Le modèle SEC d analyse en cout global energétique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le modèle SEC d analyse en cout global energétique

on

  • 2,675 views

Intervention de Philippe Outrequin de la Calade au 2e forum sur les quartiers durables

Intervention de Philippe Outrequin de la Calade au 2e forum sur les quartiers durables

Statistics

Views

Total Views
2,675
Views on SlideShare
2,510
Embed Views
165

Actions

Likes
0
Downloads
41
Comments
0

2 Embeds 165

http://www.forum-quartiers-durables.com 158
http://www.slideshare.net 7

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le modèle SEC d analyse en cout global energétique Le modèle SEC d analyse en cout global energétique Presentation Transcript

    • Stratégies de réhabilitation énergétique durable Catherine CHARLOT-VALDIEU SUDEN Sustainable Urban SUDEN Association pour la Development promotion du développement European urbain durable Network Organisé par www.suden.org
    • Stratégies de réhabilitation énergétique durable La Calade Le modèle SEC d’analyse en coût global énergétique SUDEN et la démarche Facteur 4 Sustainable Urban Development European Network Organisé par
    • Plan de l’intervention 1. Origines de la démarche et du modèle 2. Objectifs du modèle 3. La démarche Facteur 4 et le modèle SEC Les hypothèses du modèle SEC La démarche Facteur 4 Les types de résultat Exemple d’utilisation du modèle SEC sur un cas concret 4. Intérêts de la démarche et du modèle SEC Organisé par 3
    • 1. Origines du modèle SEC Le projet européen (5ème PCRD) HQE2R (2001-2004) HQE2R « Sustainable renovation of buildings towards sustainable neighbourhoods » La démarche HQE2R de transformation durable des quartiers comporte de nombreux outils pour concevoir un écoquartier: système d’indicateurs ISDIS, méthode HQDIL pour élaborer un diagnostic partagé de développement durable de quartier, modèle INDI d’évaluation des projets et des quartiers, etc. Mais certains de ces outils n’ont pas pu être adaptés à l’ensemble des 7 pays partenaires du projet pendant le projet (temps, budget). C’était le cas d’ASCOT, un modèle élaboré par Cenergia pour le Danemark (où 94 % des logements sociaux sont raccordés à un réseau de chaleur gaz) Par ailleurs ces outils continuent à vivre et à évoluer: modèle INDI-RU.2005 (projet européen SUSI-Man), modèle INDI 2010… Le projet européen (programme SAVE) (2006-2008) Factor 4 Objectif: élaborer une méthode permettant aux bailleurs sociaux d’élaborer une stratégie de réhabilitation énergétique durable pour la totalité de leur parc (PSP) Partenaires: des bailleurs sociaux (dont l’USH en France) et des centres de recherche. Coordination association SUDEN pour la promotion du développement urbain durable www.suden.org Différents modèles dans les pays des partenaires: ASCOT au Danemark, BREA en Italie, SEC (« Sustainable Energfy Cost ») en France et VROM en Allemagne (mais des modèles assez différents) Un cahier des charges du modèle SEC élaboré par des bailleurs sociaux: le groupe national Facteur 4 Mais un très petit budget… Depuis 2008 des financements du PUCA dans le cadre du PREBAT pour adapter SEC au logement individuel et au logement privé Et une utilisation par de plus en plus de bailleurs sociaux qui demandent des améliorations du modèle (capitalisation au sein du Club des utilisateurs du modèle SEC) Organisé par 4
    • => Le modèle SEC Un modèle pour l’élaboration de stratégies de réhabilitation énergétique durable pour les bâtiments résidentiels (aujourd’hui…) Des stratégies patrimoniales (bailleurs sociaux par exemple) ou territoriales (aux différentes échelles: quartier, commune, agglomération, département, région…) Organisé par 5
    • 2. Les objectifs du modèle SEC Construire et évaluer des scénarios de réhabilitation énergétique… … pour optimiser les programmes de réhabilitation (choix des meilleures techniques en fonction des caractéristiques du bâtiment) et in fine élaborer des stratégies de réhabilitation énergétique durable (les stratégies étant illustrées par des bonnes pratiques…) Organisé par 6
    • 3. Le modèle SEC (1) 3.1. Des hypothèses transparentes Issues de nombreuses discussions avec les acteurs concernés: bailleurs sociaux, banques, Caisse des Dépôts et Consignation, Ademe, services de l’Etat… Qui peuvent être modifiées si besoin (le modèle SEC est évolutif) Organisé par 7
    • 3.2. La démarche Une typologie du parc afin d’identifier des bâtiments représentatifs Le diagnostic énergétique des bâtiments représentatifs La sélection des techniques de réhabilitation les plus efficaces pour le bâtiment La construction de différents scénarios (en fonction des critères de subvention ou des objectifs locaux: Plan Climat) comme par exemple: Eco-prêt Grenelle BBC Optimum économique L’extrapolation des résultats obtenus pour les bâtiments représentatifs à l’échelle du parc Des recommandations pour l’élaboration de la stratégie de réhabilitation énergétique durable du parc Organisé par 8
    • 3.3 La structure du modèle SEC Un modèle complexe mais relativement simple à utiliser Un exemple d’utilisation à partir d’un fichier Excel … Organisé par 9
    • 4. Intérêts du modèle SEC et de la démarche Une démarche qui s’appuie sur des données réelles et non pas sur l’application locale de ratios nationaux Une démarche qui permet d’utiliser les DPE malgré leur manque de fiabilité Une démarche qui vise l’élaboration de stratégies ayant pour objectifs à la fois les finalités et objectifs nationaux et les objectifs locaux (Plan Climat par exemple) (et non pas quelques bonnes pratiques souvent non reproductibles car trop subventionnées…) Une démarche de DD car elle intègre en même temps les différents enjeux sociaux (précarité énergétique, pouvoir d’achat des habitants…), économiques (optimisation de l’efficacité des budgets et notamment des subventions), environnementaux (réduction des consommation d’énergie) et écologiques (réduction des émissions de gaz à effet de serre) Organisé par 10
    • 4. Intérêts du modèle SEC Un outil opérationnel utilisable par tous (adaptable et évolutif) Un outil d’aide à la décision Pour les collectivités locales: stratégies territoriales Pour les bailleurs sociaux: stratégies patrimoniales (PSP, PSE) Pour les syndics de copropriétés et les gestionnaires de parc Et peut-être à l’avenir pour des parcs spécifiques: hôtels, bureaux, etc. Un outil de dialogue entre les différents partenaires Collectivités locales et bailleurs => critères d’éco-conditionnalité, CUS Collectivités locales et syndics ou propriétaires privés: conseils, appui technique… Bailleurs sociaux entre eux pour capitaliser les résultats des analyses (=> choix des systèmes constructifs dans le neuf ou de certains équipements par exemple) Partenaires institutionnels: services déconcentrés de l’Etat, Caisse des Dépôts, Ademe… => modalités de financement Partenaires financiers: banques… Bailleur/locataire(s) Un outil qui favorise le développement économique local Permet d’identifier les techniques de réhabilitation les plus efficaces et donc aux entreprises locales d’adapter leurs compétences et d’améliorer leur compétitivité => développement local (et emplois) Un outil stratégique local CUS mais aussi PLH, SCoT, PDH, OPAH Energie, projets de renouvellement urbain (ANRU), etc. Cohérence et synergie des actions des différents acteurs, complément du Plan Climat territorial (=> développement durable…) Organisé par 11
    • 4. Intérêts du modèle SEC (fin) L’énergie n’est pas le seul objectif d’une réhabilitation Pour estimer le coût d’une réhabilitation il faut effectuer un diagnostic technique mais aussi sur l’usage du bâtiment (et sur l’attractivité du quartier) C’est pourquoi à la demande de l’ANRU nous avons élaboré la méthode RECOBAT (pour une réhabilitation cohérente des bâtiments). RECOBAT est une grille d’analyse qui porte sur 14 thèmes Qualité d’usage Collectivités Performance énergétique (avec notamment le modèle SEC…) Gestion durable de l’eau Ventilation et renouvellement d’air Confort acoustique Qualité sanitaire Sécurité et risques Pérennité Ascenseurs Eclairage et électricité Qualité des espaces collectifs Image du bâti Impact du projet et insertion urbaine Accessibilité (PMR) et adaptation au vieillissement Pour l’échelle du quartier (diagnostic de développement durable, évaluation ou aide à la conception du projet) nous avons aussi le modèle INDI 2010 Organisé par 12
    • Merci de votre attention Voir aussi de nombreux documents sur www.suden.org et : - Analyse de projets de quartier durable, La Calade, 2004 - DD et renouvellement urbain, Edition L’Harmattan, 2004 - L’urbanisme durable: concevoir un écoquartier, Le Moniteur, 2009 - Ecoquartier mode d’emploi, Eyrolles, 2009 ccv@wanadoo.fr Organisé par 13