PréSentation Usa Canada 2010 Finale

3,808 views
3,578 views

Published on

Novembre 2009. Le marché nord-américian, premier au monde.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
3,808
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
14
Actions
Shares
0
Downloads
38
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • particulièrement au Canada (+ 7 % en 2008)
  • Canada : croissance du marché du PAP en 2008 de 1,3% par rapport à 2006 Deux marchés dominés par le segment du prêt-à-porter féminin (53% des ventes du secteur au Canada
  • Canada : croissance du marché du PAP en 2008 de 1,3% par rapport à 2006 Deux marchés dominés par le segment du prêt-à-porter féminin (53% des ventes du secteur au Canada
  • En 2030, 20% de la population américaine et 21,4% de la population canadienne seront âgées de plus de 65 ans.
  • PréSentation Usa Canada 2010 Finale

    1. 1. PRESENTATION DU MARCHE NORD AMERICAIN : POTENTIEL ET SECTEURS PORTEURS Réseau Ubifrance USA et CANADA TREMPLIN AMERIQUE DU NORD 2010
    2. 2. Le 1er marché du monde <ul><li>► Un espace immense </li></ul><ul><li>Le Canada (9,9 M km2) et les USA (9,8 M km2) forment ensemble le plus </li></ul><ul><li>grand espace économique du monde (4,5 fois l’UE 27). </li></ul><ul><li> ► Une économie ouverte </li></ul><ul><li>Les USA et le Canada sont respectivement le 1er et le 10 e importateur </li></ul><ul><li>mondial. A eux deux ils absorbent 17% des importations mondiales. </li></ul><ul><li>Les USA représentent 9 fois les importations de la Russie, le Canada 3 fois les </li></ul><ul><li>importations du Brésil. </li></ul><ul><li>► 5 fois la population de la France, mais un PNB qui représente 7 fois </li></ul><ul><li> celui de notre pays </li></ul><ul><li>USA : 307 Mhab, Canada : 33,5 Mhab </li></ul><ul><li> </li></ul><ul><li>PNB USA : 14 000 Mds $, PNB Canada : 1 300 Mds $ </li></ul><ul><li> ► Un niveau de vie très élevé </li></ul><ul><li> PNB / hab : 46 900 $ aux USA, 40 000 $ au Canada, 33 200 $ en France. </li></ul>
    3. 3. Un tremplin pour nos entreprises ► Deux marchés accessibles aux PME 22 000 entreprises exportent chaque année aux USA (dont 76 % de PME), 10 000 entreprises exportent chaque année vers le Canada (dont 74% de PME). Pour l’Allemagne les données comparables sont 19 000 et 65%, et pour la Chine 8 000 et 60%. ► Notre marge de progression y est forte Notre part de marché est deux fois inférieure à celle de l’Allemagne. Nous sommes au coude à coude avec l’Italie et derrière le Royaume- Uni. La zone représente 17% des importations mondiales, mais seulement 6,6% des exportations françaises. ► L’après-crise a commencé La croissance économique canadienne est redevenue positive en juin 2009 après 10 mois négatifs. Aux Etats-Unis, l’économie se redresse (+3,5% au 3 e trimestre après -0,7% au 2 nd trimestre et -6,4% au 1 er trimestre 09). ► Une référence incontournable L’Amérique du Nord est une zone à effet de « référence » sur les autres marchés mondiaux. Elle constitue en conséquence le prolongement naturel de la démarche commerciale d’une entreprise qui exporte déjà vers les autres pays de l’UE.
    4. 4. Spécificités pays CANADA ETATS-UNIS ► Dynamisme démographique et ouverture du pays. Taux d’immigration de 5,63/1000 hab ►Bilinguisme : relation privilégiée avec le Québec ► Richesse immense en matières premières (2 èmes réserves de pétrole du monde derrière l’Arabie saoudite) ► Le Canada a moins souffert de la crise : dynamique interne relativement robuste (consommation des ménages, immobilier), secteur financier résistant (prise de risques limitée, exposition limitée aux E-U) ► Pays ouvert : 4 ème pays d’accueil des IDE en 2007 et 7 ème en 2008 ► Excellence technologique : aéronautique (Bombardier), biotechnologies, TIC (Blackberry) ► Dynamisme démographique : taux de fertilité de 2,05, taux d’immigration (4,31 migrants/1000 hab) qui place les USA derrière le Canada mais loin devant la France (1,48) ► Poids croissant des minorités (les hispaniques représentent 12,5% de la population aujourd’hui, 23% en 2050). ► Sur les 100 premières entreprises mondiales par le chiffre d’affaires, 31 sont américaines. ► Très innovant : 24% des dépôts de brevets dans le monde ► Le premier réseau routier du monde et le premier pays en nombre d’aéroports ► Longtemps le pays le plus compétitif du monde selon le World Economic Forum (No 2 derrière la Suisse dans le rapport 2009/2010)
    5. 5. La présence française en Amérique du Nord est à la fois élitiste (LVMH..) et accessible à tous les consommateurs (Redcats). La France bénéficie d’une image associée à qualité, tradition, réalisation soignée. Les consommateurs apprécient le « Made In France ». Pour les marques qui souhaitent vendre en Amérique du Nord, il est essentiel de bien choisir son circuit de distribution. Ceux qui connaissent le plus de succès actuellement sont : E-commerce, drugstore, licenses et franchises, magasins de proximité, MDD. Pour bien communiquer à moindre frais : utilisez les réseaux sociaux, éduquez et rassurez votre consommateur. Les biens de consommation & la Distribution en Amérique du Nord Exemple de marques françaises présentes en Amérique du Nord
    6. 6. Le secteur Habitat-Décoration-Cadeaux en Amérique du Nord <ul><li>► Etats-Unis et Canada : 2 marchés dominés par les importations </li></ul><ul><li>Etats-Unis : 1er marché import du monde pour les articles d’habitat-décoration. </li></ul><ul><li>Canada : 92% des produits présents sur le marché sont importés. </li></ul><ul><li>► Bonne représentation des marques françaises </li></ul><ul><li>Présence forte dans le marché du haut de gamme. Succès des produits français fondé sur </li></ul><ul><li>une tradition , la qualité des produits et le savoir-faire. </li></ul><ul><li>► Les consommateurs d’Amérique du Nord : </li></ul><ul><li>Ils apprécient design, confort et nouveauté. Importance croissante de la décoration de la maison </li></ul><ul><li>et des accessoires. Respect de l’environnement, bien-être. </li></ul><ul><li>► Spécifités sur le marché nord américain </li></ul><ul><li>Importance des décorateurs d’intérieur, architectes d’intérieur et prescripteurs sur ces 2 marchés </li></ul><ul><li>Aux États-Unis, les immeubles de showrooms sont incontournables dans les circuits de distribution </li></ul><ul><li>Au Canada, 66% des achats de meubles se font dans des magasins spécialisés </li></ul><ul><li>► Les secteurs à fort potentiel </li></ul><ul><li>Aux Etats-Unis en particulier </li></ul><ul><li>Petits objets de décoration </li></ul><ul><li>Produits intermédiaires (textile, bois…) </li></ul><ul><li>Offres “lifestyle” intégrant parfums d’intérieur, bougies, linge de maison… </li></ul><ul><li>Sur les deux marchés </li></ul><ul><li>Grands comptes : marché de la décoration d’intérieur </li></ul><ul><li>Arts de la table haut de gamme </li></ul>
    7. 7. Le marché des cosmétiques en Amérique du Nord <ul><ul><li>► Un marché nord américain représentant un CA d’environ 58 Mds USD (USA, 1er </li></ul></ul><ul><ul><li>marché au monde avec 51 Mds USD / Canada : 7 Mds USD) </li></ul></ul><ul><ul><li>► Un secteur en croissance. La France est le 1er fournisseur de cosmétiques des Etats-Unis (1,5 Md USD d’importation) et le 2 e fournisseur du Canada (avec 107 millions USD, loin derrière les USA) </li></ul></ul><ul><ul><li>► Le consommateur : </li></ul></ul><ul><ul><li>Caractéristiques canadiennes : des consommateurs de moins en moins fidèles à une marque et </li></ul></ul><ul><ul><li>réceptifs aux produits français qui bénéficient d’une très bonne image, préoccupation grandissante pour </li></ul></ul><ul><ul><li>la santé et l’environnement. </li></ul></ul><ul><ul><li>Caractéristiques américaines : orienté vers la valeur, le consommateur américain recherche des prix </li></ul></ul><ul><ul><li>intéressants, mais est prêt à payer plus pour un produit de qualité. Rôle des blogs. </li></ul></ul><ul><ul><li>► Les réseaux de distribution porteurs : les grands magasins, les chaînes de pharmacie et magasins spécialisés sont en train de gagner des parts de marché, croissance soutenue de l’industrie des spas, les marques de distributeurs (enseignes dans l’habillement vendant leurs produits de beauté) </li></ul></ul><ul><ul><li>► Les créneaux à fort potentiel </li></ul></ul><ul><li> Les produits naturels et biologiques : croissance plus importante que celle des produits standards </li></ul><ul><li> Le marché des cosmétiques pour hommes, notamment soins pour la peau (vente principalement dans </li></ul><ul><li>les drugstores, supermarchés et grands magasins) </li></ul><ul><li> Les soins anti-âge </li></ul><ul><li> Les ingrédients : i mage française très positive pour les ingrédients cosmétiques, matières premières </li></ul><ul><li>et/ou produits finis et semi-finis. </li></ul>
    8. 8. Le secteur Mode-Bijoux-accessoires en Amérique du Nord <ul><li>► Le marché des bijoux précieux et fantaisie </li></ul><ul><li>Etats-Unis : 1er importateur de bijoux précieux et fantaisie. Joaillerie française dominée par </li></ul><ul><li>les grands groupes mais aussi des artisans indépendants sur des créneaux de niche. </li></ul><ul><li>Canada : en 2008, le Canada a importé pour environ 1 Md CAD de bijoux (joaillerie et fantaisie). Les </li></ul><ul><li>exportations françaises sont limitées mais en progression sur le segment des bijoux fantaisie. </li></ul><ul><li>► La Mode et les accessoires: </li></ul><ul><li>- Taux de croissance positifs aux USA comme au Canada. La plupart des grandes marques </li></ul><ul><li>françaises sont représentées dans le moyen et haut de gamme. Présence en boutiques </li></ul><ul><li>multimarques ou en propre. </li></ul><ul><li>- Deux marchés dominés par le segment du prêt-à-porter féminin. </li></ul><ul><li>- Les secteurs porteurs : les collections green et les produits décontractés. Part croissante du e- </li></ul><ul><li>Commerce. </li></ul><ul><li>- Spécificités américaines : l es tendances mode sont issues de la Côte Ouest via les médias. </li></ul><ul><li>Importance du segment des tweens (9-12 ans) et des teens (13-16 ans). </li></ul><ul><li>Spécificités canadiennes : marché de petite taille, avec 2 provinces (Ontario et Québec) qui </li></ul><ul><li>absorbent plus des trois quarts des importations canadiennes, rôle important de l’importateur- </li></ul><ul><li>distributeur, le prix est un des principaux critères d’achat. </li></ul><ul><li>► Le marché américain de la chaussure & maroquinerie : </li></ul><ul><li>1er mondial en terme de volume et de valeur, marché qui bénéficie de l’essor du e-commerce, </li></ul><ul><li>notamment Zappos.com, le géant de la vente en ligne de chaussures. Présence française en </li></ul><ul><li>boutiques propres ou en showroom </li></ul>
    9. 9. Le secteur de l’environnement en Amérique du Nord ► 1er marché mondial , l’Amérique du Nord se caractérise par une forte concurrence, une sophistication grandissante des services et une concentration croissante du secteur. ► Les pouvoirs publics canadiens et américains souhaitent donner une nouvelle impulsion au secteur par un durcissement du cadre réglementaire et des investissements supplémentaires. ► Partenariats internationaux encouragés (Canada notamment) pour les entreprises locales soucieuses d’offrir des solutions intégrées. ETATS-UNIS Air : marché porteur. Nouveaux standards. Eau : 7% des réserves d'eau douce de la planète . Fort gaspillage . Investissements à réaliser importants (40 à 50 Mds CAD pour la maintenance des immobilisations et services actuels). Déchets : 1700 entreprises (4,3 Mds CAD et +4% par an). Enfouissement = 95%. Fort développement du compostage et de la gestion raisonnée des déchets (3R). Air : marché porteur . 16 Mds USD par an dont 90% pour la circulation automobile et les fumées industrielles. Eau : croissance rapide . 7% par an et 150 Mds USD en 2010. Enjeu essentiel inclus dans le plan de relance. 40% des ressources potables épuisées en 2025 ? Investissements à réaliser = 160 Mds USD sur 20 ans. Déchets : croissance faible (45 Mds USD). 4 grands acteurs représentant 50% du marché. CANADA
    10. 10. Le secteur des Technologies de l’information et de la communication en Amérique du Nord <ul><ul><li>Le marché de référence des TIC dans le monde </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Un marché ( USA + Canada) estimé à près de 900 Mds de USD en 2008. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Plus de la moitié des 250 1ères sociétés mondiales du secteur y ont leur siège </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>social et tous les grands acteurs du secteur sont présents sur ce marché incontournable. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Un esprit d’entreprenariat qui allié à l’accès aux financements (VC, Business angels…), aux investissements en RD et à l’excellence des universités a donné naissance à de nombreuses sucess stories : Google, Facebook, RIM, Hewlett Packard, Apple, … </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Un rebond rapide après la crise </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Un marché directement affecté par la crise (baisse de 5% des budgets IT et chute des investissements en capital) mais un rebond attendu dès ce trimestre et surtout en 2010 sous l’effet conjugué de la reprise des dépenses et des plans de relance publics. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des dépenses importantes en matière de R&D via d es centres de recherche reconnus et respectés qu’ils soient publics (CNRC/Canada, National Labs / Etats-Unis) ou privés. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De nombreux secteurs porteurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le haut débit sera un des principaux moteurs de la reprise (besoin d’équipements de réseaux, nouvelles offres IP, …) grâce notamment à la convergence des services </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les applications web et le cloud computing </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La sécurité électronique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le développement des nouveaux médias et de nouvelles plateformes numériques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’essor de l’internet mobile et de la création de contenus autour de l’iPhone, du Blackberry ou encore d’Android </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les applications liées à la télésanté ou à l’e-administration, priorités des gouvernements tant au Canada qu’aux US </li></ul></ul></ul>
    11. 11. ETATS-UNIS <ul><ul><li>La Silicon Valley , premier pôle TIC au monde qui regroupe les sièges des principaux acteurs du secteur : Google, Intel, Sun Microsystems, Oracle, Hewlett Packard, Apple, Adobe, Cisco... 40 000 français dans la Bay, la majorité d’entre eux dans les TIC </li></ul></ul><ul><ul><li>Territoire gigantesque, un marché difficile d’accès, très segmenté géographiquement : Télécoms (New York, Dallas, Chicago, Bay Area) – Réseau (Bay Area) – Semi Conducteurs (Bay Area- Boston) – Solutions grands comptes (New York) … </li></ul></ul><ul><ul><li>Deux régions à cibler : La Bay Area, Cluster New York-Boston </li></ul></ul><ul><ul><li>La clé : identifier une niche et en devenir rapidement le leader </li></ul></ul>Le secteur des Technologies de l’information et de la communication en Amérique du Nord <ul><li>- L'industrie se concentre dans les grandes agglomérations urbaines et notamment à Toronto , 3 ème pole TIC du continent , Montréal (jeu video) et Vancouver </li></ul><ul><li>Au-delà d’instituts de formation de premier plan, le secteur s’appuie sur le développement de «  clusters » performants (Techno Montréal, Communitech, New Media BC…) ainsi que sur des infrastructures et équipements de premier plan </li></ul><ul><li>Un secteur prioritaire pour les provinces canadiennes qui encouragent l’innovation par un soutien à la R&D (crédits d’impôts) très incitatif </li></ul><ul><ul><ul><li>- L’arrivée d’une dizaine de nouveaux acteurs dans le secteur de la téléphonie mobile (nouvelles licences) offre des opportunités </li></ul></ul></ul><ul><li>- l’existence d’aides spécifiques Ubifrance-Québec et Oséo-CNRC pour le développement de projets de partenariats technologiques </li></ul>CANADA
    12. 12. Le secteur de l’énergie en Amérique du Nord <ul><ul><li>Energies propres : un développement fortement soutenu par </li></ul></ul><ul><ul><li>les pouvoirs publics </li></ul></ul><ul><ul><li>Nucléaire : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>● Etats-Unis : 1er pays producteur d’énergie nucléaire au monde avec 104 réacteurs en service et une production nette de 806 TWh . La première tranche du programme de relance du nucléaire porte sur la construction de 34 nouveaux réacteurs . </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>● Canada : avec 22 réacteurs pour une puissance installée de 30.000 MWh , le nucléaire représente 15,5% de l’énergie produite. 80% de la capacité doit être modernisée ou remplacée avant 2020, pour des investissements estimés à plus de 25 Mds CAD pour la seule province de l’Ontario. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Eolien : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>● Etats-Unis :1 er pays producteur d’énergie éolienne au monde. En 2008 les investissements se sont élevés à 17 Mds USD pour 25.388 MWh de nouvelles capacités de production installées. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>● Canada : Un objectif de produire 20% de l’électricité du pays à partir de l’énergie éolienne d’ici à 2025. Les investissement prévus sur la période s’élèvent à 79 Mds CAD . </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Biomasse / Biogaz : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>● Etats-Unis : Représente 50% de l’énergie renouvelable produite aux Etats-Unis </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>● Canada : Compte pour 6% de la consommation canadienne en énergie primaire </li></ul></ul></ul>
    13. 13. <ul><ul><li>Des marchés présentant cependant certaines spécificités </li></ul></ul>CANADA ETATS-UNIS <ul><ul><li>Hydraulique : 60% de l’électricité du pays, 13% de la production mondiale, 25 Mds CAD d’investissements prévus au Québec avant 2015 </li></ul></ul><ul><ul><li>Gaz : 3 ème producteur de gaz naturel au monde </li></ul></ul><ul><ul><li>Pétrole : Secondes réserves mondiales de pétrole derrière l’Arabie Saoudite. 10 Mds CAD d’investissements prévus en 2009 dans l’exploitation des sables bitumineux. </li></ul></ul><ul><ul><li>Biocarburants : Gros effort de R&D, très forte croissance des capacités de production, notamment en biocarburants de 2 ème génération </li></ul></ul><ul><ul><li>Géothermie : Les Etats-Unis sont leaders dans ce secteur qui contribue à hauteur de 5% du total de l’énergie renouvelable produite </li></ul></ul><ul><ul><li>Solaire: très forte croissance des capacités (400% en 2009)avec un objectif de 10% de la production totale d’électricité qui devra être d’origine solaire en 2025 </li></ul></ul>Le secteur de l’énergie en Amérique du Nord
    14. 14. Le secteur de l’automobile en Amérique du Nord <ul><ul><li>Un secteur phare de l’économie nord-américaine avec deux des principaux corridors de production automobile au monde : l’Etat de Michigan et la région de Détroit / la province de l’Ontario et le grand Toronto : 8,7 millions de véhicules produits aux Etats-Unis en 2008 (3ème producteur après le Japon et la Chine) contre 2,1 millions au Canada (10ème rang mondial). </li></ul></ul><ul><ul><li>Un acteur incontournable des échanges commerciaux : Etats-Unis 3ème exportateur mondial (8,9% de parts de marché en 2007) et 1er importateur mondial (20,9%), Canada respectivement 4ème exportateur (5,7%) et 5ème importateur (5,2%). </li></ul></ul><ul><ul><li>Une industrie en crise avec une contraction des ventes et de la production qui affecte tant les « Big 3 » que les marques étrangères (notamment asiatiques) mais une légère reprise amorcée mi-2009 essentiellement grâce au programme de prime à la casse US. </li></ul></ul><ul><ul><li>Une présence française bien établie (grands groupes et PME innovantes) qui pourrait encore profiter de la restructuration sectorielle en cours et des nouvelles orientations du marché : véhicules hybrides et électriques, nouvelles motorisations, etc. </li></ul></ul>
    15. 15. CANADA ETATS-UNIS <ul><ul><li>Poids du secteur : 12% du PIB manufacturier, 550 000 emplois, 11 sites de production majeurs, 500 équipementiers (33 Mds CAD de CA), 1,6 M de véhicules vendus en 2008. </li></ul></ul><ul><ul><li>Développement de technologies vertes : économies de carburant, technologies hybrides et réduction des émissions. </li></ul></ul><ul><ul><li>Ventes de véhicules économiques en carburant en hausse : impact sur les modèles produits et ouverture de perspectives nouvelles. </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelques équipementiers français implantés industriellement : Faurecia (division sièges), Montupet, Michelin, Rhodia EP. </li></ul></ul><ul><ul><li>3 Millions emplois. </li></ul></ul><ul><ul><li>Parts de marché en 2008 : « Big Three » (47,4 %), les japonais (39,7 %), les allemands (6,8%), les coréens (5,1 %). </li></ul></ul><ul><ul><li>Ventes de véhicules (2008), 13,2 millions (plus de voitures que SUVs/pickups). </li></ul></ul><ul><ul><li>L’industrie se tourne vers des technologies vertes – motorisations électrique / hybride. </li></ul></ul><ul><ul><li>Plus de 150 implantations des équipementiers français aux USA: Valeo, Faurecia, Hutchinson, Michelin, Plastic Omnium, Saint Gobain, etc. </li></ul></ul>Le secteur de l’automobile en Amérique du Nord
    16. 16. Le secteur de l’aéronautique en Amérique du Nord <ul><ul><li>Les USA et le Canada sont les 1ère et 4ème puissances aéronautiques mondiales – Seattle et Montréal, 2 des 3 principaux pôles mondiaux. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Un marché américain représentant un chiffre d’affaires de 204,4 Mds USD en 2008. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Un marché canadien représentant un chiffre d’affaires de 23,6 Mds CAD en 2008. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des opportunités liées aux grands programmes aéronautiques en développement : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Etats-Unis : Boeing, Gulfstream, Cessna, Hawker Beechcraft, Piper, Bell, Sikorsky, Robinson, MD Helicopter, GE, Pratt & Whitney mais aussi American Eurocopter, Dassault, Safran, Zodiac, EADS. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canada : CSeries / Learjet 85 chez Bombardier, MAPL chez Bell Helicopter Textron, moteurs « verts » chez Pratt & Whitney, etc. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Une composante essentielle des relations bilatérales </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>un vivier important de l’investissement français - États-Unis : plus de 75 entreprises implantées, environ 20.500 employés / Canada : environ 50 entreprises implantées, 3.000 employés. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>un poste prépondérant des échanges bilatéraux – la France exporte vers les États-Unis 5 Mds USD / Canada : 800 M€ en 2008, 3ème poste export pour la France. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>un axe majeur de la coopération bilatérale. </li></ul></ul></ul>
    17. 17. CANADA ETATS-UNIS <ul><ul><li>Une industrie concentrée : 80% de l’activité sur le Québec et l’Ontario, 30 entreprises réalisent 85% du chiffres d’affaires de la filière qui est tournée à 80% sur des activités civiles. </li></ul></ul><ul><ul><li>Une position prédominante sur de nombreux créneaux : aviation régionale (47% du marché mondial), petites turbines à gaz (34%), hélicoptères civils (14%), trains d’atterrissage (31%), systèmes de contrôle de vol (60%). </li></ul></ul><ul><ul><li>Premier marché mondial tant sur le plan civil que militaire: accessible sous certaines conditions (Buy American Act, ITAR, etc.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dominance d’un état par secteur: Washington pour l’aviation commerciale, Kansas pour l’aviation d’affaire, Texas pour l’hélicoptère, et Floride/Californie pour l’hélicoptère, moteur, militaire, et espace. </li></ul></ul><ul><ul><li>Importations américaines en 2008: plus de 50% de l’importation sont des pièces d’aéronefs ou moteurs. </li></ul></ul>Le secteur aéronautique en Amérique du Nord
    18. 18. <ul><li>Etats-Unis </li></ul><ul><li>1er marché mondial pour les biens et services de santé (2500 Mds USD, 17,6% du PIB). </li></ul><ul><li>Forte croissance des dépenses, liée à l’augmentation et au vieillissement de la population. </li></ul><ul><li>► Une réforme du système de santé controversée visant à couvrir une grande partie de la population </li></ul><ul><li>non assurée actuellement, mais aussi à réduire les coûts et à améliorer l’efficacité des soins. </li></ul><ul><li>► Fortes contraintes réglementaires et concurrence importante, mais des débouchés à la hauteur des </li></ul><ul><li>difficultés d’approche </li></ul><ul><li>Canada </li></ul><ul><li>Le marché canadien de la santé (équipements médicaux, pharma et biotech) a généré 37 Mds USD </li></ul><ul><li>de revenus en 2008 </li></ul><ul><li>► Le système de santé canadien est gratuit, public et universel . Il présente la particularité d’être géré </li></ul><ul><li>au niveau provincial et couvre t ous les services médicaux et hospitaliers médicalement nécessaires. </li></ul>Les Biens et services de santé en Amérique du Nord Pharma / Biotech Etats-Unis - 40% du marché mondial du médicament. - 100 Mds USD investis en R&D. - 1500 sociétés biotech dont les 2 leaders mondiaux que sont Amgen et Genentech-Roche. Canada - Environ 500 entreprises de biotechnologies (68% dans le médical et la santé) - 3 provinces leaders : Colombie-Britannique, Québec et Ontario - Les secteurs porteurs : agro biotech, biotech marine, thérapie cellulaire, industrie pharmaceutique Matériel Médical Des marchés en croissance (+5% par an) Secteurs porteurs : cardiovasculaire, orthopédique, imagerie, délivrance de médicaments, soins à domicile Etats-Unis : - Contraintes de plus en plus importantes liées au coût et à l’évaluation du service médical rendu. Forte demande en innovation. Canada - L’Ontario et le Québec abritent les plus fortes concentrations de l’industrie - Nécessité d’obtenir une homologation auprès de Santé Canada pour commercialiser du matériel médical - 45 % des achats des hôpitaux sont centralisés par des « groupes d’approvisionnement » en commun
    19. 19. Les Services “Corporate” en Amérique du Nord <ul><li>Le Secteur Bancaire </li></ul><ul><li>Etats-Unis : 7 200 banques commerciales, 1 200 caisses d’épargne, 3 000 banques d’investissement, 1,86 millions d’employés. 205 banques étrangères opérant principalement sur les marchés des actifs financiers et du financement de projets. </li></ul><ul><ul><li>Canada : le secteur bancaire génère plus de 3% du PIB et emploie directement environ 260 000 </li></ul></ul><ul><ul><li>personnes. 70 banques, mais six grandes banques détiennent 90% de l’actif bancaire. </li></ul></ul><ul><li>Les Assurances </li></ul><ul><li>Etats-Unis : le quart du marché mondial de l’assurance, avec 1,1 trillion de primes. La filière emploie près de 2 millions de personnes. </li></ul><ul><li>Canada : 130.000 emplois. </li></ul><ul><li>Malgré la crise de 2008-2009, des opportunités existent sur l’ensemble du secteur banque-assurance qui est en passe de connaître de profondes refontes, requérant en particulier des services comme : traçabilité, sécurité, expertise, aide à la décision, intégration des normes comptables IFRS </li></ul><ul><li>Conseil – Ressources Humaines </li></ul><ul><ul><li>Les activités de conseil en entreprise, dans leur ensemble, génèrent plus de 500 Mds USD de </li></ul></ul><ul><ul><li>revenus (information, management, marketing,…). Perspectives intéressantes pour les </li></ul></ul><ul><ul><li>fournisseurs de solutions adaptées (logiciels d’amélioration de process par exemple) . </li></ul></ul><ul><ul><li>Opportunités sur le marché du recrutement (8,6 MMSD en 2008) et de la formation (7 Mds </li></ul></ul><ul><ul><li>USD en 2008 – e- learning en particulier). </li></ul></ul>
    20. 20. Le secteur de l’agroalimentaire en Amérique du Nord <ul><ul><li>Le 7e marché export (le premier hors UE) pour les entreprises françaises </li></ul></ul><ul><ul><li>Une part de marché trop faible eu égard au potentiel du marché : 2,8% au Canada (10ème fournisseur du pays, hors vins et spiritueux), 3,8% aux Etats-Unis (la France n’est que </li></ul></ul><ul><ul><li>le 6 e fournisseur européen hors boissons). </li></ul></ul><ul><ul><li>Une distribution dominée par la grande distribution, et marquée par la concentration au Canada : 3 grandes enseignes représentant + de 70% des ventes au détail </li></ul></ul><ul><ul><li>Une distribution qui reste atomisée aux États-Unis : les 5 premières enseignes ne </li></ul></ul><ul><ul><li>représentent que 45% des ventes au détail </li></ul></ul><ul><ul><li>Une perception ambigüe du Made in France, synonyme à la fois de qualité et de prix élevés </li></ul></ul><ul><ul><li>2 pays où les ménages consacrent une faible proportion de leur budget à l’alimentation : </li></ul></ul><ul><ul><li>13% des dépenses au Canada, 15% aux Etats-Unis </li></ul></ul><ul><ul><li>Un secteur où la réglementation à l’importation est sévère </li></ul></ul>
    21. 21. Le secteur de l’agroalimentaire en Amérique du Nord CANADA ETATS-UNIS <ul><li>Une approche différenciée entre le Canada anglophone et le Québec, plus gastronome </li></ul><ul><li>Des créneaux porteurs : p roduits d’épicerie fine, surgelés, nutraceutiques, produits en MDD </li></ul><ul><li>Une réglementation spécifique et des quotas d’importation pour certains produits </li></ul><ul><li>Une ouverture du marché de la volaille, mais … </li></ul><ul><li>… une interdiction d’exporter des viandes bovine, ovine et caprine, et des restrictions pour la viande et les produits à base de porc. </li></ul><ul><li>Une interdiction d’exporter des produits au lait cru (hors fromages), et des contrôles réguliers pour les fromages non-pasteurisés. </li></ul><ul><ul><li>Un consommateur américain relativement peu sophistiqué </li></ul></ul><ul><ul><li>Montée en puissance des marques distributeurs, des produits ethniques et des produits biologiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Un dispositif réglementaire, sanitaire et phytosanitaire complexe et exigeant </li></ul></ul><ul><ul><li>Interdiction d’exporter les viandes des espèces bovine, ovine et caprine (ESB), les produits laitiers « Grade A » (lait, crème, yaourts, etc.), et les fromages à pâte molle au lait cru (camembert, brie, vacherin etc…) </li></ul></ul><ul><ul><li>Restrictions sur les viandes et produits à base de porc et de volailles (contrôle contraignant des établissements de production agréés) ainsi que sur les fruits et légumes. </li></ul></ul>
    22. 22. Le marché des vins & spiritueux en Amérique du Nord <ul><ul><li>Un marché représentant un CA de 420 Mds USD (90% USA, 10% Canada) </li></ul></ul><ul><ul><li>Un marché en croissance : + 4,3% au Canada, + 2% pour les Etats-Unis </li></ul></ul><ul><ul><li>Le 5ème marché pour la France (USA =5e, Canada =10e) </li></ul></ul><ul><ul><li>Les ventes françaises progressent moins vite que le marché </li></ul></ul><ul><ul><li>PDM de 23% au Canada et de 4% aux Etats-Unis </li></ul></ul><ul><ul><li>Un secteur où l’offre française présente des atouts réels : qualité, authenticité, diversité </li></ul></ul><ul><ul><li>Un marché segmenté géographiquement, par Etat ou par Province </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le système des trois 1/3 aux USA (le circuit de la distribution de vins et spiritueux passe obligatoirement par un importateur (ou un producteur local), un distributeur grossiste et un détaillant (restaurant, grande distribution ou magasin spécialisé). </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Existence de monopoles d’Etats aux USA et provinciaux d’importation et de distribution au Canada </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Nécessité d’une licence d’importation et de disposer d’un ou plusieurs distributeurs par pays </li></ul></ul>
    23. 23. Le marché des vins & spiritueux en Amérique du Nord <ul><ul><li>Des marchés présentant certaines spécificités </li></ul></ul>CANADA ETATS-UNIS <ul><ul><li>Concentration géographique des ventes : 2/3 des ventes des vins français au Québec </li></ul></ul><ul><ul><li>La Société des Alcools du Québec (SAQ) : 1er acheteur mondial de vins français </li></ul></ul><ul><ul><li>Le Liquor Control Board of Ontario (LCBO) : 1er acheteur mondial de vins & spiritueux </li></ul></ul><ul><ul><li>2 marchés parallèles : les monopoles, et un canal « privé » après des restaurateurs et hôteliers </li></ul></ul><ul><ul><li>2 consommateurs bien spécifiques : Québec vs Canada anglophone </li></ul></ul><ul><ul><li>70% de la consommation sur les cotes Est/ Ouest </li></ul></ul><ul><ul><li>1 er marché mondial </li></ul></ul><ul><ul><li>70% des ventes en grande distribution </li></ul></ul><ul><ul><li>Distribution très régionalisée </li></ul></ul><ul><ul><li>Nécessité d’une licence d’importation, d’où la nécessité d’un importateur local </li></ul></ul><ul><ul><li>30% des vins sont importés </li></ul></ul><ul><ul><li>France 2e fournisseur derrière l’Italie et rattrapée par l’Argentine </li></ul></ul><ul><ul><li>Baisse importante des ventes en restauration (effet crise) </li></ul></ul>

    ×