Your SlideShare is downloading. ×
Apports de la tangibilité à l’interaction, exemple sur table interactive en situation de travail collectif
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Apports de la tangibilité à l’interaction, exemple sur table interactive en situation de travail collectif

1,176
views

Published on

par Jean Caelen, Mélanie Becker, Hervé Schultz …

par Jean Caelen, Mélanie Becker, Hervé Schultz
Sébastien Kubicki, Christophe Kolski,
Sophie Lepreux à l'atelier Collecticiels d'IHM'10

Published in: Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,176
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Apports de la tangibilité à l’interaction, exemple sur table interactive en situation de travail collectiftable interactive en situation de travail collectif Atelier : CollecticielsAtelier : Collecticiels évolutions multidisciplinaires récentes de la thématique Jean Caelen1, Mélanie Becker1, Hervé Schultz2 1Multicom Laboratoire d’Informatique de Grenoble Sébastien Kubicki3, Christophe Kolski3, Sophie Lepreux3 3U i Lill N d d F F 59000 Lill1Multicom, Laboratoire d’Informatique de Grenoble, UMR 5217, BP 53, F-38041 Grenoble cedex 9 Prénom.nom@imag.fr 2RFIdées, arc de l’Oppidum, Bât. E, 5 rue Bouffard Roupé, ZAC de Champfeuillet, F-38500 Voiron 3Univ. Lille Nord de France, F-59000 Lille, UVHC, LAMIH, F-59313 Valenciennes, CNRS, FRE 3304, F-59313 Valenciennes, Prénom.nom@univ-valenciennes.fr
  • 2. Introduction - Depuis 25 ans : interfaces tangibles (TUI = Tangible User Interface) de plus en plus répandues (Blackwell et al., 2007) - « Définition » de Ishii et Ullmer (1997) : « il s’agit de manipuler des objets réels qui sont intégrés dans un environnement virtuel » - « Briser la barrière du toucher créé par la souris » (Moggridge, 2006) - Objets utilisés : « physiques et dotés de capacités numériques d’interaction » (Blackwell et al., 2007) - Information numérique : directement palpable par les mains et perceptible par nos sens périphériques (Ishii et al., 2001) - Interfaces tangibles : requièrent diverses postures corporelles ; les objets et l’espace : vont affecter le comportementl espace : vont affecter le comportement - Représentations : externalisées ; feedback : peut être visuel, tactile ou encore haptique (Hornecker et Buur 2006)haptique (Hornecker et Buur, 2006) - Dans cette présentation : tentative de prise de recul relativement à TangiSense
  • 3. Plan -Tangibilité interface tangible : concepts de base-Tangibilité, interface tangible : concepts de base - Cahier des charges d’un collecticiel pour la gestiong p g de trafic routier P é t ti d l t bl i t ti T iS- Présentation de la table interactive TangiSense - Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion deDémonstrateur d un collecticiel pour la gestion de trafic routier - Conclusion et perspectives
  • 4. Tangibilité, interface tangible : concepts de basep - Avec interface tangible : vivre une expérience plus naturelle et conviviale qu’avec une IHM classique - Expressivité riche de gestes : permet des interactions naturelles et intuitives (Fiebrink et Morris, 2009) - Opportunité aux individus d’exercer une manipulation directe optimale avec l’interface, possibilité concrète de toucher l’élément qu’ils veulent manipuler, l tili é t ôl l élé t (S h id 1983)corps alors utilisé pour contrôler les éléments (Schneiderman, 1983) - Les individus peuvent manipuler la localisation des objets à la fois par rapport à eux mais également par rapport aux autres individus, par conséquent cela permet d’attribuer à l’objet une place significative et ainsi développer le raisonnement spatial (Manches et al., 2009) - Individus : peuvent /doivent pouvoir se placer n’importe où autour d’une table C t d t h l i l ll b ti d l i- Ce type de technologie : encourage la collaboration de plusieurs personnes (Fitzmaurice et Buxton, 1997)
  • 5. Tangibilité, interface tangible : concepts de basep - Etant donné que les objets sont manipulés en 3D sur une surface horizontale, la grande majorité de ces tables offrent un espace de travailg j généreux et permettent à l’utilisateur d’agir tout en parlant et en gardant un œil sur ce que les autres font comme action (Manches et al., 2009) - Un des points essentiels dans cette interaction : visibilité des actions des autres utilisateurs et par conséquent, bien souvent, la compréhension du but et du geste (Fiebrink et Morris, 2009) - Inconvénients : crainte de la part des sujets d’avoir une collision physique ou d’empiéter sur le territoire du voisin difficulté à atteindre de lointains objets (Fiebrink etle territoire du voisin, difficulté à atteindre de lointains objets (Fiebrink et Morris, 2009) contraintes en termes de positions naturelles : l’environnement dans lequel se trouve l’interface va ainsi influer sur les gestes et limiter certains mouvementstrouve l interface va ainsi influer sur les gestes et limiter certains mouvements qui seront alors des obstacles (Benford et al., 2003) - Interfaces tangibles : redonnent une place significative à la manipulation ette aces ta g b es edo e t u e p ace s g cat e à a a pu at o et exploitent la dextérité acquise par les êtres humains au sein de leur environnement quotidien (Couture et al., 2007)
  • 6. Tangibilité, interface tangible : concepts de basep Conclusion intermédiaireConclusion intermédiaire (ou hypothèse) : -Interface tangible de type table : améliore l’action à plusieurs en permettant une meilleure coordination gestuellemeilleure coordination gestuelle, des actions en parallèle à plusieurs, Une meilleure perception de l’espace et desUne meilleure perception de l’espace et des changements de point de vue par les déplacements possibles autour de la tabledéplacements possibles autour de la table
  • 7. Tangibilité, interface tangible : concepts de basep - Affordance induite par le travail collectif : Concept d’affordance introduit par Gibson en 1979 pilier théorique deConcept d affordance introduit par Gibson en 1979, pilier théorique de l’approche écologique Initialement : affordance = ce que l’objet permet à l’individu de faire dansInitialement : affordance = ce que l objet permet à l individu de faire dans une situation, tel que le sujet le perçoit (perception par un individu d’un objet et les actions possibles que cet objet propose) ; ensuite nombreux travaux Mucchieli (2000) : objets affordants qui montrent les actions et leurs fonctions plausibles = « porteurs de proposition d’interaction » Expérimentation (LIG) pour mesurer l’affordance des objets en situation de travail avec la table TangiSense : (1) sujets seuls + tâches avec des objets qu’ils ne connaissaient pas ou (2) mêmes tâches avec d’autres qui connaissaient les objets et les manipulaient : le temps de découverte des affordances des objets est plus court dans le second cas (Becker, 2010) Le travail collectif favorise la tâche de compréhension desLe travail collectif favorise la tâche de compréhension des fonctions des objets tangibles (= l’affordance induite par les actions des autres)
  • 8. Plan -Tangibilité interface tangible : concepts de base-Tangibilité, interface tangible : concepts de base - Cahier des charges d’un collecticiel pour la gestiong p g de trafic routier P é t ti d l t bl i t ti T iS- Présentation de la table interactive TangiSense - Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion deDémonstrateur d un collecticiel pour la gestion de trafic routier - Conclusion et perspectives
  • 9. Cahier des charges d’un collecticiel pour la gestion de trafic routier Objectifs : Apporter une aide à l'étude et la régulation du trafic en réduisant par exemple l'attente aux feux, à la simulation de situations d'accidents, oup à l'anticipation d'actions des véhicules afin d'émettre des hypothèses pour fluidifier le trafic. Outils : • Utilisation de la table interactive TangiSense • Utilisation d’un ensemble d’objets virtuels et tangiblesj g • Situation de travail collectif voire collaboratif
  • 10. Plan -Tangibilité interface tangible : concepts de base-Tangibilité, interface tangible : concepts de base - Cahier des charges d’un collecticiel pour la gestiong p g de trafic routier P é t ti d l t bl i t ti T iS- Présentation de la table interactive TangiSense - Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion deDémonstrateur d un collecticiel pour la gestion de trafic routier - Conclusion et perspectives
  • 11. Présentation de la table interactive TangiSense Architecture logicielle Architecture en 4 couches: • Couche Capture et Interface manipule des objets tangibles munis de un ou plusieurs tags parmunis de un ou plusieurs tags par objet et crée un objet java en l’associant à une forme Co che Traçabilité manip le des• Couche Traçabilité manipule des événements associés aux objets et communique à la couche applicative les modifications deapplicative les modifications de positions des objets • Couche Applicative (SMA + IHM) gère les spécificités desgère les spécificités des applications associée à la table Projet ANR TTT (LIG, LAMIH, CEA, RFIDées) TTT : Table d'interaction avec des objets Tangibles et Traçables
  • 12. Présentation de la table interactive TangiSense Architecture matérielle Hardware • Table composée de 25 dalles pour 1m x 1m de surface • Dalles contenant 64 antennesDalles contenant 64 antennes RFID • Chaque dalle possède son processeur DSPp • Chaque antenne possède 4 LED • Connectique Ethernetq • La technologie permet l’interaction avec des objets tangibles • La technologie permet de stocker des informations dans les objets Projet ANR TTT (LIG, LAMIH, CEA, RFIDées) TTT : Table d'interaction avec des objets Tangibles et Traçables
  • 13. Présentation de la table interactive TangiSense la table vue de l’intérieur
  • 14. Présentation de la table interactive TangiSense Exemple de démonstrateur Manipulation de sons et jeu de la vie (démonstrations à IHM 2009 et dans divers salons et journées)
  • 15. Présentation de la table interactive TangiSense Exemple de démonstrateur Application éducative (apprentissage des couleurs pour des enfants de bas âge) Sébastien Kubicki en action au NordIT-Days, Lille, 2010
  • 16. Plan -Tangibilité interface tangible : concepts de base-Tangibilité, interface tangible : concepts de base - Cahier des charges d’un collecticiel pour la gestiong p g de trafic routier P é t ti d l t bl i t ti T iS- Présentation de la table interactive TangiSense - Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion deDémonstrateur d un collecticiel pour la gestion de trafic routier - Conclusion et perspectives
  • 17. Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion de trafic routier Présentation : Application : • Les infrastructures routières permettent de gérer le trafic autoroutierautoroutier • Les utilisateurs peuvent être expert en sécurité, architecture, t ttransports... • Les objets / agents tangibles : Les agents matériels (FeuxLes agents matériels (Feux, panneaux de signalisation Les objets infrastructures Tampon (création de nouveaux véhicules)véhicules) • Les objets / agents virtuels : Routes Véhi lVéhicules
  • 18. Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion de trafic routier Objets tangibles : Objets virtuels : Fonctionnalités des objets : • Les objets de signalisation Représentent les panneaux de signalisation Objets tangibles : Objets virtuels : • Les objets vidéo-projetés Les routes : constituent le circuitsignalisation Classées par critères (danger, obligation, interdiction, etc.) Avertissent les véhicules autoroutier Les véhicules : se déplacent aléatoirement sur les routes • Les objets infrastructures Représentent les modifications de la route Permettent d’empêcher le conducteur d t ( t l i ) d f i Les zones de « vie » : lieu où la signalisation peut exercer son action de tourner (ex : terre-plein), de faire ralentir le conducteur(ex : ralentisseur) • Les objets de contrôle ou de modification • Les LED Les diodes de couleur : indiquent l’état du feu tricolore (vert orangemodification Permettent de visualiser le comportement des conducteurs (vitesse, rôles) Peuvent modifier le comportement du l état du feu tricolore (vert, orange, rouge) Valident la pose des objets conducteur
  • 19. Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion de trafic routier Exemple de situation (Feux Tricolores) :
  • 20. Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion de trafic routier
  • 21. Plan Tangibilité interface tangible : concepts de base-Tangibilité, interface tangible : concepts de base - Cahier des charges d’un collecticiel pour la gestiong p g de trafic routier P é t ti d l t bl i t ti T iS- Présentation de la table interactive TangiSense - Démonstrateur d’un collecticiel pour la gestion deDémonstrateur d un collecticiel pour la gestion de trafic routier - Conclusion et perspectives
  • 22. Conclusion et perspectives - Apport du tangible à la conception de nouveaux collecticiels - Cadre : projets ANR TTT (Table d'interaction avec des objets Tangibles et Traçables, fin mars 10), ANR IMAGIT (Environnement multi-acteurs multi-tables interactives à objets tangibles et virtuels, début oct. 2010), CISIT Plaiimob (Plate- forme de sim lation dédiée a ser ices de mobilité 09 13)forme de simulation dédiée aux services de mobilité, 09-13) - Plusieurs démonstrateurs terminés en cours ouPlusieurs démonstrateurs terminés, en cours ou envisagés - Nombreuses études et expérimentations possibles Apport du tangible : un terrain encore à défricher- Apport du tangible : un terrain encore à défricher…
  • 23. Apports de la tangibilité à l’interaction, exemple sur table interactive en situation de travail collectif Atelier : Collecticiels évolutions multidisciplinaires récentes de la thématique MERCI POUR VOTRE ATTENTION Jean Caelen1, Mélanie Becker1, Hervé Schultz2 1Multicom Laboratoire d’Informatique de Grenoble Sébastien Kubicki3, Christophe Kolski 3, Sophie Lepreux3 3U i Lill N d d F F 59000 Lill1Multicom, Laboratoire d’Informatique de Grenoble, UMR 5217, BP 53, F-38041 Grenoble cedex 9 Prénom.nom@imag.fr 2RFIdées, arc de l’Oppidum, Bât. E, 5 rue Bouffard Roupé, ZAC de Champfeuillet, F-38500 Voiron 3Univ. Lille Nord de France, F-59000 Lille, UVHC, LAMIH, F-59313 Valenciennes, CNRS, FRE 3304, F-59313 Valenciennes, Prénom.nom@univ-valenciennes.fr

×