Idahoconsulting : comprendre le marché mobile- extrait de formation idaho consulting

  • 2,189 views
Uploaded on

Idaho Consulting, en complément de ses prestations d’accompagnement stratégique, marketing et opérationnel, réalise des formations permettant aux entreprises de disposer des bases sur ces marchés et …

Idaho Consulting, en complément de ses prestations d’accompagnement stratégique, marketing et opérationnel, réalise des formations permettant aux entreprises de disposer des bases sur ces marchés et d’en comprendre les enjeux.

Le document présente le plan et un extrait de cette formation, ainsi qu'une présentation de l'activité de la société.

More in: Business , Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,189
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
55
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Comprendre le marché mobile : Plan et extrait de la formation Idaho ConsultingCopyright Idaho Consulting. Tous droits réservés.Aucune diffusion, reproduction, représentation, utilisation ne peut être réalisée sans l’accord express préalable d’Idaho Consulting.www. idahoconsulting. com 1
  • 2. Idaho Consulting : qui sommes nous?Idaho Consulting est une société de conseil en stratégie et marketing des TIC avec un focus fort sur lesopportunités, le développement et l’optimisation des produits et services Internet (fixe, mobile), TVnumérique, mobile et media.Nous apportons une démarche globale (usages, marché, organisationnelle, partenariale, technologique, ….) avec unecapacité à recentrer la problématique sur l’utilisateur en combinant capacité de réflexion et de mise en œuvreNous disposons d’une expertise particulière sur les problématiques de produits et services• IPTV et nouveaux métiers des opérateurs• Box et terminaux évolués (Smartphones, TV connectés, NAS, …)• Applications, stores et OS• Contenus et services interactifs• Nouveaux services autours du haut-débit et du 2.0•…Nous disposons également de compétences spécifiques sur les partenariats & relations éditeurs/ opérateurs/acteurs web, acteurs médias & contenus…Idaho Consulting a conduit de nombreuses missions pour des opérateurs, des acteurs du web/ e-commerce et du mondedes medias, ainsi qui des sociétés hors secteur TIC (banques, distribution, services, …) souhaitant se développer dansl’univers digital.www. idahoconsulting. com 2
  • 3. Comprendre le marché mobile : plan et extrait de la formation Idaho ConsultingIdaho Consulting en complément de ses prestations d’accompagnement stratégique, marketing et opérationnelréalise des formations permettant aux entreprises de disposer des bases sur ces marchés et d’encomprendre les enjeux. Evolution du marché français du mobile depuis Chiffres-clés « données marché » Les services historiques (voix - SMS) 1992 GSM : 2G (9, 6 Kb/s) UMTS : 3G (384Kb/s) LTE : 4G Usage voix mobile sortant et messages interpersonnels1992 : lancement de lanorme GSM GPRS 2, 5G (48 Kb/s) EDGE : 2, 75G (171Kb/s) HSDPA : 3G+ (3Mb/s) 20- 100Mb/s 97% de la population équipée de mobile 180 comparés, 2002-2009 -10% des usages voix en 3 ans : depuis le Plan et extrait de la formation sur le marché mobile 160 pic de 2006 (157 minutes par client et par mois en moyenne), Source : ARCEP 18% des abonnés mobile disposent d’un forfait 140 la consommation des services voix diminue régulièrement 120 (141 minutes en 2009). 96 : Succès 1ers Smartphones Grand Internet mobile illimité 100 (Source : Idate - observatoire éco de la téléphonie mobile – Mai 2010) Public (Windows, 1ers mobiles du Motorola 2008 : Minutes voix 1999: 1er Symbian), PDA (Palm) 2007 : 1er Android 1ers Source : access panel, SFR régie, mars 2010 80 Startak iPhone 3G BlackBerry iPhone Smartphones 72% de clients forfaits vs 28% de clients 60 SMS/MMS Acteurs arbitres : lowcost prépayés Source : Observatoire de la téléphonie mobile , Idate mai 2010 40 20 80% de croissance pour la deuxième année Opérateurs Equipementiers Clients, fournisseurs d’OS, de services, 0 consécutive des services SMS/MMS. (Source : Idate - observatoire éco de la téléphonie mobile – Mai 2010) 1995 2000 2007 2012 11% de mobinautes quotidiens 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Source : Idate - observatoire économique de la téléphonie mobile et ARCEP 1eres offres de 99: 1er forfait Généralisation forfaits voix & 2003: Apparition 2005: 1ers Source : access panel, SFR régie, mars 2010 forfaits SMS/Internet illimité en France Impact de l’illimité sur le nombre de SMS envoyés en France +400% illimité (SFR du MMS MVNOs 31% de clients 3G • Présentation du marché de la téléphonie mobile Millenium) mails 2005: forfait de SMS envoyés en 2 ans, entre fin illimité Néo Source : ARCEP, rapport annuel observatoire, mi 2010 2007 et fin 2009. Synchronisation avec le PC Lecteur audio, (Bouygues) Géolocalisation 46% des clients avec forfait Internet mobile (Source : ARCEP ) appareil photo, Sonneries, 2008: Apparition Multiplication illimité se connectent au moins une fois/jour Lancement de plusieurs offres avec logos, coques écran couleur des Application des sites  La forte croissance des services non-voix (SMS/MMS) s’explique Source : Afmm, guide du marketing mobile 2010 SMS illimités : Illimythics, Origami 3ème entrant : stores mobiles 16% du parc mobile est composé de principalement par : • La régulation de la terminaison d’appel SMS. Entre 2006 et Bouygues Télécom Smartphones (historique, les données de marché, …) 2009, l’ARCEP a mené une analyse de marché de gros de la terminaison d’appel SMS afin de résoudre les problèmes Source : données agrégées Idaho Consulting, oct 2010 74% des mobinautes se connectent à l’Internet concurrentiels identifiés sur le marché, analyse de marché Baisse des tarifs & Diversification des Accroissement des Amélioration des débits, intégration définissant d’un tarif maximal pour la terminaison des SMS simplification des offres terminaux (gamme et capacités (image, son, du software et des services Internet mobile depuis leur domicile entre les acteurs. répondeur gratuit, form factor) et ajout de mémoire) du fixe, développement de services Source : ipsos, média CT, sept 2010 • Le succès des offres d’abondance et illimitées SMS. tarification à la seconde, fonctionnalités mobiles connectés  Cela explique en grande partie la baisse de la consommation de la Source: ARCEP voix avec le développement des réseaux sociaux et du mail. www. idahoconsulting. com 8 www. idahoconsulting. com 9 www. idahoconsulting. com 5 Les Smartphones cannibalisent le marché des téléphones milieu de gamme Budget des ménages dans les télécommunications mobile et phénomène de substitution des services L’ iOS d’Apple représente la majorité des usages Internet mobile Smartphone, Android est en forte croissance • Acteurs du marché et technologies associées Cibles : Evolution du poids des services mobiles dans le budget des ménages Répartition du trafic Internet mobile mondial par OS de mai 2008 à mai 2010 Prévisions des parts de marché OS dans le monde en Jeunes actif s ventes de Smartphones en 2011 et 2014 Etudiants 1,50% • Offres « mobile » : les offres historiques, le Cadres supérieurs Smartphone Entrepreneur • Depuis 2003, les dépenses des ménages • Au T2 2009, près de 50% du trafic Internet 0,19% 0,20% 16% Technophiles 1,20% 0,14% 0,16% 0,19% 0,16% 0,17% consacrées aux télécommunications mobiles mobile mondial au départ de Smartphones était 2011 34% 15% 22% 5% 6% se sont stabilisées et plafonnent à 1, 4% de généré par l’OS d’ Apple. Symbian représentait Basic phone 40% 0,90% Services avancés et leur budget. 35% de ce trafic, et les autres OS moins de 10% 0,14% terminaux 0,10% Cibles : 0,60% 1,10% 1,16% 1,10% 1,16% 1,13% 1,18% 1,19% • L’essentiel des dépenses est dédié aux • En mai 2010, le marché est large ment plus Famille Mobile fragmenté entre les différents acteurs, avec la appels voix et données (1, 2%). développement de l’illimité, Senior milieu de 2014 30% 12% 30% 15% 4% 10% Retraités gamme 0,30% 0,65% 0,70% Commmunications voix et montée d’Android qui génère 26% de ce trafic, Revenus modestes 44% données • Selon le CREDOC, plus de 20% des légèrement au dessus de Symbian. Apple reste Cibles : leader avec plus de 40% du trafic Symbian (Nokia) Rim OS (Blackberry) Adolescent 0,00% personnes équipées déclaraient avoir réduit Android ios Etudiants 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 leurs dépenses : réduction de la durée du *Navigation et usage d’applications depuis un Smartphone : le WAP est exclus) Windows Phone Other Revenus moyens • En Europe de l’Ouest, la domination d’Apple est Source : Gartner (aout 2010) Source : éstimation Idaho Consulting – oct 2010 forfait, moindre achat de cartes prépayées, encore plus marquée puisque l’iOS représente Source : Idate, daprès Insee, ARCEP et estimations - observatoire MAI 2010 arrêt de certaines options. Répartition du trafic internet au départ des smartphones - mai 2010 73% du trafic (mai 2010). La m ontée d’Android est Indicateur 2009 2010 2011 Des phénomènes de substitution dans la consommation mobile moins significative qu’aux US : il représente 16% analysé  Le marché des OS devrait principalement voir Android (€ TTC) • La tendance à la baisse de la facture 7% du trafic européen en mai 2010, contre 33% aux 16% Symbian Ventes de Ventes de doubler sa part de marché, et Apple perdre du terrain face moyenne est aussi le résultat d’un effet de US terminaux téléphones +0,4 +5,1% +3,6% 40 substitution : iOS (Apple) •Android en Europe devrait suivre la mê me aux prises de position fortes d’autres acteurs depuis 2009. 39 € • Les services « mobiles » : les services historiques et 33% mobiles mobiles (nb) 39  Les forfaits de SMS illimités ont ainsi tendance qu’aux US et voir sa part augmenter +0, 50 € Android permis à certains de réduire le volume dans les mois à venir Croissance du  Les ventes de téléphones mobiles repartent nettement à la +0, 40 € 37, 80 € Ventes de +6,0 38 de communications voix RIM OS parc de cartes +5,0% +3,5% hausse en 2010 et 2011. La part des téléphones « milieu de 73% • Les autres OS stagnent sous la barre des cartes SIM % - 0, 30 € < -0, 10  L’accès Internet illimité forfaitisé SIM marché » va se réduire, avec une polarisation entre le haut 37 web OS 10%. RIM par exem ple conserve son niveau de gamme (Smartphones) et le bas de gamme (téléphones - 1, 70 € remplace le paiement à l’acte et permet 54% Activité du CA des Windows Mobile autour de 7% depuis mai 2009 Commerce distributeurs +3,6 basiques). Les Smartphones assureront néanmoins la 36 d’accéder aujourd’hui à des services à +7,0% +5,0% % croissance pour l’ensemble du marché. 35 valeur ajoutée. Palm OS Spécialisé spécialisés (val.) Facture Voix SMS/MMS Accès Service Terminaux Facture 7% les nouveaux services => Internet mobile, applications, Moyenne Internet Valeur Moyenne Source : Téléphone mobile France - xerfi 700, Juillet 2010 2008 Ajoutée 2009 Europe Ouest USA Source : Idate – observatoire Mai 2010, d’après données ARCEP Source : Google AdMob Mobile Metrics – mai 2010 www. idahoconsulting. com 9 www. idahoconsulting. com 10 www. idahoconsulting. com 11 Android, un OS fragmenté diversité des terminaux qu’il adresse par la La chaîne de valeur des applications mobiles Des dépenses en hausse face à des revenus sous pressions pour les opérateurs géolocalisation, m-paiement, m-commerce, Distribution dAndroid par constructeur (monde)- mai 2010 Les stratégies de Faire face aux mutations de l’écosystème Préserver son coeur business Les applications Les stores d’applications Les terminaux développement • • Les services mobiles pour les marques : opportunités 2% 2% HTC Les dépenses des opérateurs explosent • Maintenir sa base client face à la maturité du marché 5% Les éditeurs de contenu Mixte Constructeurs / OS Mono plateforme ► Des coûts de rétention (pour limiter le churn) et ► Accroitre la durée de vie du client grâce aux outils • L’OS Android est présent sur un grand nombre •L’Equipe 9% Motorola L’application est présente et d’acquisition (notamment la subvention des terminaux) CRM et aux programmes de fidélité de terminaux (48 à la fin 2010) et auprès de •Le Monde iPhone disponible sur une seule de plus en plus élevés dans un marché mature ► Assurer l’attractivité des offres pour les nouveaux nombreuses marques de plus en plus présentes •… Samsung plateforme pour des raisons ► Des investissements réseaux (fixe et mobile) sont clients et primo- accédants, en favorisant sur le marché des Smartphones (11 Les éditeurs de jeux de coûts de développement Fournisseur d’OS l’engagement constructeurs à la fin 2010) nécessaires pour soutenir le trafic et améliorer leur Sony Ericsson •Monopoly ou en raison du BlackBerry capacité (LTE, Fibre) ► Cibler les clients à forte valeur sur des offres 52% •Trivial Pursuist positionnement stratégique • Android est une opportunité en tant que plate- • L’écosystème concurrentiel s’élargit à de nouveaux d’engagement et FCS •… 30% Google/ Nexus forme unique commune à de multiples de la plateforme. types d’acteurs • Maintenir l’ARPU face à des revenus et des marges Smartphones et à plusieurs constructeurs Les marques Constructeurs mobiles sous pression Autres Multi plateformes ► Ces acteurs accaparent la visibilité auprès du client au •Nike L’application est développée détriment de l’opérateur ► Maintenir l’ARPU par des services additionnels : • En revanche, les terminaux sous Android, ont •Dior sur plusieurs plateformes afin Android Internet mobile, musiques/vidéos couplés aux services chacun leurs spécificités en termes de taille •BNPP ► Ils concurrencent les opérateurs sur les relais de traditionnels de maximiser sa visibilité et d’écran, de résolution, de fonctionnalité, …, croissance du marché digital, et cannibalisent aussi les Les éditeurs de services donc le nombre de Opérateurs Indépendant ► Conquérir les clients à forte valeur avec des services à Distribution dAndroid par terminaux majeurs (monde)- mai 2010 complexifiant ainsi les développements d’une revenus du cœur business des opérateurs (VoIP, mail, application mobile compatible avec l’ensemble •Pages Jaunes téléchargements. ss valeur ajoutée ciblés •RATP réseaux sociaux, ..) du parc Windows Mobile •… Logique d’exclusivité  Get, Keep, Increase MotorolaDroid HTC Hero • Fidélisation du client – CRM & SAV Après avoir développé une 2 axes de positionnement 18% 21% • Arrivée de Smartphones « low cost » chinois Les stores d’applications des 2% HTC Magic HTC Dream Les réseaux sociaux •Facebook 1ère version de leur application pour l’iPhone, des opérateurs et des • Optimiser les dépenses face à des revenus et marges sous pressions • Les terminaux à privilégier, en France sous indépendants peuvent •Twitter éditeurs négocient le portage ► Préserver la capacité d’investissement (Capex ), notamment en privilégiant les Opex (externalisation de certains coûts) 3% HTC Droid Eris Samsung Moment Android, sont HTC, Samsung (gamme Galaxy) de leur application sur une adresser l’ensemble des et Sony Ericsson (gamme Xpéria) •… mobiles, hormis l’iPhone et le Symbian ► Favoriser la mutualisation des dépenses (SI, CRM, partage coûts réseaux entre opérateurs ) 3% seconde plateform e en Motorola CLIQ HTC Desire BlackBerry. Bada 5% 16% échange d’une exclusivité. ► Prioriser, sélectionner et optimiser les efforts en termes de dépenses et de ressources utilisées (humaines, techniques) Les fournisseurs de 5% HTC Legend Google Nexus One services/ contenus Ex: l’application l’Equipe disponible uniquement sur Les stores opérateurs et • Construire une relation client qui préserve la visibilité, l’image de marque et capacité à adresser son client •Deezer constructeurs coexistent en ► Proposer aux clients les services/équipements innovants ( limiter la discrimination négative) 10% l’AppStore et sur l’Ovi Store. Java 8% Autres •Shazam fonction des accords. 9% •Spotify Bada ► Travailler en partenariat avec les nouveaux acteurs de l’écosystème pour limiter leur cannibalisation • Mutations du marché et enjeux Source : Google AdMob Mobile Metrics – mai 2010 www. idahoconsulting. com 12 www. idahoconsulting. com 14 www. idahoconsulting. com 16 Les clients smartphone-Internet mobile, plus AT&T aux US, premier opérateur à avoir remis en Les opérateurs face à la VoIP : une concurrence rémunérateurs mais source de coûts importants cause l’illimité sur l’Internet mobile multiple et progressivement intégrée Poids dans le parc Clients “moyens” 69% Clients à haute valeur 19%  20% des clients génèrent plus de la moitié des revenus • Le marché m obile mature offre peu d’opportunités de croissance du parc mobile, et les opérateurs cherchent à accroitre la part des clients à plus fort ARPU. Ces clients, sont Evolution des offres Internet mobile iPhone/iPad chez AT&T Ancienne offre iPhone « Internet illimité » Usages illimités 29$ Des offres bridées face à a la saturation du réseau En ,juin 2010, l’opérateur américain AT&T a remis en cause l’Internet mobile illimité et bridé ses offres iPhone et iPad, en contrepartie d’une baisse des tarifs. La saturation sur le Vopium, application d’appels VoIP à prix réduits La VoIP mobile menace les opérateurs Les opérateurs ont tenté de limiter la VoIP mobile, craignant la cannibalisation des usages et des revenus voix. Cependant, les applications de VoIP mobile se multiplient et connaissent un réel engouement, et il est de plus en plus difficile de résister aux • Perspectives des offres : remise en cause de l’illimité ? Poids dans 23% 54% également plus « fidèles », permettant de mieux rentabiliser réseau 3G de l’opérateur était forte, avec des incidences sur pressions du marché. Les blocages d’applications sur les réseaux les revenus Offre des nouveaux Volume additionnel en cas la qualité de service pour les utilisateurs. - Tarifs préférentiels 3G des opérateurs sont remis en cause, à l’image de l’autorisation les coûts d’acquisition et de fidélisation engendrés. Forfaits données/mois de dépassement Un bénéfice pour 98% des clients? vers l’international et progressive de Skype courant 2010. ARPU 0,5x 2,3x • Les opérateurs concentrent donc leurs efforts pour attirer • Selon AT&T, 98% de ses clients iPhone utilisent moins de les mobile Les solutions de VoIP se multiplient et se perfectionnent ces clients, avec des offres ciblées. 200 Mo 15$ 200 Mo 15$ - Appels intra Vopium Churn 1,2x 0,4x 200Mo par mois. Les 2% restant sont ceux qui posent De nombreuses applications de VoIP ont vu le jour, comme  Les opérateurs ciblent les clients smartphones, avec gratuits en WiFi problème, générant à eux seuls 40% du trafic, ralentissant le Vopium, ou Viber. Viber est une application iPhone gratuite qui Internet mobile 2 Go 25$ 1 Go 10$ trafic et aggravant la saturation du réseau de manière permet des appels gratuits entre iPhones. L’identification se fait Ratio en comparaison de la moyenne des clients totaux • Ces clients sont aujourd’hui majoritairement les équipés par le numéro de mobile, et l’appli signale les contacts utilisant Source : rapport annuel Telecom Italia smartphone, et forfaits illimités. Les opérateurs les ont « déraisonnable ». Alerte SMS ou mail une fois 60%, 90% puis 100% du • Ayant en contrepartie baissé les tarifs, l’opérateur a donc Viber, application iPhone de VoIP gratuite entre iPhone Viber. Les usages sont quasi indifférenciés de la voix classique. conquis/ retenus en subventionnant largement les Viber a enregistré plus d’un million de téléchargements en 3 jours. smartphones dans des offres plus chères, mais offrant des volume atteint largement communiqué sur le fait que cette « fin de l’illimité » Une version Android et BlackBerry sont à venir. • Conclusion sur les opportunités sur ces marchés Evolution de linternet mobile en trafic vs revenus & appels, SMS et l’Internet mobile en illimité. Les clients SIM 3G était finalement bénéfique aux 98% des clients consommant Une intégration inévitable, comme sur le fixe ? comparaison avec le trafic voix mobile « normalement ». - Application iPhone gratuite sont aussi des clients à forte valeur, source de revenus • La VoIP mobile suit les mêmes tendances que sur le fixe : les additionnels. Un trafic inégalement reparti 400 Mbits en • Ceux-ci paieront en effet 15$ par mois s’ils consomment - Identification par le numéro opérateurs ont d’abord tenté de résister à la VoIP, et l’ont Baisse de 2% du trafic voix entre les utilisateurs moyenne effectivement moins de 200Mo, contre 29$ avec les anciens mobile • Ces clients génèrent un ARPU largem ent supérieur à la - Reconnaissance des contacts finalement intégrée dans leurs offres. •40% du trafic forfaits illimités. En revanche, il leur coûtera 30$ pour • Les opérateurs ouvrent l’accès afin de démontrer leur esprits moyenne, sont engagés et ont plus tendanc e à se réengager ayant l’appli Trafic voix 2% • 1 ou plusieurs 400Mo, soit plus cher que pour l’ancien tarif illimité… d‘ouverture et ne pas pénaliser leur image auprès des clients. Trafic data x 15 (min/client/mois) pour bénéficier d’offre de renouvellement attractives. Go/mois - Appel gratuits (SMS à venir) (Internet mobile) Ces clients engendrent des coûts élevés et en hausse Une mesure favorisée par l’exclusivité iPhone? Intégrer dans leurs offres la VoIP peut aussi leur permettre de entre clients iPhone Viber • Subvention des smartphones, à la s ouscription et au • AT&T est le distributeur exclusif iPhone et iPad aux USA. mieux en contrôler les usages. Trafic data Le risque que ses clients partent vers un opérateur • Au Royaume-Uni, l’opérateur Three propose une offre mobile renouvellement + intégration d’illimité à la fois sur la voix, le (Mo/client/mois) concurrent proposant de l’illimité est donc limité (peu de intégrant la VoIP de Skype gratuitement, avec des mobiles SMS et la data, qui pèsent sur les marges de ces services. brandés Skype. L’offre a rencontré un succès important, et d’après • Par ailleurs, l’Internet mobile illimité a généré un trafic clients passent d’un iPhone à un autre smartphone). Revenus data stables, Revenus data • En revanche, avec l’engouement croissant pour les l’opérateur ces clients Skype sont plus fidèles, et ont des usages décorélés du trafic exponentiel notamment de la part de ces clients, sur supérieurs en voix classique, SMS et Internet mobile. (€/client/mois ) 98% • 60% du trafic Smartphones Android, AT&T pourra subir une discrimination smartphones et sur SIM 3G Internet, augm entant les coûts et Quelles autres pistes pour les opérateurs? besoins d’investissement pour les réseaux et pesant sur la • Moins de négative à ne pas proposer des offres illimitées, et perdre L’illimité, la voix HD restent des pistes de différenciation pour 2008 2009 2010 2011 2012 2013 200Mo par des parts de marché sur ces clients à forte valeur. rentabilité. Source : données AT&T mi 2010 l’opérateur, afin de maintenir les usages de voix classique.Source : estimations Idaho mois www. idahoconsulting. com 20 www. idahoconsulting. com 17 www. idahoconsulting. com 18www. idahoconsulting. com 3
  • 4. Evolution du marché français du mobile depuis 1992 GSM : 2G (9, 6 Kb/s) UMTS : 3G (384Kb/s) LTE : 4G 20-1992 : lancement de la 100Mb/s GPRS 2, 5G (48 Kb/s) EDGE : 2, 75G (171Kb/s) HSDPA : 3G+ (3Mb/s)norme GSM 96 : Succès 1ers Smartphones Grand Public (Windows, 1ers mobiles du Motorola 2008 : 1999: 1er Symbian), PDA (Palm) 1er 2007 : Android 1ers Startak iPhone 3G BlackBerry iPhone Smartphones lowcost Acteurs arbitres : Opérateurs Equipementiers Clients, fournisseurs d’OS, de services, 1995 2000 2007 2012 1eres offres de 99: 1er forfait Généralisation forfaits voix & 2003: Apparition 2005: 1ers forfaits illimité (SFR SMS/Internet illimité en France du MMS MVNOs Millenium) mails 2005: forfait illimité Néo Synchronisation (Bouygues) Lecteur audio, Géolocalisation avec le PC appareil photo, 2008: Apparition Multiplication Sonneries, logos, coques écran couleur des Application des sites stores mobiles 3ème entrant : Bouygues Télécom Baisse des tarifs & Diversification des Accroissement des Amélioration des débits, intégration simplification des offres terminaux (gamme et capacités (image, son, du software et des services Internet répondeur gratuit, form factor) et ajout de mémoire) du fixe, développement de services tarification à la seconde, fonctionnalités mobiles connectés www. idahoconsulting. com 4
  • 5. Chiffres-clés « données marché » 97% de la population équipée de mobile Source : ARCEP 18% des abonnés mobile disposent d’un forfait Internet mobile illimité Source : access panel, SFR régie, mars 2010 72% de clients forfaits vs 28% de clients prépayés Source : Observatoire de la téléphonie mobile , Idate mai 2010 11% de mobinautes quotidiens Source : access panel, SFR régie, mars 2010 31% de clients 3G Source : ARCEP, rapport annuel observatoire, mi 2010 46% des clients avec forfait Internet mobile illimité se connectent au moins une fois/jour Source : Afmm, guide du marketing mobile 2010 16% du parc mobile est composé de Smartphones Source : données agrégées Idaho Consulting, oct 2010 74% des mobinautes se connectent à l’Internet mobile depuis leur domicile Source : ipsos, média CT, sept 2010www. idahoconsulting. com 5
  • 6. Les services historiques (voix - SMS) Usage voix mobile sortant et messages interpersonnels 180 comparés, 2002-2009 -10% des usages voix en 3 ans : depuis le 160 pic de 2006 (157 minutes par client et par mois en moyenne), 140 la consommation des services voix diminue régulièrement 120 (141 minutes en 2009). 100 (Source : Idate - observatoire éco de la téléphonie mobile – Mai 2010) Minutes voix 80 60 SMS/MMS 40 20 80% de croissance pour la deuxième année 0 consécutive des services SMS/MMS. 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 (Source : Idate - observatoire éco de la téléphonie mobile – Mai 2010) Source : Idate - observatoire économique de la téléphonie mobile et ARCEPImpact de l’illimité sur le nombre de SMS envoyés en France +400% de SMS envoyés en 2 ans, entre fin 2007 et fin 2009. (Source : ARCEP ) Lancement de plusieurs offres avec SMS illimités : Illimythics, Origami  La forte croissance des services non-voix (SMS/MMS) s’explique principalement par : • La régulation de la terminaison d’appel SMS. Entre 2006 et 2009, l’ARCEP a mené une analyse de marché de gros de la terminaison d’appel SMS afin de résoudre les problèmes concurrentiels identifiés sur le marché, analyse de marché définissant d’un tarif maximal pour la terminaison des SMS entre les acteurs. • Le succès des offres d’abondance et illimitées SMS.  Cela explique en grande partie la baisse de la consommation de laSource: ARCEP voix avec le développement des réseaux sociaux et du mail.www. idahoconsulting. com 6
  • 7. Les Smartphones cannibalisent le marché des téléphones milieu de gamme Cibles : Prévisions des parts de marché OS dans le monde en Jeunes actif s ventes de Smartphones en 2011 et 2014 Etudiants Cadres supérieurs Smartphone Entrepreneur 16% Technophiles2011 34% 15% 22% 5% 6% Basic phone 40% Cibles : Famille Mobile Senior milieu de2014 30% 12% 30% 15% 4% 10% Retraités gamme Revenus modestes 44% Cibles : Symbian (Nokia) Rim OS (Blackberry) Adolescent Android ios EtudiantsSource : Gartner (aout 2010) Windows Phone Other Revenus moyens Source : éstimation Idaho Consulting – oct 2010 Indicateur 2009 2010 2011 analysé  Le marché des OS devrait principalement voir AndroidVentes de Ventes de doubler sa part de marché, et Apple perdre du terrain faceterminaux téléphones +0,4 +5,1% +3,6% aux prises de position fortes d’autres acteurs depuis 2009.mobiles mobiles (nb) Croissance du  Les ventes de téléphones mobiles repartent nettement à laVentes de +6,0 parc de cartes +5,0% +3,5% hausse en 2010 et 2011. La part des téléphones « milieu decartes SIM % SIM marché » va se réduire, avec une polarisation entre le hautActivité du CA des de gamme (Smartphones) et le bas de gamme (téléphones +3,6 basiques). Les Smartphones assureront néanmoins laCommerce distributeurs +7,0% +5,0% % croissance pour l’ensemble du marché.Spécialisé spécialisés (val.)Source : Téléphone mobile France - xerfi 700, Juillet 2010www. idahoconsulting. com 7
  • 8. Budget des ménages dans les télécommunications mobile et phénomène de substitution des services Evolution du poids des services mobiles dans le budget des ménages1,50% • Depuis 2003, les dépenses des ménages 0,19% 0,20%1,20% 0,14% 0,16% 0,19% 0,16% 0,17% consacrées aux télécommunications mobiles se sont stabilisées et plafonnent à 1, 4% de0,90% Services avancés et leur budget. 0,14% terminaux 0,10%0,60% 1,10% 1,16% 1,10% 1,16% 1,13% 1,18% 1,19% • L’essentiel des dépenses est dédié aux appels voix et données (1, 2%). 0,65% 0,70%0,30% Commmunications voix et données • Selon le CREDOC, plus de 20% des0,00% personnes équipées déclaraient avoir réduit 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 leurs dépenses : réduction de la durée du forfait, moindre achat de cartes prépayées,Source : Idate, daprès Insee, ARCEP et estimations - observatoire MAI 2010 arrêt de certaines options. Des phénomènes de substitution dans la consommation mobile (€ TTC) • La tendance à la baisse de la facture moyenne est aussi le résultat d’un effet de40 substitution : 39 €39  Les forfaits de SMS illimités ont ainsi +0, 50 € +0, 40 € 37, 80 € permis à certains de réduire le volume38 de communications voix - 0, 30 € < -0, 10  L’accès Internet illimité forfaitisé37 - 1, 70 € remplace le paiement à l’acte et permet36 d’accéder aujourd’hui à des services à35 valeur ajoutée. Facture Voix SMS/MMS Accès Service Terminaux Facture Moyenne Internet Valeur Moyenne 2008 Ajoutée 2009Source : Idate – observatoire Mai 2010, d’après données ARCEPwww. idahoconsulting. com 8
  • 9. L’ iOS d’Apple représente la majorité des usages Internet mobile Smartphone, Android est en forte croissanceRépartition du trafic Internet mobile mondial par OS de mai 2008 à mai 2010 • Au T2 2009, près de 50% du trafic Internet mobile mondial au départ de Smartphones était généré par l’OS d’Apple. Symbian représentait 35% de ce trafic, et les autres OS moins de 10% • En mai 2010, le marché est largement plus fragmenté entre les différents acteurs, avec la montée d’Android qui génère 26% de ce trafic, légèrement au dessus de Symbian. Apple reste leader avec plus de 40% du trafic*Navigation et usage d’applications depuis un Smartphone : le WAP est exclus) • En Europe de l’Ouest, la domination d’Apple est encore plus marquée puisque l’iOS représenteRépartition du trafic internet au départ des smartphones - mai 2010 73% du trafic (mai 2010). La montée d’Android est moins significative qu’aux US : il représente 16% 7% Symbian du trafic européen en mai 2010, contre 33% aux 16% US iOS (Apple) •Android en Europe devrait suivre la même 33% tendance qu’aux US et voir sa part augmenter Android dans les mois à venir RIM OS 73% • Les autres OS stagnent sous la barre des web OS 10%. RIM par exemple conserve son niveau 54% Windows Mobile autour de 7% depuis mai 2009 Palm OS 7% Europe Ouest USA Source : Google AdMob Mobile Metrics – mai 2010 www. idahoconsulting. com 9
  • 10. Android, un OS fragmenté par la diversité des terminaux qu’il adresseDistribution dAndroid par constructeur (monde)- mai 2010 2% 2% HTC 5% • L’OS Android est présent sur un grand nombre 9% Motorola de terminaux (48 à la fin 2010) et auprès de nombreuses marques de plus en plus présentes Samsung sur le marché des Smartphones (11 constructeurs à la fin 2010) Sony Ericsson 52% • Android est une opportunité en tant que plate- 30% Google/ Nexus forme unique commune à de multiples Smartphones et à plusieurs constructeurs Autres • En revanche, les terminaux sous Android, ont chacun leurs spécificités en termes de taille d’écran, de résolution, de fonctionnalité, …,Distribution dAndroid par terminaux majeurs (monde)- mai 2010 complexifiant ainsi les développements d’une application mobile compatible avec l’ensemble du parc MotorolaDroid HTC Hero 18% • Arrivée de Smartphones « low cost » chinois 21% HTC Magic HTC Dream 2% • Les terminaux à privilégier, en France sous 3% HTC Droid Eris Samsung Moment Android, sont HTC, Samsung (gamme Galaxy)3% et Sony Ericsson (gamme Xpéria)5% 16% Motorola CLIQ HTC Desire 5% HTC Legend Google Nexus One 8% 10% 9% Autres Source : Google AdMob Mobile Metrics – mai 2010www. idahoconsulting. com 10
  • 11. La chaîne de valeur des applications mobiles Les stratégies de Les applications Les stores d’applications Les terminaux développement Les éditeurs de contenu Mixte Constructeurs / OS •L’Equipe Mono plateforme •Le Monde L’application est présente et disponible sur une seule iPhone •… plateforme pour des raisons Les éditeurs de jeux de coûts de développement Fournisseur d’OS •Monopoly ou en raison du •Trivial Pursuist positionnement stratégique BlackBerry •… de la plateforme. Les marques Constructeurs mobiles Multi plateformes •Nike L’application est développée •Dior sur plusieurs plateformes afin Android •BNPP de maximiser sa visibilité et Les éditeurs de services donc le nombre de Opérateurs Indépendant •Pages Jaunes téléchargements. ss •RATP Windows Mobile •… Logique d’exclusivité Après avoir développé une 1ère version de leur Les stores d’applications des Les réseaux sociaux opérateurs et des •Facebook application pour l’iPhone, des éditeurs négocient le portage indépendants peuvent •Twitter adresser l’ensemble des •… de leur application sur une Symbian seconde plateforme en mobiles, hormis l’iPhone et le BlackBerry. Bada échange d’une exclusivité. Les fournisseurs de Ex: l’application l’Equipe services/ contenus Les stores opérateurs et disponible uniquement sur •Deezer constructeurs coexistent en l’AppStore et sur l’Ovi Store. Java •Shazam fonction des accords. •Spotify Badawww. idahoconsulting. com 11
  • 12. Des dépenses en hausse face à des revenus sous pressions pour les opérateurs Faire face aux mutations de l’écosystème Préserver son coeur business• Les dépenses des opérateurs explosent • Maintenir sa base client face à la maturité du marché ► Des coûts de rétention (pour limiter le churn) et ► Accroitre la durée de vie du client grâce aux outils d’acquisition (notamment la subvention des terminaux) CRM et aux programmes de fidélité de plus en plus élevés dans un marché mature ► Assurer l’attractivité des offres pour les nouveaux ► Des investissements réseaux (fixe et mobile) sont clients et primo- accédants, en favorisant nécessaires pour soutenir le trafic et améliorer leur l’engagement capacité (LTE, Fibre) ► Cibler les clients à forte valeur sur des offres• L’écosystème concurrentiel s’élargit à de nouveaux d’engagement types d’acteurs • Maintenir l’ARPU face à des revenus et des marges sous pression ► Ces acteurs accaparent la visibilité auprès du client au détriment de l’opérateur ► Maintenir l’ARPU par des services additionnels : Internet mobile, musiques/vidéos couplés aux services ► Ils concurrencent les opérateurs sur les relais de traditionnels croissance du marché digital, et cannibalisent aussi les ► Conquérir les clients à forte valeur avec des services à revenus du cœur business des opérateurs (VoIP, mail, valeur ajoutée ciblés réseaux sociaux, ..)  Get, Keep, Increase2 axes de positionnement• Optimiser les dépenses face à des revenus et marges sous pressions ► Préserver la capacité d’investissement (Capex ), notamment en privilégiant les Opex (externalisation de certains coûts) ► Favoriser la mutualisation des dépenses (SI, CRM, partage coûts réseaux entre opérateurs ) ► Prioriser, sélectionner et optimiser les efforts en termes de dépenses et de ressources utilisées (humaines, techniques)• Construire une relation client qui préserve la visibilité, l’image de marque et capacité à adresser son client ► Proposer aux clients les services/équipements innovants ( limiter la discrimination négative) ► Travailler en partenariat avec les nouveaux acteurs de l’écosystème pour limiter leur cannibalisationwww. idahoconsulting. com 12
  • 13. Les clients smartphone-Internet mobile, plus rémunérateurs mais source de coûts importants Clients “moyens” Clients à haute valeur  20% des clients génèrent plus de la moitié des revenus Poids dans 69% 19% • Le marché mobile mature offre peu d’opportunités de le parc croissance du parc mobile, et les opérateurs cherchent à accroitre la part des clients à plus fort ARPU. Ces clients, sont Poids dans 23% 54% également plus « fidèles », permettant de mieux rentabiliser les revenus les coûts d’acquisition et de fidélisation engendrés. ARPU 0,5x 2,3x • Les opérateurs concentrent donc leurs efforts pour attirer ces clients, avec des offres ciblées. Churn 1,2x 0,4x  Les opérateurs ciblent les clients smartphones, avec Internet mobile Ratio en comparaison de la moyenne des clients totaux • Ces clients sont aujourd’hui majoritairement les équipés Source : rapport annuel Telecom Italia smartphone, et forfaits illimités. Les opérateurs les ont conquis/ retenus en subventionnant largement les smartphones dans des offres plus chères, mais offrant des Evolution de linternet mobile en trafic vs revenus & appels, SMS et l’Internet mobile en illimité. Les clients SIM 3G comparaison avec le trafic voix mobile sont aussi des clients à forte valeur, source de revenus Baisse de 2% du trafic voix additionnels. • Ces clients génèrent un ARPU largement supérieur à la moyenne, sont engagés et ont plus tendance à se réengager Trafic voix Trafic data x 15 (min/client/mois) pour bénéficier d’offre de renouvellement attractives. (Internet mobile) Ces clients engendrent des coûts élevés et en hausse • Subvention des smartphones, à la souscription et au Trafic data renouvellement + intégration d’illimité à la fois sur la voix, le (Mo/client/mois) SMS et la data, qui pèsent sur les marges de ces services. Revenus data stables, • Par ailleurs, l’Internet mobile illimité a généré un trafic Revenus data décorélés du trafic exponentiel notamment de la part de ces clients, sur (€/client/mois ) smartphones et sur SIM 3G Internet, augmentant les coûts et besoins d’investissement pour les réseaux et pesant sur la 2008 2009 2010 2011 2012 2013 rentabilité.Source : estimations Idaho www. idahoconsulting. com 13
  • 14. AT&T aux US, premier opérateur à avoir remis en cause l’illimité sur l’Internet mobileEvolution des offres Internet mobile iPhone/iPad chez AT&T Ancienne offre iPhone « Internet illimité » Des offres bridées face à a la saturation du réseau En ,juin 2010, l’opérateur américain AT&T a remis en cause Usages illimités 29$ l’Internet mobile illimité et bridé ses offres iPhone et iPad, en contrepartie d’une baisse des tarifs. La saturation sur le réseau 3G de l’opérateur était forte, avec des incidences sur Offre des nouveaux Volume additionnel en cas la qualité de service pour les utilisateurs. Forfaits données/mois de dépassement Un bénéfice pour 98% des clients? • Selon AT&T, 98% de ses clients iPhone utilisent moins de 200 Mo 15$ 200 Mo 15$ 200Mo par mois. Les 2% restant sont ceux qui posent problème, générant à eux seuls 40% du trafic, ralentissant le 2 Go 25$ 1 Go 10$ trafic et aggravant la saturation du réseau de manière « déraisonnable ». Alerte SMS ou mail une fois 60%, 90% puis 100% du • Ayant en contrepartie baissé les tarifs, l’opérateur a donc volume atteint largement communiqué sur le fait que cette « fin de l’illimité » était finalement bénéfique aux 98% des clients consommant « normalement ».Un trafic inégalement reparti 400 Mbits en • Ceux-ci paieront en effet 15$ par mois s’ils consomment entre les utilisateurs moyenne effectivement moins de 200Mo, contre 29$ avec les anciens •40% du trafic forfaits illimités. En revanche, il leur coûtera 30$ pour 2% • 1 ou plusieurs 400Mo, soit plus cher que pour l’ancien tarif illimité… Go/mois Une mesure favorisée par l’exclusivité iPhone? • AT&T est le distributeur exclusif iPhone et iPad aux USA. Le risque que ses clients partent vers un opérateur concurrent proposant de l’illimité est donc limité (peu de clients passent d’un iPhone à un autre smartphone). • En revanche, avec l’engouement croissant pour les 98% • 60% du trafic Smartphones Android, AT&T pourra subir une discrimination • Moins de négative à ne pas proposer des offres illimitées, et perdreSource : données AT&T mi 2010 200Mo par des parts de marché sur ces clients à forte valeur. mois www. idahoconsulting. com 14
  • 15. Les opérateurs face à la VoIP : une concurrence multiple et progressivement intégréeVopium, application d’appels VoIP à prix réduits La VoIP mobile menace les opérateurs Les opérateurs ont tenté de limiter la VoIP mobile, craignant la cannibalisation des usages et des revenus voix. Cependant, les applications de VoIP mobile se multiplient et connaissent un réel engouement, et il est de plus en plus difficile de résister aux pressions du marché. Les blocages d’applications sur les réseaux- Tarifs préférentiels 3G des opérateurs sont remis en cause, à l’image de l’autorisationvers l’international et progressive de Skype courant 2010.les mobile Les solutions de VoIP se multiplient et se perfectionnent- Appels intra Vopium De nombreuses applications de VoIP ont vu le jour, commegratuits en WiFi Vopium, ou Viber. Viber est une application iPhone gratuite qui permet des appels gratuits entre iPhones. L’identification se fait par le numéro de mobile, et l’appli signale les contacts utilisantViber, application iPhone de VoIP gratuite entre iPhone Viber. Les usages sont quasi indifférenciés de la voix classique. Viber a enregistré plus d’un million de téléchargements en 3 jours. Une version Android et BlackBerry sont à venir. Une intégration inévitable, comme sur le fixe ? - Application iPhone gratuite • La VoIP mobile suit les mêmes tendances que sur le fixe : les - Identification par le numéro opérateurs ont d’abord tenté de résister à la VoIP, et l’ont mobile finalement intégrée dans leurs offres. - Reconnaissance des contacts • Les opérateurs ouvrent l’accès afin de démontrer leur esprits ayant l’appli d‘ouverture et ne pas pénaliser leur image auprès des clients. - Appel gratuits (SMS à venir) Intégrer dans leurs offres la VoIP peut aussi leur permettre de entre clients iPhone Viber mieux en contrôler les usages. • Au Royaume-Uni, l’opérateur Three propose une offre mobile intégrant la VoIP de Skype gratuitement, avec des mobiles brandés Skype. L’offre a rencontré un succès important, et d’après l’opérateur ces clients Skype sont plus fidèles, et ont des usages supérieurs en voix classique, SMS et Internet mobile. Quelles autres pistes pour les opérateurs? L’illimité, la voix HD restent des pistes de différenciation pour l’opérateur, afin de maintenir les usages de voix classique.www. idahoconsulting. com 15
  • 16. Présentation de la société Idaho Consulting1. Présentation résumé de la société et de ses clients Idaho en ligne2. L’offre Idaho Consulting Le site : http://www.idahoconsulting.com3. Pourquoi le mobile aujourd’hui ? L’analyse Idaho :4. Concrètement … constats et http://blog.idahoconsulting.com opportunités Suivre Idaho :5. Les références majeures d’Idaho Facebook Consulting Twitter Linkedin6. Contactwww. idahoconsulting. com 16
  • 17. Présentation d’Idaho Consulting• Idaho Consulting est une société de conseil en stratégie et marketing des technologies de l’information et de communication avec un focus fort sur les opportunités, le développement et l’optimisation des produits et services• Nous apportons une démarche globale (usages, marché, organisationnelle, partenariale, technologique, ….) avec une capacité à recentrer la problématique sur l’utilisateur et une culture du regarder ailleurs (marché des médias, 2.0, …), en combinant capacité de réflexion et de mise en œuvre• Nous disposons d’une expertise particulière sur les problématiques de produits et services  Box et terminaux évolués (Smartphones, TV connectés, NAS, …)  Applications mobiles, stores et OS  E-commerce, M-commerce,  Contenus et services interactifs  Nouveaux services autours du haut-débit et du 2.0 (géolocalisation, drive to store, couponing, …)  …• Nous disposons également de compétences spécifiques sur les partenariats & relations éditeurs/ opérateurs/ acteurs web, acteurs médias & contenus…• Idaho Consulting a conduit de nombreuses missions pour des opérateurs, des acteurs du web/ e-commerce et du monde des medias, mais aussi des sociétés hors du secteur télécom (banques, distribution, services, …) souhaitant se développer dans l’univers digital.www. idahoconsulting. com 17
  • 18. RéférencesOpérateursFixes,MobilesConvergentsActeurs Web&E-commerceConstructeurs etéditeurs desolutionsUtilisateurs des nouvellestechnologies : Médias,banque, services,distribution, …www. idahoconsulting. com 18
  • 19. Idaho consulting intervient sur l’ensemble des domaines concernés par les lancements de services Etude/ suivi Idaho consulting intervient : marché/ 1. Sur l’ensemble des étapes de la vie usages du produit ou service Programme 2. Ainsi que sur les aspects transverses Customer transverse : vision qualité , … Process/ Suivre et améliorer organisation KPIs : qualité, marketing et satisfaction, développement Concevoir et faire transformation, usage, Offres, produits et Gestion de produit et services projet Spécifications et GtoM Product and project Priorisation management Parcours client Cibles& terminaux/ CRM & billing datamining OS CRM & SAV Génération de trafic, Communautés de Services prospects, de clients, de revenus, utilisateurs Business model friendly users…. Partenariats Amont … Stratégie Idaho peut contribuer sur chaque étape Objectifs L’assistance Idaho peut porter sur un point Veille marché & spécifique ou être globale (faire, assurer le suivi Customer vision d’un plan d’action, ...)www. idahoconsulting. com 19
  • 20. Idaho Consulting intervient sur une étape spécifique ou sur l’ensemble des étapes du projet1 2 3 4 La réflexion La conception L’action Le suivi Outils deUne stratégie mobile Choix des supports Gestion performancesPour quoi faire ? opérationnelle de la (quantitatif & • Applications ou site mise en place qualitatif)• Conquérir ? mobile ?• Fidéliser ? • Quel(s) OS ? • Démarrage • Indicateurs clés de• Vendre ? • Quel(s) terminaux ? • Coordination des suivi utilisateur• Informer ? prestataires (téléchargement,• Diriger les clients en • Coordination des Choix du service audience, …)magasin ? • Quelles équipes internes • Mesure de la•… • Respect du fonctionnalités ? satisfaction • Quels contenus ? planning• Quels services ? • Mesure du ROI • Quels • Respect du budget• Pour qui ? Parcours- • Plan qualité clients ? • Suivi du projet• Quand ? transverse • Quelles interactions • Tests utilisateurs• Quel budget ? • Reporting activité avec mon SI ? • Mise en production• Quel ROI du service Positionnement et Spécifications, Evolutions Reporting projet valeur ajoutée cahier des charges fonctionnelles La capitalisation : rester dans une logique d’amélioration continuewww. idahoconsulting. com 20
  • 21. Pourquoi le mobile aujourd’hui ?1. Le marché de la téléphonie mobile a atteint une taille critique2. Les terminaux et réseaux ont atteint des performances permettant une expérience utilisateur de qualité et de construire une relation solide avec la marque De pénétration en Du parc français est De mobinautes en 97 % France 16 % un Smartphone 25 % France Licence de marque Applications M-Commerce M-Couponing SMS/MMS push 3. Le mobile, comme nouveau support, dispose de spécificités propres et complémentaire aux autres canaux de communication Média de masse, hyper- personnel et interactif Permet de nouer une relation contextualisée en fonction du moment et Permet un échange quasi du lieu où le consommateur se trouve. permanent avec le consommateur www. idahoconsulting. com 21
  • 22. Concrètement … les constats et opportunités Les programmes CRM peinent à se La démocratisation de l’Internet mobile différencier (banalisation extrême) et et le format Smartphone favorisent le surtout à mobiliser. Sont-ils encore de développement des marchés et usages du vrais leviers de fidélisation ? Les marques m-couponing et du m-commerce cherchent à réinventer le “miles” pour doper l’attractivité de leur mécanique de mileage 1 2 3 Le mobile au cœur de la Générer des revenus sur La licence de marque mobile mobile relation client pour générer du comme nouvel axe de mileage m-commerce trafic en point de vente Marque Coupon Marque Mixte abonnement mobile et Informer les personnes à L’application mobile m- fidélité proximité des bons plans / commerce : constituer un promotions disponibles dans nouveau canal de votre boutique (géolocalisation distribution & coupons mobiles) Le mobile, média de masse et personnel, un support efficace dans les approches CRMwww. idahoconsulting. com 22
  • 23. Extrait de références significatives Assistance transverse sur le plan qualité et l’expérience utilisateur (web et mobile) • Audit • Plan d’action et suivi • Etude de marché du loisir sur internet et opportunités • Positionnement de Last Minutes et recommandations d’actions • Support dans la définition du plan marketing de l’activité VAD (web et call center) • Rédaction d’un dossier d’opportunité sur un projet de refonte de l’activité de prise d’appels téléphoniques • Plan de distribution opérationnel (VAD & agences) Cadrage d’une application mobile • Benchmark et cadrage de l’application • Définition du contenu et des fonctionnalités • Spécifications et parcours-client Études des problématiques sécurité pour les services de mobile banking liés à l’émergence des Smartphones et l’évolution des usages clients : panorama et analyse de risque • Etat de lart des réseaux et terminaux de nouvelles générations • Impact sur les fonctionnalités à développer et les parcours clients possibles pour les services de banques à domicile Assistance globale au positionnement en tant qu’offreur de services mobilesBanque • Assistance au choix du partenaire et de la proposition de valeureuropéenne • Formations et assistance aux équipes en charge du projetwww. idahoconsulting. com 23
  • 24. Extrait de références significatives • Assistance stratégique et marketing sur le portefeuille de services Télévision pour la direction du contenu ; gestion du partenariat my Tf1 • Accompagnement sur la quantification et les opportunités liées aux nouveaux territoires • Analyse concurrentielle sur le marché entreprise (OBS) • Assistance globale au département de Market Intelligence • Définition et lancement d’un portail 2.0 de gestion de la connaissance pour le groupe • Veille et analyse marché mobile Tunisie • Dans le cadre du lancement de l’opérateur convergent, prise en charge du chantier ADSL en tant que chef de produit : offres ADSL, VoIP, refonte du portail sur les cibles grand public et Entreprises => pour le directeur Marketing • Création et animation d’ateliers marketing pour les opérateurs IPTV clients du produit Mediaroom : « optimiser la proposition de valeur du produit IPTV sur votre marché » • Analyse stratégique et positionnement du portefeuille produits Smartphone Construction et animation de workshops « Microsoft TV » sur 6 pays (US; UK; DE, CH, …) • Assistance auprès de Musiwave dans l’appréhension du marché « Opérateurs » • Étude pour la Direction de la Stratégie sur les acteurs internationaux de la distribution Opérateur de terminaux mobiles européen • Assistance sur le segment Entreprises dans le développement et l’évolution des offres de Services « voix » (IP-Centrex et IP-Trunking) et « Connectivité »www. idahoconsulting. com 24
  • 25. Extrait de références significatives • Etude du marché de la connectivité et des datacenters en Europe • Analyse positionnement, étude des opportunités et recommandations d’actions pour développer le chiffre d’affaires à l’international • Etude sur les opportunités de développement & plan de relance de l’ADSL face à l’émergence et à la concurrence des technologies mobiles haut-débit • Lancement du réseau de dégroupage et des offres à valeur ajoutée (dégroupage total, portabilité, offre IPTV, …) • Lancement de l’offre IPTV avec prise en charge des chantiers équipements et relation actionnaires • Mise en place du portail application pour Smartphone. Benchmark des applications, définition du parcours-client, gestion de projet, … • Lancement d’une offre de service TV • Lancement commercial du réseau de Hotspots Wi-Fi et travaux sur les portails Hot-spotsOpérateur • Gestion de produit sur différentes gammes de terminaux mobiles, dont terminaux 3G eteuropéen Smartphones • Analyse de la chaîne de valeur des numéros courts en Europe (état de l’art, étude tarifaire, modèles économiques entre acteurs) • Assistance stratégique et opérationnelle sur la politique de wholesale et d’accords opérateurswww. idahoconsulting. com 25
  • 26. Extrait de références significatives Modélisation des coûts d’infrastructures liés au service de diffusion TV sur DSL • Assistance au lancement de Play Now (portail Web ‘contenu’) • Travail avec les grandes marques Françaises et les applications mobiles phares pour les intégrer dans le portail • Optimisation du parcours client du PIM et synchronisation (web, clients fixe et mobile, Internet mobile) • Définition d’une solution multi-terminaux de sauvegarde de téléphone • Rédaction des spécifications pour l’interfaçage aux services de l’opérateur (annuaire, service client…) Etude des opportunités de licences de marque pour un MVNO : Idaho a réalisé une micro- segmentation du marché, identifié les opportunités de niches peu ou mal adressées ainsi que les partenaires potentiels pour les atteindre. Rédaction de la réponse à la consultation de l’ARCEP sur la terminaison d’appel mobile • Etude critique du modèle technico-économique du réseau d’un opérateur mobile 3G : analyse des hypothèses de marché (décollage de la 3G, consommation des abonnés, …), de la structure de coûts (investissements et exploitation du réseau), comparaison aux données réelles, étude de la sensibilité et variabilité du modèlewww. idahoconsulting. com 26
  • 27. Contact David Robin - Idaho consulting Directeur associé david.robin@idahoconsulting.com Mobile : + 33 6 80 50 37 92 Tél. : + 33 1 77 32 15 12 61-63 rue Réaumur – 75002 Paris - France Idaho en ligne Le site http://www.idahoconsulting.com L’analyse Idaho http://blog.idahoconsulting.com Suivre Idaho Facebook Twitter Linkedinwww. idahoconsulting. com 27