Your SlideShare is downloading. ×
0
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Workshop street democracy #2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Workshop street democracy #2

1,544

Published on

Workshop édtion #2 du 12/10/2011 du programme innovations democraTIC de la Fédération Internet Nouvelle Génération

Workshop édtion #2 du 12/10/2011 du programme innovations democraTIC de la Fédération Internet Nouvelle Génération

1 Comment
1 Like
Statistics
Notes
  • Merci pour cet excellent retour ! Du très concret pour ceux qui souhaitent mettre en place des actions participatives
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
1,544
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
1
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. #2WORKSHOPSTREET DEMOCRACY12 OCTOBRE 2011 Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage à l’Identique 3.0 non transcrit. innovations démocraTI C
  • 2. PARTICIPANTSMAUPIN FRÉDÉRIC |VILLE DE TAVERNYMONNERIE DAMIEN | ASSOCIATION ICILAGE CYRIL | SPINPEREIRINHA SANDRINE | MAIRIE DE PARISCANAT DAVID | FREELANCEBRÉCHON OLIVIER | ID STRUCTIVEHAY LOIC | ARTESIROZENBLUM EMMANUEL | PUBLICIS CONSULTANTSRUTKOWSKI MARC | CLAMEURSBARRAUD LUIS | VILLE INTERNETANIMATION ET PRESENTATION :ARMEL LECOZ, FABIENNE GUIBÉ, CHRISTOPHE TALLECDU PROGRAMME INNOVATIONS DÉMOCRATIC FING
  • 3. QUELQUES EXEMPLES
  • 4. MéthodologieAPRÈS UNE PRÉSENTATION DES DISPOSITIFSEXISTANTS DE «STREET DEMOCRACY»,LES PARTICIPANTS, EN GROUPE DE 3,ONT DÉCOUVERT UNE SÉRIE DE PERSONASAUTOUR DESQUELS IMAGINER ET PROTOTYPERDIFFÉRENTS SCÉNARIOSDE DISPOSITIFS PARTICIPATIFS.DES CARTES OUTILS ET DES CARTES ACTIONSPERMETTENT DE LANCER LA DISCUSSIONDANS LES GROUPES ...
  • 5. EQUIPE #1CANAT DAVID | FREELANCEHAY LOIC | ARTESIROZENBLUM EMMANUEL | PUBLICIS CONSULTANTSRUTKOWSKI MARC | CLAMEURSprototype #1(contrainte : appareil photo / Manger)Une Safari/ battle photo «J’aime/ J’aime pas» à l’échelle de la Seine SaintDenis entre les villes et leurs équipes pour croiser de manière ludiqueun diagnostic de territoires, faire émerger les éléments communs aux villes...Possibilité de géolocaliser les photos pour imaginer des représentationscollectives a l’échelle du territoire.Suite au safari, une rencontre rassemblant les jeunes en un seul endroitpour une restitution, autour d’un repas convivial, l’occasion de créer du lien.Différents thèmes peuvent être commun aux villes et créer des ponts.
  • 6. EQUIPE #1prototype #1bis, une variante(contrainte : appareil photo / Manger)La même idée, mais intervertir de territoires entre les différentes équipes,permettant un regard nouveau sur certaines problématiqueset en même temps de faire découvrir sa région.
  • 7. EQUIPE #1prototype #2 «Allo t’en penses quoi»La Clabine ClameursLa Clabine, dispositif interactif de Clameurs, est installée près d’un lycéeet sonne de manière aléatoire. Un message est diffusé et doit être terminépar le (la) lycéen(ne) créant une chaîne de dialogue.Cette cabine est placée tour à tour dans plusieurs lycées pendant une vingtainede jours et à chaque fois géolocalisée sur une carte. La carte permetde catalyser les intérêts des lycéens sur le territoire et de promouvoir le forumdes jeunes.Un travail d’éditing à posteriori permet de faire émerger plusieurs suitesde discussions sur différents sujets donnés.
  • 8. EQUIPE #1prototype #3 «Nous partîmes dix...»L’idée de ce prototype développé est de montrer la valeur ajoutée du Forumdes Jeunes. C’est donc un groupe de jeunes qui part manifester et questionnerdifférents acteurs sur un sujet donné et filme sa démarche tout le long,invitant les personnes intéressées à rejoindre la démarche, au fur et à mesure.De l’interpellation des passants à la rencontre de l’élu, plusieurs livrables sontdisponibles, de la rémontée d’information, à la présentation de la démarche.Les personnes peuvent rejoindre l’initiative sur un parcours-relaisde la manifestation active.Idée, utiliser Kinomap, une application qui permet de diffuser la vidéode manière géolocalisée et chronologique.
  • 9. EQUIPE #2MAUPIN FRÉDÉRIC |VILLE DE TAVERNYMONNERIE DAMIEN | ASSOCIATION ICIBRÉCHON OLIVIER | ID STRUCTIVEPROTOTYPE # «SALLE D’ATTENTE +»Matthieu tombe dans l’une des salles d’attente ciblées par le forum des jeunessur leur politique de soutien aux projets d’entrepreneurs, avec un ensemblede services disponibles sur leur site web.Un espace de services mutualisé entre entrepreneurs est mis en place.Le programme dispose d’un espace physique, un bus, qui parcourt la ville.(Pour info, ce prototype est inspiré d’un centre de vacances gratuit où l’onpeut proposer ses activités et devient chacun son tour acteur des vacances.)
  • 10. EQUIPE #2PROTOTYPE #2 «LA FLASH MOB» SOF IA 30 a NE,Une mobilette équipée d’un vidéo projecteur traverse la ville Sofi ns a aup ne est é rès ducala nuit tombée, en affichant à l’arrêt, sur des endroits ciblés, dit s de ensi jeunes teur sp des ble, d’un écia s s liun mur sms permettant l’interaction avec la foule pou ynergie ouhaite quarti sé r leu s av crée er au s r pe ec le rsouhaitant s’exprimer sur une question. ein r des mettre forum déb de s ats dém ’exprim ocra e tiqu r es .Ce dispositif est relié en simultané sur internet.Autre prototype de participation mobile, l’enregistrement de messagessonores directement depuis le bus, qui permet par esssence de déplacerles citoyens à travers les différents panoramas de la ville.
  • 11. EQUIPE #2prototype #3 RISKUn jeu autour d’un flash mob permettant aux participants de se positionnerphysiquement pour ou contre ce thème, mis en interaction avec un dispositifde vote sms.Ce dispositif est relié en simultané sur internet.
  • 12. EQUIPE #3LAGE CYRIL | SPINPEREIRINHA SANDRINE | MAIRIE DE PARISBARRAUD LUIS | VILLE INTERNETPrototype #1Faire se rassembler les jeunes sur leurs territoires et occupations habituellesen l’occurence Le Slam. Le persona Sophie a inspiré l’équipe autourd’une rencontre battle.Suggestion des autres équipes, faire des battle slameurs jeunes et élus, en duoou en affrontement, eux aussi aiment bien manier les mots.
  • 13. EQUIPE #3Prototype #2Pour le persona François, Caïd de 22 ans, l’équipe se pose la question :quel relais en présentiel pour accompagner le débat citoyen avec des jeunes enposition de marginalisation ou d’échec scolaire ?Une question à laquelle répond l’équipe 2 avec leur 3ème prototype !(voir ci-dessus)
  • 14. Scénario Scénario Street Democracy Concertation murale Moyens classiques Affiches Mur « en vrai » Mur facebook jusqu’à 22h ! Ouvrez la piscineDistributionde tracts En allant à la piscine, Zora trouve devant elle un « mur participatif » sur lequel des jeunes sont en train de recueillir un maximum de signa- tures pour réclamer des horaires d’ouverture plus larges pour les piscines de la ville. On lui propose de signer directement sur le mur (à Manifestations la bombe ou au marker) puis de prendre en photo sa signature avec un smartphone, de publier sa photo sur un mur virtuel dédié, sur face- book. Ce mur virtuel recueille les signatures présentes sur tous les murs réels (investis devant chaque piscine Nantaise). Cette participation de rue, entre street-art et activisme numérique, permet d’éveiller la curiosité de nouveaux publics et de garder le lien avec ces participants, à travers les réseaux sociaux.
  • 15. Scénario Scénario Rame démocraTIC QR-Stick & QR-Graff http://youtu.be/L3aNegiKZuIhttp://youtu.be/9Y3hWXoBTU0Et si les transports en commun étaient des lieux privilégiés de débatspublics et/ou d’information sur les concertations en cours et à venir ? Une rue change de nom ? Un QR code est placé sous les panneaux deExemple de la « police de l’amour » et de son « wagon heureux » dans cette rue avec un texte invitant à participer au sondage permettant dele métro de New York. choisir le nouveau nom de la rue. Dans un esprit moins officiel, ces QR codes peuvent investir la rue pour le compte d’associations, de réseaux ou de communautés, sous forme de stickers ou de pochoirs (graff)... Référence photo : Projet « Désordres publics » http://www.raspouteam.org/QR/
  • 16. Scénario Scénario FlashMob Citoyen Mégaphone de rue http://youtu.be/RwEYYI-AGWs (say something nice) Un simple mégaphone laissé à disposition de tous sur une placehttp://youtu.be/SpwHI57rFTo publique avec pour consigne « say something nice »... Le « flashmob » correspond au rassemblement éphémère d’une foule Il pourrait être tout à fait intéressant de revisiter ce concept avec une dans un lieu public afin d’effectuer des actions convenues d’avance autre "consigne" que de dire un mot gentil aux passants. La consigne (chorégraphie, chant, bataille d’oreillers…). pourrait par exemple demander un avis sur un sujet en particulier, sur une politique publique, sur laménagement dun quartier, sur Le plus souvent, ces rassemblements sont organisés grâce aux le nom dune rue à changer, etc. réseaux sociaux, sans autre objectif que d’effectuer une performance publique par surprise ...mais pourquoi ne pas organiser un flash mob Côté numérique, les phrases dites sur ce mégaphone pourraient être citoyen, mobilisant autour d’une cause, d’une question locale ou de enregistrées et publiées sur un blog, discutées, retravaillées... société ? A linverse, on peut aussi imaginer une diffusion dans la rue dun texte Le fil de la participation pourrait être gardé en distribuant des flyers et ou dun message venant dinternet. Dans une sorte de concours, la en invitant les participants/spectateurs à continuer l’événement sur meilleure proposition citoyenne gagnerait le droit dêtre déclamée en internet (diffusion des vidéos du flash mob sur youtube, débats et public ! commentaires sous ces vidéos, liens avec les réseaux sociaux, etc).
  • 17. Scénario Scénario Patchwork mural Parrainage démocratique sms Hors de question /5 Démondialisation, c’est quoi ? Qui vote Aubry dimanche ? MOI !!! Je suis un indigné !! Sur un thème ou un autre, pourquoi ne pas inventer un système de parrainage pour créer des liens intergénérationnels et pousser les participants à faire participer aussi leur entourage ?Le concept de « patchwork mural » permettrait une expression Autrement-dit, il s’agit de s’inspirer de la viralité et de l’effet dedirecte dans la rue. C’est un mur dédié au débat ! buzz sur internet …mais appliqué au quotidien d’un citoyen.Chacun pourrait envoyer sa photo, sa vidéo et/ou son commentaire Concept à explorer, donc.par sms/mms, grâce à twitter, facebook ou d’autres réseaux sociaux.Le patchwork ainsi créé reprend les photos, vidéos et expressionscitoyennes et les donne à voir dans la rue.
  • 18. Scénario Scénario Sondage piéton Street Forum Une nouvelle gare plus centrale ? Pour ContreAu passage piéton, le bouton poussoir dédié à faire passer le feu piétonau vert …est d’un genre particulier : Il y a en fait deux boutons (un Inspiré du forum Romain ou de lagora Grecque, lidée est déquiper etPOUR et un CONTRE) surmontés d’une question (par exemple : « de dédier au débat des espaces publics très passants pour interpel-êtes-vous pour ou contre la construction de la nouvelle gare ? »). ler le citoyen dans son quotidien et lui faire franchir un premier pasUn QR code invite à avoir plus d’informations en ligne… vers le débat public... Composé au minimum de mini-gradins et despaces daffichages, leL’idée peut faire sourire mais il y a surement un concept à creuser lieu peut être imaginé avec beaucoup dautres équipements, notam-derrière : Celui du référendum quotidien. ment numériques, afin daméliorer la qualité des débats (écran ouLe principe n’est pas de recueillir les avis qui seraient évidemment dispositif de vidéo-projection, système de sonorisation, caméra pournon-représentatifs, mais plutôt de poser des questions ouvertes, dans enregistrer/retransmettre le débat, accès internet...)la rue, et de pousser au débat public/d’idées. Le principe est de multiplier ces espaces, partout dans la ville et denDe la même manière, dans nos commerces, nos services publics, etc… confier lanimation à des associations et/ou des conseils de quartier.une collectivité pourrait mettre en place un système relayant la «question du jour » et invitant à voter POUR ou CONTRE …et surtout àaller plus loin et s’engager dans un débat citoyen.
  • 19. Scénario Scénario Twitter Wall Clameurs WallUn espace d’affichage qui reprend tous les tweets géolocalisés àproximité du paneau et/ou avec un #tag dédié... Clameurs est une application qui permet d’enregistrer une «clameur», puis de la publier automatiquement sur une carte (géolocalisation). On peut retrouver le tout sur www.clameurs.fr Parfait pour de la balade urbaine, par exemple !
  • 20. #2WORKSHOPSTREET DEMOCRACY12 OCTOBRE 2011MERCI AUX PARTICIPANTS !WWW.INNOVATIONSDEMOCRATIC.ORG innovations démocraTI C

×