Quel est votre profil pédagogique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Quel est votre profil pédagogique

on

  • 4,121 views

La suite sur http://www.donnezdusens.fr/

La suite sur http://www.donnezdusens.fr/

Statistics

Views

Total Views
4,121
Views on SlideShare
2,922
Embed Views
1,199

Actions

Likes
3
Downloads
126
Comments
0

7 Embeds 1,199

http://donnezdusens.fr 923
http://etudier-plus-efficacement.com 229
http://donnesdusens.fr 36
http://www.pinterest.com 6
http://test.donnesdusens.fr 3
http://a0.twimg.com 1
http://fr.pinterest.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Quel est votre profil pédagogique Quel est votre profil pédagogique Presentation Transcript

  • Exercices, résultats etconséquences sur l’apprentissage
  • • Vous revoyez les mots du texte dans votre tête• Vous créez des images concrètes à partir du texte (des objets, des paysages…)• Vous photographiez mentalement la forme générale du texte• Vous vous redites les mots du texte dans votre tête• Vous retenez les principaux mots-clés, puis vous retrouvez les autres par association• Autre…
  • • Vous faites une photographie mentale de la figure• Vous photographiez mentalement la figure et vous complétez votre évocation par des commentaires pour préciser les détails• Vous ne vous faites que des commentaires, sans photographie mentale• Vous symboliser certaines parties de la figure (c’est un drapeau, une maison…)• Vous compartimentez la figure pour l’apprendre par morceau• Vous mémorisez le mouvement requis pour tracer la figure• Autre…
  • 1) L’entraîneur vous fait une démonstration en servant devant vous2) Il vous montre ensuite un schéma pour vous expliquer le mouvement3) Puis il vous donne toutes les consignes pour décomposer le geste4) Il vous demande d’essayer et corrige vos erreurs5) Il vous laisse enfin vous entraîner
  • • Vous vous revoyez en train de servir dans votre tête avant de faire le geste• Vous revoyez votre entraîneur servir (ou Rafael Nadal)• Vous vous redites les consignes dans votre tête• Vous ressentez le mouvement dans votre corps• Vous vous concentrez sur l’objectif• Autre…
  • Mémoriser un texte ? Retenir une figure ? Apprendre un geste ?
  • 1) Un enseignant qui ne fait que parler : toutes ses explications sont orales2) Un enseignant qui ne parle pas et ne fait que vous montrer ses explications : il trace des schémas ou écrit des équations et sa démarche très clairement au tableau3) Un enseignant qui n’écrit rien au tableau, parle très peu et vous donne juste des consignes pour que vous compreniez par vous- même, guidé dans la réalisation de différents exercices
  • Les résultats ?
  • Pour apprendre, vous utilisez votre capacité à revoir dansvotre tête ce que vous apprenez : vous photographiez les mots, les graphiques ou les formules afin de recréer l’image correspondante au moment voulu.
  • Vous utilisez votre capacité à vous redire ce que vousapprenez : lorsque vous mémorisez un texte, vous vousentraînez à vous le redire dans votre tête. Lorsque vousavez besoin de l’information correspondante, vous vousreformulez les phrases du texte pour vous en souvenir.
  • Vous utilisez votre capacité à vous souvenir de ce que vous pratiquez : c’est lorsque vous êtes actif que vous apprenez le mieux. Vous faites des fiches de révision oudes mind maps, vous récitez vos leçons à voix haute, vous refaites des exercices, vous expliquez un contenu à un ami, etc. C’est le fait de FAIRE tout cela qui stimule votreapprentissage : vous vous souvenez de la démarche pour réactiver les informations.
  • Plus vous créerez des images précises et multidimensionnelles (en couleur, en exagérant certainsaspects, en ajoutant des informations de type sensoriel…) et mieux vous comprendrez et mémorisez vos connaissances.
  • L’usage de concepts ou de mots-clés peut s’avérer très utile pour limiter le nombre d’informations nécessaires à mémoriser : beaucoup de mots (liaison, conjonctions de coordination…) ne jouent en effet aucun rôle dans lamémorisation. Vous souvenir des principaux mots-clés d’untexte vous permet le plus souvent de retrouver les phrases entières, par association.
  • Tirez au maximum profit des séances de travaux pratiques et de travaux dirigés, c’est dans ce cadre, où votre participation estrequise, que vous pourrez le mieux exploiter votre tendance naturelle à comprendre et mémoriser ce que vous pratiquez de manière active. Vous pouvez également observer d’autres que vous « faire » (un exercice, une dissertation, un raisonnement…). Vous mémoriserez la démarche pour être capable de la reproduire.
  • Développez vos capacités à vous redire les choses si vous êtes visuel et à les revoir si vous êtes auditif.Pour développer vos compétences kinesthésiques : faites des fiches et des mind maps, refaites vos exercices, travaillez en groupe et expliquez-vous mutuellement les notions…
  • Si vous avez à mémoriser une information de type verbal (écrite ou orale), traduisez-la d’abord en information visuelle. Par exemple : vous devez mémoriser une définition ? Transformez-laen schéma, utilisez des couleurs et entraînez-vous à le visualiser dans votre tête.
  • Si vous avez à mémoriser une information de type visuel (formule, graphique…), traduisez-la d’abord en information auditive.Par exemple : vous devez mémoriser une formule ? Transformez-la en une explication claire et précise (définissez terme à terme chaque symbole pour être sûr de bien le connaître).
  • Les profils pédagogiques d’Antoine de La GaranderieAccompagner le travail des adolescents avec la pédagogiedes gestes mentaux de Guy Sannois
  • Hélène WEBERwww.etudier-plus-efficacement.com