Your SlideShare is downloading. ×
La bibliothèque 2.0
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

La bibliothèque 2.0

3,902
views

Published on

J

J

Published in: Education

0 Comments
10 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,902
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
174
Comments
0
Likes
10
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Transcript

    • 1. La bibliothèque 2.0 [email_address]
    • 2. Web 2.0 ?
      • Tim O’Reilly et Dale Dougherty lors de conférences aux Etats Unis inventent ce concept en 2004
      • Intérêts économiques : réaction à l’éclatement de la bulle internet en 2001, il faut relancer l’intérêt des utilisateurs de la toile
    • 3.  
    • 4.
      • Web 1.0 :
        • Surfeur
        • Passif
        • Consomme l’Info
      • Web 2.0 :
        • Contributeur
        • Actif
        • Produit l’Info (**)
      • (**) à 3 niveaux :
          • Le fonds
          • La forme
          • La description
      Auteur : Krajewski Pascal http://bibliotheque20.wordpress.com
    • 5.
      • Un exemple ?
    • 6. L’internaute est absent !
    • 7. L’internaute est partout !
    • 8.  
    • 9.
      • Autonomisation (?)
      • Désintermédiation (?)
        • Enquête Credoc sur la fréquentation des bibliothèques
          • recherche d'informations pratiques 26% utilisent Internet et 7% une bibliothèque
          • pour l'aide aux devoirs, ils sont 49% à se tourner vers Internet et 19% vers une bibliothèque.
    • 10. La bibliothèque 2.0
      • Septembre 2005 – Michael Casey (Library Crunch) invente le terme de Bibliothèque 2.0
      • Bibliothèque 2.0 = bibliothèque + web 2.0
      • La bibliothèque 2.0 n’est pas fondée sur des changement technologiques mais sur des attitudes d’ouverture sur l’usager
    • 11. La bibliothèque 2.0
      • « Bibliothèque 2.0 propose simplement de rendre l’espace de votre bibliothèque (réelle et virtuelle) plus interactif, plus propice à la collaboration et davantage axé sur les besoins de la communauté. On pourrait débuter, par exemple, par les blogues, les jeux en soirée entre adolescents, les sites collaboratifs de photos [. . .] faire en sorte que la bibliothèque soit une destination et non une réflexion après coup. »
      • Sarah Houghton
      • Onze raisons expliquant la raison d’être et l’importance de Bibliothèque 2.0
      • http://www.blyberg.net/2006/01/09/11-reasons-why-library-20-exists-and-matters/
    • 12. La bibliothèque 2.0 : 5 axes Délivrer de nouveaux services Auteur : Krajewski Pascal http://bibliotheque20.wordpress.com Améliorer les outils existants Se promouvoir Etre le cœur de la communauté Ouvrir à l’usager
    • 13. La bibliothèque 2.0 : 5 axes
      • Se promouvoir (le marketing pour aller (re)conquérir son/le public)
      • S'ouvrir à l’usager (qu’il devienne « contributeur »)
      • Améliorer les outils existants (Il s’agit d’un approfondissement des missions traditionnelles)
      • Délivrer de nouveaux services (Il s’agit d’une diversification des missions traditionnelles)
      • Se poser en forum social (se positionner comme lieu central pour la communauté)
      • (Source : Bibliopedia )
    • 14. La bibliothèque 2.0 L’internaute L’e-usager Améliorer, Approfondir les services existants Disséminer la bibliothèque L’usager
    • 15. La bibliothèque 2.0
      • Du catalogue au portail de services en ligne
      • Disséminer la bibliothèque
      • La bibliothèque 2.0 : est ce que ça fonctionne ?
    • 16. La bibliothèque 2.0
      • Du catalogue au portail de services en ligne
      • Disséminer la bibliothèque
      • La bibliothèque 2.0 : est ce que ça fonctionne ?
    • 17. Du catalogue au portail de services en ligne
      • Un catalogue séduisant enrichi de/par l’usager
      • Des services sur mesure à la relation unique
    • 18. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Un catalogue séduisant enrichi de/par l’usager
        • Un catalogue séduisant ?
        • Chercher et trouver !
        • Ouvrir le catalogue à l’usager.
    • 19. Un catalogue séduisant …
      • La segmentation des contenus ….
        • Enfants
        • Adolescents
        • Seniors
        • Communautés linguistiques
        • Le public handicapé
    • 20. http://www.bm-lille.fr
    • 21.  
    • 22.  
    • 23. http://www.lapl.org/
    • 24.  
    • 25.  
    • 26.  
    • 27.  
    • 28. http://sfpl.org/
    • 29.  
    • 30. http://www.bfm.limoges.fr
    • 31.  
    • 32. Des notices séduisantes …
      • couvertures, résumés, extraits, web services
    • 33. www.la-bibliotheque.com
    • 34.  
    • 35.  
    • 36. AFI Opac 2.0
    • 37.
      • Donner envie à l’usager d’emprunter le document
              • Encore faut il arriver jusqu’à la notice !
    • 38. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Un catalogue séduisant enrichi de/par l’usager
        • Un catalogue séduisant ?
        • Chercher et trouver !
        • Ouvrir le catalogue à l’usager.
    • 39. La recherche dans le catalogue
      • Une ergonomie à la Google
    • 40. Et c’est la recherche simple !
    • 41.  
    • 42. La page de résultats : évitons le silence !
      • Quelque soit le terme saisi, il faut être en mesure de proposer à l’usager un résultat
      • L’utilisateur doit pouvoir continuer sans avoir à ressaisir la moindre informations.
    • 43. Je cherche un livre écrit par « Pisani » Et maintenant ?
    • 44. La réaction de l’usager :
      • Hypothèse favorable :
        • La bibliothèque n’a rien dans ses collections susceptibles de répondre à mes attentes.
      • Hypothèse moins favorable :
        • A l’heure de Google, la bibliothèque a déniché le dernier outil capable de ne rien trouver dans une base de plusieurs centaine de milliers de notices
      Marc Maisonneuve, Le catalogue de la bibliothèque à l’heure du web 2.0, ADDBS Editions
    • 45. Je cherche un livre écrit par « Pisani » Bingo !
    • 46.  
    • 47. Did you mean ?
    • 48. Chercher faux, trouver juste !
      • Permettre un usage courant de l’internet :
      • la sérendipité
      • «  trouver ce que l’on ne cherche pas »
    • 49.
      • « Un prince , nommé Serendipe sortit de chez lui et découvrit un grand trésor sans le chercher… »
      La sérendipité ?
    • 50. Suggérer autre chose que le livre indisponible
      • La recommandation statistique : le modèle de la longue traîne appliquée aux bibliothèques
    • 51. La recommandation statistique :
    • 52. La recommandation statistique :
      • La mise en valeur du catalogue à partir des usages
      • Colle à un usage courant dans la bibliothèque : le butinage
    • 53. Proposer une expérience plus riche
      • Offrir de nouvelles portes d’entrée aux catalogues !
    • 54. Surfez sur son catalogue !
    • 55. La Cartoguide Médiathèques Pays de Romans
    • 56.  
    • 57. Coverflow
    • 58.  
    • 59. Le document n’est plus une entrée mais une conclusion …
    • 60. Pas si simple …
      • Libérer les données !!!
      • Automatiser
      • Se convaincre que le catalogue est un lieu d’interactions multiples…
    • 61. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Un catalogue séduisant enrichi de/par l’usager
        • Un catalogue séduisant ?
        • Chercher et trouver !
        • Ouvrir le catalogue à l’usager.
    • 62. Ouvrir le catalogue à l’usager
      • Le commentaire
      • l’appréciation
      • la recommandation
    • 63.  
    • 64.  
    • 65.  
    • 66.  
    • 67. Des contenus enrichis par l’usager
      • Le commentaire, l’appréciation & la recommandation
        • L’OPAC, un espace d’échanges
        • Modération a posteriori : favorise l’interactivité
        • L’usager devient une personne ressource et créateur de méta données
        • Pas d’inscription obligatoire : élargir le territoire de la bibliothèque > vers l’e-usager ?
    • 68. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Un catalogue séduisant enrichi de/par l’usager
      • Des services sur mesure à la relation unique
    • 69. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Des services sur mesure à la relation unique.
        • Réappropriation des contenus
        • Ask A Librarian !
        • Vers « la connivence » : l’exemple des blogs
    • 70. La réappropriation des contenus
      • Liens profonds
      • Les fils RSS
      • Les tags
    • 71.  
    • 72.  
    • 73. Une réappropriation des contenus
      • Le permalien
      • Les tags
      • Les fils RSS
    • 74. http://www.bibliothequediscothequebourglareine.net AFI OPAC 2.0 Pergame
    • 75. Une réappropriation des contenus
      • Le permalien
      • Les tags
      • Les fils RSS
    • 76. www.dole.org/mediatheque/ Archimed
    • 77.  
    • 78. http://www.mediatheques.pays-romans.org
    • 79.  
    • 80.  
    • 81. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Des services sur mesure à la relation unique.
        • Réappropriation des contenus
        • Ask A Librarian !
        • Vers « la connivence » : l’exemple des blogs
    • 82. Du service sur mesure à la relation unique
      • Les services Ask A Librarian
      • (questions/réponses)
    • 83.  
    • 84.  
    • 85. www.guichetdusavoir.org/
    • 86.  
    • 87. Du catalogue au portail de service en ligne
      • Des services sur mesure à la relation unique.
        • Réappropriation des contenus
        • Ask A Librarian !
        • Vers « la connivence » : l’exemple des blogs
    • 88. Vers la connivence …
      • Blog de bibliothèque un outil de séduction, un outil de proximité.
    • 89. Une proximité de ton, facteur de connivence
        • Social et non institutionnel
        • Ton personnel et non formel
        • Une parole libérée, un regard décalé
        • La force de l’anecdotique
    • 90. Catégorie : Enfer ou paradis http://everitoutheque.viabloga.com
    • 91.  
    • 92. Impliquer l’usager c’est aussi l’intéresser
    • 93. Partager son expérience, son savoir “bien se connaître”
      • Raconter les décisions de la bibliothèque, les coulisses, la technique
      • Rendre compte des animations
      • Rendre la bibliothèque plus transparente
    • 94. Catégorie : cuisine et dépendances
    • 95. Catégorie : le jargon du bibliothècaire
    • 96. Ouvrir le blog à ceux qui participent à la vie de la bibliothèque
      • Les usagers : co-auteurs des contenus
        • Même présentation, catégorisation de son information
        • Reconnaissance de son “expertise” au sein de la bibliothèque.
    • 97. Catégorie : Enfer ou paradis
    • 98.  
    • 99.
      • Même démarche avec
        • les partenaires,
        • les libraires,
        • les auteurs de passage ,
        • les collègues bibliothécaires
      • Restituer la vitalité des bibliothèques avec des contenus spécifiques
    • 100. La bibliothèque 2.0
      • Du catalogue au portail de services en ligne
      • Disséminer la bibliothèque
      • La bibliothèque 2.0 : est ce que ça fonctionne ?
    • 101. Disséminer la bibliothèque
    • 102. Disséminer la bibliothèque
      • Être présent là où les usagers sont …
    • 103.
      • Passer à un logique locale
      • à une logique globale
    • 104. Disséminer les bibliothèques
      • Les blogs/services thématiques
      • Les réseaux sociaux
      • Les widgets
    • 105. Les blogs/services thématiques
      • Volonté de mettre en valeur une expertise
      • Le blog/service thématique est certainement l’une des meilleures façons de disséminer l’expertise des bibliothèques sur le web.
    • 106. http://www.pointsdactu.org/
    • 107. http://mediamus.blogspot.com/
    • 108. http://manga-japam.over-blog.com/
    • 109. www.guichetdusavoir.org/
    • 110. www.contra-costa.lib.ca.us/
    • 111. Disséminer les bibliothèques
      • Les blogs/services thématiques
      • Les réseaux sociaux
      • Les widgets
    • 112. Les réseaux sociaux
    • 113. Les réseaux sociaux ?
      • Encourager la participation des usagers
      • Toucher un public de non-usagers
      • Construire des communautés par le bas
      • Renforcer la transparence
      • Réduire les barrières
      • Transmettre une image moderne et attractive de la bibliothèque
    • 114.  
    • 115.  
    • 116. Second Life The Public Library of Charlotte & Mecklenburg County
    • 117.  
    • 118.  
    • 119. http://www.lastfm.fr/group/Discothecaires
    • 120.  
    • 121.  
    • 122. Disséminer les bibliothèques
      • Les blogs /services thématiques
      • Les réseaux sociaux
      • Les widgets
    • 123. Proposer des Widgets Barre d'outils Bfm
    • 124. http://bu.univ-angers.fr/
    • 125.  
    • 126. La bibliothèque 2.0
      • Du catalogue au portail de services en ligne
      • Disséminer la bibliothèque
      • La bibliothèque 2.0 : est ce que ça fonctionne ?
    • 127. La bibliothèque 2.0 ! Est-ce que ça marche ?
      • Les usagers sont ils au rendez vous ?
      • Un nécessaire accompagnement de l’usager
      • Sensibiliser et former le bibliothécaire
    • 128. Augmentation de la fréquentation du site de la bibliothèque
      • Saint Herblain : fréquentation du site a doublé
    • 129. Augmentation de l’utilisation du catalogue The futur of the opac – Dave Pattern
    • 130. Et la participation ? La régle des 90 - 9 - 1
      • Une participation réelle mais encore limitée :
      • Jakob Nielsen : Participation Inequality: Encouraging More Users to Contribute  
        • 90 % des visiteurs sont passifs
        • 9 % contribuent occasionnellement
        • 1 % sont à l’origine de l’essentiel de la participation
        • 1 % optimiste !
    • 131. Le bibliothècaire 2.0 ? La bibliothèques 2.0 ? L’usager 2.0 ?
    • 132. La bibliothèque 2.0 ! Est-ce que ça marche ?
      • Les usagers sont ils au rendez vous ?
      • Un nécessaire accompagnement de l’usager
      • Sensibiliser et former le bibliothécaire
    • 133. Transhumance numérique
      • Analogique > immigrant numérique > numérique
      Marc Prensky « Digital natives, digital migrants »
    • 134. Accompagner l’ usager
      • Écouter « leurs usages » : papier, mail ….
      • Communiquer
      • Expliquer :
        • Ateliers de sensibilisation
        • Éditer des tutoriaux
    • 135.  
    • 136.  
    • 137.  
    • 138. Vers une médialphabétisation Est-ce raisonnable ?
    • 139. La bibliothèque 2.0 ! Est-ce que ça marche ?
      • Les usagers sont ils au rendez vous ?
      • Un nécessaire accompagnement de l’usager
      • Sensibiliser et former le bibliothécaire
    • 140. Sensibiliser et former le bibliothécaire
      • Le « bibliothécaire 2.0 » est plus un état d’esprit qu’une compétence technique
    • 141. Sensibiliser et former le bibliothécaire
      • Pratiquer et expérimenter , mais surtout convaincre de …
      • Essor et du potentiel des services co-crées avec l’usager
      • Favoriser les pratiques culturelles et l'appropriation de l'information sans forcément utiliser les collections de la bibliothèque.
      • Accepter les nouveaux territoires de la bibliothèques
      • Évolution des compétences du bibliothécaire
        • un rôle de médiation et de socialisation autour de la culture ou de l’information …
      • … la fin de l’hégémonie des collections
    • 142. Le manifeste du bibliothécaire 2.0
      • Je vais me former à la culture de l'information de mes usagers
      • J'aurai le courage de proposer de nouveaux services et de nouvelles façons de fournir du service
      • J‘éviterai de demander aux usagers de voir les choses comme s'ils étaient des bibliothécaires
      • Je créerai des sites web ouverts
      • Je militerai pour un catalogue ouvert qui fournisse les fonctionnalités personnalisées et interactives que les usagers sont en droit d'attendre dans un environnement numérique.
      • Novembre 2006 – Laura Cohen traduit par Marlène Delhaye sur son blog Marlene's corner .
    • 143. Même pas peur ?
    • 144.
      • « les bibliothèques se doivent d’étudier et comprendre ces nouveaux outils, sans céder aux effets de mode et autres sirènes technophiles et conserver un regard critique. Elles pourront ainsi poursuivre leurs missions pédagogiques, de sélection et d’organisation des connaissances »
      • Paul-Emmanuel Bernard, Marie-Line Chautemps et Xavier Galaup
      • Le rôle des réseaux sociaux dans la création et la recherche d'information sur internet- Mémoire Enssib – juillet 2006
    • 145.  
    • 146.
      • [email_address]
      • http://labibapprivoisee.wordpress.com
      • http://toutifrouti.viabloga.com