La valorisation des réseaux socionumériques dans la recherche

  • 2,967 views
Uploaded on

Journée de formation @URFIST Nancy #07/06/2011

Journée de formation @URFIST Nancy #07/06/2011

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
2,967
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
419
Comments
0
Likes
5

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. La valorisation des réseauxsocionumériques dans la recherche scientifique URFIST Nancy 07/06/2011 Julien PIERRE
  • 2. Présentation  Julien PIERRE – 3ème année de doctorat – Sciences de l’Information et de la Communication – Laboratoire GRESEC, Grenoble Universités – De l’identification à la socialisation par voie électronique : les enjeux de l’identité numérique – www.identites-numeriques.net – twitter.com/artxtra07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 2
  • 3. Objectifs Un peu de théorie  Identifier les apports et les limites des réseaux sociaux dans la recherche scientifique  Mobiliser les bonnes pratiques pour une valorisation de la recherche scientifique Et beaucoup d’ateliers07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 3
  • 4. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 4
  • 5. Une science 2.0 ? Et avant…07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 5
  • 6. 1, Organisation de la communauté scientifique  Institutions – Ministère, CNRS, Université, Société savante  Socialisation – Séminaires, colloques, journée d’études, etc..  Archives – Bibliothèques, Revues  Économie – Financement, recherche appliquée  Diffusion – Industrialisation, vulgarisation, pédagogie07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 6
  • 7. 1, Organisation de la communauté scientifique  Processus de validation des équipes et productions scientifiques – Paradigme scientifique (KUHN) : l’arène de la science ! • Monothéisme, révolution copernicienne, 2.0 = point de basculement ? – AERES, agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur – ‘Sauvons la Recherche !’07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 7
  • 8. 2, Multiplication des champs d’étude  Hyperspécialisation des chercheurs http://matt.might.net/articles/phd-school-in-pictures/ Comment construire une interdisciplinarité ?07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 8
  • 9. 2, Multiplication des champs d’étude  Hyperspécialisation des chercheurs  Augmentation du volume de la production scientifique Ratio signal/bruit Infobésité07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 9
  • 10. 2, Multiplication des champs d’étude  Hyperspécialisation des chercheurs  Augmentation du volume de production scientifique  Travail en équipe – UMR, SFR, ouvrages collectifs, cotutelle, etc.07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 10
  • 11. 2, Multiplication des champs d’étude  Hyperspécialisation, hyperproduction, collaboration Comment (faire) Comment comprendre ? travailler Comment ensemble ? trouver l’info ?  Construit en dehors du champ scientifique, le Web 2.0 apporterait des réponses à ces problématiques07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 11
  • 12. Web 2.0 côté technicien  Couche technologique – XML, AJAX, API, RDF, RSS, OpenID, etc.. – Portabilité des données entre services web – Authentification fédérée – Documentarisation, syndication et agrégation de contenus – Ergonomie des interfaces → C’est + pratique !07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 12
  • 13. Web 2.0 côté utilisateur  Adoption massive par le public – Avant : Grandes compagnies et early adopters – 2000 : effet d’entrainement – Multiplications des services web user- friendly – Démocratisation de l’accès – Facilitation des usages différenciés – Apparition des RSN Réseaux socionumériques07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 13
  • 14. Web 2.0 côté inspiration  Le village planétaire – Marshall McLuhan, 1967  La force des liens faibles – Granovetter, 1973  Internet et le Web – Les Pères fondateurs… – Tim Berners-Lee, 1991  L’intelligence collective – Pierre Lévy, 1994  Les arbres de connaissances (Serres), la co-création (Gouillart), les foules intelligences (Rheingold), le donnant- donnant de la théorie des jeux, etc.. Paul Klee, Hauptweg und Nebenwege, 192907/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 14
  • 15. Dans quelle mesure les services du web 2.0 (les réseaux sociaux) peuvent soutenir les activités du chercheur ?07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 15
  • 16. Les 3 activités du chercheur I, co-construction du savoir III, Valeur épistémologique des Typologie des réseaux sociaux - contenus non académiques Quels outils pour une recherche 2.0 ? - recherche –Publicisation officieuse et online –Quelle légitimité pour une recherche 2.0 ? ? socialisation valorisation II, identité numérique du chercheur -Stratégies de présence en ligne07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy - Quels outils pour un chercheur 2.0 ? 16
  • 17. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 17
  • 18. Le 1.0 de la recherche assistée par ordinateur  USENET – ARPANET et les scientifiques  Listes de diffusion – LITOR, CRU, planete-sciences.org, Y!Groups, HotDocs – Communautés d’intérêts ou de pratiques des enseignants, chercheurs et étudiants  Forums – Futura-sciences.com  Web rings →Pratique limitée de la recherche assistée par le web07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 18
  • 19. Le travail collaboratif  Mise en réseau des outils individuels (et des contenus) – Intranet du laboratoire – Espace Doctorants  Outils du web collaboratif – Wiki, Google Docs, Wordpress MU – Mais quelle opérationnalité ? Quels résultats ?07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 19
  • 20. Typologie du web social Réseaux sociaux Médias sociaux Espace de socialisation en ligne Espace de publicisation en ligne (multi acteurs) (multi auteurs) Espaces dédiés (niches) Formats et contenus dédiés • Ados, séniors • Vidéo (YouTube) • Pros, Joueurs • Photos (Flickr, Picasa) • Couples • Littérature (plateformes de blog) • Chercheurs..? • Savoir (wikipedia, knol)07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 20
  • 21. À valoriser par le chercheur07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 21
  • 22. Le Web social au service de la recherche  Des outils scientifiques…  Logiciel de gestion bibliographique en ligne – Zotero – http://zotero.com/07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 22
  • 23. atelier #1 ZOTERO 1. Installation 2. Je renseigne mon profil07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 23
  • 24. atelier #1 ZOTERO 1. Installation 2. Profil 3. Bibliographie 4. Je trouve des chercheurs07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 24
  • 25. atelier #1 ZOTERO 1. Installation 2. Profil 3. Bibliographie 4. Pairs 5. J’échange07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 25
  • 26. atelier #1 ZOTERO 1. Voir aussi Mendeley – sync. avec Zotero – EndNote (payant ?) – CiteULike – EverNote 2. Plus de détails – Formation URFIST Critères : ergonomie, compatibilité, couche sociale07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 26
  • 27. Le Web social au service de la recherche  Des outils scientifiques…  Gestion de la navigation web (bookmarking) – Diigo – http://diigo.com/07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 27
  • 28. atelier #2 DIIGO 1. J’installe la barre d’outils 2. Je surfe ! 3. J’anime un groupe – Rencontres d’experts, passionnés, etc.. – Veille collaborative07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 28
  • 29. atelier #2 DIIGO 1. Voir aussi Google + Diigo 2. Voir aussi Delicious – sync. avec Diigo 3. Voir aussi Pearltrees 4. Voir les lecteurs de flux – Google Reader → communauté – Netvibes07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 29
  • 30. atelier #3 TWITTER 1. Je m’inscris 2. Je follow – Suggestions – Mot-clé 3. Je tweete – Et je retweete 4. Je trie et je classe mes abonnements – Listes07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 30
  • 31. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 31
  • 32. Bilan pour la recherche ?  Économie de la recommandation : Qui a la bonne réponse ? – Google, Google Scholar, Google Social Search • Logique algorithmique – Les individus qui publient (des résultats, parfois ceux des autres) • Logique éditoriale curator07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 32
  • 33. Bilan pour la recherche ?  Bureautique de la recherche – Gestion des ressources documentaires (off et online) → ressources multipostes (labo, domicile, etc..) → export bibliographie (BibTex, OpenDocument, Word)  Dans la pratique, Enquête Pratiques Informationnelles des Chercheurs – URFIST Nice + I3M, automne 2010 – 5% bookmarquent, 17% veillent – Mais : 54% jamais formés à l’IST – Forte demande de formation sur Archives, Biblio et Veille auto07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 33
  • 34. La co-construction par les communautés Scientifique Non académique Étudiants Usagers + Doctorants + Praticiens + Enseignants chercheurs + Experts = Scientificité des outils, méthodologie = Pragmatique du terrain et acteurs et références (real-scientifik) + Sphère de validation des productions + Sphère de diffusion des innovations scientifiques scientifiques et technologiques 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 34
  • 35. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 35
  • 36. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 36
  • 37. Je cherche donc je suis !  Le 1.0 de l’identité du chercheur ?  Les supports de l’identité – CV, carte de visite, liste des publications  Scientométrie – Indice de Hirsch – Web of Science – Publish or Perish – Google Scholar07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 37
  • 38. Pages Web institutionnelles  Rien !07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 38
  • 39. Pages Web institutionnelles  Peu d’info, besoin de liberté de parole07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 39
  • 40. Pages Web institutionnelles  Beaucoup d’info pro, mais volonté d’associer le perso07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 40
  • 41. Je suis sur… (mais c’est pas de ma faute !)  Google  Pipl, 123people  Wikipedia07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 41
  • 42. Présence numérique  Occuper le terrain – Homonyme / 1er arrivé = seul servi !  Contacter (et être contacté) – Les membres de la communauté scientifique – Les médiateurs scientifiques et techniques – Les porteurs d’affaires – Les amateurs éclairés – Le grand public07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 42
  • 43. Je suis sur LinkedIn !  Réseau social professionnel – Plateforme d’opportunités pro – Recrutement, veille, business  Pour le chercheur – dans une approche d’industrialisation – ou recrutement dans le domaine privé07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 43
  • 44. Je suis sur Twitter !  Usages scientifiques – Veille, …  Position stratégique – « Quand je sais, je partage ; quand je ne sais pas, je demande ! » = démonstration de son implication = construction d’une expertise – Montrer sa recherche07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 44
  • 45. Je suis sur Facebook !  …mais quelle facette de ma personnalité ?  Mise en scène soi en tant que chercheur – Exemples : • Dominique CARDON • Éric DELCROIX – Terrain ? Vitrine ? Espace privé ?  Comment entrer en contact ? – Règles de confidentialité07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 45
  • 46. SNS : SHS et SVT ?  Chercheur en réseau pour organisation en réseau – Internet n’est pas la somme de tous les réseaux Il y a une vie Tissu local en-dehors du Relations professionnelles web  Chercheur hi-tech pour organisation hi-tech – Toutes les organisations ne sont pas sur Internet Tout le monde n’est pas un geek Secteurs d’activité07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 46
  • 47. Être en ligne ?  Mais : prospective – Les étudiants sont sur les réseaux sociaux numériques – Les entreprises adoptent des processus réseaux – L’université – lieu d’accueil des étudiants – devient une entreprise  Donc : anticipation – Le chercheur doit potentialiser sa présence sur les sites de socialisation et les médias sociaux – Avant l’objectif !07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 47
  • 48. Tactiques de la présence  LinkedIn, Twitter, Facebook + Diigo/ Zotero =  Quels autres outils ? A. Réseaux sociaux scientifiques B. Médias sociaux scientifiques C. Mise en réseau des outils D. Politique éditoriale E. Gestion du temps07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 48
  • 49. atelier #5 A, Participez à une communauté 1. Knowtex – http://knowtex.com/ – Tags + Weblist 2. Agence Science Presse – http://www.sciencepresse.qc.ca 3. C@fé des sciences – http://www.cafe-sciences.org/ 4. Hypothèses – http://hypotheses.org/ 5. Voir aussi Plume07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 49
  • 50. atelier #6 B, Alimentez la communauté • Archives ouvertes 1. Slideshare.net – Diaporamas en ligne 2. Scribd – Textes en ligne 3. Flickr – Images en ligne – Pré ou post conférences  Cloud computing  Ou externalisation des données07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 50
  • 51. C, Rassemblez la communauté  Portail autobiographique – Agréger les documents – Agréger les outils – Agréger les individus  Quelle porte d’entrée ? – 1 des outils : + simple mais dépendant – 1 blog : propriétaire mais + complexe07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 51
  • 52. 35 % Chercheurs US = Blogueurs Source : User-generated science, 18/09/2008, The Economist07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 52
  • 53. Liens faibles Communauté scientifique Liens forts© DIR pour 24heures.ch08/03/2011 - Julien PIERRE - URFIST Paris 53
  • 54. D, Quoi dire ?  Le quotidien de la recherche – Le financement, la vie de laboratoire, le calendrier de la recherche, …  Le contenu de la recherche – L’analyse d’auteurs, de dispositifs, d’expériences, de résultats, … – L’expérimentation méthodologique – Des prises de position, des découvertes, des coups de cœur  La vie e/affective de la recherche07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 54
  • 55. http://math-et-physique.over-blog.com/07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 55
  • 56. Pourquoi dire ?  Je comprends ce que je pense quand je le vois écrit – Fonction heuristique  Apprendre à écrire (à plusieurs), à parler de ses travaux – Fonction pédagogique  Participer à la science – Fonction épistémologique, et sociétale, et éthique  « Les blogs de science réhumanisent la science », Pierre Mounier CLEO, plateforme OpenEdition – revues.org, calenda, hypotheses.org, HomoNumericus07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 56
  • 57. 61 % En ce qui concerne leur accès à la science, 61% des Français font moins confiance aux journalistes qu’aux scientifiques. Source : sondage CE - Eurobaromètre 200707/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 57
  • 58. Mettre en place le dispositif de publicisation • Technicité + coût (50€/an) Apporter le contenu de base • Rédaction + chronophage Alimenter avec un produit extérieur • Veille + technicité Mettre à jour continuellement • Ou selon les aléas…08/03/2011 - Julien PIERRE - URFIST Paris 58
  • 59. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 59
  • 60. 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 60
  • 61. Valeur épistémologique d’un contenu non académique ? aujourd’hui =07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 61
  • 62. L’arène scientifique  Le web comme instance – De production – De diffusion – Et de validation ?  Peer-reviewing – Mais les pairs de qui ? – Pb de l’identité numérique07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 62
  • 63. Revues classées  Peut-on classer un blog ?  H-index des blogueurs ? Classement wikio http://www.wikio.fr/07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 63
  • 64. Donc c’est faisable, mais…  RISQUES 1. La dispersion 2. Le plagiat 3. La suffisance07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 64
  • 65. 1, La dispersion  Blog = carnet de recherche – Production pré académique – … et post académique  D’un billet peut naitre un article – …de plusieurs peuvent naitre une réputation !07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 65
  • 66. 2, Le plagiat  Dépôt validé électroniquement et collectivement  Nouveaux canaux de diffusion – Les archives ouvertes (autoarchivage ≠ autopublication) • Open Access • HAL, serveur TEL, archivesic, arXiv • PLoS : Public Library of Science • LiquidPub : « Changing the way scientific knowledge is produced, disseminated, evaluated, and consumed. “ • Licence Science Commons07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 66
  • 67. 3, La suffisance  Pas de contraintes  Pas de d’instance de tutelle institutionnelles  Pas de cadrage – Méthodologique : Dispersion – Théorique Doctorant, gare à l’e-réputation !  Pas de cadre protecteur – Si plagiat… 07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 67
  • 68. Institutionnalisation de la blogosphère et des réseaux sociaux scientifiques07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 68
  • 69. Apprentissage  Par les institutions07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 69
  • 70.  L’orgueil – Il suffit d’y être !?  L’envie – Le 2,0 comme tendance ?  L’avarice – Solution gratuite ?  La luxure – Quels indicateurs ?  La colère – Gestion de crise ?  La gourmandise – Tous les réseaux sociaux ?  La paresse – Besoin de technique !?07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 70
  • 71. Retour sur hypotheses.org  Hypotheses.org < CLEO < Aix-Marseille + EHESS + CNRS  Cahier des charges : – permettre aux chercheurs de tester auprès d’un public a priori plutôt constitué de collègues, les « hypothèses » sur lesquelles ils travaillent et qui feront l’objet d’une publication canonique sous forme de livre. – Les blogs de recherche complètent bien les séminaires qui […] sont limités par les contraintes spatiales et temporelles. – Le carnet de recherche permet ainsi à un auteur d’enrichir et de corriger son argumentation en amont de la publication par les commentaires qu’il reçoit, puis, après la publication, de poursuivre la conversation avec ses lecteurs. – Source : http://www.homo-numericus.net/spip.php?breve96607/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 71
  • 72. Et puis surtout…07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 72
  • 73. La validation par le Web07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy Source: enro aka Antoine Blanchard, via Slideshare, BY-NC-2.5 73
  • 74. Résumé  RECHERCHE + SOCIALISATION – Le web social dans la co-construction des savoirs  SOCIALISATION + VALORISATION – L’identité numérique du chercheur  VALORISATION + RECHERCHE – Une société savante 2.0  Peu de structuration disciplinaire – De la communauté au réseau égocentré  Adoption des RSN par les structures d’accueil – La marque ‘Université’07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 74
  • 75. !?07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 75
  • 76. twitter@artxtra identites-numeriques.net07/09/2011 - Julien PIERRE - URFIST Nancy 76