Your SlideShare is downloading. ×
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC

638

Published on

“Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC” …

“Vue d’Ensemble de l’application de l’Outil d’Évaluation de la Passation de Marchés de l’OCDE/DAC”
Pamela Bigart, Spécialiste Principale en Passation de Marchés, Banque Mondiale
Cette présentation donnera aux participants un contexte solide sur l’outil point de référence
de l’OCDE/DAC, ses buts, aussi bien que sa structure, sur les indicateurs points de référence
et quelques leçons apprises qui en émergent.

Published in: Economy & Finance, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
638
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L’Outil Point de Référence de l’OCDE/DAC Travailler afin d’arriver à une compréhension et une application consistentes de l’outil point de référence de l’OCDE/DAC
  • 2. Contexte
    • L’outil point de référence de l’OECD/DAC a été introduit dans sa forme actuelle en 2006
    • Créé par l’intermédiaire du travail du Joint Venture on Procurement, un groupe de travail sous l’égide de l’Equipe pour l’Efficacité de l’Aide de l’OECD/DAC
    • JV Procurement inclut les donateurs bilatéraux, les banques de développement multilatérales, l’ONU, et plus de 15 pays partenaires
  • 3. Structure de l’Outil Point de Référence
    • Quatre Piliers:
      • I – Cadre Législatif et Réglementaire
      • II – Cadre Institutionnel/Gestion
      • III – Opérations et Pratiques de Marché
      • IV – Integrité et Transparence
    • Douze Indicateurs
    • Cinquante-quatre sous-indicateurs – niveau auquel la notation est entreprise
  • 4. But de l’Outil
    • Fournit l’information à l’utilisateur final, une vue d’ensemble “instantanée” du système, y compris comment il est lié aux autres aspects PFM/Gouvernance
    • Identifier les écarts en ce qui concerne les points de référence ou normes définis et convenus
    • Outil de gestion pour appuyer le développement d’une stratégie de gestion de réforme/changement
    • Appuie un dialogue sur le développement de capacités entre le gouvernement et les donateurs
    • La trajectoire change avec le temps si une stratégie de réforme est poursuivie
  • 5. PILIER I Indicateur 1 – Cadre Législatif et Réglementaire
    • Sous-indicateur 1( a) – Portée d’application et couverture du cadre législatif et réglementaire .
    • Sous-indicateur 1(b) – Méthodes de Passation de Marchés
    • Sous-indicateur 1(c) – Règles sur la Publicité et limites de temps
    • Sous-indicateur 1(d) - Participation
  • 6. Pilier I Indicateur 1 (suite)
    • Sous-indicateur 1(e) – Documentation et spécifications
    • Sous-indicateur 1(f) – Evaluation et critères d’allocation
    • Sous-indicateur 1(g) – Soumission, réception et ouverture des offres
    • Sous-indicateur 1 (h) - Doléances
  • 7. PILIER I Indicateur 2- Mise en Oeuvre des Réglements et Documentation
    • Sous-indicateur 2(a) – Mise en Oeuvre des Réglements
    • Sous-indicateur 2(b) – Documents modèles pour les biens, travaux et services
    • Sous-indicateur 2(c) – Pré-qualifications
    • Sous-indicateur 2(d) – Préparation de contrats de services
    • Sous-indicateur 2(e) – Guide ou manuels d’utilisation
    • Sous-indicateur 2(f) – Conditions générales de contrat (GCC)
  • 8. PILIER II Indicateur 3 – La passation de Marchés est integrée dans le système de gouvernance
    • Sous-indicateur 3(a) – La Planification de la passation de marchés fait partie de la formulation du budget et contribue à la planification pluriannuelle.
    • Sous-indicateur 3(b) – La loi sur le budget appuie la passation de marchés, l’exécution de contrats & le paiement
    • Sous-indicateur 3(c) – Pas de Passation de Marchés initiée sans affectation de budget
    • Sous-indicateur 3(d) – Rapports d’Achèvement preparés pour rapprochement avec le budget
  • 9. Pilier II Indicateur 4 – Organisme normatif/réglementaire
    • Sous-indicateur 4 (a) – Situation et base pour l’organisme couvert dans le cadre législatif
    • Sous-indicateur 4(b) – L’organisme a une série de responsabilités définies
    • Sous-indicateur 4(c) – Le financement, le recrutement de personnel et l’indépendence de l’organisme, sont consistents avec les responsabilités
    • Sous-indicateur 4(d) – Les responsabilités sont claires et évitent les conflits d’intérêt et la participation directe dans la passation de marchés
  • 10. Pilier II Indicateur 5 – Capacité de Développement Institutionnel
    • Sous-indicateur 5(a) – Système pour collecter et disséminer les informations
    • Sous-indicateur 5(b) – Système pour collecter et faire le contrôle des statistiques de passation de marchés
    • Sous-indicateur 5(c) – Stratégie de formation durable et capacité de mise en oeuvre
    • Sous-indicateur 5(d) – Normes de qualité pour le recrutement de personnel et pour le contrôle de performance
  • 11. PILIER III Indicateur 6 – Les opérations et les pratiques sont efficaces
    • Sous-indicateur 6(a) – Niveau de compétence des responsables en passation de marchés est consistent avec leur niveau de responsabilité
    • Sous-indicateur 6(b) – Programmes de formation et d’information sont consistents avec la demande
    • Sous-indicateur 6(c) – Normes établies pour la garde des archives et documents
    • Sous-indicateur 6(d) – Disposition pour la délégation d’autorité
  • 12. PILIER III Indicateur 7 – Le marché de Passations de marchés publiques
    • Sous-indicateur 7(a) – Mécanismes efficaces pour les partenariats entre les secteurs privé et public
    • Sous-indicateur 7(b) – Institutions du secteur privé sont organisées et capable de faciliter l’accès
    • Sous-indicateur 7(c) – Pas de contraintes systémiques majeures qui limitent l’accès
  • 13. PILIER III Indicateur 8 – Administration de contrat et résolution de conflits
    • Sous-indicateur 8(a) – Les procédures d’administration de contrats sont clairement définies et couvrent l’inspection/acceptation, les amendements, et le controle de qualité
    • Sous-indicateur 8(b) – Le contrat inclut les procédures de résolution de conflits
    • Sous-indicateur 8(c) - Les procédures existent pour l’application du résultat du processus de résolution de conflits.
  • 14. PILIER IV Indicateur 9 – Contrôle Efficace et Systèmes d’Audit
    • Sous-indicateur 9(a) – Cadre de contrôle en place pour fournir les contrôles internes/externes et l’audit
    • Sous-indicateur 9(b) – Application et suivi des conclusions et recommendations pour promouvoir la conformité
    • Sous-indicateur 9(c) – Les contrôles internes fournissent les informations dans les délais pour faciliter les activités de gestion
    • Sous-indicateur 9(d) – Le système de contrôle interne appuie l’audit de performance
    • Sous-indicateur 9(e) – Les auditeurs sont suffisamment informés au sujet des passations de marchés pour mener les audits de qualité
  • 15. PILIER IV Indicateur 10 – Efficience des mécanismes d’Appel
    • Sous-indicateur 10(a) – Les décisions sont prises sur la base des informations; les décisions finales sont révisées; capacité de mise en vigueur selon la loi.
    • Sous-indicateur 10(b) – La capacité de traiter les doléances efficacement et les moyens pour appliquer les mesures correctives
    • Sous-indicator 10(c) – Le système est équitable avec des décisions équilibrees et justifiées
    • Sous-indicateur 10(d) – Les décisions sont publiées et disponibles pour le public
    • Sub-indicator 10(e) – L’organisme de révision des doléances a son autorité et indépendance
  • 16. PILIER IV Indicateur 11- Degré d’Accès à l’Information
    • Sous-indicateur 11(a) – Les informations sont publiées et distribuées à travers les médias disponibles et sont appuyées par la technologie de l’information lorsque c’est faisable
  • 17. PILIER IV Indicateur 12 – Mesures d’Ethique et d’Anticorruption en place
    • Sous-indicateur 12(a) – Les documents de cadre légal et de passation de marchés comprennent une disposition abordant la corruption, la fraude, les conflits d’intérêt et les comportements contraires à l’éthique
    • Sous-indicateur 12(b) – Le système légal définit les responsabilités, la responsabilisation et les sanctions pour les individus/firmes qui sont coupables de s’être engagés dans la fraude ou la corruption
    • Sous-indicateur 12(c) – L’évidence de la mise en vigueur existe
  • 18. Pilier IV Indicateur 12 (suite)
    • Sous-indicateur 12(d) – Des mesures spéciales existent concernant la fraude et la corruption en passation de marchés
    • Sous-indicateur 12(e) – Les intervenants appuient la création d’un marché connu pour son integrité et sa conduite éthique.
    • Sous-indicateur 12(f) – Mécanisme sécurisé pour rapporter la fraude et la corruption
    • Sous-indicateur 12(g) – Codes de Conduite et divulgation pour le personnel dans les positions décisionnelles
  • 19. Quelques leçons qui émergent
    • L’outil est utile et relativement facile à utiliser
    • La standardisation crée un besoin d’utiliser la flexibilité de l’outil dans un pays donné – peut nécessiter une personnalisation.
    • Certains indicateurs exigeront des ajustements (nous avons l’expérience de plus de 40 pays)
    • L’utilisation de l’outil est un apport à un processus donc ne vous concentrez pas trop sur la notation mais sur les informations apprises et comment elles peuvent être utilisées pour améliorer le système.
    • Les résultats de l’exercice de points de référence doivent être plus clairement liées à d’autres outils tel que PEFA
    • La stratégie de réforme doit être intégrée et avoir la priorité sur la base de la gestion globale du secteur public et de la stratégie de gestion financière publique.

×