Déplacements sur les écoquartiers : enjeux et exemples

7,445 views
7,254 views

Published on

Présentation de M. Bérard, président d'Inddigo, lors du 2e forum sur les quartiers durables, Grenoble, 24 & 25 mars 2010

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
7,445
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
45
Actions
Shares
0
Downloads
206
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Déplacements sur les écoquartiers : enjeux et exemples

  1. 1. Mobilités sur un écoquartier Enjeux et exemples Christophe BERARD Mars - 2010 1
  2. 2. INDDIGO conseil et ingénierie DD - 200 personnes Six départements Transports et déplacements (Altermodal) Energies et climats Entreprises et stratégies Déchets et écologie industrielle Stratégies territoriales (Trivalor) Bâtiment durable Implantations Paris Montpellier Nantes Toulouse Nancy Chambéry (siège) Dijon Mars - 2010 2
  3. 3. INDDIGO conseil et ingénierie DD Interventions sur quartiers durables Missions thématiques (transports, énergies, déchets, services, concertation – communication avec nos partenaires ICOM & INOXIA,……) AMO globales, missions transversales d’ensemblier DD Maitrises d’œuvres urbaines (en équipe avec des architectes-urbanistes) quartiers durables à Vichy, Cognin, Sarrebourg, Plaine Commune, Bobigny, Nantes, Toulouse, Bordeaux,… mais aussi aménagements centre villes, centres bourgs, ZAC péri-urbaines,… Sites internet www.eco-quartiers.fr www.inddigo.com Mars - 2010 3
  4. 4. Ecoquartier fluvial de l’Ile St Denis CA Plaine Commune (93) 20 ha d’entrepôts et de friches industrielles, 1000 emplois et 1000 logements réalisés à partir de 2011 (images ING Brémond) Mars - 2010 4
  5. 5. Ecoquartier Villeneuve à Cognin - CA Chambéry métropole (73) Prix du Palmarès Mobilité de l’appel à projets EcoQuartier 100 ha, 1 300 logements, 3 000 habitants « dense », avec occupation de 50 ha en extension de la tache urbaine actuelle Mars - 2010 5
  6. 6. Enjeux des déplacements sur un écoquartier Une caractéristique essentielle, et particulière La gestion des déplacements s’exprime dans le périmètre de l’écoquartier, mais surtout en dehors Consommation d’énergie La part d’énergie liée à la mobilité quotidienne est du même ordre que celle liée au bâtiment Hypothèses de calcul : - Cas d’un logement « moyen (80 m², 2,5 personnes) - 4 déplacements/jour/habitant - Moyenne de distance de 5 km -Calcul sur la base du PCI Gazole -Un ménage péri-urbain à 25km = 95% part modale = 480 KWh/m²/an Mars - 2010 6
  7. 7. Enjeux des déplacements sur un écoquartier Variables structurantes : illustrations Marche et TC, voiture, vélo… une forte segmentation par la densité Mars - 2010 7
  8. 8. Enjeux des déplacements sur un écoquartier Part des déplacements dans la consommation d’espace Une voiture passe 95% de sa vie arrêtée Voirie (à 90% dimensionnée par les véhicules motorisés) : 5 à 10% de l’espace disponible Stationnement (une place = 25 m²) Mars - 2010 8
  9. 9. Enjeux des déplacements sur un écoquartier Variables structurantes : illustrations La motorisation est directement corrélée aux revenus des ménages La possession est encore très corrélée à l’usage Mars - 2010 9
  10. 10. Enjeux des déplacements sur un écoquartier Variables structurantes : illustrations 100% R2 = 0,5803 95% Part VP dans les déplacements mécanisés 90% La disponibilité du 85% stationnement à 80% destination est un 75% élément essentiel du 70% choix modal 65% 60% 55% 50% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Part du stationnement gratuit à destination Mars - 2010 10
  11. 11. Plan d’actions pour aborder la question des déplacements sur un écoquartier 1.Travailler les variables structurantes 2. Dissocier possession et usage de la voiture 3. Assurer la sécurité et le confort des usages non motorisés de la voirie 4. Assurer l’efficacité de la desserte en transports en commun 5. Mettre en place des services à la mobilité Mars - 2010 11
  12. 12. 1. Travailler les variables structurantes Densité • Elément essentiel (environnement du programme) Mixité • Mixité des fonctions (habitat, commerce, activités, loisirs) • Importance du programme, et surtout de son environnement Localisation du stationnement • Nécessité de ménager un espace tampon entre le logement et « sa » voiture, • Regrouper le stationnement en évitant sa diffusion, Capacités de stationnement résidentiel • Eviter l’effet « aspirateur » (pas trop de stationnement) comme l’effet « réserve d’indiens » (suffisamment de stationnement) • Se situer 20 à 40 % en dessous du taux de motorisation local • Prévoir des espaces d’expérimentation Penser la mutabilité des espaces affectés au stationnement Mars - 2010 12
  13. 13. 2. Dissocier possession et usage de la voiture Covoiturage Stationnement • Supprimer le stationnement résidentiel de surface • Mutualiser les places de stationnement entre logements et activités Autopartage : proposer des abonnements à une flotte de véhicules partagés entre logements et activités Prévoir les évolutivités (passage de la possession de sa voiture et de sa place de stationnement au paiement au km / à l’heure d’un véhicule) Mars - 2010 13
  14. 14. Charte de l’écoquartier fluvial Objectif à atteindre Le nombre de places de stationnement par logement sera volontairement très restreint, et les places « non nominatives » Orientations opérationnelles Prévoir des surfaces de stationnement sur l’ensemble de l’écoquartier correspondant à 0,5 place/logt et 0,25 place/emploi, avec une possibilité de ratios supérieurs pour les premières phases d’aménagement Déployer toutes les possibilités de mutualisation spatiale et/ou temporelle des capacités de stationnement (phasage, mixité fonctionnelle, réversibilité, etc.) Les besoins résidents/visiteurs mais aussi les détournements d’usage devront être anticipés pour éviter un stationnement anarchique Mars - 2010 14
  15. 15. 3. Assurer la sécurité et le confort des usages non motorisés de la voirie Sur le périmètre du quartier • Densité des cheminements modes doux en cœur de quartier • Voie de desserte en « espace de rencontre » à 20 km/h • Mail central en zone 30, aménagements de sécurisation, plateaux, suppression des Masques • Prévoir du stationnement vélo conséquent Mars - 2010 15
  16. 16. Stationnement des vélos Stationnement vélo en prise directe avec une Stationnement extérieur entrée de commerce combiné avec du (supérette) stationnement sécurisé Stationnement extérieur Stationnement vélo en prise directe avec un lieu de restauration Mars - 2010 16
  17. 17. 3. Assurer la sécurité et le confort des usages non motorisés de la voirie entre le quartier et les générateurs de déplacements situés dans un rayon de 8 km (aménagements cyclables) 4 2 5 3 1 Ecoquartier Villeneuve à Cognin Mars - 2010 17
  18. 18. Enjeux des déplacements sur un écoquartier 4. Assurer l’efficacité de la desserte en transports en commun Extensions de lignes • Localisation des arrêts • Dimensionnement des services, étude fine des lieux et des motifs de la demande • Régularité des services (aménagements fonctionnels, voire sites propres) Accessibilité à des axes structurants et pôles d’échanges multimodaux proches • Cheminements piétons et cyclables • Vélos en libre service • Navettes Mars - 2010 18
  19. 19. Ecoquartier Villeneuve à Cognin L’agglomération à portée de bus Mars - 2010 19
  20. 20. Ecoquartier fluvial L’écoquartier traversé par deux lignes bus, dont une à renforcer et une à créer Des cheminements doux à aménager sur le territoire d’autres communes Des stations de VLS à installer pour aller rapidement vers les axes structurants et pôles d’échanges proches Mars - 2010 20
  21. 21. 5. Mettre en place des services à la mobilité Accompagner le changement culturel / animation du report modal Dès l’arrivée dans le quartier et du déménagement L’importance du marketing individualisé, type « ambassadeurs du tri » Des expériences concluantes en Europe « Indimark », très peu en France Trouver des solutions pérennes pour les services On sait intégrer de l’équipement, mais pas du service Comment « obliger » les aménageurs à installer des services à la mobilité ? • Intégration TC dans les coûts du logement • Chèque mobilité • Location de vélos • Flotte de véhicules en autopartage, stationnement correspondant • Animations (pédibus, points info transports,…) Mars - 2010 21
  22. 22. Conclusion De l’innovation technique VLS Véhicules électriques conçus pour l’autopartage Information voyageur, information déplacement Mais surtout de l’innovation organisationnelle Les solutions innovantes doivent être portées politiquement S’appuyer sur des structures associatives locales (ex : Ecomobilité à Chambéry métropole), faire appel à des opérateurs émergeants (ex : Alpes Autopartage, Okigo), voir structurer sur une agglomération une SEM ou une SCIC pour gérer le stationnement en ouvrage, les VLS, … Beaucoup de concertations nécessaires Aménageurs, promoteurs, concepteurs,… Autorités organisatrices et opérateurs de transports, Associations, riverains,… Prise en compte des diversités sociales Merci de votre attention Mars - 2010 22

×