Formation gestion de projet - 01 - introduction à la conduite de projet

5,627
-1

Published on

l’ouverture du module de conduite de projet consiste à mettre en perspective la dimension interactive du projet digital dans le continuum magmatique du champ communicationnel… vaste entreprise adressée au travers de plusieurs questions centrales :

- qu’est ce que la communication ?
- qu’est ce que la communication interactive, sa spécificité ?
- qu’est ce qu’un support de communication interactif ?
- quelle place pour le digital dans une stratégie de communication
- qu’est ce qu’un projet interactif, projet digital ?

au-delà des barbarismes purement théoriques voire purement barbares, il s’agit d’insister sur la globalisation des stratégies de communication et mettre en évidence la progressive convergence des messages vers le médium internet, irriguant tous les autres médiums communicationnels dans les campagnes de communication modernes.

autres thématiques abordées dans l’introduction à la gestion de projet :

- définitions de la notion de gestion de projet
- les acteurs du projet chez l’annonceur
- les acteurs du projet en agence
- l’interfaçage entre l’annonceur et l’agence
- les modèles d’agence interactive
- l’organisation traditionnelle de l’agence interactive
- les métiers en agence interactive
- le découpage du projet en programme, projet, lot, phase, tâches
- la notion de jalon, livrable, validation
- le diagramme de gant…

Published in: Education
1 Comment
18 Likes
Statistics
Notes
  • Excellente présentation, très bien illustrée . Merci!
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
5,627
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
18
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Formation gestion de projet - 01 - introduction à la conduite de projet

  1. 1. IAFACTORYINFORMATION ARCHITECTURE DESIGN support de formation conduite de projet internet, intro MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS 1 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  2. 2. Conduite de projet numérique Objectif : assimiler les différentes phases mises en oeuvre dans le processus de production d’un support interactif, plus spécifiquement les sites web. RecommandationRecommandation Appel d’OffreAppel d’Offre 20 H RecommandationRecommandation CadrageCadrageEvolutionEvolution ConceptionConception Mise en ligneMise en ligne AnimationAnimation g Prototypage / TestPrototypage / Test ProductionProductionRecetteRecette 2 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  3. 3. Notre parcours initiatique… PROGRAMME 1. Conduite de projet digital GESTION DE PROJET CONCEPTION COMMUNICATION modulemodulemodule • introduction à la conduit de projet, • l’appel d’offre, • la recommandation, l d g• le cadrage, • la conception, • la production.p 3 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  4. 4. SOMMAIRE INTRODUCTION À LA CONDUITE DE PROJET : • avant-propos, • les définitions, • les acteurs du projet• les acteurs du projet, • le découpage du projet, • exercice pratique, • les grandes étapes du projet. enjeux des projets d fdigitaux – interactifs. 4 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  5. 5. www.3615desirdavenir.com 5 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  6. 6. Communication numérique Quand la démarche communicationnelle flirte avec les supports numériques, les actions de communication deviennent des projets… Une démarche communicationnelle Q té l t d t éQui se matérialise par et sur des supports numériques Forte dimension techno qui pousse à considérer les actions de communication comme des projets. 6 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  7. 7. Acteurs du projet de communication numérique ? Un commanditaire = un annonceur qui cherche une agence pour répondre à son besoin et mettre en œuvre son projet. L’annonceur, maître d’ouvrage représenté par un chef de projet, ou un responsable Internet L’agence interactive, maître d’oeuvre représenté par un chef de projet lle projet NOUS contrat 7 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  8. 8. Projet de communication numérique ? Lié à un support numérique : Site internet, intranet, appli, Cdrom, borne, jeux, on-line / off-line. … Borne interactive CdromSite Internet Exemple de projet : >> refonte du site Internet IUT Robert Schumanf Exemple de projet : >> création d’un site Internet diffusant des annonces immobilières La communication numérique se matérialise sur un support, nous fabriquons un produit de communication numérique.! 8 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  9. 9. Projets qui nous intéressent : sites Internet / Intranet Les supports qui nous intéressent le plus sont les sites Internet : ils revêtent le potentiel communicationnel le plus fort… http://www.informationarchitects.jp/ 9 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  10. 10. Internet : viva la Communication interactive Internet devient un média de masse, sa nature interactive rend le feedback possible. CONTEXTE Shannon message encodage décodage CODE E R Shannon Laswell effet canal, médium Parasite, bruit E R Internet feedback INTERACTIVITÉ web 2.0 ?web 2.0 ? 10 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  11. 11. Internet : nouveau levier dans une stratégie Internet : média ultra dynamique en France avec une progression des investissements pub de 38 % entre juillet 2008 / juillet 2007. MEDIUM réussi ! raté… Medium i message ?? (cf. Marshall McLuhan) Presse Télévision R di 33 % 30 % RÉCEPTEUR <<< stratégie ANNONCEUR Télé Presse 30,3 % 30,8 % I t tRadio Affichage Cinéma 16 % 13 % 7 % 1 % RÉCEPTEUR <<< INTERNET  radio Cinéma 14,7 % 13,3 % 10,9 % 0 % Internet affichage Cinéma 1 % Parts de marché des investissements médias brut des annonceurs en 2006 Source : UDA (Union Des Annonceurs) Cinéma 0,… % Parts de marché des investissements médias brut des annonceurs en 2008 Source : TNS Sofres baromètre 1erT08 ÉMETTEUR >>> 11 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  12. 12. Internet : une croissance forte qui continue 14,7 % de part de marché au premier semestre 2008, rappel : 2,2 % en 2003 ! La France, un marché très dynamique en Europe. 12 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  13. 13. Internet : pas un simple relais… Internet n’est pas un simple relais ; il peut tendre à se positionner au centre des stratégies de communication multi-canales des annonceurs. Télévision Presse Radio Internet Affichage Cinéma 13 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  14. 14. Vous avez fait LE bon choix ! + de services, + d’utilisateurs, + d’investissements publicitaires… De nouveaux métiers, un secteur en pleine explosion, tout à construire… Être capable de… 14 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  15. 15. la conduite de projet interactif 15 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  16. 16. SOMMAIRE INTRODUCTION À LA CONDUITE DE PROJET : • avant-propos, • les définitions, • les acteurs du projet• les acteurs du projet, • le découpage du projet, • exercice pratique, • les grandes étapes du projet. De quoi parle-t-on ? dUn peu de concret svp… 16 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  17. 17. Conduite de projet numérique ? définitions… On appelle « projet » l’ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans le respect des délai(s) et budget(s) fixé(s). 0000  Projet : définition de l’Afnor (norme ISO X50-106 du 12.01.2003) • « Démarche scientifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir. […] 0001 0010 • Démarche scientifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir. […] Un projet est défini et mis en œuvre pour élaborer une réponse aux besoins d’un utilisateur ou d’une clientèle, et il implique un objectif et des actions à entreprendre avec des ressources données ».  Numérique ou digital, car repose sur la technologie de numérisation du signal 0011 0100 • Aller plus loin… le numérique, point de vue technique • Aller encore plus loin… le numérique, point de vue philosophique  Conduite de projet, aussi appelée pilotage ou gestion http://fr.wikipedia.org/wiki/Num%C3%A9rique http://hypermedia.univ-paris8.fr/Jean-Pierre/articles/Technonum.html 0101 … • Le pilotage comporte la mise en œuvre de mesures appropriées permettant de faire en sorte que toutes les ressources soient utilisées de façon optimisée dans un seul et même but : l’accomplissement de l’objectif du projet, dans les contraintes de délais, de coûts et qualité définies. Les maîtres mots : coûts, délais, qualité… implique organisation, rigueur, écoute et diplomatie.! 17 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  18. 18. Pas UN type de projet, DES projets On distingue plusieurs typologies de projet : nous nous intéressons aux projets dits ouvrage (voire produit : localisation…).  Le projet ouvrage : le résultat est unique  Le projet produit : débouche sur une gamme diffusée à grande échelle  Le projet organisationnel : mission de conduite du changement Et t t d’ t j t d l i j t l j t f i l t Et tant d’autres… projet de loi, projet personnel, projet professionnel, etc. site InternetViaduc et Villa Concept car Schéma organisationnel 18 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  19. 19. Quelques exemples de projets numériques Naturellement, chaque support numérique entraîne son lot de spécificités. Et même pour un support donné, la nature des projets est très variable.  Exemples de projets concernant différents types de supports numériques : • Créer une borne interactive pour choisir une cartouche d’encre dans une grande surface ;• Créer une borne interactive pour choisir une cartouche d encre dans une grande surface ; • Réaliser un cd-rom pour diffuser les réalisations de son entreprise ; • Concevoir un site marchand pour vendre ses produits sur Internet ;  Exemples concernant plus spécifiquement les sites Internet, Intranet :Exemples concernant plus spécifiquement les sites Internet, Intranet : • Refondre / moderniser un intranet obsolète, etc. • Ajouter une brique e-commerce à un site qui ne faisait pas de vente en ligne ; • Ajouter une fonctionnalité communautaire à un portail de contenu ; • Créer le site Internet d’un support de presse qui n’avait pas encore de logique on-line, etc. Chaque projet, chaque mission présente ses spécificités. Il n’y a pas 1 modèle unique d’intervention : ADAPTATION! 19 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  20. 20. Pas de modèle unique donc, mais une démarche Compte tenu de la diversité des supports, des projets, des missions, il n’est pas possible de modéliser toutes les interventions ; parlons de démarche.  Ce que nous allons voir ensemble : UNE DEMARCHE PROJETUNE DEMARCHE PROJET • Des étapes récurrentes + ou – longues en fonction des projets ; • Une culture ; • Des réflexes ; • Des outils. + Votre capacité à enrichir la démarche de votre expérience… A vous ensuite d’agir avec intelligence en adaptant votre démarche à la spécificité de votre projet.! 20 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  21. 21. SOMMAIRE INTRODUCTION À LA CONDUITE DE PROJET : • avant-propos, • les définitions, • les acteurs du projet• les acteurs du projet, • le découpage du projet, • exercice pratique, • les grandes étapes du projet. Qui fait quoi ? d ?Et quand ? 21 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  22. 22. Qui… Le patron du chef de votre client ex. le PDG Votre chef ex. le directeur de projet Encore un membre de votre équipe ex. intégrateur HTML un freelance caché Votre client Le chef de votre client Un membre de votre équipeVotre client ex. responsable service Internet Le chef de votre client ex. directeur de la communication VOUS ! Porteur du projet ex. chef de projet Un autre membre de votre équipe ex. développeur Un membre de votre équipe ex. le directeur artistique 22 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  23. 23. Les acteurs du projet : la reine et ses sujets En théorie c’est simple : un annonceur commandite un projet et recherche un prestataire pour le réaliser. Simple en théorie, mais pas dans la pratique…  Le commanditaire ou maître d’ouvrage : l’annonceur  Le(s) prestataire(s) ou maître(s) d’œuvre(s) : l’agence interactive Le(s) prestataire(s) ou maître(s) d œuvre(s) : l agence interactive  Le prestataire du prestataire : le freelance NOUS 23 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  24. 24. L’annonceur : une réalité composite… L’annonceur : une entreprise avec une organisation… Cette organisation impacte fortement le projet et son déroulement. Pourquoi ?  L’annonceur est une marque, c’est une entité abstraite…  Mais ce n’est pas un tout indivisible : cette entreprise a forcément une Mais ce n est pas un tout indivisible : cette entreprise a forcément une organisation structurée, par exemple autour de BU (Business Unit) : • La Direction Générale (le cerveau) va s’entourer de tentacules opérationnelles par corps de métier : • BU Développement commercial ; • BU Direction des Systèmes Informatiques (DSI) ; • BU Marketing produit & Communication ; • Cellule web ? • Etc.  La marque est donc incarnée par des hommes, des collaborateurs, regroupés au sein des BU qui ont chacune, c’est parfois paradoxal, leurs intérêts propres… Comprendre l’organisation de l’annonceur est impératif. La dimension politique est consubstantielle dans un projet…! 24 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  25. 25. L’annonceur : son besoin est d’abord un murmure D’abord murmure d’initiés, il devient bruit de machine à café, puis arrive dans une salle de réunion : le besoin se révèle pour devenir un projet.  Vous devez absolument réussir à identifier l’origine du besoin : • Une volonté politique du PDG ? Un besoin fonctionnel ? Une réalité commerciale à adresser ? Une obsolescence technique à solutionner ? Un avantage concurrentiel à investir ? • Ou peut-être s’agit-il juste d’une névrose de la Dircom qui n’aime plus le vert et veut changer de charte graphique…  Ce besoin va être pris en charge par une ou plusieurs BU ! (Business Unit) • Laquelle ? Lesquels ? Y-a-t-il une BU qui a l’ascendant sur l’autre ? • Est-ce que ces BU ont des intérêts communs ou divergents ? Quels sont leurs rapports historiques ? • Par exemple, on constate souvent que le courant ne passe pas entre la direction informatique et la direction marketing…  Une affaire de BU, mais aussi, et surtout, une affaire d’HOMMES… • L’équipe projet, côté client, peut-être composée de plusieurs individus appartenant à des BU différentes ; • Vous devez identifier le décisionnaire, leader de ce groupe, mais aussi le patron de ce leader (pour les grandes occasions); V d i i à l i l f ill (l bl d h l di é é ?)• Vous devez savoir qui à la main sur le portefeuille (le responsable des achats, la dircom névrosée ?) ; • Il fait bon être fin psychologue et savoir soulager les égos… ça aide vraiment. 25 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  26. 26. Répondre juste… attention au téléphone arabe Êtes vous sûr que vous avez affaire au bon interlocuteur ? Coefficient hiérarchique, expertise métier, ne vous-y trompez pas. J ANNONCEUR AGENCE (NOUS) Je veux ça ! Elle veut ça ! Il a dit qu’elle besoin qu’elle voulait ça ! Le client veut ça ! Puisque je vous dis qu’il faut faire ça Ok, faisons BIG BOSS , cela ! GRRR ! Vous n’avez rien compris… Ceci n’est pas ce que je voulais. YEAH ! Vous allez adorer, écoutez plutôt… Ce concept génial correspond à votre besoin. 26 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  27. 27. Ou plus poétiquement… 27 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  28. 28. Chez l’annonceur : web pas encore mature Le vrai problème actuellement, c’est que la fonction numérique n’est pas encore mature chez tous les annonceurs.  Le web, c’est quelle BU chez vous ? • « Chez nous, Adidas, fabriquant de chaussures à 3 bandes, il y a une cellule web qui appartient au service communication, qui lui-même appartient à la BU Marketing qui est dirigée par M.X qui est hostile aux nouvelles technologies… ». • « Au sein de L'Oréal, le leader des shampoings bio aux extraits animaux, le web est aujourd’hui une BU à part entière. Il y a un Directeur Internet, qui veille à la cohérence du dispositif et de l’activité on-line à l’international… ».  Votre interlocuteur chez l’annonceur a toujours un pied dans l’Internet… La question : Internet est-il pieds et points liés avec une autre BU ? • Communication ? Marketing ? Institutionnel ? Informatique ? Le positionnement de la communication numérique chez l’annonceur impacte directement votre projet numérique.! 28 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  29. 29. Côté agence interactive : la fusion de 2 cultures Pour le meilleur mais aussi pour le pire… Des intérêts pas toujours faciles à concilier entre communication et technologie. COMMUNICATION TECHNOLOGIE agence SSIIg COMMUNICATION TECHNOLOGIE g interactive SSII informatique (société de service en ingénierie informatique) agence de communication traditionnelle Un projet numérique, quel qu’il soit, repose avant tout sur un socle technique qui est imposé par la nature du médium.! 29 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  30. 30. 4 métiers qui propulsent l’agence interactive Le cœur de métier d’une agence interactive : transposer des problématiques communicationnelles et commerciales en expérience interactive.  Les métiers propulseurs de l’agence interactive : 4 pales et un cœur… agence En fonction des enjeux du projet, il y a toujours un métier qui prend le pas sur les autres pour devenir le cœur propulseur…! 30 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  31. 31. Ne vous battez pas, tout le monde sera servi ! Bien entendu, chaque pôle de métier est toujours persuadé d’être au cœur du propulseur… Normalement, le brief client aide à se mettre d’accord.  « Puisque je te dis que les enjeux sont éminemment MARKETING » • ex .L’Université Paris1 souhaite faire évoluer son site pour proposer des entrées par profil (étudiant, candidat…) ;p p p p p ( , ) ; • ex. La marque Nestlé souhaite renforcer son dispositif de fidélisation en ligne.  « Ah non, c’est un projet qu’il faut prendre par la TECHNIQUE » L’ til d ti d t (CMS) t b lèt l i à j t f tidi il f t CMS• ex. L’outil de gestion de contenu (CMS) est obsolète : les mises à jour sont fastidieuses ; il faut un nouveau CMS ; • ex. Pour la refonte du site Internet de Cora, l’agence veillera à proposer une solution compatible avec les systèmes XXX.  « Pff, vous n’avez rien compris, c’est une affaire de DESIGN » • ex. Emporio Armani souhaite rajeunir son image et invite l’agence à proposer un site à forte dimension expérientielle ; • ex. La société Bic souhaite aligner le site à la nouvelle charte graphique : c’est une refonte graphique iso fonctionnelle.  « Ok, je vous mets tous d’accord, il suffit d’une bonne campagne MEDIA », j , p g • ex. Garnier vous invite à plancher sur le dispositif à mettre en place pour le lancement du nouveau Fructis ; • ex. Le groupe Daimler Chrysler recherche un prestataire pour l’accompagner sur son dispositif média on-line. 31 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  32. 32. Agence interactive : une organisation tricéphale 4 métiers donc, regroupés et structurés autour de 3 grands pôles, lesquels sont plus ou moins étoffés selon l’activité de l’agence. Expérience utilisateur Conception rédaction IllustrationEmailing Etudes utilisateur Vidéo Marketing Achat d’espace média CRÉATION Design d’interaction CONSEIL Commercial Son Accompagnement changement g relationnel & viral 3D g Design graphique Intégration html Stratégie Conduite de projet Référencement Hébergement E i TECHNOLOGIE Ingénierie informatique Développement R & D Flash Hébergement Expertise accessibilité Admin réseau Expertise techno langage… 32 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  33. 33. Les typologies d’agence interactive Le positionnement et l’offre proposée par une agence interactive varient en fonction de son histoire, sa taille, sa stratégie, sa localisation… CONSEIL CRÉATION CONSEIL CRÉA CONSEIL TECHNO CONSEIL TECHNO TECHNO L’Agence interactive INTEGRÉE L’Agence interactive WEBAGENCY Société service ingénierie informatique SSII CRÉACONS EIL TECH CONSEIL CRÉA TECH L’AGENCE DE COM. Le STUDIO CREA Le FREELANCE 33 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  34. 34. L’agence interactive intégrée Elle intègre tous les métiers et compétences, elle sait tout faire, elle même. Elle peut accompagner un client sur l’ensemble de la chaîne interactive. L’A i i CONSEIL CRÉATION L’Agence interactive INTEGRÉE • Intègre tous les métiers en son sein • Externalise un minimum (tâche à faible valeur ajoutée) TECHNO • Externalise un minimum (tâche à faible valeur ajoutée) • Le modèle est peu répandu • Phénomène de concentration avec fusion acquisition • Ce sont des structures de type Groupe • Tend à se développer en situation oligopolistiqueTend à se développer en situation oligopolistique • Effectif : supérieur à 200 • Clientèle : les grands compte (EDF, Loréal, SNCF, etc.) • Exemple : Digitas (Publicis), Eurorscg 4D (EuroRSCG) Egoïste, elle travaille seule ! 34 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  35. 35. La webagency C’est une agence de taille moyenne, équilibrée et centrée sur un cœur de métier précis comme la production de sites Internet d’envergure modérés. L’A i i di i ll CONSEIL CRÉA L’Agence interactive traditionnelle WEBAGENCY • Intègre surtout des profils très polyvalents (CP et Prod) Externalise un maximum (tâches spécialisées : 3D etc )CONSEIL TECHNO • Externalise un maximum (tâches spécialisées : 3D, etc.) • L’ancien modèle, très répandu, il foisonne ! • Phénomène start-up • Pas évident de maintenir l’activité • Situation très concurrentielle, lutte pour survivreSituation très concurrentielle, lutte pour survivre • Effectif : 1 à 200 pour les plus grandes • Clientèle : quelques grands compte mais surtout des PME • Exemple : des milliers… Advisa en Alsace Souvent amenée à traiter avec des agences de com 35 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  36. 36. La SSII Ce sont des structures spécialisées dans les prestations et les services en ingénierie informatique, avec des savoir faires centrés sur la technologie. L ié é d i i é i i i f i CONSEIL La société de service en ingénierie informatique SSII • Intègre les métiers de l’ingénierie informatique • Peut externaliser en fonction de l’activité TECHNO • Peut externaliser en fonction de l activité • Un modèle très répandu, qui rayonne, qui explose • Très forte croissance, de nouveaux marchés tous les jours • Effectif : très variable, 1 à 2000 et plus • Clientèle : du grand compte à la TPE / PME selon la tailleClientèle : du grand compte à la TPE / PME selon la taille • Exemple : Atos, Unilog (poids lourds) Peut travailler avec un studio ou une webagency 36 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  37. 37. L’agence de communication traditionnelle C’est l’agence de pub traditionnelle qui travaille sur la dimension off-line, qui doit cravacher pour accompagner ses clients on-line… L’A d i i di i ll CONSEIL CRÉA L’Agence de communication traditionnelle L’AGENCE DE PUB / COM • D’abord une agence conseil avec un studio, centré off-line • Obligée d’externaliser la dimension on line malgré elle TECH • Obligée d externaliser la dimension on-line, malgré elle… • Le modèle est très répandu • Clientèle : varie du tout au tout selon l’agence… Souvent de paire avec un réseau de free ou une webagency 37 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  38. 38. Le studio Spécialisées dans les métiers du design, de la production multimédia, ce sont de petites structures à très forte valeur ajoutée créative. CRÉACONS LE STUDIO • Des designers experts et parfois très polyvalents • Souvent centré sur une spécialité : la 3D, le webdesign, CRÉACONS EIL TECH le flash, les illustrations, etc. • Phénomène bande de copain… • Effectif : inférieur à 10 le plus souvent • Clientèle : les webagency, les agence de pub Travaille pour les agences, rarement en contact direct avec l’annonceur 38 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  39. 39. Les freelances et syndication de freelances Incontournable pour les agences en cas de suractivité, le freelance travaille à son compte. C’est le prestataire du prestataire… LES FREELANCES • De toute nature (conseil, création, technique) • Certains profils très recherchés : l’intégrateur AJAX, l’Architecte d’Information, le consultant SAP, etc. • Une activité à risque ou en or… • Foisonnant ! • Effectif : 1… parfois regroupé en collectif Cli tèl l t l di t t• Clientèle : les agences, rarement les annonceurs directement Travaille exclusivement avec les agences 39 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  40. 40. Externalisation et recours au free : à propos… L’agence peut absorber un certain surcroît d’activité avec + ou – de palliatifs (rythme, stagiaires, embauches) jusqu’à un effet de seuil : ACTIVITÉ Pic non absorbé… Externalisation marché Autre agence Pic absorbé… Free capacité d’adaptation au surcroît d’activitéACTIVITÉ TEMPS Masse salariale 40 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  41. 41. Agence interactive : des métiers entrelacés Le projet complet implique tous les pôles de l’agence ; une synergie qui permet de passer du besoin initial au produit final. CONSEIL Commercial StratégieStratégie Conduite de projet TECHNO CRÉA Design d’interaction Design graphique Intégration html Ingénierie informatique Développement R & D 41 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  42. 42. Agence interactive : de la synergie des pôles… Boss TECHNO Associé CONSEIL Dir. P j t Dir. Technique Consultant CONSEIL CONSEIL TECHNO ÉConsultant média Consultant Dir. Projet Chef Projet Planeur Stratégique Dir. Création Flasheur Projet Technique Chef projet Technique Admin réseau Consultant techno CONSEIL CRÉA métier référencmt métier Projet Fonctionnel Dir. Artistiq. Graphiste Flasheur 3D, illus… Architecte Information Concept. Rédacteur Développeur pertmétier pertmétier Intégrateur expert expert rtmétier rtmétier exp exp PROD. PROD. html exper exper PROD. 42 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  43. 43. Palette des métiers en agence interactive De nouveaux métiers, jeunes, pas encore 100 % figés, qui évoluent. Ci-dessous, les métiers les plus courants : avec étoile = pour vous… CONSEIL Commercial Directeur de projet Chef de projet Consultant média Planneur stratégique Nouveau ! Nouveau ! Chargé d’étude Stratégie Conduite de projet Architecte d’InformationDirecteur artistique Graphiste Intégrateur html Flasheur CRÉATION Design d’interaction Design graphique Intégration html Architecte d InformationDirecteur artistique Graphiste Intégrateur html Flasheur Nouveau ! TECHNOLOGIE Ingénierie informatique Directeur de projet tech. Chef de projet tech. Développeur Expert techno Administrateur réseau gé e e o at que Développement R & D 43 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  44. 44. Focus pôle conseil : le chef de projet, généralité Il est chargé de mener le projet à son terme et de veiller à son bon déroulement dans le respect du budget, des délais et de la qualité fixés. Le chef de projet, le chef d’orchestre I t ti t t l d l h î j t l di t Appel d’Offre Recommandation • Intervention : tout au long de la chaîne projet, le coordinateur • Gestion : gère 1 à 3 projets selon la complexité du projet, son expérience, ses capacités • Tâche quotidiennes : interfaçage avec le client, suivi du planning, suivi de production, contrôle qualité, coordination des équipes, etc. • Ses qualités : organisation, rigueur, écoute, flexibilité, réactivité, diplomatie, relationnel Animation Evolution Cadrage • Perspectives d’évolutions : directeur de projet • Outils de prédilection : téléphone, excel, ms project, word, powerpoint • Facturation jour/homme : entre 600 et 900 € HT • Rémunération : débutant 26 à 30 K€ • Profil : 25 – 30 ans, formation école de commerce, d’ingénieur, université communication. ProductionRecette ConceptionMise en ligne Prototypage / Test , , g , 44 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  45. 45. Focus pôle conseil : le chef de projet junior Il pilote des projets en trouvant des solutions, des compromis entre les contraintes internes d’une agence et les exigences du clients. Diplomate Il t h é d à t d j t t t d l l Appel d’Offre Recommandation Il est chargé de mener à terme des projets en apportant de la valeur ajoutée, en anticipant les risques et en respectant toutes les contraintes. • Intervention : le chef de projet junior coordonne et veille à la bonne construction du site/projet tout au long du projet (recommandations, spécifications fonctionnelles et Animation Evolution Cadrage graphiques, suivi de production, recette) • Gestion : gère 1 à 3 projets (AO, webmastering, refonte de sites) selon la complexité du projet. Sur un gros projet, il assiste le chef de projet sénior • Tâches quotidiennes : En amont d’un projet dé finit la stratégie commercial et le cahier des charge avec le directeur de projet et le client. Ensuite il traite des plannings/budgets ProductionRecette ConceptionMise en ligne Prototypage / Test et contrôle la production en étant la courroie de transmission entre les différents intervenants (graphistes…). Il garantie enfin la qualité de la livraison. • Ses qualités : bon communiquant, résistant au stress, organisé • Perspectives d’évolutions : directeur de projet, management • Outils de prédilection : ms project word excel powerpoint téléphone• Outils de prédilection : ms project, word, excel, powerpoint, téléphone • Facturation jour/homme : entre 600 et 900 € HT • Rémunération : entre 26 et 30 K € • Profil : 25 – 30 ans, formation école de commerce, de pub, d’ingénieur • Perception du métier d’AI : pose les briques fondamentales du projet Merci à Cécile BERNARDET CP D I G I T A S 24 ans 45 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 24 ans
  46. 46. Focus pôle conseil : le chef de projet sénior Connexion entre les clients et les équipes de l’agence, les accompagne dans leurs projets en identifiant leurs besoins, répond en mettant à disposition ttes les expertises nécessaires Le hub client / agence / prestataire I t ti fil d déb t à l lôt d j t Appel d’Offre Recommandation • Intervention : fil rouge du début à la clôture des projets • Gestion : gère les clients, les équipes agence, les fournisseurs, les contraintes (planning, budg…) • Tâches quotidiennes : être à l’écoutes des clients, disponible pour les équipes et suivre le projet (en termes de budget, de planning, de facturation…) • Ses qualités : organisation, analyse, méthodo, polyvalence, dispo, ouverture d’esprit, curiosité Animation Evolution Cadrage • Perspectives d’évolutions : plusieurs évolutions sont possibles pour un CP. Rester en Agence et monter en compétences et en postes (DP, directeur associé …), passer chez l’annonceur dans un département « web » par exemple. La polyvalence du poste ouvre beaucoup de portes surtout l lorsque le CP a pu évoluer sur des problématiques complexes. • Outils de prédilection : Suite MS Office (Word, Outlook, Powerpoint, Excel, Project parfois ProductionRecette ConceptionMise en ligne Prototypage / Test p ( , , p , , j p Access), Photoshop (au moins les bases comme redimensionner un image, vérifier le format, le poids…). Parfois la formation au métier de CP apporte aussi des bases en technique/Dev (dream.) • Facturation jour/homme : Très variable d’une agence à l’autre, également dans une même agence d’un client à un autre selon le projet. En moyenne de 750 €/j à 950 €/J. Rémunération : En conséquence les rémunérations sont très • Profil : Il n’y a pas de profil type, 2 CP n’ont jamais exactement le même background ou les mêmes aptitudes. Les deux points clés restent l’envie de • Rémunération : En conséquence, les rémunérations sont très variables d’une agence à une autre, et il y a des différences entre agences et annonceurs. En agence, junior rémunéré entre 28 et 34 K€/an. CP confirmé autour de 36/39 K€/an. CP sénior entre 40 et 45 K€/an. Merci à Anne-Gaëlle GUILLOT CP senior D I G I T A S 27 ans s’investir et la motivation d’apprendre ts les jours. • Perception du métier d’AI : celui qui apporte une vision différentes des projets. Il permet de gagner en qualité et en pertinence dès le lancement et de conserver une cohérence sur toute le projet 46 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 27 ansde conserver une cohérence sur toute le projet.
  47. 47. Focus pôle conseil : le directeur de projet, généralité L’œil rivé sur les indicateurs (rentabilité, respect du planning), c’est LE garant du projet qui pilote ses chefs de projet. Le directeur de projet I t ti t è é t t il d d l h t l it Appel d’Offre Recommandation • Intervention : très présent en amont, il prend de la hauteur par la suite • Gestion : il gère plusieurs chefs de projets et est responsable de plusieurs comptes clients • Tâche quotidiennes : s’assure de la satisfaction du client, supervise les projets, peut être en charge de développer le business chez le client • Ses qualités : organisation, calme, tempérance, politique, négociation, fermeté Evolution Cadrage Animation • Perspectives d’évolutions : directeur associé en agence, directeur Internet chez l’annonceur • Outils de prédilection : téléphone, déjeuner, réunion, excel… • Facturation jour/homme : entre 800 et 1000 € HT • Rémunération : 40 à 50 K€ généralement | jusqu’à 60 K€ pour la crème de la crème • Profil : > 30 ans, 5 ans d’expérience, école de commerce, ingénieur, com., IEP, économie… Conception Recette Mise en ligne Production Prototypage / Test , p , , g , , , 47 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  48. 48. Focus pôle conseil : le directeur de projet senior Responsable… pour le meilleur et pour le pire ! Le maître des clés, le garant Il d it t t tt ti l ti f ti t l Appel d’Offre Recommandation Il doit tout mettre en œuvre pour garantir la satisfaction et le développement des clients qui lui sont confiés. • Intervention : beaucoup en phase de « vente » et moins en phase opérationnel par la suite • Gestion : gère des clients (vs des projets), gère des équipe de CP, gère des problèmes ! Animation Evolution Cadrage • Tâches quotidiennes : réunion, réunion, réunion…. en interne avec les équipes projet ou la direction , également avec ses clients le plus souvent possible • Ses qualités : mature, diplomate, souple, rassurant, fiable, déterminé • Perspectives d’évolutions : en agence directeur associé, ou partir chez l’annonceur • Outils de prédilection : outlook, excel, téléphone ProductionRecette Conception Prototypage / Test Mise en ligne • Facturation jour/homme : entre 1 200 et 1 550 € HT • Rémunération : entre 45 et 65 K € • Profil : la trentaine, vient d’agences, parfois de SSII ou de chez l’annonceur mais c’est rare • Perception du métier d’AI : le champ d’action d’un AI est très variable selon les personnes et les sujets Il permet souventvariable selon les personnes et les sujets. Il permet souvent de donner une vision précieuse à la croisée du marketing, de la création, et de la technique… mais version utilisateur ! Merci à Amandine BRETIGNIERE DP senior D I G I T A S 30 ans 48 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 30 ans
  49. 49. Focus pôle conseil : le chargé d’étude Du choix méthodologique aux recommandations opérationnelles, le chargé d’étude participe à l’ensemble de la chaîne de solutions d’études. Le chargé d’étude Il dé l d iti éth d l i ( ti t li) t ill Appel d’Offre Recommandation Il développe des propositions méthodologiques (quanti et quali), travaille à l’élaboration des questionnaires ou guides d’entretien et prend en charge l’ensemble du traitement des données avant d’élaborer les rapports d’étude. Animation Evolution Cadrage • Intervention : en amont d’un lancement de produit/packaging/site internet ou en aval pour valider le niveau de satisfaction • Gestion : l’élaboration des questionnaires, leur programmation et le suivi des terrains en cours. L’organisation de groupes / ateliers utilisateurs Tâ h tidi é é d d é t é ifi l l Production / DevRecette Prototypage / Test Mise en ligne Conception • Tâches quotidiennes : programmer, récupérer des données et vérifier leur sens, analyser • Ses qualités : autonomie, rigueur, logique • Perspectives d’évolutions : responsable d’étude • Outils de prédilection : askia, excel, spss • Facturation jour/homme : pas de facturation mais des budgets Etudes • Rémunération : entre 29 et 40 K € • Profil : Bac +3 à +5, STID, SID, DUT gestion de basses des données, sociologie Merci à Corinne ABITBOL Chargé d’études D I G I T A S 38 ans 49 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 38 ans
  50. 50. Focus pôle conseil : le planner stratégique, généralité Il intervient en amont des projets sur les problématiques des marques, les enjeux communicationnels, dressant le bilan des usages et des tendances Appel d’Offre Recommandation Le planner strat I t ti il i t i t t é it bl ôl d il Animation Cadrage • Intervention : il intervient en amont, véritable rôle de conseil • Gestion : rôle de consultant, conseiller, il ne gère pas de projet • Tâche quotidiennes : veille, étude, recommandation • Ses qualités : convaincant, orateur, cultivé • Perspectives d’évolutions : rôle de direction Evolution ProductionRecette ConceptionMise en ligne • Outils de prédilection : powerpoint… beaucoup de temps passé sur Internet… • Facturation jour/homme : plus de 1000 € HT la journée pour un profil senior • Rémunération : variable 35 à 70 K€ selon expérience • Profil : 25 - 35 ans, école de commerce, grande école, plus rarement universitaire Prototypage / Test 50 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  51. 51. Focus pôle conseil : le planner stratégique Il intervient en amont des projets sur les problématiques de marques, les enjeux communicationnels, dressant le bilan des usages et des tendances. Le starter, celui qui aiguille le projet Il t h é d déli it l d d j t G à diffé t til Appel d’Offre Recommandation Il est chargé de délimiter le cadre du projet. Grace à différents outils marketing, il élabore la stratégie à adopter. • Intervention : en amont du projet, le stater : celui qui lance et qui aiguille le projet • Gestion : rôle de consultant, conseiller, ne gère pas de projet Animation CadrageEvolution • Tâches quotidiennes : au quotidien, il fait de la veille, briefe et travaille avec les créatifs, réfléchit aux meilleurs moyens de remplir les objectifs de communication. • Ses qualités : curiosité, ouverture d’esprit, rigueur intellectuelle, persévérance, créativité • Perspectives d’évolutions : directeur du planning stratégique, directeur du développement ProductionRecette ConceptionMise en ligne Prototypage / Test • Outils de prédilection : powerpoint • Facturation jour/homme : entre 1 000 et 1 500 € HT • Rémunération : débutant 26 à 30 K€ | sénior jusqu’à 60 K € • Profil : 25 – 30 ans, formation école de commerce, Science Po, université communication • Perception du métier d’AI : celui qui imagine et designe de nouveaux outils ou services• Perception du métier d AI : celui qui imagine et designe de nouveaux outils ou services Merci à Grégoire HARDY Planner strat D I G I T A S 27 ans 51 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 27 ans
  52. 52. Focus pôle conseil : le consultant média, généralité Il est chargé de mettre en place les campagnes médias on-line, réflexion sur les axes de campagne, choix du dispositif et des supports, reporting stats… Appel d’Offre Recommandation Le consultant média I t ti il i t i t t l di itif l l i Evolution Cadrage • Intervention : il intervient en amont pour le dispositif, en aval pour la mise en œuvre • Gestion : il gère plusieurs campagnes simultanément • Tâche quotidiennes : suit les performances des campagnes, fait la pige des campagnes du moment, se tient à jour sur la granularité des supports (CSP, profil…) • Ses qualités : organisation, calme, tempérance, politique, négociation, fermeté Animation ProductionRecette Conception • Perspectives d’évolutions : vastes… planeur stratégique, annonceur, pas de parcours type • Outils de prédilection : téléphone, veille techno, powerpoint, excel, xiti… • Facturation jour/homme : entre 600 et 900 € HT • Rémunération : 30 à 35 K€ • Profil : 25 - 30 ans, école de commerce, université communication, publicité Prototypage / Test Mise en ligne , , , p 52 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  53. 53. Focus pôle conseil : le consultant média, social media A la pointe de l’innovation tout en répondant aux objectifs ROIste du client Le franc tireur Il t h é d’él b d t té i d i ti li Appel d’Offre Recommandation Il est chargé d’élaborer des stratégies de communication on-line innovantes afin d’atteindre les cibles en affinité avec la marque. • Intervention : en amont pour le dispositif, en aval pour la mise en œuvre • Gestion : gère plusieurs campagnes simultanément Animation Evolution Cadrage • Tâches quotidiennes : suivi des performances des campagnes, gestion des clients, contacts avec les prestataires extérieurs, pige les campagnes du moment, être à jour sur la granularité des supports (CSP, profil…) • Ses qualités : organisation, innovation, calme, tempérance, négociation, fermeté, relationnel, flexibilité, réactivité ProductionRecette ConceptionMise en ligne Prototypage / Test • Perspectives d’évolutions : directeur de pôle, directeur commercial • Outils de prédilection : téléphone, powerpoint, excel, word • Facturation jour/homme : entre 850 et 1 250 € HT • Rémunération : entre 29 et 45 K € selon expérience • Profil : 25 30 ans formation école de commerce d’ingénieur université communication• Profil : 25 – 30 ans, formation école de commerce, d ingénieur, université communication Merci à Philippe TORLOTING Consultant média D I G I T A S 28 ans 53 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 28 ans
  54. 54. Focus pôle conseil : le community manager Il a fait de facebook, de twitter et des blogs son métier. C’est le lien entre les internautes et la marque. L’animateur de soirée / chauffeur de salle Il t h é d é l té li t d d Appel d’Offre Recommandation Il est chargé de gérer les communautés en ligne autour de marques ou de centres d’intérêt communs. • Intervention : une fois le dispositif mis en place sur une période fil rouge • Gestion : gère 1 à 5 projets selon la charge de travail et le temps nécessaire à l’animation Cadrage Animation • Tâches quotidiennes : publication et modération de contenu, création de contenu et réponses aux questions, suivi des discussions, report client, présence event • Ses qualités : relationnel, écoute, curiosité, créativité, réactivité • Perspectives d’évolutions : consultant social média • Outils de prédilection : réseaux sociaux, e-mails, powerpoint Production / DevRecette Conception Prototypage / Test Mise en ligne • Facturation jour/homme : entre 550 et 750 € HT • Rémunération : entre 26 et 30 K € • Profil : 20 – 30 ans, formation école de marketing, de communication , multimédia Merci à Philippe TORLOTING Consultant média D I G I T A S 28 ans 54 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 28 ans
  55. 55. Focus pôle conseil : le community manager 55 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  56. 56. Focus pôle créa : l’architecte de l’information Son rôle est de garantir l’expérience utilisateur tout en prenant en compte les exigences marketing de l’annonceur ; c’est un maître des interfaces. Appel d’Offre Recommandation L’IA, le cerveau I t ti i t i t t d j t l blé ti f ti ll Cadrage Animation Evolution • Intervention : intervient en amont des projets sur les problématiques fonctionnelles • Gestion : 1 à 2 projets simultanément (2 hémisphères cérébraux max…) • Tâche quotidiennes : audit, recommandation, conception, scénarisation • Ses qualités : imaginatif, pluridisciplinaire, très bonne culture du média, comprend vite • Perspectives d’évolutions : je cherche… j’ai trouvé : créer une agence AI ! Recette Production Mise en ligne Conception Prototypage / Test • Outils de prédilection : papier crayon, powerpoint, illustrator… brainstorm • Facturation jour/homme : entre 900 et 1100 € HT • Rémunération : 25 à 50 K€ selon profil et exégèse • Profil : très hétérogène, sciences humaines (communication, sociologie, psycho), arts graphiques + 1024 Merci à Julien MUCKENSTURM AI senior D I G I T A S 27 ans + 1 + 5 2 56 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 27 ans
  57. 57. Focus pôle créa : le graphiste, généralité Le graphiste, parfois petite main du projet, est en cours d’apprentissage pour devenir un futur DA en puissance, s’il en a le potentiel. Le graphiste I t ti il dé li l t ill d di t ti ti t i t i t d ti Appel d’Offre Recommandation • Intervention : il décline le travaille du directeur artistique et intervient en production • Gestion : il va poursuivre le projet sous la direction du DA jusqu’aux dernières modifications • Tâche quotidiennes : déclinaison, détourage, animation de site (newsletter, emailing…) • Ses qualités : créatif, bon exécutant, RAPIDE • Perspectives d’évolutions : directeur artistique Evolution Cadrage Animation • Outils de prédilection : crayon, photoshop, illustrator… • Facturation jour/homme : entre 400 et 650 € HT • Rémunération : 20 à 30 K€ généralement • Profil : entre 20 et 30 ans, école d’art, de multimédia, autodidacte… Conception Production Mise en ligne Recette Prototypage / Test 57 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  58. 58. Focus pôle créa : le graphiste Le graphiste, parfois petite main du projet, est en cours d’apprentissage pour devenir un futur DA en puissance, s’il en a le potentiel. Déclinator Inter ention : faire en sorte q e les créas collent à la charte d DA Appel d’Offre Recommandation • Intervention : faire en sorte que les créas collent à la charte du DA • Gestion : suivi du projet sous la direction du directeur artistique jusqu’aux dernières modifications • Tâches quotidiennes : déclinaison, recherche icono, avec un peu de suivi ds le cadre du montage • Ses qualités : savoir communique avec les différents intervenants au cours du projet Evolution Cadrage Animation • Perspectives d’évolutions : directeur artistique • Outils de prédilection : crayon, photoshop, illustrator, flash, html notions • Facturation jour/homme : entre 400 et 650 € HT • Rémunération : 20 à 36 K€ selon profil • Profil : entre 20 et 30 ans, école d’art, de multimédia, autodidacte, formation BAC pro com graph Conception Production Mise en ligne Recette Prototypage / Test , , , , p g p • Perception du métier d’AI : l’interaction avec un AI est primordiale. Elle permet d’avoir une harmonie sur le plan ergo et le graphisme. Merci à Manuel VERLIN graphiste D I G I T A S 29 ans 58 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 29 ans
  59. 59. Focus pôle créa : le directeur artistique Le designer, maillon clé de la création. Selon ses affinités avec le média, il peut à la fois porter la casquette de concepteur et de réalisateur. Diva I t ti t è é t t il él b h h t fi l élé t d h t Appel d’Offre Recommandation • Intervention : très présent en amont, il élabore, recherche, et fixe les éléments de charte • Gestion : il gère plusieurs graphistes • Tâche quotidiennes : réalise les écrans clés des produits numériques, suit ses projets… • Ses qualités : créatif, talentueux, imaginatif, iconoclaste / iconodoule, RAPIDE, EFFICACE • Perspectives d’évolutions : directeur de création Animation Evolution Cadrage • Outils de prédilection : crayon, photoshop, illustrator… brainstorm • Facturation jour/homme : entre 900 et 1200 € HT • Rémunération : 30 à 50 K€ selon talent | jusqu’à 60 K€ pour la crème de la crème • Profil : > 30 ans, 5 ans d’expérience, école d’art, de multimédia, autodidacte… Recette Prototypage / Test Production Mise en ligne Conception 59 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  60. 60. Focus pôle créa : l’intégrateur, généralité L’intégrateur récupère les maquettes graphiques réalisées par le DA, qu’il aura pris soin de valider, découpe les images et intègre le tout en html. L’intégrateur I t ti i t i t è l hi t i té l PSD ht l Appel d’Offre Recommandation • Intervention : intervient après le graphiste pour intégrer les PSD en page html • Tâche quotidiennes : découpage et intégration des pages HTML • Ses qualités : rigoureux, carré, efficace, codeur parfois (javascript, Ajax avancé) • Perspectives d’évolutions : …expert en accessibilité, expert AJAX • Outils de prédilection : photoshop, BlocNotes, les normes du W3C… Evolution Cadrage • Facturation jour/homme : entre 400 et 650 € HT • Rémunération : 20 à 35 K€ généralement selon profil et expérience • Profil : très hétérogène, beaucoup d’autodidacte, école multimédia… Mise en ligne Conception Recette Production Prototypage / Test 60 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  61. 61. Focus pôle créa : l’intégrateur Il est chargé d’intégrer des pages en html, css, et javascript et d’apporter une expertise métier en terme de faisabilité. L’intégrateur Inter ention : après le graphiste po r intégrer le PSD en page html o a tre Appel d’Offre Recommandation • Intervention : après le graphiste pour intégrer le PSD en page html ou autre • Gestion : autogestion • Tâches quotidiennes : montage de pages html, css et javascript, ajax, expertise technique, webmastering, newsletters • Ses qualités : autonomie, rigoureux, carré, efficace Evolution Cadrage Animation • Perspectives d’évolutions : chef de projet technique Front, manager de pôle intégration • Outils de prédilection : html, css, javascript, photoshop, dreamweaver • Facturation jour/homme : entre 500 et 700 € HT • Rémunération : Junior : 20 à 25K € | Sénior 28 à 32K € • Profil : entre 20 et 30 ans, DUT services et réseaux de communication, université de Mise en ligne Conception Recette Production Prototypage / Test , , communication, autodidactes Merci à Damien PETTON intégrateur D I G I T A S 22 ans 61 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 22 ans
  62. 62. Focus pôle créa : l’infographiste 3D Le 3Dman est un accrocheur de merveille, de magie, qui met en image les idées créatives pour passer de l’abstrait au visible. Accoucheur de merveille, magie… S j t i li ti di t ié d l’i i h t é li t à Appel d’Offre Recommandation Son projet : visualisation divers et variés de l’imagerie photo-réaliste à l’animation divertissement (advertising). • Intervention : durant la phase de conception/création jusqu’à la production • Gestion : gère la scénarisation, fait des estimations de la faisabilité (budget, technos…), Evolution Animation Cadrage organise les tâches (modélisation, animation, texturing, rendering, compositing…) • Tâches quotidiennes : modélisation et animation, paramétrage de rendu, veille • Ses qualités : créativité, ingéniosité, rigueur, patience • Perspectives d’évolutions : réalisateur, expert technique, truquiste, effets spéciaux • Outils de prédilection : 3DS max, maya, logiciels de plugins, logiciels de compositing Recette Mise en ligne Production / Dev Conception Prototypage / Test • Facturation jour/homme : en achat entre 120 et 400€HT, en vente entre 850 et 1 000€HT • Rémunération : 22 à 60 K€ selon profil et expérience • Profil : très hétérogène, écoles d’arts, autodidactes • Perception du métier d’AI : fun Merci à François RICOLLEAU Infographiste 3D D I G I T A S 40 ans 62 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 40 ans
  63. 63. Focus pôle créa : le concepteur-rédacteur Comme une boîte à idée, il imagine les concepts et a le sens de la formule, il doit disposer d’une bonne plûme… c’est un créa pur. Le concepteur-rédacteur Il t h é d t d t f t t l f l i Appel d’Offre Recommandation Il est chargé de trouver des concepts forts et « les formules magiques » qui traduisent ces concepts. • Intervention : en amont du projet • Gestion : ce sont les autres qui doivent le gérer, avant-tout… Evolution Animation Cadrage • Tâches quotidiennes : création et suivi (avec le directeur artistique) des différents concepts, rédaction web, etc… • Ses qualités : imagination, créativité, curiosité, bonne culture générale • Perspectives d’évolutions : CR sénior, directeur de création • Outils de prédilection : word, poxerpoint, photoshop Production / DevRecette Mise en ligne Conception Prototypage / Test • Facturation jour/homme : entre 800 et 1 000 € HT • Rémunération : 25 à 50 K€ selon profil et expérience • Profil : entre 25 et 45 ans, école de journalisme, de commerce, de pub, de graphisme • Perception du métier d’AI : celui qui organise les contenus, qui facilite la tâche au concepteur-rédacteur et lui permet de visualiser un projet fini Merci à Lucie SARFATI CR D I G I T A S 25 ans concepteur-rédacteur et lui permet de visualiser un projet fini. 63 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 25 ans
  64. 64. Focus pôle créa : le responsable trafic créa Une encyclopédie des talents internes et externes à l’agence pour constituer les équipes créatives. Maman ou papa selon le sexe de l’animal Il d it t t tit l’é i é ti l l dé t Appel d’Offre Recommandation Il doit trouver et constituer l’équipe créative la plus adéquat pour réaliser le projet, ce qui implique de suivre en permanence et de gérer la planification des ressources créatives d’une agence. • Intervention : Appel d’offre, réflexion créative, production Evolution Animation Cadrage • Gestion : gestion des ressources créatives de l’agence, achat d’art • Tâches quotidiennes : relation avec l’équipe, animation du pôle, gestion du budget • Ses qualités : human above all • Perspectives d’évolutions : directeur de production • Outils de prédilection : téléphone Production / DevRecette Mise en ligne Conception Prototypage / Test • Outils de prédilection : téléphone • Facturation jour/homme : c’est un poste interne, il ne se facture pas • Rémunération : direction de production, 55 K€ et + en fin de carrière • Profil : la trentaine, sens de l’écoute, résistance au stress, bon relationnel • Perception du métier d’AI : celui qui apporte des perspectives essentielles à tout projet. Merci à Jeff GUILLOT Trafic manager D I G I T A S 33 ans 64 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 33 ans
  65. 65. Focus pôle créa : le directeur de création Leader créatif mais aussi manager, et super commercial, il a un rôle clé dans l’organisation d’une agence interactive La vista C’ t l él ti d’ é i d f t f ’ Appel d’Offre Recommandation C’est un peu comme le sélectionneur d’une équipe de foot, sauf qu’en général il sait pas jouer au foot. Il a pour rôle de chapeauter une équipe de créatifs pour insufler, organiser, distribuer au mieux les idées, et s’assurer de leur exécution. Evolution Animation Cadrage • Intervention : tout au long du projet, à partir du brief jusqu’à l’exécution finale • Gestion : gère 2 à 3 projets de clients différents • Tâches quotidiennes : meeting, brainstorming, brief, debrief, suivi de production, présentations S lité é ti ité ité d’ t i b i ti Production / DevRecette Prototypage / Test Mise en ligne Conception • Ses qualités : créativité, capacité d’argumenter, rigueur, bonne communication • Perspectives d’évolutions : - • Outils de prédilection : photoshop, powerpoint (!) • Facturation jour/homme : environ 1 200 € HT • Rémunération : 40 à 70 K€ Merci à JB BURDIN DC junior D I G I T A S 31 ans • Profil : > 30 ans, ancien directeur artistique ou concepteur-rédacteur • Perception du métier d’AI : grosse valeur ajoutée pour concevoir des modules interactifs complexes et innovants. En général, c’est celui qui connait très bien les services et applications émergeantes. 65 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 31 ans
  66. 66. Et aussi : flasheur, sound designer, fx design Ce sont des experts qui interviennent lorsque le projet le nécessite. Le flasheur est le profil dont on a le plus souvent besoin. 66 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  67. 67. Focus pôle techno : le chef de projet tech., généralité Il prend le relais du chef de projet fonctionnel lorsque le projet prend une tournure relativement technique : sites e-commerce, portail de contenus… Le chef de projet technique Intervention : il gère surtout des projets à forte dimension technique Appel d’Offre Recommandation • Intervention : il gère surtout des projets à forte dimension technique • Gestion : gère 1 à 3 projets selon la complexité du projet, son expérience, ses capacités • Tâche quotidiennes : interfaçage avec le client, étude de faisabilité technique, suivi du planning de développement, contrôle qualité, coordination des équipes techniques, etc. • Ses qualités : organisation, rigueur, expertise technique Evolution Cadrage Animation • Perspectives d’évolutions : directeur de projet technique • Outils de prédilection : excel, Bloc-notes • Facturation jour/homme : entre 700 et 900 € HT • Rémunération : 35 à 45 K€ • Profil : 30 – 40 ans, formation école d’ingénieur. Production Mise en ligne Recette Conception Prototypage / Test g 67 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  68. 68. Focus pôle techno : le chef de projet tech. junior Celui qui fait en sorte que toutes les bonnes idées soient mises en place Appel d’Offre Recommandation Le chef de projet technique junior Il tient le rôle d’interface technique entre le client et les équipes de Evolution Cadrage Animation Il tient le rôle d’interface technique entre le client et les équipes de l’agence durant tout le cycle de vie des projets web. • Intervention : avant la vent, durant la production et tout au long de la maintenance • Gestion : relationnel client et gestion des aspects techniques du projet ConceptionMise en ligne Recette Production / Dev Prototypage / Test • Tâche quotidiennes : suivi des devs, budgets, plannings • Ses qualités : fortes connaissances techniques, management et relationnel • Perspectives d’évolutions : directeur de projet technique • Outils de prédilection : Visual Studio, TFS, SQL Server, Suite Office • Facturation jour/homme : entre 800 et 900 € HT • Rémunération : 42 K€ junior • Profil : 25 – 30 ans, formation école d’ingénieur, université informatique • Perception du métier AI : celui qui permet de poser les bases sur la structure du site, son fonctionnement et son ergonomie. Merci à Mathieu CARTON CP tech junior D I G I T A S 26 ans 68 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 26 ans
  69. 69. Focus pôle techno : le chef de projet tech. sénior Tout en gérant la pression des clients (qu’il transmet à ses collègues), veille au bon fonctionnement de l’appli dans le respect du planning et du budget. Appel d’Offre Recommandation Chef de projet sandwich… Il d it ti t t l d j t l di itif i lIl doit garantir tout au long du projet que le dispositif mis en place techniquement fonctionne correctement (développement hébergement) • Intervention : tout au long de la chaine projet. Il valide la faisabilité technique. • Gestion : gère 1 à 10 projets selon la complexité du projet, son expérience et ses capacités Evolution Cadrage Animation • Tâche quotidiennes : interfaçage avec le client, suivi du planning, suivi de production, contrôle qualité, coordination des équipes techniques et des prestataires techniques (prestataire pour la vidéo / l’hébergement / les statistiques) etc. • Ses qualités : organisation, rigueur, écoute, flexibilité, réactivité, diplomatie, relationnel • Perspectives d’évolutions : directeur de projet technique ConceptionMise en ligne Recette Production / Dev Prototypage / Test • Outils de prédilection : excel, téléphone, ms project, word, powerpoint, éditeur de code, firebug, base de données • Facturation jour/homme : entre 700 et 950 € HT • Rémunération : débutant 38 à 43 K€ | sénior jusqu’à 55K € (débutant a 5 ans minimum d’expérience en développement et a été auparavant ingénieur d’étude) Merci à Delphine MAURICE CP tech senior D I G I T A S 30 ans d expérience en développement et a été auparavant ingénieur d étude) • Profil : 30 – 35 ans, formation école d’ingénieur, université informatique • Perception du métier AI : un emmerdeur qui réinvente des interfaces pour le bien être du client mais pas pour le bien être de la faisabilité technique dans l’enveloppe budgétaire  69 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 30 ans
  70. 70. Focus pôle techno : le développeur Il prend en charge les développements spécifiques dans l’environnement technique défini (PHP, Microsoft.Net, etc.), sous l’autorité du CP tech Le développeur Il d it d t l t i t t l d d fi d d i Appel d’Offre Recommandation Il doit prendre en compte les contraintes et les demandes afin deproduire et tester un livrable. • Intervention : durant la phase de développement, la mise en production et la maintenance • Gestion : gère 1ou plusieurs tâches, les impactes de modification Evolution Cadrage Animation • Tâche quotidiennes : analyse des besoins existants, modélisation, développement, tests, échanges • Ses qualités : organisation, curiosité, force de proposition, motivation, pragmatique • Perspectives d’évolutions : chef de projet, expert niche technique, consultant technique • Outils de prédilection : mails, tfs, visual studio, onenote Production Mise en ligne Recette Conception Prototypage / Test • Facturation jour/homme : entre 680 et 800 € HT • Rémunération : 26 à 45 K€ selon expérience • Profil : 23 – 30 ans • Perception du métier AI : il faut comprendre la logique de l’AI pour l’appliquer correctement Merci à Frédéric PERREIRA dev D I G I T A S 35 ans correctement. • Commentaire : « 95 % des erreurs se situent entre la chaise et le clavier… ! » 70 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | 35 ans
  71. 71. SOMMAIRE INTRODUCTION À LA CONDUITE DE PROJET : • avant-propos, • les définitions, • les acteurs du projet• les acteurs du projet, • le découpage du projet, • exercice pratique, • les grandes étapes du projet. Un peu de chirurgie : d ddissection du projet… 71 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  72. 72. Le découpage du projet : vue macro Le projet peut être découpé en petits sous-ensemble, les chantiers ou lots, mais peut à la fois faire partie d’un ensemble plus vaste, le programme. programme  Programme • Projet projet2 projet1 Prioritaire ! L t 2 Lot 1 • Projet • Lot • Phase . Tâche Lot 2Prioritaire ! Phase 1 • Tâche 1 • Tâche 2 • Tâche 3 Phase 2 • Tâche 1 • Tâche 2 72 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  73. 73. Le découpage du projet : définitions Le programme peut contenir plusieurs projets ; chaque projet est découpé en lots, eux-mêmes segmentés en phases dans lesquelles on réalise des tâches.  Le PROGRAMME • Rassemble l’ensemble des projets permettant d’aboutir au résultat final dans toutes ses dimensions : marketing, informatique, technique, formation, organisation, logistique, communication, etc.  Le programme peut être découpé en PROJET • Le projet ne fait pas nécessairement parti d’un programme, il peut être unique et ponctuel.  Le projet peut être découpé en LOT (on parle de lotissement) • Le projet peut être décomposé en lots ou en sous-projets ou encore en chantiers, en fonction de leur priorité, afin d'obtenir des sous-ensembles dont la complexité est plus facilement maîtrisable ; essentiel !  Le lot doit être découpé en PHASE (on parle de phasing) • Le découpage du projet en phase, en étape, permet de procéder plus facilement à sa planification.  La phase est constituée d’un ensemble de TÂCHELa phase est constituée d un ensemble de TÂCHE • Les tâches, ce sont toutes les actions à réaliser dans une phase, des plus petites aux plus grandes. 73 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  74. 74. Le découpage du projet : exemple Le PDG de la Fnac, fraîchement nommé, propose de moderniser les Systèmes d’Information (SI) de l’enseigne pour optimiser la productivité.  Programme : moderniser les SI pour optimiser la productivité. • Projet 1 : le progiciel de gestion intégré (ERP*) de la Fnac doit être audité ; • Projet 2 : l’intranet est obsolète : il faut lancer une mission de recueil des besoins pour l’améliorer ; • Projet 3 : le site marchand fnac.com est performant mais pas dans l’air du temps : appel d’offre pour la refonte ; • Lot 1 = prioritaire : réorganiser les entrées du catalogue, trop nombreuses et trop confuses, • Phase 1 : test utilisateur sur les entrées du catalogue actuel et recueil du besoin des utilisateurs, > Tâche 1 : préparer la réunion de lancement > Tâche 2 : envoyer le compte rendu de réunion… • Phase 2 : traitement des données, • Phase 3 : conception et création de la descente catalogue, • Phase 4 : spécifications détaillées pour l’interfaçage avec l’outil d’administration des contenus, • Phase 5 : production et développement (Montage HTML, développement), • Phase 6 : recette • Phase 7 : Mise en ligne • Lot 2 = prioritaire : optimiser le parcours utilisateur au sein du processus de commande, • Lot 3 = pas prioritaire : insuffler des fonctionnalités web 2.0 dans le portail pour faire plaisir au PDG qui trouve ça tendance. ERP, définition : Logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l'aide à la décision, mais aussi la vente, la distribution, l'approvisionnement, le commerce électronique. En savoir plus sur les ERP : http://fr.wikipedia.org/wiki/Progiciel_de_gestion_int%C3%A9gr%C3%A9 a b c 74 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | p p p g g _ _g _ g
  75. 75. Le projet peut-être découpé en phases On souhaite maintenant représenter sur un axe des temps, le déroulement, le phasing d’un projet : Lot 1 : réorganiser les entrées du catalogue phase 1 phase 2 phase 3 phase 4 T T +1  phase 5 phase 6 phase 7 Lot 2 : … Lot 3 : … 75 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  76. 76. Les phases sont ponctuées par des jalons Chaque phase est accompagnée de jalons qui matérialisent des événements ; un jalon final marque la transition d’une phase à une autre. Lot 1 : réorganiser les entrées du catalogue phase 1 phase 2 T T +1 Jalon 2 : test utilisateur Préparation du testJalon 1 : brief 1 2  Jalon : un point de repère, une étape, un acte fondateur, un événement clé i é i li l i d j Analyse des données qui matérialise la progression du projet • L’approche par jalon permet de bien structurer le projet dans le temps, en y apportant de nombreuses garanties : les jalons permettent de faire le point sur le projet et de n'engager la phase suivante que si tout va bien. A noter : une seule et même phase peut contenir plusieurs jalons. Un jalon se symbolise par un losange dans un planning.! 76 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  77. 77. Quelques exemples de jalons Le jalon peut être un document formalisé, une réunion, une prise de décision ; c’est un événement qui peut prendre différentes formes…  Le jalon prend le plus souvent la forme d’un livrable ; exemple : • rédaction d’une note d’expression des besoins que le commanditaire doit valider pour passer à l’étape de conception, • proposition d’une maquette graphique que le commanditaire doit valider pour déclinaison.  Mais pas toujours : il peut s’agir d’un comité de direction, d’une décision, voire d’un simple mail, etc. ; par exemple :p , ; p p • comité de direction qui doit déboucher sur une prise de décision, • choix d’une solution technique suite à une étude des différentes plates-formes existantes. Les décisions prises, actées, autour de ces jalons, sont des éléments stables pout bâtir la suite du projet.! 77 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  78. 78. Les phases donnent lieues à des livrables On a vu que les jalons sont des événements et qu’ils peuvent prendre la forme de livrable : les livrables, ce sont les traces de la prestation.  Livrable : il s’agit de documents formalisés qui clôturent souvent une des phases du projet ; ce sont des documents fortement attendus par le client.  Parmi les plus courants (on reviendra dans le détail sur chacun d’eux) : • La note de cadrage (un document word le plus souvent), • Le story-board (un document powerpoint en règle générale) accompagné de l’arborescence et de la liste des gabarits,y ( p p g g ) p g g , • Les maquettes graphiques (des fichiers Photoshop convertis en Jpeg ou imprimés en board), • Les pages HTML (des pages html), • Les spécifications fonctionnelles détaillées (un document word), • Les spécifications techniques détaillées (un document word), • Le PV de recette (document qui permet de déclarer que la recette est achevée), sorte de BAT. Les livrables sont des documents, les jalons des événements. Un livrable est un événement (!) et doit toujours être validé.! 78 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  79. 79. Livrables : à propos des VALIDATIONS ! La validation du / des livrable(s) n’est pas immédiate et sans rétroaction… Plusieurs allers-retours avec modification(s) sont souvent nécessaires. V1 V2  Production du livrable Arbitrage et retours clients (f li é !) Livrable prêt i li t Modifications N°1 i i Validation finale Temps de validation en agence (formalisés !) N Fois mais à limiter autant que faire se peut >> envoi client puis envoi Prévoir des temps de validation intégrant les allers-retours (2 max !) et les modifications dans le phasing de votre projet .! 79 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  80. 80. Livrables : VALIDATIONS et dominos… Revenir sur un livrable validé = RISQUES (dérapage délais / budget) : toutes les phases étant interdépendantes et imbriquées dans un projet numérique. Si les imbrications engendrées par la modification du livrable sont complexes : pas d’autre choix que de décaler le planning.! 80 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  81. 81. Dans chaque phase, on réalise des tâches Chaque phase du projet, séquencée autour des jalons et donnant lieu à des livrables, peut être découpée en petites unités d’activité : les tâches  Tâche : ce sont les choses à faire par vous, ou par quelqu’un d’autre… • Toujours dans notre exemple de la Fnac, dans la phase de préparation du test utilisateur, il faudrait : • Tâche n°1 : organiser la réunion de brief avec le client, choisir une date où tout le monde est disponible, • Tâche n°2 : faire parvenir à tous les participants au brief un ordre du jour, • Tâche n°3 : animer la réunion et veiller à ce que tous les participants puissent s’exprimer, • Tâche n°4 : rédiger le compte-rendu du brief, et le faire valider par le client : c’est un livrable, certes de petite envergure • Tâche n°5 : diffuser le compte-rendu en interne, et coordonner l’équipe chargée de préparer le test utilisateur, • Tâche n°6 : faire un point avec le client lors d’une réunion intermédiaire pour présenter l’avancement des travaux. Evidemment, seules les tâches les plus importantes figurent dans le planning qui doit permettre de garder une vue macro.! 81 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  82. 82. Découpage du projet, concepts à retenir Programme : modernisation des SI Projet 1: faire un audit du progiciel de gestion de la fnac Projet 3 : refonte du site marchand fnac com Projet 2: améliorer l’Intranet fnac Projet 3 : refonte du site marchand fnac.com Lot 1 prioritaire : réorganiser les entrées du catalogue phase 1 : préparation test user Avec une liste des tâches : Pour la phase 1 brief test utilisateurréunion intermédiaire phase 2 : analyse des données Production livrable Validation livrable L Tâche n°1 : organiser la réunion de brief […] Tâche n°2 : faire parvenir à tous les […] Tâche n°3 : rédiger le compte-rendu du brief […] Tâche n°4 : diffuser le compte-rendu en interne […]  … compte-rendu compte-rendu phase 3 : conception Lot 2 : optimiser le processus de commande Tâche n°5 : faire un point avec le client lors […]. 82 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  83. 83. Synthèse : le diagramme de Gant SPECIMEN Se reporter au document distribué en cours. Note : il s’agit de planning correspondant à de vrais projets. 83 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  84. 84. SOMMAIRE INTRODUCTION À LA CONDUITE DE PROJET : • avant-propos, • les définitions, • les acteurs du projet• les acteurs du projet, • le découpage du projet, • exercice pratique, • les grandes étapes du projet. Voulez-vous bien é l l ? Un travail pour vous ! réaliser un planning ? 84 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  85. 85. CADEAU  EXERCICE Mise en pratique : vous réalisez un planning sur la base du document fournit en cours. 85 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  86. 86. SOMMAIRE INTRODUCTION À LA CONDUITE DE PROJET : • avant-propos, • les définitions, • les acteurs du projet ici c’est dur… • les acteurs du projet, • le découpage du projet, • exercice pratique, • les grandes étapes du projet. Un départ, une arrivée ; d d d l àdes descentes et des cols à gravir… 86 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  87. 87. L’appel d’offre : soyez dans les tuyaux… Le commanditaire briefe et/ou transmet aux prestataires un cahier des charges sur lequel chaque agence se basera pour sa réponse. Appel d’Offre Recommandation Animation Evolution Cadrage C é i i ProductionRecette ConceptionMise en ligne Compétition Politique Réseautage Investissement 87 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  88. 88. La recommandation : l’apothéose du grand oral Le prestataire rédige une recommandation et fait une estimation budgétaire ; la présentation est cruciale pour gagner... Appel d’Offre Recommandation Ma Animation Evolution Cadrage Ma présentation est géniale ! ProductionRecette ConceptionMise en ligne Séduction NégociationConviction Culot A t t i Vente NégociationConviction Argumentation Innovation Compréhension Art oratoire Efficacité 88 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  89. 89. Le cadrage : on tente de figer le périmètre… Bravo, vous avez gagné l’appel d’offre ! Le plus dur commence : fixer le périmètre du projet, identifier les risques, évoquer les frontières... Appel d’Offre Recommandation Animation Evolution Cadrage ProductionRecette ConceptionMise en ligne dCadrer AjusterAjuster Shooter ! 89 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  90. 90. La conception : trouver l’idée(s) et tracer les plans Il s’agit d’édifier, de poser, de définir les lignes directrices du futur produit. C’est une étape majeure, la conception détermine la suite du projet. Appel d’Offre Recommandation Animation Evolution Cadrage ProductionRecette Mise en ligne Conception Expérience utilisateur Faisabilité A ti i ti CréativitéUsages Idée(s) Labyrinthe Convention Anticipation Périmètre fonctionnel Attentes Benchmark concurrentiel Contraintes techniques Contexte politique Luttes internes Idée(s) ImaginationBonnes pratiques 90 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  91. 91. La production : de la bâtisse aux finitions C’est la phase la plus longue : la machine est mise en route pour réaliser le produit : déclinaison fonctionnelle, graphique, développement technique. Appel d’Offre Recommandation Animation Evolution Cadrage ProductionRecette ConceptionMise en ligne Disponibilité Réactivité Communication Ecoute Ajustements Adaptation Vérification Ecoute Ajustements Contrôle qualité Rigueur Vérification 91 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | g
  92. 92. La recette : test, débuggage… pas très appétissant C’est la phase la plus fastidieuse du projet (col du Galibier)… Il faut explorer tous les couloirs du labyrinthe et vérifier que tout est en ordre. Appel d’Offre Recommandation Animation Evolution Cadrage Production ConceptionMise en ligne Recette Concentration Rigueur ê Mauvaise journée Corrections Indispensable Clics PV de recette Prise de tête 92 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | PV de recette
  93. 93. La mise en ligne : votre CV s’enorgueillit C’est jour de fête : vous allez au restaurant avec toute l’équipe projet, vous prenez 3 desserts et vous ferez une très belle note de frais ! Appel d’Offre Recommandation Animation Evolution Cadrage ProductionRecette ConceptionMise en ligne Vous êtes tranquille jusqu’à la prochaine mise à jour… Vous fermez les yeux quand vous découvrez un bug… 93 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  94. 94. Les animations : internes et externes au site Il s’agit de tous les moyens et actions visant à faire vivre le site ainsi que de toutes les opérations permettant de générer de la visibilité et du trafic. Appel d’Offre Recommandation Evolution Cadrage Animation ProductionRecette ConceptionMise en ligne E-mailing Affiliation Jeu concours PromoOpérations commerciales Edito Bannières Référencement Marketing viral Buzz Adwords Partenariats 94 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr | Marketing viral
  95. 95. Les évolutions : de la naissance à la maturité Un site connaît plusieurs phases d’évolution avec pour principaux objectifs d’accroître son offre de service et d’augmenter ses performances. Appel d’Offre Recommandation Animation CadrageEvolution ProductionRecette ConceptionMise en ligne Ajout de fonctionnalitéAjout de fonctionnalité Amélioration Nouvelle brique technique Optimisation Performances Stats Lotissements Nouvelle rubrique Upgrade Optimisation Lifting créa 95 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  96. 96. Merci pour votre attention LA PROCHAINE FOIS : cahier des charges et appel d’offres. 96 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |
  97. 97. http://blog.iafactory.fr SPEAKING ABOUT INFORMATION ARCHITECTURE 97 / 97support de formation | intervention Julien MUCKENSTURM IAFACTORY | conseil en architecture de l’information | www.iafactory.fr | contact@iafactory.fr |

×