Your SlideShare is downloading. ×
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Weekly actions 17 decembre 2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Weekly actions 17 decembre 2010

455

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
455
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Weekly actions Du 13 au 17 Décembre 2010
  • 2. Du 13 au 17 Décembre 2010Sommaire Le MASI corrige cette semaine...................................... 3 Indicateurs Macro-économiques ................................... 4 Indicateurs sectoriels................................................. 6 Notre univers de valeurs............................................. 8 Résultats Semestriels 2010 .......................................... 9 Contacts ................................................................. 10
  • 3. Du 13 au 17 Décembre 2010 Tendance du marché Le MASI corrige cette semaine Évolution du marché depuis le 01/01/2010 Suite à plusieurs semaines d’évolution positive du MASI menant à 40000 14000 une tendance haussière de fond, et à une performance annuelle 35000 13000 de 22,69% la semaine dernière. le marché corrige cette semaine, 30000 12000 11000 enregistrant de ce fait une contre performance de 0,77%. Dans ce 25000 10000 20000 contexte, la performance du MASI ressort à 21,74%. 15000 9000 8000 10000 7000 Cette baisse s’est opérée dans des volumes significatifs. En effet, 5000 6000 comparée au reste de l’année, cette semaine se différencie par un 0 5000 volume d’activité qui s’est nettement amélioré passant de 400MDh 1/01/2010 2/02/2010 3/03/2010 4/04/2010 5/05/2010 6/06/2010 7/07/2010 8/08/2010 9/09/2010 10/10/2010 11/11/2010 12/12/2010 à 601,4MDH sur le marché central, soit une hausse de 50,4%. Ce flux transactionnel a été essentiellement drainé sur le marché central par les valeurs Attijariwafa Bank (1MMDh) et IAM Marché Central Marché de bloc MASI (593MDh). Par ailleurs, le volume total enregistré sur le marché de bloc s’est établit cette semaine à 1,9MMDh. Ce volume provient Évolution hebdomadaire du marché essentiellement des opérations d’aller-retour des investisseurs de 1600 13000 fin d’année, en vue de revaloriser leurs portefeuilles mais aussi à 1400 quelques opérations de reclassement. Le plus gros volume transac- 12900 tionnel a été drainé par la valeur Atlanta qui s’est élevé à 1200 12800 1000 676MDh. 12700 800 Au niveau des performances sectorielles, le secteur bancaire 600 12600 subit des prises de bénéfices cette semaine, enregistrant une 400 12500 correction de 1,99%. Cette Chute est liée à la contre-performance 200 12400 de l’ensemble des valeurs du secteur, notamment BMCE (-3,22%), 0 12300 ATW (-2,62%) et BMCI (-3,18%). 06/12/2010 08/12/2010 09/12/2010 10/12/2010 A l’opposé, le secteur de l’Énergie et mines continue sur sa Marché central Marché de bloc MASI progression et affiche la plus forte hausse de la semaine 2,56%. Cette performance est due essentiellement au redressement du titre Sonasid qui gagne 6,0% pour s’établir à 1938Dh. Principales contributions à l’évolution hebdomadaire de la capitalisation boursière Performances sectorielles hebdomadaires 45,1% Energie et mines 2,56% Immobilier 0,09% 27,5% Télécom 0,00% Matériaux de construction -0,02% 9,6% Distribution -0,26% -5,8% -8,9% -12,9% Sté de financement -0,51% Agroalimentaire -0,57% A T T IJA R IW A F A BM CE BANK BMCI C IH S O N A S ID A F R IQ U IA G A Z Ciment -0,65% NTI -1,09% Banque -1,99% Holding -2,55% Assurance -3,20% Évolution des indicateurs dactivité du marché Clôture Variation Volume moyen quotidien (En MDh) 2010 31/12/2009 Semaine 2010 2009 Semaine 2010 2009 Var %MASI 12 714,58 10 443,81 -0,77% 21,74% -4,92% Marché Central (MC) 601,4 400,5 290,1 38,1%MADEX 10 387,26 8 464,47 -0,77% 22,72% -6,58% Marché de bloc (MB) 393,5 218,6 183,6 19,1%Capitalisation (MMDh) 581 509 MC+MB 994,9 619,2 473,8 30,7% Performances de la semaine Les plus fortes variations Les plus forts volumes (En MDh) Valeur Clôture Var % Volume Valeur Clôture MC MB Volume GlobalAFRIQUIA GAZ 1 685 11,74% 2,88 ATTIJARIWAFA Bank 409 1 075,9 - 1 075,9OULMES 614 8,67% 0,00 IAM 155 593,9 - 593,9SONASID 1 938 5,90% 63,39 ADDOHA 106 307,7 - 307,7LABEL VIE 1 283 -7,03% 38,17 EQDOM 1 638 0,7 297 297,7AUTO NEJMA 1 443 -10,54% 0,56 BMCI 1 035 3,9 227 230,7STOKVIS 47 -20,07% 41,53 MARCHE 12 715 3 007 - 3 007,0
  • 4. Du 13 au 17 Décembre 2010 Indicateurs macro-économiques Balance commerciale (Biens) 13,4% 220 280 19 4 19 5 24,0% Septembre 2010 : les importations et les exportations de biens et 10 5 7 5 0 services ont enregistré respectivement une hausse de 13,40% et 24% 85 270 par rapport au mois de Septembre 2009.M Dhs 5,1% Le solde commercial est déficitaire, il s’établit à –114 MMDH contre -108 MMDH un an plus tôt, ce qui ramène le taux de couverture à 48% contre 44% en septembre 2009, soit une hausse de 4 points. - 10 8 9 2 5 - 114 5 3 0 Importations Exportations Deficit commercial Septembre 2009 Septembre 2010 Source : Office des Changes Recettes MRE et recettes de voyages 6,0% 8,2% 42 500 40 785 40 080 37 691 Septembre 2010: les recettes de voyages ont porté sur un montant de 42,5 MMDH contre 40 MMDH en 2009, en hausse de 6%. De même, les En M Dhs -2,3% recettes MRE ont enregistré une reprise de 8,2% à 40,7 MMDH. 18 705 18 279 Les recettes liées aux investissements et prêts privés étrangers enregistrent quant à elles un recul de 2,3% au terme des neuf premiers mois de l’année 2010, pour atteindre un montant de 18,2 MM DH contre 18,7 MM DH l’année précédente. Recettes MRE Recettes Voyages Recettes Investissements et prêts privés étrangers Septem bre2009 Septembre2010 Source : Office des Changes Évolution des matières premières 10/12/2010 Semaine 31/12/2009 03/12/2010 31/12/2009 New Aluminium 2 335,0 1,17% -3,07% 2308 2 409,0 L’Or termine la semaine en baisse de 0,76% pour s’échanger Zinc 2 275,0 0,04% -5,56% 2274 2 409,0 ainsi à 1375 dollars lonce. Plom b 2 420,0 1,26% -5,47% 2390 2 560,0 Le prix du pétrole enregistre cette semaine une légère hausse Argent 29,15 1,68% 73,06% 28,6712 16,8 de 0,26%, le baril s’échange à 87,80 $/baril. Cuivre 9 070,0 0,89% 22,98% 8990 7 375,0 Or 1 375,5 -0,76% 25,39% 1386 1 097,0 Baril de pétrole 88,0 0,26% 17,36% 87,79 75,0 Source: Reuters MAD/ Euro/ Dollar New LEuro en baisse face au Dollar 11,30 8,70 8,60 11,25 8,43 8,50 En cause, les inquiétudes persistantes sur la dette souveraine 8,40 8,37 8,44 8,40 des pays européens, LEuro recule face au dollar cette semaine. 11,20 11,18 8,33 8,30 8,20 En effet après Fitch, c’était au tour Moody’s d’abaisser la note 11,15 11,16 11,17 11,14 8,10 de l’Irlande, en raison de la montée des incertitudes obérant 11,15 8,00 11,10 7,90 l’économie du pays et de la dégradation des finances publi- 13-déc. 14-déc. 15-déc. 16-déc. 17-déc. ques. EUR/MAD USD/MAD Source: Reuters
  • 5. Du 13 au 17 Décembre 2010 Indicateurs macro-économiques Finances publiques -2,1% 130 700 128 000 15,3% Août 2010: L’évolution des recettes et des dépenses ordinaires à fin 108 400 Août 2010 a dégagé un solde ordinaire positif de 6,4MMDh contre 23,8MMDh 94 000 à fin juillet 2009. -28,0% En dépit d’un solde positif des Comptes Spéciaux du Trésor (hors fonds de +114,4% 31000 29700 soutien des prix et fonds spécial routier) de 5,1 MMDH, le déficit 16 900 7 883 budgétaire a atteint 16,5 MMDH après un excédent de 6,9 milliards à fin juillet 2009. Recettes ordinaires Dépenses ordinaires Investissement Compensation Août2009 Août 2010 Source : Trésorerie Générale du Royaume Bons du Trésor (marché secondaire) 5 ,5 % 5 2 s e ma in e s 5 ans 10 ans 5 ,0 %La réunion du conseil de Bank al Maghrib, tenue mardi 21 Septembre 4 ,5 %2010, a abouti à un statu quo du taux directeur à 3.25% qui demeureintouché depuis une année. Le maintien du taux directeur à un niveau 4 ,0 %stable répond en effet à une logique inflationniste de stabilité des prix. 3 ,5 % 3 ,0 % 2 ,5 % 2 ,0 % 01/12/05 01/03/06 30/05/06 28/08/06 26/11/06 24/02/07 25/05/07 23/08/07 21/11/07 19/02/08 19/05/08 17/08/08 15/11/08 13/02/09 14/05/09 12/08/09 10/11/09 08/02/10 09/05/10 Source : Reuters Chômage 11,5 10,9 10,8 11,0 10,5 9,9 9,9 10,0 T3 2010: Le taux de chômage s’est établi au troisième trimestre 9,9 9,9 9,7 9,8 10,0 9,7 9,6 9,6 9,6 9,6 2010 à 9% au niveau national (13,8% en milieu urbain et 3,8% en 9,5 9,1 9,0 9,0 milieu rural) contre 9,8% au même trimestre de l’année 2009. 9,0 8,0 8,5 8,0 8,2 7,5 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 2006 2007 2008 2009 2010 Source: Ministère des Finances et de la Privatisation Inflation + 0,8 % en Octobre 2010 111 110 109Octobre 2010: L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois 108d’octobre 2010, une hausse de 0,8% par rapport au mois précédent. Cette 107variation est le résultat de la hausse de 1,7% de l’indice des produits IPCalimentaires et de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. 106 105Les hausses des produits alimentaires observées entre septembre et octobre 1042010 concernent principalement les légumes avec 16,2% et le thé avec 11,5%. 103 01/01/2009 01/02/2009 01/03/2009 01/04/2009 01/05/2009 01/06/2009 01/07/2009 01/08/2009 01/09/2009 01/10/2009 01/11/2009 01/12/2009 01/01/2010 01/02/2010 01/03/2010 01/04/2010 01/05/2010 01/06/2010 01/07/2010 01/08/2010 01/09/2010 01/10/2010En revanche, les prix ont baissé de 7,9% pour les poissons et fruits de mer etde 1,7% pour les viandes. Source : Haut Commissariat au Plan
  • 6. Du 13 au 17 Septembre 2010 Du 13 au 17 Décembre Indicateurs Sectoriels Secteur des télécommunications En millions En millions En millions 1 0% 2 4 14,0% 234 3,7 3,7 31 3,5 3,432 3,3 3,430 28 12,0% 1,6 27 1 0% 0 3,1 1,528 25 3,0 25 3 2,826 24 24 2,7 2,8 1,4 23 10,0%24 21 22 21 80% 1,222 1,120 8,0% 1,018 60% 2 1 0,816 6,0% 0,814 0,7 0,712 40% 0,610 4,0% 1 8 6 20% 2,0% 4 2 0 0% 0 0,0% 0 M ar- Jun-0 8 Sep - Dec- M ar- Jun-09 Sep- Dec- M ar- Jun-1 Sep-10 0 M ar- Jun- Sep- Dec- M ar- Jun- Sep - Dec- M ar- Jun-10 Sep- M ar- Jun- Sep- Dec- M ar- Jun- Sep- Dec- M ar- Jun- Sep- 08 08 08 09 09 09 10 08 08 08 08 09 09 09 09 10 10 08 08 08 08 09 09 09 09 10 10 10 Téléphonie mobile Taux de pénétration Téléphonie f ixe Taux de pénétration Internet Source: Agence Nationale de Réglementation des TélécommunicationsT3 2010 : Selon l’ANRT, le marché du mobile a enregistré une croissance de 9,41% par rapport au T3 2009 et le taux de pénétration a atteint 96.79%soit une hausse de 16 points par rapport au T3 2009. En termes de part de marché, l’opérateur historique détient 54,8% du parc mobile suivi de MédiTélécom avec 34,9% pour et Wana corporate avec 10,1% . Le marché de la téléphonie fixe a progressé de 0,62% avec un taux de pénétration de11,76% contre 10,89% au T3 2009. Le marché Internet est toujours en progression en enregistrant une augmentation dans le parc global de 9,83% aucours de T3 2010,et de 57,13% sur une année. Arrivées de touristes et nuitées 3 500 3 170 53% 2 955 3 000 52% Septembre 2010 : Au terme des neuf premiers mois de 2010, 51% 52% l’activité touristique a maintenu son évolution positive entamée 2 500 46% 50% 49% depuis le quatrième trimestre 2009. Les arrivées de touristes ont 1000s 2 000 1 383 1 549 48% enregistré au troisième trimestre une croissance de 7,5% en 1500 47% glissement annuel, clôturant les neuf premiers mois de 2010 sur une 1000 46% 45% hausse de 10,7% contre une amélioration de 5,1% à fin septembre 500 44% 2009. 0 43% Octobre 09 Octobre 10 Concernant les nuitées réalisées dans les hôtels classés, elles ont Nuitées dans les EHC(1) maintenu un rythme de croissance soutenu depuis le quatrième Arrivées de touristes aux postes frontières trimestre 2009. Elles ont augmenté au troisième trimestre 2010 de Taux doccupation des chambres 12,3% contre un repli de 1,8% à la même période de 2009. Source: Ministère du tourisme Concours bancaires 750 11% 706 636 650Septembre 2010: Selon Bank Al Maghrib, les créances sur l’économie ontprogressé de 11% par rapport au mois de Septembre 2009. L’encours total 550s’élève ainsi à 706 MMDH. 450 MMDhsLes crédits immobiliers atteignent 184 MMDH, en hausse de 9% comparé 350 10% 24%à l’année dernière. 250 169 186 139 8%Les crédits à l’équipement s’élèvent à 139 MMDH, enregistrant une 150 112 30 32croissance de 24% par rapport à Septembre 2009. 50Quant aux crédits à la consommation, leur montant atteint -5032 MMDH signant une progression de 9% par rapport à Août 2009. Crédits à limmobilier Crédits à la Crédits à Créances sur consommation léquipement léconomie Octobre 2009 Octobre 2010 Source: Bank Al Maghrib
  • 7. Du 13 au 17 Décembre 2010 Indicateurs Sectoriels Indice de la production industrielle250 28,3% T2 2010: Selon le HCP, l’indice des prix à la production des industries200 7,5% manufacturières, il a augmenté en moyenne, à fin août 2010, de 6,5% -1,3% 9,4% en glissement annuel après une baisse de 16,8% un an auparavant.150 -3,3% -8,6% Ce retournement de tendance provient de l’accroissement en moyenne100 de 41,3% des prix à la production des industries de cokéfaction et du raffinage après une baisse de 42,3% un an auparavant. 50 Toutefois, la hausse des prix à la production des industries de 0 cokéfaction et du raffinage a été atténuée par la baisse de ceux des Industrie du automobiles Industrie Mines industries chimiques de 15,2% par rapport à fin août 2009. alimentaire Electricité Industrie Industrie textile T2 2009 T2 2010 Source: Haut commissariat au plan Ventes de ciment 1 497,00 1 446,00 m illiersT o n n esOctobre 2010 : Le cumul de la consommation du ciment à finOctobre 2010 a enregistré une très légère augmentation de 0,1% -3,4%en passant de 12,487 millions de tonnes à fin octobre 2009 à12,499 millions de tonnes à fin octobre 2010.La consommation du mois d’octobre 2010 a avoisiné 1,446 millionde tonnes contre 1,497 million de tonnes en octobre 2009, soitune régression, mois à mois, de 3,41%. Octobre 09 Octobre 10 Octobre 09 Octobre 10 Source: Association Professionnelle des Cimentiers Ventes automobiles 78 674,00 Octobre 2010 : Les ventes de voitures neuves ont accusé en ce mois d’Octobre un repli de 2,5% par rapport à la même période de - 2,5% l’année précédente. Au total 76 699 unités ont été écoulées en 2010 contre 78 674 en 2009. 76 699,00 Octobre 09 Octobre 10 Source: Association des importateurs de véhicules au Maroc
  • 8. Du 13 au 17 Décembre 2010 Notre univers de valeurs Capitalisation Boursière Cours/Indice au PRICE EARNING PRICE TO BOOK Performance DIVIDEND YIELD ROE (%) (KDH) 10/12/2010 RATIO VALUE Semaine 31/12/2009 10e 10e 10e 10eTELECOM 136 259 777,7 0,00% 14,39% 15,0 7,3 6,7% 48,9%IAM 136 259 777,7 155,0 0,00% 14,39% 15,0 7,3 6,7% 48,9%AGROALIMENTAIRE 34 141 263,1 -0,57% 8,74% 21,2 4,4 4,4% 25,0%SBM 6 780 482,4 2400,0 -2,00% -29,41% 18,5 4,7 5,4% 25,9%CENTRALE 11 633 700,0 12350,0 -1,59% 17,73% 16,8 5,9 5,0% 36,6%COSUMAR 8 046 829,4 1920,0 1,05% 43,82% 14,5 2,8 4,5% 20,4%LESIEUR 3 909 858,7 1415,0 -1,05% 34,12% 51,4 2,6 1,2% 4,9%ASSURANCE 15 050 289,4 -3,20% 39,78% 25,3 4,1 2,9% 17,6%WAFA ASSURANCE 9 807 000,0 2802,0 -3,38% 46,93% 17,3 3,6 2,1% 22,0%ATLANTA 4 631 489,4 75,0 -3,45% -12,91% 43,5 4,7 4,0% 10,6%BANQUE 176 161 777,6 -1,99% 28,03% 28,3 3,5 2,0% 15,1%ATTIJARIWAFA BANK 78 935 347,6 409,0 -2,62% 51,48% 19,7 3,5 1,7% 18,8%BMCE BANK 41 501 584,2 244,9 -3,22% -7,58% 57,4 4,9 1,4% 10,3%BMCI 13 743 602,5 1035,0 -3,18% 11,89% 17,2 2,2 5,2% 12,8%BCP 26 571 495,5 402,0 0,50% 65,43% 17,4 2,3 1,7% 13,6%CDM 7 701 005,4 890,0 -0,78% 31,95% 16,8 3,0 3,5% 18,3%CIH 7 708 742,3 338,0 3,68% 7,30% 29,1 2,6 1,8% 9,2%MATERIAUX DE CONSTRUCTION 10 480 471,1 -0,02% 37,85% 31,6 0,6 2,3% 10,1%SONASID 7 558 200,0 1938,0 5,90% -0,62% 37,8 NE NE 7,1%ALM 671 439,7 1441,0 -0,14% 31,00% 11,7 1,7 4,7% 14,7%COLORADO 869 040,0 96,6 -3,42% 14,95% 10,9 3,2 4,2% 30,4%CIMENT 66 641 373,1 -0,65% 44,26% 17,3 4,4 3,2% 27,4%CIMAR 17 034 484,7 1180,0 -1,67% 25,93% 15,7 3,3 2,5% 22,8%HOLCIM 11 367 000,0 2700,0 -0,37% 43,62% 13,5 4,1 4,6% 33,6%LAFARGE 38 239 888,4 2189,0 -0,27% 54,48% 19,1 5,0 3,1% 27,6%CHIMIE 1 358 507,1 -0,60% -0,74% 14,8 1,5 4,4% 10,5%SNEP 960 000,0 400,0 0,00% -6,98% 14,2 1,7 4,2% 12,2%DISTRIBUTION 8 687 202,2 -5,34% 11,33% 24,1 4,3 2,2% 14,6%AUTO-HALL 4 271 600,0 90,5 -2,14% 22,13% 20,4 2,4 1,9% 12,4%AUTO NEJMA 1 476 570,0 1443,0 -10,54% -6,54% 13,1 3,3 3,1% 27,6%ENERGIE & MINES 24 141 171,0 2,56% 51,17% 15,5 3,8 3,0% N.S.SAMIR 7 020 802,4 590,0 1,20% 8,06% NS 2,1 1,3% N.S.AFRIQUIA GAZ 5 792 187,5 1685,0 11,74% 23,62% 18,2 3,3 4,7% 18,2%MANAGEM 5 785 250,3 680,0 -2,86% 183,33% 26,4 5,3 2,2% N.S.CMT 2 420 550,0 1630,0 4,22% 75,46% 9,2 5,9 7,1% 63,3%HOLDING 4 659 176,8 -2,55% -25,88% 17,3 2,7 3,7% 16,4%DELTA HOLDING 3 985 800,0 91,0 -0,57% 37,67% 17,0 3,0 3,5% 18,1%IMMOBILIER 75 255 440,0 0,09% 6,40% 39,7 5,1 1,3% 17,6%ADDOHA 33 390 000,0 106,0 0,00% 2,42% 29,0 3,7 1,4% 21,9%CGI 32 766 240,0 1780,0 0,56% 9,14% 56,9 7,1 1,1% 12,8%ALLIANCES 9 099 200,0 752,0 -1,31% 10,59% 17,5 3,1 1,3% 19,2%NTI 2 655 594,2 -1,09% 25,76% 20,2 2,9 4,0% 23,4%HPS 569 915,2 810,0 -3,46% 32,35% 16,3 3,7 3,0% 23,9%M2M Group 323 175,9 498,9 3,94% -0,42% 16,0 2,2 3,0% 14,7%Sté DE FINANCENEMENT 8 309 736,2 -0,51% 12,44% 12,2 2,8 5,4% 20,7%EQDOM 2 735 869,5 1638,0 -0,36% 15,35% 11,3 2,0 6,3% 18,4%TOURISME 1 607 859,4 -2,09% -0,73% 61,2 1,9 0,0% 3,2%RISMA 1 607 859,4 258,0 -2,09% -0,73% 61,2 1,9 0,0% 3,2%MASI 580 729 825,7 12 714,58 -0,77% 21,74% 23,8 4,7 3,6% 27,3%
  • 9. Du 13 au 17 Décembre 2010Résultats semestriels 2010
  • 10. Du 13 au 17 Décembre 2010 Contacts AVERTISSEMENT Risques L’investissement en valeurs mobilières est une opération à risques. Ce document s’a- dresse à des investisseurs avertis. La valeur et le rendement d’un investissement peuvent être influencées par plusieursDirection Analyse et Recherche aléas notamment l’évolution des taux d’intérêt, des taux de change devises, de l’offre et la demande sur les marchés. Les performances antérieures n’assurent pas une garantie pour les réalisations postérieu-Abdelaziz Lahlou res. Aussi, les estimations des réalisations futures pourraient être basées sur des hypo-+212 522 43 68 37 thèses qui pourraient ne pas se concrétiser. Limites de responsabilitéab.lahlou@attijari.ma L’investisseur admet que ces opinions constituent un élément d’aide à la décision. Il endosse la totale responsabilité de ces choix d’investissement. Attijari Intermédiation ne peut en aucun moment être considéré comme étant à l’origine de ses choix d’investisse-Achraf Bernoussi ment.+212 522 43 68 31 Ce document ne peut en aucune circonstance être considéré comme une confirmation officielle d’une transaction adressée à une personne ou une entité et aucune garantie nea.bernoussi@attijari.ma peut être donnée sur le fait que cette transaction sera conclue sur la base des termes et conditions qui figurent dans ce document ou sur la base d’autres conditions. La Direction analyse et Recherche n’a ni vérifié ni conduit une analyse indépendante desFatima Azzahraa Belmamoun informations figurant dans ce document. Par conséquent, La Direction Analyse et Recher-+212 522 43 68 26 che ne fait aucune déclaration ou garantie ni ne prend aucun engagement envers les lecteurs de ce document, de quelque manière que ce soit (expresse ou implicite) au titref.belmamoun@attijari.ma de la pertinence, de l’exactitude ou de l’exhaustivité des informations qui y figurent ou de la pertinence des hypothèses auxquelles elle fait référence. En tout état de cause, il appartient aux lecteurs de recueillir les avis internes et exter-Fatima Zahra Benjdya nes qu’ils estiment nécessaires ou souhaitables, y compris de la part de juristes, fiscalis-+212 522 43 68 26 tes, comptables, conseillers financiers, ou tous autres spécialistes, pour vérifier notam- ment l’adéquation de la transaction qui leurs sont présentées avec leurs objectifs etf.benjdya@attijari.ma contraintes et pour procéder à une évaluation indépendante. La décision finale est la seule responsabilité de l’investisseur. La Direction Analyse et Recherche ne saurait être tenue pour responsable des pertesLamyae Oudghiri financières ou d’une quelconque décision prise sur le fondement des informations figu- rant dans la présentation.+212 522 43 68 01 Sources d’informationl.oudghiri@attijari.ma Nos publications se basent sur une information publique. La Direction Analyse et Recher- che œuvre pour l’exhaustivité et la fiabilité de l’information fournie. Néanmoins, elle n’est en mesure de garantir ni sa véracité ni son exhaustivité. Les opinions formuléesOmar Louzi émanent uniquement des analystes rédacteurs.+212 522 43 68 26 Ce document et toutes les pièces jointes sont fondés sur des informations publiques et ne peuvent en aucune circonstance être utilisés ou considérés comme un engagement deo.louzi@attijari.ma la Direction Recherche. Changement d’opinionOumlgheit Nabhane Les recommandations formulées reflètent une opinion constituée d’éléments disponibles et publiques pendant la période de préparation de la dite note. Les avis, opinions et+212 522 42 87 10 toute autre information figurant dans ce document sont indicatifs et peuvent être modi- fiés ou retirés à tout moment sans préavis.o.nabhane@attijariwafa.com Indépendance de la Direction Analyse & Recherche Attijari Intermédiation peut procéder à des décisions d’investissement qui sont enRabie Baddou contradiction avec les recommandations ou les stratégies publiées dans les notes de recherche.+212 522 54 50 54 Rémunération et courant d’affairesr.baddou@attijariwafa.com Les analystes financiers responsables de l’édition de la préparation de ce rapport reçoi- vent des rémunérations basées sur des facteurs divers, tels que la qualité de la Recher- che et la pertinence des sujets abordés. Attijari Intermédiation et/ou sa maison mère maintiennent un courant d’affaires avec lesTaha Jaidi sociétés couvertes dans les publications de la Direction Analyse et Recherche.+212 522 43 68 23 Adéquation des objectifs La Direction Analyse et Recherche ne produit pas des notes de recherche à la demande.t.jaidi@attijari.ma Ses publications ont été préparées abstraction faite des circonstances financières indivi- duelles et des objectifs des personnes qui les reçoivent. Les instruments et les stratégies traitées pourraient ne pas convenir à l’ensemble des investisseurs. Pour cette raison, reposer une décision d’investissement uniquement sur ces opinions pourrait ne pas mener vers les résultats escomptés. Propriété et diffusion Ce document est la propriété de la Direction Recherche d’Attijari Intermédiation. Ce support ne peut être dupliqué, copié en partie ou en globalité sans l’accord écrit de la Direction Recherche. Ce document ne peut être distribué que par Attijari Intermédiation ou une des filiales du Groupe. Autorité de tutelle La Direction Analyse et Recherche est soumise à la supervision du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières. Toute personne acceptant la réception de ce document est liée par les termes ci-dessus.

×