Les assurances en algérie par les chiffres

2,931
-1

Published on

Le marché algérien de l'assurance par les chiffres

2 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
2,931
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
6,558
Comments
2
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les assurances en algérie par les chiffres

  1. 1. LES ASSURANCES EN ALGERIE PAR LES CHIFFRES 1 Hamid HAMADOUCHE
  2. 2. L’industrie des assurances en Algérie Chiffres du marché •Production & Indemnisations d’assurance •Représentation •Marge des engagements règlementés de solvabilité 2 •Marge
  3. 3. L’INDUSTRIE DES ASSURANCES EN ALGÉRIE 3 Production & Indemnisations
  4. 4. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  5. 5. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  6. 6. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  7. 7. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  8. 8. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ PAR BRANCHES ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011 (U = %)
  9. 9. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ PAR BRANCHES ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = %)
  10. 10. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ Exercice 2010 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  11. 11. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ Exercice 2011 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  12. 12. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ Exercice 2012 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  13. 13. EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC 2011
  14. 14. EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC 2012
  15. 15. EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC
  16. 16. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  17. 17. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  18. 18. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  19. 19. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  20. 20. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011
  21. 21. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = %)
  22. 22. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ Exercice 2011 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  23. 23. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ Exercice 2012 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  24. 24. COMPARAISON AU NIVEAU MARCHE ASSURANCES DE DOMMAGES PRODUCTION VERSUS INDEMNISATION 24 EXERCICE 2011
  25. 25. COMPARAISON AU NIVEAU MARCHE ASSURANCES DE DOMMAGES PRODUCTION VERSUS INDEMNISATION 25 EXERCICE 2012
  26. 26. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES AU 30/09/2013
  27. 27. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE PERSONNES AU 30/09/2013
  28. 28. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES AU 30/09/2013
  29. 29. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE PERSONNES AU 30/09/2013
  30. 30. CHIFFRES D’AFFAIRES DU MARCHÉ AU 30/09/2013 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
  31. 31. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ AU 30/09/2013 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
  32. 32. CHIFFRES D’AFFAIRES DU MARCHÉ PREVISIONS DE CLOTURE AU 31/12/2013 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
  33. 33. 33 Marge d’Assurance
  34. 34. COUVERTURE DES CHARGES DE GESTION PAR LA MARGE D’ASSURANCE
  35. 35. L’industrie des assurances en Algérie Représentation 35 des Engagements Réglementés
  36. 36. REPRÉSENTATION DES ENGAGEMENTS RÉGLEMENTÉS
  37. 37. L’industrie des assurances en Algérie 37 Marge de solvabilité
  38. 38. EVOLUTION DE LA MARGE DE SOLVABILITE DU MARCHE Exercice 2008 Exercice 2009 Exercice 2010 Exercice 2011 Exercice 2012 Marge de 56.715 71.203 80.791 97.255 102.399 solvabilité Millions de DA. Millions de DA. Millions de DA. Millions de DA. Millions de DA. 78% soit 5 fois 87% soit 6 fois 92% soit 6 fois 107% soit 7 fois 105% soit 7 fois le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de 15%. 15%. 15%. 15%. 15%. rapport 130% soit 7 fois 139% soit 7 fois 148% soit 7 fois 159% soit 8 fois 103% soit 5 fois aux primes le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de 20%. 20%. 20%. 20%. 20%.   Par rapport aux dettes techniques Par (TTC nettes d’annulation et de réassurance) 38
  39. 39. EVOLUTION DE LA MARGE DE SOLVABILITE AU NIVEAU MARCHE
  40. 40. ENVIRONNEMENT D’UNE SOCIETE D’ASSURANCE EN ALGERIE 40 Profitabilité De l’Assurance
  41. 41. PROFITABILITÉ DE L’ASSURANCE La profitabilité des affaires peut être mesurée, de manière non exhaustive, par trois critères ou grandeurs représentés par : •le  rendement des capitaux propres  (ou  rentabilité  des  fonds  propres propres) ou Return on Equity (ROE); •la qualité de la souscription;  souscription 41 •le ratio combiné
  42. 42. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES rendement des capitaux propres (ou rentabilité des fonds propres) ou Return on Equity (ROE)  • Souvent  considéré  comme  l'un  des  plus  importants  parmi  les  ratios  financiers  usités,  Il  permet  de  mesurer  la  capacité  d'une  entreprise  à  capacité générer des profits  à  partir  de  ses  capitaux propres nets  (capitaux  profits moins dettes)  • Cette  grandeur  permet  de  voir  comment  une  entreprise  génère  de  la  génère croissance avec chaque dinar investi. croissance investi • Comme beaucoup de ratios financiers, le ROE ne prend son sens que  lorsque l'on souhaite comparer des entreprises d'un même secteur. secteur
  43. 43. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES RENTABILITE DES FONDS PROPRES
  44. 44. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES La qualité de la souscription se mesure par la marge nette qui est déterminée en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaires
  45. 45. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES QUALITE DE LA SOUSCRIPTION : MARGE NETTE
  46. 46. RATIO COMBINÉ Le Ratio Combiné est une mesure de l'efficacité de la gestion des sociétés d'assurance. On appelle Ratio Combiné, le rapport de la somme des frais de gestion et du Combiné coût des sinistres sur le total des primes encaissées par une compagnie d'assurance. Un ratio supérieur à 100 % ne permet pas à la compagnie d'assurance de réaliser un profit, sauf si les produits financiers (dividendes, intérêts, loyers et plus-values) viennent plus que compenser l'insuffisance des primes par rapport aux coûts d'assurance.
  47. 47. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES EFFICACITE DE LA GESTION : RATIO COMBINÉ
  48. 48. ENVIRONNEMENT D’UNE SOCIETE D’ASSURANCE EN ALGERIE Assurances : 48 développement économique et social
  49. 49. ASSURANCES : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Deux indicateurs, en relation avec le secteur de l’assurance, sont, principalement, usités pour la mesure, au niveau macro économique, du niveau de développement économique et social du pays : •Le taux de pénétration 49 •La densité d’assurance
  50. 50. ASSURANCES : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL TAUX DE PENETRATION DE L’ASSURANCE La contribution du secteur des assurances à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) se mesure par un indicateur appelé Taux De Pénétration De L’assurance. Cet indicateur fait référence au volume de primes, réalisé au niveau marché, rapporté au Produit Intérieur Brut. Il reflète, ainsi, la part du chiffre d’affaires de l’assurance dans l’ensemble des ressources (richesses) produites au niveau national. En Algérie, la part des assurances dans le PIB se situe à 0,7%, en 2011, 0,73%, en 2010 contre 0,78%, en 2009 et 0,62%, en 2008. A titre de comparaison, ce taux était de : •1,82%, en Tunisie, •0,64%, en Égypte, •9,15% ,en France, •10,8%, au Japon NB: le PIB croit, compte tenu du poids relatif des recettes pétrolières, plus vite que l’assurance.
  51. 51. TAUX DE PENETRATION
  52. 52. ASSURANCE & DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DENSITE D’ASSURANCE La densité d’assurance indique le niveau des dépenses consacrées, dans leur budget, par les ménages et les entreprises à l’assurance. Autrement dit, combien d’argent un habitant consacre à son besoin de protection en assurance. • Dans les pays industrialisés, la densité d’assurance est comprise entre 1.200 et 2.400 US$, par habitant. • Dans les pays en voie de développement, la moyenne est de 100 $ par habitant. En Algérie, la densité d’assurance est de : • 1.957 DA, en 2008 soit l’équivalent de 25 US $ • 2.203 DA, en 2009 soit l’équivalent de 28 US $ • 2.270 DA, en 2010 soit l’équivalent de 31,5 US $ • 2.373 DA, en 2011 soit l’équivalent de 33 US $
  53. 53. DENSITE D’ASSURANCE EN DINARS ALGERIENS
  54. 54. DENSITE D’ASSURANCE EN US $
  55. 55. DENSITE D’ASSURANCE EN US $ 2011
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×