Bibliothèques et patrimoine numérisé : Quelle médiation numérique ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Bibliothèques et patrimoine numérisé : Quelle médiation numérique ?

on

  • 4,383 views

- Une bibliothèque numérique qui pense usager. ...

- Une bibliothèque numérique qui pense usager.

Comment améliorer l'existant, c'est à dire le portail, le catalogue et faire en sorte qu'il ne soit plus simplement un silo de documents, mais une véritable proposition de parcours au sein même des collections.

- Un portail qui propose de nouveaux parcours documentaires.
Exemple des collections géolocalisées ou insérées au sein de frises chronologiques ( Gallica, Bib num. de l'unesco ...) ou encore la recommandation statistiques et celle éditorilisée.
- Permettre la réutilisation des contenus de la bibliothèque par les usagers.
L'usager comme propulseur des contenus de la bibliothèque numérique : les boutons de dissémination virale, les lecteurs embarquables. Des espaces personnalisables aux univers personnels d'information... Sera évoqué l'enjeu majeur de l'opendata.


- Une bibliothèque numérique qui pense web.
Au delà du portail, pôle centralisé, comment disséminer les ressources numériques sur le web social. Autres lieux possibles de rencontre entre une offre documentaire et de contenu et un public plus large.

- Occuper les espaces numériques fréquentés par le public.
De la page Facebook de la bibliothèque numérique à la dissémination du fond patrimonial numérisé sur Flickr
- La bibliothèque productrice de contenus
Les portails thématiques s'adressant aux communautés d'intérêt et non plus seulement le portail institutionnel qui s'adresse aux communauté d'usagers. A travers l'exemple notamment de la bib num des enfants pour la bnf ou les services thématiques de la New York Public Library.

Statistics

Views

Total Views
4,383
Views on SlideShare
1,871
Embed Views
2,512

Actions

Likes
6
Downloads
22
Comments
0

11 Embeds 2,512

http://www.scoop.it 2463
http://storify.com 30
http://ldformation.blogspot.fr 5
https://twitter.com 5
http://translate.googleusercontent.com 2
http://51y48x.widget.uwa.netvibes.com 2
http://www.linkedin.com 1
http://51y4am.widget.uwa.netvibes.com 1
http://51y478.widget.uwa.netvibes.com 1
http://2217521609.nvmodules.netvibes.com 1
https://www.linkedin.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Rien n’est acquis
  • Étendre la logique de la table thématique et de la recommandation à l’univers d’internet. Outils numériques blog, rss, etc, que des outils au service du projet de la bibliothèque, de ses missions. Effets de réseaux comme la longue traîne. Plus large et intégré à nos activités que le concept de bibliothèque 2.0.
  • Meme si il regarde dans la même direction , ils sont différents, dans leurs diverstités d’usagers, de centres d’intée^tes. Les lunettes ou les chapeaux
  • citation de thierry crouzet dans l'alernative nomade : Comment s’y prennent les propulseurs ? Ils se connectent les uns avec les autres. Ils se passent le mot de bouche à oreille. Ils se passent l’info de la main à la main. « On propulse en se connectant. On se connecte en propulsant. » Pour propulser, il faut pouvoir transmettre à des destinataires, être connectés avec eux, être un des fils qui sous-tend le Flux, une ligne de vie.    Il ne suffit pas d’injecter des contenus dans le Flux et de les laisser vivre seuls. Ils auraient toutes les chances de se scléroser. Mais pour se connecter, taper sur l’épaule de quelqu’un n’a pas beaucoup d’effet. Mieux vaut lui apporter quelque chose, au moins un bonheur passager. « Tiens, lis ça. C’est absolument génial. »
  • citation de thierry crouzet dans l'alernative nomade : Comment s’y prennent les propulseurs ? Ils se connectent les uns avec les autres. Ils se passent le mot de bouche à oreille. Ils se passent l’info de la main à la main. « On propulse en se connectant. On se connecte en propulsant. » Pour propulser, il faut pouvoir transmettre à des destinataires, être connectés avec eux, être un des fils qui sous-tend le Flux, une ligne de vie.    Il ne suffit pas d’injecter des contenus dans le Flux et de les laisser vivre seuls. Ils auraient toutes les chances de se scléroser. Mais pour se connecter, taper sur l’épaule de quelqu’un n’a pas beaucoup d’effet. Mieux vaut lui apporter quelque chose, au moins un bonheur passager. « Tiens, lis ça. C’est absolument génial. »

Bibliothèques et patrimoine numérisé : Quelle médiation numérique ? Presentation Transcript

  • 1. Bibliothèques et patrimoine numérisé : Quelle médiation numérique ? lionel.dujol@gmail.com
  • 2. Les bibliothèques nont plus le monopole delaccès à des documents rares
  • 3. Désintermédiarisation Changement d’intermédiaireSource : http://www.flickr.com/photos/animaux/468804830 /
  • 4. Google • Un résultat googleSource : http://www.flickr.com/photos/missha/2209205063/
  • 5. Les contenus sont une arme !Source : http://www.flickr.com/photos/m2w2/191545978
  • 6. Economie de l’attentionSource : http://www.flickr.com/photos/joysaphine/4457039110
  • 7. « L’enjeu est de parvenir à s’inscrire durablement, aux yeux des utilisateurs, comme les intermédiaires potentiels auxquels ils peuvent s’adresser, le cas échéant, tout au long de leur voyage au pays des contenus… » Source : Fabrizio Tinti -http://pintiniblog.wordpress.com/2011/06/22/mediation-role-essentiel/http://www.flickr.com/photos/francoisetfier/290363634
  • 8. La médiation numérique ?« Tout dispositif mis en œuvre par desprofessionnels, favorisant l’appropriation, ladissémination et l’accès organisé ou fortuit à toutcontenu proposé par une bibliothèque à des fins deformation, d’information et de diffusion des savoirs » Source : Silvère Mercier
  • 9. Une bibliothèque qui pense usagers segmentationSource : http://www.flickr.com/photos/jdn/2201362379/
  • 10. Trouver !
  • 11. Source : Sylvain Machefert
  • 12. Googlisation • Un résultat googleSource : http://www.flickr.com/photos/missha/2209205063/
  • 13. Simple
  • 14. Simple ?
  • 15. Faire de la recherche experte, une recherche simple
  • 16. Recommander Orienterhttp://www.flickr.com/photos/dandelion14/12276416/
  • 17. Proposer de nouveaux parcours !
  • 18. Scénographie numérique des collections
  • 19. http://incunable.nimes.fr/
  • 20. S’approprierSource : http://www.flickr.com/photos/zigazou76/5631798671
  • 21. Des espaces personnalisables
  • 22. http://www.mccord-museum.qc.ca
  • 23. Environnements personnels d’information Archimed
  • 24. L’ubiquité de Victor Hugo sur Gallica
  • 25. Labs
  • 26. Opendata et documents sous licence libreSource : http://www.flickr.com/photos/rs_butner/2727736580/
  • 27. Une bibliothèque qui pense web
  • 28. Le temps des propulseurs est venuSource : http://www.flickr.com/photos/cma3/3867400297
  • 29. “Vers un web sans site web” L’idée d’un lieu de lecture privilégié et monétisable, le site web, est révolue. Nous avons des sources d’informations, les blogs par exemple, qui propulsent l’information pure dans le cyberspace. Puis elle circule, s’interface, se représente, se remodèle. Les sites deviennent des bases de lancement. Nous n’avons plus besoin de les visiter. Ils ont leur importance, tout comme celui qui parle a de l’importance, mais nous n’avons aucune raison de nous trouver en face de lui pour l’entendre. Nous pouvons le lire ailleurs, l’écouter ailleurs, le voir en vidéo ailleurs… Nous allons pousser des données dans le flux global. Certains d’entre nous se contenteront de régler la tuyauterie, d’autres d’envoyer avec leur blog des satellites en orbite géostationnaire, d’autres de courts messages microblogués, juste des liens, des sourires, des impressions pendant que d’autres expédieront des vaisseaux spatiaux pour explorer l’infini, des textes longs et peut-être profonds. Le temps des propulseurs est venu. Vers un web sans site web - Thierry Crouzet - Le Peuple des connecteurs .Source : http://www.flickr.com/photos/cma3/3867400297
  • 30. Etre là où sont nos usagers … … et sur leurs parcours informationnelshttp://www.flickr.com/photos/zigazou76/6103771485
  • 31. Au cœur des communautés
  • 32. Crowdsourcinghttp://www.flickr.com/photos/ausnahmezustand/4752989186
  • 33. Mettre en ligne des documents numériques ne suffitpas pour occuper l’espace numériquePhoto : Lionel Dujol
  • 34. Produire des contenus éditorialisésSource : http://www.flickr.com/photos/david-nicholas/3871984162
  • 35. http://bibulyon.hypotheses.org/
  • 36. http://www.manuscrits-de-stendhal.org/
  • 37. http://www.bovary.fr/
  • 38. http://la-rose-et-limprime.edel.univ-poitiers.fr/
  • 39. http://menus.nypl.org/
  • 40. source Loïc Hay
  • 41. « Je le dis toujours, le sédentaire, c’est celui qui est partout chez lui, avec le portable,l’ordinateur, aussi bien dans l’ascenseur, dans l’avion, que dans le train à grande vitesse. C’estlui le sédentaire. Par contre, le nomade, c’est celui qui n’est nulle part chez lui. Le sédentaireest partout chez lui grâce aux moyens de communications, mais le nomade n’est nulle partchez lui ».Paul Virilio & Raymon Depardon in Terre natale : ailleurs commence ici, fondation Cartier, Paris, 2009