Didier COURBOILLET
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Didier COURBOILLET

on

  • 1,677 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,677
Slideshare-icon Views on SlideShare
1,672
Embed Views
5

Actions

Likes
0
Downloads
9
Comments
0

3 Embeds 5

http://www.apurva.com 3
http://www.slideshare.net 1
http://webcache.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Didier COURBOILLET Didier COURBOILLET Presentation Transcript

    • Bois Energie : Emergence de boucles circulaires vertueuses
    • Sommaire
      • Un contexte porteur
      • Filière Bois énergie : acteurs et objectifs
      • L’approvisionnement en bois recyclé, un enjeu pour le développement de la filière bois
      • Le développement d’une filière bois recyclé pour les chaufferies bois, un enjeu pour les acteurs du recyclage
      • Les déchets bois à valoriser
      • Les filières de traitement / valorisation
      • Synoptique de la filière bois recyclé
      • Critères de développement durable de la filière bois énergie
    • Un contexte porteur
      • Règlementaire
        • Protocole de KYOTO ( réduire de 21 % son électricité par le biais d’énergies renouvelables)
        • Grenelle de l’environnement (plan de développement des énergies renouvelables) dont la multiplication par 2 de bois énergie
      • Territorial
        • Chauffage urbain, collectif et tertiaire alimenté en bois est un marché en forte croissance : de nombreux projets de création portés par les collectivités, mais une structuration des projets parfois complexe
        • Compétitivité du bois combustible par rapport à l’électricité et au fioul
        • Le bois énergie est un levier de développement local de la conception à l’exploitation en passant par l’approvisionnement de la filière bois au niveau économique, environnemental et social
    • Filière Bois énergie : acteurs et objectifs
      • Les acteurs de la filière
        • Les producteurs de bois (sylviculteurs, scierie, menuisiers…)
        • Les exploitants de chauffage
        • Les organismes de développement des énergies renouvelables (ADEME, FEDEREC…)
        • Les collectivités locales et les maitres d’ouvrage
      • Les objectifs de la filière
        • Produire de l’énergie renouvelable économisant les énergies fossiles : réduire les émissions de GES
        • Mener une marche vers plus d’autonomie énergétique
        • Aider les collectivités locales, les opérateurs publics et certains industriels à concevoir des chaufferies bois
        • Organiser le développement de réseaux d’approvisionnement en bois
        • Mettre en place des circuits courts et réfléchir à une structuration territoriale de l’approvisionnement (pallier les besoins saisonniers)
        • Puits de carbone fixant le gaz carbonique d’origine humaine ou naturelle
    • Les différentes classes de bois
      • Différentes classes de bois
        • Bois de classe verte : bois non adjuvé
        • Bois de classe orange : bois faiblement adjuvé
        • Bois de classe rouge : bois fortement adjuvé
      • Différents types de combustibles de classe verte
        • Plaquettes forestière (végétaux ligneux)
        • Produits connexes des industries du bois (sciures, copeaux, plaquettes, dosses, chute de tronçonnage…)
        • Produits bois en fin de vie (mobilier, bois de déconstruction…)
        • Mélanges des catégories précédentes
      • Caractéristiques des combustibles
        • Taux d’humidité : définit le PCI, le rendement thermique, les rejets dans l’atmosphère et la surchauffe de la chaudière
        • PCI : quantité d’énergie par unité de masse ou de volume
        • Taux de cendres
        • Taux de chlore
        • Taux d’azote
      La classe verte est l’unique classe de bois adaptée aux chaufferies bois
    • L’approvisionnement en bois recyclé, un enjeu pour le développement de la filière bois
      • Disposer grâce au bois recyclé d’un combustible d’un mix énergétique compétitif
        • Si la plaquette forestière constitue naturellement une part prépondérante de l’approvisionnement d’une chaufferie, il est crucial de diversifier les apports afin de :
          • Réduire le coût d’approvisionnement global , le coût des plaquettes forestières étant plus élevé que celui du bois issu du recyclage
          • Coupler la consommation d’une matière noble, la plaquette forestière, faiblement productrice sur une région comme le Nord / Pas-de-Calais avec du bois recyclé
          • Limiter les émissions de GES liées au transport sur de longues distances des plaquettes forestières en privilégiant des boucles locales courtes possibles avec le bois recyclé
          • Disposer d’un mix produit adapté en termes de PCI et de taux d’humidité
      • Cela implique la mise en place de circuits d’approvisionnement en bois recyclé adaptés pour les chaufferies
        • Possibilité de faire des mélanges des différentes catégories de produits sur des plates-formes de transformation
        • Possibilité de stocker la matière en amont des campagnes de chauffage
    • Le développement d’une filière bois recyclé pour les chaufferies bois, un enjeu pour les acteurs du recyclage
      • L’approvisionnement des chaufferies bois à partir du bois recyclé, une opportunité de diversification pour la filière recyclage…
        • Faire du déchet une ressource avec la possibilité d’écouler le bois de classe verte vers une filière à plus haute valeur ajoutée
        • Renforcer l’attractivité de la captation des gisements bois aujourd’hui valorisés à seulement 50%, et augmenter ainsi le taux de valorisation global
      • … qui implique une transformation du mode d’organisation actuel
        • Identification et captation des gisements de bois de classe verte, chez les industriels et les collectivités, aujourd’hui pour la plupart captés en mélange vert/orange
        • Mise en place de plates-formes de préparation permettant d’assurer le mélange et le stockage sur des périodes longues
        • Mise en place de flux logistiques réguliers
        • Identification d’exutoires pour les classes oranges pures
    • Les déchets bois à valoriser
      • Bois de classe verte
        • Palettes non peintes et non traitées, bois propre sans imprégnation de peinture et vernis, caisses et emballages bois non peintes et non traitées, cagettes, panneaux de bois non traités sans souillures, bois de démolition sans gravats et non traités, bois de calage non traités, tourets et biomasse ( Branches, plaquettes, broyat de bois, souches, bois d’élagage, tronc… ).
      • Bois de classe orange
        • Bois de démolition ( charpentes, parquets, portes, fenêtres, escalier, abris de jardin …), bois de déchetterie ( lit, planches, portes, fenêtres, contreplaqués, panneaux de particules… ) panneaux mélamines, panneaux de fibres, contreplaqués, panneaux de meubles, déchets de chantier
      • Bois de classe rouge
        • Traverse de chemin de fer, poteaux EDF…
    • Les filières de traitement / valorisation
      • Bois de classe verte
      • Bois de classe orange
      • Bois de classe rouge
        • Production de chaleur industriel ou collectivité
        • Production de granulés de bois
        • Fabrication de panneaux de particules
        • Fabrication de pâtes à papier
        • CVE
        • Structurant pour le compostage
        • Cimenterie
        • CSDU
    • Synoptique de la filière bois recyclé Conditionnement et stockage Broyage, criblage Valorisation énergétique (chaleur, électricité) Collecte et transport Cendres CSDU classe 2 Centre de Tri Chauffage urbain Valorisation matière
    • Critères de développement durable de la filière bois énergie
      • Le déchet devient un produit
      • Passer d’un prix de traitement à un prix de rachat
      • Boucle économique locale de la collecte, transformation et valorisation énergétique
      • Lutte contre le réchauffement climatique
      • Réduction des GES
      • Réduction de l’utilisation des énergies fossiles :
      • 1 TEQ = 3 tonnes de bois à 20 % d’humidité sur masse brute
      • Développer l’emploi local avec la structuration de la filière
      Economie Environnement Social
    • Pour conclure
      • Le bois, une ressource naturelle à exploiter
        • La raréfaction des matières premières et des énergies fossiles ainsi que le renforcement de la réglementation en faveur de la protection de l’environnement rendent nécessaire la prise en compte du bois comme une ressource valorisable et renouvelable.