Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
Biodiversite et PBI des espaces verts à Grenoble
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Biodiversite et PBI des espaces verts à Grenoble

  • 1,208 views
Published

Intervention de Jean-Claude Rebuffet, chef du services des espaces verts de la ville de Grenoble au Forum sur les quartiers durables

Intervention de Jean-Claude Rebuffet, chef du services des espaces verts de la ville de Grenoble au Forum sur les quartiers durables

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,208
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
33
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Biodiversité et politique de protection biologique intégrée des espaces verts à Grenoble Jean-Claude Rebuffet, Chef du Service espaces verts Ville de Grenoble (espace.vert@ville-grenoble.fr) Organisé par
  • 2. Sommaire : des démarches de gestion pour une meilleure préservation et une meilleure ré émergence de la biodiversité Différencier la gestion des strates herbacées Améliorer la vie du sol et développer la présence de bois mort Réduire l’emploi des produits chimiques Protection biologique intégrée : lutter contre les ravageurs avec des moyens naturels Une approche ancienne dans les serres Le développement en extérieur et sur les arbres Organisé par
  • 3. Différencier la gestion des strates herbacées Strates herbacées et biodiversité Les zones moins tondues servent de refuge à divers auxiliaires des cultures en hiver Une plus grande diversité végétale induit une moindre sensibilité aux attaques parasitaires La mise en place de la gestion différenciée participe à ces évolutions Organisé par
  • 4. Différencier la gestion des strates herbacées Objectifs : meilleure adéquation entre les usages et les modes de gestion. 4 classes de gestion ; un nombre de coupes annuel moyen variable selon la classe : ornemental (20 coupes) ; classique (13) ; semi-naturel (6) ; naturel (2.) Organisé par
  • 5. Différencier la gestion des strates herbacées Organisé par
  • 6. Vie du sol et présence de bois mort Sol, bois mort et biodiversité Le sol est un réservoir de biodiversité peu observé et peu respecté par les pratiques intensives. L’absence d’humus accentue son appauvrissement. 1/5e de la biodiversité forestière dépend du bois mort. Ce dernier est peu présent en milieu urbain. Développement de pratiques améliorant ces 2 points : engrais biologiques, installation de bois mort dans les espaces. Organisé par
  • 7. Vie du sol et présence de bois mort Organisé par
  • 8. Vie du sol et présence de bois mort Impacts des produits sur la biodiversité absence de sélectivité parfaite toxicité de certaines molécules, dont celles de dégradation rémanence de certaines molécules Recherche de solutions alternatives Organisé par
  • 9. Réduire l’emploi des produits chimiques Les outils de gestion du service Plan de désherbage : régulation de l’usage des herbicides Un outil basé sur la loi, décliné à Grenoble, pour savoir quels types de désherbants sont employables, où, quand et comment. Outil de sensibilisation des agents. Gestion différenciée des espaces Selon les classes, limitation de l’application des phytosanitaires et des interventions d’entretien. Organisé par
  • 10. Réduire l’emploi des produits chimiques Paillis systématiques Désherbage alternatif Laisser pousser en expliquant Organisé par
  • 11. Dépense budgétaire (euros TTC) pour les produits phytosanitaires (chimiques ou biologiques) Chimiques Biologiques 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 5 000 0 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Organisé par
  • 12. Protection Biologique Intégrée Application dans les serres de production et les serres botaniques depuis plus de 10 ans Lutte intégrée contre l’ensemble des ravageurs Installation de prairies fleuries et zones arbustives à proximité des serres de production pour développer la présence d’auxiliaires spontanés Application en extérieur depuis 4 ans Lutte intégrée contre l’ensemble des ravageurs : apports d’auxiliaires, pièges mécaniques et phéromones Création de refuges à auxiliaires naturels (coccinelles et chrysopes) Expérimentations sur Metcalfa pruinosa avec un parasitoïde (Neodryinus), le tigre du platane (enlèvement des rythidomes, expérimentations) Organisé par
  • 13. Protection Biologique Intégrée Larve de syrphe Lâcher de chrysopes Piège mécanique Contre processionnaire Organisé par
  • 14. Objectifs Strate herbacée Encore 20 % de baisse ; améliorer les explications auprès des usagers. Produits chimiques 0 phytos Désherbage alternatif des cimetières en cours de développement avec le soutien de l’agence de l’eau. PBI Basculer d’une logique d’apport à une logique de développement des auxiliaires indigènes. Organisé par
  • 15. Résultats et objectifs Mesure de la biodiversité Nous ne disposons pas de relevés faunistiques et floristiques. Besoin d’un partenariat avec les associations. Communication et information Nécessité de maintenir l’intérêt et la motivation des agents face à la remise en cause de certaines pratiques. Meilleure information des usagers. Organisé par