0
Ose-t-on parler d'un
« bibliothétiquetage » ?
Vers une participation active des
utilisateurs
Congrès des milieux documenta...
2
Une tendance humaine à
l’organisation
Systématiquement, nous surveillons
le monde autour de nous pour :
• Identifier des...
3
Une tendance humaine à l’action
Depuis la nuit des temps…
• Participation active des utilisateurs en
interagissant avec ...
Plan
• Initiatives à la participation en ligne
– Y compris des systèmes d’étiquetage
• Initiatives à la participation dans...
La participation en ligne
• Initiatives générales à la participation en ligne visent l’impact de
l’individu
– La « Reputat...
Sites de partage de signets
• Delicious
• Slashdot
•
• CiteULike
6
Laparticipationenligne
Sites de
partage de
signets
• Nouvelles
options pour
gérer les
signets
« Delicious »
7
Laparticipationenligne
Sites de catalogage social
• Librarything
• Shelfari
• Goodreads
8
Laparticipationenligne
Sites de partage de fichiers
multimédia
• Flickr
• Daily motion
• Prezi
9
Laparticipationenligne
Autres sites où l’on crée du
contenu, des étiquettes
10
Laparticipationenligne
Et dans les bibliothèques?
• L’étiquetage se fait
– dans les OPACs
– dans les bibliothèques numériques
• Ainsi, les portai...
Au Canada
Louise Spiteri de Dalhousie étudie ce
phénomène de près…
• Bibliocommons (commentaires,
étiquettes, communauté)
...
13
Page d’accueil de worldcat.org
Aux États-Unis
• Bibliothèque publique de Hennepin Co.
(Commentaires)
• Bibliothèque de l’Université de
Pennsylvanie (Penn...
15
En Europe
• Europeana.eu : annotations des documents
numérisés (images, documents audio, vidéos,
etc.) (video)
• Bibtip (A...
17
Fig. 1(c) illustrates the definition of a query for a book authored by
Tolkien. Fig. 1(d) shows the presentation of the...
A quoi est-ce que ça sert ?
• La participation des utilisateurs peut satisfaire leur besoin d’interagir avec
les informati...
Pour en revenir aux questions de base
– Ose-t-on parler d'un « bibliothétiquetage » ?
• Jusqu’à ce que nous ayons une mass...
Merci !
Thank you !
Heather Lea Moulaison
hlmoulaison@yahoo.com
20
Merci à Margaret Kipp et à Louise Spiteri pour les disc...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Ose-t-on parler d'un « bibliothétiquetage» ? Vers une participation active des utilisateurs

379

Published on

Presentation by H. L. Moulaison, at the ASTED (and others) conference, "Congrès des milieux documentaires du Québec" in Montreal, Canada, on November 3, 2010.

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
379
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Ose-t-on parler d'un « bibliothétiquetage» ? Vers une participation active des utilisateurs"

  1. 1. Ose-t-on parler d'un « bibliothétiquetage » ? Vers une participation active des utilisateurs Congrès des milieux documentaires du Québec 3 novembre, 2010 Heather Lea Moulaison, PhD École des Sciences de l’Information Université d’Ottawa 1
  2. 2. 2 Une tendance humaine à l’organisation Systématiquement, nous surveillons le monde autour de nous pour : • Identifier des «modèles » qui ne nous sont pas étrangers • Regrouper ce qu’il y a de semblable – Par rapport à ce que nous avons déjà vu ou compris – Activité foncièrement subjective • Prêter de l’ordre quand il y a du désordre – Pour pouvoir donner un sens et un contexte aux choses qui nous entourent http://www.corrosionsource.com/FreeContent/1/Periodic%20Table
  3. 3. 3 Une tendance humaine à l’action Depuis la nuit des temps… • Participation active des utilisateurs en interagissant avec de l’information – Tendance à la kinesthésique • Corner des pages intéressantes • Souligner les phrases entières dans des textes scolaires • Aspects tactiles de l’organisation et de l’interaction réduits sur le Web? • Mais une tendance à l’organisation demeure – Par moyen d’étiquettes • Une tendance à l’interaction y est constatée également par moyen – de commentaires – de « j’aime » – etc. « Manchette » dans un livre ancien, Bibliothèque Denis Diderot, Lyon, France
  4. 4. Plan • Initiatives à la participation en ligne – Y compris des systèmes d’étiquetage • Initiatives à la participation dans des sites Web des bibliothèques – En Amérique du Nord et en Europe • Discussion – Devrons-nous essayer d’aller encore plus loin en incitant nos utilisateurs à une participation active ? 4
  5. 5. La participation en ligne • Initiatives générales à la participation en ligne visent l’impact de l’individu – La « Reputation economy » (Anderson, 2005) incite les gens à travailler en bénévole pour être reconnus parmi les internautes pairs • Commencées par l’étiquetage de sites, etc. • Continuées ces jours-ci par l’envie d’avoir un maximum de gens qui suivent leur compte Twitter, etc. (commentaire de Varnum sur le blog d’Abram) • C’est en créant, interagissant, commentant, et en proposant de l’information sur le web et en la mettant à la disposition de l’autrui que les gens ressentent un certain plaisir – C’est la manchette dans l’ère de l’Internet 5
  6. 6. Sites de partage de signets • Delicious • Slashdot • • CiteULike 6 Laparticipationenligne
  7. 7. Sites de partage de signets • Nouvelles options pour gérer les signets « Delicious » 7 Laparticipationenligne
  8. 8. Sites de catalogage social • Librarything • Shelfari • Goodreads 8 Laparticipationenligne
  9. 9. Sites de partage de fichiers multimédia • Flickr • Daily motion • Prezi 9 Laparticipationenligne
  10. 10. Autres sites où l’on crée du contenu, des étiquettes 10 Laparticipationenligne
  11. 11. Et dans les bibliothèques? • L’étiquetage se fait – dans les OPACs – dans les bibliothèques numériques • Ainsi, les portails de bibliothèques peuvent proposer une interaction dépassant une simple consultation du système • Comme suite, je vous propose un survol (très incomplet mais présentant des bibliothèques et des ressources à titre d’exemple) comme base de discussion… 11
  12. 12. Au Canada Louise Spiteri de Dalhousie étudie ce phénomène de près… • Bibliocommons (commentaires, étiquettes, communauté) • Halifax Public Libraries (Aquabrowser) • Worldcat.org (étiquettes) 12 Promotiondelacollaboration
  13. 13. 13 Page d’accueil de worldcat.org
  14. 14. Aux États-Unis • Bibliothèque publique de Hennepin Co. (Commentaires) • Bibliothèque de l’Université de Pennsylvanie (PennTags) • Bibliothèque de Bowdoin College (LibraryThing et Aquabrowser) 14 Promotiondelacollaboration
  15. 15. 15
  16. 16. En Europe • Europeana.eu : annotations des documents numérisés (images, documents audio, vidéos, etc.) (video) • Bibtip (Allemagne) : système de recommandation pour OPACs, conçu par le Karlsruher Institut für Technologie (KIT) • MOPAC de la bibliothèque de Toulouse (France)* • SmartLibrary de le bibliothèque de l’Université d’Oulu (Finlande)* 16 Promotiondelacollaboration * Cité dans La bibli dans ton mobile par Thomas Chaimbault de l’enssib
  17. 17. 17 Fig. 1(c) illustrates the definition of a query for a book authored by Tolkien. Fig. 1(d) shows the presentation of the entries matching the query. By clicking the “Locate”- link of the book of interest the user gets access to the map-based guidance visualized in Fig. 1(e). * *Aittola, M., Ryhänen, T., & Ojala, T. (2003). SmartLibrary – Location-Aware Mobile Library Service. Proceedings of the Fifth International Symposium on Human Computer Interation with Mobile Devices and Services. Udine, Italy. Pp. 411-415. Retrieved from http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.103.6995&rep=rep1&type=pdf
  18. 18. A quoi est-ce que ça sert ? • La participation des utilisateurs peut satisfaire leur besoin d’interagir avec les informations – Exemples de VoiceThread, de Trove • Les données supplémentaires qu’ils rajoutent peuvent être utilisées pour raffiner les systèmes de recommandation, de recherche, etc. – Margaret Kipp* et son étudiante (2010) montre que des systèmes tels CiteULike (dotés d’étiquettes) fournissent de meilleurs résultats que des systèmes de recherche sans étiquettes • Rappel – Ces ajouts complémentent le travail du professionnel de l’information – Le but n’est pas de remplacer le professionnel *Lu, K., & Kipp, M. E. I. (2010). An experimental study on the retrieval effectiveness of collaborative tags [poster]. ASIS&T Annual Meeting, Pittsburgh, PA. 18
  19. 19. Pour en revenir aux questions de base – Ose-t-on parler d'un « bibliothétiquetage » ? • Jusqu’à ce que nous ayons une masse critique d’étiquettes, non. – Devrons-nous inciter une participation active des utilisateurs ? • Oui, en proposant un espace où les utilisateurs peuvent interagir avec le contenu, manipuler le contenu, se prononcer sur sa qualité, lire les avis des autres (y compris les coups de cœurs des bibliothécaires), nous répondons aux attentes des utilisateurs dans l’ère des médias sociaux – Devrons-nous essayer d’aller encore plus loin en incitant nos utilisateurs à une participation encore plus active ? • Oui, les médias sociaux comme les blogs, les wikis, Facebook, permettent une interaction plus complexe et plus personnelle Se limiter à l’étiquetage serait exclure inutilement toute une panoplie de possibilités pour un partenariat avec nos utilisateurs, en les empêchant de participer activement à nos tâches organisatrices. 19
  20. 20. Merci ! Thank you ! Heather Lea Moulaison hlmoulaison@yahoo.com 20 Merci à Margaret Kipp et à Louise Spiteri pour les discussions constructives et les éclaircissements autour de la situation canadienne concernant les OPACs/sOPACs.
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×