est sourd à sesmessages. Léchec aime lesprit réaliste et positif car ilrépond à ses questions et agit dans leur sens. Et siléchec vous aime, il ne vous rendra jamais visite. Il vousobservera de loin et il vous enverra à chaque fois desalarmes lorsque ce sera nécessaire. Une fois vousoublierez de faire attention à ces alarmes, il fera sansaucun doute un saut chez vous. Les gens confondent souvent entre les idéesnégatives et les précautions à prendre. Tous les êtreshumains ont un degré dintelligence et possède unsystème inconscient qui leur permet de détecter lesrisques et les éventuelles possibilités déchec. Ainsi, àchaque fois que vous allez décider de vous engager dansun nouveau projet ou dans une nouvelle vie, vous allezavoir des peurs, des craintes et des visions déchecs. Leproblème est que ces dernières risquent de vousretarder voire même de vous bloquer. Cest dommagecar ces idées ont à la base pour objectif de vous stimuleret vous faire avancer. www.dureveauconcret.com 46
  • 46. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Lorsque jai fondé lAcadémie de lIntelligence, jaiété très passionné et très enthousiaste car cest un rêveque javais depuis longtemps. Javais préparé un plandactions et tout était presque prêt pour lancer ceprojet. Mais à la dernière minute, un incident estsurvenu ce qui ma obligé de changer les plans et derevoir tout le projet de façon différente. A ce moment là,jai été moins enthousiaste et je devais donc être plusréaliste. Lorsque jai recréé le plan dactions et lastratégie de mise en place, javais presque la certitudeque tout allait échouer. Je ne savais pas pourquoi maisjavais limpression daller vers léchec. Javais le choix entre le fait de stresser, avoir peuret hésiter dans lavancement du projet dun côté ou deme poser et danalyser les éventuels causes de ce doutedun autre côté. Jai bien évidement opté pour le secondchoix. Jai ouvert mon journal intime et jai commencé àme poser des questions et chercher des réponses. Jaicommencé à écrire des scénarii différents et jai étésurpris quaprès une heure décriture, javais un autreplan dactions radicalement différent du premier. Jai ététrès content car ce dernier était plus réaliste, plusefficace et plus performant. Jai même fini par tracer unestratégie sur deux années. En fait, ma peur et ma crainte www.dureveauconcret.com 47
  • 47. La Joie De LÉchec Faysal Hafididéchouer était un message de la part de léchec lui-même ! Il voulait me dire que je devais revoir mes planset réfléchir différemment. Maintenant, jai une autre crainte. Jai limpressionque notre plan financier ne va pas tenir et que nousrisquons davoir de graves problèmes de trésorerie. Celaveut dire que nous risquons de faire faillite ! Et bien,cette crainte veut dire que léchec me demande derevoir nos plans, de consulter des experts en la matièreet de préparer un plan B et C pour éviter les risques. Jaisaisi ce message et je suis entrain de travailler sur laquestion. Cest ainsi que je pourrais éviter de voir léchecfrapper à nos portes un jour à cause de problèmesfinanciers. Je pourrais passer mon temps à me plaindre, à direque les choses ne marchent pas comme je le souhaite ouà rester secrètement bloqué face à mes craintes. Cela nesert à rien et ne va aboutir vers aucun résultat. Macrainte de léchec est un excellent signe pour moi que jedois massoir et voir les choses différemment. Cestloccasion de déplanifier, recalculer et remettre leschoses dans le bon ordre. www.dureveauconcret.com 48
  • 48. La Joie De LÉchec Faysal HafidiComment échouer beaucoup et vite Est-ce quil arrive que nous ne fassions pasattention à lun des messages de léchec ? Est- ce quilpeut arriver que nous ne donnions pas la bonne réponseou la bonne action face à lune des interrogationsenvoyées par léchec ? Bien évidement que cela arrive ! Comment pouvez-vous savoir si vous avez bienrépondu au message de léchec ? Si vous échouez, cest que vous navez pas apportéla bonne réponse ou encore que vous navez pas faitattention au message de léchec. Que faire lorsque léchec embarque chez vous ? Cest trop tard, vous ne pouvez plus rien faire !Tout ce que vous pouvez faire est découter ses leçons,les noter, lui promettre dagir différemment et lui direrapidement au revoir. Si vous ne faites pas cela, ilsinstallera chez vous jusquà ce que vous le fassiez oujusqu’à ce que vous abandonniez définitivement votreprojet. Ce que je viens dexposer est le processus degestion dun échec que jai découvert suite à mes www.dureveauconcret.com 49
  • 49. La Joie De LÉchec Faysal Hafidinombreuses rencontres avec ce dernier. Ce processusest constitué de 2 étapes :1- Ecouter les leçons de léchec Nous savons tous quun échec est une sourcedexpériences et de leçons. Ceci dit, il nest pas facileden profiter. En effet, lorsque nous sommes leffet de ladéfaite, nous sommes envahis par des émotions tellesque la colère, le regret et parfois la rage. Ces émotionsbloquent notre cerveau et nous empêchent davoir lalucidité et la clarté des idées pour raisonnerconvenablement et ainsi prendre le temps de dégagerles leçons de notre échec. Pour dépasser létat émotionnel bloquantquengendre léchec, vous avez besoin du temps. Cedernier fait son travail en vous poussant petit à petit àaccepter votre défaite et à dépasser vos émotionsnégatives. Ceci dit, cela peut prendre quelques jourscomme cela peut prendre des années pour les échecsdramatiques. Vous navez pas le temps à perdre et vousavez donc besoin de savoir comment accélérer ceprocessus. www.dureveauconcret.com 50
  • 50. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Pour digérer un échec ou une grande défaite, nouspassons par 4 phases : Phase 1 : Le Choc ! Cette étape est relativement courte. Elle peutdurer entre quelques minutes à quelques jours. Dans laphase choc, vous nêtes pas vraiment connecté à laréalité. Vous êtes dans une sorte de surprise allongée.Vous avez souvent limpression à ce stade que vousnavez pas de sentiment et que vous êtes vide delintérieur. Les gens trouvent du mal à parler ou àréfléchir dans cette phase. Cest le blocage le plus total. Phase 2 : Le refus ! Une fois vous sortez de la phase du choc, létapesuivante sera de tenter de refuser la réalité et chercher àvérifier si vous avez vraiment subis léchec ou la défaite.Cest la phase où vous avez du mal à croire à ce qui vousarrive. Pour quelqu’un qui échoue à un examen, cestlétape où il va revoir son bulletin ou va rappelerlétablissement pour sassurer sil ny a pas eu derreurs.Quand un couple fini pas divorcer de façon surprenante,il y a une phase secrète ou chacun cherche à savoir si cenest pas vraiment utile de faire marche à arrière. En www.dureveauconcret.com 51
  • 51. La Joie De LÉchec Faysal Hafidieffet, une fois en se réveille du choc et de la surprise oncommence à se battre pour refuser léchec ou ne pasladmettre. Il y a des gens qui peuvent vivre dans cettephase des années ou toute leur vie. Cest la phase quivous empêche dadmettre la réalité et donc de tirer lesleçons de votre échec. Phase 3 : Lacceptation négative A force de chercher à refuser la réalité, la majoritédu temps, les gens découvrent quils sont face au faitaccompli et que finalement, leur échec est une réalité.Ceci dit, cette acceptation est souvent accompagnéedune certaine négativité qui peut se transformer endépression. En effet, à ce stade, vous subissezfinalement la réalité et vous ladosser sans réagir. Vousvous dites que vous avez échoué et quil ny a plus rien àfaire. Cest à ce stade où vous cessez de résister, deréfléchir à une éventuelle marche en arrière. Ladépression pour certains échecs dramatiques peut êtresévère et longue. Phase 4 : Lintégration positive Ce nest quà ce stade que vous vivez la joie deléchec. A ce niveau, vous acceptez léchec et la défaite www.dureveauconcret.com 52
  • 52. La Joie De LÉchec Faysal Hafidide façon positive. Vous admettez ce qui vous arrive.Vous analysez les sources et les causes qui vous ontconduit à léchec et vous essayez den tirer un maximumde leçons et de règles à suivre pour les prochainesétapes. Les signes de cette phase apparaissent lorsquevous arrivez aisément à parler aux autres de votredéfaite avec un certain sentiment de gloire et decourage. Bizarrement, votre échec devient en quelquesorte une fierté. Cest quand un chef dentreprise parle avec fiertécomment il a fait 3 fois faillites avant de se battre etreconstruire sa compagnie. Cest lorsquun étudiantparle avec fierté comment il sest reconstruit après unéchec scolaire fatal. Léchec devient une joie, uneexpérience positive et une source de conseils etdinformations pour soi et pour les autres. Comme vous avez dû le constater, ces quatresphases sont des passages obligatoires pour finir par vivreléchec. Leur durée est variable dune personne à uneautre et selon la nature de léchec. Parfois, ces 4 phasespeuvent durer en somme 3 minutes comme ellespeuvent prendre 30 ans ! www.dureveauconcret.com 53
  • 53. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Certaines personnes restent bloquées dans laphase choc mais à la sortie de cette phase, ellestraversent rapidement les autres. La majorité desindividus passent des mois et des années dans létapeacceptation négative. La dépression et la faiblessepsychologique ou labsence de soutien etdencouragement ne les aident pas pour sortir vite decette phase Seul le fait darriver à la phase 4 peut garantir lefait de profiter pleinement de léchec et de commencerà écouter ses leçons. Dans presque la totalité des cas,une fois vous arrivez à la dernière phase, il est presqueimpossible de revenir en arrière. La dernière étape resteirréversible et vous la vivez pendant le reste de votre vie. Ce dont vous avez besoin pour mieux écouter etassimiler les leçons de votre échec est daccélérer les 3phases de léchec pour arriver à la quatrièmerapidement. Est-ce quon peut sauter ces étapes ? Je nevous le conseille pas car en cherchant à arriver à la 4èmephase qui est lintégration positive, vous risquez de faireun retour en arrière si vous navez pas encore véculacceptation négative ou le refus qui sont des réactions www.dureveauconcret.com 54
  • 54. La Joie De LÉchec Faysal Hafidinormales, saines et parfois nécessaires pour bien vivreson échec et sa défaite. Ce dont vous avez besoin cest surtout dêtreconscient de ces étapes et de pouvoir les vivrepleinement, les assumer et en profiter pour les traversersans problèmes. Voici quelques conseils pour vivre chaque phasesainement et positivement :Comment vivre la phase 1, le Choc ? Cest la phase de la surprise, je ne vous conseillepas de chercher à raisonner à ce stade. Essayez juste detrouver un espace où vous pouvez vivre et consommervotre choc rapidement. Autrement dit, changezrapidement denvironnement. Allez y marcher sur laplage ou dans un parc. Sortez avec vos amis et ne parlezpas forcément de votre échec. Ne vous posez pas tropde questions car elles vont vous prolonger dans létat dechoc. Dites- vous que vous avez besoin de prendre delair, respirer ou changer didée avant de revenir et voirce que vous pouvez faire pour aller vers létape suivante.Comment vivre la phase 2, le Refus ? www.dureveauconcret.com 55
  • 55. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi A ce stade, une fois vous aurez fait le vide dansvotre tête et que vous avez pris un peu de distance avecvotre environnement, vous pouvez commencer à vousdemander comment vous en êtes arrivé à ce stade.Nhésitez pas à poser des questions aux autres, à fairevos propres investigations et vos recherches. Faitesattention aux types de questions que vous allez vousvous poser. Ne dites jamais POURQUOI jai échoué, maisdites plutôt, COMMENT jai échoué. Gardez à lesprit quece dont vous avez besoin est davoir des explications etdes informations et non pas des justificatifs. Sachez aussique vous ne pouvez pas trouver des explications à toutsurtout dans les problèmes relationnels.Comment vivre la phase 3, lacceptation négative? Une fois vous aurez rassemblé assezdinformations et déléments qui vous montrentcomment votre défaite est survenue, vous avez encoreune fois besoin de prendre une pause et davoir un peude distance avec votre défaite. A cette phase, vous avezbesoin de vous replier sur vous-même à un certainniveau mais faites attention au regret ! Vous devez faire attention à cette phase. Cest laphase de la dépression et de la tristesse. Vous devez www.dureveauconcret.com 56
  • 56. La Joie De LÉchec Faysal Hafidichercher du support et des conseils si vous vous sentezdépassé. Déterminez votre responsabilité dans votreéchec et assumez votre défaite. Enfin, gardez en tête larègle suivante : quand on tombe dun cheval, on doitremonter vite pour ne pas finir par avoir peur de cedernier. A cette phase, vous avez besoin de répondreaux questions suivantes : - Quest-ce que vous avez appris de cetteexpérience ? - En quoi cette expérience peut-elle être utile pourvous aujourdhui et demain ? - Comment est-ce que vous pouvez faire profiterles autres de vos leçons suite à cet échec ?Comment vivre la phase 4, lintégration positive ? Si vous arrivez à assumer votre responsabilité etque vous répondiez aux trois questions précédentes,vous allez rapidement vous retrouver dans cette phasedacceptation positive. Vous aurez consommé votreéchec et vous aurez intégré cet échec comme uneexpérience positive. Afin que vous puissiez plonger danscette phase, parlez de votre échec aux autres. www.dureveauconcret.com 57
  • 57. La Joie De LÉchec Faysal HafidiCommencez par le faire avec les personnes qui vous sontles plus proches et illustrez comment vous avez apprisbeaucoup de choses durant cette expérience. Cherchezà rendre votre échec utile aux autres. Une fois vous arriverez à la phase de 4 suite àvotre échec, vous serez prêt à écouter les leçons que cedernier cherche à vous donner. Souvenez-vous descaractéristiques de léchec ? Nous avions dit que léchecest gentil mais au même temps sévère. Il est gentil car ilvous envoie des alarmes avant quil puisse débarquer. Etlorsque vous nécoutez pas ses sirènes, il simpose envous rendant visite et en vous donnant lui même sesleçons. Il est ainsi sévère car il vous fait passer par lesphases du choc, le refus et lacceptation négative. Cesont des phases douloureuses et lourdesémotionnellement. Mais encore une fois, si vous écoutezléchec et ses leçons, vous allez passer rapidement ces 3phases pour arriver à la quatrième qui est l’acceptationpositive et vivre la joie de léchec. Jusquà maintenant, nous avons parlé de lécoutedes leçons de l’échec. Ceci vous permet en effet depouvoir atteindre la joie de léchec. Mais ce nest pasencore suffisant pour faire perdurer cette joie et la www.dureveauconcret.com 58
  • 58. La Joie De LÉchec Faysal Hafidirendre plus grande. Pour cela, vous avez besoin de noterles leçons de votre échec.2- Noter les leçons de l’échec En arrivant à la phase 4 qui est lintégrationpositive de votre échec, vous arrivez à avoir plus derecul. Mais pour profiter pleinement de cette joie del’échec et surtout, pour que vous puissiez vous assurer àce que léchec ne frappe plus à votre porte, vous avezbesoin de noter vos leçons. Ce que je veux dire par noter vos leçons se résumeen trois choses : - Saisir et analyser vos erreurs : vous avez besoind’avoir assez de courage pour vous avouer vos propreserreurs et de les décortiquer. Mais comme vous êtes lefait tout seul, vous n’avez à avoir peur de personne. - Rédiger vos erreurs : utilisez votre journal ou unsupport pour noter vos erreurs. L’écriture cristallise lesidées et permets d’avoir assez de recul. - Partager vos erreurs avec les autres : trouvez uneopportunité pour partager vos erreurs avec les autres et www.dureveauconcret.com 59
  • 59. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiles faire profiter de vos leçons. Cela vous motivera etvous rendra heureux d’avoir échoué ! Il reste un dernier point à traiter par rapport àl’échec, sans lequel, tout cela reste difficile à caused’une émotion qui s’appelle : la peur ! A vrai dire, après ce que vous venez d’apprendre,vous n’avez plus besoin d’affronter cette émotion et jesuis convaincu que vous n’allez plus la ressentir. En fait,lorsque vous connaissez la vraie nature de léchec, vousnavez plus besoin davoir peur de lui. Nous avons dit jusquà maintenant que léchec estgentil et sévère. Il vous protège de loin et il vous puni deprés. www.dureveauconcret.com 60
  • 60. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Chapitre 3 La Psychologie de léchec dans lévolution professionnelle www.dureveauconcret.com 61
  • 61. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Après les études, quelque soit leur nature et leurdurée, il est naturel de se diriger vers lemploi et lafonction. Cest un changement radical et un passage versun monde plus sévère, plus exigeant et plus influant.Lorsquon commence à travailler, nous ne possédonsplus notre temps ni nos objectifs. Cest la fonction quidétermine ces deux éléments. Réussir professionnellement se résume en généralen fait de pouvoir assumer votre responsabilité,atteindre vos objectifs puis pouvoir évoluer et monterles échelons de lentreprise au fur et à mesure que letemps passe. Pour pouvoir faire cela, nous navons pasbesoin de beaucoup de compétences mais plutôt duncaractère et dune psychologie positive et motivante. Notre attitude, ce que les gens parfois appellent lesavoir être, est plus importante que le savoir faire pourpouvoir évoluer. Je dis toujours quon intègre uneentreprise grâce à son CV mais on y évolue grâce à sesaptitudes à communiquer. Cette dernière est régie entreautre par notre capacité à gérer notre joie de léchec. Bien quon puisse échouer de temps à autre àlécole, il est plus difficile de vivre ce dernier dans lemonde professionnel. Nous sommes cette fois-ci www.dureveauconcret.com 62
  • 62. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiobservé et scruté par des étrangers et par des personnesqui sont sans pitié face à nos erreurs et nosmanquements. Aussi, ces échecs peuvent êtrecatastrophiques pour notre image professionnelle etnotre candidature à évoluer. Comme nous navons pas appris à gérer léchec àlécole et que nous le confondions avec lexpériencedouloureuse, au niveau du travail, les choses sontencore pires. En fait, la peur de léchec développe dansnotre esprit une vague de croyances négatives etlimitantes qui nous rendent la vie difficile. Dans cechapitre, je vais traiter chacune de ces croyances et jevais être votre coach pour vous aider à les éliminer.Je dois cacher mes erreurs ! Lune des premières croyance qui sinstalle dansnotre esprit lorsque nous intégrons le monde du travailest la suivante : je dois cacher mes erreurs. Il est naturel et légitime de vouloir cacher seserreurs et ses défauts à ses débuts au travail. Lenjeu estimportant étant donné que vous êtes entrain de donnerla première impression et la première image de vous quiva rester gravée dans lesprit de vos collègues et votre www.dureveauconcret.com 63
  • 63. La Joie De LÉchec Faysal Hafidimanager. Vous allez chercher à donner le meilleur devous et de vouloir montrer vos qualités et vos aptitudes. Pourquoi je juge donc la pensée "je dois cachermes erreurs" comme une croyance négative ? En quoivouloir cacher ses erreurs pourrait nous causer desproblèmes au moins au début ? Pourquoi est-ce quevous pensez quil faut cacher vos erreurs alors quil seraitmieux de penser quil donne une bonne image même silsagit de montrer ses fautes au début ? Nous allons traiter au tout début la source de cettecroyance. Le fait de vouloir cacher ses erreurs remonteencore une fois au rapport que nous avions développéavec léchec à lécole. Nous avons toujours appris quilne faut pas échouer. Il ne faut pas avoir de mauvaisesnotes ou des notes moyennes. Quand nous revenons àla maison avec une mauvaise nouvelle sur un examen,nous tentons de la cacher car nous savons que nousrisquons de longues critiques et blâmes. Certains se sont habitués peut être à cettesituation et finissent par parler de leurs erreurs et deleurs mauvaises notes de lécole avec liberté. Mais cecidit, ils gardent cette image négative de léchec. www.dureveauconcret.com 64
  • 64. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Quest-ce quune mauvaise note à lécole ? Elletraduit des manquements, des lacunes et des erreursfaites lors de vos réponses. Lécole et les parents vouspunissent pour ces erreurs et ses manquements. Envérité, ce nest pas cela la vraie source de votre échec. Lasource principale de vos manquements et votreméthode de travail, votre gestion du temps et votreorganisation pour préparer lexamen. Vous deviez êtreplutôt puni pour cela que pour vos notes. La majoritédes personnes ne vont pas à ces profondeurs dans leuréducation. Vous venez donc au travail, vous faites tout pourne jamais montrer aux autres que vous pouvez avoir de« mauvaises notes » dans vos objectifs et vosperformances. Quel est le danger de cela ? Vous risquezde créer une fausse image de vous-mêmes et vous allezénormément stresser et souffrir pour paraître plusparfait que vous lêtes. Et à long terme, vous allez mêmevous retrouver à nier certaines erreurs ou à refuser descritiques. Cela nuira à votre image et vous allez doncfinir par obtenir le contraire de ce que vous désirezavoir. www.dureveauconcret.com 65
  • 65. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi En voulant cacher vos erreurs, vous allezdévelopper une image négative. Vous nallez pas poserdes questions lorsque vous en aurez besoin et vous allezvous mettre beaucoup de pression inutile. Cela apparaîtdéjà dès lentretien dembauche où tout le mondeessaye dapparaître parfait pour décroche lemploi. Vous pouvez penser que cela est légitime et mêmenécessaire pour faire sa place dans le mondeprofessionnelle cruel et hautement concurrentiel. Vousaurez raison de le penser mais lapproche ou la méthodeest mauvaise. En effet, au lieu de chercher à cacher vos erreurs,vous avez besoin de vouloir développer une imageprofessionnelle authentique. Autrement dit, vouspouvez faire des erreurs et les montrer aux autres. Celafera de vous une personne spontanée, naturelle et avecune grande confiance en soi. Bien évidement, pas toutesles erreurs doivent être montrées mais vous pouvez endivulguer quelques unes sans à ce que votre image soittouchée. Au contraire, elle pourra même permettre àcette dernière de se développer davantage. Si vous êtes par exemple débutant ou encorenouveau dans votre fonction, vous avez toutes les www.dureveauconcret.com 66
  • 66. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiexcuses pour faire des erreurs. Vous devez en profiter.Ceci est valable aussi pour les entretiens dembauche.Les gens me demandent souvent ce quils pourraientbien répondre si on leur pose une question difficile. Etbien, il faut répondre tout simplement par je ne sais pas,jai oublié ou que je nai jamais traité ce sujet enprofondeur ! Ceci ne fera de vous quune personnenormale est qui est à laise dans sa peau. Lorsque vous construisez votre imageprofessionnelle, vous avez toujours besoin de laisser uneplace à lauthenticité et à la spontanéité. Vous devez lefaire avec une bonne dose.Je dois faire un travail parfait ! Une autre croyance limitante qui pourrait entravervotre réussite professionnelle est le fait de penser quevous devez faire un travail parfait. Soyons clairs, le faitde sacharner à vouloir faire un travail parfait ne veutpas dire forcément que vous êtes perfectionniste. Cettecroyance est surtout liée à la peur dêtre critiqué par lesautres. Il est évident que la critique est quelque chose quipeut faire très mal. Je pense quen vérité, toutes les www.dureveauconcret.com 67
  • 67. La Joie De LÉchec Faysal Hafidicritiques font mal. Elles touchent et nuisent à la chose laplus importante et la plus sensible en nous, notre imageinterne. Puis, nous avons tous peurs des critiques dans lemilieu du travail car elles constituent un réel dangerpour notre image professionnelle et nos perspectivesdévolution. Le problème avec cette croyance est quelle nousempêche de comprendre ce qui est un travail parfaitdans la réalité du monde professionnel. Imaginez quevous avez à faire une présentation dans 3 jours et onattend à ce que vous présentiez les résultats dune étudeavec quelques recommandations. En cherchant à faireun travail parfait, vous allez commencer par collecter lesinformations, les illustrer parfaitement sur un PowerPoint et ensuite faire des recommandations. En cherchant à être parfait, vous risquez dêtrebloqué à n’importe quelle phase dans ce petit projet.Vous allez peut être passer des heures et des heures àcollecter les informations et à vérifier leur validité. Vouspouvez aussi rester bloqué dans la phase présentationoù vous allez passer des nuits blanches pour avoir unPower Point extraordinaire. Comme vous pouvez aussi www.dureveauconcret.com 68
  • 68. La Joie De LÉchec Faysal Hafidivous attarder sur les recommandations à donner. Toutcela, nest pas un problème en soi. Imaginez maintenant quen cherchant à êtreparfait à ces niveaux, vous arrivez le jour de laprésentation complètement épuisé après avoir passéune nuit blanche à travailler sur votre présentation.Effectivement, tout est parfait mais votre auditoire estbeaucoup plus intéressé par le fait de discuter vosrecommandations et vous poser beaucoup de questionsalors que vous êtes fatigué et moins concentré. En ayantdu mal à répondre à leurs questions, vous aurez fait untravail imparfait alors que vous avez cherché à réaliser lecontraire. Vous avez peut être préparé une présentationparfaite mais vous navez pas répondu à lobjectifprincipal de ce projet. Vous avez peut être un PowerPoint élégant et des résultats fiables mais votreauditoire ne voulait pas de tout cela. En cherchant à êtreainsi parfait, vous êtes tombé dans limperfection. Que doit-on faire face à cette croyance ? Doit-onadmettre et tolérer le fait de faire un travail imparfait ? www.dureveauconcret.com 69
  • 69. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Pour éliminer cette croyance, il nest pasintéressant de choisir la technique dinstaurer lacroyance contraire. Je pense quil faut toujours chercherà faire un travail parfait. Ceci dit, il ne faut pas que celanous empêche datteindre nos objectifs. Ce dont vousavez besoin pour faire face à cette croyance estdacquérir une résistance face aux critiques. Vous avezbesoin de savoir comment se défendre face à tous ceuxqui aiment saboter votre travail ou votre imageprofessionnelle. Pourquoi est-ce important dapprendre à résisteraux critiques pour pouvoir faire face à léchecprofessionnel ? Comme je lai mentionné plus haut, en cherchant àfaire un travail parfait, vous augmentez le risque detomber dans limperfection. Ainsi, si en plus de cela vousrecevez des critiques alors que vous avez donné lemaximum de vous même, vous allez être choqué. Etcomme vous cherchez à faire un travail parfait pouréviter les critiques, je préfère vous donner les stratégiesadéquates pour résister à ces dernières. Ces stratégies vont vous immuniser contre toutescritiques. Je les ai déjà testé et plusieurs dautres www.dureveauconcret.com 70
  • 70. La Joie De LÉchec Faysal Hafidipersonnes se sont servis de ces dernières pour faire faceaux collègues et aux managers les plus virulents ! Ainsi,nous ne sommes plus obligés de maquiller à chaque foisnos efforts pour atteindre la perfection car cettedernière est tout simplement impossible. Aussi, plusnous sommes à laise et fort à lintérieur, plus notretravail sapproche de lidéal. Mais plus nous sommesvulnérables et sensibles, plus notre travail estcritiquable. Voici donc quelques stratégies qui vont vous aiderà devenir plus résistants face aux critiques des autres : - Acceptez-vous comme vous êtes, de toutesmanières vous ne serez jamais parfait. Lorsqu’oncherche à développer notre personnalité et noscapacités, on devient exigeant vis-à-vis de nous-mêmes.Nous sommes donc les premiers à nous saboter le morallorsque quelque chose ne va pas. Eh bien sachez que sivous continuez comme cela, rien ne va s’arranger. Et ensachant que vous ne serez jamais parfait, vous risquezde vous critiquer pour longtemps. Conclusion, acceptezvous comme vous êtes. - Personne n’est psychologue, personne ne peutvous juger à votre juste valeur. C’est fou comment notre www.dureveauconcret.com 71
  • 71. La Joie De LÉchec Faysal Hafidientourage s’amuse à nous dire comment nous sommes,comment nous devrions être et quels sont nos défautsque nous devons changer. Et lorsqu’on croit à tout cequ’ils nous disent, bonjour les dégâts. Pourquoi lescroire ? Ils n’ont aucun diplôme dans l’analyse de lapersonnalité ni en psychologie. - Les critiques des autres sont souventsubjectives, pourquoi y prêter attention. Quandquelqu’un émet une critique, il est extrêmement rarequ’il prenne le temps et l’effort nécessaires pour vousanalyser et vous comprendre avant de vous juger. Deplus, la majorité des critiques sortent de la bouche desautres lorsqu’ils sont en colères, énervés ou stressés. Larationalité vient après lorsqu’on vous demande pardonpour les choses qu’on vous a dit. Pour vous, faitescomme si vous n’avez rien entendu. - vous avez le droit d’être médiocre avant d’êtrebon. Personne n’est né en sachant tout bien faire.Même un génie doit aller à l’école, apprendre à lire etécrire et faire des exercices pour qu’il soit apte àavancer. La différence entre les génies et nous tousconsiste dans la capacité à apprendre vite. Si non, tout lemonde est médiocre et tout le monde est incapable www.dureveauconcret.com 72
  • 72. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiavant d’être capable. C’est notre droit à la naissance.Donc, profitez en. - Moi et mon travail sommes deux chosescomplètement différentes. Lorsque je fais quelquechose mal, cela ne veut pas dire que je suis nul etmauvais. Cela veut dire tout simplement que l’effort etle temps que j’ai fourni pour réaliser ce travail ne sontpas suffisants. Cela voudrait dire aussi que je n’ai pasencore développé mes capacités à tel niveau qui mepermettrait de faire le travail comme il faut. Donc montravail peut être médiocre mais moi, j’ai toujours lepotentiel de développer mes capacités. - De toute façon, vous demeurez toujours mieuxqu’avant. Comment étiez-vous il y a 3 ans, 5 ans ou 10ans ? Certainement moins bien qu’aujourd’hui. Même sivotre situation n’a pas trop changé, votre personnalité acertainement évolué et votre esprit a sûrement muriquelque soit votre âge. Quoi qu’on vous dise, il n’y a quevous qui savez que vous êtes aujourd’hui mieux qu’hier.Gardez cela tout le temps en tête. - Faites de votre mieux et dites « je suis désolé ».Oui, dites « je suis désolé » si vous ne plaisez pas àquelqu’un. Dites « je suis désolé » si vous avez fait de www.dureveauconcret.com 73
  • 73. La Joie De LÉchec Faysal Hafidivotre mieux mais que rien n’a pu marcher. Dites « je suisdésolé » si l’autre essaye de vous changer malgré vous. «je suis désolé », vous êtes ce que vous êtes et c’est tout. Gardez ces stratégies bien au prés de vous. Sil y aune ou deux stratégies qui vous intéressent le plus,notez les sur un bout de papier ou sur un post-it etaccrochez-là sur votre bureau. Vous avez remarqué quece sont toutes des stratégies mentales. Cest ce que jaiappelé une fois sur mon blog le Karaté du cerveau. Je lesai développé pour vous donner les mouvements et lesreflexes mentaux que vous devez avoir une fois vousrecevez une attaque sous forme dune critique. Les personnes qui avaient découvert ces stratégiesaiment beaucoup celles qui concernent le fait quepersonne nest psychologue pour vous juger ou pourvous donner les vrais caractères de personnalité. Siquelquun pense que vous êtes nul ou pas apte àassumer une responsabilité, il na pas forcément raison à100%. Ceci dit, vous pouvez vérifier sa critique en vousexposant à des professionnels ou en passant des testssérieux. Ces critiques qui sont souvent sous forme dejugement sabotent notre image interne et fragilise notre www.dureveauconcret.com 74
  • 74. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiestime de nous-mêmes. Doù lautre frustration trèsrépondu dans le monde professionnel qui consiste àsimposer le fait de devoir donner le bon exemple. Des études montrent que 95% des messages quenous recevons dans notre enfance sont constitués decritiques. Certaines critiques peuvent nous marquer àvie. Je noublierai jamais lenseignant de philosophie quima dit une fois que jai été un saut ! Heureusement quejai appris comment utiliser ce genre de critiques pourme motiver et progresser. Mais imaginez limpact de cegenre de critiques sur notre avenir et sur notre imageinterne. Cest lune des grandes sources de la peur deléchec !Je dois montrer le bon exemple ! Cette croyance extrêmement bloquante prendeffet dans notre esprit une fois nous sommes amenés àprendre des responsabilités. Une fois nous arrivons à unposte de management ou lorsque nous obtenions legrade de sénior ou dexpérimentés dans notreentreprise, le devoir de donner le bon exemple simpose. En vérité, il ny a pas de mal à vouloir donner lebon exemple aux autres. Cest dailleurs une forme ou un www.dureveauconcret.com 75
  • 75. La Joie De LÉchec Faysal Hafidioutil de léducation et du mentoring. Ceci dit, cetteattitude ouvre toutes les portes à la peur ou à la fuite deléchec. Ainsi, une fois on cherche à éviter léchec, onpasse à côté dune étape importante pour réussir. Etdonc, on séloigne inconsciemment et petit à petit duchemin du succès. Cest exactement pour cela quecertains responsables et certains managers sontdépassés par leurs propres collaborateurs. Le fait de donner lexemple est un art que peu depersonnes maîtrisent. Tout le monde tombe dans lepiège que lexemple parfait à donner est celui videdéchec et de déceptions. La majorité des individuspensent que donner un excellent exemple consiste àdonner une image dun superman ou de superwomeninfaillible. Cela vient de notre rapport avec léchec àlenfance dont jai parlé dans les chapitres précédents. Et comme vous lavez remarqué sans doute, le faitde chercher à donner une image parfaite nous faittomber dans limparfait et voire même dans le ridicule.Je pense que toutes les entreprises connaissent le profildu manager qui ne veut jamais admettre ses erreurs etqui ne regardent que celles des autres. Jai constaté quemême les managers les plus ouverts à lidée davouer www.dureveauconcret.com 76
  • 76. La Joie De LÉchec Faysal Hafidileurs échecs parleront de ceux les plus banals et jamaisde ceux qui sont liés à leur personnalité et leurcaractère. Tout cela arrive car nous navons pas vraiment uneidée de quest-ce quun bon exemple à donner. Est-ceque le bon exemple à donner consiste à transmettre uneimage parfaite ? Est-ce quil sagit de donner une imageauthentique ? Peut être que le bon exemple à donnerest celui qui montre comment faire face à léchec etvivre avec ? Donner une image parfaite est souvent quelquechose de frustrant pour le responsable et pour soncollaborateur. Le premier dépensera beaucoup dénergiepour cacher ses défauts et ses manquements et lesecond aura de la peine à atteindre une image parfaite.Ce qui va arriver est que le collaborateur cherchera pourbaisser sa frustration à détecter les échecs de sonresponsable. Cest là que la relation entre les deux seridiculise. La relation ne devient agréable que lorsque leresponsable accepte dadmettre ses échecs les plusprofonds et illustre à son collaborateur comment lesgérer. La pression va baisser et ce dernier sera ravi de www.dureveauconcret.com 77
  • 77. La Joie De LÉchec Faysal Hafidivouloir dépasser ses propres échecs et finirabizarrement par idéaliser son responsable. Cest ainsique lobjectif du bon exemple sera finalement atteint. Afin que vous puissiez montrer le bon exemple,vous devez donc en premier lieu vivre bien avec vospropres défauts, les accepter et connaître la joie deléchec. A ce stade, vous êtes prêt à rendre vos échecsprésents ou passés une bonne base dexpérience etdapprentissage pour vous et pour vos collaborateurs.Vous allez les rendre plus attentifs car ils seront quilsrisquent eux aussi de tomber dans les mêmes erreurs.Ainsi, vous allez rendre un grand service aux autres carvous nallez plus leur dire quil ny a pas déchec maisquil y en et qu’il y a toujours une façon de sen sortir.Cest plus utile que de vouloir donner limpression que lemonde est rose. A ce stade, vous allez peut être vous inquiéterpour votre crédibilité et votre capacité à rester unepersonne idéale à suivre ou à maintenir un ascendantsur vos collaborateurs. Il y a certainement un risque àvouloir dévoiler tous ses échecs aux autres. Cestpourquoi vous devez le faire mais avec sagesse. www.dureveauconcret.com 78
  • 78. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi La sagesse consiste à connaître le bon moment etla bonne manière pour illustrer vos échecs. Pour cela,vous devez le faire quand vous aurez dépassé les 4phases de la joie de léchec. Vous devez le faire une foisvous aurez bien noté les leçons de votre échec. Puis,vous nallez divulguer votre échec que lorsque votrecollaborateur en aura besoin. Jai appris via mes nombreuses relations avec lesautres que les gens aiment être et travailler avec despersonnes qui réussissent et qui ne passent pas toujourspar des échecs. Cest un besoin humain et cest unemanifestation de la peur normale et naturelle de léchec.Votre devoir donc en tant que responsable ou mentorest de nourrir cette image mais tout en utilisant voséchecs pour faire passer des leçons importantes et pourréduire la pression de réussite quand cest nécessaire. Ce que je vous conseille pour que vous puissiezmaintenir une image de succès est d’utiliser vos échecscomme un moyen pédagogique. Ceci dit, si vos échecssont mis en évident dès le début, ne les rejetez jamaismais montrer votre joie de léchec. Par exemple, lorsque vous voyez un de voscollaborateurs entrain de réaliser une tâche importante www.dureveauconcret.com 79
  • 79. La Joie De LÉchec Faysal Hafidimais qui y échouent suite à plusieurs tentatives. Nefaites rien au début et montrez lui quil doit réussir àtout prix et que léchec ne doit pas avoir lieu dans sonprojet. Mais une fois vous remarquez quil sapproche dela déception et de la démotivation, remotivez-le etdonnez lui la capacité à analyser ses échecs en parlantdu votre lorsque vous étiez à sa place. Illustrez luicomment vous avez fait pour dépasser votre défaite. Ace moment, votre collaborateur doit connaître unehistoire déchec et non pas de réussite. Donnez-lui doncce dont il a besoin. Lorsqu’il y a trop de pression entre le responsableet son collaborateur pour réussir dans une mission oudans une tâche, la motivation se transforme enfrustration et la relation de collaboration se transformeen relation de sabotage. Ceci crée terrain fertile pourvoir des conflits pousser. Dans ce cas, cest lecollaborateur qui a le plus de chance de souffrir etdéchouer.Je ne dois pas avoir de conflits ! En pensant que dans une équipe ou dans unerelation professionnelle, il ne faut jamais avoir de www.dureveauconcret.com 80
  • 80. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiconflits nous finissons par la quitter ou par rompre cetterelation. Pourquoi ? Le conflit peut parfois être une bonne source dedéveloppement et damélioration dune relation. Encherchant à éviter les conflits, vous cherchez à vousempêcher de développer cette relation. La peur des conflits vient de notre peur de léchecdans une relation. Tout cela vient encore une fois denotre rapport à léchec depuis lenfance que jai illustrédans les chapitres précédents. Dans certaines familles,cette perception peut être très plus développée où lesconflits sont formellement interdits et bannis. Ceci causeensuite beaucoup de problèmes pour lenfant dans lasociété et au travail où les conflits sont parfois unpassage important pour développer des relationsétroites. Ceci nest pas évidement une règle mais il estimportant de la savoir. Je voudrais avant davancer sur cette croyancelimitante faire une distinction importante. En effet, lesgens confondent souvent le conflit et ladversité. Lepremier est bien évidement mauvais et négatif mais lesecond est très important et primordial dans la vieprivée ou professionnelle. Les gens confondent entre les www.dureveauconcret.com 81
  • 81. La Joie De LÉchec Faysal Hafidideux car ladversité peut prendre parfois ou presquesouvent une forme de conflits au travail. Ladversité est importante car il suffit que nousayons deux idées différentes que nous devions débattrepour que nous devenions deux adversaires. Si cette idéevous dérange déjà, cest que vous cofondez vraimententre avoir un conflit et avoir un adversaire. Ladversitéest une forme de combat pour soi et pour les autres.Cest un combat qui peut être froid ou chaud mais quiest nécessaire. Ce dernier lorsqu’il est chaud prend laforme dun conflit et dans ce cas, vous avez besoindêtre prêt à rentrer dans ce dernier. Avant, je prêchais lidée quil faut éviter toutes lesformes de conflits dans tous les contextes. Aujourdhui,il marrive même de conseiller daller vers certainsconflits et de les déclencher. Ce nest pas facile au débuttant que nous portions dans notre esprit l’idée que leconflit est extrêmement négatif. Lautre confusion que les gens font également estcelle qui consiste à penser que le conflit est synonymedagressivité. Nous avons tous une image plus au moinsagressive dun conflit. En effet, lagressivité est tellementchoquante et touche tellement à nos émotions quelle www.dureveauconcret.com 82
  • 82. La Joie De LÉchec Faysal Hafidireste gravée dans notre mémoire. Ainsi, nous finissonspar croire que le conflit et lagressivité sont identiques. Quest-ce quun conflit ? Comment peut-on lesgérer ? Et comment peut-on les utiliser pour améliorernos relations professionnelles ? Un conflit est tout simplement un désaccord. Cedernier peut concerner toute chose sur laquelle deuxpersonnes raisonnables peuvent différer. Nous pouvonsêtre en désaccord sur tout et rien ! Et comme vous lesavez sans doute, le désaccord est source de richesse,déchanges et de développement. Un cabinet (dont je ne me souviens ma du nom) aconduit une expérience avec deux équipes séparées endemandant à chacune delle de travailler sur un projetsimple mais qui nécessite un échange didées important. Dans les deux groupes, A et B, les personnessélectionnées sont en accord et possède la mêmeapproche de réflexion. Dans le groupe B, une personne aété insérée avec la consigne suivante : il faut être endésaccord constant avec le groupe ! www.dureveauconcret.com 83
  • 83. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Les résultats de lexpérience ont montré que legroupe A a réalisé le travail plus rapidement que legroupe B. Le groupe A a jugé la mission étant agréable etque le travail a bien avancé. Le groupe B na pas aimé ledéroulement du projet et a trouvé le travail en groupedifficile surtout à cause de la personne qui était tout letemps contre le groupe. Le groupe B a même jugé quecette personne doit être éjectée du groupe. Mais cette expérience a révélé quelque chosedautre de très important ! Le groupe B a réussi samission et sest distingué par rapport groupe A ! Ledésaccord et le conflit a stimulé les neurones du groupeB ce qui l’a rendu plus performant. Ceci dit, si ce groupe B ne fait pas leffortnécessaire pour gérer les conflits au sein de sesmembres, il finira par se désintégrer. Si toutes lespersonnes de ce groupe finissent par penser que lesconflits sont négatifs ou synonymes dagressivité, ils nevont jamais avancer ensemble. Se groupe malgré quilpuisse donner un meilleur résultat ne va pas avancer. Le pire est que la personne qui est tout le tempscontre le reste du groupe a plus de chances pour finirdans un placard ! Elle ne va jamais évoluer et le reste du www.dureveauconcret.com 84
  • 84. La Joie De LÉchec Faysal Hafidigroupe ne lui donnera jamais de responsabilité.Autrement dit, elle ne doit jamais rêver dun poste demanager ! Est-ce que cela veut dire quil faut donc éviterles conflits ou le désaccord dans un groupe ? Non ! Mais il faut apprendre à le gérer de la part dugroupe et du responsable du conflit. Pour apprendre à gérer un conflit, vous avezbesoin de le positiver. Autrement dit, à chaque fois vousêtes face à une situation conflictuelle, posez-vous laquestion suivante : comment puis-je utiliser ce conflitpour améliorer notre relation ? Cela peut vous semblerbizarre mais vous allez constater quelque chosedextraordinaire en le faisant ! Par exemple, une fois vous aurez un conflit avec uncollègue, quelque soit sa nature, réfléchissez avant derentrer dans ce dernier à comment vous allez utiliser cedésaccord entre vous deux pour que votre relation soitmeilleure une fois vous aurez réglé votre problème.Réfléchissez aussi par avance comment vous allez utiliserce conflit pour améliorer votre image professionnellesans tomber dans le ridicule. www.dureveauconcret.com 85
  • 85. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Cette stratégie suffit à elle seule pour faireexploser toutes vos capacités et votre intelligencesociale pour rendre tous vos conflits une bonne sourceet opportunité de développement de vos relations et devotre image. Vous navez pas besoin de croire en sonefficacité mais je vous invite plutôt à la tester. www.dureveauconcret.com 86
  • 86. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Chapitre 4 La Psychologie de léchec dans lélaboration dun projet www.dureveauconcret.com 87
  • 87. La Joie De LÉchec Faysal HafidiIl ne faut pas échouer Les études montrent dans le management desprojets et dans la création des entreprises en généralque la plus grande source de blocage est la peur deléchec ! Doù vient la peur de léchec face à un projet ? Jai expliqué dans les chapitres précédents lasource globale de la peur de léchec depuis notreenfance. Maintenant, pour illustrer la source de la peurde léchec dans un projet, je dirais que cest la mauvaiseimagination et visualisation. En effet, lêtre humaincontrairement à toutes les autres créatures possède uneaptitude extraordinaire qui consiste à imaginer leschoses avant leur apparition dans la réalité. Cettevisualisation a un impact sur notre psychologie etdétermine aussi nos émotions dans le moment présent. Vous avez donc déjà deviné la psychologie deléchec face à un projet. Cest très simple ! Vousimaginez léchec et vous le voyez dans votreimagination, votre cerveau intègre cette image dansvotre esprit et génère les émotions de la peur. www.dureveauconcret.com 88
  • 88. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi A ce stade, il est presque impossible à avancer. La bonne nouvelle est que vous pouvez inverser ceprocessus !Tout doit être bien fait ! Le perfectionnisme est un ami de léchec non pasdans la réalisation mais dans lapproche. Autrement dit,les perfectionnistes néchouent pas dans la réalisationde leurs projets mais ils ont plus de difficultés à lescommencer. Ils peuvent faire des choses extraordinairesune fois ils commencent mais leur échec fait sonapparition avant même quils démarrent. Le deuxième type déchec que rencontrent lesperfectionnistes se situe au niveau du temps dont ils ontbesoin pour accomplir leurs projets. En effet, ils peuventsattarder sur des détails et des éléments secondairesquils finissent par perdre la notion du temps et despriorités. Et comme certains projets sont jugés par letemps de leur accomplissement, les perfectionnistestrouvent donc un grand défi à ce niveau. Ceci dit, le perfectionnisme est à la base unebonne qualité et un excellent atout car il permet de faire www.dureveauconcret.com 89
  • 89. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiles choses de la meilleure façon. Ce dont nous avonsdonc besoin par rapport à cette qualité est de pouvoir ladominer. Dans le cas contraire, nous pouvons êtrecomplètement envahis par ce besoin datteindre laperfection. Comment peut-on dominer le perfectionnisme ? Tout dabord, si vous êtes un perfectionniste, ilserait bien de le savoir. Je peux vous donnerimmédiatement un indice. Si vous lisez sur ledéveloppement personnel et si vous êtes entrain de liredes livres comme celui-ci, cest que vous êtes quelquepart perfectionniste ! Vous cherchez à atteindre lemeilleur état de votre personnalité, de vos relations etde vos projets. Cest bien évidement une excellentenouvelle ! En fait, jai remarqué quand je fais des séances decoaching que beaucoup de personnes ne sont pasconscientes du faite quelles sont perfectionnistes. Ellesvivent beaucoup de frustrations et de blocages dontelles ne connaissent pas la vraie source. Ces personnessont souvent étonnées quand je leur montre que leurssoucis viennent de leur perfectionnisme ! www.dureveauconcret.com 90
  • 90. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Je pense que nous avons tous un grain deperfectionnisme quelque part dans notre personnalité.Tous les êtres humains aiment la beauté et les chosesbien faites. Cette capacité ou ce caractère peut donc sedévelopper ou satténuer selon notre personnalité etnotre éducation. Il est donc très important de prendreconscience du degré de ce perfectionnisme en nous etcomment il impacte notre caractère et surtout nosobjectifs et nos projets. Pour répondre donc à notre question sur le fait dedominer notre perfectionnisme, nous avons besoin desavoir que ce dernier influence deux éléments importantdans notre cerveau : les détails et le temps. Le perfectionnisme a tendance de développerlimportance des détails dans notre esprit tout enréduisant la notion du temps et des priorités. Si vous désirez donc dominer le perfectionnisme,vous avez besoin de dominer votre jugement des détailset du temps dans nimporte quel projet ou relation. Ondit que le diable est dans les détails. Je ne sais pas sicelui qui a dit cela est pour nous avertir de limportancedes détails ou pour nous avertir du danger de se perdredans trop de petits détails. En tout cas, dans la théorie, www.dureveauconcret.com 91
  • 91. La Joie De LÉchec Faysal Hafidion peut penser que tous les détails sont importants maisdans la vie réel, chaque détail a un niveau différentdimportance. Il y a des détails déterminants commevous pouvez avoir des détails complètement inutiles.Cela dépend du projet et de votre objectif en général. Pour éviter à ce que vous soyez envahi par lesdétails, voici quelques conseils : - Déterminez dès le début les détails les plusimportants. Nattendez pas à ce que vous soyezcomplètement plongé dans le projet pour connaître ce àquoi vous devez accorder le plus dattention. A ce stade,vous risquez daccorder la première priorité à tous lesdétails et cela est très dangereux. Focalisez-vous sur leséléments les plus importants en faisant par exemple uneliste ou en réfléchissant aux détails qui vont influencerdirectement votre succès. - Demandez conseils au près des autres quipeuvent vous aider à mieux organiser les priorités. Sivous arrivez à parler à des personnes plusexpérimentées que vous, cela vous aidera à profiter deleur vécu pour trancher par rapport aux détails auxquelsvous devez accorder plus dénergie. En vérité, même si lapersonne na pas plus dexpérience que vous, elle vous www.dureveauconcret.com 92
  • 92. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiaidera au moins à avoir plus de recul et à réfléchir endehors de votre projet. - Faites une pause pour prendre plus de recul. Sivous pensez que cest déjà trop tard et que vous êtesplongé dans votre projet, prenez le temps de vousarrêter et de vous éloigner de ce que vous faites. Celavous donnera la capacité à réfléchir avec un regardraisonnable et plus distant. Rien que cela vouspermettra davoir une bonne priorisation de vos détails. Je pense que ces trois conseils sont suffisants pourvous aider à dominer les détails de vos projets et ainsidominer en partie le perfectionnisme. Il vous reste un second élément à dominer qui estle temps. De nos jours, rares sont les objectifs et lesprojets qui peuvent être indépendants du temps. Noussommes tous liés par des délais et bien évidement,personne ne veut trainer sur un objectif à vie ! Leperfectionnisme tend souvent à nous faire oublier letemps pour quon puisse nous attarder sur les détails.Ceci génère une grande frustration lorsquon sent quondoit faire beaucoup de choses alors que nous sommesdéjà en retard. www.dureveauconcret.com 93
  • 93. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Voici trois autres conseils qui vont vous permettrede dominer le temps lorsque vous pensez êtreperfectionniste : - Travaillez avec un agenda tout en ayant toujoursune visibilité sur la date finale. Lagenda nest pasforcément un outil dorganisation mais cest aussi unoutil de communication. Lagenda vous permet de savoirsi vous êtes en retard et si vous avez encore du tempspour vous attarder sur un détail. Lagenda vous aide àdonner un coup daccélérateur pour avancer plusrapidement sur les détails ou les éléments qui sontmoins importants de votre projet. - Faites un bilan régulier pour savoir si vous êtesdans le temps et si vous avez bien partagé ce dernier surles différents éléments de votre projet. Lorsque vousallez faire le bilan de votre travail, cherchez là où vousavez passé plus de temps et là où vous avez besoin de neplus vous attarder. Avec ce genre de bilan, il est presqueimpossible dêtre en retard ou dêtre envahi par lemanque de temps. - Fixez un temps pour chaque détail. Ce nest pastoujours évident et ca ne colle pas toujours à la réalité.Ceci dit, vous pouvez utiliser cette technique pour avoir www.dureveauconcret.com 94
  • 94. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiun indicateur de base par rapport à la distribution dutemps sans être attardé par des détails inutiles. Parexemple, si vous jugez que certaines tâches doiventprendre 10 min uniquement, vous allez comprendrerapidement que vous êtes en danger lorsque vous allezconstater que vous êtes entrain de leur accorder uneheure ! Maintenant, avec ces trois conseils, vous allezapprendre à dominer le temps en plus des détails. Vousavez remarqué que cest facile de faire face auperfectionnisme lorsquon comprend mieux laproblématique et lorsquon se base sur des techniquespratiques. Bien évidement, il y a toujours le problème duperfectionnisme pathologique qui doit être traitédifféremment en sachant que ce dernier nest pas trèsrépondu. La majorité des grands personnages de la planèteque ce soit des artistes, des scientifiques ou deshommes politiques sont en général des perfectionnistes.Ils ont certainement échoué énormément de fois avantde réussir. Ils ont pu y arriver après avoir su commentdominer leur perfectionnisme. Vous aussi, vous pouvez www.dureveauconcret.com 95
  • 95. La Joie De LÉchec Faysal Hafidile dominer et lutiliser pour réussir après avoir vécu lajoie de léchec !Je ne dois pas demander de laide ! Personnellement, le fait de ne pas chercher àdemander de laide est ma première source déchec. Jaisouvent à être solidaire et à vouloir tout faire moimême. Vous pouvez penser que cest une forme deperfectionnisme. Contrairement à beaucoup de monde,jai mis beaucoup de temps pour comprendre que je nepeux pas tout faire tout seul. Bien évidement, lorsque vous cherchez à tout fairepar vous même, vous allez droit vers léchec. Javoue quepour ce point, il mest difficile de chercher la source decette croyance. Je pourrais dire que peut être aprèsavoir été déçu suite à plusieurs tentatives de demandedaide, jai décidé de ne plus compter que sur moi-même. Mais en méditant sur cette croyance, jedécouvre que j’ai été ainsi depuis mon enfance. Lorsquejai été adolescent, je nai jamais accepté lidée de fairedes heures supplémentaires car je pensais que jepouvais me débrouiller seul pour comprendre mescours. www.dureveauconcret.com 96
  • 96. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Je pense aussi que cela aura comme source latimidité qui finie par nous pousser à éviter de nousapprocher des autres et demander de laide. Et jai étéun grand timide ! Lautre source de cette croyance est lécole.Comme vous le savez sans doute, pour réussir dans unexamen à nimporte quel niveau de lécole, vous nepouvez compter que sur vous-même ! Comme je le dissouvent, la synergie à lécole égale tricher ! Quelque soit la source de cette croyance, sachezquelle est extrêmement négative du fait quelle vousempêche daccéder et dutiliser lintelligence et lescapacités des autres. Elle vous empêche ainsi de vousgarantir la réussite en utilisant les échecs des autres. En vérité, dans toutes les expériences de vie, nousne sommes pas obligés de vivre systématiquement lajoie de léchec pour réussir. Nous pouvons utiliser ouvivre la joie de léchec des autres. Jai assisté une fois à une conférence oùlanimateur critiquait violement John Gray qui a écrit lelivre "Les Hommes Viennent de Mars et les FemmesViennent de Vénus". Ce livre est le plus grand bestseller www.dureveauconcret.com 97
  • 97. La Joie De LÉchec Faysal Hafidides livres sur la vie en couple et celui qui donne la vraiesolution pour dépasser les problématiques qui peuventsurvenir ente deux conjoints. John Gray a été donccritiqué dans cette conférence à cause du fait quil adivorcé trois fois avant décrire ce livre en pleine crisedans son 4ème mariage. Je pense que cest justement cequi donne à cet écrivain toute la crédibilité nécessairepour réussir dans un tel projet : nous dire commentréussir une vie de couple. Nous avons tous tendance à chercher lespersonnes qui ont réussit pour nous aider alors que cestle contraire que nous devrions faire. Lorsqu’unepersonne rencontre souvent le succès, elle a peudinformations et dexpériences pour nous direcomment réussir également. Alors que celui qui aéchoué plusieurs fois avant de réussir, il connaît toutesles astuces et possède ainsi beaucoup dexpérience et desagesse. Léchec forge la personnalité et forge lecaractère. Compter sur une personne ayant déjà échouévous permet donc déviter vos propres échecs futurs. Demander de laide nest pas une forme defaiblesse mais au contraire. Lorsqu’on apprend àvaloriser les expériences des autres et de chercher à en www.dureveauconcret.com 98
  • 98. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiprofiter, on est plus fort et plus confiant. Comme lesautres peuvent demander et solliciter notre aide, nousdevons faire de même.Lenvironnement naide pas ! Si les environnements aidaient aux projets quenous avons envie dentamé, tout le monde les auraitréalisés. La science du management et dudéveloppement personnel naura plus besoin dexister. Par défaut, aucun environnement ne peut aider àla réalisation dun projet ou latteinte dun objectif.Dailleurs, créer quelque chose à partir de rien ouréaliser un projet du néant veut dire aller contre lordrede la nature déjà en place. Si vous attendez à ce que lenvironnement soitpropice pour créer ou avancer, vous allez attendrelongtemps ! Concrétiser votre rêve veut dire que vousallez devoir aller vers le haut. La première chose quevous allez affronter est la gravité : votre entourage, vosidées négatives et parfois ladversité vis à vis de vosconcurrents ou des personnes jalouses de vous. Vousavez donc besoin de vous préparer à aller contreplusieurs forces qui constituent votre environnement www.dureveauconcret.com 99
  • 99. La Joie De LÉchec Faysal Hafidipour percer le ciel de vos ambitions là où il ny a pas delimite. Ceci dit, vous avez besoin dun environnement quiaide et qui contribue à votre avancement. Commentpouvez-vous réconcilier entre le fait quil faut allercontre le courant et au même temps avoir unenvironnement idéal pour vos projets. En fait,lenvironnement est souvent trop complexe pour lejuger de négatif ou de positif. Il y a tout le temps ungrand mélange entre les deux. Pour chaque projet, idée ou rêve, vous pouvezavoir un frère qui vous soutient, une mère qui estcontre, un père qui est pour, des amis qui vous rientdessus et un cousin qui vous donne un coup de main.Puis, il se peut que vous ayez de largent mais un grandobstacle administratif ou vis versa. Ce qui rend notre environnement positif ounégatif, cest notre perception et notre concentration. Sivous vous concentrez sur ce qui ne marche pas, vousallez finir par ne voir que le négatif et les obstacles, sivous regardez que le positif, vous allez finir par croireque tout est facile ce qui va vous induire dans degrandes déceptions. Que faire alors ?www.dureveauconcret.com 100
  • 100. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Avoir un œil analytique et un regard plus ou moinsobjectif. Vous avez besoin de voir le positif lorsque vousmanquez dénergie et dencouragement et le négatiflorsque vous vous sentez fort pour le dépasser et avoirdintelligents plans pour les contourner. Lastuce concrète qui peut vous aider pour cela estde rédiger constamment votre état davancement etdanalyser régulièrement votre situation à laide dunjournal intime. Vous pouvez aussi demander conseil àdes personnes de confiance et fort objectives.www.dureveauconcret.com 101
  • 101. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Chapitre 5Un mot sur léchec en couplewww.dureveauconcret.com 102
  • 102. La Joie De LÉchec Faysal HafidiOn ne doit jamais avoir de dispute ! Cest la plus grande croyance négative qui tue lecouple dès son démarrage. Il se peut que lun deux outout les deux puissent penser que pour éviter léchec ausein de leur union, il faut éviter les conflits à tout prix. Ce qui se passe est quils évitent tellement lesconflits quil leur suffit un seul pour quils puissent seséparer. En effet, ils évitent les petits conflits pour allerdirectement au plus grand ! La bonne santé dun couple ou dune relation exigeà ce que les conflits soient toujours présents car ilscaractérisent la richesse de la différence et illustre le faitque chacun existe et tire de son côté. Ce quil faut évitern’est pas donc la dispute qui résulte de ces différencesmais plutôt limpact de cette dernière sur la relation. Au lieu donc de passer son temps à avaler lesconflits, il faut les laisser sortir de la façon la plusnaturelle. Dun autre coté, il faut plutôt dépenser sonénergie sur la partie résolution ou gestion de ce dernier. Il faut faire constamment la différence entrerésoudre un conflit et le fait de le gérer. Résoudre unwww.dureveauconcret.com 103
  • 103. La Joie De LÉchec Faysal Hafidiconflit consiste à trouver une solution au problème oudéliminer les causes de ce dernier. Gérer un conflitconsiste à trouver un compris ou une formedacceptation dune part et dautres sans à ce que lasolution soit vraiment trouvée. Comme il ny a pastoujours des solutions à tous les problèmes, il estimportant de savoir les gérer seulement.www.dureveauconcret.com 104
  • 104. La Joie De LÉchec Faysal Hafidi Conclusion- Il se fait chasser de sa maison avec sa famille- Il quitte l’école et travaille pour subvenir aux besoins de lafamille.- Il perd sa mère- Il fait faillite- Se présente aux élections législatives pour les perdre- Perd aussi son emploi- Cherche à devenir avocat mais est refusé au concoursd’admission- Emprunte de l’argent à un ami pour lancer une affaire et faitfaillite- La dette lui prend 17 ans pour la rembourser- Se présente à nouveau aux élections législatives, élu- En plein projet de mariage, sa fiancée est morte- Il rentre dans une grave dépression nerveuse pendant 6 sixwww.dureveauconcret.com 105
  • 105. La Joie De LÉchec Faysal Hafidimois sans bouger de son lit- Se porte candidat à la Présidence de la Chambre desReprésentants de son état pour les perdre- Se présente encore au Congrès pour être élu- Sollicite un deuxième mandat au Congrès qui a été refusé- Postule pour travailler en tant qu’agent des terres de sonEtat natal et ne l’obtient pas- Se présente au Sénat des Etats-Unis et il est battu- Pose sa candidature pour la vice présidence lors de laconvention nationale du parti et se ridiculise en obtenantmoins de cent votes- Se présente encore au Sénat pour les perdre- Se présente aux élections pour la présidence des Etats Unis,il gagne !C’est le président Abraham Lincolin. On dirait que ses échecsle préparer à cette présidence. Ce n’est pas ce poste qui nousintéresse mais c’est le fait qu’il soit réputé le président le plusFORT de l’histoire de ce pays….. Belle Joie de l’Echec à vous !www.dureveauconcret.com 106

×