• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Système d’inventaire des expressions traditionnelles (Cyrill Renz)
 

Système d’inventaire des expressions traditionnelles (Cyrill Renz)

on

  • 2,040 views

Dans sa finalité, l’inventaire d’identification des acteurs et des expressions du patrimoine culturel immatériel réalisé par le CIOFF Suisse se veut un outil de sauvegarde du patrimoine ...

Dans sa finalité, l’inventaire d’identification des acteurs et des expressions du patrimoine culturel immatériel réalisé par le CIOFF Suisse se veut un outil de sauvegarde du patrimoine immatériel relatif aux porteurs de tradition. Les porteurs de traditions sont ceux qui créent, pratiquent et transmettent ce patrimoine. De par la spécificité de leurs expressions, ils sont les partenaires privilégiés du dialogue interculturel au service de la diversité culturelle. L’inventaire de documentation en est le complément indispensable.

Le CIOFF suisse est partenaire de la Commission suisse pour l’UNESCO et membre du Groupe de travail gouvernemental pour l’inventaire suisse du patrimoine immatériel. Il s’efforce, par une réflexion opérationnelle différenciée, de contribuer à l’élaboration d’un concept national global d’inventorisation.

Statistics

Views

Total Views
2,040
Views on SlideShare
2,037
Embed Views
3

Actions

Likes
0
Downloads
24
Comments
0

2 Embeds 3

http://www.heritageorganisations.eu 2
http://www.slideshare.net 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Système d’inventaire des expressions traditionnelles (Cyrill Renz) Système d’inventaire des expressions traditionnelles (Cyrill Renz) Presentation Transcript

    • Système d’inventaire des expressions traditionnelles _____________________________________ Cyrill Renz CIOFF Suisse
    • INTRODUCTION La Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel 2003
    • INTRODUCTION Le patrimoine culturel immatériel comprend les expressions suivantes :  Les expressions orales  Les arts du spectacle  Les pratiques sociales  Les connaissances traditionnelles liées à la nature et à l’univers  Les savoir-faire
    • INTRODUCTION Les caractéristiques des expressions du patrimoine culturel immatériel :  Elles sont reconnues par les communautés où elles sont pratiquées  Elles sont transmises de génération en génération  Elles sont recrées en permanence  Elles donnent aux communautés respectives un sentiment d’identité et de continuité  Elles contribuent à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine
    • 1ère PARTIE Le patrimoine immatériel et la société multiculturelle
    • I. Les fonctions du patrimoine immatériel 1. L’expression d’identité 2. L’expression de continuité 3. L’expression de création 4. L’expression de diversité
    • I. Les fonctions du patrimoine immatériel 1. L’expression d’identité  L’affirmation d’une appartenance  Le processus de séparation/intégration  L’identité n’existe qu’en actes  La construction identitaire
    • I. Les fonctions du patrimoine immatériel 2. L’expression de continuité  Lui assurer son passage intergénérationnel (transmission)  Lui attribuer une conscience patrimoniale
    • I. Les fonctions du patrimoine immatériel 3. L’expression de création  La source ou le contenu culturel  L’expression scénique
    • I. Les fonctions du patrimoine immatériel 4. L’expression de diversité  Le patrimoine culturel immatériel – Miroir de la diversité culturelle (UNESCO, Istanbul 2002)  L’enjeu n’est pas la diversité culturelle en tant que telle, mais bien le respect de cette diversité.
    • II. La spécificité du patrimoine immatériel En tant que facteur d’identité Il na pas l’ambition de s’étendre au point d’asphyxier les autres cultures En tant que lien entre les générations Il ne vise pas à innover pour supplanter, ni à envahir pour uniformiser En tant qu’élément patrimonial Il ne cherche pas à séduire pour absorber, ni à s’imposer pour dominer En tant qu’exposition à l’altérité Il suppose une radicale confiance dans la possibilité d’un respect mutuel
    • III. La spécificité du patrimoine immatériel et le dialogue interculturel En effet écouter l’autre et accueillir sa pensée nécessite de le considérer à la fois comme égal en dignité, capable tout autant que nous de donner sens et valeur aux choses de la vie, et en même temps comme vraiment autre, porteur de richesse de l’humain encore inaperçue, sans quoi le dialogue demeurerait illusoire et ne serait qu’un monologue stérile replié sur lui-même. Serge Monnier
    • IV. Le processus d’intégration 1. La catégorisation sociale 2. La décentration 3. La réflexivité relativisante
    • IV. Le processus d’intégration 1. La catégorisation sociale  Surestimer la ressemblance entre les membres d’un même groupe par un effet d’assimilation  Accentuer la différence entre nous et les membres d’un autre groupe par un effet de contraste
    • IV. Le processus d’intégration 2. La décentration  Réduire l’effet de catégorisation sociale et reconnaître les spécificités de l’individu  Favoriser le partage des valeurs communes  Acquérir ce que l’auteur appelle une « compétence interculturelle »
    • IV. Le processus d’intégration 3. La réflexivité relativisante  Une prise de conscience plus distanciée qui, par la réflexion, permet de relativiser les caractéristiques d’autrui
    • Conclusion de la 1ère partie  Le patrimoine immatériel en tant qu’expression d’identité et de continuité  La spécificité du patrimoine immatériel en tant que moyen de dialogue interculturel  Les rencontres interculturelles en tant qu’initiatrices potentielles du processus d’intégration constituent des facteurs importants de l’équilibre entre la cohésion sociale et la réussite économique à long terme, car le sentiment d’identité, le dialogue interculturel et les processus d’intégration sont devenus les nouveaux enjeux politiques de toute société multiculturelle et les éléments fondamentaux du développement durable.
    • 2ème PARTIE Quel inventaire pour quelle sauvegarde ?
    • Bref rappel historique 1972 Convention du patrimoine mondial culturel et naturel de l’UNESCO 1973 Initiative de la Bolivie: Annexe à la Convention sur le droit d’auteur 1989 Recommandation sur la sauvegarde de la culture traditionnelle et populaire 1999 Évaluation globale de la Recommandation, Rapport de Washington 1999 CIOFF Suisse : Projet de Répertoire du patrimoine culturel immatériel 2003 Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel Obligation : Inventaire du patrimoine 2003 CIOFF Suisse : Répertoire internet du patrimoine culturel immatériel Publication : Inventaire des porteurs et des expressions du PCI
    • I. Que faut-il identifier par un inventaire ? Il faut établir un équilibre entre la nécessité de documenter et celle de protéger les pratiques qui créent et nourrissent ce qui sera ensuite documenté. Les efforts de protection doivent, de ce fait, se centrer sur les collectivités elles-mêmes. Le moment est venu d’accorder à ceux dont les pratiques créent et nourrissent cette culture la représentation qu’ils méritent. UNESCO, Rapport final de la conférence de Washington 1999 Agenda 5, point 11
    • I. Que faut-il identifier par un inventaire ? Convention, article 2.3 On entend par « sauvegarde » les mesures visant à assurer la viabilité du patrimoine culturel immatériel, y compris l’identification, la documentation, …………………….. des différents aspects de ce patrimoine.
    • I. Que faut-il identifier par un inventaire ? Convention, article 12 Pour assurer l’identification en vue de la sauvegarde, chaque Etat partie dresse, de façon adaptée à sa situation, un ou plusieurs inventaires du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire. Ces inventaires font l’objet d’une mise à jour régulière.
    • II. Les buts de l’inventaire Les buts de l’inventaire : __________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 1. Documentation des expressions 2. Reconnaissance et valorisation des porteurs de tradition 3. Sensibilisation de l’opinion publique
    • III. Les composantes du patrimoine immatériel Les composantes matérielles Les composantes immatérielles des expressions du PCI sont des expressions du PCI sont __________________________________________________________________________________________________________________________________ Nom, localisation, adresse, La pratique du PCI – comme Description, origine, évolution, expression du sentiment d’identité Signification, facteurs de risque, Sources, références, etc. La transmission du PCI – comme Demandeur, consentement, expression du sentiment de Motivation d’enregistrement, continuité Mesures, besoin de sauvegarde
    • IV. Les contenus des inventaires L’inventaire national suisse : L’inventaire du CIOFF Suisse : La documentation des expressions L’identification des porteurs _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ ▪ Identification ▪ Identification par auto-enregistrement ▪ Documentation Auto-documentation des compétences ▪ Sélection ▪ Auto-évaluation artistique ▪ Publication Internet Publication Internet ▪ Réévaluation régulière ▪ Ré-identification régulière des du besoin de sauvegarde porteurs de tradition ▪ Seules les expressions répondant Aucune limitation de nombre aux critères de sélection fixés ▪ De celles-ci, seul un nombre limité ▪ Aucune limitation de nombre
    • V. La place des acteurs du patrimoine 1. Les expressions qui ont besoin de mesures de sauvegarde: Les stratégies du CIOFF Les objectifs du CIOFF pour assurer la sauvegarde du patrimoine immatériel : ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 1. Identifier les acteurs du PCI → Sentiment d'identité 2. Valoriser les expressions du PCI → Conscience patrimoniale 3. Promouvoir les événements → Mise en acte 4. Transmettre aux jeunes → Sentiment de continuité
    • VI. La place de la société civile 2. Les expressions qui n’ont pas besoin de sauvegarde: Stratégies du CIOFF Objectif s du CIOFF pour mettre en évidence le rôle de la société civile : ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 1. La spécificité des expressions → Dialogue interculturel 2. Les rencontres interculturelles → Processus d’intégration 3. L’inventaire des acteurs du PCI → Reconnaissance + Valorisation 4. Les savoirs et savoir-faire → Croissance économique → Développement durable
    • VII. L’inventaire des acteurs réalisé par le CIOFF Suisse Concept Identifier les acteurs du PCI dans un répertoire sur Internet avec enregistrement en ligne Programmes 1. Répertoire international (F,GB,E) 2. Répertoire national (F,A,I,R,GB,E) Contenu Les genres d’expression Les formes d’expression Les types d’expression Les acteurs du PCI, porteurs, associations, etc. Réalisation 1998/99 : Planification, projet pilote 2003/04 : Enregistrements, formation, etc.
    • VIII. Un concept global d’inventorisation 1. L’inventaire d’ identification des acteurs du PCI Musique, chant, danse, théâtre, jeux Les porteurs de tradition Parler régional, savoir-faire de l’artisanat Les associations CIOFF Costume, coutumes, cuisine locale Compétences en patrimoine immatériel Map of competencies : Compétences en expressions traditionnelles Répertoire des experts CIOFF Des personnes qui possèdent à un haut niveau les connaissances et les savoir-faire nécessaires Les « Trésors humains vivants » pour interpréter ou recréer des éléments spécifiques du patrimoine culturel immatériel.
    • VIII. Un concept global d’inventorisation 2. L’inventaire de documentation des expressions du PCI Musique, chant, danse, théâtre, jeux Les expressions et Parler régional, savoir-faire de l’artisanat Les savoir-faire Fiches CH Costume, coutumes, cuisine locale Accès informatique aux centres et personnes Les centres de compétence de compétence: recherche, formation, etc. Accès informatique aux archives, recueils, etc. Portail de documentation Accès informatique aux musées, espaces cultuels
    • Conclusion de la 2ème partie  Dans sa finalité, l’inventaire d’identification des acteurs du PCI réalisé par le CIOFF Suisse se veut un outil de sauvegarde du patrimoine immatériel relatif aux porteurs de tradition. Il comprend essentiellement les éléments immatériels du patrimoine immatériel.  L’inventaire national suisse de documentation des expressions du PCI en est le complément indispensable. Il comprend essentiellement les éléments matériels du patrimoine immatériel.