Presentacion trapani

5,521 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
5,521
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4,601
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • La gastronomie sicilienne a une tradition très ancienne et elle a été influencée dans le temps par les différentes civilisations qui se sont alternées dans notre île : les Grecs, les Romains, les Anjou, les Aragonais, les Arabes, les Normands, les Espagnols, les Anglais. Le résultat est une cuisine très variée et très pittoresque.
  • Presentacion trapani

    1. 1. Projet Comenius Multilateral Cultures Différentes, Objectifs Humains Communs Espagne France Portugal Pologne Italie
    2. 2. Trapani <ul><li>Histoire </li></ul><ul><li>Tradition </li></ul>Le territoire de Trapani, situé entre la mer et Erice, était considéré comme un endroit idéal pour créer des activités commerciales: c'était un port naturel qui représentait pour les gens de l'arrière-pays et la ville fortifiée de Erice, un important débouché sur la Méditerranée.
    3. 3. L’ancien port
    4. 4. L' ancienne Drepanon était certainement un port, à l'origine un village, ensuite une petite ville fortifiée, où pendant des siècles ont vécu et travaillé, les pêcheurs, les commerçants, les marins et les artisans appartenant à des populations différentes, une ville sur la mer, comme les autres fondées par les Phéniciens le long de leurs routes commerciales.
    5. 6. Le Port de Trapani
    6. 8. L ’ importante flotte de pêche qui maintient vivante l'ancienne activité économique et productive de la ville, embauche aujourd ’ hui un grand nombre de Trapanais et d ’ immigrés (en particulier du Maghreb). Les pêcheurs trapanais pour leur compétence et leur expérience étaient aussi appelés à travailler dans les pays nordiques, en particulier en Norvège, où il se spécialisaient dans la pêche à la morue.
    7. 11. L'économie et la fortune de la ville ont toujours été liées à la mer et aux commerces: aujourd'hui Trapani est, en effet, un grand port de commerce, le noeud de raccordement avec les Aegades et Pantelleria, la Sardaigne, Civitavecchia (Rome) et avec la Tunisie. Le port, en outre, a également offert toujours l ’ abri aux bateaux, ce qui permet le développement de l'industrie de la pêche et de la conserverie.
    8. 14. Notre Dame de Trapani En Août, à Trapani il y a deux moments d ’ intensité religieuse. Le 7 Août on rend hommage à Saint Alberto, patron de la ville, et le 16 Août on vénère Notre Dame de Trapani, la protectrice. Dans les 15 premiers jours du mois d ’ août, la ville vit une période de sainteté religieuse, appelée « quindicina », (c ’ est-à-dire quinze jours de prière). Beaucoup de fidèles se rendent au sanctuaire pour prier face à cette très belle statue de marbre oriental du XIVème siècle. La statue mesure deux mètres et pèse sept quintaux. On connaît mal ses origines. Toutefois selon un manuscrit de 1380 la statue aurait été réalisée à Chypre en 733 pour être transportée plus tard en Syrie, d ’ où en 1244 trois chevaliers templiers l ’ auraient emmenée en bateau vénitien en direction de Pise. À cause de fortes tempêtes le bateau a dû faire escale d ’ abord à Lampedusa, ensuite à Trapani, où les trois chevaliers confièrent la statue au consul pisan, qui la déposa dans l ’ église de la Vierge du port. Elle a été couronnée deux fois: la première fois en 1733, par le Vatican qui offrit deux couronnes d ’ or. La deuxième fois en 1935.
    9. 15. L’ Eglise de Saint Pierre L ’ église de Saint Pierre remonte à l ’ époque paléo-chrétienne. L ’ architecte G.B.Amico fit de cette église une des plus belles et des plus grandes églises d ’ Italie. A l ’ intérieur on trouve le plus grand orgue d ’ Europe.
    10. 16. Le Palais “ Senatorio ” ou Cavarretta Le Palais Senatorio ou Cavarretta présente une façade baroque remontant au XVIII siècle. Autrefois c ’ était l ’ ancien Hotel de Ville. Le troisième ordre est décoré avec des niches qui contiennent les statues de la Vierge de Trapani, S. Giovan Battista et S. Alberto.
    11. 17. Les Eglises La Cathédrale de Saint Lorenzo remonte au XIV siècle, et elle se trouve en Corso Vittorio Emanuele. L'intérieur du bâtiment est composé de trois nefs: il contient un Crucifix représentant Jésus sur la croix sculpté dans la pierre locale et une statue de Saint Georges. La cathédrale de Saint Lorenzo
    12. 18. La tour de Ligny La tour a été bâtie par le prince de Ligny en 1671. Elle est faite en pierre et tuf et elle a une forme quadrangulaire. Elle est située à l'extrémité nord-ouest de la ville. Maintenant, la tour abrite le musée de la Préhistoire et protohistoire. C'est une propriété de la ville.
    13. 19. La Colombaia La Colombaia est un ancien chateau situé sur une petite ile en face du Port de Trapani. C'est le symbole de la ville. Autrefois, la Colombaia était une forteresse, puis elle devint une prison. Aujourd'hui elle est propiété de la ville.
    14. 20. La Bibliothéque Fardelliana La Bibliothéque Fardelliana a été instituée par Giovan Battista Fardella et Giuseppe Berardo Di Ferro en 1830. Son symbole est un hibou, symbole de la vieille Académie .
    15. 21. Le “Lazzaretto” Au XIII siècle le Lazzaretto accueillait tous les malades de peste et surtout tous les marins qui en étaient soupçonnés. Ce batiment se trouve dans la partie sud-ouest du port de Trapani sur un petit ilot qui est maintenant relié à la ville.
    16. 22. Les «Misteri» Les “ Misteri ” , c ’ est une procession très populaire qui se tient le Vendredi de Pâques et se termine le jour suivant. Elle représente la Passion et la Mort de Jésus Christ par un défilé de 20 groupes de statues en bois, tissu et colle. Ces groupes ont été crées par des artisans trapanais pendant trois siècles; chaque groupe est géré par une Corporation comme par exemple les pecheurs, les boulangers, les bouchers, les marchands de quatre saisons etc.
    17. 25. TRAPANI LOUIS VUITTON CUP ACTS 8-9
    18. 26. Dans la mer au large de Trapani à partir du 29 Septembre jusqu’au 9 Octobre 2005 il y a eu le défi de voile le plus ancien au monde. Les pré-régates de la Coupe d’ Amerique.
    19. 31. GARIBALDI Tall Ships Regatta 2010 Trapani a accueilli la Garibaldi Tall Ships Regatta. Des voiliers européens se sont donnès rendez-vous dans notre ville au départ de G êne tout en retraçant le trajet fait par Garibaldi en 1860.
    20. 36. LE CORAIL
    21. 37. Une des ressources qui a donné de la valeur et du lustre à la ville de Trapani est sans aucun doute le corail. Déjà les Arabes en appréciaient la préciosité et en pratiquaient la pêche dans les eaux face à Trapani et les Iles Egadi. Il consiste en une tige en pierre ramifiée, de forme irrégulière formée par la sécrétion de quelques espèces marines semblables à de minuscules poulpes. Il existe de nombreuses variétés de corail: le corail rouge a le plus de valeur et c ’ est l ’ unique espèce existante dans la Méditerranée.
    22. 39. LES ILES AEGADES Situées à l'ouest de la Sicile les iles Aegades (Favignana, Levanzo et Marittimo) sont un vrai paradis facile à atteindre. Il faut juste arriver au port de Trapani, garer sa voiture, s'arrêter à côté du quai et prendre un billet pour le bateau ou le plus rapide hydrofoil.
    23. 40. FAVIGNANA Favignana, mieux aménagée, est la plus grande des îles de l'archipel et la plus touristique. Elle offre des villages vacances et des hotels où loger.
    24. 41. FAVIGNANA “CALA ROSSA”
    25. 43. FAVIGNANA: LE PORT PECHEUR
    26. 45. LEVANZO: SON ILOT ROCHEUX Levanzo est la plus facile à atteindre en hydrofoil à dix minutes de Trapani; à ne pas perdre la petite plage qui se trouve au bout du village avec son îlot rocheux et la célèbre Grotte du Genovese avec ses anciens graffiti!
    27. 46. LE PETIT VILLAGE DE LEVANZO
    28. 47. Marettimo est un véritable paradis pour les amateurs de la plongée. Après avoir visité le pittoresque panorama du petit village pecheur, il faut payer 15 euros pour se faire accompagner en bateau par un guide local dans un tour complet de l'île et de ses célèbres grottes, comme celle appelée &quot;du chameau&quot;. MARETTIMO La visite dure à peu près 2 heures. Vous serez conduits jusqu'à la Pointe Troia pour voir les ruines du château.
    29. 50. LA MATTANZA Dans la mer de Trapani au printemps on accomplit l’ancien rite de la “ Mattanza”, la pêche au thon selon les méthodes traditionnelles riches de culture et d’histoire. Elle se pratique avec les thonaires, un ensemble de filets fixes jetés le long du parcours que les thons font, à partir du début du printemps jusqu ’ à la fin de l ’ été, à la recherche d ’ eaux chaudes et très salées où effectuer leur reproduction.
    30. 52. La pêche au thon est un spectacle sanglant et cruel, la mer se tâche de rouge, et ressemble à un champ de bataille. Ce spectacle impressionne beaucoup les spectateurs qui sont chaque année plus nombreux.
    31. 53. La pêche au thon avec les filets a des origines anciennes (Homère en parle même dans l ’ Odissée); les thonaires opéraient pratiquement sur toutes les côtes italiennes, de la Ligurie à Trieste (à la fin du XIXème siècle elles étaient en peu plus de cent). Aujourd ’ hui seulement la thonaire de Favignana et celle de San Giuliano à Bonagia sont en activité. Cette dernière est la thonaire la plus ancienne d ’ Italie et on peut assister aux opérations de pêche, qui souvent sont accompagnées par des chants typiques de la pêche.
    32. 54. LA ROUTE DU SEL
    33. 55. LES SALINES
    34. 56. Dans la très proche banlieue de Trapani on peut effectuer une promenade aux « salines » situés le long de la route du sel, à l ’ intérieur de la Réserve Naturelle Orientée des Salines, une zone de 987 hectares caractérisée par des bassins et moulins qui s ’ étend jusqu ’ à Paceco. La Réserve a été créée en 1995 par le Conseil Régional Sicilien pour sauvegarder une des dernières zones humides de la Sicile occidentale avec ses caractéristiques botaniques, la richesse de la faune et le patrimoine de la culture matérielle.
    35. 59. Au bord, sur les « ariani », on peut admirer (dans la période de la récolte) des pyramides de sel très blanches, recouvertes de tuiles de terre cuite, « coppi » ou « ciaramire », fabriquées selon une ancienne technique artisanale; dans la partie interne on peut voir au contraire les caractéristiques petits murs de tuf qui séparent les bassins.
    36. 61. L ’ engrenage intérieur du moulin à vent est très intéressant à observer (structure tronconique avec des ailes en bois, recouvertes de tissu ayant la fonction de voiles), qui, exploitant la force éolienne, actionnait les spirea d ’ Archimède pour le soulèvement des eaux.
    37. 62. ERICE Erice est une petite ville propre, silencieuse, ordonnée, qui semble plus appartenir au monde des fables et de la fantaisie qu ’ à celui de la réalité. Parfois, même pendant les après-midi d ’ été, la brume peut couvrir le village, une brume courtoise, agréable, qui accentue encore l ’ atmosphère magique de celle ville enchantée. . Erice (à 15Km de Trapani) se trouve au sommet du luxuriant Mont Erice (751 m) d ’ où l ’ on voit un panorama magnifique qui inclut Trapani, les îles Égades et le Mont Cofano. Quand l ’ air est extrêmement limpide on peut voir aussi Ustica, Pantelleria et Cap Bon sur la côte africaine. Bien que l ’ on ait relevé des traces d ’ installation néolithiques le long des versants de la montagne, Erice est considérée comme la cité des Élymes qui en firent leur principal centre religieux et y dressèrent un sanctuaire.
    38. 65. SEGESTE A l’origine, la petite ville,fut fondée par les Elymes en 500-600 A.C. Et leur intention était de faire de Ségeste la capitale politique. Ségeste est célèbre pour son théâtre aussi, situé sur le sommet de la colline dans une position extraordinaire, à partir de laquelle il est possi ble de voir le Golfe de Castellammare (le port commercial des Elymes).
    39. 66. La Cuisine La gastronomie sicilienne a une tradition très ancienne et elle a été influencée par les différentes civilisations qui se sont alternées dans notre île: les Grecs, les Romains,les Anjou,les Aragonais, les Arabes, les Normands, les Espagnols, les Anglais. Le résultat est une cuisine très variée et très pittoresque.
    40. 67. Les P âtes <ul><li>Les pâtes restent le plat le plus important dans la cuisine sicilienne. On peut les préparer de différentes façons avec de différentes sauces. Elles représentent un plat de base de notre cuisine et son ancien nom est “ maccarune”. </li></ul>
    41. 68. La “pasta ch ‘i sarde” (les P â tes aux sardines ) <ul><li>C ’est une spécialité de la cuisine sicilienne. </li></ul><ul><li>C ’est un plat à la saveur forte et aromatisée. </li></ul>
    42. 69. Le couscous Le principal témoignage du passage des Arabes est le couscous, qui est devenu le plat traditionnel de la cuisine de Trapani. Il s ’ agit d ’ un couscous avec du poisson préparé surtout les jours de fête. Pour le préparer et le faire cuire à la vapeur, on utilise une passoire particulière en terre cuite appelée «cuscusera» qui est cuite sur une marmitte à la vapeur. Puis, on le laisse reposer pendant une demie heure.
    43. 70. Les “arancine” <ul><li>La composition des «arancine» avec du riz, de la viande et du safran, nous conduit à nouveau à la domination arabe en Sicile; ce peuple, déjà au moment de son installation sur notre île, mangeait des boulettes de viande hachée mélangées avec du riz et du safran. </li></ul>
    44. 71. Les “panelle” <ul><li>Les «panelle», par leur composition, sont un témoignage de l ’ histoire du peuple sicilien. Les «panelle» sont composées de pois chiches qui sont répandus dans le bassin de la Méditerranée depuis les temps anciens. Les «panelle» sont assaisonnées avec du sel et du poivre. </li></ul>
    45. 72. La parmigiana di melanzane ( Aubergines au parmesan ) <ul><li>C ’est un plat très simple: il faut des aubergines, de la sauce tomate, du basilic et du parmesan </li></ul>
    46. 73. La “cassata siciliana” <ul><li>Le nom de «cassata siciliana» dérive de l ’ arabe «quas ’ at» qui a deux significations: bol rond ou gâteau de fromage. </li></ul>
    47. 74. Les “cannola” <ul><li>Les «cannola» sont très fameux dans toute l’Italie. Il s’agit de rouleaux de pâtes frites remplis de «ricotta» On garnit les parties terminales avec des bandes d’orange confite. </li></ul>
    48. 75. La “frutta marturana” <ul><li>La «frutta marturana» et les «pupi ri zuccaru» (les classiques poupées siciliennes faites de sucre) sont les classiques gâteaux siciliens préparés à l’occasion de la Commémoration des Défunts. </li></ul><ul><li>La «frutta marturana» est composée de «pasta reale», un mélange de sucre et d’amandes hachées. </li></ul>
    49. 76. Les Vins <ul><li>C ’ est dans la province de Trapani que se trouve la plus grande extension de vignes d ’ Italie. Ce type de culture remonte à l ’ époque des colonies grecques. Ces dernières années les vins siciliens ont acquis une certaine célébrité dans le monde. </li></ul>
    50. 77. Les villes du vin <ul><li>Les villes les plus célèbres pour la production de vins sont: Alcamo, Marsala, Mazara del Vallo,Petrosino,Poggioreale, Partanna.On produit une grande variétés de vin Grecanico, Chardonnay, Grillo, Moscato, Zibibbo, Damaschino, Merlot, Cabernet Sauvignon, Inzolia, Nerello Mascalese, Frappato, Trebiana Toscano. Dans les quartiers de Pantelleria, comme Khamma et Buccuram, on cultive la vigne selon la tradition arabe sur les terrasses, surtout le «zibibbo», qui est d ’ origine égyptienne. </li></ul>
    51. 78. L ’huile <ul><li>Sur notre îl e on cultive des oliviers qui nous fournissent une grande quantité d ’ huile extra-vierge. Les plus importants sont les D.O.P Monti Iblei, Val di Mazara, Valli trapanesi. </li></ul>
    52. 79. Les Oranges <ul><li>Parmi les différentes cultures siciliennes, les agrumes, en particulier les oranges et les citrons, font partie de la longue liste de produits typiques de l ’ agriculture de l ’ île. </li></ul><ul><li>Les Arabes ont créés les premières plantations d ’ agrumes en Sicile autour du Xème siècle; ils ont donné origine à la culture de l ’ orange amère (Citrus aurantium). </li></ul>
    53. 80. Les citrons <ul><li>La culture de ces fruits s ’ est enracinée surtout sur les côtes de l ’ île et les variantes les plus connues sont l ’ orange rouge et le citron «femminello». </li></ul>
    54. 81. BIENVENUES A TRAPANI!

    ×