Bsimon contexte ressource_eau_morbihan

  • 784 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
784
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. ATELIER 11 – Les économies d’eau en Morbihan Contexte de la ressource en eau potable en Morbihan : pourquoi économiser l’eau ? Bernard SIMON, Directeur du Syndicat départemental de l’eau du Morbihan
  • 2. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Les ressources en eau du MorbihanUne ressource en eau fragile- Sur le plan quantitatif : 85% des ressources en eau brute d’origine superficielle, avec des étiages sévères pouvant conduire sur certaines prises d’eau à des difficultés de production en année très sèche.– Sur le plan qualitatif : ressources superficielles plus sensibles aux pollutions, aux variations de la qualité des eaux et plus chères à traiter. → La fragilité de la ressource en eau doit conduire à une utilisation rationnelle et à une maîtrise des consommations.
  • 3. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Le contexte Morbihannais Des consommations constantes depuis 10 ans EVOLUTION DES VOLUMES FACTURES SDE - 5623 Mm³ consommations 35 domestiques Volumes facturés en Millions de m3 30 7 Mm³ gros 25 consommateurs 20 et communaux 15Volumes stabilisés à 10 environ 30 Mm³ depuis 10 ans 5 0 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 A n né e s
  • 4. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Le contexte MorbihannaisDes consommations constantes depuis 10 ans Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène : - En dix ans (1995 – 2005), les consommations industrielles ont baissé de 1/3, mais cette tendance semble s’atténuer - La baisse des consommations unitaires a été de 10 m³/ab/an passant de 90 à 80 m³ par abonné domestique et par an (progrès faits au niveau de la conception des équipements sanitaires et ménagers, diminution du nb d’hab par logement…). Ces deux phénomènes ont « masqué » : - Le développement du nombre d’abonnés (2% par an) - L’accroissement de la population (1% par an) - La progression des consommations domestiques
  • 5. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Qui consomme l’eau dans le Morbihan ? REPARTITION DES VOLUMES FACTURES 2009 3% Total volumes facturés 2009 = 29 Mm³ (source SDE) 21%Communes : 1.3 à 1.8 m³/hab/an domestiques et assimilés Particuliers : 40 m³./hab/an gros consommateurs et industriels 76% communes Les consommations communales s’élèvent à 1 à 1.5 M m³ (selon les années) sur près de 30 Mm³ facturés chaque année sur le territoire du SDE (318 000 abonnés). L’essentiel des volumes alimente les abonnés domestiques (76%)
  • 6. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Le contexte MorbihannaisLes perspectives d’évolution des consommations àhorizon 2020 Avec l’augmentation de la population, les besoins annuels risquent de progresser de 3 Mm³. La sécurisation de l’alimentation en eau potable nécessitera de : 1- renforcer les moyens de production et des importations 2- contenir les consommations d’eau par des économies d’eau - les économies d’eau « gros consommateurs », et « communes » 1 Mm³ ? - les économies d’eau « usages domestiques » 1 Mm³ ? - les économies sur les « pertes d’eau » 1 Mm³ ? Au total un gain potentiel à rechercher de 3 Mm³ par an
  • 7. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Le contexte MorbihannaisLa nécessaire maitrise des consommations limiter la sollicitation de nouvelles ressources préserver les milieux aquatiques utiliser au maximum les infrastructures existantes et réduire les coûts de production et durablement la facture de l’abonné.
  • 8. Atelier 11 : Les économies d’eau en Morbihan Intervention 1 – B.SIMON, SDE Le lancement d’une étudesur les consommations d’eau communales Le SDE a parmi ses compétences, la conduite des études d’intérêt général concernant la gestion des ressources en eau potable. Le manque de données sur les consommations d’eau municipales ne permet pas aux communes de se situer par rapport à des moyennes, ni d’identifier des tendances d’évolution pour amorcer des axes de progrès. La connaissance des consommations est un préalable essentiel à toutes mesures d’économies d’eau. Le SDE, en partenariat avec le département du Morbihan, et le soutien de l’agence de l’eau, a décidé fin 2008 de lancer une action expérimentale en matière d’économies d’eau sur les consommations communales, au travers d’un appel à projet.