• Save
2nde g1 developpement_durable
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

2nde g1 developpement_durable

on

  • 2,323 views

Propositions pédagogiques pour le thème 1 du nouveau programme de Géographie.

Propositions pédagogiques pour le thème 1 du nouveau programme de Géographie.

Statistics

Views

Total Views
2,323
Views on SlideShare
2,258
Embed Views
65

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

3 Embeds 65

http://www.aefe-asie.net 57
http://aefe-asie.net 7
http://www.netvibes.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as OpenOffice

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

2nde g1 developpement_durable 2nde g1 developpement_durable Presentation Transcript

  • Du développement au développement durable Nouveau programme de Seconde – Thème 1 de Géographie Cédric Ridel Lycée français International marguerite Duras de Hô Chi Minh-Ville Copyleft - 2010
  • Le programme
  • Le programme Attention il ne s'agit pas d'études de cas comme dans les autres thèmes !
  • Le programme Attention il ne s'agit pas d'études de cas comme dans les autres thèmes ! 3 axes permettant : - De prendre appui sur des notions vues en 3e - D'introduire de nouveaux savoirs - Et de construire la notion de DD
  • Les accompagnements « Tout en s’interrogeant sur les indices utilisés (PIB, IDH, IPH, etc.), l’analyse des inégalités est conduite à différentes échelles : mondiale, nationale, régionale, locale. […] L’étude repose principalement sur des cartes à petite échelle. Les planisphères sont indispensables pour présenter les inégalités et les déséquilibres de développement, tout comme les dynamiques démographiques. Des exemples à plus grande échelle affinent l’analyse. » On part donc du global en introduisant des savoirs (indices) et des savoirs-faire (le changement d'échelle)
  • Les accompagnements « Tout en s’interrogeant sur les indices utilisés (PIB, IDH, IPH, etc.), l’analyse des inégalités est conduite à différentes échelles : mondiale, nationale, régionale, locale. […] L’étude repose principalement sur des cartes à petite échelle. Les planisphères sont indispensables pour présenter les inégalités et les déséquilibres de développement, tout comme les dynamiques démographiques. Des exemples à plus grande échelle affinent l’analyse. » La crainte d’une surpopulation du monde n’est pas scientifiquement justifiée. Les Nations unies ne prévoient « que » 9 milliards d’habitants en 2050. On part donc du global en introduisant des savoirs (indicateurs variés) et des savoirs-faire (le changement d'échelle) On pourra travailler sur la vision médiatique pour introduire une attitude critique vis à vis du « catastrophisme »
  • Les accompagnements « Tout en s’interrogeant sur les indices utilisés (PIB, IDH, IPH, etc.), l’analyse des inégalités est conduite à différentes échelles : mondiale, nationale, régionale, locale. […] L’étude repose principalement sur des cartes à petite échelle. Les planisphères sont indispensables pour présenter les inégalités et les déséquilibres de développement, tout comme les dynamiques démographiques. Des exemples à plus grande échelle affinent l’analyse. » La crainte d’une surpopulation du monde n’est pas scientifiquement justifiée. Les Nations unies ne prévoient « que » 9 milliards d’habitants en 2050. « Cette problématique introduit la notion de « durabilité ». […] il s’agit de modes durables de développement et non de modes de développement durable. […] s’il y a un modèle de développement durable qui est un idéal, sa déclinaison doit tenir compte de la diversité des situations locales. On part donc du global en introduisant des savoirs (indices) et des savoirs-faire (le changement d'échelle) On pourra travailler sur la vision médiatique pour introduire une attitude critique vis à vis du « catastrophisme » Pas de discours généraliste : il faut bien penser à construire une Identité concrète du DD autour des ses trois piliers
  • Rappel des erreurs à ne pas commettre PIÈGES À ÉVITER DANS LA MISE EN ŒUVRE − Présenter les thèmes du programme de manière trop détaillée dès ce thème introductif − Traiter ce thème à partir d’une étude de cas − Faire un exposé historique détaillé de la notion de développement durable − Présenter le développement durable comme une politique unique et globale à appliquer uniformément
  • Plan du cours Titre de la séance Contenu Objectifs méthodologiques I. Un développement inégal et déséquilibré [2 heures] 1.1 Un monde inégal Échelle mondiale : planisphère (dont anamorphoses) ; indices (IDH, IPH) Passer de la coupure N/S aux inégalités d'aujourd'hui 1.2 Des inégalités à toutes les échelles Des exemples ponctuels abordés par des documents variés Comparer le phénomène des inégalités à différentes échelles II. Des besoins pour 9 milliards d'hommes [3 heures] 2.1 Quelle croissance démographique ? Notions de bases, perspectives Analyse de courbes 2.2 Quels besoins ? Évaluation et répartition des ressources Analyse critique : presse écrite III. Comment assurer des modes durables de développement ? [3 heures] 3.1 La « nature » menacée ? La nature  : une construction esthético-politique Analyse critique : vidéo 3.2 Construire un vrai développement durable Comprendre les piliers du DD Analyser une vidéo riche de contenu
  • La vidéo : les enjeux du développement de l'industrie du cachemire en Mongolie Voir la vidéo sur Dailymotion
    • Identifier le document : nature, style, registre
    • Pourquoi l'élevage se développe-t-il ?
    • Quels problèmes pose cette croissance ?
    • Quelles solution apporter ?
    • Pourquoi peut-on dire que les solutions posent aussi de nouvelles questions ?
    Une entrée possible : analyse de vidéo en travail collaboratif Les questions Objectifs Partir d'un exemple pratique Initier l'analyse vidéo qu'on retrouve par la suite : il faut donner aux élèves des outils pour comprendre ce média Lancer la séquence avec rythme
  • Travail collaboratif – proposition 1 Wallwisher Ce service en ligne simule un mur où l'on accroche des petites notes, comme des « post-it ». Au fur et à mesure du visionnage, les élèves peuvent « accrocher » leurs idées et remarques, qui sont traitées ensemble par la suite. [ Lien ]
  • Travail collaboratif – proposition 2 Etherpad Élaborer un texte ou répondre aux questions posées en faisant intervenir jusqu'à 8 élèves sur le même document, chacun étant identifié par une couleur. [ Lien ]
  • Travail collaboratif – proposition 3 Scriblink Des groupes peuvent partager un tableau blanc pour réaliser un schéma de L'argumentation proposée, en utilisant la fonction de chat pour se coordonner [ Lien ]
  • I. Un développement inégal et déséquilibré 1.1 – Un monde inégal
  • Un monde coupé en deux Photos : Flickr Creative Commons
  • Un monde coupé en deux
    • par le niveau de développement
    • par l'inégalité face aux
    • possibilités de se développer
    Photos : Flickr Creative Commons
  • Mesurer ces inégalités Vivre avec moins de 1$ par jour [Données de 2002 en PPA] Source : Worldmapper
    • Comment cette carte est-elle construite ?
    • Que nous apprend-elle sur l'organisation du monde ?
  • Une lecture traditionnelle : la coupure Nord-Sud
  • Mais que nous dit l'IDH ? [Données de 2010]
    • Rappel : qu'est-ce que l'IDH ?
    • Cette carte est-elle conforme à une rupture Nord/Sud ?
    Source : PNUD
  • Complément : que nous dit l'IPH du « Sud » ?
    • Qu'est-ce que l'IPH ?
    • Quelle vision du « Sud » nous donne-t-il ?
  • L'OCDE prévoit le basculement de la création de richesse [PIB mondial en PPA] OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Économique, composée de 34 pays membres
    • En quoi ces prévisions bouleversent-elles la vision des inégalités ?
  • La nouvelle donne économique : le Nord est toujours là... La « triade » (Kenichi Ohmae – 1985) reste un pôle de richesse... ...complété par les NPIA
  • La nouvelle donne économique : mais le Sud est diversifié La « triade » (Kenichi Ohmae – 1985) reste un pôle de richesse... Mais les BRIC (Goldman Sachs – 2001) ont un PIB en pleine croissance... … et s'appuient sur le bestiaire mondial (« bébés tigres »,« lions africains », jaguars ») ...complété par les NPIA
  • On peut parler de monde à 4 vitesses
    • Quelles nouvelles catégories apparaissent ?
    • Rédaction bilan : comment décrire ce rééquilibrage des inégalités ?
  • I. Un développement inégal et déséquilibré 1.2 – D'autres inégalités spatiales
  • D'autres contrastes : l'Afrique [IDH - 2007] Comment les inégalités s'expriment-elles ici ?
  • D'autres contrastes : la Chine Riziculture traditionnelle dans le Yangshuo Photos : Flickr Creative Commons Adrien Lebrun & Jakob Montrasio Quartier de Pudong à Shanghai À quels contrastes la Chine est-elle soumise ?
  • D'autres contrastes : Los Angeles Source : http://www.radicalcartography.net Bill Rankin – Creative Commons Population blanche Population noire Population hispanique Population asiatique Watts : les émeutes de 1992 Source : http://www.infokiosques.net Les villa de Beverly Hills Source : Alan Light, Flickr creative Commons Part des Hispaniques dans la population depuis 1970 En quoi la ville est-elle un lieu d'inégalités ?
  • II. Des besoins pour 9 milliards d’hommes 2.1 Quelle croissance démographique?
  • Analyse de texte – relativiser les chiffres Comment sait-on qu'on est 6,5 milliards aujourd'hui ? Ce chiffre n'est qu'un ordre de grandeur : on se situe en fait dans une fourchette entre 5,8 et 6,8 milliards. La marge d'erreur est due aux difficultés de recensement dans certains pays. Il faut savoir qu'un tiers des naissances ne donne leu à aucune déclaration ! Du coup, on en est réduit à faire des évaluations fondées sur des enquêtes partielles. Le Nigéria a par exemple connu un redressement statistique de presque 20% ces dernières années ! Même dans des pays relativement développés, comme au Liban, on estime que la marge d'erreur est d'un million d'habitants , soit 20% de la population ! Comment les prévisions sont-elles établies à partir des données disponibles ? D'abord, il ne faut pas parler de prévisions, mais de projections. On émet donc des hypothèses sur la fécondité, la mortalité, et les migrations internationales. Ces dernières sont particulièrement difficile à anticiper, car elles dépendent largement de phénomènes géopolitiques. Qui aurait pu prévoir, par exemple, que deux millions de personnes allaient quitter l'Iran lors de la révolution islamique de 1979 ? Que pensez-vous du chiffre de 9 milliards d'habitants en 2050, tel que le prévoit l'ONU ? On parle là de l'hypothèse centrale. Cette dernière mise sur un taux de mortalité qui va continuer de baisser en Afrique, et une espérance de vie en hausse. Je pense pour ma part que c'est un peu optimiste, car certains pays connaissent des régressions sanitaires. Toujours d'après ce scénario, le taux de natalité va ré augmenter en Europe. Là encore, rien d'évident. Bref, les projections de l'ONU sont un travail essentiellement mathématique, traduisant mal la diversité des évolutions et de leur calendrier selon les pays. La population mondiale va-t-elle alors se stabiliser un jour ? Parler de population globale n'a aucun sens : c'est comme additionner les choux et les carottes. Quel est le point commun entre le Laos et la Finlande, qui ont tous les deux à peu près la même population, mais des niveaux de développement et des modes de vie complètement différents ? L'important, c'est moins le nombre que l'on sera sur Terre que le problème du vieillissement. Et ce dernier, au moins, est une certitude ! Qu'est-ce qui pourrait venir bouleverser les prévisions ? Je vois deux causes majeures : la natalité, qui pourrait diminuer beaucoup plus vite que prévu dans plusieurs pays, et la mortalité, qui au contraire pourrait augmenter ou ne pas diminuer dans les proportions espérées. On a cru que les progrès sanitaires, une fois accomplis, étaient acquis pour toujours. Or, c'est faux : dans plusieurs pays, l'espérance de vie diminue à cause du Sida, de la régression de l'hygiène et des réseaux sanitaires. www.journaldunet.com, entretien avec Gérard-François Dumont, Professeur à l'Université de Paris IV-Sorbonne 1. Sur quoi l'auteur insiste-t-il à propos des sonnées de l'ONU ? 2. A données équivalentes, peut-on comparer les États ? 3. Quelle conclusion en tirer ?
  • Comment sait-on qu'on est 6,5 milliards aujourd'hui ? Ce chiffre n'est qu' un ordre de grandeur : on se situe en fait dans une f ourchette entre 5,8 et 6,8 milliards . La marge d'erreur est due aux difficultés de recensement dans certains pays. Il faut savoir qu'un tiers des naissances ne donne leu à aucune déclaration ! Du coup, on en est réduit à faire des évaluations fondées sur des enquêtes partielles. Le Nigéria a par exemple connu un redressement statistique de presque 20% ces dernières années ! Même dans des pays relativement développés, comme au Liban, on estime que la marge d'erreur est d'un million d'habitants , soit 20% de la population ! Comment les prévisions sont-elles établies à partir des données disponibles ? D'abord, il ne faut pas parler de prévisions, mais de projections . On émet donc des hypothèses sur la fécondité, la mortalité, et les migrations internationales. Ces dernières sont particulièrement difficile à anticiper, car elles dépendent largement de phénomènes géopolitiques. Qui aurait pu prévoir, par exemple, que deux millions de personnes allaient quitter l'Iran lors de la révolution islamique de 1979 ? Que pensez-vous du chiffre de 9 milliards d'habitants en 2050, tel que le prévoit l'ONU ? On parle là de l'hypothèse centrale. Cette dernière mise sur un taux de mortalité qui va continuer de baisser en Afrique, et une espérance de vie en hausse. Je pense pour ma part que c'est un peu optimiste, car certains pays connaissent des régressions sanitaires. Toujours d'après ce scénario, le taux de natalité va ré augmenter en Europe. Là encore, rien d'évident. Bref, les projections de l'ONU sont un travail essentiellement mathématique, traduisant mal la diversité des évolutions et de leur calendrier selon les pays. La population mondiale va-t-elle alors se stabiliser un jour ? Parler de population globale n'a aucun sens : c'est comme additionner les choux et les carottes. Quel est le point commun entre le Laos et la Finlande , qui ont tous les deux à peu près la même population, mais des niveaux de développement et des modes de vie complètement différents ? L'important, c'est moins le nombre que l'on sera sur Terre que le problème du vieillissement. Et ce dernier, au moins, est une certitude ! Qu'est-ce qui pourrait venir bouleverser les prévisions ? Je vois deux causes majeures : la natalité, qui pourrait diminuer beaucoup plus vite que prévu dans plusieurs pays, et la mortalité, qui au contraire pourrait augmenter ou ne pas diminuer dans les proportions espérées. On a cru que les progrès sanitaires, une fois accomplis, étaient acquis pour toujours. Or, c'est faux : dans plusieurs pays, l'espérance de vie diminue à cause du Sida, de la régression de l'hygiène et des réseaux sanitaires. www.journaldunet.com, entretien avec Gérard-François Dumont, Professeur à l'Université de Paris IV-Sorbonne 1. Sur quoi l'auteur insiste-t-il à propos des sonnées de l'ONU ? 2. A données équivalentes, peut-on comparer les États ? 3. Quelle conclusion en tirer ? Analyse de texte – relativiser les chiffres
  • La croissance démographique : un avenir incertain Comment les courbes sont-elles présentées et pourquoi ?
  • La croissance démographique : plusieurs scénarii Des projections qui peuvent devenir complexes !
  • L'inégale fécondité Fécondité : nombre moyen d'enfant par femme en âge de procréer À quel autre carte ce planisphère peut-il être comparé ?
  • Fécondité et IDH Quel lien peut-on faire ? Quels éléments d'explication peut-on avancer ?
  • Une assurance : le vieillissement de la population Fécondité et part des personnes âgées en Chine Source : http://perspective.usherbrooke.ca
    • Présentez le document
    • Expliquez la relation entre les données
  • Exercice TICE Sur le site perspective.usherbrooke.ca choisissez un pays et sélectionnez deux données :
    • Justifiez les données
    • choisies
    • Analysez l'information
    • obtenue
  • II. Des besoins pour 9 milliards d’hommes 2.1 Quels besoins ?
  • La persistance du scénario catastrophe Soleil Vert , filme de Richard Fleisher, 1973 Et de deux ! Chaque seconde, la Terre reçoit quatre nouveau-nés tandis que deux habitants décèdent. Bilan : deux personnes supplémentaires. Le temps que vous relisiez cette phrase, la terre compte déjà six habitants de plus. [...] Dans les quarante années à venir, la Terre devra abriter, nourrir, donner du travail, de l’air, de l’eau, de la place à 3 milliards de nouveaux habitants. [...] Ceux qui doubleront ou tripleront domineront demain numériquement le monde, seront les 5,2 milliards d’habitants qui subsistent dans les pays en voie de développement. Ils augmentent à vive allure, six fois plus vite que le milliard de Terriens qui mangent et prospèrent dans les pays industriels. L’explosion numérique du continent noir a démarré. En 2009, l’Afrique a franchi le cap du milliard de ressortissants. [et elle] aura doublé en 2050 ; 2 milliards d’habitants la peupleront alors. [...] La démographie chahute le confort paisible des pays riches. « En 1950, le Sud pesait en nombre d’habitants deux fois plus que le Nord. En 2050, le Sud sera 86 % de plus que le Nord », assène Koichira Matsuura, directeur général de l’Unesco. [...] La bombe démographique n’offre pas seulement d’impossibles équations à résoudre en termes de nourriture, d’eau, de déchets, elle diffuse également les germes ravageurs du terrorisme ou de l’émigration massive. Que feront demain ces millions de jeunes affamés, contemplant l’Occident vieillissant s’empiffrer et prêcher les bonnes manières ? A l’échelle de l’histoire humaine, la période est vertigineuse, éminemment explosive. La planète déborde. Peut-elle tenir ? Pourrait-elle craquer ? Emilie Lamez, Le point , 18 février 2010 1. Quelle image globale ce texte donne-t-il ? 2. Souligner dans le texte tout le vocabulaire et toutes les expressions qui viennent appuyer la démonstration. 3. Quelle est la conséquence sur le lecteur ? Bande-annonce (lien Youtube)
  • La persistance du scénario catastrophe Soleil Vert , filme de Richard Fleisher, 1973 Et de deux ! Chaque seconde, la Terre reçoit quatre nouveau-nés tandis que deux habitants décèdent. Bilan : deux personnes supplémentaires. Le temps que vous relisiez cette phrase, la terre compte déjà six habitants de plus. [...] Dans les quarante années à venir, la Terre devra abriter, nourrir, donner du travail, de l’air, de l’eau, de la place à 3 milliards de nouveaux habitants. [...] Ceux qui doubleront ou tripleront domineront demain numériquement le monde, seront les 5,2 milliards d’habitants qui subsistent dans les pays en voie de développement. Ils augmentent à vive allure, six fois plus vite que le milliard de Terriens qui mangent et prospèrent dans les pays industriels. L’ explosion numérique du continent noir a démarré. En 2009, l’Afrique a franchi le cap du milliard de ressortissants. [et elle] aura doublé en 2050 ; 2 milliards d’habitants la peupleront alors. [...] La démographie chahute le confort paisible des pays riches. « En 1950, le Sud pesait en nombre d’habitants deux fois plus que le Nord. En 2050, le Sud sera 86 % de plus que le Nord », assène Koichira Matsuura, directeur général de l’Unesco. [...] La bombe démographique n’offre pas seulement d’impossibles équations à résoudre en termes de nourriture, d’eau, de déchets, elle diffuse également les germes ravageurs du terrorisme ou de l’émigration massive. Que feront demain ces millions de jeunes affamés, contemplant l’Occident vieillissant s’ empiffrer et prêcher les bonnes manières ? A l’échelle de l’histoire humaine, la période est vertigineuse, éminemment explosive . La planète déborde . Peut-elle tenir ? Pourrait-elle craquer ? Emilie Lamez, Le point , 18 février 2010 1. Quelle image globale ce texte donne-t-il ? 2. Souligner dans le texte tout le vocabulaire et toutes les expressions qui viennent appuyer la démonstration. 3. Quelle est la conséquence sur le lecteur ? Bande-annonce (lien Youtube)
  • Les besoins d'aujourd'hui et de demain Santé : prévalence du VIH Quels sont les défis à relever ?
  • Les besoins d'aujourd'hui et de demain Santé : prévalence du VIH La gestion du vieillissement Quels sont les défis à relever ?
  • Les besoins d'aujourd'hui et de demain Santé : prévalence du VIH La gestion du vieillissement Construite et aménager les villes Santé : prévalence du VIH Quels sont les défis à relever ?
  • L'économie est une composante essentielle Économie
  • III. Comment assurer des modes durables de développement 3.1 La  “nature” menacée
  • L'influence du développement sur l'environnement ? L'empreinte écologique quantifie pour un individu ou une population la surface bioproductive nécessaire pour produire les principales ressources consommées par cette population et pour absorber ses déchets. [source : site de l'université de lava, CA]
  • L'alerte médiatique Spot de Greenpeace Spot de WWF
    • Quels sont les registres/styles
    • utilisés ?
    • Quel est le thème commun ?
    Bande annonce
  • Dans l'art :Thomas Moran, Grand Canyon of the Yellowstone, 1872 Le rapport à « la nature » est une construction esthétique
  • Dans l'art :Thomas Moran, Grand Canyon of the Yellowstone, 1872 Le rapport à « la nature » En politique : Affiche du parti Génération Écologie est un engagement politique
  • Dans l'art :Thomas Moran, Grand Canyon of the Yellowstone, 1872 Le rapport à « la nature » En politique : Affiche du parti Génération Écologie Dans les média : une émission de TV5 Monde est une valeur médiatique
  • L'environnement est une composante incontournable Environnement
  • III. Comment assurer des modes durables de développement 3.2 Construire un vrai développement durable
  • Attention au catastrophisme L'interview de Sylvie Brunel lors de la sortie de son livre en 2008 [attention : vidéo à haute densité d'information, à diffuser au moins 2 fois. Les outils de travail collaboratif peuvent trouver ici une occasion propice pour être exploités]
    • Quelles critiques formule-t-elle par rapport au discours de la catastrophe ?
    • Qui profite du développement durable ?
    • En quoi certains discours restent-ils très inégalitaires ?
    • Quelles solutions sont envisagées ?
  • Un exemple : la gestion de la forêt en France 1346 : ordonnance de Brunoy : création de l'Administration des forêts. 1515-1518 : ordonnances de François Ier sur les forêts, instituant les bases de la gestion forestière actuelle 1669 : ordonnance de Colbert sur le « Faict des Eaux et Forêts ». 1820-1827 : mise en place de l'Administration forestière et du Code forestier 1963-1964 : création des centres régionaux de la propriété forestière pour les forêts privées et de l'ONF pour les forêts publiques Une préoccupation ancienne et rationnelle de l État
  • Un exemple : la gestion de la forêt en France 1346 : ordonnance de Brunoy : création de l'Administration des forêts pour préserver les ressources en gibier 1515-1518 : ordonnances de François Ier sur les forêts, instituant les bases de la gestion forestière actuelle 1669 : ordonnance de Colbert sur le « Faict des Eaux et Forêts » pour préserver le bois de construction des bateaux 1820-1827 : mise en place de l'Administration forestière et du Code forestier 1963-1964 : création des centres régionaux de la propriété forestière pour les forêts privées et de l'ONF pour les forêts publiques La forêt comme atout pour l'État : -> la « nature » est une ressource -> gérer c'est prévoir pour l'avenir Une préoccupation ancienne et rationnelle de l État
  • L'équilibre des sociétés est indispensable Société
  • Le développement durable est l'équilibre des trois pôles Société Environnement Économie DD
  • Le Développement Durable est «un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs » Rapport Brundtland – 1987 Une définition simple
  • Le Développement Durable est «un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs » Rapport Brundtland – 1987 Une définition simple Mais des enjeux multiples Pas de catastrophisme -> évaluer rationnellement les situations Trouver les acteurs -> citoyens, média, État,... Agir au bon endroit -> villes, littoraux,... : « des solutions locales pour un désordre global » (C. Serreau) ? Se projeter -> l'énergie, l'eau, l'Arctique de demain
  • Sources Ressources WEB : La fiche d'accompagnement d'EDUSCOL Les anamorphoses de Worldmapper Cartographie interactive du PNUD Graphiques interactifs de l' Université de Sherbrooke Données et cartographie de la CIA Les cartes de la Documentation française La répartition ethnique dans les villes américaines Des ressources sur le site de l' académie de la Réunion Ressources photographiques en Creative Commons su Flickr Ouvrages fondamentaux : Yvette Veyret Jacqueline Jalta Paul Arnould,Yvette Veyret Cyrille Suss, Claire Levasseur Sylvie Brunel Les outils collaboratifs : Wallwisher , le mur de post-it Sync.in , un service Etherpad de texte collaboratif Scrinlink , le tableau blanc