Cap entreprise2008 pour le comité d'évaluation
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Cap entreprise2008 pour le comité d'évaluation

  • 406 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
406
On Slideshare
399
From Embeds
7
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 7

http://www.id37.fr 5
http://id37.fr 2

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Cap Entreprise Référents de parcours professionnel DLA37
  • 2. COMITE D’EVALUATION pour l’année 2008 Cap Entreprise
  • 3.
    • Association loi 1901, située à Bordeaux, crée la méthode il y a 20 ans. Elle habilite des structures partenaires impliquées dans l’insertion sociale et professionnelle. Implantation de 80 équipes en France.
    • Assure la formation permanente à la méthode IOD (Intervention sur les Offres et les Demandes), une formation permanente, qui intègre évaluations et recherches.
    • Elle soutient les organismes dans l’évolution de leurs modes d’intervention et la progression de leurs résultats.
    TRANSFER à l’origine de la méthode IOD
  • 4.
    • Trois principes d’action :
    • Personne n’est inemployable. Chacun possède des atouts à faire valoir dès lors que la demande de travailler est formulée.
    • Les pratiques des entreprises ne sont pas figées. Il est important de faire évoluer les propositions de postes de travail pour les rendre plus durables.
    • Les situations d’exclusion ne sont pas immuables, elles nécessitent d’interroger nos pratiques pour ne pas invoquer uniquement la conjoncture économique ou les caractéristiques des personnes .
    Cap Entreprise et les fondements de la méthode IOD
  • 5.
    • Apporter au public un double service articulant simultanément accès direct à un statut professionnel et appui social
    • S’appuyer sur la demande de travail pour orienter vers Cap Entreprise
    • Considérer que l’emploi est un levier pour dépasser les freins sociaux
    Cap Entreprise et les services sociaux Une coopération efficace
  • 6.
    • Privilégier les publics les plus touchés par la sélectivité sur le marché du travail (allocataires du RMI, non diplômés).
    • Promouvoir des modes d'entrée non sélectifs, en s’appuyant sur la demande directe du public et non sur un diagnostic.
    • Dépasser le seuil de 50 % des personnes non diplômées et/ou avec une durée de chômage ou de RMI de 2 ans et +
    Cap Entreprise Donnons-nous la priorité aux publics les plus discriminés ? 47,5% 74 3 freins sociaux ou professionnels et + 59% 92 Chômage ou RMI depuis 2 ans et + 62% 96 Non diplômés 99% 155 Allocataires du RMI Nombre de personnes entrées du 1er janvier au 31 décembre 2008 123 + 33 reports 2007
  • 7.
    • « Quand on a le statut RMI, on n’est pas bien vu des employeurs, ils ont des à-priori, mais le RMI c’est confidentiel, on n’a pas à le dire ! »
    • « On n’est plus dans le bain, on ne sait plus se présenter »; « la manière de faire les CV, ça change tout le temps »
    • «  J’ai fait des stages : comment se présenter, les gestes à ne pas faire… On pense à tout ça, mais l’employeur, on ne sait pas ce qu’il pense dans sa tête, on essaye d’être motivé, mais il faut s’adapter à tout : à la personne, au poste, à tout » « on va dire une phrase qui ne lui plait pas et il ne va pas nous prendre »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service
  • 8.
    • Mobiliser les entreprises locales :
      • En développant une collaboration dans la durée (logique de réseau) ‏
      • Sur un objectif d’emploi pérenne
    Cap Entreprise Agir directement avec les entreprises Obtenons-nous des emplois durables ? 115 Les offres en CDI à temps complet 161 Part des offres durables issues du réseau 299 Offres d’emploi durable captées 217 Entreprises ayant collaborées Entreprises mobilisées et offres négociées
  • 9.
    • « Leur première ambition (Cap), c’est de nous mettre le pied à l’étrier »
    • « Cap ne fonctionne pas comme l’ANPE, il n’y a pas 50 personnes pour une offre ». « Il n’y a qu’une personne par poste, c’est rare ! » « C’est ce qui nous donne la chance (de démarrer) »
    • « (Les Chargés de Mission) s’occupent très bien de moi : j’ai déjà eu trois fois une proposition d’offre, deux que j’ai refusées, une que j’ai acceptée ».
    • « Je cherchais dans l’industrie, on m’a proposé autre chose, j’ai dit OK, j’ai été embauché »
    • « Avant je ne voulais pas entendre parler de ce métier, maintenant je veux y rester, peut être que c’est pour ça qu’ils proposent ? »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service
  • 10.
    • « Ils rencontrent l’employeur, ils nous donnent des infos, sur le caractère de l’employeur etc…, ils nous préparent à la rencontre »
    • C’est important au niveau du CV: je l’ai montré une fois, je n’ai pas eu de réponse. Là, on n’a pas de CV, on peut parler de suite avec l’employeur. Sinon c’est pas possible sans CV. »
    • « La présence du CM ça rééquilibre ».
    • « Il y a toujours de la valorisation à notre égard »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service
  • 11. Cap Entreprise Agir directement avec les entreprises
  • 12. Cap Entreprise Agir directement avec les entreprises
  • 13.
    • « Ils ont des arguments, ils manipulent objectivement un peu les patrons, dans le bon sens du mot » 
    • « On nous fait surtout des propositions en manutention : j’ai le sentiment que les employeurs appellent Cap parce qu’ils ne trouvent pas, nous utilisent en désespoir de cause : il veut bosser, je lui balance le SMIC, et je vais lui demander de travailler comme un fou. »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service
  • 14.
    • Privilégier le CDI et le temps complet pour :
      • Optimiser les chances d’une intégration réussie
      • Améliorer les situations de travail et lutter contre le développement d’un salariat pauvre
      • Sortir durablement des minima sociaux
    Cap Entreprise Proposons-nous des emplois durables aux allocataires du RMI ? 42 % de reprise d’emploi durable validé 41 Démarré au moins un contrat durable validé 43 % de reprise d’emploi durable 42 Démarré au moins un contrat durable 71 % de reprise d’emploi 69 Démarré au moins un contrat Total de personnes sorties = 97 Professionnels ayant
  • 15.
    • Apporter une plus value réelle par rapport au marché du travail sachant que :
      • Moins de 20 % des embauches sont en CDI
      • Les embauches à temps partiel sont en développement constant depuis 20 ans
    Cap Entreprise Proposons-nous des emplois durables aux allocataires du RMI ? 29% 12 - Qualification  27% 11 dont en CDI temps complet   46% 19 dont en CDI (temps complets et partiels choisis)  59% 24 dont en temps complet    41 Nombre de personnes sorties en emploi durable validé Précisions sur les contrats durables validés
  • 16.
    • « Commencer par un CDD de deux mois on peut se faire rouler ».
    • « Moi, je veux signer un CDI à 35 heures de suite car avant j’étais dans le système RMA et les employeurs en ont profité. Après je serai en CDI ce sera autre chose ».
    • « Je ne conçois plus un CDD, c’est un CDI temps complet direct ».
    • « Avant de démarrer un contrat faut se mettre d’accord »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service
  • 17.
    • « Même quand on va sur un poste qu’on ne sent pas, on ne perd pas son temps », « on est toujours épaulé »
    • « Lors de l’entretien, j’avais oublié des éléments. Le CM les a rappelés. C’est un pense bête ambulant ».
    • « Devant l’employeur ils sont avec nous.» « Même devant l’employeur ils nous boostent ». « Je suis allé seul à Michelin, j’attendais la réponse. Cap a téléphoné, je l’ai eue de suite »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service
  • 18. +allocataires du RMI en référence pro de + de 18 mois Cap Entreprise Évolution des validations en fonction du public DELD, jeunes, alloc. RMI en référence sociale Uniquement les allocataires du RMI en référence sociale
  • 19.
    • Viser 50 à 55 emplois durables validés
    • Conforter et améliorer la collaboration avec les entreprises pour :
      • faire baisser leur sélectivité en augmentant le taux de démarrage et les validations de contrats durables à temps complet (tableau 9)
      • maintenir la quantité d’offres captées
      • s’assurer de leur qualité pour faciliter l’intégration des demandeurs d’emploi (diversité des offres et optimiser les embauches en CDI TC)
    Cap Entreprise Proposition des axes 2009
  • 20. Cap Entreprise Proposition des axes 2009
    • Viser 50 à 55 emplois durables validés
    • Renforcer la collaboration avec les services chargés d’orienter le public pour :
      • atteindre 200 orientations pour atteindre 150 personnes entrées dans notre service
      • réduire les écarts entre les orientations et l’accueil
      • renforcer la coopération pour trouver des solutions à des obstacles génant la reprise d’emploi
    • Développer les liens avec le Conseil Général pour :
      • Mieux évaluer le service rendu par l’IOD aux allocataires du RMI et ses effets d’insertion dans la durée
      • Situer la place de l’IOD dans la mise en place du RSA et sa complémentarité avec les autres actions d’insertion professionnelle
  • 21.
    • « A partir de quand les résultats sont acceptables ou pas (pour les financeurs) ? Là-dessus on n’est pas affranchis. »
    • « RMIste égale culture de la résignation. Mais on a le droit d’avoir encore des exigences »
    Cap Entreprise Paroles des utilisateurs du service