Languedoc
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Languedoc

on

  • 868 views

power point languedoc roussillon

power point languedoc roussillon

Statistics

Views

Total Views
868
Views on SlideShare
867
Embed Views
1

Actions

Likes
1
Downloads
23
Comments
0

1 Embed 1

http://www.slideshare.net 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Languedoc Languedoc Presentation Transcript

  • Le Languedoc-Roussillon Béziers Sète Agde Capcir Perpignan Le Grau du Roi                                                                                                                                                                                                                                                                                        
  • Le Languedoc-Roussillon est bordé au sud par l' Espagne , Andorre et la mer Méditerranée , ainsi que par les régions françaises suivantes : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Midi-Pyrénées .
  • Le Languedoc-Roussillon est une région française composée de 5 départements: La région a pour préfecture Montpellier. -Population: environ 2 500 000 hts -Densité de population : environ 90 hts/km² -Superficie en km² : 27 376 Les langues de la région sont en plus du français l'occitan (languedocien, provençal) et le catalan. L’Aude (11); chef-lieu: Carcassonne Le Gard (30); chef-lieu: Nîmes L’Hérault(34); chef-lieu: Montpellier La Lozère (48); chef-lieu: Mende Les Pyrénées-Orientales(66); chef-lieu: Perpignan
  • Ce que les gens connaissent généralement du Languedoc… LE VIN!!! LES PECHES
    • 2 grandes villes au positionnement radicalement différent :
    D’un point de vue plus… culturel à présent :
            • Béziers, Nîmes, Narbonne
    Le Castillet, à Perpignan -Perpignan la Catalane, tournée vers son histoire -Montpellier, tournée vers la mer
            • -Des villes historiques :
  • Pourtant, le Languedoc, c’est bien davantage ! Attention… guide touristique… « Un arrière-pays riche et authentique à proximité des plages » Canet-Plage (66) Les gorges de l'Hérault (34) -un physique  : toute une gamme de paysages préservés et d’activités de loisirs -la qualité des plages de sable et l’abondance de soleil -la proximité et la diversité des paysages et des activités de loisirs -les espaces naturels, immenses et préservés -la beauté d’une nature encore sauvage
  • « Des gens hauts en couleur », « Un métissage social et culturel », « Le pays des 3 F : farniente, fiesta, feria. » Tauromachie Féria à Béziers (34) -un caractère  : méditerranéen, fort chaleureux, ancré dans les traditions mais ouvert aux autres. -la permanence et la force des traditions: viticulture, patrimoine culinaire, tauromachie -l’art de vivre méditerranéen, le sens de la fête, la passion et le caractère des habitants -la simplicité des gens et de l’accueil : tourisme à visage humain, accessible à tous.
  • Il existe pourtant des contrastes au sein de cet espace attractif.   -Tout d’abord, on a une forte concentration des pôles innovants , et une distribution très contrastée des actions innovantes . -Ensuite, la localisation des entreprises en Languedoc-Roussillon illustre des disparités territoriales prononcées.   -On note la présence d’ ensembles démographiques dynamiques, surtout autour des villes importantes comme Béziers, Narbonne et Perpignan. A l’inverse, de grands espaces en creux sont à l’écart. -Enfin, du point de vue géographique , opposition entre la frange littorale et les zones rurales de l’arrière pays.
  • Economie   Les distorsions du PIB Le Languedoc-Roussillon se situe à l’avant-dernière place des régions françaises pour son PIB par habitant. = 19 416 euros soit près de 30 % inférieur à la moyenne nationale = très faible Cause: double influence de la faiblesse du taux d’activité et du nombre élevé de chômeurs. L’économie régionale ne relève plus des grands secteurs qui ont fait jadis la richesse de la région. L'économie du Languedoc-Roussillon est à présent basée sur trois secteurs  : l'agriculture, l'industrie et les services notamment grâce au tourisme.
  •   -L'élevage est concentré essentiellement dans les régions de montagne, surtout en Lozère, où il s'agit d'élevage bovin .   Une MEUH!!! La première culture demeure la vigne qui assure 40% de la production nationale. MAIS La viticulture en pleine reconversion : politique d'arrachage. De la vigne… Agriculture (secteur primaire) -Cependant, l'essentiel de l'activité primaire de la région est ailleurs puisqu'elle est composée à 90% par des cultures.
  • et au 3ème rang pour la production de blé dur . Pêches Champ de blé Sète, dans l’Hérault est le 1 er port de pêche français sur la Méditerranée. Port de Sète (34) Outre la vigne, la région se place au 2ème rang national pour les productions de fruits et légumes , La pêche est également très présente.
  •   Avec moins de 6 % de l’emploi régional, l’agriculture s’est effacée . Elle a perdu entre 1960 et 2000 les deux tiers de ses emplois ! Le portait agricole de la région, ainsi dépeint, peut paraître relativement satisfaisant, cependant… il faut noter une restructuration des activités agricoles, depuis 30 ans : -59% des exploitations ont disparu -l’emploi agricole a reculé de 58% -la surface agricole utilisée s’est contractée de 13%.
  • Industrie (secteur secondaire)   Actuellement la région connaît un fort taux de création d’entreprises. Cependant, on enregistre quelque ralentissement surtout en ce qui concerne les créations durables. Au total, -part de l’emploi industriel faible (13% des emplois régionaux contre 19 % en France), -fort retard sur le niveau national, -indices de croissances malmenés MAIS les perspectives de développement sont loin d’être négligeables notamment dans l’environnement urbain. Le secteur secondaire est principalement tourné vers : -Secteur Industries de la santé -Secteur "Agroalimentaire" -Secteur " Technologies de l'Information " -Secteur " Transport / Logistique "
  •   On peut parler d’un glissement “direct”, “du primaire au tertiaire”: L’ensemble des services représente à lui seul près de la moitié des créations de l’année. Les services (secteur tertiaire) Profonds bouleversements dans l’économie = secteur qui a le plus bénéficié de la croissance
  • Le Languedoc-Roussillon s’attache désormais à valoriser son potentiel touristique: (C’ est la 4ème région touristique française. L’économie touristique génère 8 % de l’emploi régional). Montpellier (34) Cité de Carcassonne (11) Tautavel (66) Pont du Gard (30) Gorges du Tarn (48)
  • Problèmes En 30 ans, la région a gagné 50 % de sa population mais seulement 1/3 de ses emplois. La population régionale est en augmentation constante. Avec 2,5 millions d’habitants en 2004, 150 000 à 300 000 habitants de plus sur la période 2000-2015, le Languedoc-Roussillon apparaît comme la région la plus attractive de la métropole. Mais cette population croissante est source de nombreuses difficultés. 1)Problème de l’emploi -Beaucoup d'actifs qualifiés préfèrent s'en aller, à cause d'un retard au niveau des salaires . On observe une fuite des jeunes diplômés vers d'autres régions. -processus d'insertion professionnelle des jeunes est particulièrement difficile et lent . -marché du travail soumis à de fortes pressions , avec des tensions discriminatoires très vives.
  • Le taux de chômage reste le plus élevé de France (13,7 % en 2004). La situation des jeunes de moins de 25 ans tend à se dégrader et le nombre de demandes d’emploi à durée déterminée ne cesse de progresser, signes d’une économie qui manque de stabilité. --> flambée des prix qui se propage à l’ensemble de la chaîne du logement neuf et ancien. 2) Problème du chômage 3)Problème du logement Taux d'équipement en logements sociaux : nettement inférieur à la moyenne nationale. De +, croissance démographique = nouveaux besoins en logements sociaux. + réduction de l’offre en logements neufs alors que la demande demeure forte
  •   Un fort besoin de financements pour faire face aux handicaps liés à l’âge : La population des 75 ans et plus augmentera fortement d’ici 2015. La population âgée en situation de dépendance pourrait quant à elle, augmenter de près de 60%. Les aides nécessaires sont prises en charge pour les deux tiers par les départements…d’où des problèmes financiers. On voit donc qu'une des questions centrales est celle de la gestion par la région et ses territoires de ses ressources humaines.   4)Le vieillissement de la population Augmentation de l’espérance de vie + renouvellement relativement lent des générations (taux de natalité régional ne cesse de se dégrader) = processus de vieillissement. Écart important entre la croissance –lente- des populations de moins de 60 ans et celle –rapide- des populations âgées de 60 ans et plus.
  •   L'Etat a décidé de consacrer des moyens financiers importants à la politique de la ville à travers les Contrats de Plan Etat-Région, mais aussi par un partenariat avec les collectivités locales qui a abouti en 2000 à la signature de Contrats de ville. Réinsérer durablement dans la ville les quartiers en difficulté. Politique de la ville en Languedoc-Roussillon : -Traiter les facteurs à l'origine de l'exclusion urbaine et sociale dont souffrent ces quartiers -Mettre en œuvre un véritable développement économique social et urbain de ces quartiers dits défavorisés où vivent cinq millions de personnes.
  • Les transports :   Coût des opérations élevé = nécessite maintient d’un haut niveau d’investissement public Besoins liés à l’ évolution démographique mais aussi à la très forte croissance des trafics de transit européen, qui va se poursuivre dans le futur. Il s’agit donc d’optimiser les infrastructures existantes et de les adapter, ainsi que d’effectuer des transferts vers les modes de transports non routiers.
  •   Projets de Georges Frêche, (entre 2005 et 2010) 3 grands enjeux, à la base d’un développement durable : -Le 3 ème  : « Un territoire à vivre, solidaire et citoyen dans un environnement préservé et valorisé », s’attache aux multiples dimensions d’un bien-être qu’il leur faut cultiver pour aujourd’hui et dans le souci des générations futures. -1 er d’entre eux « l’égalité des chances et des territoires », soit l’égalité entre individus, quels qu’ils soient, et où qu’ils vivent dans la région. Les Projets -2 nd enjeu, « un nouvel élan pour l’économie et l’emploi », en d’autres termes favoriser par tous les leviers possibles un développement synonyme de création d’emplois.
  •    attente d’une aide de l’Etat Conclusion Au total, le Languedoc-Roussillon aborde le 21 ème siècle avec des atouts incontestables mais devra faire face à des défis de grande ampleur. I- Nombreux atouts (patrimoine culturel, naturel…)  MAIS pas assez de mise en valeur  mesure : SRDT SRDT : Schéma Régional de Développement Touristique (depuis 2006) II- Nombreuses difficultés Les retards accumulés en terme de développement économique pèsent encore =recours à l’endettement excessif  mesures prises par la région : SERVIR
  • Agde Béziers Etang de Thau Vue du Mont Aigoual Peyrepertuse Collioure Carcassonne Vue du Mont Aigoual Perpignan